France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

20 septembre 1954, Ussel, Corrèze:

Référence pour ce cas: 20-sep-54-Ussel. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Dans le journal national Le Parisien Libéré du 27 septembre 1954, on rapportait via un correspondant de presse à Brives le 26 septembre 1954, que Mr. Elie Cisterne, domestique de ferme à Lachassagne, rentrait son tracteur a une heure avancée de la nuit après avoir labouré le champ d'un de ses voisins, quand tout à coup, il a aperçu un engin lumineux qui venait droit sur lui.

Il a sauté de son tracteur et s'est couché, tremblant de peur. L'engin serait resté immobile pendant de longues minutes qui parurent un siècle à Mr. Cisterne, puis il s'est de nouveau mis en marche, ce qui a provoqué la fuite du domestique. La même nuit, son patron Mr. Brindel, qui rentrait d'Ussel, a aperçu une grande lueur derrière sa ferme, et il a cru que c'était la lune. Maria, la servante de la ferme, "vit elle aussi l'engin, mais n'y attacha pas d'importance."

Alertés le lendemain par le domestique, ils sont allé observer un arbre qui semble avoir subi, sur sa partie supérieure, les effets d'une chaleur intense.

En 1958, Aimé Michel parle d'une observation "avec un grand nombre de témoins à Ussel en Corrèze le 24 septembre 1954": à une "heure assez avancée de la nuit":

Elie Cisterne, ouvrier agricole à la ferme Lachassagne, rentrait son tracteur après avoir labouré le champ d'un voisin, quand soudain, un objet lumineux surgit à faible altitude dans l'obscurité en face de lui et fonce à vive allure dans sa direction. Mr. Cisterne a arrêté le tracteur et a regardé l'objet qui a continué à se rapprocher rapidement, se dirigeant tout droit vers lui. Bientôt, il a l'impression qu'il n'est plus qu'à quelques centaines de mètres et qu'il ne ralentit pas.

Epouvanté, il a sauté de sa machine et s'est couché dans le champ non loin de la route, et l'objet s'est alors arrêté à quelques mètres au-dessus de la route et quelques dizaines de mètres en avant du tracteur. Il est resté là, immobile, pendant plusieurs minutes, dans un cilence total.

Mr. Cisterne a pu voir la lumière rougeâtre répandue sur la campagne, tandis que les secondes lui paraissent des siècles et que sa peur augmentait à chaque instant. L'objet a repris tout à coup sa marche en direction du tracteur et Mr. Cisterne, n'y tenant plus, s'est levé et enfuit à travers champs. Mais l'objet a survolé la machine sans s'arrêter, a accéléré rapidement en prenant de l'altitude et a disparu en quelques secondes à l'horizon.

Mr. Cisterne est alors revenu vers son tracteur et est rentré sans autre incident.

Maria, la servante de la ferme, avait aussi aperçu de loin la forme lumineuse arriver sur la route, s'arrêter et repartir.

Au même moment, Mr. Brindel, le propriétaire de la ferme, rentrait chez lui, revenant d'Ussel. Encore assez éloigné de Lachassagne durant l'incident, il a remarqué une grande lueur rouge et mouvante dans la direction de sa ferme.

D'après Mr. Cisterne, l'objet s'était arrêté au-dessus de la route à la hauteur du sommet d'un certain frêne. Le lendemain, lui et Mr. Brindel sont allé examiner ce frêne, et ont vu que les feuilles des branches supérieures de l'arbre étaient desséchées et recroquevillées comme si elles avaient subi l'action d'une chaleur intense.

En 1979, les ufologues "sceptiques" Gérard Barthel et Jacques Brucker assurent qu'ils ont parlé avec "Madame Cisterne qui leur a confirmé l'incident mais leur a dit que l'objet n'était qu'une vague lueur en forme de serpentin, et qu'il n'y a eu aucun dégât sur des arbres."

La même année, les ufologues Michel Figuet et Jean-Louis Ruchon signaleront qu'ils on deux lieux-dits "La Chassagne" près d'Ussel, l'un à l'Ouest, l'autre à l'Est-Sud-Est, et qu'ils ne savent pas lequel est le lieu correct.

