France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

2 octobre 1954, Nessier, Vendée:

Référence pour ce cas: 2-oct-54-Nessier. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. lf1:] JOURNAL "LE FIGARO":

Soucoupes volantes

[...]

A La Rochelle, M. et Mme Guillemoteau se trouvaient devant leur ferme lorsqu'ils aperçurent, à un mètre environ du sol, une soucoupe sphérique pouvant mesurer 2 à 3 mètres de hauteur et d'un diamètre de 5 mètres. L'engin, qui ne produisait aucun bruit, s'arrêta quelques minutes, puis monta à la verticale. M. Guillemoteau, le lendemain, se rendit à l'endroit où il avait vu l'engin et put relever des traces huileuses sur l'herbe.

[...]

Note: l'article entier peut être trouvé ici.

[Ref. le:] JOURNAL "L'EST REPUBLICAIN":

Scan

UN BOULANGER BRETON L'AFFIRME:

"Mon Martien n'était pas rasé et avait des yeux gros comme un oeuf de corbeau"

La chronique quotidienne des "soucoupes volantes" prend de plus en plus d'ampleur. Chaque jour, de nombreuses dépêches signalent le passage d'engins mystérieux dans telle ou telle contrée. Reste à savoir si le mauvais temps que les météorologistes noua annoncent complaisamment, aura une influence quelconque sur les gracieuses évolutions des visiteurs de l'éther. Il ne semble pas, jusqu'à présent, qu'il en soit ainsi.

Voir un engin dans le ciel n'a donc plus rien d'extraordinaire et on pourrait craindre la monotonie si, heureusement, les "pilotes célestes" ne venaient de temps à autre faire un petit tour sur le plancher des vaches et apporter avec leur taille, leur costume et leurs faits et gestes, un piment supplémentaire aux controverses actuelles sur la réalité des "soucoupes".

"Il ressemblait à un homme"

Dans ce domaine, la vedette éphémère de l'actualité revient de droit aujourd'hui à un modeste ouvrier boulanger de Loctudy (Finistère), M. Pierre Lucas.

Levé tôt et de bon pied, notre homme allait puiser de l'eau dans la cour de la boulangerie mardi matin lorsque, à la lueur vacillante d'une aurore pluvieuse, il aperçut un engin de la forme d'une soucoupe de 2m. 50 à 3 m. de diamètre, qui stationnait là bêtement. Il ne s'en serait sans doute pas autrement préoccupé, s'il n'avait vu tout d'un coup un individu en sortir!

"Il mesurait 1 m. 20, ressemblait à un homme (sic) et s'approcha de moi. Avant que j'ai pu revenir de ma surprise, il m'avait tapé sur l'épaule en articulant des paroles inintelligibles."

M. Lucas fit preuve d'un remarquable sang-froid. "Entrez donc, nous allons discuter", a-t-il

Suite p. 10 (1e et 2e col.)

Scan

"Mon Martien n'était pas rasé..."

(suite de la première page)

dû lui dire, car l'inconnu le suivit dans le fournil. Là, on y voyait tout de même un peu plus clair et sans vergogne le "Martien" se laissa dévisager.

C'est encore M. Lucas qui parle:
"Il avait la figure ovale, toute couverte de poils et des yeux de la grosseur d'un oeuf de corbeau!"

Le jeune homme appela son patron, mais l'inconnu estima sans doute que l'entretien avait assez duré. Le temps que M. Lucas se rende dans l'escalier pour prévenir son patron avec ménagements, l'homme et la machine avaient disparu. Dommage...

Premier point acquis donc jusqu'à plus ample informé: les conducteurs d'engins étranger ont forme humaine, mais la taille d'enfants, et, semble-t-il, système pileux développé.

Confirmation nous en est donnée par M. Henri Lehérisé, jeune cultivateur de Megrit (Côtes-du-Nord), dont le don d'observation n'a pas attendu le nombre des années.

Avec beaucoup de sans-gêne, son appareil à lui, dont le diamètre ne dépassait pas un mètre, s'est posé dans la cour de sa ferme. Deux nains l'occupaient, immobiles, impassibles. Ils n'ont pas daigné sortir et engager la conversation.

Quelques soucoupes parmi d'autres...

Ces deux apparitions éclipsent évidemment les "visions" du jour. Notons cependant que les "soucoupes", menacées un moment par les tonneaux, boules, croissants et autres cigares, ont lancé une contre-attaque de grand style puisqu'il n'est plus question que d'elles.

Celle de Saint-Brieuc s'est laissé contempler pendant une heure; celle des environs de la Rochelle a plané devant la ferme de M. et Mme Guillenoteau, à un mètre du sol, dans un silence impressionnant et le cultivateur a relevé des traces huileuses dans l'herbe.

