France 1954 -> Homeclick!
Cette page en françaisCliquez!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

22 septembre 1954, Fontainebleau, Seine-et-Marne:

Référence pour ce cas: 22-sep-54-Fontainebleau. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. pl1] JOURNAL "LE PARISIEN LIBERE":

Scan

Soucoupes et cigares se multiplient dans le ciel de France

Un député réclame une enquête officielle

Après les étonnantes observations qui ont passionné et intrigué, la semaine dernière, plus d'un milliers de Romains, voici que, au cours des dernières quarante-huit heures de nombreux français, dans diverses régions ont été à leur tour témoins de ces phénomènes.

Il se confirme une fois de plus (et c'est l'essentiel de ce grand mystère) que les remarques coïncident quant aux étranges évolutions de ces engins inconnus. Une fois de plus, également, la thèse de l'hallucination est difficilement admissible. La perplexité générale est un fait sur lequel tout le monde est d'accord, tandis que "soucoupistes" et "antisoucoupistes* vont trouver là un passionnant et inépuisable sujet de conversation.

Michèle Morgan et un vieux monsieur ont vu "quelque chose" sur l'esplanade des Invalides

La belle vedette du cinéma français, Michèle Morgan, a été témoin, alors qu'elle passait sur l'esplanade des Invalides, d'un phénomène céleste à propos duquel elle a déclaré:

- Je suis sûre que ce n'étaient pas les lumières de la tour Eiffel, ni celles d'un avion, car j'ai vu l'engin m'arriver à la verticale. Un vieux monsieur, qui était près de moi, et qui avait, lui aussi, remarqué le phénomène, s'enfuit en courant.

Ses amis l'ont gentiment taquinée en lui rappelant qu'elle avait incarné Jeanne d'Arc. Mais la vedette a persisté à confirmer ce qu'elle avait vu.

Une boule de feu en Seine-et-Marne

Jusqu'à présent, on n'avait encore jamais vu de soucoupes volantes en Seine-et-Marne. Tout arrive, puisque, mercredi, vers 20 h. 30, deux habitants de Saint-Fargeau ont assisté à l'évolution d'une boule de feu. Ces personnes sont dignes de foi, il s'agit de l'appariteur M. Binet, et de M. Ravot, boucher.

Ce dernier revenait de Ponthierry lorsqu'il aperçut à travers le pare-brise de sa voiture, juste devant lui, une boule de feu qui se mouvait dans le ciel.

- J'ai été tellement surpris, a-t-il déclaré, que j'ai arrêté ma voiture, je suis descendu et j'ai suivi l'engin des yeux pendant quelques minutes. Il se déplaçait horizontalement, tantôt à droite, tantôt à gauche, puis disparaissant dans les nuages. Il n'est apparu quatre fois, et j'ai remarqué à l'arrière une petite traînée lumineuse, pas très longue.

Rentré chez lui, M. Ravot ne put résister au désir d'appeler son voisin, M. Binet. Les deux hommes inspectèrent le ciel, mais en vain. Soudain, la petite fille du boucher poussa une exclamation. La boule de feu avait fait une nouvelle apparition. MM. Binet et Ravot l'aperçurent nettement. Elle s'arrêta quelques secondes avant de disparaître dans les nuages.

- Rapportons encore ce témoignage d'une de nos lectrices, Mme. Gamundi, domiciliée 192, avenue Jean Jaurès, à Paris. Avant-hier soir, elle circulait en automobile entre Fontainebleau et Essonne, et elle a observé pendant une demi-heure une boule lumineuse immobile environnée d'une sorte de fumée et d'où tombaient d'autres boules lumineuses. La boule changea brusquement de place et s'éleva à grande vitesse.

Au moment où revenant de [...]

[...] forme de cigare entourée d'une sorte de vapeur bleu violet.

- Un autre cigare, répondant aux caractéristiques de celui qu'on a observé à Rome, a été vu par trois personnes de Lodève (Hérault). L'engin semblait remorquer un globe brillant à une vitesse de 1.500 km.-heure.

- Quant au docteur Mercier, du Puy, il a déclaré avoir observé, à deux reprises au-dessus de la ville un objet silencieux rond, brillant, et qui se dirigeai du sud au nord à une altitude très élevée. Cet engin aurait également été aperçu par plusieurs cultivateurs des environs du Puy.

