France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

3 octobre 1954, Château-Chinon, Nièvre:

Référence pour ce cas: 3-oct-54-Château-Chinon. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. pr1:] JOURNAL INCONNU DU 6 OCTOBRE 1954:

Pour mystifier ses compatriotes

Un farceur construisait des soucoupes volantes

Lille, 5 octobre. -- Un mineur retraité de Beuvry-les-Béthune, connu dans sa commune comme un farceur, n'a pas manqué l'occasion que lui offrait le mystère des soucoupes volantes pour s'amuser aux dépens des habitants des localités voisines.

S'inspirant du système de la montgolfière, le joyeux retraité fabriquait des engins qui atteignaient trois mètres de diamètre. L'enveloppe était constituée par des feuilles de papier gris, fort soigneusement collées. A la base de la "soucoupe", se trouvait un petit réceptacle dans lequel reposait une touffe d'étoupe imbibée d'un liquide inflammable. Il suffisait alors d'enflammer l'étoupe pour voir l'engin s'élever et disparaître au gré des vents, entouré de reflets jaunâtres et orange.

C'est à la suite de la découverte d'un de ces engins près d'une meule de paille, à laquelle il avait failli communiquer le feu, que les gendarmes furent amenés à soupçonner le retraité. On devait d'ailleurs retrouver chez celui-ci de nombreux modèles de "soucoupes volantes", prototypes que leur inventeur se préparait à lancer dans le ciel du Nord.

Le mystificateur a prétendu qu'il avait déjà construit et lancé plus d'un millier de ces engins. L'ex-mineur sera sans doute condamné à des contraventions pour amusement dangereux.

Ceux qui en ont vu...

Le Havre. -- M. André Lefèvre, chauffeur de taxi, qui stationnait, hier soir, vers 20 heures, sur le port, a aperçu un disque incandescent qui, à l'ouest de Deauville, montait dans le ciel. laissant derrière lui une traînée phosphorescente et une légère fumée. Ce phénomène, qui a été visible pendant dix minutes, a eu également pour témoins plusieurs marins regagnant leur bateau.

Le Puy. -- M. et Mme Teyssier, de Saint-Etienne, qui campaient à Aurec-sur-Loire (Haute-Loire), ont aperçu dans le ciel un objet lumineux donnant l'impression d'un gros phare qui se déplaçait à vive allure à environ 2000 mètres d'altitude. L'engin émettait un faisceau lumineux de couleur rouge orange et suivait une trajectoire nord-sud. Lorsqu'il eut disparu, un deuxième engin semblable au premier et paraissant le suivre apparut, suivit la même direction et disparut à son tour.

A peu près au même moment, plusieurs personnes ont aperçu au-dessus du clocher d'Aurec, des engins semblables qui, après s'être immobilisés un instant, traversèrent le ciel à vive allure en direction du sud-ouest.

Lens. -- Dimanche soir, vers 21 h. 30, à Ablain-Saint-Nazaire, un engin qui avait la forme d'une marmite et qui tournait sur lui-même a été aperçu dans le ciel par deux personnes. Il dégageait une lueur rougeâtre et s'est rapidement déplacé.

A la même heure, un engin qui, cette fois, avait la forme d'un croissant, a été aperçu dans le ciel de Liévin. Après avoir plané pendant quelques minutes, le croissant se partagea en deux. La partie supérieure est alors restée immobile, tandis que l'autre atterrissait dans un champ, entre deux meules, d'où elle s'envolait peu après pour aller se rattacher à la partie restée en l'air.

Angoulême. -- Dimanche soir, vers 21 h. 15, sur la route de Montmoreau - Villebois-Lavallette (Charente), M. Jean Allary, 22 ans, a vu très nettement, à la lueur du phare de son cyclomoteur, une sorte de tonneau haut d'environ 1 m. 50, piqué de clous dorés, qui se balançait sur le bord de la route. Lorsque M. Allary eut dépassé l'engin mystérieux, il se retourna, à une distance d'environ dix mètres, mais il ne vit plus rien.

