France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

Fin septembre 1954, Charron, Charente-Maritime:

Référence pour ce cas: Fin-sep-54-Charron. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Plusieurs journaux rapportaient qu'à Charron, en Charente-Maritime, trois pêcheurs et un douanier avaient déclaré avoir aperçu "au cours d'une de ces dernières nuits", une formation de soucoupes volantes évoluant très bas et survolant le rivage avant de disparaître.

D'autres journaux indiquent que cela s'est produit par une nuit sombre et sans lune, et que c'était "une éblouissante boule de feu."

Le premier journal a en parler semble avoir été France-Soir, écrivant le 25 septembre 1954:

"La Rochelle, 24 septembre - de notre correspondant particulier par téléphone) Trois bouchoteurs de Charron (Charente-Maritime) accompagnés d'un douanier, prétendent avoir aperçu, l'autre nuit, dans le ciel, une véritable escadrille de soucoupes volantes..."

Bien qu'aucun journal ne semble avoir donné une date précise, il est donc survenu nécessairement avant le 24 septembre 1954, ce qui n'a pas empêché Aimé Michel et Jacques Vallée de le dater du 24, et de le considérer comme partie du prétendu "alignement" d'observations de Bayonne à Vichy ("BAVIC") du 24 octobre 1954.

Rapports:

[Ref. non1:] JOURNAL "NORD-MATIN":

Scan

DES "CIGARES" VOLENT
EN FORMATION

Bayonne. -- Des Bayonnais affirment avoir vu, vendredi, très haut dans le ciel, en direction Nord-Est, trois objets mystérieux de teinte claire, tranchant sur le ciel pur à cette heure-là.

Un gardien de la paix, M. Corrions, qui se trouvait dans le quartier des Halles, a observé ces trois engins immobiles, disposés en triangle, de forme légèrement ovale. Ils avaient, a-t-il dit, la dimension d'un ballon de rugby et paraissaient se trouver à une hauteur considérable.

Des passants ont déclaré avoir vu les mêmes objets lumineux en d'autres points.

D'autre part, plusieurs dizaines d'ouvrier de "Sidelor" habitant la région de Lantéfontaine-lez-Baroches (M.-et-M.), affirment avoir aperçu dans le ciel, six cigares volants, entre 4 h. 30 et 5 h. 30.

"Nous avons d'abord aperçu, ont-ils dit, deux "cigares" puis, après, quatre autres appareils sont venus se joindre aux deux premiers. Tous restèrent un moment parfaitement immobiles pour finalement disparaître instantanément. Ces déclarations sont confirmées par plusieurs autres personnes.

Une formation de soucoupes
volantes près de La Rochelle

A La Charron (Charente-Maritime), trois pêcheurs et un douanier déclarent avoir aperçu, au cours d'une de ces dernières nuits, une formation de soucoupes volantes évoluant très bas et survolant le rivage avant de disparaître.

[Ref. nnm1:] JOURNAL "LE NOUVEAU NORD MARITIME":

Scan

DES "CIGARES"
VOLENT
EN FORMATION

Bayonne, 25. -- Des Bayonnais affirment avoir vu vendredi après-midi, très haut dans le ciel, en direction nord-est, trois objets mystérieux de teinte clair tranchant sur le ciel pur à cette heure-là.

Un gardien de la paix, M. Carrions, qui se trouvait dans le quartier des halles, a observé ces trois engins immobiles, disposés en triangle, de forme légèrement ovale. Ils avaient, a-t-il dit, la dimension d'un ballon de rugby et paraissaient se trouver à une hauteur considérable.

Des passants ont déclaré avoir vu les mêmes objets lumineux en d'autres points.

Nancy, 25. -- Plusieurs dizaines d'ouvrier de "Sidelor" habitant la région de Lantéfontaine-les-Baroches (M. et M.), affirment avoir aperçu dans le ciel, six cigares volants, entre 4 h. 30 et 5 h. 30.

"Nous avons d'abord aperçu ont-ils dit deux "cigares" puis après quatre autres appareils sont venus se joindre aux deux premiers. Tous restèrent un moment parfaitement immobiles pour finalement disparaître instantanément. Ces déclarations sont confirmées par plusieurs autres personnes ...et un isolé.

Le Puy, 25. -- Mme Chaumard, demeurant au quartier de la Girette au Puy, a vu dans le ciel un engin ayant la forme d'un cigare rougeoyant à une extrémité, silencieux et paraissant immobile, elle a pu observer l'engin pendant près d'un quart d'heure, puis le "cigare" a brusquement disparu en prenant de l'altitude.

