France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

30 septembre 1954, Rixheim, Haut-Rhin:

Référence pour ce cas: 30-sep-54-Rixheim. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional L'Alsace, dans l'édition francophone de Mulhouse du 1er octobre 1954, rapportait que "dans la nuit de mercredi à jeudi" donc le 30 septembre 1954 puisque l'observation commence après minuit, des mystérieux "corps étrangers" ont été aperçus dans le ciel de Rixheim, assez loin vers l'Est, du côté de la Forêt-Noire:

La femme du témoin leur avait téléphoné durant l'observation, donnant son nom et son adresse, et le journal est allé chez eux le 30 septembre 1954. L'homme leur a raconté:

"La maison que j'habite se trouve à peu de distance du grand carrefour d'où la route nationale bifurque d'un côté sur Bâle et de l'autre sur Colmar. De ma fenêtre j'ai vue sur la Forêt-Noire, et par temps clair j'aperçois le Feldberg. Lorsque vers 1h30 ma femme se leva pour fermer la fenêtre, car la fraîcheur se faisait sentir, elle poussa un cri d'effroi et m'appela. Je me précipitai à la croisée."

Quand le journal demande ce qu'il a vu, il dit:

"Au dessus du Feldberg se tenait un corps lumineux de quarante centimètres environ de diamètre. Tout autour de ce corps une douzaine d'étoiles brillantes. La plus petite d'entre elles dépassant largement en grosseur le plus grand des astres visibles, je pris une paire de jumelles et suivis le spectacle dans de meilleures conditions d'observation."

Le journal lui demande s'il a alors vu plus de détails, et le témoin répond:

"Certes. Le corps lumineux offrait l'aspect d'un cigare brillant de toutes les couleurs de l'arc en ciel. li était à peu près trois fois plus long que large. Par son milieu il était ceint d'une sorte de couronne. Vues à l'aide de mes jumelles, les étoiles qui lui tenaient compagnie s'avéraient être des cigares elles aussi".

Le journal demande si "cette escadre restait-elle immobile?", le témoin répond:

"C'est le cigare du milieu, le plus grand, qui était le plus facile à observer. Il changeait de position exactement comme les autres, par mouvements brusques vers le haut, vers le bas ou sur le côté. A un certain moment, je crus m'apercevoir d'un mouvement latéral propre à l'engin. C'était ou la couronne qui tournait autour du corps ou bien ce dernier qui était en rotation à l'intérieur de la couronne... Je ne vis pas de gerbes de flammes, ni d'étincelles, mais à un moment donné tout le bâti émit un rayonnement intense de tous côtés."

Le témoin indique que l'observation a duré environ une demi-heure, et que sa femme est alors allé téléphoner au journal depuis la cabine publique de Rixheim.

Quand elle est revenue, ils avaient continué d'observer les "cigares" jusque vers 2 heures et demi du matin. Le journal explique que cela a donc duré pratiquement une heure, et que le groupe entier a ensuite disparu en direction de la Suisse.

Enfin, le journal signale que ces cigares volants auraient également été observés par un fonctionnaire des chemins de fer en service de nuit, mais qu'il ne leur a malheureusement pas été possible de l'atteindre le veille.

L'hebdomadaire parisien France-Dimanche publiera les 10 et 24 octobre 1954, un dessin de leur cru, avec moult détails non mentionnés par le témoin, nommé Muller par France-Dimanche, qui place l'observation à Colmar, 35 km plus au Nord...

L'observation a été résumée très brièvement dans beaucoup de journaux, puis elle est rentrée, toujours aussi brièvement décrite, dans la littérature ufologique avec la date erronnée du 27 septembre 1954.

Dans ce dossier je montre qu'il s'agissait très probablement d'une méprise astronomique.

Rapports:

[Ref. lae1:] JOURNAL "L'ALSACE":

Une escadrille de cigares volants dans le ciel de Rixheim

Aura-t-on bientôt le mot de l'énigme? Les soucoupes volantes, ces derniers jours, font de plus en plus parler d'elles. On en voit partout, et non seulement des soucoupes, mais encore des aéronefs de forme oblongue, que l'on a aussitôt baptisés du nom de cigares volants. Si nombreuses sont les observations faites par des personnes dont le jugement ne saurait être mis en doute, que les plus sceptiques commencent à douter. D'où viennent ces soucoupes, ces cigares? D'Amérique selon les uns. De Russie selon d'autres. De Mars affirme-t-on encore...

En attendant d'avoir le fin mot d'apparitions dont il serait surprenant qu'elles ne préoccupent pas aussi les sphères gouvernementales, bien que jusqu'ici dans aucune capitale du monde on n'ait formulé d'opinion officielle sur le problème, en attendant, disions-nous, on lève de plus en plus souvent le regard au firmament.

