France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

5 octobre 1954, Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme:

Référence pour ce cas: 5-oct-54-Clermont. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. pc1:] JOURNAL "LE POPULAIRE DU CENTRE":

Scan

Le "Martien" du Finistère a le visage couvert de poils

Vers 6 heures du matin, M. Pierre Lucas, ouvrier boulanger à Loctudy (Finistère), qui était occupé à puiser de l'eau dans la cour de la boulangerie, aperçut soudain dans la nuit un engin de la forme d'une soucoupe de 2 m. 50 à 3 mètres de diamètre. Il en vit sortir un individu mesurant environ 1 m. 20 qui s'approcha de lui et lui tapa sur l'épaule en articulant des paroles inintelligibles.

L'ouvrier boulanger réussit à garder son sang-froid et rentra au fournil où l'inconnu le suivit.

A la lumière, M. Lucas put dévisager le visiteur. Il avait le visage ovale, tout couvert de poils et des yeux de la grosseur d'un oeuf de corbeau.

Le jeune homme appela son patron, mais avant que celui-ci ait eu le temps de descendre, l'inconnu nocturne avait disparu ainsi que sa soucoupe dont on ne retrouva aucune trace.

Un marchand de bière de Concarneau a, de son côté déclaré avoir vu dans le ciel deux disques lumineux de la forme de tables rondes prolongées d'une sorte de queue.

L'un des disques était immobile tandis que l'autre évoluait à proximité. LEs deux disques disparurent au bout de 10 minutes après avoir lancé une fusée.

A Clermont-Ferrand

Deux soucoupes ont été aperçues hier dans le ciel clermontois [partie manquante]

A Beaulieu, en Corrèze, un engin mystérieux a été aperçu lundi par plusieurs personnes dignes de foi.

D'autre part, un de nos lecteurs de Charente, M. Hubert de Saint-Just, nous prie de rectifier une information à laquelle son nom a été mêlé par erreur ou par suite d'une plaisanterie douteuse. Voici d'ailleurs ce qu'écrit M. de Saint-Just:

"Dans le numéro 228 du 6 octobre 1954 du "Populaire du Centre", vous avez publié en page 3 (5° colonne), une information selon laquelle je vous aurais écrit avoir vu un "objet lumineux évoluant dans le ciel au-dessus du bourg Montrollet.

"Ma femme et moi avons été étonnés de lire cette information, car nous ne vous avons jamais écrit à ce sujet, pour la simple raison que nous n'avons rien vu de ce genre.

"J'ignore qui a pu emprunter notre identité et dans quel but cela a pu être fait - j'aimerais d'ailleurs le savoir!

"Mais je tiens à démentir formellement cette information qui est dénuée de tout fondement et serais heureux que vous vouliez bien publier ce démenti en précisant que je n'était pour rien dans l'information qui le provoque. Je suis eprsuadé que votre bonne foi a été surprise et que cette même bonne foi vous amènera à donner une suite favorable à ma demande.

"Je n'entends d'ailleurs pas ainsi prendre position sur le problème des "soucoupes volantes": je n'en connais que ce que publient les journaux.

[Ref. hm1:] JOURNAL "LE HAUT-MARNAIS REPUBLICAIN":

Scan

LE VISAGE COUVERT DE POILS

ET LES YEUX COMME "UN OEUF DE CORBEAU"

tel est apparu l'occupant d'une soucoupe à un mitron du Finistère

Quimper. -- Vers 4 heures, mardi matin, M. Pierre Lucas, ouvrier boulanger à Loctudy (Finistère) qui était occupé à puiser de l'eau dans la cour de la boulangerie aperçut soudain dans la nuit un engin de la forme d'une soucoupe de 2 m. 50 à 3 mètres de diamètre. Il en vit sortir un individu mesurant environ 1 m. 20 qui s'approcha de lui et lui tapa sur l'épaule en articulant des paroles inintelligibles. L'ouvrier boulanger réussit à garder son sang froid et rentra au fournil où l'inconnu le suivit.

A la lumière, M. Lucas put dévisager le visiteur: il avait le visage ovale, tout couvert de poils et des yeux de la grosseur d'un oeuf de corbeau. Le jeune homme appela son patron mais avant que celui-ci ait eu le temps de descendre, l'inconnu avait disparu ainsi que sa soucoupe dont on ne retrouva aucune trace.

