France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

30 septembre 1954, Pau, Pyrénées-Atlantiques:

Référence pour ce cas: 30-sep-54-Pau. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. tr1:] JOURNAL "LA 3e REPUBLIQUE DES PYRENEES":

Scan

FESTIVAL
de soucoupes volantes
DANS LE CIEL DE PAU

Depuis le temps qu'aux quatre coins de France et dans le monde se manifestent des "soucoupes" et autres "cigares" volants, les palois commençaient à se vexer du dédain systématique dans lequel les tenaient ces "visiteurs interplanétaires".

Ils ont eu hier leur festival. De 10 heures à 18 heures, ce fut dans le ciel d'un bleu d'azur, un véritable carrousel de points lumineux, aussitôt baptisés "soucoupes volantes". s'il fallait recueillir tous les témoignages de cette journée de "visite", le journal n'y suffirait pas. Aussi nous bornerons-nous aux déclarations de quelques personnes qui - elles l'affirment du moins - ont vu distinctement ces engins. Elles étaient plus favorisées que la multitude, grâce à des jumelles qu'elles ont gardées braquées sur le ciel, sans crainte de torticolis, une partie de la journée.

A 10 heures, c'était un disque d'un blanc laiteux muni en son centre d'un renflement couleur rouge, qui effectua une rapide patrouille à quelques 10.000 mètres d'altitude. A midi, l'invasion commença. Une forme ovale blanche, très lumineuse apparut, précédant d'une demi-heure, quatre ou cinq autres disques dispersés aux quatre coins du ciel.

Vers 13 heures, l'objet ovale, sans honte, tourna au rouge, puis il s'en alla comme il était venu. Il laissa néanmoins dans le firmament de quoi occuper une bonne partie de l'après-midi des palois.

Jusqu'à 16 heures, ceux-ci, le nez en l'air, le doigt tendu, se montraient des taches lumineuses évoluant lentement et quelquefois immobiles pendant plusieurs minutes. Il fallait de la bonne volonté et une excellente vue pour entrer dans le jeu. Mais lorsqu'on avait enfin repéré l'objet, alors, on se sentait un "initié" au mystère de l'au-delà et l'on se rassasiait jusqu'à l'éblouissement.

Les choses se compliquèrent quelque peu du fait qu'au début de l'après-midi, un commerçant eut la malencontreuse idée de lâcher quelques ballons d'enfant.

Il y eut alors pendant quelques instants pléthore de soucoupes dans le ciel de Pau. La vie de la cité fut littéralement stoppée. Figés au milieu des rues, des centaines de palois évitèrent, par miracle, l'écrasement. Et s'ils ne virent rien, ils eurent au moins l'avantage d'avoir fait une demi heure d'excellente culture physique. Nombreux auront été hier soir ceux qui eurent à se plaindre de courbatures!

Qu'étaient au fait ces mystérieux objets? Nul ne le saura peut-être jamais. En tout cas, l'un des témoins, le plus convaincant et le plus convaincu, nous a fait une description à sa façon de ce qu'il avait vu, description qui donne une forme à ces mystérieuses taches lumineuses. "C'était comme une boule orange au centre, nous a-t-il dit. Tout autour, tournait comme un volant, un disque lumineux". La relation peut paraître fantaisiste, mais compte tenu de la puissance des moyens mis en oeuvre pour l'observation, il nous a presque convaincu. L'homme possédait en effet de monstrueuses jumelles de marine, souvenir de lointaines campagnes, aussi puissantes et pesantes qu'un

(VOIR SUITE PAGE 8)

ET AUX QUATRE
coins de France

Un "globe bleu, brillant et ronronnant" à Perpignan

Un chauffeur de camion, qui effectuait hier matin le ramassage du lait, aux environs de Cabestany (Pyrénées-Orientales) a déclaré avoir aperçu devant son véhicule "un globe brillant" de couleur bleuâtre "qui évoluait à une altitude d'environ 150 mètres en produisant un bourdonnement très doux".

Ayant arrêté son camion, le chauffeur a pu observer les évolutions de l'engin pendant près d'un quart d'heure puis, brusquement, celui-ci se serait élevé dans le ciel et aurait disparu en direction de la mer.