- Dans le Puy-de-Dôme, de nouveaux témoins du phénomène se sont fait connaître. L'engin avait une couleur rouge. C'était un cigare très allongé qui, et c'est la première fois que cette particularité est signalée, volait de façon oblique. Il était absolument net, sans traînée, et paraissait voler très haut.

L'autre nuit, vers 23 heures, trois jeunes garçons de 16 à 17 ans, qui se promenaient sur la jetée du port de Banyuls-sur-Mer (P-O), ont aperçu dans le ciel un objet oblong marchant à grande vitesse et duquel semblaient sortir des flammes rouges et vertes. Un peu effrayés, les garçons allèrent conter leur aventure à divers consommateurs qui se trouvaient à la terrasse d'un café, mais ceux-ci eurent beau scruter le ciel ils ne virent aucune trace du mystérieux engin.

M. de Léotard demande au ministère de l'Air une enquête officielle

M. de Léotard, député de la Seine, dans une question écrite, "expose à M. le secrétaire d'Etat aux Forces armées (air) que les récents témoignages relatifs à des "soucoupes volantes" et "cigares volants" n'ont pas manqué d'intriguer l'opinion publique, sinon de l'inquiéter. Il demande:

- 1° Si des instructions ont été données pour que ces phénomènes soient systématiquement et scientifiquement observés;

- 2° Si ces "soucoupes" ou "cigares" ne pourraient pas être pris en chasse pour être mieux observés afin que le public sache exactement qi'il s'agit d'autosuggestion collective à dissiper ou s'il y a lieu de tenir compte de ces phénomènes au point en vue de la sécurité et de la défense nationale.

[Ref. am1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel indique que sur la Route Nationale 7, de Ponthierry à Fontainebleau, il y a 18 kilomètres assez déserts, la moitié de campagne, l'autre moitié de forêt, avec un seul village, Chailly-en-Bière.

Le 22 septembre 1954, à peu près au moment où les témoins de Ponthierry voyaient un objet s'enfoncer dans la couche nuageuse, Mme Gamundi, du 192, avenue Jean-Jaurès, à Paris, quittait Fontainebleau en voiture pour rentrer chez elle en remontant la nationale 7 vers le nord.

Elle était encore dans la forêt quand un reflet dans la vitre l'a averti qu'il y avait dans le ciel au-dessus d'elle, quelque chose de lumineux.

Elle s'est arrêtée et est descendue de la voiture. Elle a vu à une altitude qu'elle n'a pas pu évaluer, sous les nuages, une vaste boule lumineuse immobile, de couleur rougeâtre, entourée d'une sorte de fumée mouvante également lumineuse.

Elle a regardé la boule lumineuse jusqu'à sa disparition une demi-heure après. L'immobilité de la boule était totale pendant ce temps, mais Mme Gamundi a pu observer une fin des plus intéressantes: soudain, de la partie inférieure de la boule est apparue une autre boule lumineuse, beaucoup plus petite, qui, après quelques secondes de chute libre, a ralenti, obliqué et est parti à toute allure.

Un moment après, une autre boule s'est laissée tomber et a disparu comme la première, puis une troisième, une quatrième, et ainsi de suite. Dans sa stupeur, Mme Gamundi a oublié de compter et n'a plus pu préciser le nombre de ces boules jaillies de la première.

L'observation se situait à moins de 40 kilomètres au sud du grand aérodrome d'Orly. Il y avait une trentaine de minutes que Mme Gamundi suivait l'étrange manège de la grande boule rougeâtre immobile dans le ciel, quand un avion est apparu dans le ciel au nord, avion qui venait apparemment de décoller et qui se dirigeait vers le sud sous les nuages en étirant sur le fond noir du ciel le clignotement alterné de ses deux feux rouge et vert.

L'avion allait tout droit en direction de la boule, dont il était encore éloigné d'un bon nombre de kilomètres, lorsque la boule a soudainement changé de place, puis s'est élevée à grande vitesse vers les nuages où elle a disparu en quelques secondes.

Mme Gamundi a continué à regarder encore un moment. L'avion est passé, s'est éloigné, et la boule n'est pas revenue.

[Ref. mc1:] MICHEL CARROUGES:

Michel Carrouges mentionne des "boules rouges lumineuses entourées de fumées, elles aussi lumineuses et rouges signalées à Ponthierry et à Fontainebleau".

Il indique que la source est Aimé Michel pages 95 et 96.