Des témoins ont vu, hier après-midi, à l'endroit même indiqué par M. Allary, des traces d'environ sept mètres de longueur dans l'herbe qui borde la route.

Autun. -- Plusieurs personnes ont déclaré avoir aperçu dans la région d'Epinac-les-Mines (Saône-et-Loire), une sorte de grosse boule lumineuse évoluant lentement de façon bizarre dans le ciel.

Un phénomène analogue a été observé dans l'Ain et dans le nord du département du Rhône, vers le col des Echarmaux, ainsi que dans l'Isère, près de Morestel.

Nevers. -- A Château-Chinon, cinq personnes dont la sincérité ne saurait être mise en doute, ont aperçu un phénomène qui se produisit à plusieurs reprises sous leurs yeux plus émerveillés qu'effrayés.

A 21 heures une tache lumineuse de forme ovale paraissant immobile à très haute altitude apparut dans le ciel. A un moment donné la tache se mit à tourner à toute allure en changeant plusieurs fois de couleur. Puis tout s'éteignit mais au bout de quelques minutes, la tache lumineuse réapparut, se scinda à nouveau et se remit à tourner.

[Ref. er1:] JOURNAL "L'ECHO REPUBLICAIN":

La valse troublante continue...

Soucoupes à la française et à l'italienne

PARIS, 6. -- Plusieurs parisiens ont déclaré avoir vu hier après-midi des soucoupes volantes évoluant dans le ciel de la capitale. Des passants ont affirmé en avoir aperçu une vers 16 h. 30, près de la porte Dorée.

M. Pierre Allouis, représentant en cartonnage, se rendait à ses affaires en taxi lorsque le véhicule fut arrêté par un feu rouge. Entendant, dit-il, un sifflement strident, il regarda par la portière et vit un engin volant qui fuyait en hauteur, laissant dans son sillage un panache de fumée.

M. Allouis décrit la soucoupe comme un disque plus gros qu'un avion normal et de couleur argentée.

Le même témoignage est apporté par M. Gilbert Bason, demeurant 35, faubourg St-Antoine, et par M. Paul Julien, peintre en bâtiment, qui habite 3, rue de la Pompe; ce dernier toutefois, estime qu'il s'agit non d'une soucoupe, mais d'une aile volante qui affecte la forme d'un triangle aux bords arrondis.

BERGERAC, 4. -- M. Jean Defix, pompier à Bergerac, et M. Jean Labonne ont affirmé voir vu se poser, dans le jardin du second, un disque lumineux d'environ trois mètres de diamètre, soutenu par trois béquilles.

LEZIGNAN, 6. -- Deux habitants de Lézignan, MM. André Gardia et André Darsens, qui roulaient en camion sur la route départementale 3, ont affirmé avoir aperçu un engin en forme de disque se poser dans un champs entre le village de Lagrasse et le hameau de Villemagne (Aude).

L'appareil, ont-ils déclaré, mesurait environ dix mètres de diamètre. Avant qu'ils aient pu s'en approcher, il s'enveloppa d'une lueur éclatante et disparut.

DINAN, 6. -- A Mégrit (Côtes-du-Nord), un jeune cultivateur, M. Hen [Partie manquante]

loppé MM. André Gardia et André Darsens d'une lueur avant de disparaître. Celle de Clermont-Ferrand a littéralement cloué sur place les témoins qui voulaient la voir de près et a dégagé une forte odeur de nitro-benzine.

Quand l'engin s'éloigna, le malaise cessa avec l'odeur.

M. Lehérissé a affirmé avoir vu dans la cour de sa ferme un appareil de 1 mètre environ de diamètre, à l'intérieur duquel apparaissaient deux formes humaines, immobiles et de la taille d'un enfant.