Le jaune domine dans les Deux-Sèvres

Une soucoupe volante aurait été aperçue à Auge (Deux-Sèvres).

D'autre part, M. Picaud, directeur d'une brasserie à Sainte-Pozenne a déclaré avoir aperçu pendant quelques minutes, alors qu'il circulait sur la route de Fontenay-le-Comte, un curieux disque d'un jaune étincelant.

En Haute-Marne un engin brillant

Plusieurs habitants de la commune de Rebais ont déclaré avoir aperçu un engin étrange, très brillant, circulant à la nuit tombée dans le ciel, au-dessus de Rebais.

Les témoins ont précisé que l'appareil, qui circulait très doucement, s'était ensuite dirigé vers Coulommiers après avoir augmenté sa vitesse, et avait disparu.

Avant-hier matin, des C.R.S. ont également aperçu un disque lumineux dans le ciel, au-dessus de Vaudoy.

Un cigare dans l'Hérault

Mme Picot de la Baume, domiciliée à Montpellier, a déclaré

SUITE PAGE 6

Scan

Festival de soucoupes volantes à Pau

SUITE DE LA PAGE 1

télescope, et qui lui assurèrent un aussi vif succès que celui que remportèrent les "soucoupes".

Bon nombre de nos concitoyens ont cru et croient encore qu'il s'est agi de lâchers de ballons-sondes. Renseignements pris au Centre de la Météo du Pont-Long, seul qualifié pour ces opérations, un seul ballon a été lâché dans la journée, à 15 heures. Ce n'est donc pas lui qui a été vu le matin ni non plus l'après-midi car, nous a-t-on dit au Pont-Long, un tel ballon grimpe rapidement jusqu'à 15.000 mètres et explose. On ne peut d'ailleurs le distinguer que jusqu'à 3.500 m.

Mais alors, s'agissait-il vraiment de soucoupes volantes?

L. V.

...et aux quatre coins de France

SUITE DE LA PAGE 1

avoir aperçu, à une altitude d'environ 4.500 mètres, un appareil en forme de cigare, brillant et qui semblait entouré d'un halo. L'engin, qu'elle put observer une minute environ, disparut tout d'un coup en direction de l'Est, sans faire de bruit et sans laisser de traces.

Le Maroc et l'Algérie ont également été visités...

Des témoins dignes de foi ont aperçu hier soir, dans le ciel de Kounigra, localité située à environ 130 kilomètres de Casablanca, un engin de forme circulaire, de couleur rouge, évoluant à une altitude élevée et qui semblait cracher des flammes d'un bleu vert.

Un engin de forme allongée a été aperçu mercredi soir vers 20 h. 30 dans le ciel de Safi par des témoins dignes de foi. Le "cigare" se déplaçait à une grande vitesse, d'Est en Nord-Ouest. Il était entouré d'une lumière bleutée et laissait derrière lui une traînée lumineuse. Les témoins ont affirmé que cet engin n'avait aucun rapport avec un avion à réaction.

...ainsi que le Danemark

De nombreux habitants de la ville de Strib (Fionie) affirment avoir vu hier "un engin jaune-rougeâtre dont la forme rappelait un cigare évoluant à haute altitude et laissant derrière lui des "langues de feu". D'autres "engins lumineux" ont été aperçu ces trois derniers jours en Fionie et en Suède.

Des soucoupes volantes largueraient des tracts anti-communistes au-dessus de la Tchécoslovaquie

Vienne. -- "Des soucoupes volantes" signalées régulièrement depuis quelques temps en Autriche seraient, selon le "Bild Telegraph" des engins téléguidés utilisés par certaines puissances pour larguer des tracts anticommunistes au-dessus de la Tchécoslovaquie.

Ce journal rapport en effet que des tracts rédigés en langue tchèque ont été trouvés près de Eferding en Haute Autriche (zone soviétique) après le passage de deux "disques lumineux" dont les évolutions ont été observées par deux gendarmes d'une localité voisine.

Ces tracts, diffusés par un groupe d'émigrés appartenant au mouvement "opposition tchécoslovaque" invitent les paysans de Tchécoslovaquie à quitter les collectivités agricoles et les coopératives d'Etat.