Un marchand de bière de Concarneau a, de son côté, déclaré avoir vu dans le ciel deux disques lumineux de la forme de tables rondes prolongées d'une sorte de queue. L'un des disques était immobile tandis que l'autre évoluait à proximité. Les deux disques disparurent au bout de dix minutes après avoir lancé une fusée.

En Italie aussi

Mantoue. -- Le trafic a été interrompu pendant plus d'une heure au centre de Mantoue par des groupes de personnes rassemblées pour observer un étrange "objet blanc" qui, à une forte hauteur, se déplaçait nettement sur le fond du ciel bleu.

Après avoir effectué des évolutions extrêmement rapides, l'engin, de forme sphérique - et qui, d'après certains témoins, faisait partie "d'une formation de soucoupes volantes" -- est resté pendant quelques temps immobile dans le ciel, avant de disparaître à l'horizon.

D'autre part, les "Martiens" semblent vouloir visiter aussi l'Italie. En effet, un pêcheur de Roverbella, en province de Mantoue, a déclaré avoir été approché, la nuit dernière, par un "mystérieux individu", vêtu de rouge, qui lui aurait adressé "des mots inintelligibles", et qui se serait rapidement éloigné avant que le pêcheur ait eu le temps d'appeler sa femme.

La soucoupe se transforme en cigare

Saint-Brieuc. -- Plusieurs Briochains ont aperçu la nuit dernière, une soucoupe volante qui prit la forme d'un cigare avant de disparaître. Ils ont pu l'observer pendant plus d'une heure.

Le même phénomène a été constaté à Trégueux où un cycliste est rentré chez lui effrayé par ce qu'il avait vu.

Cloués sur place

Deux soucoupes ont été aperçues dans le ciel clermontois. La première, à 10 kilomètres de Beaumont. Elle se déplaçait en direction Ouest-Est. Les témoins ont déclaré que l'engin se rapprocha d'eux et devint de moins en moins brillant. Quand il ne fut plus qu'à 150 mètres, ils ressentirent une "curieuse sensation" et furent comme cloués sur place. A ce moment se dégageait une odeur de nitro-benzine. Bientôt l'engin s'éloigna, le malaise cessa et la soucoupe disparut.

L'autre soucoupe a été aperçue au-dessus des côtes de Chanturgues, près de Clermont. Elle évoluait à la verticale et était d'un blanc brillant.

Une soucoupe a également été aperçue à Billom par un groupe de 30 personnes. L'engin évoluait au-dessus de la ville. Il se déplaçait à l'horizontale. Il a été visible pendant trois ou quatre minutes avant de disparaître. Une lumière intense se dégageai de l'appareil.

UN TEMOIN SERIEUX

Le journal de Coulommiers "Le Pays Briard" publie une lettre adressée par l'un de ses lecteurs, M. E. Farnier, membre de la Société des Ingénieurs Civiles de France, au sujet d'une soucoupe volante.

Dans cette lettre, M. Farnier précise qu'il a vu au-dessus de sa propriété à Jouy-sur-Morin un gros disque de 8 à 10 mètres de diamètre "tournant sur place en laissant échapper des lueurs rouges-violettes, avec un sifflement rappelant un peu l'arrivée d'un avion à réaction. L'engin était à environ 400 mètres de hauteur et plana plus de 20 minutes au-dessus de moi. J'ai donc, dit M. Farnier, eu le loisir de bien l'examiner. L'engin disparut ensuite en direction de Coulommiers"

Dans sa lettre, M. Farnier précise:

"Ancien commissaire auprès de l'Aéro-Club de France, ayant servi dans l'aviation, je n'ai pas été victime d'une hallucination et cet engin n'était pas un ballon-sonde, mais une aile épaisse circulaire planant sur place et se déplaçant à très grande vitesse en prenant progressivement de la hauteur."

[Ref. lf1:] JOURNAL "LE FIGARO":

Soucoupes volantes

(SUITE)

Les cigares, les soucoupes, les cylindres volants voltigent de nouveau aux quatre coins de la France.

Deux soucoupes ont fait une apparition dans le ciel de Clermontois, la première, à dix kilomètres de Clermont, se déplaçait en direction ouest-est. Des témoins ont déclaré que l'engin se rapprocha à 150 mètres d'eux tandis qu'ils ressentirent une curieuse sensation et furent "comme cloués sur place" ... Une fort odeur de nitrobenzine était perceptible.