Il y aura eu bien des commentaires par Aimé Michel et d'autres sur un soi-disant "alignement" du lieu de ce cas avec d'autres cas du 24 septembre 1954, la fameuse "ligne BAVIC" pour "BAyonne-VIChy"; mais en 1976 l'ufologue Michel Jeantheau, a examiné de près la date de cette observation sensée être un des points de cet "alignement". Il a trouvé l'article du 27 septembre 1954 dans Le Parisien Libéré qui ne donnait pas de date pour les événements, mais il a trouvé un article dans le journal La Montagne du 24 septembre 1954 en page 3, ce qui rend évidemment caduque cette même date pour l'observation. En fait, indique-e-til, l'article commençait par la date, qui est donc le 20 septembre 1954:

"Aujourd'hui on nous signale que le 20 septembre, entre 21 heures et 21h30, Mr. Cisterne, cultivateur à La Chassagne d'Aleyrat, apercevait un engin inconnu..."

Rapports:

[Ref. lpe1:] JOURNAL "LE PARISIEN LIBERE":

Brive, 26 septembre (de notre correspondant). -- Mr. Elie Cisterne, domestique de ferme à Lachassagne, rentrait son tracteur a une heure avancée de la nuit après avoir labouré le champ d'un de ses voisins. Tout à coup, il aperçut un engin lumineux qui venait droit sur lui. Il sauta de son tracteur et se coucha tremblant de peur. L'engin resta immobile pendant de longues minutes qui parurent un siècle à Mr. Cisterne. Puis il se mit de nouveau en marche, ce qui provoqua la fuite du domestique. La même nuit, le patron de celui-ci, Mr. Brindel, qui rentrait d'Ussel, aperçut une grande lueur derrière sa ferme. Il crut qu'il s'agissait de la lune. Maria, la servante de la ferme, vit elle aussi l'engin, mais n'y attacha pas d'importance. Alertés le lendemain par le domestique, ils allèrent observer un arbre qui semble avoir subi, sur sa partie supérieure, les effets d'une chaleur intense. Et cela n'est pas une hallucination.

[Ref. aml1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel indique qu'il y a eu une observation avec un grand nombre de témoins à Ussel en Corrèze le 24 septembre 1954.

Il indique qu'à une heure assez avancée de la nuit, Elie Cisterne, ouvrier agricole à la ferme Lachassagne, rentrait son tracteur après avoir labouré le champ d'un voisin, quand soudain, un objet lumineux surgit à faible altitude dans l'obscurité en face de lui et fonce à vive allure dans sa direction.

Mr. Cisterne a arrêté le tracteur et regardé l'objet qui a continué à se rapprocher rapidement, se dirigeant tout droit vers lui. Bientôt, il a l'impression qu'il n'est plus qu'à quelques centaines de mètres et qu'il ne ralentit pas.

Le paysan épouvanté saute de sa machine et se couche dans le champ non loin de la route, et l'objet s'arrête alors, quelques mètres au-dessus de la route et quelques dizaines de mètres en avant du tracteur. Il reste là, immobile, pendant plusieurs minutes.

Le silence est total, et M. Cisterne peut voir la lumière rougeâtre répandue sur la campagne, tandis que les secondes lui paraissent des siècles et que sa peur augmente à chaque instant.

L'objet reprend tout à coup sa marche en direction du tracteur et Mr. Cisterne n'y tient plus, se lève et s'enfuit à travers champs.

Mais l'objet survole la machine sans s'arrêter, accélère rapidement en prenant de l'altitude et disparaît en quelques secondes à l'horizon.

M. Cisterne revient alors vers son tracteur et rentre sans autre incident.

Maria, la servante de la ferme, avait aussi aperçu de loin la forme lumineuse arriver sur la route, s'arrêter et repartir.

Au même moment, Mr. Brindel, le propriétaire de la ferme, rentrait chez lui, revenant d'Ussel. Il était encore assez éloigné de Lachassagne durant l'incident, mais il a remarqué une grande lueur rouge et mouvante dans la direction de sa ferme.

D'après le récit de Mr. Cisterne, l'objet s'était arrêté au-dessus de la route à la hauteur du sommet d'un certain frêne. Le lendemain, lui et Mr. Brindel sont allé examiner ce frêne, et ont vu que les feuilles des branches supérieures de l'arbre étaient desséchées et recroquevillées comme si elles avaient subi l'action d'une chaleur intense.