Deux autres quotidiens mentionnent également le témoignage de plusieurs paysans qui affirment avoir vu une "soucoupe" prise par le faisceau d'un projecteur de D.C.A. soviétique.

[Ref. in1:] JOURNAL "L'INDEPENDANT":

Scan

CIGARES EN GROUPE DANS LE HAUT-RHIN...

ET BOULES DE FEU EN ROUSSILLON

MULHOUSE. -- Deux personnes ont déclaré avoir aperçu un engin lumineux dans le ciel, à Rixheim. A l'aide de jumelles, elles ont constaté qu'il avait la forme d'un long cigare. Une douzaine de petits cigares satellites l'entouraient. Un cheminot en service de nuit a déclaré avoir observé le même phénomène.

BESSEGES. -- Deux habitants de la commune de Foussignargues, près de Bessèges, ont déclaré avoir aperçu dans un pré, à proximité de leur maison, dans la nuit de dimanche à lundi, un engin lumineux rouge vif entouré de tiges verticales.

PAU. --- Jeudi matin, vers 11 h. 45, de nombreuses personnes ont aperçu dans le ciel, à très haute altitude, un engin mystérieux ayant la forme d'un ballon long et brillant. L'engin venait du Sud et se dirigeait vers le Nord-Ouest.

NEVERS. -- M. Raymond Deloire, 20 ans, ouvrier agricole à Langeron (Nièvre), qui circulait à bicyclette sur la route de St-Pierre-le-Moutiers, a aperçu dans le ciel un mystérieux objet de forme demi-sphérique émettant à l'avant une vive lueur orange, des flammes jaillissaient de l'arrière. L'engin se déplaçait sans bruit avec une grande rapidité en direction du Nord-Est.

PERPIGNAN. -- M. Jean-Bertrand Petit, demeurant au Mas Conte, près de Perpignan, arrosait ses salades, vers 3 h. 1/2 du matin, lorsqu'il aperçut dans le ciel une boule de feu. L'apparition fut brève et ne laissa pas de traces.

A Thuir, jeudi, vers 18 h. 15, un engin ayant la forme d'un tonneau auréolé de feu a été vu par une personne digne de foi. L'appareil, qui marchait à faible allure, a disparu en direction de la mer.

D'autre part, plusieurs Perpignanais affirment avoir vu hier, vers 14 heures, au-dessus de la ville, un globe lumineux, tantôt rouge, tantôt blanc et qui évolua pendant plusieurs minutes avant de se fondre dans le ciel.

Un globe lumineux demeure une heure au-dessus de Fleury-d'Aude

FLEURY-D'AUDE (C.P.). -- Hier soir, de 21 heures à 22 heures, la population de Fleury a pu voir un globe lumineux, dont la couleur passait du rouge au vert, puis au blanc, se déplacer lentement au-dessus de la localité. L'engin marquait des temps d'immobilité et il fut alors possible de déceler qu'il avait un mouvement de rotation.

Le globe lumineux se dirigea ensuite en direction de Béziers et disparut.

Une boule brillante au-dessus de Puivert

PUIVERT. -- M. Saboureau, limonadier à Bélesta (Ariège) faisait le trajet Bélesta-Puivert en camionnette, quand il a aperçu dans le ciel, hier vers 17 heures, une boule très brillante comme un soleil suivant la direction nord-sud, volant à une altitude qu'il estime à 2.000 mètres, et se déplaçant à une vitesse relativement réduite.

La boule se déplaçait sans le moindre bruit et était suivie d'une longue queue de fumée grise. M. Saboureau ayant arrêté son véhicule pour mieux observer, a pu voir, après quelques minutes l'engin disparaître dans la direction d'Ax-les-Termes. Son observation lui permet d'affirmer de façon absolue qu'il ne s'agissait pas d'un avion.

[Ref. le1:] JOURNAL "L'EST REPUBLICAIN":

Scan

Le "météore" de Suède n'était pas une arme robot ...mais un avion à réaction

Stockholm. -- Le "météore de Bjuv", photographié dans la nuit de lundi à mardi par un habitant de cette localité, n'était qu'un avion à réaction, a estimé l'état major suédois en en examinant la photo de l'engin. Pourtant, le professeur Bertil Lindblad, attaché à l'observatoire de Lund, après agrandissement, avait cru détecter une arme-robot.