Et dans la nuit de mercredi à jeudi des mystérieux "corps étrangers" ont été aperçus dans le ciel de Rixheim, assez loin vers l'Est, du côté de la Forêt-Noire. Un coup de téléphone nous en informait sur l'heure. Il nous était donné par un de nos lecteurs, qui venait de voir passer une véritable escadrille de cigares volants.

Nous n'avions aucune raison de douter de sa bonne foi, d'autant plus qu'il nous indiquait son nom et son adresse. Hier nous sommes donc allés lui rendre visite, à Rixheim. Il a bien voulu nous faire le récit circonstancié de ce qu'il a vu.

"La maison que j'habite se trouve à peu de distance du grand carrefour d'où la route nationale bifurque d'un côté sur Bâle et de l'autre sur Colmar. De ma fenêtre j'ai vue sur la Forêt-Noire, et par temps clair j'aperçois le Feldberg. Lorsque vers 1h30 ma femme se leva pour fermer la fenêtre, car la fraîcheur se faisait sentir, elle poussa un cri d'effroi et m'appela. Je me précipitai à la croisée."

"Et qu'avez vous vu exactement?"

"Au dessus du Feldberg se tenait un corps lumineux de quarante centimètres environ de diamètre. Tout autour de ce corps une douzaine d'étoiles brillantes. La plus petite d'entre elles dépassant largement en grosseur le plus grand des astres visibles, je pris une paire de jumelles et suivis le spectacle dans de meilleures conditions d'observation."

"Et l'image était dès lors plus détaillée?"

"Certes. Le corps lumineux offrait l'aspect d'un cigare brillant de toutes les couleurs de l'arc en ciel. li était à peu près trois fois plus long que large. Par son milieu il était ceint d'une sorte de couronne. Vues à l'aide de mes jumelles, les étoiles qui lui tenaient compagnie s'avéraient être des cigares elles aussi".

"Et cette escadre restait-elle immobile?"

"C'est le cigare du milieu, le plus grand, qui était le plus facile à observer. Il changeait de position exactement comme les autres, par mouvements brusques vers le haut, vers le bas ou sur le côté. A un certain moment, je crus m'apercevoir d'un mouvement latéral propre à l'engin. C'était ou la couronne qui tournait autour du corps ou bien ce dernier qui était en rotation à l'intérieur de la couronne... Je ne vis pas de gerbes de flammes, ni d'étincelles, mais à un moment donné tout le bâti émit un rayonnement intense de tous côtés."

"Et combien de temps avez-vous pu observer le spectacle?"

"Une demi-heure environ. Puis ma femme est allée vous téléphoner depuis la cabine publique de Rixheim. Après son retour nous continuâmes d'observer les cigares jusque vers 2h et demi du matin."

Pratiquement, la présence dans le firmament de la région des mystérieux engins s'est donc étendue sur une heure. Le groupe entier disparut ensuite en direction de la Suisse.

Ces cigares volants auraient également été observés par un fonctionnaire des chemins de fer en service de nuit. Il ne nous a malheureusement pas été possible de l'atteindre hier.

[Ref. lon1:] JOURNAL "L'OISE-MATIN":

Scan.

LES PREMIERES
PHOTOGRAPHIES
DES SOUCOUPES

On en signale une dans le
ciel de La Chapelle-en-Serval

Les soucoupes volantes continuent plus que jamais à faire parler d'elles. Et leurs détracteurs, comme ceux qui pensent qu'elles existent, sont pareillement gâtés.

Les premiers notamment, par une précision relative à la "soucoupe" décrite la semaine dernière à Grenoble par le Dr Martinet.

Les observations d'un pilote de Challes-les-Eaux, qui a assisté au même spectacle, ont permis d'établir qu'il s'agissait en fait d'un... vol d'étourneaux.

Les seconds pourront faire état de nouvelles manifestations des soucoupes.

Dans l'Oise notamment, se sont M. et Mme Joseph van Wymersch, de La Chapelle-en-Serval, qui ont déclaré avoir aperçu dans cette localité, mercredi soir, vers 21 heures, pendant environ 15 minutes, "un engin lumineux qui monta et descendit dans le ciel pour disparaître ensuite en direction de l'Ouest".

Autre part en France, c'est au Mas de Bruzy, près de Perpignan, à Rixheïm, à Pau et à Nevers, que des témoins ont déclaré avoir aperçu des soucoupes.

Au Mas de Bruzy, plusieurs vendangeurs ont affirmé avoir vu dans le ciel un objet brillant de forme circulaire qui, après avoir évolué à la verticale en laissant une traînée blanche, disparut dans les nuages.