A Lézignan, elle était à la fois volante et géante: dix mètres de diamètre! Trois mètres seulement, celle qui s'est posée dans le jardin de M. Jean Labonne, à Bergerac, mais avec trois béquilles.

Enfin, les "soucoupes" ne se laissent pas toujours approcher: celle de Lésignan, encore elle, a enveloppé MM. André Garcia et André Darzens d'une lueur éclatante avant de disparaître. Celle de Clermont-Ferrand a littéralement cloué sur place les témoins qui voulaient la voir de près et a dégagé une forte odeur de nitro-benzine.

Quand l'engin s'éloigna, le malaise cessa avec l'odeur.

La belle histoire du pauvre pêcheur

Odorantes, colorées et habitées les "soucoupes" sont aussi internationales. A Mantoue, elles sont passées en formations serrées et l'une d'elles s'est détachée du groupe pour faire un petit numéro de carrousel aérien qui a duré une heure... et a bloqué la circulation dans le centre de la ville, les témoins étant descendus dans la rue pour mieux voir.

A Roverbella, enfin, un pauvre pêcheur est entré en conversation avec un "Martien", vêtu de rouge, mais ils ne se sont pas compris et son interlocuteur a disparu quand il a vu apparaître la femme du pêcheur. Mysogine [mysogyne], peut-être...

[Ref. lm1:] JOURNAL "LE MERIDIONAL":

Scan

SOUCOUPES ET CIGARES

A La Rochelle, M. et Mme Guillemoteau se trouvaient devant leur ferme lorsqu'ils ont aperçu à un mètre environ du sol, une soucoupe sphérique pouvant mesurer 2 à 3 mètres de hauteur et d'un diamètre de 5 mètres. L'engin qui ne produisait aucun bruit s'arrêta quelques minutes, puis monta à la verticale.

M. Guillemoteau le lendemain, se rendit à l'endroit où il avait vu l'engin et affirme avoir relevé des traces huileuses sur l'herbe.

Un "cigare" observé pendant neuf heures dans le ciel briançonnais

MONTGENEVRE (C.P.). -- De nombreuses personnes ont pu suivre dimanche de 9 h. 30 à 18 h. les évolutions d'un "cigare volant".

Observé à la jumelle l'engin qui semblait stationner à très haute altitude, disparut enfin derrière la chaîne de Montbrisson, après neuf heures de vol.

Le "Martien" du Finistère a le visage couvert de poils et des yeux comme "un oeuf de corbeau"

QUIMPER. -- Vers 4 heures, mardi matin, M. Pierre Lucas, ouvrier boulanger à Loctudy (Finistère) qui était occupé à puiser de l'eau dans la cour de la boulangerie, aperçut soudain dans la nuit un engin de la forme d'une soucoupe de 2 m. 50 à 3 mètres de diamètres. Il en vit sortir un individu mesurant environ 1 m. 20 qui s'approcha de lui en articulant des paroles inintelligibles.

L'ouvrier boulanger réussit à garder son sang-froid et rentra au fournil où l'inconnu le suivit.

A la lumière M. Lucas put dévisager le visiteur. Il avait le visage couvert de poils et des yeux de la grosseur d'un oeuf de corbeau.

Le jeune homme appela son patron mais, avant que celui-ci ait eu le temps de descendre, l'inconnu nocturne avait disparu ainsi que sa soucoupe dont on ne retrouva aucune trace.

Un marchand de bière de Concarneau a, de son côté, déclaré avoir vu dans le ciel, deux disques lumineux de la forme de tables rondes prolongés d'une sorte de queue.

L'un des disques était immobile tandis que l'autre évoluait à proximité. Les deux disques disparurent au bout de dix minutes après avoir lancé une fusée.

Soucoupes et Martiens en Italie

MANTOUE. -- Le trafic a été interrompu pendant plus d'une heure au centre de Mantoue par des groupes de personnes rassemblées pour observer un étrange "objet blanc" qui, à une forte hauteur, se détachait nettement sur le fond du ciel bleu.

Après avoir effectué des évolutions extrêmement rapides, l'engin, de forme sphérique - et qui d'après certains témoins faisait partie "d'une formation de soucoupes volantes" est resté pendant quelque temps immobile dans le ciel, avant de disparaître à l'horizon.

D'autre part, les "martiens" semblent vouloir visiter aussi l'Italie. En effet, un pêcheur de Roverbella, province de Mantoue, a déclaré avoir été approché par une "mystérieux individu", vêtu de rouge, qui lui aurait adressé "des mots inintelligibles", et qui se serait rapidement éloigné avant que le pêcheur ait eu le temps d'appeler sa femme.

UNE SOUCOUPE SE SERAIT POSEE PRES DE BARCELONNETTE?