En se basant sur la direction prise par l'objet, on avait pensé qu'il pourrait venir des côtés de l'Allemagne orientale où, selon certaines informations, les Russes procéderaient actuellement à des expériences de fusées.

Toujours les soucoupes

D'autre part, des "soucoupes volantes" continuent d'être signalées aux quatre coins du ciel de France. Il ne se passe plus de jour que des témoins de bonne foi n'aient aperçu "des engins mystérieux" aux formes bizarroïdes, et filant à grande allure dans un silence impressionnant.

Près de Perpignan, plusieurs vendangeurs ont déclaré avoir aperçu dans le ciel un objet brillant ayant la forme d'une soucoupe. Après avoir évolué à la verticale en laissant une traînée blanche, l'engin disparut dans les nuages.

Deux personnes ont déclaré avoir aperçu un engin lumineux dans la nuit de jeudi à vendredi, à Rixheim (Haut-Rhin). A l'aide de jumelles, elles ont constaté qu'il avait la forme d'un long cigare. Une douzaine de petits cigares l'entouraient. Un cheminot en service de nuit a déclaré avoir observé le même phénomène.

Deux habitants de la commune de Foussignargues, près de Bessèges, ont aperçu dans un pré, à proximité de leur maison, dans la nuit de dimanche à lundi, un engin lumineux rouge vif entouré de tiges verticales.

A Pau, jeudi, de nombreuses personnes ont vu dans le ciel, à très haute altitude, un engin mystérieux ayant la forme d'un ballon long et brillant. L'engin venait du sud et se dirigeait vers le nord-ouest.

Enfin, M. Raymond Deloire, 20 ans, ouvrier agricole à Langeron (Nièvre), qui circulait l'autre nuit à bicyclette sur la route de Saint-Pierre-le-Moutier, a aperçu dans le ciel un mystérieux objet de forme demi-sphérique émettant à l'avant une vive lueur orange. Des flammes jaillissaient de l'arrière. L'engin se déplaçait sans bruit avec une grande rapidité en direction du nord-est.

[Ref. fd1:] JOURNAL "FRANCE DIMANCHE":

A 400 kilomètres de distance, c'est la même soucoupe qu'ont vue, semble-t-il, M. Cyprien Bacquet (ci-dessus à gauche) et M. Georges Gatay, ci-contre à droite en médaillon). Les dessins qu'ils ont fait l'un et l'autre du phénomène qu'ils ont observé (ci-dessus au centre) se ressemblent, en effet, étonnamment. M. Bacqué, ingénieur architecte a vu l'engin mystérieux au-dessus de Pau, à dix mille mètres d'altitude, en même temps que des milliers de Palois. M. Gatay, chef de chantier, l'a vu à un mètre au-dessus du sol et à quinze mètres de distance au bord d'une carrière à Pau, en même temps que les six ouvriers qui travaillaient avec lui. Pour M. Bacqué, qui l'aperçu à onze heure, le 30 septembre, il s'agissait d'une sphère évoluant dans les stratus, de couleur rouge, d'où sortaient quatre tubes. L'ingénieur l'observa au téléscope pendant trois quarts d'heure avant qu'elle ne disparaisse vers l'ouest. C'est il y a huit jours à 15 h 30, que M. Gatey vit soudain l'engin arrêté. Devant la soucoupe se tenait un petit homme de 1 m 50 avec un casque de cuir et des bottes (ci-dessus à droite). Un rayon cloua le témoin sur place. L'homme regagna l'engin qui s'éleva par petites saccases et disparut. M. Bacqué et M. Gatey ne se connaissent pas.

[Ref. fd2:] JOURNAL "FRANCE-DIMANCHE":

Ce journal a publié une collection de dessins de troisième main représentant certaines des différentes formes de soucoupes volantes alléguée vues en 1954:

Pau

Cette soucoupe est d'une apparence très rare avec des tubes de couleur rouge en forme de périscope qui en émergent. Elle a été suivie pendant trois quarts d'heure au télescope par M. Cyprien Bacqué.