A Rheim [sic], près de Mulhouse deux personnes ont précisé avoir étudié un engin lumineux avec des jumelles. Ils ont constaté, disent-ils, que l'objet avait la forme d'un long cigare et qu'il était entouré d'une douzaine de petits cigares satellites. Un cheminot en service de nuit a déclaré avoir observé le même phénomène.

Enfin à Pau, mercredi matin, vers 11 h. 45, de nombreuses personnes, dit une dépêche A.F.P., ont vu un cigare évoluant à très haute altitude et, près de Nevers, un ouvrier agricole qui circulait à bicyclette sur la route de Saint-Pierre-le-Moutier, a aperçu, affirme-t-il, un objet de forme demi-sphérique qui se déplaçait sans bruit avec une grande rapidité en direction du nord-est.

La "soucoupe" que M. Ates, ingénieur architecte de Marseille, précise avoir photographiée de chez lui le 26 mai dernier, à 18 h. 30 - notre photo - était, au contraire selon lui, extrêmement bruyante puisque, a-t-il dit, elle faisait vibrer les carreaux de sa chambre en restant immobile dans le ciel et que, lorsqu'elle s'est élevée pour disparaître, son accélération a été accompagnée d'une étonnante déflagration.

[Légende des photographies:] Cette photographie, où le seul élément terrestre paraît être la corde à linge que l'on distingue en bas, a été prise par un architecte de Marseille, et nous a été communiquée par le grand hebdomadaire "Semaine du Monde". Elle a été prise 26 mai 1954, à 18 h. 30 du soir, par un temps brumeux. La seconde photo a été prise de nuit. Elle traduirait une impression de "cigare volant" plutôt que celle d'une "soucoupe".

[Ref. nll1:] JOURNAL "NORD LITTORAL":

Scan.

La chronique des soucoupes
volantes

Perpignan, 1 Octobre. -- Au mas de Bruzy, près de Perpignan, plusieurs vendangeurs ont déclaré avoir aperçu dans le ciel un objet brillant ayant la forme d'une soucoupe. Après avoir évolué à la verticale en laissant une traînée blanche, l'engin disparut dans les nuages.

***

Mulhouse, 1 Octobre. -- Deux personnes ont déclaré avoir aperçu un engin lumineux dans le ciel, à Rixheim, à l'aide de jumelles, elles ont constaté qu'il avait la forme d'un long cigare, une douzaine de petits cigares satellites l'entouraient, un cheminot de service de nuit a déclaré avoir observé le même phénomène.

***

Bessèges, 1 Oct. -- Deux habitants de la commune de Foussignargues, près de Bessèges, ont déclaré avoir aperçu dans un pré, à proximité de leur maison, dans la nuit de dimanche à lundi, un engin mystérieux ayant la forme d'un ballon long et brillant. L'engin venait du sud et se dirigeat vers le nord-ouest.

***

Nevers, 1 Oct. -- M. Raymond Deloire, 20 ans, ouvrier agricole, à Langeron (Nièvre) qui circulait à bicyclette, sur la route de Saint-Pierre-le-Moutiers, a aperçu dans le ciel un mystérieux objet de forme hémisphérique émettant à l'avant une vive lueur orange. Des flammes jaillissaient de l'arrière. L'engin se déplaçait sans bruit avec une grande rapidité en direction du nord-est.

[Ref. cpd1:] JOURNAL "LE COURRIER PICARD":

Scan.

En France les soucoupes continuent... de voler

Dans le Haut-Rhin, deux témoins
affirment avoir vu un "cigare"
entouré d'une douzaine de plus petits
qui l'escortaient

PERPIGNAN, 1er octobre. -- Au mas de Bruzy [sic], près de Perpignan, plusieurs vendangeurs ont déclaré avoir aperçu dans le ciel, un objet brillant ayant la forme d'une soucoupe. après avoir évolué à la verticale en laissant une traînée blanche, l'engin disparut dans les nuages.

MULHOUSE. -- Deux personnes ont déclaré avoir aperçu un engin lumineux dans le ciel, à Rixheim. A l'aide de jumelles, elles ont constaté qu'il avait la forme d'un long cigare, une douzaine de petits cigares satellites l'entouraient, un cheminot de service de nuit a déclaré avoir observé le même phénomène.

BESSEGES. -- Deux habitants de la commune de Foussignargues, près de Bessèges, ont déclaré avoir aperçu, dans un pré, à proximité de leur maison, dans la nuit de dimanche à lundi, un engin lumineux rouge vif entouré de tiges verticales.

PAU. -- Hier matin, vers 11 h. 45, de nombreuses personnes ont aperçu dans le ciel, à très haute altitude, un engin mystérieux ayant la forme d'un ballon long et brillant. L'engin venait du sud et se dirigeait vers le nord-ouest.

