France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

27 septembre 1954, Foussignargues, Gard:

Référence pour ce cas: 27-sep-54-Foussignargues. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal Le Provençal du 1er octobre 1954 avait rapporté l'observation des époux Roche à Revêty le 27 septembre 1954 à 02:40 du matin.

Le 3 octobre, ce même journal apprenait qu'il y a avait eu une autre observation, indépendante, que le journal considérait comme une confirmation de cette dernièRe observation:

Leur correspondant de presse à Bessèges avait appris ue dans la même nuit de dimanche à lundi (donc la nuit du 26 au 27 septembre 1954), un car rentrant de Vals-les-Bains passait à Foussignargues vers 2:30 du matin et continuait sa route en direction de Gagnières.

Au carrefour des routes, une passagère, Mme Julien et l'un de ses fils sont descendus du bus pour regagner Bessèges à pied. C'est alors que Mme Julien a fait remarquer à son fils une espèce de fusée descendante, de couleur jaune et rouge avec un cercle blanc dans le fond.

Pendant ce temps, les voyageurs du car qui filait sur Gagnières apercevaient, à la même heure, une lumière rouge dans le ciel.

Rapports:

[Ref. lpl1:] JOURNAL "LE PROVENCAL":

Scan

LES SOUCOUPES

Suite de la première page

sur tout mon corps des picotements électriques, ma vue se brouille et... j'éprouve la plus belle peur de ma vie."

Nombreux témoignages

Trente ou quarante secondes passèrent, puis l'engin s'éleva lentement, tourna sur lui-même et disparut à toute vitesse sans bruit, ni flamme, ni fumée.

Le récit de Goujon a été confirmé non seulement par son camarade Pichet, mais aussi par de nombreux cyclistes qui passaient sur la route et qui, eux aussi, observèrent l'extraordinaire engin.

Tous les voyageurs d'un car ont également vu la soucoupe volante de Foussignargues

Bessèges (C.P.).

Nous avons relaté dans notre numéro de vendredi dans quelle conditions M. Louis Roche, cantonnier domicilié à Revêty, avait vu, ainsi que sa femme, un mystérieux engin lumineux posé dans un pré à proximité de sa maison de campagne.

De nombreux témoignages sont venus corroborer ces affirmations.

Dans la même nuit de dimanche à lundi, un car rentrant de Vals-les-Bains passait à Foussignargues vers 2 h. 30 du matin et continuait sa route en direction de Gagnières.

Au carrefour des routes s'arrêta une passagère, Mme Julien et l'un [illisible: de ses fils] Ces deux personnes regagnaient Bessèges à pied. C'est alors que Mme Julien fit remarquer à son fils une espèce de fusée descendante, de couleur jaune et rouge avec un cercle blanc dans le fond.

Pendant ce temps, les voyageurs du car qui filait sur Gagnières apercevaient, à la même heure, une lumière rouge dans le ciel.

Ces diverses déclarations correspondent à celles de M. et Mme Roche. Nous avons tenu à les rapporter avec objectivité.

Une question écrite au ministre de l'Air à propos des "soucoupes volantes"

Paris (A.F.P.).

Dans une question écrite, M. Jean Nocher, député de la Loire, fait part au secrétaire d'Etat à l'Air de l'émotion suscitée dans le public par les nombreux et divers témoignages concernant les "soucoupes volantes".

Il lui demande "si ces prédécesseurs au secrétariat d'Etat à l'Air s'étaient préoccupés, comme aux Etats-Unis et en U.R.S.S. depuis de longues années, d'ouvrir une enquête sur la présence dans notre atmosphère d'objets volants non identifiés.

"Si oui, il lui demande les résultats publiables de ces investigations, sinon il lui demande de constituer une commission largement étendue à toutes les branches scientifiques intéressées afin d'étudier objectivement ce phénomène en en dégageant la vérité des erreurs ou des mystifications possibles."

[Ref. jgu1:] JIMMY GUIEU:

Jimmy Guieu indique que le 27 septembre 1954 en France à 2:30 du matin, un car revenant de Vals-les-Bains a déposé à Foussignargues une voyageuse et son fils, qui ont gagné à pied leur domicile à Bessèges. Ils ont soudain vu une "espèce de fusée descendant de couleur jaune et rouge sur un fond circulaire blanc". Tous les voyageurs du car qui roulait déjà quelques centaines de mètres plus loin ont aussi vu l'engin qui semblait manoeuvrer pour atterrir.

