France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

26 octobre 1954, Angoulême, Charente:

Référence pour ce cas: 26-Oct-54-Angouleme. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. vm1:] JOURNAL "VAR-MATIN - REPUBLIQUE":

Soucoupe par ci,
Soucoupe par là,
Un cultivateur soufflé!

Guéret. -- Un cultivateur du village de La Vaureille, M. Aimé Bousard, 47 ans, a raconté aux gendarmes d'Aubusson, l'"étrange rencontre" qu'il fit en revenant du bourg d'Alleyrat (Creuse). Au lieu-dit "La Madière", a-t-il déclaré, j'aperçus une forme qui se mouvait sur le bas côté de la route. Je m'arrêtais pour mieux observé l'individu. Celui-ci, qui étais baissé, se releva brusquement, braquant sur moi deux projecteurs puissants, lampes projetant une lumière bleu clair très dense. Il avait aussi, de chaque côté de la tête, une lampe verte claire très dense qui émettait des rayons beaucoup plus faibles que les autres. Il paraissait haut d'un mètre soixante et j'ai cru d'abord qu'il était vêtu d'un scaphandre.

"Soudain, sous l'effet d'une pression comparable à un souffle, j'ai été projeté de l'autre côté de la route où je suis resté dix minutes sans pouvoir crier ou appeler au secours. Les lampes bleu clair demeuraient braquées sur moi. J'ai ressenti et je ressens encore des douleurs dans les jambes et à la main droite."

A l'endroit indiqué par le cultivateur, les gendarmes ont constaté que la terre avait été fraîchement remuée. L'herbe avait été arrachée sur une superficie de 70 cm de diamètre. Aucune trace de pas n'a été relevée.

Chaudron volant

Tarbes. -- Un camionneur de Tarbes, M. Vincent Casamajou, qui se dirigeait le matin vers 06h, avec un chargement en direction d'Angoulème, en compagnie de sa femme, a aperçu dans son rétroviseur, une étrange lueur blanche. Ayant rangé son camion sur la bas côté de la route, il vit, ainsi que sa femme, un engin qui venait de décoller d'un pré, à moins de 50 mètres. L'appareil, qui avait la forme d'un immense chaudron, s'élevait à une grande vitesse, suivant un angle de 45°. Il laissait derrière lui une traînée blanche, il disparut dans les nuages.

M. Casamajou et sa femme ont affirmé que ce "chaudron" était gros comme un camion de 5 tonnes et volait sans bruit.

Soucoupe ivre et cigare rose bonbon

Rome. -- Trois employés de la préfecture de police de Modène ont fait des déclarations concernant l'apparition d'une "machine" étrangère dans le ciel de cette ville. Ils ont affirmé que l'appareil après avoir parcouru plusieurs kilomètres en zigzag se serait arrêté juste au-dessus du terrain d'aviation en lançant des fusées lumineuses dans toutes les directions, après quoi, il se serait éloigné vertigineusement vers les Apennins.

A Florence, des centaines de personnes qui assistaient à une séance d'entraînement de l'équipe local de football, ainsi que les joueurs de cette équipe ont affirmé que plusieurs "objets imprécisables" d'un blanc absolu ont traversé le ciel en formation, se dirigeant du nord vers le sud. Ces "objets" comprenaient des "cigares" et des "disques".

Un autre engin, de forme cylindrique et d'une couleur rose très marquée, a traversé, selon trois témoins, le ciel de Verola à forte allure, en direction du nord-ouest.

[Ref. st1:] JOURNAL "THE STAR TRIBUNE":

Scan

MARTIEN -- Aime Bousard, 47 ans, un fermier, a rapporté à la police à Aubusson, France, qu'il a rencontré une créature Martienne sur une route de campagne et a été paralysé par la "chose" pendant 10 minutes. Il a dit que le Martien est parti dans un vaisseau spatial qui ressemblait à un "chaudron volant."

[Ref. tr1:] JOURNAL "THE TIMES RECORD":

Scan

Les Soucoupes Volantes De Retour En France

Paris (INS) -- La France, qui a eu plus que sa part de soucoupes volantes récemment, a deux autres rapports à ajouter à la liste.