NEVERS. -- M. Raymond Deloire, 20 ans, ouvrier agricole, à Langeron (Nièvre) qui circulait à bicyclette, sur la route de Saint-Pierre-le-Moutiers, a aperçu dans le ciel, un mystérieux objet de forme hémisphérique, émettant à l'avant une vive lueur orange. Des flammes jaillissaient de l'arrière. L'engin se déplaçait sans bruit avec une grande rapidité en direction du nord-est.

[Ref. nnm1:] JOURNAL "LE NOUVEAU NORD MARITIME":

Scan.

On en voit partout...

Soucoupes volantes
cigares et... "cigarillos"

Perpignan, 1er. -- Au Mas de Brury, près de Perpignan, plusieurs vendangeurs ont déclaré avoir aperçu dans le ciel un objet brillant ayant la forme d'une soucoupe. Après avoir évolué à la verticale en laissant une traînée blanche, l'engin disparut dans les nuages.

Mulhouse, 1er. -- Deux personnes ont déclaré avoir aperçu un engin lumineux dans le ciel à Rixheim, à l'aide de jumelles, elles ont constaté qu'il avait la forme d'un long cigare, une douzaine de "petits cigares" satellites l'entouraient. Un cheminot en service de nuit a déclaré avoir observé le même phénomène.

Besseges, 1er. -- Deux habitants de la commune de Foussignargues, près de Bessèges, ont déclaré avoir aperçu dans un pré, à proximité de leur maison, dans la nuit de dimanche à lundi, un engin lumineux rouge vif entouré de tiges verticales.

Pau, 1er. -- Hier matin vers 11 h. 45, de nombreuses personnes ont aperçu dans le ciel, à très haute altitude, un engin mystérieux ayant la forme d'un ballon long et brillant. L'engin venait du Sud et se dirigeait vers le Nord-Ouest.

Nevers, 1er. -- M. Raymond Deloire, 20 ans, ouvrier agricole à Langeron (Nièvre), qui circulait à bicyclette sur la route de Saint-Pierre-le-Moutiers, a aperçu dans le ciel un mystérieux objet de forme demi-sphérique, émettant à l'avant une vive lueur orange. Des flammes jaillissaient de l'arrière. L'engin se déplaçait sans bruit avec une grande rapidité en direction du Nord-Est.

Dijon, 1er. -- Deux enfants de Prémanon, le jeune Raymond Roland, 12 ans, et sa soeur Janine, 9 ans, ont raconté à leur maître d'école l'étonnante histoire suivante:

Il pleuvait à verse, la veille, lorsque, vers 20 h. 30, Raymond entendit son chien japper furieusement. Il sortit et aperçut dans la cour de la ferme de ses parents un engin métallique, haut de 2s mètres, qui brillait sous la lumière. Effrayé, le gosse rentra, mais poussé par la curiosité, il sortit de nouveau avec sa soeur. L'étrange engin s'était rapproché. Le gamin jeta quelques cailloux en direction de la machine qui se mit en route. Le souffle coucha les deux enfants, qui n'osèrent pas conter leur mésaventure à leurs parents.

Interrogé par la police, Raymond a déclaré que "le truc (sic) était posé sur trois pieds".

Effectivement, les gendarmes ont retrouvé des traces dans la cour. Mais la pluie les avait en partie effacées.

La liste s'allonge

Des soucoupes volantes ont également été aperçues à Rebais (S.-et-.M.), à Brest, à La Rochelle, à Lins (Autriche), à Nîmes, à Montpellier, à Casablanca, à la Norville (S.-et-.O).

En 1950, à la Radio américaine...

Dans une émission radiophonique faite en 1950, le journaliste et commentateur américain Henri Taylor disait:

"Sans trahir le moindre secret militaire, je puis vous assurer que les soucoupes volantes font partie d'un grand programme expérimental qui se développe aux Etats-Unis depuis bientôt trois ans. Je sais à quoi servent les soucoupes volantes: c'est un grand secret militaire qu'il ne m'est pas permis de dévoiler. Le jour où l'Armée de l'Air américaine décidera de rompre le silence, l'humanité apprendra une très bonne nouvelle..."

[Ref. int1:] JOURNAL "L'INDEPENDANT":

Scan.

CIGARES EN GROUPE DANS LE HAUT-RHIN...

ET BOULES DE FEU EN ROUSSILLON

MULHOUSE. -- Deux personnes ont déclaré avoir aperçu un engin lumineux dans le ciel, à Rixheim. A l'aide de jumelles, elles ont constaté qu'il avait la forme d'un long cigare. Une douzaine de petits cigares satellites l'entouraient. Un cheminot en service de nuit a déclaré avoir observé le même phénomène.

BESSEGES. -- Deux habitants de la commune de Foussignargues, près de Bessèges, ont déclaré avoir aperçu dans un pré, à proximité de leur maison, dans la nuit de dimanche à lundi, un engin lumineux rouge vif entouré de tiges verticales.