BARCELONNETTE (C.P.). -- Au cours de la journée de mardi, quatre personnes résidant à Barcelonnette, toutes fort connues et estimées dans la localité, ont aperçu à 11 h. 15, un objet mystérieux en métal, qui brillait au soleil, dans la région comprise entre la partie supérieure de la forêt de Gaudissart et au-dessous du Chapeau de Gendarme.

Cet engin, très curieux, a disparu par la suite, au cours de l'après-midi, aussi mystérieusement qu'il était venu.

[Ref. er1:] JOURNAL "L'ECHO REPUBLICAIN":

Scan

SOUCOUPES

- SUITE DE LA PREMIERE PAGE -

tre. Ils ont pu l'observer pendant plus d'une heure.

LA ROCHELLE, 6. -- M. et Mme. Guillemoteau se trouvaient devant leur ferme lorsqu'ils ont aperçu, à un mètre environ du sol, une soucoupe sphérique pouvant mesurer 2 à 3 mètres de hauteur et d'un diamètre de 5 mètres. L'engin, qui ne produisait aucun bruit, s'arrêta quelques minutes, puis monta à la verticale. M. Guillemoteau, le lendemain, se rendit à l'endroit où il avait vu l'engin et put relever des traces huileuses sur l'herbe.

UN DISQUE SIFFLEUR

MELUN, 6. -- Le journal de Coulommiers "Le Pays Briard", publie une lettre adressée par un de ses lecteurs, M. E. Farnier, membre de la Société des ingénieurs civils de France, au sujet d'une soucoupe volante.

Dans cette lettre, M. Farnier précise qu'il a vu au-dessus de sa propriété, à Jouy-sur-Morin, un gros disque de 8 à 10 mètres de diamètre "tournant sur place en laissant échapper des lueurs rouges-violettes, avec un sifflement rappelant un peu l'arrivée d'un avion à réaction. L'engin était à environ 400 mètres de hauteur et plana plus de vingt minutes au-dessus de moi. J'ai donc, dit M. Farnier, eu le loisir de bien l'examiner. L'engin disparut ensuite en direction de Coulommiers".

Dans sa lettre, M. Farnier précise:

"Ancien commissaire auprès de l'Aéro-Club de France, ayant servi dans l'aviation, je n'ai pas été victime d'une hallucination et cet engin n'était pas un ballon-sonde, mais une aile épaisse circulaire planant sur place et se déplaçant à très grande vitesse en prenant progressivement de la hauteur."

SOUCOUPES A L'ITALIENNE

MANTOUE, 6. -- Le trafic a été interrompu pendant plus d'une heure au centre de Mantoue par des groupes de personnes rassemblées pour observer un étrange "objet blanc" qui, à une forte hauteur, se détachait nettement sur le fond du ciel bleu.

Après avoir effectué des évolutions extrêmement rapides, l'engin de forme sphérique - et qui d'après certains témoins, faisait partie "d'une formation de soucoupes volantes" - est resté pendant quelque temps immobile dans le ciel, avant de disparaître à l'horizon.

D'autre part les "Martiens" semblent vouloir aussi visiter l'Italie. En effet, un pêcheur de Roverbella, en province de Mantoue, a déclaré avoir été approché, la nuit dernière, par un "mystérieux individu", vêtu de rouge, qui lui aurait adressé "des mots inintelligibles" et qui se serait rapidement éloigné avant que le pêcheur ait eu le temps d'appeler sa femme.

[Ref. co1:] JOURNAL "LE COURRIER DE L'OUEST":

Une photographie est parue dans le journal Le Courrier de l'Ouest, Angers, France, le 19 octobre 1954.

Scan

Mme GUILLMOTEAU en Vendée

Note: l'article entier peut être trouvé ici.

[Ref. jg1:] JIMMY GUIEU:

Jimmy Guieu indique que le 6 octobre 1954, dans le courant de la soirée à La Rochelle, M. et Mme Guillemoteau étaient devant leur ferme quand ils ont aperçu un engin évoluant à seulement 1 mètre du sol. C'était un disque de métal blanc dont le centre était occupé d'une sphère de 2.5 mètres environ.

L'engin absolument silencieux s'est immobilisé quelques minutes, puis s'est élevé verticalement à vive allure et s'est éloigné.

Le lendemain, les fermiers sont allés à l'endroit où ils avaient vu l'engin et ont remarqué des traces huileuses dans l'herbe.

[Ref. am1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel indique que le 3 octobre 1954, à Nessier, un hameau de la commune de Benet en Vendée, M. et Mme. Guillemoteau aperçoivent un objet lumineux circulaire de couleur rouge au niveau du sol au bord d'un marécage.

A leur approche, l'objet s'envole rapidement et disparaît.

Les gendarmes se rendent sur les lieux le lendemain et découvrent des "taches huileuses."

[Ref. mc1:] "MICHEL CARROUGES":

Michel Carrouges indique que l'observation Guillemoteau a duré quelques minutes.

