France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

21 septembre 1954, Compiègne, Oise:

Référence pour ce cas: 21-sep-54-Compiègne. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional L'Oise-Matin du 24 septembre 1954, rapportait entre autres observations, celle de Mr. Perez, habitant Compiègne, 30 ans, employé aux usines Englebert, à Clairvoix.

Il a vu "mardi", donc le 21 septembre 1954, de 20:15 à environ 21:00, à Compiègne, des "boules" qui sont restées immobiles et à peu de distance l'une de l'autre, à son Sud, Elles lui ont semblé très éloignées les unes des autres et être à une grande altitude.

(Il fera une autre observation, différente, le lendemain.)

Dans les années 2000, un site Web américain et un site Web allemand répertoriant les observations d'OVNIS indiquaient que selon le catalogue informatique de Jacques Vallée, le 21 septembre 1954, à 20h15. à Clairoix, en France, deux objets en vol stationnaire ont été observés pendant 45 minutes. Il s'agissait clairement d'une erreur due à Vallée qui a confondu le lieu de travail du témoin et le lieu de l'observation.

Rapports:

[Ref. oem1:] JOURNAL "L'OISE-MATIN":

Scan.

RECRUDESCENCE
DE SOUCOUPES
dans le ciel de France
et aussi de l'Oise

[Légende photo:] Mme Masse et son mari nous montrent la direction dans laquelle ils virent évoluer un objet lumineux.

C'est maintenant par groupes que les "soucoupes volantes" sont repérées dans le ciel de France - dans l'Oise notamment - et parfois même, des témoins ont déclaré les avoir vues évoluant en compagnie d'un nouveau venu dans la flottille aérienne fantastique: le "cigare volant", déjà signalé dans le Puy-de-Dôme et le ciel de Rome.

Dans le département c'est le même jour, c'est à dire mardi, que ces engins étranges ont été signalés.

A Villers-sur-Coudun...

A Villers-sur-Coudun, un couple, M. et Mme Lucien Masse, âgés tous deux de 65 ans, déclare avoir aperçu ce jour-là, à 22 heures, une forme lumineuse semblable à un gros cigare qui évoluait verticalement et horizontalement dans le ciel. Le phénomène s'étant déjà produit, disent-ils, la veille à la même heure, M. Masse, un ancien cordonnier, qui y avait assisté la première fois seul, a pu, lors de la seconde apparition, appeler sa femme et son fils, qui confirmèrent avoir également vu l'engin. Dans les deux cas, précisent ces témoins, le cigare évolua 15 minutes à l'Ouest de leur point d'observation. Il avait disent-ils "une luminosité plus forte que les étoiles et attei-

Suite en page 10

Scan.

SOUCOUPES
VOLANTES

Suite de notre 1re page

gnait, en grosseur, le double de la plus importante de celles-ci.

... et à Compiègne

A Compiègne, c'est également deux jours de suite que les engins célestes se manifestèrent, aux dires du témoin.

Il s'agit de M. Perez, 30 ans, employé aux usines Englebert, à Clairvoix, qui a déclaré avoir vu mardi, de 20 h. 15 à environ 21 h. 00, et mercredi à 21 h. 15, deux boules lumineuses, une orange et une, plus petite, de couleur verte. Le comportement de ces objets, précise encore M. Perez, qui habite Compiègne, varia cependant d'un jour à l'autre.

Mardi, les boules se maintinrent immobiles et à peu de distance l'une de l'autre, tandis que le lendemain, elles variaient d'intensité lumineuse: la verte s'éteignit lentement et l'orange devint plus brillante. Toutes deux s'éteignirent pour ne plus se manifester aussitôt qu'un avion ronronna dans le ciel, ajoute M. Perez.

Auparavant les boules, qui se trouvaient sensiblement au sud du point d'observation du Compiégnois, semblaient, dit-il, très éloignées les unes des autres et paraissaient évoluer à une grande altitude.

Enfin, les trois autres apparitions ont eu lieu respectivement à Lodeve, au nord du département de l'Hérault, à la Fleuranderie, dans l'Indre, et à Oberdorf (Moselle).

Un cigare volant

Dans le premier cas, ce sont trois habitants dignes de foi de Lodeve qui ont déclaré avoir vu samedi, à 19 heures, un cigare volant qui, évoluant à 1.500 mètres environ, se dirigeait vers le Sud. Les témoins ont pu, disent-ils, observer pendant près de cinq minutes le cigare, qui remorquait un globe rouge et se déplaçait sans bruit à la vitesse d'un avion.

Enfin, à Oberdorf, c'est un garde champêtre, M. Louis Moll, qui a affirmé avoir vu dimanche, vers 21 h. 15, "une intense lueur venant de l'espace et touchant terre à l'Est."

Cette lueur, a ajouté le garde, était semblable à celle d'un tube au néon et provenait d'un objet aux proportions assez vastes. Elle changea de couleur et devint rougeâtre.

Après une immobilité de 40 secondes, l'objet s'est mis en rotation et prenant l'aspect d'une boule orange, a disparu à une vitesse vertigineuse dans la direction du Sud-Est, a conclu M. Moll.

Explications:

Très bref, imprécis, peu étrange, et non enquêté, le récit de fait guère l'affaire à mon avis s'il s'agit de prouver qu'il y a eu là une visite par des engins extraterrestres.

De plus, depuis Compiègne le 21 septembre 1954 à 20:15, la planète Mars se trouvait bien plein sud, à 187° et l'élévation de 15°, bien visible avec 85.48 % de la surface éclairée. Il est cependant question de deux boules à peu de distance l'une de l'autre; alors peut-être la deuxième était-elle l'étoile Nunki, étoile double de magnitude 2.02, presque en conjonction avec Mars à ce moment.

Cependant, il est possible que cela ait été des manoeuvres aériennes militaires, d'autat que le témoin entend un avion.

Le 24 septembre 1954, la presse annonçait "l'opération Etoile Filante", "le plus grand exercice aérien allié en Europe", des manoeuvres aériennes des forces de l'OTAN, qui se dérouleront au-dessus de France et d'Allemagne.

Historiquement, ces manoeuvres "Shooting Star" incluant "Indian Summer" se seraient déroulées du 20 au 27 septembre 1954, impliquant la nouvelle base de dispersion de l'OTAN de Damblain, impliquant des F-84G Thunderjet de la 3e Escadre de Chasse venus de Reims et de la F-84G de l'EC 2/3. Les bases de Lunéville, et Lahr-Hugsweier en Allemagne, entre autres sans doute, participaient.

Carte.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Compiègne, Oise, Perez, boules, lumineux, haut, immobile

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 14 août 2021 Première publication, [oem1]. [uda1] et [ubk1] étaient précédemment dans un dossier "Clairvoix", lieu erroné pour cette observation.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 août 2021.