10 minutes plus tard survenait un autre cas près de là, également documenté par Jimmy Guieu.

Elle ne pouvait pas dormir et était sortie sur la terrasse qui longe l'avant de la maison, et a soudainement pensé qu'elle avait des hallucinations car elle voyait clairement à 100 mètres de la maison dans la direction de la route "une chose ronde comme une tomate rouge avec 5 ou 6 tiges se dressant verticalement et d'une épaisseur appréciable. "

Guieu quotes:

"Je me suis passé plusieurs fois la main sur les yeux. Je n'ai pas osé appelé mais j'ai réveillé mon mari."

Mr. Roche a dû admettre l'évidence: un objet lumineux rouge qui avait vaguement la forme d'un "bouquet renversé" était posé au sol. Après 20 minutes d'observation et en raison du froid, ils sont retournés à l'intérieur. Une demi-heure plus tard Mr. Roche s'est levé encore et a noté que la "chose" était toujours là. Il est retourné au lit et le matin il a vu que tout avait disparu.

[Ref. aml1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel relate que le 27 septembre 1954, à Foussignargues dans le Gard, vers 02:30 du matin, le car qui circulait sur la route nationale 130 dépose Mme André et son fils Julien qui rentraient de Vals-les-Bains.

Mme Julien et son fils marchent ensuite le long de la route départementale 51 en direction de Bessèges, à un kilomètre de là, où se trouve leur domicile. A ce moment, ils aperçoivent un objet lumineux de couleur rougeâtre dans le ciel, qui est entouré d'un halo plus pâle. L'objet lumineux descend du côté de l'Est en ralentissant et finit par être masqué par une colline.

Pendant ce temps, leur car avait repris son itinéraire sur la route nationale 130 pour rejoindre Gagnières, et se trouvait à quelques centaines de mètres au Nord de Mme André et son fils. Tous les voyageurs dans le car ont également vu la bizarre lueur rouge descendant vers le sol.

Aimé Michel rapporte également l'autre cas près de là ce même jour.

[Ref. cln1:] JIM LORENZEN:

Le 27 septembre 1954, des observations ont été faites à Perpignan près de Foussignorgues [sic], à Lemps, Premanon et Rixheim. Une fois de plus ces observations tombent sur une ligne droite, l'observation de Rixheim était d'une forme de cigare stationnaire, Rixheim se trouve à une extrémité de la ligne. Deux autres observations du 27 septembre s'alignent sur celles de Rixheim, à l'est de Paris, et celle de Francles, mais pas sur la même ligne que les autres.

[Ref. jve3:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique que dans la nuit du 26 au 17 septembre 1954, à environ 02:30 du matin, un autobus revenant de Vals-les-Bains par la route N-130 dans le département de Gard, s'est arrêté à Foussignargues pour déposer Mme Julien et son fils André. Ils s'étaient tourné vers leur village de Bessèges, à environ un demi-mile de là, quand ils ont remarqué un objet lumineux rougeâtre dans le ciel à l'est, encerclé par un halo de lumière plus faible, qui a semblé se déplacer vers le sol.

Jacques Vallée rapporte également l'autre cas près de là dix minutes plus tard.

[Ref. jve6:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique que le 27 septembre 1954, il y a eu un intéressant témoignage à Foussignargues.

Il dit ensuite qu'il y avait des cas dans la vague française de 1954 confirmés par des enquêtes officielles, avec des témoins d'une évidente bonne foi et souvent doués d'une cultures scientifique ou technique, et il dit que le cas de Foussignargues en est un exemple.

Il indique qu'à 2:30 heure du matin, Mme Julien et son fils André, de Bessège, a Foussignargues, sont descendus de l'autobus qui les ramenait à Val-les-Bains et continuait vers Vallières. Ils marchaient vers chet eux quand ils ont vu un objet lumineux de couleur rougeâtre dans le ciel, entouré d'un halo plus pâle, descendant à l'est, disparaissant derrière une colline.