Le ciel de l'Auvergne
est également sillonné
d'engins mystérieux

Clermont-Ferrand, 25. -- Six habitants de Langeac (Haute-Loire) ont vu une lueur blanche se déplacer dans le ciel en direction du Sud.

Une habitante de Gelles (Puy-de-Dôme), Mme Vve Melle, a affirmé avoir aperçu dans le ciel un engin lumineux de forme allongée "dans le genre d'un cigare". L'engin se déplaçait sans bruit.

Un habitant de Clermont-Ferrand cueillait des champignons: il a aperçu dans le ciel, à haute altitude, une traînée lumineuse "légèrement colorée en rose".

UNE FORMATION
de SOUCOUPES VOLANTES
PRES DE LA ROCHELLE

La Rochelle, 23. -- A Charron (Charente-Maritime), trois pêcheurs et un douanier déclarent avoir aperçu au cours d'une de ces dernières nuits, une formation de soucoupes volantes évoluant très bas et survolant le rivage, avant de disparaître.

[Ref. lml1:] JOURNAL "LE MERIDIONAL":

"CIGARES" ET "SOUCOUPES" APERCUS EN AUVERGNE

CLERMONT-FERRAND. -- Six habitants de Langeac (Haute-Loire) ont vu une lueur blanche se déplacer dans le ciel en direction du Sud.

Une habitante de Gelles (Puy-de-Dôme), Mme Vve Melles, a affirmé avoir aperçu dans le ciel un engin lumineux de forme allongée "dans le genre d'un cigare". L'engin se déplaçait sans bruit.

Un habitant de Clermont-Ferrand cueillait des champignons: il a aperçu dans le ciel, à haute altitude, une traînée lumineuse "légèrement colorée en rose".

Des joueurs de rugby à l'entraînement au stade de Vichy ont aperçu un "cigare volant".

... et près de La Rochelle

LA ROCHELLE. -- A Charron (Charente-Maritime) trois pêcheurs et un douanier déclarent avoir aperçu, au cours d'une de ces dernières nuits, une formation de soucoupes volantes évoluant très bas et survolant le rivage avant de disparaître.

[Ref. ner1:] JOURNAL "NORD-ECLAIR":

Scan

DE LA MOSELLE A LA BIDASSOA

DES TEMOINS ONT VU
"SOUCOUPES" ET "CIGARES"
VOLANT EN FORMATION

Les soucoupes et cigares sillonnent maintenant le ciel en formation! C'est, tout au moins, ce qu'affirment des pêcheurs de La Rochelle et des habitants de Bayonne.

Les premiers ont déclaré avoir aperçu, au cours d'une de ces dernières nuits, une "formation" de soucoupes volantes évoluant très bas et survolant le village avant de disparaître.

Les seconds ont affirmé avoir vu, vendredi après-midi, très haut dans le ciel, en direction nord-est, trois objets mystérieux, de teinte claire, tranchant sur le ciel pur à cette heure-là.

Un gardien de la paix, M. Corrions, qui se trouvait dans le quartier des Halles, a observé ces trois engins immmobiles, disposés en triangle, de forme légèrement ovale. Ils avaient, a-t-il dit, la dimension d'un ballon de rugby et paraissaient se trouver à une hauteur considérable.

Des passants ont déclaré avoir vu les mêmes objets lumineux en d'autres points.

En Auvergne, les témoignages affluent de tous côtés.

Six habitants de Langeac (Haute-Loire) ont vu une lueur blanche se déplacer dans le ciel en direction du sud.

Une habitante de Gelles (Puy-de-Dôme), Mme Vve Melle, a affirmé avoir aperçu dans le ciel un engin lumineux de forme allongée "dans le genre d'un cigare". L'engin se déplaçait sans bruit. Un habitant de Clermont-Ferrand cueillait des champignons: il a aperçu dans le ciel, à haute altitude, une traînée lumineuse "légèrement colorée en rose".

Par ailleurs, plusieurs dizaines d'ouvriers de "Sidelor" habitant la région de Lantéfontaine-les-Baroches (M.-et-M.) affirment avoir aperçu dans le ciel, six cigares volants, entre 4 h. 30 et 5 h. 30, vendredi.

"Nous avons d'abord aperçu, ont-ils dit, deux "cigares", puis après quatre autres appareils sont venus se joindre aux deux premiers. Tous rstèrent un moment parfaitement immobiles pour finalement disparaître instantanément. Ces déclarations sont confirmées par plusieurs autres personnes.