Plus loin dans son livre il indique que le 22 septembre 1954 vers 20 heures près de Fontainebleau, Mme Gamundi a observé pendant une demi-heure, dans le ciel, une grande boule lumineuse immobile entourée d'une fumée mouvante et lumineuse. Il précise qu'à un certain moment, le témoin a vu une série de au moins quatre boules plus petites tomber de la grande boule, obliquer et disparaître à toute allure. Le spectacle a pris fin avec l'approche d'un avion.

Il ajoute que Mme Gamundi était seule, mais que d'autres témoins en Seine-et-Marne ont assisté à de nombreux passages de soucoupes, ce soir-là.

[Ref. jv6:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique que le 22 septembre 1954, en France, sous les nuages une boule énorme et lumineuse, rougeâtre et entourée par une sorte de fumée mobile, presque lumineuse, suspendue dans le ciel, a été observée pendant une demi-heure.

Puis soudainement, de la partie la plus basse de la boule, une autre boule lumineuse beaucoup plus petite a émergé, et après quelques secondes de la chute libre, a ralenti, tourné obliquement et disparu à grande vitesse. Un moment plus tard, une deuxième boule s'est laissée tomber et est partie, puis une troisième et une quatrième.

Juste alors un avion est apparu dans une autre partie du ciel, apparemment sur un trajet de collision avec la boule, la boule a brutalement changé de position, s'est élevée dans les nuages et a disparu.

[Ref. jv1:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique que Mr. Rabot conduisait le long de la route N7 au sud de Paris, quand il a vu un objet ressemblant à un cigare rouge avec ce qui a semblé être une fumée lumineuse s'en échappant.

L'observation durée plusieurs minutes, assez de temps pour qu'il arrête la voiture et observe le grand objet se déplacer lentement et majestueusement.

Jacques Vallée indique qu'en même temps que l'observation de Mr. Rabot le long de la route N7 au sud de Paris, Mme Gamundi, de Paris, qui revenait de Fontainebleau également sur la N7, a observé le même phénomène.

Elle a arrêté sa voiture et a observé un cigare rouge stationnaire et vertical entouré par des nuages. Plus d'une douzaine de petits objets en forme de disque sont tombés de la partie la plus basse du cigare l'un après l'autre et ont volé au loin.

[Ref. jv5:] JACQUES VALLEE:

132 -002.62611 48.45060 22 09 1954 20 00 13 FONTAINEBLEAU,N7 F 1271 C *096

[Ref. jv2:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique que le 2 septembre 1954, à la suite de l'observation de Mr. Rabot qui a pris fin à Ponthierry, Mme Gamundi, 192 avenue Jean Jaurès à Paris, remontait la route nationale 7 vers le nord, en quittant Fontainebleau, et elle se trouvait dans la forêt quand elle a aperçu le phénomène et s'est arrêtée.

Elle a décrit le phénomène comme étant un objet comme un cigare rouge environné de nuées, immobile, vertical, qui a donné naissance à plus d'une demi-douzaine de soucoupes volantes qui sont tombées l'une après l'autre de la partie inférieure du cigare.

Quand un avion commercial est apparu dans le ciel, ce phénomène s'est définitivement éloigné.

[Ref. jv3:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique que le 22 septembre 1954, à 20:00, Mme Gamundi (192 avenue Jean Jaurès à Paris) remontait la Nationale 7 vers le Nord, quittant Fontainebleau. Elle se trouvait dans la forêt lorsqu'elle a aperçu le phénomène [vu par M. Rabot à Corbeil ce jour au même moment] et s'est arrêtée. Elle décrit l'objet comme un cigare rouge environné de nuées, immobile, vertical, et le voit donner naissance à plus d'une demi-douzaine de soucoupes volantes qui tombent l'une après l'autre de la partie inférieure du cigare. Lorsqu'un appareil commercial traverse le ciel, le phénomène s'éloigne définitivement.

[Ref. bb1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Les deux auteurs indiquent qu'à Fontainebleau le 22 septembre 1954, à 20:00, il y a eu un phénomène lumineux.

Ils disent que l'on peut sérieusement penser que c'était une grosse météorite puisque la description est "identique" à un cas à Dôle ce jour dans lequel le témoin leur a dit avoir vu à 20:30 une lueur fugitive rapide qui a traversé le ciel.