[Ref. gt1:] GUY TARADE:

L'auteur de livre sur les soucoupes volantes Guy Tarade rapporte que le 30 septembre 1954, M. Bacqué, ingénieur à Pau, a observé pendant plus d'une heure une sphère brillante volante entre 6000 et 8000 mètres, volant lentement, avec quatre tubes sortant de celle-ci en direction du ciel.

[Ref. bb1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Les deux auteurs indiquent qu'ils ont trouvé dans le fichier du magazine d'ufologie "Lumières dans la Nuit" le récit suivant pour une observation à Pau le 30 septembre 1954:

"Le ciel était pur, dégagé, soleil."

"A 10 heures: disque blanc laiteux; renflement rouge au centre. Rapide, il patrouille à 10000 m."

"A 12 heures: une forme ovale blanche apparaît."

"A 12 h 30 : 4 ou 5 disques dispersés aux quatre coins du ciel."

"A 13 heures: l'objet oval de 12 h vire au rouge et disparaît."

"Jusqu'à 16 heures, les évolutions de nombreux points brillants furent suivis par les Palois. Evoluant lentement et parfois immobiles pendant plusieurs minutes. Aux jumelles marines, un homme détaille l'objet de 10 heures comme une boule rouge autour de laquelle tournait comme un volant, un disque lumineux. Renseignement pris au centre de la météo du Pont Long, un seul ballon a été lâché à 15 heures. 5 à 6000 témoins d'après le journal qui publie une photo montrant des Palois arrêtés dans la rue, et regardant quelque chose dans le ciel."

Ils indiquent en outre que le journal "La République des Pyrénées" du 4 octobre 1954 a publié le récit suivant:

"Monsieur Bacque, architecte et ingénieur, a vu la ronde des "objets" à Pau. Rentré chez lui, il prit un objet en chasse avec un télescope. Forme sphérique rouge, vue derrière les stratus. Soudain, quatre tubes jaillirent de la partie supérieure et se pointèrent vers le ciel. Puis l'objet prit une vitesse vertigineuse et disparut dans le ciel."

Enfin ils indiquent que le journal "Paris-Presse" du 2 octobre 1954 "nous donnera la solution" en indiquant que tout ceci était des ballons d'enfants et des avions militaires."

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue Belge indique qu'en 1954, le 30 septembre, en France, à Pau "M. Bacqué observa pendant plus d'une heure une sphère brillante volant entre 6000 et 8000 m. L'engin se déplaçait lentement, quatre tubes sortaient de celui-ci en direction du ciel."

Elle indique que la source est "Guy TARADE: 'S.V. et civilisations d'outre-espace' - J'AI LU 1969 - p. 9-10".

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans le Pyrénées Atlantique à Pau, le 30 septembre 1954, à une heure non connue, "Le témoin, ingénieur architecte à Pau, observa pendant plus d'une heure une sphère brillante volant entre 6 000 et 8000 mètres. Cet engin se déplaçait lentement, quatre tubes sortaient de celui-ci en direction du ciel."

Luc Chastan indique que la source est "Soucoupes volantes et civilisations d'outre espace par Tarade Guy ** J'ai lu".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 30 septembre 1954 à 15:10 à Pau, France, "Des objets non identifiés ont été aperçus, mais avec un aspect et un comportement qui très probablement auraient une explication conventionnelle. On a observé trois objets."

La source est indiquée comme Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073).

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19540930 30.09.1954 Pau France

Explications:

Non encore recherché.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Pau, Pyrénées-Atlantiques, Cyprian Bacqué, ingénieur, architecte, haut, télescope, rouge, tubes, durée, sphère, boule, quatre, journée, diurne, multiple

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 7 décembre 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 11 février 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [go1], [lc1], [ud1].
1.1 Patrick Gross 25 mai 2010 Addition [le1].
1.2 Patrick Gross 24 octobre 2011 Addition [in1].
1.3 Patrick Gross 10 février 2017 Addition [ub1].
1.4 Patrick Gross 22 février 2017 Addition [tr1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 22 février 2017.