France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

19 septembre 1954, Tromborn, Moselle:

Référence pour ce cas: 19-sep-54-Tromborn. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. lme1:] JOURNAL "LA MONTAGNE":

Scan

Toujours les soucoupes et les cigares volants

Clermont-Ferrand, 22 septembre (de notre corr. part.). -- Comme on pouvait s'y attendre, les déclarations des quatre personnes qui ont affirmé avoir vu, dans la soirée de vendredi dernier, un "cigare volant" dans le ciel de Clermont-Ferrand ont provoqué un afflux de témoignages.

Ces témoignages confirment bien le passage de "quelque chose" dans l'atmosphère auvergnate. Mais à peu près tous les observateurs donnent les raisons pertinentes qui leur font croire qu'il s'agissait tout simplement d'un avion à réaction.

- S'il est exact qu'un engin est passé au-dessus du puy de Dôme, vendredi à 19 h. 15, dit l'un de ces témoins, le premier, je n'ai pu dans la demi-pénombre observer l'appareil, qui volait à très haute altitude, en laissant derrière lui une traînée de condensation bien caractéristique des avions à réaction.

Et cette précision:

- A l'heure où l'on déclare avoir vu un avion à réaction au-dessus de Giat, un avion à réaction survolait cette région. Etant donné[e] l'altitude de cet appareil, nous ne pouvions l'apercevoir, mais la condensation des gaz qu'il laissait derrière lui formait une traînée qui, effectivement, avait la forme d'un cigare et était rouge puisque celui-ci se trouvait dans les rayons du soleil couchant. Je pense donc que les témoins qui prétendent avoir vu un appareil interplanétaire sont de bonne foi, mais ont dû prendre cette traînée rouge pour l'engin.

Un troisième, enfin, confirme ces deux déclarations:

- Vendredi dernier, j'étais à mon domicile, rue Champleury, à Clermont-Ferrand. J'ai aperçu, vers 19 h. 15, un petit nuage rose au-dessus du puy de Dôme. Il m'a intrigué par sa forme. En prenant des repères au moyen des lignes électriques, j'ai vu qu'il se déplaçait. J'ai braqué sur ce nuage une petite longue vue que je possède et qui donne un grossissement d'environ vingt-cinq fois. Malheureusement, je n'ai pas eu le temps de la monter sur son pied, et le tremblement produit par ma main empêchait une bonne observation. Toutefois, je me suis rendu compte qu'il s'agissait incontestablement d'un engin volant. Je voyais un gros point noir précéder la queue lumineuse. Il m'était d'ailleurs impossible d'évaluer distance et vitesse. J'ai pensé un moment qu'il s'agissait d'un avion à réaction dont la traînée était illuminée par le soleil à son déclin. Cependant, je suis resté perplexe, car je n'ai jamais vu un avion à réaction produire une traînée aussi lumineuse et il disparut brusquement.

Un autre engin mystérieux a été aperçu en Moselle

Metz, 22 sept. (de notre corr. part.). -- Plusieurs habitants de la Moselle affirment avoir assisté à l'évolution d'un engin mystérieux - soucoupe ou cigare volant - mais ce n'est qu'après trois jours de silence que les spectateurs se sont décidés à rendre publiques leurs observations.

C'est M. Louis Moll, garde champêtre à Oberdorf, qui a mis les gendarmes au courant de ce qu'il a vu.

- Je n'ai rien voulu dire plus tôt, affirme le garde champêtre, de crainte de passer pour un visionnaire auprès de mes concitoyens. Mais ce que j'ai vu m'a toutefois paru tellement extraordinaire que je n'ai pu me taire plus longtemps.

"C'était dimanche soir, dit-il. Je regagnais mon domicile, vers 21 h. 15, lorsque mon attention fu attirée par une lueur étrange venant de l'Est et qui se rapprochait du sol à quelques centaines de mètres de la route, vers Tromborn. L'engin, à très faible hauteur, fit du sur place pendant une quarantaine de secondes, avant de remonter à la verticale, pour disparaître en direction du sud-est.

[Ref. int1:] JOURNAL "L'INDEPENDANT":

Scan

CIGARES VOLANTS ET AUTRES ENGINS MYSTERIEUX DANS LE CIEL DE FRANCE

LODEVE. -- Le mystérieux engin communément appelé "Cigare volant", signalé dans le Puy de Dôme et dans le ciel de Rome a été aperçu samedi 18 septembre à 19 heures très précises, par trois habitants dignes de foi de Lodève, au Nord du département de l'Hérault, alors qu'il évoluait à 1.500 mètres d'altitude environ. L'objet de dirigeait vers le Sud.

Les témoins ont pu observer pendant près de cinq minutes un avant fuselé, remorquant un globe brillamment éclairé couleur rouge feu et se déplaçant sans bruit approximativement à la vitesse d'un avion ordinaire.

De leur côté, rentrant de tournée au cours de la nuit de mardi à mercredi, deux gendarmes de Châteauroux, MM. Courtaud et Péninon ont déclaré à leur chef avoir vu entre 21 h. 15 et 21 h. 45 au-dessus de la Fleuranderie, commune de Montlerchaume (Indre), un engin lumineux immobilisé dans le ciel, à une hauteur d'environ 1.500 mètres, puis deux autres de couleur verdâtre à une plus grande altitude. Les trois mystérieux objets, après avoir viré à angle droit, auraient pris la direction du Nord-Ouest, Sud-Est.

M. Louis Moll, garde-champêtre à Oberdorf (Moselle), a déclaré avoir aperçu, dimanche, aux environs de 21 h. 15, une intense lueur venant de l'espace et touchant terre à l'est de Tromborn.

Cette lueur, semblable à celle d'un tube au néon, a ajouté le garde, et provenant d'un objet aux proportions assez vaste, changea de couleur. Elle devint rougeâtre et M. Moll affirme avoir vu des "points noirs" évoluant silencieusement.

L'objet, immobile pendant près de 40 secondes, s'est mis en rotation et a effectué une ascension presque verticale, prenant l'aspect d'une boule orange et s'aplatissant avant de disparaître à une vitesse vertigineuse, dans la direction sud-est. La durée totale du phénomène a été d'une minute environ.

Les autorités qui ont enregistré cette déclaration, ont ouvert une enquête.

Un "cigare volant" au-dessus de Banyuls-sur-Mer?

PERPIGNAN. -- Dans la nuit de mercredi à jeudi, trois jeunes garçons de 16 à 17 ans, qui se promenaient sur la jetée du port de Banyuls-sur-Mer (Pyr. Or.) ont aperçu dans le ciel un objet volant marchant à grande vitesse et duquel semblaient sortir des flammes rouges et vertes.

Un peu effrayés, les garçons allèrent conter leur aventure à divers consommateurs qui se trouvaient à la terrasse d'un café. Mais ceux-ci eurent beau scruter le ciel ils ne virent aucune trace du mystérieux engin.

[Ref. lpe1:] JOURNAL "LE PARISIEN":

Cette observation à fait l'objet d'un article dans le quotidien national "Le Parisien" le 23 Septembre 1954. (Tromborn est à quelques kilomètres d'Oberdorf.)

Le 19 septembre 1954, à 21h15 à Oberdorf, une lumière brillante a été vue vers l'est, elle atterrit, perdit de son éclat, resta sur place environ 40 secondes. Elle avait la taille d'un petit autocar et il y avait une silhouette devant elle. Elle décolla et prit l'apparence d'un ballon rouge.