On a appris plus tard que des voyageurs dans l'autobus ont fait une observation semblable à partir d'un point à quelques centaines de mètres au nord-est.

[Ref. jve5:] JACQUES VALLEE:

146 -004.15250 44.28000 27 09 1954 03 20 1 FOUSSIGNARGUES F 001744 C** 140

[Ref. jve3:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique que le 27 septembre 1954 à Foussignargues, Mme Julien et son fils André, de Bessègues, descendaient du car qui les ramenaient de Val des Bains en Ardèche. Le car repartit vers Gagnières, et Mme Julien et son fils se sont dirigés vers leur domicile à Foussignargues. Ils ont alors aperçu un objet lumineux de couleur rougeâtre entouré d'un halo plus pâle dans le ciel, qui descendait vers l'est, et a été perdu de vue derrière une colline.

On a appris ensuite que les voyageurs du car avaient fait une observation similaire depuis un point situé quelques centaines de mètres au nord-est.

Jacques Vallée rapporte également l'autre cas près de là 10 minutes plus tard.

Jacques Vallée indique que ceci se trouve dans la presse française du 2 et du 6 octobre 1954.

[Ref. jve7:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indicates that on September 27, 1954 in Foussignargues, Mrs. Julien and his André son, from Bessègues, got out of the bus which brought them back from Val des Bains in he Ardeche. The bus set out again towards Gagnières, and Mrs. Julien and her son moved towards their residence in Foussignargues. They then saw a luminous object of reddish color surrounded by a paler halation in the sky, which went down towards the east, and was lost of sight behind a hill.

It was learned afterwards that the travelers of the bus had made a similar observation from a point located a few hundreds of meters North-East.

Ten minutes after the sighting by Mrs. Julien, her son, and the passengers of a bus towards Foussignargues, Mrs. Roche who lived at the location called Revêti in the hills downwards dominating the road, saw from her terrace a red gleam diffused by a round, luminous object apparently posed on the ground at a hundred meters.

Jacques Vallée quotes Mrs. Roche:

"The object made me think of a sort of luminous tomato. Five or six vertical stems, of an appreciable thickness, came out of his center, on its top."

The phenomenon was observed by Mrs. and Mr. Roche during twenty minutes. As nothing occurred, they returned inside. Mr. Roche, anxious, stood up at 03:30 in the morning and saw the object at the same place emitting the same red gleam. As fear overcame curiosity, he did not approach the object and returned inside. At twilight all had disappeared and no trace was found.

Jacques Vallée indicates that this was told in the French Press of October 2nd and 6th, 1954.

[Ref. jve2:] JACQUES VALLEE:

L'auteur indique que le 27 septembre 1954 à Foussignargues, des gens dans un bus ont vu les premiers un objet rougeâtre descendre du ciel.

[Ref. jve1:] JACQUES VALLEE:

157) 27 Septembre 1954, 02h30, Foussignargues (France):

Au lieu-dit "Reverty," des gens dans un autocar ont vu d'abord une lumière rougeâtre qui descendait. Plus tard, M. et Mme. Roche aperçurent un objet au sol, qui luisait faiblement non loin de chez eux, mais ils eurent peur de s'approcher. L'objet resta là plusieurs heures. On le décrivit comme "une sorte de tomate luisante surmontée d'antennes." (P 18, M 84, Anatomy 71).

(Enquête de H. Gilbert - Témoignage direct de Mme Roche)

[Ref. jve4:] JACQUES VALLEE:

27 Septembre 1954, 02h30, Foussignargues (France):

Au lieu-dit "Reverty," des gens dans un autocar ont vu d'abord une lumière rougeâtre qui descendait. Plus tard, M. et Mme. Roche aperçurent un objet au sol, qui luisait faiblement non loin de chez eux, mais ils eurent peur de s'approcher. L'objet resta là plusieurs heures. On le décrivit comme "une sorte de tomate luisante surmontée d'antennes." (Paris-Presse, le Figaro, France-Soir, 2 oct. 1954. Anatomy 71.)