Un agriculteur de 47 ans à Aubusson a affirmé qu'il avait été paralysé pendant 10 minutes par des "lumières bleues" qui lui ont été pointées dessus par "une créature dans une sorte de tenue de plongée". Et un résident d'Angoulême a déclaré qu'il a vu un "chaudron volant" aussi grand qu'un camion de cinq tonnes décollant d'un pré.

[Ref. cp1:] JOURNAL "THE COURIER-POST":

Scan

Plus de "soucoupes volantes" rapportées en France

Paris, le 30 oct. (INS) -- La France, qui a eu plus que sa part de soucoupes volantes récemment, a deux autres rapports à ajouter à la liste.

Un agriculteur de 47 ans à Aubusson a affirmé qu'il avait été paralysé pendant 10 minutes par des "lumières bleues" qui lui ont été pointées dessus par "une créature dans une sorte de tenue de plongée". Et un résident d'Angoulême a déclaré qu'il a vu un "chaudron volant" aussi grand qu'un camion de cinq tonnes décollant d'un pré.

[Ref. dr1:] JOURNAL "THE DAILY REPORTER":

Scan

La France Rapporte Deux Soucoupes Volantes de Plus

PARIS, le 30 oct. (INS) -- La France, qui a eu plus que sa part de soucoupes volantes récemment, a deux autres rapports à ajouter à la liste.

Un agriculteur de 47 ans à Aubusson a affirmé qu'il avait été paralysé pendant 10 minutes par des "lumières bleues" qui lui ont été pointées dessus par "une créature dans une sorte de tenue de plongée". Et un résident d'Angoulême a déclaré qu'il a vu un "chaudron volant" aussi grand qu'un camion de cinq tonnes décollant d'un pré.

[Ref. is1:] JOURNAL "THE INDIANAPOLIS STAR":

Scan

La France Rapporte Plus de Soucoupes

Paris (INS) -- La France, qui a eu plus que sa part de soucoupes volantes récemment, a deux autres rapports à ajouter à la liste.

Un agriculteur de 47 ans à Aubusson a affirmé qu'il avait été paralysé pendant 10 minutes par des "lumières bleues" qui lui ont été pointées dessus par "une créature dans une sorte de tenue de plongée". Et un résident d'Angoulême a déclaré qu'il a vu un "chaudron volant" aussi grand qu'un camion.

[Ref. nj1:] JOURNAL "THE NEWS-JOURNAL":

Scan

Les Histoires Françaises De Soucoupe Augmentent, Des Rayons Sont Ajoutés

Paris, 30 oct. INS -- La France, qui a eu plus que sa part de soucoupes volantes récemment, a deux autres rapports à ajouter à la liste.

Un agriculteur de 47 ans à Aubusson a affirmé qu'il avait été paralysé pendant 10 minutes par des "lumières bleues" qui lui ont été pointées dessus par "une créature dans une sorte de tenue de plongée". Et un résident d'Angoulême a déclaré qu'il a vu un "chaudron volant" aussi grand qu'un camion.

[Ref. mc1:] "MICHEL CARROUGES":

L'auteur listant des cas avec émissions, évoque que dans le témoignage Casamajou, il y a eu des traînées blanches, et que l'observation s'est faite à moins de 50 mètres. Il note que la source est l'A.F.P., le 27 octobre 1954.

[Ref. jv5:] JACQUES VALLEE:

395 26 10 1954 06 00 1 ANGOULEME.18.KM. F 001 3A

[Ref. jv1:] JACQUES VALLEE:

310

26 Octobre 1954, 06h00. Angoulême (France):

Vincent Casamajou et sa femme virent un grand appareil en forme de chaudron, de la taille d'un camion, environ 7 mètres à 50 mètres de distance, près de la route à 18 kilomètres de cette ville en direction de Paris. Il s'éleva sans bruit, laissant une traînée blanche. (9Z) (Le Parisien, 28 oct 1954).