[Ref. ler1:] JOURNAL "L'EST REPUBLICAIN":

Scan

Il n'y aurait pas eu qu'une "soucoupe" dans le ciel mosellan

BOUZONVILLE (de notre correspondant). -- Dans la journée d'hier, la gendarmerie de Bouzonville ([M]oselle) s'est occupée de rechercher d'éventuels témoins du passage de la soucoupe volante qui aurait atterri dimanche soir sur les hauteurs de Tromborn.

M. René Paul, électricien-mécanicien, résidant sur la route de Vandreching, à Bouzonville, s'était confié, lui aussi à un camarade, [m]ais sa confidence étant rapidement devenue le secret de polichinelle, nous avons pu le questionner. M. Paul déclare que ce qu'il a aperçu, ressemblant à un tube de néon volant à une altitude assez appréciable, était passé dans le ciel mosellan dans la soirée de samedi.

Ce fait aurait également été observé par un de ses camarades de travail, originaire de Tromborn, qui, lui, n'est pas tellement précis.

En ce qui concerne M. Louis Moll, garde-barrière, qui vit la soucoupe de dimanche soir, il maintenant hier ses déclarations et, malgré le nombre considérable de ses narrations, il donne toujours les mêmes précisions.

Il appartient maintenant à la police de confronter les déclarations du témoin de Teterchen avec celles de M. Moll.

[Ref. ppe1:] JOURNAL "PARIS-PRESSE":

Scan

SOUCOUPES ET CIGARES SE BOUSCULENT DANS LE CIEL

...et provoquent un embouteillage en Angleterre

Cigares, boules oranges, disques verdâtres, globes phosphorescents: depuis dimanche, c'est un défilé continu de soucoupes volantes de tous modèles. On en voir partout: dans l'Est, dans l'Ouest, en Lorraine, dans la banlieue parisienne, en Angleterre. L'actrice Michèle Morgan croit en avoir vu deux, l'autre soir, au-dessus des Invalides.

Décollent-elles de Mars ou sortent-elles tout armées de l'imagination de spectateurs obsédés par des récits d'anticipation et les révélations des jounraux "sceitifiques"? On l'ignore encore. Mais on hésite à qualifier de plaisantins ceux qui rapportent ces "apparitions" quand il se trouve parmi eux - c'est le cas près de Châteauroux - deux gendarmes en uniforme et dans l'exercice de leurs fonctions.

Les deux gendarmes, MM. Courtaud et Peninon, étaient en tournée l'autre nuit à Montierchaume, quand ils aperçurent un engin lumineux immobilisé dans la ciel, puis deux autres de couleur verdâtre, à une altitude d'environ 1.500 mètres.

Un garde-champêtre, M. Louis Moll, d'Obersdorf [sic] (Moselle) assure, lui aussi, qu'il a vu dimanche dans le ciel "une chose bizarre" qui s'est posée près du village de Tromborn.

- L'engin, dit-il, ressemblait un peu à un petit autobus. Il a pris ensuite l'aspect d'une boule orange.

C'est aussi une boule phosphorescente, mais rouge cette fois et suivie d'une traînée lumineuse, qu'un boucher de Saint-Fargeau, M. Rabot, a vue hier soir vers 8 heures près de Ponthierry, à quelques kilomètres de Melun.

M. Rabot crut avoir la berlue et s'enfuit chercher son voisin, M. Binet, qui sortit avec sa femme. L'un et l'autre ont vu comme lui la soucoupe qui poursuivit ses évolutions pendant quelques minutes.

Dans l'Hérault, c'est un cigare volant "remorquant" un gobe rouge feu, que trois habitants de Lodève ont aperçu l'autre soir.

II a été vu hier aussi, en Vendée, par une trentaine de personnes, à Sigournais et à Saint-Prouant. Il était d'un bleu violet et avait la forme d'une carotte... "coiffée d'une sorte de disque".

Un industriel d'Origny-en-Tiérache (Aisne), M. Chovel, déclare aujourd'hui qu'il a vu également, l'autre nuit, un disque orange qui se déplaçait à une centaine de mètres au-dessus des arbres, à une allure vertigineuse.

Embouteillage

Il y aura bientôt emboutaillage de cigares et de soucoupes dans le ciel. En attendant, la circulation a été interrompue hier pendant une heure à Blackpool (Angleterre) par les badauds qui contemplaient un "objet rond et blanc" se balançant dans le ciel... et qui, d'après les autorités de l'aérodrome voisin, pourrait bien être un simple ballon-sonde.

[Ref. nll1:] JOURNAL "NORD-LITTORAL":

Scan

La rubrique du "cigare volant"
et autres objets dans le ciel de France

Lodève, 23 septembre. -- Le mystérieux engin communément appelé "cigare volant" signalé dans le Puy-de-Dôme et dans le ciel de Rome a été aperçu samedi 18 septembre, - 19 h., très précisément - par trois habitants dignes de foi de Lodève, au nord du département de l'Hérault, alors qu'il évoluait à 1.500 mètres d'altitude environ. L'objet se dirigeait vers le sud.

Les témoins ont pu observer pendant prés de cinq minutes un avant fuselé, remorquant un globe brillament éclairé rouge feu et se déplaçant sans bruit approximativement à la vitesse d'un avion ordinaire.

***

Châteauroux, 23 septembre. -- Rentrant de tournée au cours de la nuit de mardi à mercredi, deux gendarmes de Chateauroux, MM. Courtaud et Péninon ont déclaré à leur chef avoir vu entre 21 h. 15 et 21 h. 45 au-dessus de la Fleuranderie, commune de Montierchaume (Indre), un engin lumineux immobilisé dans le ciel, à une hauteur d'environ 1.500 mètres, puis deux autres de couleur verdâtre à une plus grande altitude. Les trois mystérieux objets, après avoir viré à angle droit, auraient pris la direction nord-Ouest, sud-Est.

***

Nancy, 23 septembre. -- M. Louis Moll, garde-champêtre à Oberdorf (Moselle), a déclaré avoir aperçu, dimanche, aux environs de 21 h. 15, une intense lueur venant de l'espace et touchant terre à l'est de Tromborn.

Cette lueur, semblable à celle d'un tube au néon, a ajouté le garde, et provenant d'un objet aux proportions assez vaste, changea de couleur. Elle devint rougeâtre et M. Moll affirme avoir vu des "points noirs" évoluant silencieusement.

L'objet, immobile pendant près de 40 secondes, s'est mis en rotation et a effectué une ascension presque verticale, prenant l'aspect d'une boule orange et s'aplatissant avant de disparaître à une vitesse vertigineuse, dans la direction sud-est. La durée totale du phénomène a été d'une minute environ.

Les autorités qui ont enregistré cette déclaration, ont ouvert une enquête.

[Ref. nnm1:] JOURNAL "LE NOUVEAU NORD MARITIME":

Scan

"CIGARE VOLANT"
ET AUTRES OBJETS...

Lodève, 23. -- Le mystérieux engin communément appelé "cigare volant" signalé dans le Puy-de-Dôme et dans le ciel de Rome a été aperçu Samedi 18 Septembre, à 18 heures très précises par trois habitants dignes de foi de Lodève, au nord du département de l'Hérault, alors qu'il évoluait à 1.500 mètres d'altitude environ. L'objet se dirigeait vers le Sud.

Les témoins ont pu observer pendant près de cinq minutes un avant fuselé, remorquant un globe brillamment éclairé rouge feu et se déplaçant sans bruit approximativement à la vitesse d'un avion ordinaire.