[Ref. prn1:] PETER ROGERSON:

331 27 septembre 1954 0230 FOUSSIGNARGUES (FRANCE)

Etant descendus de leur bus, Mme. Julien et son fils André ont vu un objet rougeâtre descendre. 10 minutes plus tard, à "Revety", Mme. Roche a réveillé son mari Louis pour qu'il voie un objet sur le sol, brillant doucement, au bord de la route v. 100 m de leur maison. Ils avaient peur de s'en approcher. Décrite comme "une sorte de tomate rougeoyante avec des antennes sur le dessus", elle est restée pendant plusieurs heures. D'autres personnes dans le bus ont également vu la lumière descendre.

(Ml57; Paris-Presse, Le Figaro, France-Soir, 2 October 1954; Michel II, 84; Anatomy, 71)

[...]

Notes
331 Michel indiquait que le véhicule impliqué àtait un autobus.

[Ref. gal1:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Les deux ufologues et auteurs résument le cas à Foussignargues dans le département du Gard le 2 octobre 1954 vers 14:30 à partir de coupures de presse et de leurs dossiers personnels.

Ils indiquent qu'un car de touristes qui rentrait de Vals les bains s'est arrêté au carrefour de Bessèges pour y déposer deux des voyageurs, Mme Julien et son fils aîné. A ce moment est apparu dans le ciel un objet lumineux de couleur rougeâtre entouré d'un halo plus pâle. L'objet est descendu en ralentissant et a été caché à la vue par une colline. Mme Julien, son fils et tous les passagers du car en ont suivi les évolutions.

Derrière la colline, la femme du cantonnier de Bessège, Mme Louis Roche, ne pouvant pas trouver le sommeil, est sortie sur sa terrasse pour prendre le frais. Son regard a été immédiatement attiré par la lueur rougeâtre diffusée par un objet rond et lumineux posé à terre à une centaine de mètres en contrebas, du côté de la route. Mme Roche rapporte:

"On aurait dit une espèce de tomate lumineuse. Cinq ou six petites tiges verticales, d'une épaisseur appréciable, sortaient de son centre, par dessus."

Mme Roche a continué à observer ceci pendant quelques minutes, et comme rien ne se passait, elle a réveillé son mari et tous les deux observent la "tomate" pendant une vingtaine de minutes, mais sans oser s'éloigner de chez eux pour aller voir. Comme il fait froid sur la terrasse, tous deux rentrèrent ensuite dans la maison et se sont recouchés. M. Roche est resté inquiet et mal à l'aise, et à 03:30, il s'est levé à nouveau et est retourné sur la terrasse, d'où il a constaté que l'objet était toujours là, immobile.

M. Roche a hésité en envisageant d'aller voir de plus près, mais finalement la prudence l'a emporté et il est retourné se coucher. Le matin, il est retourné sur la terrasse mais il n'y avait plus rien à voir. Il est allé sur l'emplacement où l'objet avait été mais il n'a trouvé aucune trace.

[Ref. fru1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent qu'à Foussignargues dans le Gard au lieu-dit "Revety", le 27 septembre 1954 à 02:30, les passagers d'un autocar ont aperçu dans le ciel un objet lumineux rougeâtre entouré d'un halo plus pâle qui est descendu en ralentissant. Il a disparu derrière une colline. Derrière cette colline, Mme Roche, ne pouvant dormir, s'est rendue sur sa terrasse pour prendre le frais. Elle a alors aperçu, posé dans un champ, un objet ayant la forme d'une tomate lumineuse avec cinq à six tigelles sortant de son centre par le haut. Elle a observé cette chose pendant quelques minutes, puis s'est décidée à réveiller son mari. Ils ont tous deux observé l'objet pendant une vingtaine de minutes, malgré le froid, puis sont rentrés se coucher. Vers 03:30, mal à l'aise et inquiet, Louis Roche s'est relevé, est retourné sur sa terrasse, et a vu que la chose était toujours posée dans le champ, M. Roche s'est recouché. Au matin, l'objet n'était plus visible. Aucune trace n'a été trouvée par le témoin sur le lieu d'atterrissage.

Les sources sont données comme le catalogue Vallée, cas 158; Face aux Extraterrestres par C. Garreau et R. Lavier p.107; "A propos des Soucoupes volantes" par Aimé Michel p. 110; Quincy; Dauphiné Libéré du 1/10/1954; Paris-Presse, Figaro, France-Soir du 2/10/1954.

