France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

3 octobre 1954, Rue, Somme:

Référence pour ce cas: 3-oct-54-Rue. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Ce sont d'abord les ufologues Charles Garreau et Raymond Lavier qui rapportent l'affaire dans leur livre de 1975, disant se baser sur des sources de presse et leur fichier personnel.

Selon eux, à Rue dans la Somme le 3 octobre 1954 à 21:15, un unique témoin, Georges Savary, rentrait à sa ferme. Au moment où il allait entrer à l'intérieur, il a vu un objet lumineux, qui descendait en suivant une trajectoire constante et s'est posé à 400 mètres des constructions.

Les auteurs citent le témoin comme ayant déclaré:

"On aurait dit une grosse toupie incandescente. Elle pouvait avoir deux mètres de haut et un mètre de large à sa partie la plus grosse."

Mr. Savary a observé l'engin pendant quelques minutes, puis, ne s'en inquiétant pas davantage, est rentré se coucher. Mais le lendemain, il a raconté ce qu'il a vu aux gendarmes, qui auraient ensuite écrit à ce sujet que "cette information mérite le plus haut degré de crédibilité."

En 1979, les ufologues Michel Figuet et Jean Louis Ruchon précisent que la "toupie" s'était posée dans un herbage nommé "La fontaine bleue."

Mr. Savary aurait voulu s'en approcher, mais l'objet avait décollé et s'était éloigné en direction de Crotoy. avant de se coucher, il l'avait encore observé quelques minutes; et c'est auprès des gendarmes d'Abbeville qu'il a fait sa déposition.

Figuet et Ruchon donnent des sources de presse précises: La Voix du Nord du 6 octobre 1954, page 6; le Courrier Picard du 6 octobre 1954, page 3; Abbeville Libre du 8 octobre 1954, page 1; le Journal de Rue du 9 octobre 1954, page 2; et ils indiquent que l'affaire est aussi dans le Bulletin du GNEOVNI N° 5 par Dominique Caudron.

Dominique Caudron, ufologue "sceptique" de la région, sur le Web, donnait également des sources de presse précises, et donnait non pas un témoin mais plusieurs: Mr. et Mme G. Savary et Mr. M. Véron. Il précisera que l'objet était dans la direction de la Lune.

Rapports:

[Ref. ale1:] JOURNAL "ABBEVILLE LIBRE":

Scan

Dans le siècle des soucoupes volantes

Après la bassine
voici la ruche... volante

Deux jeunes gens ont vu cet engin
mystérieux sur une route, près de Vron

C'est la conversation du jour.

"As-tu vu une soucoupe volante?"

Non... et toi... Il m'a semblé pourtant voir quelque chose de bizarre, disait ces jours derniers, un représentant de commerce à une débitante de notre ville.

Et vous, les gendarmes, qui êtes souvent en tournée de jour et de nuit, avez-vous vu quelque chose?

- Absolument rien...

Et pourtant, il y en a dans le ciel picard de ces engins mystérieux... de différentes formes... et des petits bonshommes qui, vêtus de scaphandre, tournoient autour de cet appareil qui transmettait des rayons électriques rendant l'approche difficile.

C'est vendredi, vers 18 h. 45, que deux jeunes gens de Vron, Bernard Duvoisin et René Condette, âgée [sic] de 18 ans qui revenaient de leur chantier en suivant la route de Ligescourt à Vron, eurent leur attention attirée par un engin... qui s'était posé sur le chemin qu'ils suivaient à bicyclette.

Cet engin était de couleur orange, et comment était cet engin mystérieux?

de la forme d'une cloche, ont-ils déclaré.

Et au moment où nous étions à 70 mètres environ de lui, cette ruche... sans abeilles, mais soi-disant renfermant deux petits bonshommes, s'envola et disparut dans l'horizon.

Ainsi, un peu partout l'on voit des cigares, des soucoupes, des bassines, des disques, des traînées lumineuses et de drôles d'individus...

L'avenir nous dira ce que sont ces engins... mais nous restons sceptiques en attendant les événements.

***

ET ENCORE UNE SOUCOUPE
DANS LA REGION DE RUE
ET DE QUEND

Dimanche, vers 21 h. 10, M. Georges Galand, boucher à Rue, qui pilotait une auto et avait sa femme à ses côtés, se trouvait au lieu-dit "Pont-à-Cailloux", territoire de Quend, lorsqu'il aperçut un engin bizarre ayant la forme d'un cigare.