-o-

Châteauroux, 23. -- Rentrant de tournée au cours de la nuit de Mardi à Mercredi, deux gendarmes de Châteauroux, MM. Courtaud et Peninon ont déclaré à leur chef avoir vu, entre 21 h, 15 et 21 h. 45, au-dessus de la Fleuranderie, commune de Montierchaume (Indre), un engin lumineux immobilisé dans le ciel à une hauteur d'environ 1.500 mètres, puis deux autres de couleur verdâtre à une plus grande altitude. Les trois mystérieux objets, après avoir viré à angle droit auraient pris la direction Nord-Ouest, Sud-Est.

-o-

Nancy, 23. -- M. Louis Moll, garde-champêtre à Oberdorf (Moselle), a déclaré avoir aperçu, Dimanche, aux environs de 21 heures 15, une intense lueur venant de l'espace et touchant terre à l'est de Tromborn.

Cette lueur, semblable à celle d'un tube au néon, a ajouté le garde, et provenant d'un objet aux proportions assez vastes, changea de couleur. Elle devint rougeâtre et M. Moll affirme avoir vu des "points noirs" évoluer silencieusement.

L'objet, immobile pendant près de 40 secondes, s'est mis en rotation et a effectué une ascension presque verticale, prenant l'aspect d'une boule orange et s'aplatissant avant de disparaître à une vitesse vertigineuse, dans la direction Sud-Est. La dure totale du phénomène a été d'une minute environ.

Les autorités qui ont enregistré cette déclaration, ont ouvert une enquête.

...dans le ciel de France

[Ref. ner1:] JOURNAL "NORD-ECLAIR":

Scan

SOUCOUPES ET CIGARES
VOLANTS SONT ENCORE
APERÇUS EN FRANCE

Un député pose une question écrite au secrétaire d'état à l'Air

Plusieurs objets lumineux ou de forme bizarre ont encore été aperçus, ces jours derniers, dans le ciel de France, et partout les récits émanent de gens connus pour être sensés et dignes de foi. Devant la multiplicité de ces témoignages, un député, M. de Léotard, a posé une question écrite au secrétaire d'Etat aux Forces armées (Air), demandant:

1° Si des instructions ont été données pour que ces phénomènes soient systématiquement et scientifiquement observés;

2° Si ces "soucoupes" ou "cigares" ne pourrait pas être pris en chasse pour être mieux observer, afin que le public sache exactement s'il s'agit d'autosuggestion collective à dissiper, ou s'il y a lieu de tenir compte de ces phénomènes au point de vue de la sécurité et de la défense nationale.

TROIS TEMOINS
DANS L'HERAULT

Le mystérieux engin, communément appelé cigare volant, signalé dans le Puy-de-Dôme et dans le ciel de Rome, a été aperçu, samedi 18 septembre, à 19 heures très précises, par trois habitants, dignes de foi, de Lodève, au nord du département de l'Hérault, alors qu'il évoluait à 1500 mètre d'altitude environ. L'objet se dirigeait vers le sud.

Les témoins ont pu observer, pendant près de 5 minutes,

La suite en dernière page sous le titre: SOUCOUPES

Scan

Soucoupes

un avant fuselé, remorquant un globe brillamment éclairé rouge feu et se déplaçant sans bruit, approximativement à la vitesse d'un avion ordinaire.

M. Louis Moll, garde champêtre, à Oberdorf, (Moselle) a déclaré avoir aperçu, dimanche, aux environs de 21 h. 15, une intense lueur venant de l'espace et touchant terre à l'est de Tromborn.

Cette lueur, semblable à celle d'un tube au néon, a ajouté le garde, et provenant d'un objet aux proportions assez vastes, changea de couleur. Elle devint rougeâtres et M. Moll affirme avoir vu des "points noirs" évoluer silencieusement.

L'objet, immobile pendant près de 40 secondes, s'est mis en rotation et a effectué une ascension presque verticale, prenant l'aspect d'une boule orange et s'aplatissant avant de disparaître à une vitesse vertigineuse, dans la direction sud-est.

Les autorités qui ont enregistré ces déclarations, ont ouvert une enquête.

[Ref. ads1:] JOURNAL "L'ARDENNAIS":

"Cigares" et autres engins volants évoluent toujours dans le ciel

PARIS. -- Le mystérieux engin communément appelé "cigare volant" signalé dans le Puy-de-Dôme et dans le ciel de Rome a été aperçu samedi 18 septembre à 19 heures très précises, par trois habitants dignes de foi de Lodève, au nord du département de l'Hérault, alors qu'il évoluait à 1.500 m d'altitude environ. L'objet se dirigeait vers le sud.

Les témoins ont pu observer pendant près de 5 minutes un avant fuselé, remorquant un globe brillamment éclairé rouge feu et se déplaçant approximativement à la vitesse d'un avion ordinaire.

Vu par les gendarmes

Rentrant de tournée au cours de la nuit de mard1 à mercredi, deux gendarmes de Châteauroux ont déclaré à leur chef avoir vu, entre 21 h. 15 et 21 h. 45, au-dessus de la Fleuranderie, commune de Montierchaume (Indre) un engin lumineux immobilisé dans le ciel à une hauteur d'environ 1.500 m., pu1s deux autres de couleur verdâtre à une plus grande altitude. Les trois mystérieux objets, après avoir viré à angle droit, auraient pris la direction nord-ouest, sud-est.

Et un garde-champêtre

Enfin, M. Louis Moll, garde champêtre à Oberdorf (Moselle) a déclaré avoir aperçu dimanche aux env1rons de 21 h. 15, une intense lueur venant de l'espace et touchant terre à l'est de Tromborn.

Cette lueur, semblable à celle d'un tube à néon a ajouté le garde, et provenant d'un objet aux proportions assez vastes, changea de couleur. Elle devint rougeâtre et M. Moll affirme avoir vu des "points noirs" évoluer silencieusement. L'objet, immobile pendant prés de 40 secondes, s'est mis en rotation et a effectué une ascension presque verticale, prenant l'aspect d'une boule orange et s'aplatissant avant de disparaître à une vitesse vertigineuse, dans ln direction sud-est. La durée totale du phénomène a été d'une minute environ.

[Ref. bre1:] JOURNAL "LA BOURGOGNE REPUBLICAINE":

Scan

LES SOUCOUPES VOLANTES (suite)

Deux gendarmes et un garde champêtre aperçoivent à leur tour des engins mystérieux

Lodève, 23 septembre. -- Un mystérieux "cigare volant" signalé dans le Puy-de-Dôme et dans le ciel de Rome a été aperçu samedi 18 septembre à 19 heures par trois habitants dignes de foi de Lodève, au nord du département de l'Hérault, alors qu'il évoluait à 1.500 mètres d'altitude environ. L'objet se dirigeait vers le sud.

Les témoins ont pu observer pendant près de cinq minutes un avant fuselé, remorquant un globe brillamment éclairé rouge feu et se déplaçant sans bruit approximativement à la vitesse d'un avion ordinaire.

Châteauroux. -- Rentrant de tournée au cours de la nuit de mardi à mercredi, deux gendarmes de Châteauroux ont déclaré à leur chef avoir vu, entre 21 h. 15 et 21 h. 45, un engin lumineux immobilisé dans le ciel à une hauteur d'environ 1.500 mètres, puis deux autres de couleur verdâtre à une plus grande altitude. Les trois mystérieux objets, après avoir viré à angle droit, auraient pris la direction nord-ouest, sud-est.

Nancy. -- M. Louis Moll, garde champêtre à Oberdorf (Moselle), a déclaré avoir aperçu, dimanche, aux environs de 21 h. 15, une intense lueur venant de l'espace et touchant terre, à l'est de Tromborn.

Cette lueur semblable à celle d'un tune au néon, a ajouté le garde, et provenant d'un objet aux proportions assez vastes, changea de couleur. Elle devint rougeâtre et M. Moll affirme avoir vu des "points noirs" évoluer silencieusement.