[Ref. jgu1:] JEAN-FRANCOIS GILLES:

L'ufologue français Jean-François Gilles avait établi un catalogue informatisé d'atterrissages sur le sol français entre le 26 septembre et le 18 octobre 1954 afin d'étudier si leur répartition géographique était le fait du hasard ou non.

UFO LANDINGS ON THE CONTINENTAL TERRITORY OF FRANCE
FROM SEPTEMBER 26, 1954 TO OCTOBER 18, 1954
ICOD Désignation (57) Date jve4 jve1 COMMENTS
002 0500 FOUSSIGNARGUES RF30 540927 157 146

ICOD est un code interne au listing. (57) est la colonne 57 du catalogue informatique UFOCAT initié par le comité Condon, RF désigne la France et le chiffre est le département. jve4 est le numéro du cas dans le listing de "Chroniques ..." de Jacques Vallée. jve1 est le numéro du cas dans le listing Magonia de Jacques Vallée. CE2, CE3 se réfère à la classification Hynek.

V F G
ICOD Longitude Latitude Longitude Latitude Longitude Latitude
0500 -4.153 44.280 -4.125 44286 -4.125 44.290

V,F,G sont des codes pour les personnes ayant déterminé les coordonnées: V = Jacques Vallée, ufologue, F = Jean Charles Fumoux, officier de l'Armée de l'Air, G = Jean François Gille, ufologue.

[Ref. mft3:] MICHEL FIGUET:

N° de la liste de J. C. Fumoux N° du listing Francat Localisation Date Classe Crédibilité Sources Nombre de T
002 79 Foussignargues 27/09 CE0 NI[=Non Identifié]-P 2-p. 89 1 T

[Ref. mft1:] MICHEL FIGUET:

CAS Nr CLASSIFICATION DATE HEURE LIEU CODE POSTAL CREDIBILITE SOURCE
79 CE0-1 27 09 1954 02.30 Foussignargues 30160 D3 NI, OVNI: p. 89

[Ref. lhh1:] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

3843: 1954/09/27 02:30 44 4:09:20 E 44:16:40 N 3333 WEU FRN GRD 8:A

FOUSSIGNARGUES+REVETY,FR:PASSAGERS DE CAR/OBS:LUIT-TOMATE QVC/ANTENNES ATTERRI/HRS:/r8N°157

RefN° 2 VALLEE:UFOS IN SPACE:Anatomy/phenon. Page No. 99 : PAYS DE FERMES

[Ref. goe1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique qu'en 1954, le 27 septembre, en France, à Foussignarques, "Au lieu-dit 'Revety', des gens dans un autocar ont d'abord vu une lumière rougeâtre qui descendait. Plus tard, M. et Mme Roche aperçurent un objet au sol, qui luisait faiblement non loin de chez eux, mais ils eurent peur de s'approcher. L'objet resta là plusieurs heures. On le décrivit comme 'une sorte de tomate luissante surmontée d'antennes'."

Les sources sont notées "Paris-Presse, le Figaro, France-soir, 2 Oct. 1954. Anatomy 71", et il y a un remerciement à Wim van Utrecht.

Elle indique qu'une autre version est: "A 02 h 30 à Foussignarques (Gard) les personnes dans un bus et les voyageurs descendus de ce car, Mme Julien et son fils André, voient soudain une espèce de fusée descendante jaune et rouge sur fond circulaire blanc."

La source en est donnée comme "Jimmy GUIEU: "Black-out sur les S.V." - Fleuve Noir 1956 - p. 148 à 149".

[Ref. djn1:] DONALD JOHNSON:

Rencontres Avec des Extraterrestres Ce Jour-Là

27 septembre

[...]

1954 - Foussignargues, France. A "Revety," les gens dans un autobus ont vu une lumière rougeâtre avec un halo descendant du ciel à 2:30 heure du matin. Plus tard, M. et Mme Louis Roche ont noté un objet rouge incandescent doucement sur la terre à une courte distance de leur maison, mais avaient peur de l'approcher. Il est restée là pendant plusieurs heures. Il a été décrit comme une "sorte de tomate incandescente, avec des antennes sur le dessus."