DE MYSTERIEUX ENGINS DANS LE CIEL DE SAINT-LUPERCE ET JANVILLE

voir notre information page 4


NEVERS, 6. -- A Nevers, cinq habitants de Château-Chinon ont déclaré avoir vu, hier soir, à très haute altitude, une sorte de tache lumineuse qui se scinda en deux disques. Ceux-ci, disent-ils, se mirent à tourner en changeant plusieurs fois de couleur.

DUNKERQUE, 6. -- Un négociant de Dunkerque avait, il y a plusieurs jours, déclaré avoir aperçu d'étranges objets lumineux dans le ciel de Bray-Dunes. Une enquête avait été ouverte. Elle a conclu qu'il s'agissait de deux avions militaires dont le revêtement métallisé avait pu faire illusion.

SAINT-BRIEUC, 6. -- Plusieurs Briochains ont aperçu, la nuit dernière, une soucoupe volante qui prit la forme d'un cigare avant de disparaî-

- LA SUITE EN DERNIERE PAGE.

La belle histoire du pauvre pêcheur

Odorantes, colorées et habitées, les "soucoupes" sont aussi internationales. A Mantoue, elles sont passées en formations serrées et l'une d'elle s'est détachée du groupe pour faire un petit numéro de carrousel aérien qui a duré une heure... et a bloqué la circulation dans le centre de la ville, les témoins étant descendus dans la rue pour mieux voir.

A Roverbella, enfin, un pauvre pêcheur est entré en conversation avec un "Martien" vêtu de rouge, mais ils ne se sont pas compris et son interlocuteur a disparu quand il a vu apparaître la femme du pêcheur. Misogyne peut-être...

[Ref. br1:] JOURNAL "LA BOURGOGNE REPUBLICAINE":

Scan

LES "MARTIENS" EN BALLADE

(Suite)

Nevers (de notre C.P.). -- Selon les témoignages de cinq personnes, dont la sincérité ne saurait être mise en doute, une soucoupe volante a traversé le ciel de Château-Chinon, dimanche soir, vers 21 heures. L'étrange apparition eut lieu vers 21 heures. Il s'agit, cette fois, d'une tache lumineuse, de forme ovale, paraissant immobile à une très haute altitude. A un moment donné, la tache parut se séparer en deux parties, et chacun des disques formés se mit à tourner à toute allure, en changeant plusieurs fois de couleur. Puis tout s'éteignit. Au bout de quelques minutes, la 1ère tache lumineuse réapparut, avant de se scinder à nouveau et de se mettre à tourner. Le même phénomène se reproduisit à plusieurs reprises sous les yeux plus émerveillés qu'effrayés des cinq Château-Chinonnais.

Est-ce le même engin qui a été vu à Santenay à peu près à la même heure? En tout cas, le témoignage des Santenaytois se trouve confirmé par celui des Lillois qui, quelques instants plus tôt, ont vu au-dessus de la région trois "croissants" lumineux.

La "soucoupite" continue ses ravages

Morez (de notre correspondant particulier). -- Dans le haut-Jura où les déclarations des enfants de Prémanon affirmant qu'ils avaient lapidé une soucoupe, les esprits sont échauffés.

L'autre jour, un Rousseland (dont on ne donne pas le nom) a annoncé qu'une soucoupe s'était posée à la "Combe aux Chèvres", dans une petite clairière de la forêt du Massacre.

En fait, les nombreux curieux (20 voitures au moins) qui se déplacèrent, vîrent bien un objet métallique resplendissante au soleil.

Des plus, des barrages de police avaient été installés sur toutes les routes. On devait savoir plus tard que les policiers traquaient plus Baranès, dont on craignait le passage de Suisse, que le Martien, car la soucoupe de la forêt du Massacre n'était qu'un pluviomètre installé là depuis des années!

SOUCOUPE VOLANTE A SAVIGNY-LES-BEAUNE

Samedi, entre 22 h. 30 et 23 h. 45, un groupe de quatre personnes de Savigny-les-Beaune ont aperçu une "boule de feu" trèS brillante suivie d'une longue traînée verte, qui a travers le ciel à une allure vertigineuse.