L'objet, immobile pendant près de 40 secondes, s'est mis en rotation et a effectué une ascension presque verticale, prenant l'aspect d'une boule orange et s'aplatissant avant de disparaître à une vitesse vertigineuse, dans la direction sud-est. La durée totale du phénomène a été d'une minute environ. Les autorités, qui ont enregistré cette déclaration, ont ouvert une enquête.

[Ref. non1:] JOURNAL "NORD-MATIN":

Scan

Le dossier des "soucoupes
volantes' sera-t-il ouvert?

Le dossier des soucoupes volantes s'est considérablement enrichi en quelques jours. Depuis l'apparition du "cigare volant" dans le ciel de Rome, qui donne d'ailleurs lieu à une enquête officielle, de nombreux témoins, dignes de foi, ont fait des récits concordants sur des observations identiques qu'ils ont faites un peu partout au-dessus du territoire français.

La célèbre actrice Michèle Morgan, elle-même, a remarqué au-dessus de l'esplanade des Invalides deux "globes lumineux" dont elle affirme qu'ils n'étaient ni une illusion d'optique, ni un engin de type connu.

Dans une question écrite au secrétaire d'Etat aux Forces Armées, M. de Léotard, député de la Seine, demande qu'une enquête scientifique soit ouverte et que le public soit renseigné.

"Autobus volant"
dans la Moselle

A 21 h. 15, dimanche soir, M. Louis Moll, garde champêtre é Oberdorff (Moselle), a vu, affirme-t-il, un mystérieux engin atterrir dans le village voisin de Tromborn:

"Il avait, précise-t-il, la forme d'un petit autobus. Pendant 40 secondes, montre en main, je l'ai observé alors qu'il venait de se poser, J'ai cru voir des points noirs se déplacer à l'intérieur de l'engin, qui était éclairé. Puis "l'autobus" s'est élevé verticalement sans bruit et a disparu.

Soucoupes
en Seine-et-Marne
dans l'Indre
et dans l'Hérault

Mercredi, vers 20 h. un boucher de Ponthierry (S.-et-M.), M. Rabot, roulait en voiture sur la route nationale n° 7, quand il aperçut un engin de forme sphérique, lumineux, d'où s'échappait une fumée également lumineuse.

M. Rabot s'arrêta devant la maison de l'appariteur de Ponthierry, qui sortit avec sa femme. Pendant de longues minutes, le trio observa l'engin, qui effectuait des mouvements de va-et-vient, puis disparut dans les nuages à toute vitesse. M. Rabot et l'appariteur sont connus à Ponthierry comme des gens très sérieux.

Deux gendarmes, MM. Courtaud et Peninon, rentrant de tournée dans la nuit de mardi à mercredi, ont déclaré avoir vu dans le ciel, au-dessus de la commune de la Fleuranderie (Indre), un engin lumineux immobilisé à 1.500 mètres d'altitude environ.

Enfin, trois habitants de Lodève, parfaitement dignes de foi, affirment avoir vu évoluer au-dessus de la ville un "cigare volant" conforme à la description de celui qui évolua le 18 septembre dans le ciel de Rome.

[Ref. vmr1:] JOURNAL "VAR-MATIN REPUBLIQUE":

Aux dires de plusieurs témoins...

Cigares volants, engins lumineux et autres mystérieux objets évoluent dans le ciel de France...

Lodève, 23 septembre. -- Le mystérieux engin, communément appelé "cigare volant" signalé dans le Puy de Dôme et dans le ciel de Rome a été aperçu samedi 18 septembre à 19h très précise par trois habitants dignes de foi de Lodève, au nord du département de l'Hérault alors qu'il évoluait à 1500 mètres d'altitude environ. L'objet se dirigeait vers le sud.

Les témoins ont pu observer pendant près de cinq minutes un avant fuselé, remorquant un globe brillamment éclairé rouge feu et se déplaçant sans bruit approximativement à la vitesse d'un avion ordinaire.

Ils étaient trois

Rentrant de tournée au cours de la nuit de mardi à mercredi, deux gendarmes de Châteauroux, MM. Courtaud et Peninon ont déclaré à leur chef, avoir vu entre 21h15 et 21h45, au-dessus de Fleuranderie, commune de Montierchaume (Indre), un engin lumineux rougeâtre, immobilisé dans le ciel à une hauteur d'environ 1500 mètres; puis deux autres de couleur verdâtres à plus grandes altitudes. Les trois mystérieux objets, après avoir viré à angle droit avaient pris la direction nord-ouest - sud-est.

Des points noirs

M. Louis Moll, garde champêtre à Oberdoff (Moselle), a déclaré avoir aperçu dimanche aux environs de 21h15, une intense lueur venant de l'espace et touchant terre à l'est de Tromborn.

Cette lueur semblable à celle d'un tube néon, a ajouté le garde, et provenant d'un objet aux proportions assez vastes, changea de couleur. Elle devint rougeâtre et M. Moll affirme avoir vu des "points noirs" évoluer silencieusement.

L'objet, immobile pendant près de 40 secondes, s'est mis en rotation et a effectué une ascension presque verticale, prenant l'aspect d'une boule orange et s'aplatissant avant de prendre une vitesse vertigineuse dans la direction du sud-est. La durée totale du phénomène a été d'une minute environ.

Les autorités qui ont enregistré cette déclaration ont ouvert une enquête.

[Ref. fde1:] JOURNAL "FRANCE-DIMANCHE":

Lorraine

Louis Moll (47 ans), garde-barrière à Oberdorff, près de la frontière sarroise, a vu, le 19 septembre, peu après 21 heures, une étrange vision. Il aperçut dans le ciel une sorte de boule ronde lumineuse qui vira peu à peu au rouge en prenant une forme allongée. La "chose" s'arrêta quelques instants avant de s'élever à la verticale, sans un bruit, dans un mouvement sinusoïdal. Puis elle fila à l'horizontale en prenant une forme ronde.

[Ref. cdn1:] JOURNAL "LA CROIX DU NORD":

Scan

"Cigare volant"
et autres objets
dans le ciel de France

Le mystérieux engin communément appelé "cigare volant", signalé dans le Puy-de-Dôme et dans le ciel de Rome, a été aperçu samedi 18 septembre, à 19 h. très précise, par trois habitants dignes de foi de Lodève, au nord du département de l'Hérault, alors qu'il évoluait à 1.500 mètres environ. L'objet se dirigeait vers le sud.

Les témoins ont pu observer pendant près de cinq minutes, un avant fuselé, remorquant un globe brillant éclairé rouge feu et se déplaçant sans bruit approximativement à la vitesse d'un avion ordinaire.

D'autre part, deux gendarmes de Châteauroux, ont déclaré avoir vu entre 21 h. 15 et 21 h. 45, au-dessus de la commune de Montierchaume (Indre) un engin lumineux, immobilisé dans le ciel à une hauteur d'environ 1.500 mètres, puis deux autres de couleur verdâtre.

Enfin, le garde-champêtre à Oberdorf (Moselle) a déclaré avoir aperçu dimanche aux environs de 21 h. une inense lueur venant de l'espace et touchant terre à l'est de Tromborn (Moselle).

[Ref. nsl1:] JOURNAL "NEWARK STAR-LEDGER":

LA FUREUR EN FRANCE

Une 'soucoupe' file sur le tombeau de Napoléon

Pour être quelqu'un en France de nos jours vous devez pratiquement avoir vu une soucoupe volante, de préférence l'une de celles qui sont iridescente et qui changent de couleur comme un juke box.