(Sources: Jacques Vallée, Passport to Magonia, p. 212; Michel Figuet and Jean-Louis Ruchon, OVNI: Le premier dossier complet des rencontres rapprochées en France, pp. 89-90).

[Ref. jbu1:] JEROME BEAU:

Septembre 1954

[...]

Lun 27

02:30 Près de Foussignargues, au lieu-dit "Revety", des gens dans un bus voient un objet rougeâtre descendre du ciel. Plus tard, M. et Mme Roche remarquent un objet au sol, doucement lumineux, à une petite distance de chez eux, mais ils ont peur de s'en approcher. L'objet reste là plusieurs heures, avec des antennes au sommet. Il est décrit comme une sorte de tomate luisante surmontée d'antennes.

[...]

Les sources sont notées comme: Paris-Presse, Le Figaro, France-soir, 2 octobre 1954; "Vallée, J., Anatomy 71"; et "Vallée, J., cas n° 20, 'Rapport sur l'analyse de 200 observations documentées faites en 1954'"

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique dans sa base de données que dans le Gard (30) à Foussignargues le 27 septembre 1954 à 02:30 heures, "Au lieu-dit "Revety", les passagers d'un autocar aperçoivent dans le ciel un objet lumineux rougeâtre entouré d'un halo plus pâle qui descend en ralentissant. Il disparaît derrière une colline."

"Derrière cette colline, une femme, ne pouvant dormir, se rend sur sa terrasse pour prendre le frais. Elle aperçoit alors, posé dans un champ, un objet ayant la forme d'une tomate lumineuse avec cinq à six tigelles sortant de son centre par le haut. Elle observe cette chose pendant quelques minutes, puis se décide à réveiller son mari. Ils observent l'objet pendant une vingtaine de minutes, malgré le froid, puis rentrent se coucher. Vers 3 h 30, mal à l'aise et inquiet, le mari se relève, retourne sur sa terrasse. La chose est toujours posée dans le champ, il se recouche. Au matin, l'objet n'est plus visible. Aucune trace ne fut trouvée par le témoin sur le lieu d'atterrissage."

La source est indiquée comme: "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 27 septembre 1954 à 02:30 à Foussignargues, France, "Une sorte de tomate incandescente, avec des antennes sur le dessus" a atterri. "Explication: Planète."

Et: "Foussignargues, France. A 'Revety,' des gens dans un autobus ont vu une lumière rougeâtre avec un halo descendre du ciel à 2:30 heure du matin. Ensuite M. et Mme Louis Roche ont remarqué un objet rouge doucement incandescent sur la terre à une courte distance de leur maison, mais avaient peur de l'approcher. Il est restée là pendant plusieurs heures. Elle a été décrite comme 'une sorte de tomate incandescente, avec des antennes sur le dessus.'"

Et: "A 'Revety,' des gens dans un autobus ont vu une lumière rougeâtre avec un halo descendre du ciel à 2:30 heure du matin. Ensuite M. et Mme Louis Roche ont remarqué un objet rouge doucement incandescent sur la terre à une courte distance de leur maison, mais avaient peur de l'approcher. Il est restée là pendant plusieurs heures. Elle a été décrite comme 'une sorte de tomate incandescente, avec des antennes sur le dessus.'"

Et: "un objet a été aperçu par des témoins indépendants multiples qui avait un aspect et une performance acrobatique aérienne au-delà des possibilités des aéronefs terrestres connus. Une boule rouge a été observée par deux témoins, un couple marié, à une ferme pendant plus de 60 minutes (Julien; Roche)."

La source est indiquée comme Vallee Magonia Database.

[Ref. uda2:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 27 septembre 1954 à 02:40 à Besseges, France, "Un objet a été aperçu par des témoins indépendants multiples qui avait un aspect et une performance acrobatique aérienne au-delà des possibilités des aéronefs terrestres connus. Explication: Planète."

Et: "Un objet a été observé un objet par deux témoins, un couple marié, à une ferme pendant plusieurs heures."