L'autre soucoupe a été aperçue au-dessus des côtes de Chanturgues, près de Clermont. Elle évoluait à la verticale et était d'un blanc brillant.

Une soucoupe a également été aperçue à Billom par un groupe de trente personnes. L'engin évoluait au-dessus de la ville. Il se déplaçait à l'horizontale. Il a été visible pendant 3 ou 4 minutes avant de disparaître. Une lumière intense se dégageait de l'appareil.

(Suite page 11, col. 7 et 8)

Note: la suite de l'article peut être trouvée ici.

[Ref. ld1:] MAGAZINE "LUMIERES DANS LA NUIT:"

Le magazine indique que le 5 Octobre 1954, à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, M. Bourroux a vu deux engins lumineux qui se poser sur la colline de Chanturge. Il les a observé aux jumelles mais rien ne s'est passé. Les deux engins ont décollé verticalement et ont rapidement disparu. Le magazine indique que le cas a été rapporté dans le journal La Montagne le 6 octobre 1954.

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent qu'à Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme, le 5 octobre 1954 à 17:27, Mr. Bourroux, habitant avenue de la République, s'apprête à fermer les persiennes de sa chambre quand son regard est attiré par deux objets lumineux qui se meuvent avec une grande rapidité dans le ciel nuageux.

Intrigué, il observe le phénomène avec une grande curiosité:

"Ces deux engins de forme arrondie, d'un blanc brillant, tournèrent un moment au-dessus de la ville, hésitèrent, puis se posèrent sur la colline Chanturgue."

Au grand désappointement du témoin qui observe le phénomène avec une paire de jumelles, rien ne sort de ces engins qui décollent presque instantanément à la verticale, semblent s'orienter, puis disparaissent derrière la colline à une très grande vitesse.

Les auteurs indiquent que la source est La Montagne, 6 octobre 1954.

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans le Puy de Dômes à Clermont Ferrand le 5 octobre 1954 à 17:27 heures, un témoin habitant avenue de la République, s'apprête à fermer les persiennes de sa chambre, quand son regard est attiré par deux objets lumineux qui se meuvent avec une grande rapidité dans le ciel nuageux. Intrigué, il observe le phénomène avec une grande curiosité. "Ces deux engins de forme arrondie, d'un blanc brillant, tournèrent un moment au-dessus de la ville, hésitèrent, puis se posèrent sur la colline Chanturgue." Au grand désappointement du témoin qui observe le phénomène avec une paire de jumelles, rien ne sort de ces engins qui décollent presque instantanément à la verticale, semblent s'orienter, puis disparaissent derrière la colline à une très grande vitesse.

Luc Chastan indique que la source est "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979."

[Ref. dc1] DOMINIQUE CAUDRON:

Dominique Caudron indique que le catalogue de 800 cas publié en 1970 par Maurice Santos, est un bel exemple de ce qu'il ne faut pas faire; il indique en extraire la liste des cas du 3 octobre 1954, qu'il connaît bien pour avoir enquêté sur ces cas de sa région du nord. Pour chaque cas, en dessous du texte du catalogue Santos, il indique ce qu'il aurait fallu écrire, et l'explication après analyse quand il y en a une.

Santos écrivait que pour ce cas N° 552 de "forme diverses" il y avait eu le 3 octobre 1954 à Clermont-Ferrand un Objet Volant Inconnu lumineux.

Dominique Caudron indique que c'était en fait le 5 octobre 1954, à 15:45, à Clermont Ferrand, 63, d'après La Montagne du 7 octobre.

Il note que la numérotation des cas par Santos semblait une bonne idée, mais qu'en fait elle empèche l'évolution du catalogue, dont la numérotation devient incohérente à la première mise à jour: "Par exemple, ce catalogue ne contient que 10 cas pour la région du Nord, alors que nous en connaissons 48. Comment placer les 38 autres?"

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
195410 ?.10.1954 Clermont Ferrand France 20.55
19541005 05.10.1954 Cleremont-Ferrand [sic, Clermont-Ferrand] France

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, M. Bourroux, objets, engins, lumineux, atterrissage, colline, Chanturge, jumelles, verticalement, rapide

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 16 avril 2003 Première publication.
1.0 Patrick Gross 5 janvier 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [lc1].
1.1 Patrick Gross 14 octobre 2016 Addition [dc1].
1.2 Patrick Gross 9 janvier 2017 Additions [pc1], [hm1], [ub1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 9 janvier 2017.