PAU. --- Jeudi matin, vers 11 h. 45, de nombreuses personnes ont aperçu dans le ciel, à très haute altitude, un engin mystérieux ayant la forme d'un ballon long et brillant. L'engin venait du Sud et se dirigeait vers le Nord-Ouest.

NEVERS. -- M. Raymond Deloire, 20 ans, ouvrier agricole à Langeron (Nièvre), qui circulait à bicyclette sur la route de St-Pierre-le-Moutiers, a aperçu dans le ciel un mystérieux objet de forme demi-sphérique émettant à l'avant une vive lueur orange, des flammes jaillissaient de l'arrière. L'engin se déplaçait sans bruit avec une grande rapidité en direction du Nord-Est.

PERPIGNAN. -- M. Jean-Bertrand Petit, demeurant au Mas Conte, près de Perpignan, arrosait ses salades, vers 3 h. 1/2 du matin, lorsqu'il aperçut dans le ciel une boule de feu. L'apparition fut brève et ne laissa pas de traces.

A Thuir, jeudi, vers 18 h. 15, un engin ayant la forme d'un tonneau auréolé de feu a été vu par une personne digne de foi. L'appareil, qui marchait à faible allure, a disparu en direction de la mer.

D'autre part, plusieurs Perpignanais affirment avoir vu hier, vers 14 heures, au-dessus de la ville, un globe lumineux, tantôt rouge, tantôt blanc et qui évolua pendant plusieurs minutes avant de se fondre dans le ciel.

Un globe lumineux demeure une heure au-dessus de Fleury-d'Aude

FLEURY-D'AUDE (C.P.). -- Hier soir, de 21 heures à 22 heures, la population de Fleury a pu voir un globe lumineux, dont la couleur passait du rouge au vert, puis au blanc, se déplacer lentement au-dessus de la localité. L'engin marquait des temps d'immobilité et il fut alors possible de déceler qu'il avait un mouvement de rotation.

Le globe lumineux se dirigea ensuite en direction de Béziers et disparut.

Une boule brillante au-dessus de Puivert

PUIVERT. -- M. Saboureau, limonadier à Bélesta (Ariège) faisait le trajet Bélesta-Puivert en camionnette, quand il a aperçu dans le ciel, hier vers 17 heures, une boule très brillante comme un soleil suivant la direction nord-sud, volant à une altitude qu'il estime à 2.000 mètres, et se déplaçant à une vitesse relativement réduite.

La boule se déplaçait sans le moindre bruit et était suivie d'une longue queue de fumée grise. M. Saboureau ayant arrêté son véhicule pour mieux observer, a pu voir, après quelques minutes l'engin disparaître dans la direction d'Ax-les-Termes. Son observation lui permet d'affirmer de façon absolue qu'il ne s'agissait pas d'un avion.

[Ref. vmr1:] JOURNAL "VAR-MATIN REPUBLIQUE":

Toujours les soucoupes et cigares

Perpignan, 1er octobre. -- Au mas de Bruzy, près de Perpignan, plusieurs vendangeurs ont déclaré avoir aperçu dans le ciel un objet brillant ayant la forme d'une soucoupe.

Après avoir évolué à la verticale en laissant une traînée blanche, l'engin disparut dans les nuages.

A Mulhouse, deux personnes ont déclaré avoir aperçu un engin lumineux dans le ciel de Rixheim, à l'aide de jumelles, elles ont constaté qu'il avait la forme d'un long cigare, une douzaine de petits satellites l'entourait. Un cheminot de service de nuit a déclaré avoir observé le même phénomène.

A Bessegues, deux habitants de la commune de Foussignargues, près de Bessegues, ont déclaré avoir aperçu dans un pré, à proximité de leur maison, dans la nuit de dimanche à lundi, un engin lumineux rouge vif entouré de tiges verticales.

A Nevers, M. Raymond Deloire, 20 ans, ouvrier agricole à Langeron (Nièvre) qui circulait sur la route de St Pierre les Moutiers, a aperçu dans le ciel, un mystérieux objet de forme demi sphérique émettant à l'avant une vive lueur orange, des flammes jaillissaient à l'arrière. L'engin se déplaçait sans bruit avec une grande rapidité en direction du nord-est.

[Ref. ppe1:] JOURNAL "PARIS-PRESSE":

Scan.

LES "MARTIENS" EN VACANCES (SUITE)

UNE "SOUCOUPE" A TROIS PIEDS DANS LE JURA, ET UN "CIGARE"
à feu arrière dans le Nivernais

IL est vrai, comme l'assurent les disciples du "Christ de Montfavet" [*], que les soucoupes volantes sont une manifestation divine, on en a vu assez, hier, dans le ciel de France, pour "nimber" tous les apôtres de ce Messie-postier. Et assez de cigares pour la consommation de M. Churchill en en quinze jours.