Pouvoir descendre des litres de champagne, ou posséder un château légèrement décrépi ou même être invité à la première d'un film compte à peine.

Des soucoupes volantes, et maintenant des cigares volants, sont "observés" pratiquement quotidiennement par des témoins qui sont des citoyens équilibrés, des modèles de probité et de sobriété et des personnalités marquantes.

La dernière à avoir rapporté les phénomènes était la star de cinéma Michèle Morgan qui a indiqué qu'elle a aperçu un disque lumineux stationnaire au-dessus du dôme des Invalides, là où Napoléon est enterré.

"Un vieil homme près de moi l'a également vu," a dit Mlle Morgan. "Mais il est parti en courant."

Les soucoupes volantes arc-en-ciel font fureur dans le centre de la France où le dessinateur Jean Besse a dit qu'il en a observé une dans la nuit de vendredi à travers de puissantes jumelles. Il a dit qu'elle a changé de couleur trois fois en quelques secondes.

A le Puy, à l'ouest d'ici, le propriétaire d'hôtel Marcel Maillet a dit qu'il a vu une soucoupe iridescente changeant de couleur comme un juke box.

Louis Moll, un garde-barrière à Oberdorff a indiqué qu'il a vu une soucoupe "atterrir" dimanche dernier.

"Il était environ 15:15," a-t-il dit. "Mes yeux ont été aveuglés par une grande masse lumineuse qui a semblé toucher le sol près du village de Tromborn. Tandis qu'elle s'est approchée de la terre, la couleur a changé en ce qui m'a semblé être celle des tubes néon. Cela avait la forme d'un petit autobus.

"CA A TOUCHE le sol pendant environ 40 secondes...

Finalement il a volé au loin, droit vers le haut dans le ciel, éclairé par une lueur orange qui s'est changé en rouge. Je n'ai rien entendu."

A Origny en Tierache, Robert Chovet, son épouse et beau-frère roulaient dans la nuit de mardi de nuit quand, dit-il, ils ont pratiquement percé une soucoupe volante.

"Elle a été stationnaire à plusieurs mètres devant nous," a-t-il dit. "Un énorme disque orange juste environ au niveau des arbres. Il a été immobile pendant plusieurs secondes et puis a filé directement vers le haut avec une vitesse vertigineuse."

[Ref. tsr1:] JOURNAL "THE AUCKLAND STAR":

Scan

ET MAINTENANT LE "BUS VOLANT"

PARIS, vendredi. - Un garde rural, M. Louis Moll, a annoncé hier avoir vu un "bus volant" garni de "néons", descendre du ciel nocturne et se poser près du village lorrain de Tromborn.

"Une grande lumière descendait du ciel, elle avait la forme d'un petit autobus et semblait avoir des tubes de néon autour d'elle. Il semblait y avoir de petits objets noirs se déplaçant dans la machine éclairée. Après 40 secondes, elle a décollé verticalement et a disparue en traînant des jets orange... Pendant tout ce temps, je n'ai entendu aucun son."

Un autre rapport de la récente série d'histoires d'étranges visions dans le ciel de France provient de la ville d'Origny en Thierache dans le nord.

M. Robert Chovel, industriel, a dit que lui et deux de ses parents, "nous trouvâmes tout à coup devant un immense disque orange qui semblait suspendu à quelques centaines de mètres au-dessus des arbres."

Il a dit qu'il est resté immobile pendant un certain temps "puis a disparu."

A Châteauroux, deux policiers ont dit avoir vu une machine lumineuse planer à une altitude d'environ 5000 pieds puis deux autres machines de couleur verdâtre à une plus grande hauteur.

Dans le département du sud de l'Hérault, plusieurs témoins ont rapporté avoir vu ce qui semblait être un "cigare volant" qui remorquait une boule rouge à haute vitesse.

Michelle Morgan, l'actrice, affirme avoir vu deux soucoupes volantes sur les Invalides, au centre de Paris.

Un député français a posé une question écrite au secrétaire d'Etat à l'Air pour savoir si les phénomènes aériens sont étudiés pour que le public puisse savoir "ce qui se passe." - N.Z. P.A. - Reuter.

[Ref. lqh1::] JOURNAL "LE QUOTIDIEN DE HAUTE LOIRE":

CIGARES VOLANTS DANS LE CIEL DE FRANCE

Le mystérieux engin, communément appelé cigare volant, signalé dans le Puy de Dôme et dans le ciel de Rome, a été aperçu, Samedi 18 septembre, à 19h très précise, par trois habitants dignes de foi de Lodève, au nord du département de l'Hérault, alors qu'il évoluait à 1500 mètres d'altitude environ. L'objet se dirigeait vers le sud. Les témoins ont pu observer pendant près de cinq minutes un avant fuselé, remorquant un globe brillamment éclairé rouge feu et se déplaçant sans bruit, approximativement à la vitesse d'un avion ordinaire.

Deux gendarmes l'ont vu... Et fait un rapport à leur chef.

Rentrant de tournée au cours de la nuit de mardi à mercredi, deux gendarmes de Châteauroux, MM. Coutaud et Peninon, ont déclaré à leur chef avoir vu, entre 21h15 et 21h45, au-dessus de la Fleuranderie, commune de Montierchaume (Indre) un engin lumineux immobilisé dans le ciel, à une hauteur d'environ 1500 mètres d'altitude, puis deux autres de couleur verdâtre à une plus grande altitude. Les trois mystérieux objets, après avoir viré à angle droit, auraient pris la direction nord/ouest, sud/est.

Le garde champêtre était là...

M. Louis Moll, garde champêtre à Oberdorf (Moselle) a déclaré avoir aperçu, dimanche aux environs de 21h15, une intense lueur venant de l'espace et touchant terre à l'est de Tromborn. Cette lueur, semblable à celle d'un tube au néon, a ajouté le garde, et provenant d'un objet aux proportions assez vastes, changea de couleur. Elle devint rougeâtre et M. Moll affirme avoir vu des points noirs évoluer silencieusement. L'objet, immobile pendant près de 40 secondes, s'est mis en rotation et a effectué une ascension presque verticale, prenant l'aspect d'une boule orange et s'aplatissant avant de disparaître à une vitesse vertigineuse dans la direction sud/est. La durée totale du phénomène a été d'une minute environ.

Qu'en pense le secrétaire d'état à l'air?

Ces évolutions d'engin mystérieux dont un nombre croissant de personnes sont ou croient être les témoins commencent cependant à intriguer l'opinion. Aussi M. de Léonard, député de la Seine, vient-il, dans une question écrite, de demander au secrétaire d'état à l'air: 1) Si les instructions ont été données pour que ces phénomènes soient systématiquement et scientifiquement observés; 2) Si ces soucoupes ou cigares ne pouvaient pas être pris en chasse pour être mieux observés, afin que le public sache exactement s'il s'agit d'autosuggestion collective à dissiper ou s'il y a lieu de tenir compte de ces phénomènes au point de vue de sécurité et de la Défense Nationale.

[Ref. ppe2:] JOURNAL "PARIS-PRESSE":

Scan

Descendu de sa "soucoupe" à Loctudy (Finistère)

UN MARTIEN, PETIT, VELU ET LAID, TAPE SUR L'EPAULE
D'UN COURAGEUX MITRON

...Tandis qu'à Paris, un représentant en cartonnages voit un "disque volant" au-dessus de la porte Dorée

ENCORE un Martien. Chaque département aura bientôt le sien. C'est dans le Finistère qu'est apparu le dernier spécimen de l'espèce. Il s'est montré, cette fois, sans casque, à visage découvert. Il n'est pas beau.