[Ref. vmr1:] JOURNAL "VAR-MATIN - REPUBLIQUE:

Nouvelle invasion de cigares volants dans le ciel de France
Des témoins affirment: "Ils avaient la dimension d'un ballon de rugby"

Bayonne, 25 septembre. -- Des Bayonnais affirment avoir vu, cet après-midi, très haut dans le ciel, en direction nord-est, trois objets mystérieux de teinte claire, tranchant sur le ciel pur à cette heure là.

Un gardien de la paix, M. Carrions, qui se trouvait dans le quartier des Halles, a observé ces trois engins immobiles, disposés en triangle, de forme légèrement ovale. Ils avaient, dit-il, la dimension d'un ballon de rugby et paraissaient se trouver à une hauteur considérable.

Des passants ont déclaré avoir vu les mêmes objets lumineux en d'autres points.

En Meurthe et Moselle

Plusieurs dizaines d'ouvriers de "Sidelor" habitant la région de Lantefontaine-les-Baroches (Meurthe et Moselle) affirment avoir aperçu dans le ciel, six cigares volants, entre 4 h 30 et 5 h 30. "Nous avons d'abord aperçu, ont-ils déclaré, deux "cigares" puis quatre autres appareils sont venus se joindre aux deux premiers. Tous restèrent un moment parfaitement immobile pour finalement disparaître instantanément". Ces déclarations sont confirmées par plusieurs autres personnes.

Au Puy

Mme Chaumard, demeurant quartier de la Girette au Puy, a vu dans le ciel, un engin ayant la forme d'un cigare rougeoyant à une extrémité. Silencieux et paraissant immobile, elle a pu observer l'engin pendant près d'un quart d'heure, puis le "cigare" a brusquement disparu en prenant de l'altitude.

Dans le ciel d'Auvergne

Clermont Ferrand. -- Six habitants de Langeac (Haute Loire) ont vu une lueur blanche se déplacer dans le ciel en direction du sol.

Une habitante de Gelles (Puy de Dôme), Mme Veuve Melles a affirmée avoir aperçu dans le ciel, un engin lumineux de forme allongée "dans le genre cigare". L'engin se déplaçait sans bruit. Un habitant de Clermont Ferrand cueillait des champignons: il a aperçu dans le ciel à haute altitude, une traînée lumineuse "légèrement colorée rose".

Les joueurs de rugby, à l'entraînement au stade de Vichy, ont aperçu un cigare volant.

Près de la Rochelle

La Rochelle. -- A la Charron - (Charente Maritime), trois pêcheurs et un observateur douanier déclarent avoir aperçu, au cours d'une de ces dernières nuits, une formation de soucoupes volantes évoluant très bas et survolant le rivage, avant de disparaître.

[Ref. mle1] JOURNAL "LE MIDI LIBRE":

Le ciel de France est sillonné de "cigares" et de "soucoupes volantes"

Paris. 25 septembre. -- De plusieurs localités de France, on signale l'apparition de "cigares" ou de "soucoupes volantes" dans le ciel.

C'est ainsi qu'à Charron (Charente-Maritime), trois pêcheurs et un douanier déclarent avoir aperçu au cours d'une de ces dernières nuits, une formation de soucoupes volantes évoluant très bas et survolant le rivage avant de disparaître.

A Bayonne, des habitants affirment avoir vu, très haut dans le ciel, trois objets mystérieux de teinte claire, tranchant sur le ciel. Un gardien de la paix, M. Corrions, a observé ces trois engins immobiles, disposés en triangle, de forme légèrement ovale. "Ils avaient, a-t-il dit, la dimension

(Lire la suite à la 2e page

[Ref. cdn1:] JOURNAL "LA CROIX DU NORD":

Scan

Toute la "vérité"
sur les "Martiens"

L'explication partielle que nous avons donnée hier des "cigares volants" n'a pas arrêté la ronde des "soucoupes". Un peu partout, des engins mystérieux ont encore attiré les regards des témoins qui assurent tous n'avoir pas rêvé.

Ils ont le visage couvert de poils
et les yeux en "oeuf de corbeau"

L'aventure la plus extraordinaire du jour est arrivée mardi, à 4 heures du matin, à M. Pierre Lucas, un ouvrier boulanger de Loctudy, dans le Finistère.

M. Lucas était occupé à puiser de l'eau dans la cour de la boulangerie, lorsqu'il aperçut soudain, dans la nuit, un engin de la forme d'une soucoupe de 2 m. 50 à 3 mètres de diamètre. Il en vit sortir un individu mesurant environ 1 m. 20 qui s'approcha et lui tapa sur l'épaule (sans doute, en se hissant sur la pointe des pieds), en articulant des paroles inintelligibles. L'ouvrier boulanger réussit garder son sang-froid et rentra au fournil où l'individu le suivit.