L'histoire la plus sensationnelle est celle que raconte le petit Raymond Romand, un garçon de 12 ans, dont les parents sont fermiers à Prémanon, dans le Jura. Il a vu, l'autre soir, une soucoupe volante au beau milieu de la cour de la ferme. Il était huit heures du soir; l'enfant était sorti en entendant le chien aboyer furieusement. La soucoupe était là, haute de deux mètres. Il lui lança des pierres, s'approcha. A ce moment, elle se mit en mouvement et le souffle le souleva du sol. Terrorisé, il se sauva. Sa soeur, la petite Jeanine (9 ans), affirme avoir vu aussi la soucoupe, de la fenêtre.

"J'ai vu des fantômes", devait-elle déclarer le lendemain à ses camarades d'école.

Les deux enfants jurent qu'ils n'avaient jamais entendu parler de soucoupes volantes.

Le "truc" était posé sur trois pieds", a précisé Raymond.

Il a voulu montrer aux gendarmes les traces que les trois pieds avaient laissées sur le sol de la cour. Malheureusement, la pluie les avait effacées...

A Foussinargues, près de Bessèges, dans le Gard, deux personnes affirment qu'elles ont vu dans un pré "un engin lumineux rouge, vif, entouré de tiges verticales". Près de Mulhouse, un cigare s'est promené dans le ciel, suivi d'une "portée" de douze cigarillos.

Le fils du garde champêtre de Langeron, dans le Nivernais, n'a vu, lui, qu'un seul cigare. Il était muni d'un "feu arrière". Ce qui semble indiquer que les Martiens ont une police de l'air.

Deux mille Palois ont vu, hier après-midi, un cigare et deux soucoupes, l'une blanche, l'autre verte. Ils ont été un peu déçus en apprenait dans la soirée que le cigare était un avion à réaction et les deux soucoupes des ballons d'enfants...

[*] Georges Roux, dit "le Christ de Montfavet" (1903-1981), quitte son emploi à la poste d'Avignon, tente les carrières de poète, de romancier, de musicien, puis dans les années 1950 se proclame "guérisseur", puis "réincarnation du Christ" et même "Dieu". Il fonde une secte, écrit des livres de "spiritualité", prédit la fin des temps" pour le 1er janvier 1980, et rencontre un petit succès, monté en épingle dans la presse.

[Ref. ner1:] JOURNAL "NORD-ECLAIR":

Scan.

DE PLUS EN PLUS MYSTERIEUX

Des "objets lumineux" explorent le Midi et l'Est

La ronde des soucoupes volantes, cigares lumineux et autres mystérieux engins continue à travers la France, pays du tourisme pour Martiens en vacances. Hier, ce fut un ballet lumineux dans le ciel de l'Ardèche, un atterrissage dans une cour de ferme du Jura et des apparitions dans tous les cieux, de nuit ou de jour.

La suite en page 11
sous le titre:
SOUCOUPES

Scan.

Soucoupes

L'histoire la plus étonnante est celle que raconte un garçon de 12 ans, Romain Romand, dont les parents sont fermiers à Prémanon, dans le Jura. Jeudi soir, il a vu une soucoupe volante, haute de deux mètres, qui avait atterri au beau milieu de la cour de la ferme. Il lui lança des pierres et s'approcha. La soucoupe se mit alors en mouvement est le déplacement d'air le souleva du sol.

Terrorisé, il se sauva. Sa petite soeur de 9 ans affirme avoir vu aussi la soucoupe de la fenêtre. Les deux enfants assurent qu'ils n'avaient jamais entendu parler de « soucoupe volante ».

Dans l'Ardèche, à Lemps, non loin de Tournon, un cultivateur, M. Joseph Habrat, observait un objet lumineux, plus clair qu'une étoile et qui se dirigeait vers Valence.

Avec étonnement, il le vit se déplacer à une très grande vitesse et soudain s'immobiliser. M. Habrat appela sa fille, très sceptique quant à la réalité des soucoupes volantes, et tous deux assistèrent alors à un véritable ballet lumineux, mené par le premier faisceau. Soudain tous disparut vers l'Est. Trois engins réapparurent un moment et s'éclipsèrent à leur tour.

Au Mas de Bruzy, près de Perpignan, plusieurs vendangeurs ont déclaré avoir aperçu dans le ciel un objet brillant ayant la forme d'une soucoupe. Après avoir évolué à la verticale, en laissant une traînée blanche, l'engin disparut dans les nuages.

A Rixheim, près de Mulhouse, deux personnes ont déclaré avoir aperçu un engin lumineux dans le ciel. A l'aide de jumelles, elles ont constaté qu'il avait la forme d'un long cigare, une douzaine de cigarillos l'accompagnaient. Un cheminot en service de nuit assure avoir observé le même phénomène.