Un ouvrier boulanger de Loctudy, M. Pierre Lucas, l'a vu débarquer hier, à 4 heures du matin, d'une soucoupe volante de trois mètres de diamètre, dans la cour de la boulangerie.

- Il n'avait pas plus de 1 m. 20, dit-il. Il s'est approché de moi et m'a tapé sur l'épaule en prononçant des paroles inintelligibles.

"J'ai réussi à garder mon sang-froid, poursuit le courageux mitron. Le visiteur m'a suivi jusqu'au fournil. A la lumière, j'ai pu le dévisager. Il avait la figure couverte de poils et les yeux de la dimension d'un œuf de corbeau. J'ai appelé mon patron, mais le Martien, quand il est arrivé, avait déjà disparu. Et la soucoupe s'était envolée".

Cette même nuit, un marchand de bière de Concarneau a vu dans le ciel deux tables rondes lumineuses, prolongées par une sorte de queue...

Dans le Nord, on n'a pas vu de Martien, mais les gendarmes de Beuvry-les-Béthune ont dressé procès-verbal contre un fabricant de soucoupes volantes. C'est un retraité, nommé d'Oliveira. Il n'est pas Martien, mais Portugais. On a trouvé dans son grenier tout un stock de soucoupes. En fait, c'étaient des montgolfières de papier, de 1 m. 50 à 5 mètres de diamètre, et de toutes couleurs.

J'en ai lancé des milliers, a-t-il dit. C'était si beau. Le soir, on aurait dit des boules de feu...

L'usine à soucoupes est désormais fermée. L'industriel va être poursuivi pour "avoir fait partir des engins enflammés à moins de 100 mètres des habitations".

Mauvais jour, hier, pour les soucoupes dans le Nord: une enquête, menée à Bray-Dunes, près de Dunkerque, a permis d'établir que les engins aperçus dans cette région étaient des avions à réaction de la base belge de Coxide.

"Tramway volant"

Un habitant de Haubourdin a pourtant observé un "tramway volant", et un enfant a vu atterrir à Cheny, près de Lille une soucoupe qui a laissé des traces "comme celle, a-t-il dit, d'un homme grenouille". Les gendarmes ont examiné ces traces; elles ont paru très semblables à celles des sabots de chevaux.

Paris, que les soucoupes négligeaient jusqu'ici, a été favorisé d'une apparition hier après-midi. Un disque volant, suivi d'un panache de fumée, a survolé à 16 h. 30 la porte Dorée sous les yeux de M. Allouis, représentant en cartonnages. Plusieurs autres personnes ont confirmé son témoignage. Mais un rabat-joie insinue que le disque volant, qu'il a également observé, était, semble-t-il, une aile volante.

On a vu hier une bonne vingtaine de soucoupes, de cigares, de boules de feu, de globes lumineux, à Limoges, à Brive, à Azat-le-Ris et à Magnac-Laval (Haute-Vienne), à Forgès et au Mazin (Corrèze), à Payzac (Dordogne), à Chàteau-Chinon, à Nassier, dans le marais poitevin, à Vix (Vendée), à La Rochelle, à Albi.

Près de Clermont-Ferrand, deux soucoupes qui, au passage, dégageaient une odeur de nitro-benzine; près de La Rochelle, une autre qui a laissé des taches d'huile en atterrissant dans un pré.

Enfin, un technicien de la station météorologique de Mans-Arnage a observé hier matin, à 6 h. 8, deux fortes lueurs d'un rouge foncé.

- Il ne s'agissait, dit-il, ni d'avions ni de ballons-sondes, ni de météores. Mais je n'irai pas jusqu'à prétendre qu'il s'agit de soucoupes volantes...

[Ref. bes1:] JOURNAL "BALTIMORE EVENING SUN":

Scan

Journal Continental

Soucoupes Volantes - Cigares, Autobus,
Etc., Etc., Vus Au-Dessus de la France

Par Noel Anthony

Paris, le 9 oct. -- Une nouvelle vague d’observations de soucoupes volantes a frappé la France cette semaine. La star de cinéma Michele Morgan a donné le ton en voyant "quelque chose d'étrange" en croisière au-dessus des Invalides. Elle dit qu'un vieux monsieur corpulent lors de sa promenade du soir a également pris la fuite.

(Remarque - Le mari de Mlle Morgan, visiblement un de ces types sceptiques, rit et dit "imagination". Mais Mlle Morgan fait remarquer avec une logique imparable: "Comment une fille peut-elle imaginer un vieil homme courant comme Roger Bannister?")

D'autres reportages décrivent les cieux nocturnes français visités par (A) un cigare volant (B) plusieurs oranges rougeoyantes (C) une carotte bleue-violette et (D) ce que le gendarme de village Louis Moll, d'une originalité obstinée, persiste à dire "plutôt comme un petit autobus." Jusqu'à présent, pas d'atterrissage, bien que Jacques Pre, restaurateur, propose un repas gratuit pour deux et 50 000 dollars à toute personne qui invite un Martien à sa table.

[Ref. aml1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel indique que le 19 septembre 1954 à Oberdorff en Moselle, le garde champêtre Louis Moll a eu l'observation dont il a fait la déposition suivante:

"Dimanche soir, vers 21:15, une vive lueur apparut à l'est, traversa le ciel, et descendit sur les hauteurs à l'est de Tromborn. J'ai vu de loin l'objet se poser au sol, et changer alors sa luminosité, qui s'atténua. Ses dimensions m'ont paru être celles d'un petit autobus. Après un "surplace" d'environ quarante secondes, la lueur devint rougeâtre et je crus apercevoir quelque chose de noir qui bougeait par-devant en silhouette. Puis l'objet qui était immobile s'anima de nouveau, monta, verticalement me sembla-t-il, prit l'aspect d'une boule rouge qui s'éloigna aussitôt vers le sud-est en s'aplatissant avant de disparaître."

[Ref. mcs1:] MICHEL CARROUGES:

L'auteur note que l'observation Moll a duré une demi-minute.

[Ref. jve8] JACQUES VALLEE - "FLYING SAUCER REVIEW":

Date Lieu Pays Observé par Description des "Pilotes" Total
19 sept. 1954 Oberdorff France Paul & Moll un personnage en silhouette. 1

[Ref. jve5:] JACQUES VALLEE:

127 -006.59610 49.27500 19 09 1954 23 00 1 OBERDORFF F 0111 4C 091

[Ref. jve1:] JACQUES VALLEE:

L'auteur indique que le 19 septembre 1954, une lumière brillante a été vue à l'est d'Oberdorff et a approché du sol en devenant moins claire. Elle est alors vue alors comme un objet de la taille d'un "petit bus." Cela est resté au sol environ une minute. Une silhouette a été aperçue.

[Ref. jve2:] JACQUES VALLEE:

149

19 Septembre 1954, 21h15, Oberdorf (France)

Une lumière brillante a été vue vers l'Est, elle atterrit, perdit de son éclat, resta sur place environ 40 secondes. Elle avait la taille d'un petit autocar et il y avait une silhouette devant elle. Elle décolla et prit l'apparence d'un ballon rouge. (Le Parisien, 23 Sept. 1954) (12; M 63).

[Ref. prn1:] PETER ROGERSON:

324 19 septembre 1954 2115 OBERDORFF (FRANCE)

Le policier Louis Moll, à l'est, a vu une lumière brillante. Il est tombé au sol, a perdu son éclat et est resté sur place pendant 40 secondes. C'était de la taille d'un petit autobus et il y avait une silhouette devant. Elle a grandi et a pris l'apparence d'une balle rouge.