[Ref. jve6:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique que pour la journée du 24 septembre 1954, la presse française a mentionné un certain nombre d'observations, dont l'une à Ussel, en Corrèze, dans la nuit, d'un "phénomène simple".

Jacques Vallée indique que l'observation était du type "I"; ce qu'il définit comme une "manifestation du 'phénomène' consistant en la vision par les témoins d'une image inhabituelle, cette image étant celle d'un engin de forme sphérique, ou discoïdale ou encore plus complexe, et se trouvant au sol ou à proximité du sol", "associée ou non" à des effets physiques ou traces.

[Ref. jve5:] JACQUES VALLEE:

142 -002.30895 45.54719 24 09 1954 22 00 1 USSEL-CORREZE F 001322 C** 118

[Ref. phi1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "PHENOMENES INCONNUS":

Six observations d'Engins Spatiaux de Provenance Indéterminée se retrouvaient, le 24 Septembre 1954 sur une seule et même ligne longue de 485 kilomètres, ligne reliant Bayonne [en réalité le 23] et Vichy [en réalité sans date précise] en passant par Lencouacq [en réalité le 23], Tulle [en réalité le 22], Ussel [en réalité le 20] et Gelles[en réalité le 17]; les lecteurs ayant suivi les recherches des années passées dans la branche orthoténique ont reconnu la fameuse ligne "BAVIC" qui résiste à tous les examens des sceptiques.

[Ref. aml4:] AIME MICHEL:

C'est ainsi que le 24 septembre 1954 il y a en France (et il n'y a que) neuf observations: à Lantefontaine [En réalité le 23], Vichy [En réalité sans date précise], Gelles [En réalité le 17], Ussel, Tulle [En réalité le 22], Lencouaq [En réalité le 23], Bayonne [En réalité le 23], Langeac [En réalité le 22], Le Puy [En réalité le 23]. Pour s'en assurer, il suffit de consulter "France-Soir" du 26, "Paris-Presse" du 28, "La Croix" du 28, "Le Parisien Libéré" du 27, où sont consignées ces observations.

Consulter quatre journaux parisiens, est-ce si laborieux? Cela fait, cherchons ces lieux sur une carte. On constate que Vichy, Gelles, Ussel, Tulle, Lencouaq et Bayonne sont sur une droite unique et absolument rigoureuse, et que Le Puy et Langeac s'alignent sur Tulle. Seul Lantefontaine n'est pas aligné. Dès lors: a) est-ce vrai?; b) est-ce explicable ? C'est Vallée qui est allé le plus loin dans l'explication. Il a cependant laissé cet alignement et de nombreux autres inexpliqués; c) ai-je inventé les quatre journaux?; d) est-il vraisemblable que des correspondants locaux qui ne se connaissent pas aient inventé tout cela de façon que, trois ans plus tard, on le découvré aligné sur un grand cercle?

[Ref. fsy1:] FRANK B. SALISBURY:

3. Ussel, à environ 23:00.: Un objet rouge lumineux est monté au-dessus de l'horizon et a plongé, à grande vitesse, vers Mr. Cisterne, qui ramenait son tracteur à la grange. L'objet s'est approché tellement près qu'il a sauté du tracteur et s'est couché dans le champs, terrifié. L'objet a plané à quelques mètres au-dessus de la route, et devant le tracteur, restant immobile pendant plusieurs minutes dans le silence complet. Les environs ont été illuminés par une lumière rougeâtre. L'OVNI a alors volé au-dessus du tracteur et a disparu au-dessus de l'horizon en quelques secondes. Deux autres personnes ont également vu l'objet, et des feuilles au dessus d'un arbre, près d'où l'objet avait censément plané, ont été desséchées et se sont recourbées.

[Ref. jve2:] JACQUES VALLEE:

L'auteur indique que le 24 septembre 1954, à la ferme Lachassagne, près d'Ussel, un fermier qui revenait avec son tracteur a vu un objet lumineux qui volait très bas au-dessus de lui.

[Ref. jve3:] JACQUES VALLEE:

155) 24 Septembre 1954 23:00. Ferme Lachassagne près d'Ussel (France):

M. Cisterne, qui rentrait chez lui avec son tracteur, vit un objet lumineux qui passa très bas au-dessus de lui. Deux autres témoins. (P 16, M 76).

[Ref. jve1:] JACQUES VALLEE:

24 septembre 1954, 23h00. Ferme Lachassagne, près d'Ussel, France.