Deux habitants de la commune de Foussignargues, près de Besseges, dans le Gard, ont déclaré avoir aperçu dans un pré, à proximité de leur maison, dans la nuit de dimanche à lundi, un engin lumineux rouge vif entouré de tiges verticales.

Jeudi matin, de nombreux Palois ont eux aussi aperçu dans le ciel, à très haute altitude, un engin mystérieux ayant la forme d'un ballon allongé et brillant, qui venait du Sud et se dirigeait vers le Nord-Ouest.

A Nevers, M. Raymond Deloire, ouvrier agricole à Langeron (Nièvre), qui circulait à bicyclette sur la route de Saint-Pierre-le-Moutiers, aperçut dans le ciel un mystérieux objet de formes demi-sphérique et mettant à l'avant une vive lueur orange, tandis que des flammes jaillissaient de l'arrière. Il se dirigeait sans bruit à grande vitesse en direction du Nord-Est.

[Ref. non1:] JOURNAL "NORD-MATIN":

Scan.

Ballet de "soucoupes"
dans le ciel de l'Ardèche

M. Joseph Habrat, cultivateur au quartier des Perrets, à Lamps [sic], non loin de Tournon (Ardèche), a observé, dans le ciel, la nuit dernière, un véritable ballet de "soucoupes volantes".

Il avait remarqué tout d'abord une lumière verte se déplaçant lentement, en direction de Valence. Puis l'engin lumineux se mit à évoluer à toute vitesse dans diverses directions et finit par s'immobiliser.

Le cultivateur appela alors sa fille Yvette qui jusqu'ici "s'était refusée à croire aux soucoupes volantes".

Comme son père, Yvette put observer l'engin lumineux, qui s'avança, sembla-t-il, jusqu'à 500 mètres d'eux environ. Un peu plus tard, une dizaine d'engins vinrent se joindre au premier et esquissèrent avec lui un véritable ballet, avant de disparaître en direction de l'Est.

Peu après, trois engins apparurent de nouveau, puis disparurent dans la même direction que les précédents.

12 petits cigares satellites

D'autre part, deux personnes ont déclaré avoir aperçu un engin lumineux, dans le ciel, à Rixheim. A l'aide de jumelles, elles ont constaté qu'il avait la forme d'un long cigare, une douzaine de petits satellites l'entouraient. Un cheminot de service de nuit a déclaré avoir observé le même phénomène.

Une soucoupe à Caudry

Vendredi matin, vers 6 h. 45, trois ouvriers, dont deux maçons et un menuisier, se dirigeaient vers Caudry, pour se rendre à leur lieu de travail, lorsqu'ils aperçurent un engin original, d'une forme ovale, de couleur rose pâle, très lumineux, laissant derrière lui une traînée absolument éblouissante.

Cette "soucoupe volante" semblait survoler la route nationale 29 et se dirigeait vers Le Cateau.

L'un de ces ouvriers, M. Victor Lebon, 43 ans, maçon, domicilié à Quiévy, est affirmatif dans ses déclarations. Les deux autres, dont l'un est domicilié à Saint-Hilaire-lez-Cambrai, ont préféré garder l'anonymat, mais abondent dans le même sens.

Entouré de tiges verticales

Signalons encore que deux habitants de la commune de Foussignargues, près de Bessègues, ont déclaré avoir aperçu, dans un pré, à proximité de leur maison, dans la nuit de dimanche à lundi, un engin lumineux rouge vif, entouré de tiges verticales.

De nombreuses personnes ont également aperçu, à Pau, dans le ciel à très haute altitude, un engin mystérieux ayant la forme d'un ballon long et brillant. L'engin venait du Sud et se dirigeait vers le Nord-Ouest.

Enfin, M. Raymond Deloire, 20 ans, ouvrier agricole é Langeron (Nièvre), qui circulait à bicyclette, sur la route de Saint-Pierre-le-Moutiers, a aperçu dans le ciel un mystérieux objet de forme demi-sphérique émettant, à l'avant, une vive lueur orange, des flammes jaillissaient de l'arrière. L'engin se déplaçait sans bruit, avec une grande rapidité, en direction du Nord-Est.

[Ref. ads1:] JOURNAL "L'ARDENNAIS":

LA CHRONIQUE DES "SOUCOUPES VOLANTES"

PERPIGNAN. -- Au mas de Bruzy, près de Perpignan, plusieurs vendangeurs ont déclaré avoir aperçu dans le ciel un objet brillant ayant la forme d'une soucoupe. Après avoir évolué à la verticale en laissant une traînée blanche, l'engin disparut dans les nuages.