(??149; Le Parisien, 23 septembre 1954; Michel II, 63)

[Ref. gal1:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Les deux ufologues et auteurs indiquent que le 19 septembre 1954 vers 21:15, d'après des coupures de presse et leurs dossiers personnels, entre Oberdorf et Tromborn, le garde champêtre Louis Moll a vu une lueur bizarre apparaître derrière les collines. Ensuite a surgi un engin éblouissant qui a traversé le ciel, a ralenti, et s'est posé sur les hauteurs, à l'Est de Tromborn.

Les auteurs donnent le récit suivant de M. Moll:

"J'ai vu, de loin, l'objet se poser au sol. Sa luminosité s'est atténuée. Ses dimensions m'ont paru être celle d'un petit autobus. Après un surplace d'environ quarante secondes, la lueur devint rougeâtre. Il m'a semblé apercevoir alors quelque chose de noir qui se découpait par devant, en ombre chinoise. Puis l'objet, qui était immobile, s'anima de nouveau, monta verticalement, en prenant l'aspect d'une boule rouge. Il s'éloigna rapidement vers le sud-est, en s'aplatissant avant de disparaître."

Les auteurs indiquent que les gendarmes de Bouzonville ont entendu ce témoin et ceux d'autres observations dans le secteur ce jour et que "toutes leurs déclarations concordent."

[Ref. fru1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent que le 19 septembre 1954, à 21:15, entre Oberdorf et Tromborn Louis Moll, garde champêtre à Tromborn, a vu une lueur bizarre puis un objet éblouissant surgit et ralentit, et se pose à l'Est de Tromborn.

Ils citent le témoin comme disant:

"J'ai vu l'objet se poser au sol, il avait les dimensions d'un petit autobus. Il fit une station d'une quarantaine de secondes, la lueur est devenue rougeâtre, et il m'a semblé apercevoir quelque chose de noir se découpant devant l'engin. Puis l'objet s'anima de nouveau, décolla et prit l'aspect d'une boule rouge. Il s'éloigna en s'appatissant avant de disparaître."

Les auteurs indiquent comme source le catalogue de Jacques Vallée, le livre de Garreau et Lavier, celui d'Aimé Michel et le journal "Le Parisien" du 23 septembre 1954.

[Ref. lhh1:] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

3798: 1954/09/19 21:20 3 6:35:40 E 49:16:20 N 3333 WEU FRN MSL 9:8

pr TROMBORN,FR:COP+1:TALLE D'UN BUS OBJ ATTERRI:SILHOUETTE/FRONT:>SE:/r8N°149+/r197p16

RefN° 30 FIGEUT[sic]&RUCHON: OVNI: Le 1er Dossier Page No. 80 : VILLE &VILLE

[Ref. goe1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique qu'en 1954, le 19 septembre, en France, à Oberdorf-Tromborn, à 21:15 "une lumière brillante a été vue à l'est, elle atterrit; perdit de son éclat, resta sur place environ 40 secondes, témoigne Louis Moll, garde-champêtre. Elle avait la taille d'un petit autocar et il y avait une silhouette devant elle. Elle décolla et prit l'apparence d'un ballon rouge."

Les sources sont indiquées comme "Aimé Michel: 'M.O.C.' - éd. Seghers, p. 85,86" et "Jacques Vallée: 'Chronique des apparitions ET' - DENOEL 1972 - COLL. J'AI LU - p. 259".

[Ref. lgs1] LOREN GROSS:

Le journal français France Dimanche a publié de brefs récits de diverses observations d'OVNI accompagnées de dessins dans son numéro du 10 octobre 1954. Ceux-ci ont été inclus dans la monographie UFOs - A History 1954 Septembre, pages 31-33. Les traductions de "ADM" du texte français existent dans les fichiers du NICAP et sont fournies ici pour les yeux du lecteur (voir ci-dessous).

[... Autres cas...]

N° 2 Lorraine.

Louis Moll, 47 ans, gardien à Oberdortt [sic], (frontière de la Sarre) avait eu une étrange vision le 19 septembre un peu après 21 heures. Il vit dans le ciel une sorte de balle lumineuse qui devint lentement rouge et allongée. Elle s'arrêta alors quelques instants, avant de s'élever verticalement, avec un mouvement sinusoïdal et aucun son. Puis elle est parie horizontalement, une fois de plus en forme ronde. (Commentaire du traducteur:) (Ce dessin ne semble pas correspondre très bien au texte qui n'affirme pas que l'objet a atterri, ou qu'il est devenu cylindrique. Un mouvement sinusoïdal est /\/\"

[... Autres cas...]

Ces cas français se trouvent à la page 75 de la monographie OVNI: A History 1954 September. Les traductions du texte français ont également été effectuées par le "ADM" [Alexandre Mebane] du NICAP.

[Ref. djn1:] DONALD JOHNSON:

Ce jour là

20 septembre

[...]

1954 - Une lumière brillante a été vue dans l'est par les résidents d'Oberdorff, France à 21:15. Elle est venue au sol, a perdu son éclat, et est restée en un endroit pendant approximativement 40 secondes. On a rapporté qu'elle était à peu près de la taille d'un petit autobus, et il y avait un personnage debout devant. L'objet est monté et a pris l'aspect d'une boule rouge.

(Sources: Le Parisien, 23 septembre 1954; Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 63; Jacques Vallee, Passport to Magonia, p. 210).

[Ref. ars1:] ALBERT ROSALES:

70.
Lieu. Oberdorff France
Date: 19 septembre 1954
Heure: 2119

Louis Moll, un policier, a vu une lumière brillante atterrir sur les hauteurs; après l'atterrissage, sa luminosité a décru. Il a semblé aussi large qu'un petit autobus. La lumière est devenue rougeâtre, et il a pu voir une silhouette noire se déplaçant devant. Puis il s'est de nouveau élevé et est parti.

Humcat 1954-51
Source: Aime Michel
Type: C

[Ref. uwb1:] SITE WEB "UFOWEB":

COMMUNES DEPT LATITUDES LONGITUDES ANNEES
Oberdorf 68 48.917 7.767 1954

[Ref. jbu1:] JEROME BEAU:

Septembre 1954

[...]

Dim 19 21:15 A l'est d'Oberdorff (France), une lumière brillante est vue à l'approche du sol en devenant moins claire : on la distingue alors comme un objet de la taille d'un petit bus. L'objet reste au sol 40 s (1 mn ?) environ. Une silhouette est apperçue devant lui. Il décolle et prend l'apparence d'un ballon rouge.

[...]

Jérôme Beau indique comme sources "Le Parisien, 23 septembre 1954" et "Vallée, J., cas n° 13, 'Rapport sur l'analyse de 200 observations documentées faites en 1954'".

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique qu'en Moselle à Oberdorff le 19 septembre 1954 à 21:15 heures, "Une lumière brillante a été vue vers l'est, ralentissant, elle descend sur les hauteurs à l'est de Tromborn. L'objet se pose au sol et la luminosité décroît. L'objet resta sur place environ 40 sec. L'objet est décrit ayant la taille d'un petit autobus, et une figure semblait se détacher au devant. Ce dernier s'est alors élevé prenant l'aspect d'une boule rouge et part vers le sud-est en s'aplatissant."

Luc Chastan indique que la source est "M.O.C. par Michel Aimé ** Arthaud 1958".

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 19 septembre 1954 à 21:15, à Oberdorff, France, "une lumière brillante a été vue dans l'est, est venue à terre, perdu son éclat, resté sur place environ 40 secondes. C'était de la taille d'un petit autobus, et il y avait un personnage devant elle. Elle s'est élevée et a pris l'aspect d'une boule rouge."