Deux autres personnes qui se trouvaient à un endroit différent ont également remarqué le phénomène.

Il ne n'agit donc pas d'une hallucination... mais est-ce bien une "soucoupe"?

[Ref. am1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel rapporte le "ballet dans le ciel de Château-Chinon" le 3 octobre 1954.

Dans cette ville, vers 21 heures, les habitants aperçoivent une sorte de tache lumineuse de forme ovale, évoquant un disque plat et circulaire vu légèrement de profil. La tache est immobile et semble être à très haute altitude, ceci pendant plusieurs minutes au cours desquelles le nombre de gens qui la regardent augmente.

Ensuite la tache se met soudainement à se scinder en deux parties qui se mettent à tourner rapidement en changeant de couleur plusieurs fois.

Ensuite, toute lumière disparaît et plus rien n'est vu pendant quelques instants.

La tache réapparaît cependant et se sépare de nouveau en deux objets qui se mettent à tourner, changeant rapidement de couleur, puis disparaissent à nouveau.

La même chose s'est reproduite cinq fois de suite, après quoi la lumière a définitivement disparu. La durée de l'observation a été d'environ cinq minutes.

[Ref. am2:] AIME MICHEL:

Dans un article de 1963, Aimé Michel ajoute:

b) un objet de petites dimensions que les témoins se disant les plus rapprochés décrivent comme circulaire, hémisphérique par-dessus, changeant d'aspect par-dessous. La nuit et en vol, l'objet est généralement lumineux, le dessus rougeâtre, orangé ou doré, le dessous susceptible d'émettre des couleurs vertes, blanches, rouges, violettes, soit séparément, soit simultanément; les témoins se disant rapprochés déclarent que, dans ce dernier cas (émission simultanée de plusieurs couleurs), les sources lumineuses sont des sortes de tigelles verticales pendant sous l'objet et qui ont été vues apparaissant, disparaissant, échangeant entre elles leurs couleurs et donnant ainsi une impression de tournoiement (par exemple, le 3 octobre 1954, à Armentières, à Château-Chinon, à Montbéliard, et à d'autres dates un peu partout dans le monde). A la place des tigelles, sous l'objet principal, apparaît parfois un objet plus petit, très lumineux, solidaire du premier mais susceptible de descendre verticalement au-dessous de lui (par exemple, ce même 3 octobre, à Marcoing, à Liévin, Ablain-St-Nazaire, Milly, Champigny).

[Ref. jv5:] JACQUES VALLEE:

215 -003.93471 47.06550 03 10 1954 21 00 105 CHATEAU-CHINON F 301 C** 214

[Ref. cg1:] CHARLES GARREAU:

Charles Garreau mentionne qu'il y a eu une observation le 3 octobre 1954 à Château-Chinon dans la Nièvre.

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent qu'à Château-Chinon dans la Nièvres, le 3 octobre 1954 à une heure non connue, cinq personnes ont vu une "tache lumineuse de forme ovale" paraissant immobile à très haute altitude. La tache sembla se séparer en deux parties et chacun des disques formés se mit à tourner à vive allure en changeant plusieurs fois de couleur. Puis tout s'éteignit. Au bout de quelques minutes, la tache lumineuse réapparut avant de se scinder à nouveau. Le même phénomène se produisit à plusieurs reprises.

Les auteurs indiquent que la source est un article de journal.

[Ref. jc1:] "LE JOURNAL DU CENTRE":

Le journal indique que le 3 octobre 1954 dans la même soirée cinq personnes ont observé une tache lumineuse dans le ciel de Château-Chinon. La tache s'est séparée en deux disques qui se sont mis à tourner à toute allure, changeant plusieurs fois de couleur. Tout a disparu, puis la tache lumineuse est réapparue, et le phénomène s'est reproduit plusieurs fois.

La source est indiquée comme le journal lui-même le 5 octobre 1954.