M. Cisterne, qui rentrait chez lui avec son tracteur, vit un objet lumineux qui passa très bas au-dessus de lui. Deux autres témoins. (Le Parisien, 27 sept. 1954).

[Ref. phi2:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "PHENOMENES INCONNUS":

- Carte rep. A

(I): BAVIC (Bayonne - Vichy)

  1. Bayonne [en réalité le 23]
  2. Lencouacq [en réalité le 23]
  3. Tulle [en réalité le 22]
  4. Ussel [en réalité le 20]
  5. Gelles [en réalité le 17]
  6. Vichy [en réalité sans date précise]

"BAVIC" est un alignement orthoténique (journée du 24-9-1954, carte N° 1 de "MOC" d'Aimé Michel.)

[Ref. prn1:] PETER ROGERSON:

329 24 septembre 1954 2300 · LACHASSAGNE FARM, near USSEL (FRANCE)

Elie Cisterne, ouvrier agricole, ramenait son tracteur lorsqu'un objet lumineux a plongé vers lui à grande vitesse. Il a sauté du tracteur, qu'il avait arrêté. L'objet a plané à quelques mètres d'altitude à une certaine distance du tracteur, projetant une lumière rougeâtre sur les champs, puis s'est éloigné, planant au-dessus d'un frêne avant de s'éloigner rapidement. Les feuilles des branches supérieures ont été retrouvées séchées et bouclées, comme soumises à une chaleur intense. Observé indépendamment par le fermier, M. Brindel, et sa servante, Maria.

(Ml55; Le Parisien, 27 septembre 1954; Michel II, 76)

[Ref. bbr1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Les deux auteurs indiquent que l'observation a lieu à la ferme La Chassagne, qui est sur la commune d'Alleyrat, à 10 kilomètres au nord-ouest d'Ussel.

Ils disent qu'ils ont parlé avec Madame Cisterne qui leur a confirmé l'incident mais leur a dit que l'objet n'était qu'une vague lueur en forme de serpentin, et qu'il n'y a eu aucun dégât sur des arbres.

[Ref. fru1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent que le 24 septembre 1954 à 23:00 à Ussel en Corrèze, au lieu dit La Chassagne (7km de la Ville) le domestique, Ellie Cisterne a rentré son tracteur après avoir labouré le champ d'un voisin.

Il a tout à coup aperçu un objet lumineux qui est venu droit sur lui; il a sauté du tracteur et s'est couché au sol en tremblant de peur.

L'OVNI est resté immobile pendant de longues minutes, puis il s'est remis en marche, ce qui a provoqué la fuite du témoin.

Mr. Brindel qui rentre d'Ussel aperçut une grande lueur derrière sa ferme, il a pensé qu'il s'agit de la Lune. Maria, la domestique a également vu l'OVNI mais n'y a pas attaché d'importance.

Un arbre semble avoir subi à sa partie supérieure les effets d'une chaleur intense.

Les auteurs font remarquer qu'il y a deux Lieu-dits "La Chassagne" près d'Ussel, l'un à l'Ouest, l'autre à l'Est-Sud-Est, et qu'ils ne savent pas lequel est le lieu correct.

Les auteurs indiquent que les sources sont le catalogue Vallée, cas 155, Aimé Michel dans "A Propos des Soucoupes volantes" page 98 et Le Parisien Libéré du 27/10/1954.

[Ref. pha1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "PHENOMENA":

L'orthoténie

Il est beau de se remémorer que c'est son ami, le poète Jean Cocteau, qui soufflera à Aimé Michel l'idée de chercher un ordre dans les observations de «mystérieux objets célestes» apparus durant l'automne 1954.

Aimé Michel va, pour commencer, minutieusement pointer sur une carte les observations du 14 octobre 1954, effectuées entre 18h30 et 19h35. Sa stupéfaction sera grande en découvrant que cinq points semblent s'aligner parfaitement. Il reprend alors l'ensemble des observations, et les rapporte, par tranche de 24 heures, sur une carte. Là encore, tout semble s'ordonner selon des droites dont la plus célèbre, celle du 24 septembre 1954, sera consacrée sous le nom de "ligne BAVIC", contraction de BAyonne et VIChy, qui alignera pas moins de six observations (Bayonne [en réalité le 23], Lencouacq [en réalité le 23], Tulle [en réalité le 22], Ussel [en réalité le 20], Gelles [en réalité le 17] et Vichy) [sans date précise].