Et: "on a observé un objet. Des occupants de l'engin ont été vus. Une boule rouge, d'environ 10 pieds de large, a été observée par deux témoins masculins adultes (comme rapporté à la police) dans une ville pendant plus de trois minutes. Aucun bruit n'a été entendu. Un être silhouetté a été vu."

Et: "Louis Moll, un officier de police, a vu atterrir une lumière brillante sur les hauteurs; après l'atterrissage, sa luminosité a diminuée. Elle a semblé aussi grande qu'un petit autobus. La lumière est devenue rougeâtre, et il pouvait voir une silhouette noire se déplacer devant elle. Alors elle s'est élevée vers le haut de nouveau et est allée au loin."

Les sources sont indiquées comme Webb, David, HUMCAT: Catalogue of Humanoid Reports; Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Bowen, Charles, The Humanoids: FSR Special Edition No. 1, FSR, Londres, 1966; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01); Vallee, Jacques, A Century of Landings (N = 923), (dans JVallee04), Chicago, 1969; Schoenherr, Luis, Computerized Catalog (N = 3173); Rogerson, Peter, World-Wide Catalog of Type 1 Reports; Delaire, J. Bernard, UFO Register Volume 7 (1976), Data Research, Oxford, 1976; Coupures de Journaux; Hatch, Larry, *U* computer database, Author, Redwood City, 2002; Rosales, Albert, Humanoid Sighting Reports Database.

[Ref. isu1:] BLOG "ISUNDGAU":

Ce blog présente plusieurs cas alsaciens pêchés sur le web, dont:

Observation qui a fait l'objet d'un article dans le quotidien national "Le Parisien" le 23 Septembre 1954 :

Le 19 Septembre 1954, à 21h15 à Oberdorf, une lumière brillante a été vue vers l'est, elle atterrit, perdit de son éclat, resta sur place environ 40 secondes. Elle avait la taille d'un petit autocar et il y avait une silhouette devant elle. Elle décolla et prit l'apparence d'un ballon rouge.

Il n'y a pas de référence de source pour l'observation, citée parmi d'autres. Il y a simplement en fin d'article une série de liens vers des sites ou pages ufologiques, dont un lien vers l'ancienne adresse web de la page d'accueil de mon site web.

[Ref. prn2:] PETER ROGERSON:

29 septembre 1954, 2115hrs

OBERDORFF (MOSELLE : FRANCE)

Le policier Louis Moll a observé une lumière brillante qui est apparue dans l'est a traversé le ciel, a ralenti et est descendu à l'est de Tromborn. De loin, il a vu atterrir l'objet et sa luminosité diminuer. Il a semblé être de la taille d'un petit autobus. Après 40 secondes, la lumière est devenue rouge et il a cru voir une silhouette sombre se déplaçant devant elle. Ensuite, l'objet est monté verticalement, ressemblant à une boule rouge qui s'aplatit en se déplaçant vers le sud-est. Un autre témoin a vu à Tromborn une luminosité derrière les collines, et à Vaudreching, à 5km à l'ouest, l'électricien Rene Paul a vu un objet allongé avec une lumière au néon brillante passer au-dessus.

Michel 1958, p.63.
Vallee cas 149, citant Le Parisien 23 septembre 1954.

[Ref. nip1:] "THE NICAP WEBSITE":

*20 sep. 1954 - Une lumière brillante a été vue à l'est par les résidents d'Oberdorff, France à 21:15. Elle est venue au sol, a perdu de son éclat, et est restée au même endroit pendant environ 40 secondes. Elle a été signalée être de la taille d'un petit autobus, et il y avait un personnage debout devant. L'objet s'éleva et prit l'aspect d'une boule rouge. (Sources: Le Parisien, 23 septembre 1954; Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 63; Jacques Vallee, Passport to Magonia, p. 210).

[Ref. tai1:] SITE WEB "THINK ABOUT IT"

Date: 19 septembre 1954

Lieu: Oberdorff France

Heure: 2115

Louis Moll, un policier, a vu une lumière brillante atterrir sur les hauteurs; après l'atterrissage, sa luminosité a décru. Il a semblé aussi large qu'un petit autobus. La lumière est devenue rougeâtre, et il a pu voir une silhouette noire se déplaçant devant. Puis il s'est de nouveau élevé et est parti.

Source: Aime Michel

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas 12 fois au lieu d'une:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19540919 19.09.1954 Oberdorf France
19540919 19.09.1954 Oberdorff France 21.15 CE III
19540919 19.09.1954 Oberdorff France 21.15 CE III
19540919 19.09.1954 Oberdorf France 21.15 CE III
19540919 19.09.1954 Oberdorff France 21.15 CE III
19540919 19.09.1954 Oberdorff France 21.15 CE III
19540919 19.09.1954 Oberdorff France 21.15 CE III
19540919 19.09.1954 Oberdorff France 21.15 CE III
19540919 19.09.1954 Oberdorff France 21.15 CE III
19540919 19.09.1954 Oberdorff France 21.15 CE III
19540919 19.09.1954 Oberdorff France 21.15 CE III
19540919 19.09.1954 Tromborn France 21.15

[Ref. prn3:] PETER ROGERSON - "INTCAT":

19 septembre 1954. 2115hrs.

OBERDORFF (MOSELLE : FRANCE)

Le policier Louis Moll a obervé une lumière brillante qui est apparue dans l'est a traversé le ciel, a ralentie et est descendue à l'est de Tromborn. De la distance il a vu l'objet atterrir et sa luminosité diminuer. Il semblait être de la taille d'un petit autobus. Après 40 secondes la lumière est devenue rougeâtre et il a pensé qu'il voyait une silhouette sombre se déplaçant devant. Puis l'objet est monté verticalement, ressemblant à une balle rouge qui s'aplatissait alors au'il partait au loin vers le sud-est. Un autre témoin à Tromborn a vu une luminosité derrière les collines, et à Vaudreching, 5km à l'ouest, l'électricien Rene [sic] Paul sa vu un objet allongé avec une lumère de néon passer au-dessus.

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Tromborn, Oberdorf, Moselle, Louis Moll, rouge, sphère, atterrissage, brillant, néon, manoeuvres, sphère, orange, occupant, occupants

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 12 janvier 2006 Première publication.
1.0 Patrick Gross 16 juin 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [goe1], [jbu1], [lcn1], [uda1].
1.1 Patrick Gross 2 juin 2010 Addition [ler1].
1.2 Patrick Gross 17 juin 2010 Addition [jve5].
1.3 Patrick Gross 23 octobre 2011 Addition [int1].
1.4 Patrick Gross 13 août 2013 Addition [prn1].
1.5 Patrick Gross 3 octobre 2014 Additions [jve8], [nip1].
1.6 Patrick Gross 18 novembre 2014 Addition [tai1].
1.7 Patrick Gross 16 décembre 2016 Additions [lgs1], [ubk1].
1.8 Patrick Gross 18 janvier 2017 Addition [bre1].
1.9 Patrick Gross 20 janvier 2017 Addition [lme1].
2.0 Patrick Gross 25 février 2017 Addition [tsr1].
2.1 Patrick Gross 14 février 2018 Additions [uwb1], [isu1].
2.2 Patrick Gross 8 janvier 2020 Additions [ppe1], [ppe2], [ads1], [bes1], [prn1], [lhh1], [prn2].
2.3 Patrick Gross 27 février 2020 Addition [nnm1].
2.4 Patrick Gross 25 mars 2020 Additions [cdn1], [non1], [nll1].
2.0 Patrick Gross 23 juin 2020 Addition [ner1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 23 juin 2020.