Les sources sont indiquées comme Guieu, Jimmy, Flying Saucers Come from Another World, Citadel, New York, 1956; Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Bowen, Charles, The Humanoids: FSR Special Edition No. 1, FSR, Londres, 1966; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966; Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01); Vallee, Jacques, A Century of Landings (N = 923), (dans JVallee04), Chicago, 1969; Schoenherr, Luis, Computerized Catalog (N = 3173); Rogerson, Peter, World-Wide Catalog of Type 1 Reports; Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002.

[Ref. nip1:] "THE NICAP WEBSITE":

*27 sep. 1954 - Foussignargues, France. A "Revety," les gens dans un autobus ont vu une lumière rougeâtre avec un halo descendant du ciel à 2:30 heure du matin. Plus tard, M. et Mme Louis Roche ont noté un objet rouge incandescent doucement sur la terre à une courte distance de leur maison, mais avaient peur de l'approcher. Il est restée là pendant plusieurs heures. Il a été décrit comme une "sorte de tomate incandescente, avec des antennes sur le dessus." (Sources: Jacques Vallee, Passport to Magonia, p. 212; Michel Figuet & Jean-Louis Ruchon, OVNI: Le premier dossier complet des rencontres rapprochees en France, pp. 89-90).

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas 11 fois:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19540927 27.09.1954 Foussignargues France RR I
19540927 27.09.1954 Foussignargues France 02.00 RR I
19540927 27.09.1954 Foussignargues France RR I
19540927 27.09.1954 Foussignargues France RR II
19540927 27.09.1954 Foussignargues France RR I
19540927 27.09.1954 Foussignargues France RR I
19540927 27.09.1954 Foussignargues France RR I
19540927 27.09.1954 Foussignargues France RR I
19540927 27.09.1954 Foussignarques France NL
19540927 27.09.1954 Revety France

[Ref. prn2:] PETER ROGERSON - "INTCAT":

27 septembre 1954. 0230hrs.

FOUSSIGNARDES [sic] (GARD : FRANCE)

Eant sorties de leur bus Mme Julien et son fils Andre ont vu un objet rougeâtre cerclé d'un halo de lumière plus faible descendre et disparaître derrière une colline. 10 minutes plus tard à "Reverty" Mme Roche est sortie pour prendre l'air frais et a fait face à un objet comme une tomate lumineuse avec cinq ou six êtites projections sortant du centre de son dessus. C'était sur le sol à côté de la route à 100m de distance ou à peu près. Elle a apellé son mari Louis, cantonnier à Besseges, et ils l'ont observé pendant 20 minutes avant de rentrer. A 0330 Louis est sorti pour regarder à nouveau et a trouvé l'objet toujours là, mais quand il a vérifié à nouveau à l'aube il était parti.

Michel 1958b p171

Vallée cas 157 citant Paris Presse + Le Figaro + France Soir tous du 2 octobre 1954.

Evaluation - La longue durée est plut$ot suggestive d'une explication astronomique.

Explications:

Non identifié.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Foussignargues, Gard, Revety, Roche, rouge, lumière, lumineux, atterrissage, objet, lumineux, antenne, antennes

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 5 juillet 2007 Première publication.
1.0 Patrick Gross 5 février 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [goe1], [go2], [jbu1], [lcn1], [uda1], [uda2].
1.1 Patrick Gross 25 février 2010 Addition [vm1].
1.2 Patrick Gross 12 mars 2010 Addition [jgu1].
1.3 Patrick Gross 25 mai 2010 Addition [le1].
1.4 Patrick Gross 18 juin 2010 Addition [jve5].
1.5 Patrick Gross 2 juillet 2010 Additions [jve3], [jve6].
1.6 Patrick Gross 24 octobre 2011 Addition [in1].
1.7 Patrick Gross 15 novembre 2014 Addition [in1].
1.8 Patrick Gross 5 février 2017 Addition [ubk1].
1.9 Patrick Gross 23 mars 2017 Addition [cln1].
2.0 Patrick Gross 20 juin 2019 Additions [lhh1], [prn2].
2.1 Patrick Gross 1 août 2019 Additions [mft1], [mft1], Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherchées."
2.2 Patrick Gross 27 septembre 2019 Addition [prn1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 27 septembre 2019.