[Ref. ni1:] NICAP:

Richard Hall du National Investigation Commitee on Aerial Phenomena a noté qu'il y avait eu une observation d'OVNI en France à Nessier le 3 octobre 1954, dans laquelle des taches huileuses ont été trouvées. La source est notée comme la page 78 du livre d'Aimé Michel.

[Ref. jv3:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique que le 5 octobre 1954, à 23:00, selon la presse de l'époque, Mr. et Mme. Guillemoteau ont vu près de La Rochelle un "engin" de 2 à 3 mètres de hauteur et d'un diamètre de 5 mètres qui est monté à la verticale après s'être arrêté quelques minutes à un mètre de haut. Des traces huileuses ont été trouvées dans l'herbe.

Jacques Vallée ajoute qu'il ne porte aucun jugement pour le moment sur la valeur du témoignage ni sur la sincérité des témoins ni sur la plausibilité des faits rapportés.

[Ref. jv7:] JACQUES VALLEE - MAGAZINE "HISTORIA":

3 octobre 1954, 23 h 00. Benet (Vendée).

Près de La Rochelle, M. et Mme Guillemoteau ont vu un objet de 2,50 m de haut et 5 mètres de diamètre qui plana pendant plusieurs minutes à 1 mètre du sol, puis s'éleva verticalement. On trouva des taches huileuses à cet endroit.

[Ref. jv5:] JACQUES VALLEE:

228 000.59768 46.36800 03 10 1954 23 30 201 BENET-NESSIER-VEND F 001222 C** 222

[Ref. jv2:] JACQUES VALLEE:

L'auteur indique que le 3 octobre 1954, un homme et sa femme ont vu un objet lumineux rouge qui s'est envolé lorsqu'ils arrivent près de lui, aux environs de Benet, près de Nessier en Vendée.

[Ref. jv1:] JACQUES VALLEE:

187

3 Octobre 1954, 23h00. Benet (France)

Près de La Rochelle, M. et Mme Guillemoteau ont vu un objet de 2,50 m de haut et 5 mètres de diamètre qui plana pendant plusieurs minutes à 1 mètre du sol, puis s'éleva verticalement. On trouva des taches huileuses à cet endroit. (34; M 131) (Franc-Tireur, la Croix, France-Soir, le Figaro, 7 octobre 1954).

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs ufologues rapportent que le 2 octobre 1954, à 21:30, à Nessier en Vendée, M. et Mme Guillemoteau ont observé un objet sphérique à hauteur du sol, qui avait environ 5 mètres de large sur trois mètres de haut.

L'objet était silencieux et entouré d'une lueur rouge.

Après être resté stationnaire pendant 5 minutes, il a décollé à la verticale puis s'est éloigné dans la direction de la ville de La Rochelle.

Le lendemain, M. Gillemoteau a noté des traces de matières huileuses sur le site.

Les sources sont indiquées comme le cas 187 du catalogue Vallée; un article de presse; Aimé Michel dans "A propos des S.V." page 166; Jimmy Guieu dans "Black-Out sur les S.V." page 197; Quincy.

[Ref. fr2:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs et ufologues indiquent que le 6 octobre 1954 à 22:30, à La Rochelle en Charente Maritime, il y a eu une observation d'un disque de métal de cinq mètres de diamètre évoluant à un mètre du sol.

Ils indiquent que la source est leurs archives personnelles.

[Ref. bb1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Ces deux auteurs ont écrit dans leur livre qu'ils ont eu un entretien avec Mme Guillemoteau qui leur a dit que le phénomène observé était très loin, a plus d'un kilomètre.

Ils écrivent que Mme Guillemoteau leur a décrit le phénomène comme étant semblable au soleil couchant, et les des auteurs en font leur explication pour le phénomène.

Comme ils indiquent que l'observation selon certain compte rendus aurait eu lieu à 23:00 quand le soleil est couché et selon d'autres comptes rendus à 21:30, ils indiquent que l'heure n'est pas connue précisément et que donc l'observation a pu avoir lieu à l'heure où le soleil se couchait.

[Ref. mf1:] MICHEL FIGUET:

Michel Figuet note dans son listing de cas douteux:

2.10.1954

Nessier près de Benet

Confusion: B.B p. 182.

("B.B." se réfère au livre de Barthel et Brucker, voir ci-dessus.)

[Ref. lg1] LOREN GROSS:

Benet, France. (11:00 heures de l'après midi.)

Pendant plusieurs minutes - un OVNI rouge, sa taille 6 par 12 pieds, a été observé immobile sur une zone marécageuse par un couple français, M. et Mme. Guillemoteau. L'observation s'est terminée lorsque l'OVNI a filé directement hors de la vue. 35.

  • 35. Paris, France. Le Figaro. 7 octobre 54.