[Ref. gl1] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Les deux auteurs indiquent que le 25 octobre 1954, que M. Vincent Casamajou, transporteur à Tarbes, Place du Foirail, rentre à Paris, avec sa jeune femme à bord de son camion, le 25 [sic] Octobre 1954. En arrivant à 18 kilomètres au nord d'Angoulême, alors que le poids lourd monte une côte en seconde, M. Casamajou aperçoit une étrange lueur blanche dans son rétroviseur. Intrigué, il s'arrête sur le bas-côté. Le récit suivant est alors donné:

"Ma femme et moi, nous nous sommes rendus compte aussitôt que cette lueur était émise par un engin qui venait de décoller d'un pré, à environ 50 mètres de nous. Il avait le volume de mon camion de 5 tonnes. Il ressemblait à un énorme chaudron. Il s'est élevé sous un angle de 45° en laissant derrière lui une traÎnée blanche très nette. Nous avons suivi sa trajectoire pendant une trentaine de secondes. Il a disparu dans les nuages. La traînée blanche s'est effacée rapidement."

[Ref. hj1:] HENRI JULIEN:

L'auteur indique que Vincent Casamajou, près d'Angoulême, a repéré un énorme "chaudron volant" laissant derrière lui un nuage de vapeur, vers le mois d'octobre 1954.

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent que le 26 octobre 1954 à 6 heures du matin à Tourriers en Charente, un transporteur routier de Tarbes, Vincent Casamajou, était au volant de son camion en compagnie de son épouse, et roulait sur la route nationale 10 en venant de Paris, montant une côte en seconde vitesse.

Soudain,ils ont observé une lueur en forme de chaudron qui venait de décoller d'un pré. Le chauffeur l'a vu dans son rétroviseur et a arrêté le camion sur le bas côté.

L'objet, dont il a comparé le volume à celui d'un camion de cinq tonnes, s'est élevé sous un angle de 45° en laissant derrière lui une trainée blanche très nette.

Les témoins ont suivi des yeux l'éloignement de l'objet pendant une trentaine de secondes avant sa disparition dans le ciel. La traînée blanche s'est effacée très rapidement.

Ils indiquent comme sources le catalogue de Jacques Vallée, le livre de Garreau et Lavier, et le journal "Le Parisien" du 28 octobre 1954.

[Ref. lg1] LOREN GROSS:

26 octobre. Angouleme, France. (06h00.)

Un autre objet étrange a été vu près d'une route à 18 kilomètres de la ville d'Angoulême par un couple français, un M. Vincent Casamajou et sa femme. Cet objet était plus grand que celui rapporté par M. Mabou près d'Arraye-Et-Han. La chose a été estimée être la taille d'un camion et avait l'apparence de ce que le témoin a dit était un "grand chaudron." L'OVNI voûta vers le ciel silencieusement, laissant derrière lui un sentier blanc. 206.

  • 206. Paris, France. Le Parisien. 28 octobre 54.

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique dans son catalogue qu'en 1954, le 26 octobre en France, à 18 km au nord d'Angoulême, "A 06 h 00 Vincent Casamajou et sa femme virent un grand appareil en forme de chaudron, de la taille d'un camion à 50 m de distance. Il s'éleva sans bruit, laissant une traînée blanche."

Les sources sont notées "Le Parisien, 28 oct 1954" et "Jacques Vallée: 'Chronique des apparitions ET' - DENOEL 1972 - COLL. J'AI LU - p. 289".

[Ref. dj1:] DONALD JOHNSON:

Rencontres Avec Des Extraterrestres Ce Jour-Là

26 octobre

[...]

1954 - A six heures du matin Vincent Casamajou et son épouse ont vu un grand engin en forme de chaudron, de la taille d'un camion (environ sept mètres de long) à 50 mètres de distance. Il était près de la route vers Paris, à 18 kilomètres de la ville d'Angoulême, Charente, France. Il a décollé sans bruit, laissant une traînée blanche. (Sources: Le Parisien, 28 octobre 1954; Jacques Vallee, Passport to Magonia: A Century of Landings, p. 238, cas 310).

[...]

[Ref. jb1:] JEROME BEAU:

Mardi 26 octobre 1954

[...]

06:00 A Angoulême (France), Vincent Casamajou et sa femme voient 1 grand appareil en forme de chaudron, de la taille d'un camion, environ 7 m, à 50 m de distance, près de la route à 18 km de cette ville en direction de Paris. Il s'élève sans bruit, laissant une traînée blanche.

La source est indiquée comme "Le Parisien, 28 octobre 1954".