A la lumière, M. Lucas put dévisager le visiteur: "Il avait le visage ovale, tout couvert de poils, et des yeux de la grosseur d'un oeuf de corbeau".

Le jeune homme appela son patron mais, avant que celui-ci ait eu le temps de descendre, l'inconnu avait disparu, ainsi que sa soucoupe, dont on ne retrouva aucune trace.

Ils s'habillent de rouge

Les "Martiens" semblent vouloir visiter aussi l'Italie. Un pêcheur de Roverbella, en province de Mantoue, a déclaré avoir été approché, toujours dans la nuit de mardi à mercredi, par un "mystérieux individu", vêtu de rouge, qui lui aurait adressé "des mots inintelligibles", et se serait rapidement éloigné, avant que le pêcheur ait eu le temps d'appeler sa femme.

A Mantoue, d'ailleurs, le trafic a été interrompu pendant plus d'une heure par des groupes de personnes rassemblées pour observer un étrange "objet blanc" qui, à une forte hauteur, se détachait nettement sur le fond du ciel bleu. Après avoir effectué des évolutions extrêmement rapides, l'engin, de forme sphérique - et qui, d'après certains témoins, faisait partie "d'une formation de soucoupes volantes" - est resté pendant quelques temps immobile dans le ciel, avant de disparaître à l'horizon.

Ils marchent à la nitro-benzine

"Soucoupes" également dans le ciel du Massif Central. Mardi après-midi, un "engin mystérieux" a été aperçu à 10 km de Beaumont, se déplaçant vers l'Est. Les témoins ont déclaré que l'engin s'approcha d'eux et devint de moins en moins brillant. Quand il ne fut plus qu'à 150 mètres, ils ressentirent une "curieuse sensation" et furent comme cloués sur place. A ce moment se dégageait une odeur de nitro-benzine. Bientôt l'engin s'éloigna. Le malaise cessa et la "soucoupe" disparut.

Une autre soucoupe a été aperçue au-dessus des côtes de Chanturgue, près de Clermont. Elle évoluait à la verticale et était d'un blanc brillant.

Ils dressent une carte de la terre

"D'après tous les renseignements disponibles, les occupants des soucoupes dressent la carte de toute la surface de la terre" a précisé pour sa part, le plus sérieusement du monde, M. Fletcher, vice-président des astronomes du Kenya.

"Des visiteurs d'un autre monde observent la terre. Ils ont dernièrement porté leur attention sur l'Afrique Orientale. Le trait le plus encourageant de l'affaire est que les objets volants non-identifiés ne paraissent pas pilotés par des êtres ayant des intentions hostiles à l'égard des habitants de notre planète" estime M. Fletcher, qui a formulé son hypothèse à la suite du déluge d'informations fournies par de nombreux Européens, Asiatiques et Africains établis au Kenya, et se refuse à croire que tous ces "témoins" soient victimes d'hallucination.

Ils prélèvent des échantillons

Parmi ces "témoins", un Français... M. Jean Allary, cultivateur en Charente.

Dimanche soir, en rentrant chez lui, vers 23 h. 15, alors qu'il circulait à cyclomoteur sur la Route Départementale 16, il aperçut soudain dans le rayon de son phare un engin étrange posé sur le bas-côté. Il eut peur et ne s'arrêta pas. Lorsqu'il se retourna dix mètres plus loin, il ne vit plus rien. Il était passé à 1 m. 50 environ d'une sorte de tonneau de 1 m. de diamètre et 1 m. 50 de hauteur., qui, at-t-il raconté, se balançait comme s'il avait été monté sur un [??]. Le tonneau était de couleur brune, piqué de "clous" jaunes qui brillaient dans la lumière.

Après la "soucoupe" et le "cigare", voici le "tonneau volant". Dans "l'autre monde", on semble ainsi apprécier ce breuvage que nous appelons sur terre "vin". Peut-être un "Martien" astucieux a-t-il profité des vendanges pour venir sur notre planète "faire le plein" avec un engin adéquat...

Ils font tourner les tables

Peut-être... Mais il y a mieux encore, dans les escadrilles "Martiennes" que les tonneaux...