[Ref. js1:] JEAN SIDER:

Jean Sider donne un résumé du cas, daté au 2 octobre à 21:30. Il précise que la famille Guillemoteau a vu que cet engin rond était assez volumineux et se trouvait en sustentation non loin de leur ferme dans le Marais Poitevin.

Jean Sider a vérifié les affirmations de Barthel et Brucker et à découvert les points suivants:

L'heure de l'observation est bien 21:30 et à cette heure là le soleil était couché depuis longtemps.

Barthel et Brucker disent que Mme Guillemoteau leur a dit que le phénomène était loin, à plus d'un kilomètre, mais le journal La Nouvelle République de Bordeaux et du Sud-Ouest du 8 octobre 1954 indique en page 3 que le phénomène s'était situé à quelques dizaine de mètres de la ferme des Guillemoteau.

Barthel et Brucker n'ont pas parlé de vive voix avec Mme Guillemoteau, il faut comprendre que les deux auteurs ont seulement utilisé l'annuaire et téléphoné pour faire leurs enquêtes, sans se déplacer pour effectivement rencontrer les témoins.

Jean Sider informe qu'une enquête par Lumières Dans La Nuit a découvert que lorsque Barthel et Brucker disent avoir fait leur enquête, M. Guillemoteau, habitant Ste Christine, était décédé, et que Mme Guillemoteau, de Nessier, qui est bien l'un des deux témoins, a assuré le magazine qu'elle n'a jamais eu ni coup de téléphone ni visite de Barthel et Brucker. Jean Sider pense que les journalistes ont été victimes d'une confusion car le nom Guillemoteau est très répandu dans la région.

[Ref. tp1:] TED PHILLIPS:

Ted Phillips a listé le cas comme un "meilleur" cas dans sa "liste préliminaire des meilleurs cas":

Rapport 2/10/54 Benet, France, 2130: 2 disques, 5 minutes, traces huileuses.

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge Godelieve van Overmeire note dans son catalogue qu'en France, en 1954, le 2 octobre, à Nessier près de Benet, vers 21 h 30 près de La Rochelle, M. et Mme Guillemoteau ont vu un objet de 2,50 m de haut et 5 m de diamètre qui plana pendant plusieurs minutes à 1 m du sol, puis s'éleva verticalement. On trouva des taches huileuses à cet endroit.

La source est indiquée comme M. Figuet / J.L. Ruchon: "Ovni, Premier dossier complet..." éd. Alain Lefeuvre 1979, p. 110) (Jacques Vallée: "Chronique des apparitions ET" - DENOEL 1972 - COLL. J'AI LU - p. 267 qui par erreur cite la date du 3 octobre à 23 h 00.

[Ref. go2:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue Belge indique dans son catalogue qu'en 1954, le 6 octobre, en France, à La Rochelle, un disque de métal de 5 m de diamètre est observé à un mètre du sol.

Elle indique que la source est M. Figuet / J.L. Ruchon: "Ovni, Premier dossier complet..." éd. Alain Lefeuvre 1979, p. 128.

[Ref. ma1:] LA BASE DE DONNES DE MARK CASHMAN:

Benet (France).

3/10/1954 13:00

Près de La Rochelle, M. et Mme Guillemoteau ont vu un objet de 2,50 m de haut et 5 mètres de diamètre qui plana pendant plusieurs minutes à 1 mètre du sol, puis s'éleva verticalement. On trouva des taches huileuses à cet endroit.

[Ref. lg1:] LOREN GROSS:

3 octobre. Nessier, France. (nuit?)

Objet rouge, circulaire, lumineux

Michel a écrit:

La dernière observation était à Nessier, un village de la commune de Benet en Vendée, 40 miles plus à l'ouest (de Lusignan]. M. et Mme. Guillemoteau ont remarqué un objet sur le sol, au bord d'un marais. Il était circulaire, lumineux, d'une couleur rouge, et à leur approche a décollé rapidement et a disparu. Le lendemain, la police s'est rendue sur le terrain à ces endroits et a trouvé des 'taches huileuses.'" (xx.)

(xx.) Michel, Aime. flying Saucers and the Straight-Line Mystery. p.131.

[Ref. dj1:] DONALD JONHSON:

Rencontres avec des Extraterrestres ce Jour-là

3 Octobre

1954 - Près de La Rochelle, France à 23:00 M. et Mme Guillemoteau ont vu un objet, de cinq mètres de diamètre et 2,5 mètres de haut, planant pendant plusieurs minutes à un mètre au-dessus du sol. L'OVNI s'est ensuite élevé verticalement. Des marques huileuses ont été trouvées sur les lieux. (Sources: Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 131; Jacques Vallee, Passport to Magonia: A Century of Landings, p. 216).

[Ref. jb1:] JEROME BEAU:

1954:

Mardi 5 Octobre

[...]