[Ref. jsr1:] JEAN SIDER:

L'auteur indique que le 24 septembre 1954 à 23:00 à Ussel, Corrèze, Mr. Etienne Cisterne pilotait son tracteur au lieu-dit La Chassagne et a vu une sorte d'engin lumineux venant droit sur lui à très basse altitude. Il s'est enfui épouvanté. Un arbre semblait avoir subi les effets d'une chaleur intense à sa partie supérieure.

La source est indiquée comme Figuet, p. 85.

[Ref. mju1:] MICHEL JEANTHEAU:

L'ufologue Michel Jeantheau a examiné de près la date de cette observation sensée être un des points d'un alignement d'observation allégué par l'ufologue Aimé Michel et baptisé "ligne BAVIC" pour "BAyonne-VIChy".

Faisant des recherches en 1976 dans la presse, il trouve l'article du 27 septembre 1954 dans Le Parisien Libéré, mais celui-ci ne donne pas de date pour les événements. Il trouve alors un article dans le journal "La Montagne" du 24 septembre 1954 en page 3, ce qui rend évidemment caduque cette même date pour l'observation.

Il indique que l'article commence ainsi:

"Aujourd'hui on nous signale que le 20 septembre, entre 21 heures et 21h30, Mr. Cisterne, cultivateur à La Chassagne d'Aleyrat, apercevait un engin inconnu..."

Michel Jeantheau en conclut donc justement que ce cas s'est produit le 20 septembre 1954 et non le 24 septembre 1954.

[Ref. jca1:] JACQUES COSTAGLIOLA:

L'auteur indique que le 24 septembre 1954, il y a eu 9 observations dont 6 alignées sur la ligne Bayonne-Vichy, dont une de ces observations était à Ussel.

[Ref. tps1:] TED PHILLIPS:

Ted Phillips a listé le cas comme un "meilleur" cas dans sa "liste préliminaire des meilleurs cas":

Rapport 24/9/54 Ussel, France, 2300: témoins multiples, 5 minutes, dommage arbre, traces.

[Ref. lhh1:] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

3803: 1954/09/20 23:00 5 2:18:40 E 45:32:40 N 3333 WEU FRN CRZ 8:8

La CHASSAGNE,FR:3/FERMIERS:SCP BRUSHES TREE:BURNT LEAVES:MARKS/DIRT:/r8N°155

RefN° 30 FIGEUT[sic]&RUCHON: OVNI: Le 1er Dossier Page No. 85 : PAYS DE FERMES

[Ref. goe1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique qu'en 1954, le 24 septembre en France, à Ferme Lachassagne près d'Ussel "Elie Cisterne qui rentrait vers 23 h 00 chez lui en tracteur, vit un objet lumineux foncer vers lui. Il sauta du tracteur et se coucha plus loin dans le champ. L'objet s'arrêta alors et resta immobile pendant plusieurs minutes: le silence est total et Elie Cisterne voit la lueur rouge sur les champs, sa peur augmente à chaque seconde. Tout à coup l'objet reprend sa marche vers le tracteur, le témoin se lève alors et s'enfuit à toutes jambes. Mais la machine ne s'arrête pas et continue sa marche. Cisterne peut rentrer chez lui en tracteur. Deux autres témoins."

La source est indiquée comme "Aimé Michel: "M.O.C." éd. Seghers - p. 105, 106".

[Ref. jbu1:] JEROME BEAU:

23 h : A Ussel (Corrèze), au lieu-dit La Chassagne, Etienne Cisterne conduit son tracteur, et voit une sorte d'engin lumineux venant droit sur lui à très basse altitude. Il s'enfuit épouvanté. Un arbre semble avoir subi les effets d'une chaleur intense à sa partie supérieure.

[Ref. djn1:] DONALD JOHNSON:

Rencontres avec des Extraterrestres Ce Jour-Là

24 septembre

[...]

1954 - M. Cisterne vivait à la Ferme Lachassagne, près d'Ussel, France. Il conduisait pour revenir à la grange à 23:00 avec son tracteur quand il a vu un objet lumineux voler très bas au-dessus de lui. Il y avait deux autres témoins. (Sources: Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 76; Jacques Vallee, Passport to Magonia, p. 211).