Un marchand de bière de Concarneau, affirme avoir vu lui, dans le ciel deux disques lumineux "de la forme de tables rondes prolongées d'une sorte de queue". L'un des disques était immobile, tandis que l'autre évoluait à proximité. Les deux disques disparurent au bout de dix minutes, après avoir lancé une fusée.

A Saint-Brieuc, plusieurs Briorhains ont aperçu une "soucoupe volante" qui prit la forme d'un cigare, avant de disparaître. Ils ont pu l'observer pendant plus d'une heure.

Le même phénomène a été constaté à Trégueux où un cycliste est rentré chez lui, effrayé par ce qu'il avait vu.

Près de La Rochelle, d'autre part, une dizaine "d'objets lumineux" se déplaçant à une très grande vitesse, ont été aperçus. M. et Mme Guillemoteau ont même vu, à un mètre environ du sol, juste devant leur ferme une "soucoupe sphérique" pouvant mesurer de 2 à 3 mètres de hauteur et d'un diamètre de 5 mètres. L'engin, qui ne produisait aucun bruit, s'arrêta quelques minutes, puis monta à la verticale. M. Guillemoteau, le lendemain, se rendit à l'endroit où il avait vu l'engin et put relever des traces huileuses sur l'herbe.

[Ref. ner2:] JOURNAL "NORD-ECLAIR":

Scan

LA RONDE DES SOUCOUPES
CONTINUE A FAVORISER
DES CENTAINES DE TEMOINS

LA RONDE DES SOUCOUPES continue à décrire de gracieux entrelacs, de Mantoue, en Italie, jusque Peros-Guirec [sic], et de Clermont à Dunkerque. Peut-on mettre tous ces témoignages sur le compte de l'hallucination? Ou les plaisantins se répandent-ils dans tous les azimuts?

A Mantoue, le trafic a été interrompu pendant plus d'une heure au centre par des groupes de personnes rassemblées pour observer un étrange "objet blanc" qui, à une forte hauteur, se détachait nettement sur le fond du ciel bleu.

Après avoir effectué des évolutions extrêmement rapides, l'engin, de forme sphérique, est resté pendant quelque temps immobile dans le ciel, avant de disparaître à l'horizon.

UNE ODEUR DE NITRO-BENZINE...

Deux soucoupes ont été aperçues, hier, dans le ciel clermontois. La première se déplaçait en direction Ouest-Est. Les témoins ont déclaré que l'engin se rapprocha d'eux et devint de moins en moins brillant. Quand il ne fut plus qu'à 150 mètres, il ressentirent une "curieuse sensation" et furent comme cloués sur place. A ce moment, une odeur de nitro-benzine se dégagea et l'engin s'éloigna. Le malaise cessa et la soucoupe disparut.

L'autre soucoupe évoluait à la verticale au-dessus des côtes de Chantorgues [sic] et était d'un blanc brillant.

Des fermiers de La Rochelle ont également constaté après le départ d'une soucoupe sphérique, de 2 à 3 mètres de hauteur et un diamètre de 5 mètres, des traces d'origine huileuses sur l'herbe, non loin de leur ferme.

Dans la même région, plusieurs personnes ont aperçu une escadrille d'objets lumineux allongés passant à très grande vitesse et haute altitude.

Deux habitants de Lézignan qui roulaient en camion ont affirmé avoir aperçu un engin en forme de disque se poser dans un champ entre le village de Lagrasse et le hameau de Villemagne (Aude).

L'appareil, ont-ils déclaré, mesurait environ dix mètres de diamètre. Mais avant qu'ils aient pu s'en approcher, il les enveloppa d'une lueur éclatante et disparut.

DE LA TAILLE D'UN ENFANT

Plus heureux, un jeune cultivateur de Mégrit (Côtes du Nord) a affirmé avoir vu dans la cour de sa ferme un appareil d'un diamètre d'un mètre environ à l'intérieur duquel se tapissaient deux formes humaines, immobiles, de la taille d'un enfant. Néanmoins il n'a pas eu la chance de vivre l'aventure d'un autre Breton.

M. Pierre Lucas, ouvrier boulanger à Loctudy (Finistère) aperçut soudain, dans la nuit, un engin de la forme d'une soucoupe de 2 mètres 50 à 3 mètres de diamètre. Il en vit sortir un individu mesurant environ 1 m. 20 qui s'approcha de lui et lui tapa sur l'épaule en articulant des paroles inintelligibles. L'ouvrier boulanger réussi à garder son sang-froid et rentra au fournil où l'inconnu le suivi.