[Ref. hs1:] HERBERT S. TAYLOR:

Encore un autre événement très important du type nuage-cigare s'est produit dans la soirée du 22 septembre près de Fontainebleau, à environ 35 miles au sud-est de Paris. Peu de temps après 20:00, Mme Gamundi de Paris a quitté Fontainebleau dans sa voiture et conduisait vers sa maison sur la Route N-7 allant au Nord. Elle n'était pas encore sortie d'un secteur boisé quand une réflexion sur le pare-brise a indiqué qu'il y avait quelque chose de lumineux dans le ciel au-dessus de la voiture. Elle s'est arrêtée et est sortie. Sous les nuages, à une altitude qu'elle n'a pas pu estimer, une boule lumineuse énorme était suspendue, immobile. Elle était rougeâtre et entourée par une sorte de fumée mobile, également lumineuse. Soudainement, de la partie la plus basse de la boule a émergé une autre boule lumineuse beaucoup plus petite. Après quelques secondes de chute libre elle a ralenti, a tourné en oblique, et a disparu à grande vitesse. Un moment plus tard, une autre boule s'est laissée tomber vers le bas et a disparu comme la première, puis une troisième, une quatrième et d'autres. Etonnée, Mme Gamundi a oublié de les compter et ne pouvait pas dire plus tard avec précision le nombre de plus petites boules qui avait émergé de la grande.

Tout ceci se produisait à moins de 25 miles au sud du grand terrain d'aviation d'Orly, et c'était cette proximité qui a apporté l'événement final. Environ 30 minutes dans l'événement, un avion est apparu du Nord, ayant apparemment juste quitté Orly. Il volait vers le sud sous les nuages, se dirigeant directement vers la grande boule, qui était toujours à un bon nombre de miles de lui. La boule a brusquement changé de position, est alors monté à grande vitesse vers les nuages dans lesquels elle a disparu en quelques secondes. L'avion est passé et a disparu dans la distance, mais la boule n'a pas réapparu. Encore une note au sujet de cet événement: la grande boule rougeâtre vue par Mme Gamundi était presque certainement la même que celle qui a été également vu juste quelques minutes avant à environ 10 milles au nord près de là par M. Rabot, un boucher de Saint-Fargeau-Ponthierry. Sa description correspondait parfaitement à celle de Gamundi, bien qu'il n'ait vu aucun objet secondaire. Il a observé l'objet pendant de nombreuses minutes avant qu'il ne se soit dirigé vers le sud et ait disparu dans les nuages.

[Ref. sc1:] JACQUES SCORNAUX:

Jacques Scornaux indique que le 22 septembre 1954 vers 20 heures le soir près de Fontainebleau, Mme Gamundi a observé pendant une demi-heure une vaste boule lumineuse de couleur rougeâtre immobile dans le ciel, qui était entourée d'une sorte de fumée mouvante également lumineuse. De la partie inférieure de la boule sont successivement sorties plusieurs autres boules lumineuses beaucoup plus petites qui s'éloignèrent à toute allure. A l'approche d'un avion, la boule a disparu à grande vitesse dans les nuages.

La source est indiquée comme "Aimé Michel, Mystérieux objets célestres, éd. Seghers, 1977, pp. 89-90."

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique qu'en 1954, le 22 septembre en France, à "Ponthierry, Arpajon, etc.. (Seine et Oise)", à 19:30, et "à St Cheron avec entre autres témoins Cyrille Maillard, officier radio. Tantôt l'objet se déplace à droite, à gauche, verticalement, dans tous les sens, avec une majestueuse lenteur. A Arpajon Mme Chatelin est témoin du même phénomène. Peu avant 20 h 00 M. Rabot de Ponthierry voit un objet lumineux de grand volume rouge entouré d'une fumée lumineuse de la même couleur: l'objet est vertical. Observation faite aussi par Mme Gamundi entre Ponthierry et Fontainebleau, qui s'arrêta pour observer pendant une demi-heure. Soudain surgit une autre boule plus petite de la partie inférieure, qui tomba en chute libre, ralentit puis fila en obliquant. Un moment plus tard le phénomène se répéta, et encore plusieurs fois de suite. Le témoin oublia de compter tant était grande sa stupeur. Lorsque survint un avion, le phénomène se dissimula dans les nuages. Ensuite le phénomène ne réapparut plus.