23 h : Près de la Rochelle, M. et Mme Guillemoteau voient un engin de 2 à 3 m de hauteur et de 5 m de diamètre qui s'arrête à 1 m de haut, puis monte à la verticale. Des traces huileuses auraient été trouvées dans l'herbe (Vallée 1966).

[Ref. jb4:] JEROME BEAU - "TOP SECRET":

Mardi 5 octobre, 23 h : près de la Rochelle, M. et Mme Guillemoteau voient un engin de 2 à 3 m de hauteur et de 5 m de diamètre qui s'arrête à 1 m de haut, puis monte à la verticale. Des traces huileuses auraient été trouvées dans l'herbe (Vallée 1966).

[Ref. jb2:] JEROME BEAU:

Jérôme Beau indique que le samedi 2 octobre 1954, "Le soir? Aux abords du hameau de Nessier près de Benet (petit village situé à l'est de Fontenay-le-Comte, Vendée), M. Marcel Guillemoteau, de Sainte Christine, aperçoit au sol (à l'ouest?), sur le bord d'un marécage, un objet lumineux circulaire de couleur rouge qui, à son approche, s'envole rapidement et disparaît. Le lendemain, les gendarmes se rendent sur les lieux et découvrent des "taches huileuses".

Jérôme Beau indique comme sources: Articles de La Croix, Le Figaro et France-Soir du 7 octobre 1954 cités dans Michel, A.: Mystérieux Objets Célestes, cité dans Vallée, J., cité dans Barthel, G. & Brucker, J.: La grande peur martienne, Les Nouvelles Editions Rationalistes, 1979 cité dans LDLN n° 299, p. 34 cité dans Choloux, Jérôme: "2. La vague de 1954" in "Les OVNIs en Vendée", Les Mystères de Vendée, 2007.

[Ref. bu1:] CLAUDE BURKEL - MAGAZINE "TOP SECRET":

Le 3 octobre 1954 près de la Rochelle, un objet de 5 mètres de diamètre sur 2 mètres 50 de hauteur abandonna des liquides huileux.

[Ref. mv1:] SITE WEB "LES MYSTERES DE VENDEE":

Dans sa liste de cas "Les OVNIS en Vendée", l'auteur note celui-ci:

Benet, 2 octobre 1954

Il précise que Benet est un petit village situé à l'est de Fontenay-le-Comte, que l'observation s'est déroulée aux abords du hameau de Nessier, et qu'elle a été diversement apprécié par les différents enquêteurs qui l'ont approché, "certains n'ont pas hésité à parler de confusion, mais nous allons voir aussi que certains enquêteurs ont abordés le cas avec une évidente malhonnêteté."

Il indique qu'il y a eu plusieurs articles dans de grands quotidiens tels La Croix, Le Figaro ou France-Soir du 7 Octobre 1954, qu'Aimé Michel et Jacques Vallée entre autres ont repris sans enquêter plus en avant, le datant par exemple du 3 octobre. L'auteur commente que ce type d'erreur n'est pas une faute en soi, qu'elles sont d'ailleurs légion dans les catalogues d'observations de 1954 qui ne sont souvent que des compilations d'articles de presse et qui reproduisent donc les mêmes erreurs ou coquilles.

Il cite ensuite ce qu'en dit Aimé Michel dans Mystérieux Objets Célestes:

M. et Mme Guillemoteau aperçoivent au sol, sur le bord d'un marécage, un objet lumineux circulaire de couleur rouge qui, à leur approche, s'envole rapidement et disparaît. Le lendemain, les gendarmes se rendent sur les lieux et découvrent des "taches huileuses".

Il indique que 25 ans plus tard, deux ufologues, Gérard Barthel et Jacques Brucker, publièrent un livre qui prétendait résumer l'intégralité de la vague de 1954 à des confusions et autre canulars, sous le titre de "La Grande Peur Martienne", aux Nouvelles Editions Rationalistes, 1979.

Il indique que dans ce livre, *qui fit alors des ravages dans les rangs des ufologues, B&B s'attaquèrent au cas de Benet et l'expliquèrent par une confusion avec le soleil couchant, assurant qu'ils avaient rencontrés Mme Guillemoteau, témoin de l'époque". Il cite les auteurs:

"Récit type où seul le témoin peut nous donner des détails nous permettant de cerner le sujet. Précisons que les faits se sont déroulés à Nessier, et que d'après certains fichiers il était 23h, mais concernant cette précision, un doute subsiste!"

"Premier détail apporté par madame Guillemoteau lors de notre entretien: c'était très loin, au moins 1 km! On se perd en conjectures, quand à la dimension de "l'objet", fournie par les témoins à l'époque. A cette distance, donner des caractéristiques précises à une chose dont on ignore l'origine, relève soit d'une habitude extraordinaire et d'une longue pratique, soit d'une appréciation arbitraire et invérifiable. La lumière, puisqu'en aucun cas elle n'a vu un objet, se situait près d'une maison. Sur notre demande, elle nous décrivit le phénomène... comme le soleil couchant! On ne peut que frémir à l'idée que cet "ovni" a été observé... vers l'ouest, et que Madame Guillemoteau n'a plus souvenir exact de l'heure."