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique qu'en Charente à Tourriers le 26 octobre 1954 à 06:00 heures "Un tansporteur routier est au volant de son camion en compagnie de son épouse. Le camion roule sur la N10 venant de Paris, il monte une côte en seconde. Soudain les témoins observent une lueur en forme de chaudron qui vient de décoller d'un pré. Le chaffeur l'a vu dans son rétroviseur et arrête le camion sur le bas côté. L'objet, dont le volume est comparé à celui d'un camion de cinq tonnes, s'élève sous un angle de 45° en laissant derrière lui une trainée blanche très nette. Les témoins suivent des yeux l'éloignement de l'objet pendant une trentaine de sondes avant sa disparition dans le ciel. La trainée blanche s'efface très rapidement."

La source est notée "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 26 octobre 1954 à Angoulême, France, "Engin en forme de chaudron, de la taille d'un camion, vu à 50 mètres de distance" et "A six heures du matin à Angoulême, en France, Vincent Casamajou et son épouse ont vu un grand engin en forme de chaudron, de la taille d'un camion (environ sept mètres de long) à 50 mètres de distance. Il était près de la route à Paris, à 18 kilomètres de la ville. Il a décollé sans bruit, laissant une traînée blanche."

Et: "Vincent Casamajou et son épouse ont vu un grand engin en forme de chaudron, de la taille d'un camion (environ sept m) à 50 mètres de distance, près de la route, à 18 kilomètres de cette ville, allant vers Paris. Il a décollé sans bruit, laissant une traînée blanche."

Et: "On a aperçu un objet qui a eu un aspect et une performance au-delà des possibilités des aéronefs terrestres connus."

Et: "Un objet, d'environ 10 pieds de large, a été observé par deux témoins, un couple marié, sur une route pendant quelques secondes (Casamajou)."

La source est indiquée comme Vallee Magonia Database.

[Ref. ud2:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 26 octobre 1954 à 06:00 à 18 kilomètres d'Angoulême, France, "On a aperçu un objet qui a eu un aspect et une performance au-delà des possibilités des aéronefs terrestres connus. Un objet, d'environ 10 pieds de large, a été observé par deux témoins, un couple marié, sur une route pendant quelques secondes."

Les sources sont indiquées comme Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966; Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01); Vallee, Jacques, A Century of Landings (N = 923), (dans JVallee04), Chicago, 1969; Schoenherr, Luis, Computerized Catalog (N = 3173); Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002.

[Ref. ni1:] "THE NICAP WEBSITE":

*26 oct. 1954 - A 6 heures du matin Vincent Casamajou et son épouse ont vu un grand engin en forme de chaudron, de la taille d'un camion (environ sept mètres de long) à 50 mètres de distance. Il était près de la route vers Paris, à 18 kilomètres de la ville d'Angoulême, Charente, France. Il a décollé sans bruit, laissant une traînée blanche. (Sources: Le Parisien, 28 octobre 1954; Jacques Vallee, Passport to Magonia: A Century of Landings, p. 238, cas 310).

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de donnéEs a enregistré ce cas 5 fois au lieu d'une:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541026 26.10.1954 Angouleme France 06.00
19541026 26.10.1954 Angouleme France 06.00 CE I
19541026 26.10.1954 Angouleme France 06.00 CE I
19541026 26.10.1954 Angouleme France 06.00 CE I
19541026 26.10.1954 Angouleme France 06.00 CE I

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Angoulême, Charente, Vincent Casamajou, multiple, chaudron, engin, objet, route, silence, blanc, traînée

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 18 avril 2006 Première publication.
1.0 Patrick Gross 20 février 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [mc1], [go1], [jd1], [jb1], [ud1], [ud2].
1.1 Patrick Gross 18 mars 2010 Addition [hj1].
1.2 Patrick Gross 7 juin 2010 Addition [vm1].
1.3 Patrick Gross 30 juin 2010 Addition [jv5].
1.4 Patrick Gross 25 octobre 2014 Addition [ni1].
1.5 Patrick Gross 14 décembre 2016 Additions [lg1], [ub1].
1.6 Patrick Gross 19 septembre 2017 Additions [cp1], [dr1], [is1], [nj1], [st1], [tr1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 19 septembre 2017.