[Ref. djn2:] DONALD JOHNSON:

Rencontres avec des Extraterrestres Ce Jour-Là

20 septembre

Trois fermiers ont vu atterrir une soucoupe à La Chassagne, département de Correze, France à 23:00. Elle a balayé un arbre, laissant les feuilles et des trace au sol dans la saleté. (Source: Michel Figuet & Jean-Louis Ruchon, OVNI: Le Premier Dossier Complet des Rencontres Rapprochees en France, p. 85).

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans la Corrèze à Ussel le 20 septembre 1954 à 23:00 heures "Au lieu dit La Chassagne (7km de la Ville) le témoin rentre son tracteur après avoir labouré le champ d'un voisin. Il aperçoit tout à coup un objet lumineux qui vient droit sur lui ; il saute du tracteur et se couche au sol tremblant de peur. L'OVNI reste immobile pendant de longues minutes, puis il se met à nouveau en marche, ce qui provoque la fuite du témoin. Une autre personne qui rentre d'Ussel aperçoit une grande lueur derrière sa ferme, il pense qu'il s'agit de la Lune. Une domestique voit aussi l'OVNI mais n'y attache pas d'importance. Un arbre semble avoir subi à sa partie supérieure les effets d'une chaleur intense."

Les sources sont indiquées comme "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979"; "M.O.C. par Michel Aimé ** Arthaud 1958"; "Les OVNI vus de près par Gross Patrick ** http://ufologie.net"

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 20 septembre 1954 à 23:00 à La Chassagne, France, "Incident des fermiers." "Trois fermiers voient soucoupe. Elle balaye l'arbre, laisse les feuilles brûlées, marques au sol dans la saleté. On a observé un objet. Des traces au sol ont été trouvées. Un objet a été observé par trois témoins à une ferme pendant cinq minutes."

Les sources sont indiquées comme Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002.

[Ref. jbu2:] JEROME BEAU:

Septembre 1954

Ven 24

23:00 Près de Ussel (Corrèze), au lieu-dit La Chassagne, une ferme, Etienne Cisterne conduit son tracteur, et voit une sorte d'engin lumineux venant droit sur lui à très basse altitude. Il s'enfuit épouvanté. Un arbre semble avoir subi les effets d'une chaleur intense à sa partie supérieure.

Les sources sont notées "Le Parisien, 27 septembre 1954" et "Vallée, J., cas n° 18, 'Rapport sur l'analyse de 200 observations documentées faites en 1954'".

[Ref. uda2:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 24 septembre 1954 à 23:00 à Ussel, France, "Témoins multiples, dommages d'arbre, traces au sol." Et: "On a observé un objet. Des traces ont trouvé. Un objet a été observé par trois témoins sur une route pendant cinq minutes (Cisterne)."

Les sources sont indiquées comme Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966; Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01); Vallee, Jacques, A Century of Landings (N = 923), (dans JVallee04), Chicago, 1969; Rogerson, Peter, World-Wide Catalog of Type 1 Reports; Hall, Richard H., The UFO Evidence, NICAP, Washington, 1964.

[Ref. uda3:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 24 septembre 1954 à 23:00 à la ferme Lachassagne, France, "Mr. Cisterne, qui rentrait avec son tracteur, a vu un objet lumineux voler très bas au-dessus de lui."

Et: "Mr. Cisterne vivait à la ferme Lachassagne, près d'Ussel, France. Il conduisait pour rentrer à la grange à 23:00 avec son tracteur quand il a vu un objet lumineux voler très bas au-dessus de lui. Il y avait deux autres témoins."

Et: "Mr. Cisterne, qui rentrait avec son tracteur, a vu un objet lumineux voler très bas au-dessus de lui. Deux autres témoins. On a observé un objet rond."

La source est indiquée comme Vallee Magonia Database.

[Ref. jbu3:] JEROME BEAU:

Septembre 1954

Ven 24

6 observations de ce jour géographiquement alignées de Bayonne à Vichy (dont celle de Ussel) 4.

4. Seront repérées par Aimé Michel, qui développera la théorie de l'othoténie, notamment dans son ouvrage Mystérieux Objets Célestes (MOC). Jacques Vallée nommera l'alignement BaVic, mais concluera finalement au simple hasard.

[Ref. lme2:] SITE WEB DU JOURNAL "LA MONTAGNE":

A Lachassagne (Corrèze), un cultivateur retrouve l'herbe de son pré jaunie après le passage d'un ovni, assure-t-il.