"Ces vendéens ont-ils été abusés par le soleil? On ne peut pas se prononcer."

Il en indique la source, "La Grande Peur Martienne" page 183.

Il commente ensuite: "On pourrait à ce stade du dossier reconnaître le bien fondé d'une telle analyse (nous verrons que dans d'autres cas ceci est impossible ), mais à la fin des années 80 le groupe d'Enquête sur 1954 de Lumières Dans La Nuit mena des contre-enquêtes sur plusieurs cas traités par Barthel & Brucker. Il se trouve que le cas de Benet fit partie de ces vérifications. Les enquêteurs rencontrèrent Mme Guillemoteau:

"Celle-ci nous dit que le témoin était en fait M. Marcel Guillemoteau, de Ste Christine, décédé depuis. Elle n'a jamais reçu la visite d'enquêteur, ni reçu de coup de téléphone. Les Guillemoteau sont très nombreux en Vendée et dans les Charentes. (cf. LDLN 299 p.34)"

Il conclut en indiquant que le "livre de Gérard Barthel et Jacques Brucker est en fait truffé de ces enquêtes réalisées par dessus la jambe, bâclée au téléphone voire même franchement malhonnête, et nous aurons l'occasion de retrouver leurs conclusions dans d'autres cas vendéens. Il n'en demeure pas moins que l'observation faite à Benet, le 2 octobre 1954, reste un mystère."

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique qu'en Charente Maritime le 5 octobre 1954 à 23:00 heures, "Près de la Rochelle, un couple voit un engin de 2 à 3 m de hauteur et de 5 m de diamètre qui s'arrête à 1 m de haut, puis monte à la verticale. Des traces huileuses auraient été trouvées dans l'herbe."

La source est indiquée comme "RR0 ** http://www.rr0.org".

[Ref. lc2:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans la Charente Maritime à La Rochelle le 6 octobre 1954 à 22:30 heures il y a eu une observation d'un disque de métal de cinq mètres de diamètre évoluant à un mètre du sol.

La source est indiquée comme "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 3 octobre 1954 à 23:00 à Benet, France, "Deux disques vus pendant 5 minutes, traces huileuses sur la terre."

Et: "Près de La Rochelle, France à 23:00 M. et à Mme Guillemoteau ont vu un objet, de cinq mètres de diamètre et 2,5 mètres de haut, planant pendant plusieurs minutes à un mètre au-dessus du sol. L'OVNI s'est ensuite élevé verticalement. Des marques huileuses ont été trouvées sur les lieux."

Et: "Des objets ont été observés. Traces trouvées. Deux disques, d'environ 20 pieds de large, ont été observés par deux témoins, un couple marié, dans un marais pendant cinq minutes (Guillemoteau)."

Les sources sont indiquées comme Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Bowen, Charles, The Humanoids: FSR Special Edition No. 1, FSR, Londres, 1966; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966; Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01); Vallee, Jacques, A Century of Landings (N = 923), (dans JVallee04), Chicago, 1969; Schoenherr, Luis, Computerized Catalog (N = 3173); Hall, Richard H., The UFO Evidence, NICAP, Washington, 1964; Phillips, Ted R., dossier d'enquête de Ted Phillips; Phillips, Ted R., Physical Traces Associated with UFO Sightings, CUFOS, Chicago, 1975; Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002.

[Ref. ud2:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 3 octobre 1954 à 13:00 à Benet, France, "Objet, 2,5 mètres de haut, cinq mètres de diamètre, plané pendant plusieurs minutes à un mètre au-dessus du sol. Explication: Artificiel."

Et: "Près de La Rochelle, France à 23:00 M. et Mme Guillemoteau ont vu un objet rond luminescent rouge, de cinq mètres de diamètre et 2,5 mètres de haut, planant pendant plusieurs minutes à un mètre au-dessus du sol. L'OVNI s'est ensuite élevé verticalement. Des marques huileuses ont été trouvées sur les lieux."

Et: "Près De La Rochelle. M. et Mme Guillemoteau ont vu un objet, de 2,5 mètres de haut, cinq mètres de diamètre, planant pendant plusieurs minutes à un mètre au-dessus du sol, s'élevant ensuite verticalement. Des marques huileuses ont été trouvées sur les lieux."

Et: "On a observé un objet. Des traces au sol ont été trouvées. Une boule orange, d'environ 20 pieds de large, a été observée par un témoin masculin à une ferme brièvement (Garreau). Deux humanoïdes de 5.5 pieds de haut, chacun portant un costume kaki, ont été vus."