Ayant ralenti la vitesse de sa voiture pour mieux l'observer, il constata que cet engin volait à allure réduite et à faible altitude. C'est ainsi que les époux Galland ont pu le suivre durant huit kilomètres.

Il obliqua ensuite vers Saint-Quentin-en-Tourmon.

D'autre part, M. Georges Savary, de Rue, a eu également son attention attirée par la présence d'un engin, ayant la forme d'un disque rouge, qui, d'après ses déclarations, se seraient [sic] posées [sic] dans un herbage à environ 400 mètres de son habitation.

Cet engin serait reparti quelques minutes plus tard, en direction du Crotoy. On ne releva aucune trace sur le lieu d'atterrissage.

***

UNE BOULE DE FEU DANS
LE CIEL DE NOYELLES

Vers 21 h. 10, M. Carton, employé à l'usine Saint-Frères, à Abbeville et habitant Grand-Lavier, a aperçu dans le ciel, à environ 8 à 10 kilomètres, en direction de Noyelles-sur-Mer, une boule de feu, tournoyant et donnant la nette impression de changer de couleur.

Cette boule avait la forme des deux tiers de la lune et ne semblait pas voler à une allure folle, puisque durant quelques minutes il la suivit des yeux ainsi que les époux Lecomte et deux autres personnes.

Puis cette boule mystérieuse... disparut dans la direction de Boulogne.

[Ref. gal1:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Les deux ufologues et auteurs décrivent l'observation à Rue dans la Somme le 3 octobre 1954 à 21:15 en indiquant qu'ils se basent sur leur fichier personnel et des coupures de journaux.

L'unique témoin, Georges Savary, rentrait à sa ferme. Au moment où il allait entrer à l'intérieur, il a vu un objet lumineux, qui descendait en suivant une trajectoire constante et a atterri à 400 mètres des constructions.

Les auteurs citent le témoin comme ayant déclaré:

"On aurait dit une grosse toupie incandescente. Elle pouvait avoir deux mètres de haut et un mètre de large à sa partie la plus grosse."

M. Savary a observé l'engin pendant quelques minutes, puis, ne s'en inquiétant pas davantage, rentre dans sa maison et se couche.

Le jour suivant, cependant, il alla raconter ce qu'il avait vu aux gendarmes.

Les auteurs disent que les gendarmes ont ensuite écrit à son sujet que "cette information mérite le plus haut degré de crédibilité."

[Ref. fru1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Ces deux auteurs indiquent que le 3 octobre 1954 à 21:10 à Rue dans la Somme, au moment d'entrer à son domicile, G. Savary a aperçu un objet lumineux ayant la forme d'une toupie qui s'est posé à 400 mètres de sa ferme dans un herbage nommé "La fontaine bleue."

M. Savary a voulu s'en approcher mais l'objet a décollé et s'est éloigné en direction de Crotoy. G. Savary a observé l'objet quelques minutes, et sans s'en soucier davantage, est rentré chez lui et s'est couché. Le lendemain, il a raconté son aventure aux gendarmes d'Abbeville.

Les auteurs indiquent que les sources sont Quincy; La Voix du Nord du 6 octobre 1954, p. 6; le Courrier Picard du 6 octobre 1954, page 3; Abbeville Libre du 8 octobre 1954, page 1; Le Journal de Rue du 9 octobre 1954, page 2; C. Garreau et R. Lavier dans "Face aux ET" page 31; le Bulletin du GNEOVNI N.5 par Dominique Caudron.

[Ref. goe1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

Godelieve van Overmeire indique qu'en 1954, le 3 octobre, en France à Rue (Somme), à 21 h 15, Georges Savary rentre à sa ferme. Au moment de pénétrer chez lui il aperçoit un objet lumineux qui descend en suivant une trajectoire régulière et se posé à 400 mètres des bâtiments. "On aurait dit une grosse toupie incandescente. Elle pouvait avoir 2 m de haut et 1 m de large à sa partie la plus grosse". Il observe l'engin pendant quelques minutes et sans s'en soucier davantage, rentre chez lui et se couche. Le lendemain il raconte aux gendarmes ce qu'il a vu.