A la lumière, M. Lucas pu dévisager son visiteur. Celui-ci avait le visage ovale, tout couvert de poils et des yeux de la grosseur d'un oeuf de corbeau. Le jeune homme appela son patron mais, avant que celui –ci ait eu le temps de descendre, l'inconnu avait disparu ainsi que sa soucoupe dont on ne retrouva aucune trace.

Un négociant de Dunkerque avait, il y a plusieurs jours, déclaré avoir aperçu d'étranges objets lumineux dans le ciel de Bray-Dunes. Une enquête avait été ouverte qui a conclu qu'il s'agissait de deux avions militaires dont le revêtement métallisé avait fait illusion!!!

LA RECOLTE QUOTIDIENNE

Et les autres témoignages s'accumulent. A Bergerac, un pompier affirme avoir vu un disque lumineux soutenu par trois béquilles se poser dans son jardin.

A Paris, une soucoupe laissant dans son sillage un panache de fumée, tout comme une fusée, a été aperçue près de la Porte Dorée, dans le Faubourg Saint-Antoine, rue de la Pompe.

Au Bourget, l'on explique qu'il est impossible, étant donné l'intensité de la circulation aérienne, de confirmer par radar le passage de l'engin.

Enfin, soucoupes, disques, cigares, sphères de tout diamètres et autres objets volants ont été aperçus à Quend, Grandvillars (Belfort), à Forges (Corrèze) et Perros-Guirec (Côtes du Nord).

LE TEMOIGNAGE D'UN INGENIEUR

Le journal de Coulommiers, "Le Pays Briard", publie une lettre adressée par l'un de ses lecteurs, M. E. Farnier, membre de la Société des ingénieurs civils de France, au sujet d'une soucoupe volante.

M. Farnier précise qu'il a vu au-dessus de sa propriété, à Jouy-sur-Morin, un gros disque de 8 à 10 mètres de diamètre, "tournant sur place en laissant échapper des lueurs rouges-violettes, avec un sifflement rappelant un peu l'arrivée d'un avion à réaction. L'engin était à environ 400 mètre de hauteur et plana plus de vingt minutes au-dessus de moi. J'ai donc, dit M. Farnier, eu le loisir de bien l'examiner. L'engin disparurent ensuite en direction de Coulommiers".

Dans sa lettre, M. Farnier ajoute:

"Ancien commissaire auprès de l'Aéro-Club de France, ayant servi dans l'aviation, je n'ai pas été victime d'une hallucination et cet engin était pas un ballon sonde, mais une aile épaisse circulaire planant sur place et se déplaçant à très grande vitesse en prenant progressivement de la hauteur."

[Ref. vdn1:] JOURNAL "LA VOIX DU NORD":

Scan

PUISQUE LES MARTIENS
Nous prennent au sérieux...

Décidément, l'abondance des matières va nous pousser à créer une nouvelle chronique: celle des soucoupes volantes. Il paraît qu'elles ne se bornent plus à voler. Elles atterrissent, font du rase-mottes, changent de forme, laissent des traces d'huile sur le sol, dégagent une odeur de nitro-benzine, laissent échapper des flammes violettes, verdâtres. Elles ont un mètre de diamètre, 2,3, 10. Elle se déplacent horizontalement, verticalement, s'immobilisent, se volatilisent.

Elles ont des passagers velus comme des singes qui pénètrent dans le fournil d'un boulanger, tapent sur l'épaule un cultivateur; des êtres qui ont la taille d'enfants. Cette fois, des précisions, nous en avons. Réjouissons-nous vivement: elles n'ont encore causé de préjudice à personne. Nos visiteurs, c'est sûr, sont pratiquement prêts à rompre la glace.

Attendons avec sérénité.

Mais avant que sonne cette heure historique les âmes fortes n'osent plus lever les yeux au ciel sans émotion: "Mon tour est-il arrivé de voir une soucoupe?"

Avions de Coxyde, qui filez le long de la côte, ballons-sondes de la météorologie, météores fantaisistes dont Sénèque -- déjà -- avait décrit les caprices, étoiles filantes, lune pleine ou demi-pleine quand vous vous trouvez réunis dans le grand concert céleste comme vous devez rire des gens de la terre!

Car à l'heure actuelle les témoignages sont tels que plus personne ne pense à vous.

Allez prétendre que le disque orange repéré par M. Julien Bédié, M. et Mme Quennehen n'était pas une soucoupe; allez prétendre à Mme Nelly Mansart qu'elle n'a pas été littéralement poursuivie sur la route de Hérissart, à Amiens par une boule éclatante qui suivait sa voiture, contournait les villages, la reprenait la chasse à leur sortie, s'arrêtait quand l'auto stoppait, repartait en même temps qu'elle, que ses terreurs ont été vaines... Autant promettre la lune.