Les sources sont indiquées comme Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966; Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01).

[Ref. dj2:] DONALD JONHSON:

Donald Johnson indique que le 3 octobre 1954, "près de La Rochelle, France à 23:00 M. et à Mme Guillemoteau ont vu un objet, de cinq mètres de diamètre et 2,5 mètres de haut, planant pendant plusieurs minutes un mètre au-dessus du sol. L'OVNI s'est alors élevé verticalement. Des marques huileuses ont été trouvées à l'emplacement."

Les sources sont notées "Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 131; Jacques Vallee, Passport to Magonia: A Century of Landings, p. 216)."

[Ref. dc1:] DIDIER CHARNAY:

Didier Charnay informe que le journal Sud Ouest du 28 juillet 2009 a publié brièvement "de nouveaux cas anciens dans sa rubrique 'Sacrés Ovnis'", dont le cas de La Rochelle du 6 octobre 1954, et que l'article est disponible sur le site web [payant] du journal à www.sudouest.com/charente-maritime/actualite/article/661368/mil/4927770.html

[Ref. ni1:] "THE NICAP WEBSITE":

*2 oct. 1954 - Près de La Rochelle, en France à 23h00 M. et Mme Guillemoteau ont vu un objet rond qui a viré au rouge, de cinq mètres de diamètre et 2,5 mètres de haut, planant pendant plusieurs minutes à un mètre au-dessus du sol. L'OVNI est ensuite monté verticalement. Des taches d'huile ont été trouvés à l'emplacement. (Sources: Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 131; Jacques Vallee, Passport to Magonia, p. 216; Michel Figuet & Jean-Louis Ruchon, OVNI: Le premier dossier complet des rencontres rapprochees en France, p. 110). [Note: Vallée liste la date comme le 3 octobre, mais Figuet & Ruchon pensent que c'est une erreutr et lque le 2 octobre est la date correcte).

La note sur la mauvaise date par ce site n'a pas empêché l'auteur d'ajouter la même affaire une seconde fois avec l'autre date:

*3 oct. 1954 - Près de La Rochelle, en France à 23h00 M. et Mme Guillemoteau ont vu un objet, de cinq mètres de diamètre et 2,5 mètres de haut, planant pendant plusieurs minutes à un mètre au-dessus du sol. L'OVNI est ensuite monté verticalement. Des taches d'huile ont été trouvés à l'emplacement. (Sources: Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 131; Jacques Vallee, Passport to Magonia: A Century of Landings, p. 216, cas n°187).

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données à enregistré ce même cas 9 fois:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541002 02.10.1954 Benet France CE II
19541003 03.10.1954 Nessier France Nuit CE II
19541003 03.10.1954 Nessier France CE II
19541003 03.10.1954 Nessier France 23.00 CE II
19541003 03.10.1954 Benet France 22.45 CE II
19541003 03.10.1954 Benet France 23.00 CE II
19541003 03.10.1954 Benet France 23.30 CE II
19541003 03.10.1954 Benet France CE II
19541005 05.10.1954 Nessier France 23.00 CE II

Notes:

Seul Aimé Michel date le cas au 3 octobre, toutes les autres sources précédentes le datent du 2.

Depuis que Figuet et Ruchon ont entrés dans le cas deux fois avec des dates et des lieux différents, de nombreux autres ont reproduits cette erreur.

Je n'ai trouvé aucune source fiable qui auraient indiqué que l'heure de l'observation était 23:00.

Le 2 octobre 1954, aux environs de La Rochelle, le soleil s'est couché à 18:47 soit presque trois heures avant 21:30.

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Nessier, Vendée, confusion, Guillemoteau, Gendarmes, dimensions, durée, lueur, rouge, marécage, huile, atterrissage, circulaire, rouge, envol

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 22 août 2004 Première publication.
1.0 Patrick Gross 12 février 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [jg1], [go1], [jb1].
1.1 Patrick Gross 28 février 2010 Addition [dj2].
1.2 Patrick Gross 2 mars 2010 Addition [mv1].
1.3 Patrick Gross 15 mars 2010 Addition [mc1].
1.4 Patrick Gross 31 mai 2010 Addition [le1].
1.5 Patrick Gross 22 juin 2010 Addition [jv5].
1.6 Patrick Gross 2 juillet 2010 Additions [ni1], [mv1], [lc1], [ud1], [ud2].
1.7 Patrick Gross 15 août 2010 Addition [lm1].
1.8 Patrick Gross 13 septembre 2014 Addition [lg1].
1.9 Patrick Gross 27 septembre 2014 Additions [jv7], [jb4], [bu1], [ni1].
2.0 Patrick Gross 29 octobre 2016 Additions [er1], [ub1].
2.1 Patrick Gross 14 décembre 2016 Addition [lg1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 décembre 2016.