[... Autre cas ... ]

[Ref. nip1:] "THE NICAP WEBSITE":

*24 sep. 1954 - Mr. Cisterne lvivait sur la Ferme Lachassagne, près d'Ussel, France. Il roulait pour revenir à la grange à 23:00 avec son tracteur quand il a vu un objet lumineux voler très bas au-dessus de lui. Il y a eu deux autres témoins. (Sources: Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 76; Jacques Vallee, Passport to Magonia, p. 211).

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas 9 fois:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19540924 24.09.1954 Ussel France 23.00 CE II
19540924 24.09.1954 Correze France 23.00 CE II
19540924 24.09.1954 Ussel France 23.00 CE II
19540924 24.09.1954 Ussel France 23.00 CE II
19540924 24.09.1954 Ussel France 23.00 CE II
19540924 24.09.1954 Ussel France 23.00 CE II
19540924 24.09.1954 Ussel France 23.00 CE II
19540924 24.09.1954 Ussel France 23.00 CE II
19540924 24.09.1954 Ussel France
19540924 24.09.1954 Lachassagne France

Explications:

La ferme "La Chassagne", et non "Lachassagne", se trouve à l'Ouest d'Ussel et au Sud d'Alleyrat:

Le lieu est au centre de la France:

Un des témoins cités évoque avoir pensé à la Lune. Je ne pense pas un seul instant, à moins que le récit attribué à Mr. Cisterne n'air rien d'authenrique, que cela puiss avoir été la Lune, mais notons tout de même que ce jour-là la Lune était couchée depuis 15:40.

Barthel et Brucker n'ont pas vraiment d'explication pour le cas, et comme presque à chaque fois, il y a des "choses qui ne vont pas" dans leurs affirmations. Ici, c'est de dire avoir parlé à "Madame Cisterne". Le témoin principal est Mr. Elie Cisterne, il n'avait kamais été question d'une Madame Cisterne; alors, qui est "Madame Cisterne" et faisait-elle seulement partie des témoins? Témoin de quoi, où quand, comment? Oorsqu'un tel "flou" est commis par leurs "adversaires", Barthel et Brucker n'étaient ps les derniers à s'en offusquer...

Pour ce qui est de la "ligne BAVIC", il y a, on le voit, le problème de la date, qui n'était pas le 24 mais le 20 septembre 1954. Mais il y a eu par la suite une "extension" de l'idée des "alignements" originale d'Aimé Michel. Michel estimait que la curiosité tait que les cas d'une certaine date àtaient parfois alignés en nombre qui ne pouvait être dûr au hasard. Mais par la suite, on a parlé de la ligne BAVIC sans considérer de date partculière, en "alignant" des observations de cette ligne quelles que soient leur date et en assurant que la lgine n'en prenait que plus d'importance.

Or, ici, même le lieu ne "colle" pas: ce n'est en effet pas à Ussel, mais à plus de 7 km d'Ussel. Jusqu'où encore faudra-t-il éteindre la "largeur" de la "ligne"?

Ceci étant dit, je n'ai aucune explication prosaïque fonée ou argumentée pour l'observation qui aurait été elle de Mr. Cisterne.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Corrèze, Ferme Lachassagne, La Chassagne, Ussel, Alleyrat, Etienne Cisterne, Ellie Cisterne, Brindel, Maria, tracteur, objet, lumineux, bas, arbre, effets, chaleur, multiple, lune

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 29 décembre 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 5 janvier 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [djn2], [lcn1], [uda1].
1.1 Patrick Gross 10 février 2010 Additions [goe1], [jbu2], [jca1], [jbu3], [uda2], [uda3].
1.2 Patrick Gross 17 juin 2010 Addition [jve5].
1.3 Patrick Gross 2 juillet 2010 Addition [jve6].
1.4 Patrick Gross 22 octobre 2011 Addition [lme2].
1.5 Patrick Gross 15 novembre 2014 Addition [nip1].
1.6 Patrick Gross 31 janvier 2017 Addition [ubk1].
1.7 Patrick Gross 27 août 2019 Additions [aml4], [phi1], [phi2], [pha1], [lhh1].
1.8 Patrick Gross 27 septembre 2019 Additions [prn1], [jsr1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 27 septembre 2019.