Dans la Somme où les usagers du ciel deviennent envahissants, de Saint-Just à Boves, de Montières à Dreuil, de Rainneville à Amiens, en Bretagne, à Saint-Brieuc et Trégueux, en Vendée, à Thouare-sur-Vie, dans le Finistère à Quimper, le contingent quotidien de nouvelles visions entretient le mythe. Une fois encore laissons faire, accueillons avec un vaste sourire en coin l'accumulation de cette forme nouvelle de témoignages de l'au-delà.

S'il devait être vrai que des êtres d'autres planètes serait occupée à relever, comme l'a avancé un savant du Kenya -- c'est loin tout ça !—la carte de la terre, ne les gênons pas dans leur travail.

Mieux, rasons nos montagnes, détournons le cours de nos fleuves au mieux de nos aspirations industrielles, fertilisons les déserts, bref, travaillons d'arrache-pied pour le bien de l'humanité à changer l'aspect de cette terre. Nul doute que cela ne passera pas inaperçu des Martiens. Et qu'ils prendront tout le temps désirable pour tenir à jouer cette carte.

Dame il faut être sûr de soi pour changer de planète.

Et surtout, repiochons sérieusement notre astrologie.

Jean HAUTEFEUILLE

[Ref. jdf1:] "LE JOURNAL DES FLANDRES" NEWSPAPER:

Scan

UNE FORMATION DE
SOUCOUPES VOLANTES
PRES DE LA ROCHELLE

A la Charron (Charente-Maritime), trois pêcheurs et un douanier déclarent avoir aperçu, une formation de soucoupes volantes évoluant très bas et survolant le rivage avant de disparaître.

[Ref. dvl1:] DANIEL VIDAL:

Voici maintenant une série d'articles que M. Daniel Vidal de Nîmes, nous a envoyé. Ce jeune garçon, bien connu du groupe VERONICA a dû effectuer un long et patient travail de recherche dans les archives du journal "Midi-Libre" afin de pouvoir nous communiquer ces articles et nous l'en félicitons.

- Le ciel de France est sillonné de "cigares" et de "soucoupes volantes"

Paris 25 septembre - De plusieurs localités de France, on signale l'apparition de "cigares" ou de "soucoupes volantes" dans le ciel.

C'est ainsi qu'à Charron (Charente-Maritime), trois pêcheurs et un douanier déclarent avoir aperçu au cours d'une de ces dernières nuits, une formation de soucoupes volantes évoluant très bas et survolant le rivage avant de disparaître.

A Bayonne, des habitants affirment avoir vu très haut dans le ciel trois objets mystérieux de teinte claire, tranchant sur le ciel. Un gardien de la paix, M. Carrions a observé ces trois engins immobiles disposés en triangle, de forme légèrement ovale.

"Ils avaient, a-t-il dit, la dimension d'un ballon de rugby et paraissaient se trouver à une hauteur considérable".

Dans la Meurthe-et-Moselle, plusieurs dizaines d'ouvriers de "Sidelor" habitant la région de Lantéfontaine-les-Baroches (M-et-M) affirment avoir aperçu dans le ciel six "cigares volants" entre 4h30 et 5h30.

"Nous avons d'abord aperçu, ont-ils dit, deux "cigares", puis après quatre autres appareils sont venus rejoindre les deux premiers, Tous restèrent immobiles pour finalement disparaître instantanément."

Au Puy, Mme Chaumard, demeurant au quartier de la Trinité, a vu dans le ciel un engin ayant la forme d'un cigare rougeoyant à une extrémité, silencieux et paraissant immobile. Elle a pu observer l'engin pendent près d'un quart d'heure, puis le "cigare" a brusquement disparu en prenant de l'altitude.

Les mêmes observations ont été faites par six habitants de Langeac (Haute-Loire) et plusieurs autres des Gelles (Puy-de-Dôme) ou de Clermont-Ferrand. Dans cette région, des joueurs de rugby à l'entrainement au stade de Vichy, ont aperçu un "cigare volant".

Dans l'Aveyron

De Villefranche de Rouergue, dans l'Aveyron, on signale qu'un propriétaire de Vabre-Tizac, M. Marre a aperçu une masse de couleur jaunâtre qui s'éloignait vers le sud, sans laisser derrière elle la moindre trace de fumée.