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

Godelieve van Overmeire indique qu'en 1954, le 3 octobre en France à Chateau-Chinon (Nièvre), cinq témoins ont vu une tache lumineuse de forme ovale paraissant immobile à très haute altitude. La tache sembla se séparer en deux parties et chacune donna un disque. Ils se mirent à tourner à vive allure en changeant de couleur, puis cela s'éteignit. Au bout de quelques minutes, une tacha apparut, qui se sépara en deux.. etc..

La source est indiquée comme M. Figuet / J.L. Ruchon: "Ovni, Premier dossier complet..." éd. Alain Lefeuvre 1979, p. 115.

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans la Nièvres à Château Chinon le 3 octobre 1954 à 21:00 heures, cinq témoins ont vu une "tache lumineuse de forme ovale " paraissant immobile à très haute altitude. La tache sembla se séparer en deux parties et chacun des disques formés se mit à tourner à vive allure en changeant plusieurs fois de couleur ; puis tout s'éteignit et, au bout de quelques minutes. La tache lumineuse réapparut avant de se scinder à nouveau. Le même phénomène se produisit à plusieurs reprises.

Luc Chastan indique que la source est "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 3 octobre 1954 à 21:00 à Chateau-Chinon, France, "un objet peu commun a été aperçu, qui a eu un aspect et des performances peu usuels. Un objet a été observé par de nombreux témoins à une ferme pendant plus de cinq minutes. Explication: Ré-entrée."

Les sources sont indiquées comme Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966; Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01); Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002.

[Ref. dc1] DOMINIQUE CAUDRON:

Dominique Caudron indique que le catalogue de 800 cas publié en 1970 par Maurice Santos, est un bel exemple de ce qu'il ne faut pas faire; il indique en extraire la liste des cas du 3 octobre 1954, qu'il connaît bien pour avoir enquêté sur ces cas de sa région du nord. Pour chaque cas, en dessous du texte du catalogue Santos, il indique ce qu'il aurait fallu écrire, et l'explication après analyse quand il y en a une.

Santos écrivait que pour ce cas N° 550 du 3 octobre 1954 de "forme diverses" il y avait eu à Château-Chinon une observation d'un Objet Volant Inconnu en forme de deux couvercles superposés.

Dominique Caudron indique qu'à 21 heures, à "Château-Chinon, 58, une tache lumineuse immobile parut se séparer en deux disques tournant et changeant de couleur, disparut et réapparut plusieurs fois. ( en fait: Lune possible )"

Il note que la numérotation des cas par Santos semblait une bonne idée, mais qu'en fait elle empèche l'évolution du catalogue, dont la numérotation devient incohérente à la première mise à jour: "Par exemple, ce catalogue ne contient que 10 cas pour la région du Nord, alors que nous en connaissons 48. Comment placer les 38 autres?"

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

Le même cas a été enregistré 5 fois dans cette base de données:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541003 03.10.1954 Chateau Chinon France 21.00
19541003 03.10.1954 Chateau Chinon France 21.00 NL
19541003 03.10.1954 Chateau Chinon France 21.00 LN
19541003 03.10.1954 Chateau-Chinon France
19541005 05.10.1954 Chateau Chinon France Soir

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Château-Chinon, Nièvres, objet, lumière, lumineux, couleurs, séparation, multiple, altitude, manoeuvre, durée, ville

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 17 janvier 2006 Première publication.
1.0 Patrick Gross 9 janvier 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [go1], [lc1], [ud1].
1.1 Patrick Gross 15 mars 2010 Addition [jc1].
1.2 Patrick Gross 21 juin 2010 Addition [jv5].
1.3 Patrick Gross 7 juillet 2010 Addition [cg1].
1.4 Patrick Gross 14 octobre 2016 Addition [dc1].
1.5 Patrick Gross 29 octobre 2016 Additions [er1], [ub1].
1.6 Patrick Gross 30 décembre 2016 Addition [pr1].
1.7 Patrick Gross 18 janvier 2017 Addition [br1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 18 janvier 2017.