Les sources sont indiquées comme "Aimé Michel: 'M.O.C.' éd. Seghers, p. 89, 90" et "Henry DURRANT: 'Premières enquêtes sur les Humanoïdes ET' - Laffont 1977 - p. 199".

[Ref. dj1:] DONALD JOHNSON:

Ce jour là

22 septembre

[...]

1954 - A 20:00 un nuage-cigare lumineux rouge a été vu par trois personnes, émettant des OVNIS en forme de disque à Fontainebleu, France. L'objet était entouré par une vapeur brillante. L'OVNI en forme de cigare a volé de manière à éviter un avion qui passait. (Source: Larry Hatch, U computer database, citant Jacques Vallee, Challenge to Science: The UFO Enigma, p. 66).

[Ref. jb1:] "RR0" JEROME BEAU:

"A ce moment, une femme remonte la Nationale 7 vers le Nord, quittant fontainebleau. Elle se trouve dans la forêt lorsqu'elle aperçoit le phénomène et s'arrête. Elle décrit l'objet comme un cigare rouge environné de nuées, immobile, vertical, et le voit donner naissance à plus d'une demi-douzaine de soucoupes volantes qui tombent l'une après l'autre de la partie inférieure du cigare. Lorsqu'un appareil commercial traverse le ciel, le phénomène s'éloigne définitivement."

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans la Seine et Marne à Fontainebleau le 22 septembre 1954 à 20:00 heures "Une femme remonte la Nationale 7 vers le Nord, quittant fontainebleau. Elle se trouve dans la forêt lorsqu'elle aperçoit le phénomène et s'arrête. Elle décrit l'objet comme un cigare rouge environné de nuées, immobile, vertical, et le voit donner naissance à plus d'une demi-douzaine de soucoupes volantes qui tombent l'une après l'autre de la partie inférieure du cigare. Lorsqu'un appareil commercial traverse le ciel, le phénomène s'éloigne définitivement."

Luc Chastan indique que la source est "M.O.C. par Michel Aimé ** Arthaud 1958".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 22 septembre 1954, avant 2000 entre St-Fargeau et Ponthierry sur la Route N-7, Ponthierry, France, il y a eu "Un objet lumineux rouge entouré par de la vapeur lumineuse."

Et: "A 20:00 cigare-nuage lumineux rouge a été vu par trois personnes émettant OVNI en forme de disque à Fontainebleu [sic], France. L'objet a été entouré par une vapeur lumineuse. L'OVNI en forme de cigare a volé en quelque sorte pour éviter un avion de passage."

Et: "On a observé un objet en forme de cigare. Un elliptique rouge a été observé par temps nuageux par trois témoins masculins sur une route (Rabot)."

Les sources sont indiquées comme Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966; Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01).

[Ref. ni1:] "THE NICAP WEBSITE":

*22 sep. 1954 - A 20:00. Nuage-cigare rouge lumineux a été vu par trois personnes émettant OVNiS en forme de disaue à Fontainebleu, France. L'objet était entouré par une vapeur lumineuse. L'OVNI en forme de cigare a volé de manière à éviter un avion de passage. (Source: Larry Hatch, U computer database, citant Jacques Vallee, Challenge to Science: The UFO Enigma, p. 66).

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas quatre fois au lieu d'une:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19540922 22.09.1954 Fontainebleau France 20.00
19540922 22.09.1954 Fontainebleau France
19540922 22.09.1954 Fontainebleau France
19540922 22.09.1954 Fontainebleu France
19540922 22.09.1954 Essonnes France 20.30 NL
19540922 22.09.1954 Essonnes France 20.45 NL
19540922 22.09.1954 Fontainebleau France 20.20 NL

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Fontainebleau, Seine-et-Marne, Gamundi, route, forêt, objet, cigare, nuées, immobile, vertical, soucoupes volantes, vaisseau mère, nuit, lumineux, nuages, Orly

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 9 avril 2006 Première publication.
1.0 Patrick Gross 17 janvier 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [go1], [lc1], [ud1].
1.1 Patrick Gross 17 juin 2010 Addition [jv5].
1.2 Patrick Gross 2 juillet 2010 Addition [sc1].
1.3 Patrick Gross 6 juillet 2010 Addition [jv6].
1.4 Patrick Gross 15 novembre 2014 Addition [ni1].
1.5 Patrick Gross 5 décembre 2016 Additions [pl1], [ub1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 décembre 2016.