L'attention de M, Marre avait été attirée par le bruit d'un moteur. D'autres habitants de la localité ont entendu également, de l'intérieur de leur maison, le même bruit, mais n'étant pas sortis, ils n'ont pas aperçu la singulière "masse". (Midi Libre 26/09/54.) (2-3)

[Ref. mju1:] MICHEL JEANTHEAU:

En recherchant dans sa documentation pour vérifier les cas situés au 24 septembre 1954 supposé former un alignement avec Bayonne et Vichy comme points de référence, Michel Jeantheau vérifie un cas que Jacques Vallée indique au 25 septembre 1954 à Charron.

Michel Jeantheau trouve l'article suivant dans le journal France-Soir du 25 septembre 1954:

"La Rochelle, 24 septembre / de notre correspondant part. par téléphone) Trois bouchoteurs de Charron (Charente-Maritime) accompagnés d'un douanier, prétendent avoir aperçu, l'autre nuit, dans le ciel, une véritable escadrille de soucoupes volantes..."

Jeantheau note qui puisque le correspondant appelle au 24 septembre et dit "l'autre nuit" le cas ne peut pas être daté du 25 septembre et a du se produire avant le 24.

Jeantheau découvre dans France-Dimanche du 3 octobre 1954, que le cas a eu lieu à 5 heures du matin. Les noms des témoins y sont donnés, mais pas la date exacte. Il n'y est pas question d'escadrille de soucoupe mais de lumière rouge et blanchâtre.

Les journaux Sud-Ouest et La Nouvelle République de Bordeaux et du Sud-Ouest du dimanche 26 septembre 1954 lui confirment l'heure de 5 heures du matin et lui apprennent que cela s'est produit par une nuit sombre et sans lune, mais la date n'est pas indiquée. Le phénomène y est décrit comme "une éblouissante boule de feu."

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique qu'en Charente Maritime à Charron le 24 septembre 1954 à une heure non connue "Trois pécheurs et un douanier déclarent avoir aperçu une formation de 'soucoupes volantes' évoluant très bas et survolant le rivage. (date imprécise mais en relation avec d'autres cas classiquement datés du 24)"

Luc Chastan note que la source est "Le Midi Libre".

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 24 septembre 1954 à Charron, France, "Cortège d'objets." "Un objet non identifié a été aperçu, mais avec un aspect et un comportement qui très probablement auraient une explication conventionnelle. Des effets physiologiques ont été notés. Des lumières nocturnes ont été observées par quatre témoins."

La source est indiquée comme Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073)

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19540924 24.09.1954 Charron France NL

Notes:

Non seulement, comme indiqué par Michel Jeantheau, la date n'est pas celle des autres observations dites initialement être sur la fameuse ligne "Bayonne-Vichy" ou BAVIC" du 24 octobre 1954, mais encore il me semble qu'il faut beaucoup d'imagination pour situer Charron sur cette ligne:

Le seul problème, maintenant, c'est qu'en lisant Michel Jeantheau, on est mené à croire que cette observation a été placée sur la ligne droite BAVIC par Michel et Vallée, mais ce n'était pas le cas. Ils ne plaçaient que les observations du 24 septembre 1954 à Bayonne, Lencouacq, Tulle, Ussel, Gelles, Vichy sur cette ligne. Donc, la date est fausse, comme certaines des dates de ces 6 observations sur BAVIC d'ailleurs, mais on ne devrait pas penser que l'erreur de la date de l'observation de Charron est pertinente pour une critique de BAVIC.

Explications:

Possibles avions ou hélicoptères.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Charron, Charente-Maritime, multiple, douanier, nuit, formation, pêcheurs, bas

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 11 avril 2006 Première publication.
1.0 Patrick Gross 10 février 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [vmr1], [lcn1], [uda1].
1.1 Patrick Gross 31 janvier 2017 Addition [ubk1].
1.2 Patrick Gross 14 février 2017 Additions du Résumé et des Notes.
1.3 Patrick Gross 10 septembre 2019 Addition [dvl1].
1.4 Patrick Gross 14 octobre 2019 Addition du Résumé. Explications changée, étaient "Non conre recherchées."
1.5 Patrick Gross 27 février 2020 Addition [nnm1].
1.6 Patrick Gross 20 mars 2020 Addition [jdf1].
1.7 Patrick Gross 2 mars 2020 Addition [ner1].
1.8 Patrick Gross 26 mars 2020 Addition [non1].
1.9 Patrick Gross 4 avril 2020 Addition [cdn1].
2.0 Patrick Gross 3 juin 2020 Addition [ner2].
2.1 Patrick Gross 25 juin 2020 Addition [vdn1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 25 juin 2020.