Godelieve van Overmeire indique que la source est Garreau et Lavier dans "Face aux extra-terrestres", Delarge 1975, J'ai Lu, p. 32,33.

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans la Somme à Rue le 3 octobre 1954 à 21:10 heures, au moment d'entrer à son domicile, le témoin aperçoit un objet lumineux ayant la forme d'une toupie qui se pose à 400 mètres de sa ferme dans un herbage nommé "La fontaine bleue ". Il veut s'en approcher mais l'objet décolle et s'éloigne en direction du Crotoy. Le témoin observe l'objet quelques minutes, et sans s'en soucier davantage rentre chez lui et se couche. Le lendemain, il raconte son aventure aux gendarmes d'Abbeville.

Luc Chastan indique que la source est "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. dcn3:] DOMINIQUE CAUDRON:

Dominique Caudron a dressé un inventaire d'observations dans le Nord au 3 octobre 1954, comprenant 51 rapports, dont celui-ci:

La fabuleuse journée du 3 octobre 1954

[...]

Chronologie des observations du 3 octobre.

Nous ne donnons ici qu'un résumé de ce qui est paru dans la presse de l'époque, pour la région du nord, sans tenir compte de qu'ont pu raconter ensuite les ufologues. Nous avons numéroté toutes ces observations, dont les premières n'ont rien à voir avec le coucher de la lune, afin de pouvoir les étudier globalement dans un tableau. Certaines font déjà l'objet d'un dossier spécial.

[... autres cas...]

35) 21 h 15, RUE (80)

- M. et Mme G. Savary et M. M. Véron ont aperçu une sorte de toupie brillant de couleur rouge qui sembla se poser au sol dans un herbage nommé "La Foraine Bleue" à 400 m des témoins. Mr Savary voulu s'en approcher. mais l'objet décolla et s'éloigna en direction du Crotoy.

(La Voix du Nord-ed. Somme 6/10 page 6, Abbeville libre 8/10 page 1, Le Courrier Picard 6/10, page 3, Le Journal de Rue 9/10 page 2)

[... autres cas...]

Tout ceci n'est qu'une compilation des renseignements donnés par l'ensemble des journaux de l'époque, éditions locales comprises, et dont les ufologues n'ont jamais utilisé qu'une partie.

Nous verrons que l'analyse de ces renseignements permet d'éliminer l'hypothèse d'une soucoupe volante, au profit de celles de multiples observations de la lune, dont l'image était rougie et déformée par des nuages, qui lui donnaient aussi un mouvement apparent illusoire.

[Ref. dcn4:] DOMINIQUE CAUDRON:

Analyse des observations du 3 octobre 1954

[... autres cas...]

35) 21 h 15, RUE (80)

Même direction que la lune

[... autres cas...]

Explications:

Rue est à la latitude 50° 16' 23" Nord et longitude, 01° 40' 07" Ouest, le 3 octobre 1954 à 21:15, la lune était à l'azimut 223° 17' 17.2" et l'élévation 2° 49' 57.8" c'est à dire dans le Sud-Ouest et très basse. Mars était un peu plus haute à sa gauche soit à 200° 1' 33.2" et une élévation de 12° 17' 1.6", presque immobile, ne descendant que de près d'un degré en 20 minutes. La Lune était en train de se coucher derrière l'horizon au moment de l'observation.

La direction de Crotoy depuis Rue est comprise entre 195° et 231°. C'est donc bien la direction dans laquelle se trouvait la Lune, en train de se coucher, et en croissant. Il est fort probable que seule la partie haute du croissant est demeurée visible au-dessus de l'horizon pour donner l'illusion de l'atterrissage d'un objet assez vertical selon les dimensions données.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Rue, Somme, Georges Savary, Véron, Crotoy, ferme, fermier, cultivateur, toupie, lumineux, objet, incandescent, atterrissage, gendarmes, gendarmerie

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 17 mars 2007 Première publication.
1.0 Patrick Gross 9 janvier 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [goe1], [lcn1].
1.1 Patrick Gross 8 juin 2019 Additions [dcn3], [dcn4], Résumé. Dans les Explications, suppression du paragraphe "Non encore complètement recherchée. Peut-être la Lune.", et ajout du paragraphe "La direction de Crotoy..."
1.2 Patrick Gross 8 mars 2020 Addition [ale1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 8 mars 2020.