MULHOUSE. -- Deux personnes ont déclaré avoir aperçu un engin lumineux, dans le ciel, à Rixheim. A l'aide de jumelles, elles ont constaté qu'il avait la forme d'un long cigare. Une douzaine de petits cigares satellites l'entouraient. Un cheminot de service de nuit a déclaré avoir observé le même phénomène.

BESSEGES. -- Deux habitants de la commune de Foussignargues, près de Bessèges, ont déclaré avoir aperçu dans un pré, à proximité de leur maison, dans la nuit de dimanche à lundi, un engin lumineux rouge vif entouré de lignes verticales.

PAU. -- De nombreuses personnes ont aperçu dans le ciel, à très haute altitude, un engin mystérieux ayant la forme d'un ballon long et brillant. L'engin venait du sud et se dirigeait vers le nord-ouest.

NEVERS. -- M. Raymond Deloire, ouvrier agricole à Langeron (Nièvre), qui circulait à bicyclette sur la route de Saint-Pierre-le-Moutiers, a aperçu dans le ciel un mystérieux objet de forme demisphérique émettant à l'avant une vive lueur orange. Des flammes jaillissaient de l'arrière. L'engin se déplaçait sans bruit avec une grande rapidité en direction du nord-est.

[Ref. ler1:] JOURNAL "L'EST REPUBLICAIN":

Scan.

Le "météore" de Suède n'était pas une arme robot ...mais un avion à réaction

Stockholm. -- Le "météore de Bjuv", photographié dans la nuit de lundi à mardi par un habitant de cette localité, n'était qu'un avion à réaction, a estimé l'état major suédois en en examinant la photo de l'engin. Pourtant, le professeur Bertil Lindblad, attaché à l'observatoire de Lund, après agrandissement, avait cru détecter une arme-robot.

En se basant sur la direction prise par l'objet, on avait pensé qu'il pourrait venir des côtés de l'Allemagne orientale où, selon certaines informations, les Russes procéderaient actuellement à des expériences de fusées.

Toujours les soucoupes

D'autre part, des "soucoupes volantes" continuent d'être signalées aux quatre coins du ciel de France. Il ne se passe plus de jour que des témoins de bonne foi n'aient aperçu "des engins mystérieux" aux formes bizarroïdes, et filant à grande allure dans un silence impressionnant.

Près de Perpignan, plusieurs vendangeurs ont déclaré avoir aperçu dans le ciel un objet brillant ayant la forme d'une soucoupe. Après avoir évolué à la verticale en laissant une traînée blanche, l'engin disparut dans les nuages.

Deux personnes ont déclaré avoir aperçu un engin lumineux dans la nuit de jeudi à vendredi, à Rixheim (Haut-Rhin). A l'aide de jumelles, elles ont constaté qu'il avait la forme d'un long cigare. Une douzaine de petits cigares l'entouraient. Un cheminot en service de nuit a déclaré avoir observé le même phénomène.

Deux habitants de la commune de Foussignargues, près de Bessèges, ont aperçu dans un pré, à proximité de leur maison, dans la nuit de dimanche à lundi, un engin lumineux rouge vif entouré de tiges verticales.

A Pau, jeudi, de nombreuses personnes ont vu dans le ciel, à très haute altitude, un engin mystérieux ayant la forme d'un ballon long et brillant. L'engin venait du sud et se dirigeait vers le nord-ouest.

Enfin, M. Raymond Deloire, 20 ans, ouvrier agricole à Langeron (Nièvre), qui circulait l'autre nuit à bicyclette sur la route de Saint-Pierre-le-Moutier, a aperçu dans le ciel un mystérieux objet de forme demi-sphérique émettant à l'avant une vive lueur orange. Des flammes jaillissaient de l'arrière. L'engin se déplaçait sans bruit avec une grande rapidité en direction du nord-est.

[Ref. fde1:] JOURNAL "FRANCE-DIMANCHE":

Colmar

C'est toute une escadrille de cigares brillants, ayant l'aspect ci-dessus, qu'ont pu observer M. Muller et sa femme, en Alsace, le 30 septembre à 1 h. 30, pendant une demi-heure, au-dessus de la Forêt-Noire.

[Ref. fde2:] JOURNAL "FRANCE-DIMANCHE":

Colmar

Le type le plus pur d'une soucoupe-cigare. On remarquera l'anneau central qui permet de distinguer l'engin d'un simple dirigeable. Observé pendant une demi-heure au dessus de la Forêt-Noire par M. Muller.

[Ref. hws1:] HAROLD T. WILKINS:

L'auteur indique qu'en octobre 1954, deux personnes près de Mulhouse, dans le Haut-Rhin, sur la frontière Franco-allemande, ont vu un objet lumineux en forme de cigare entouré par douze plus petits objets satellites fusiformes.

[Ref. aml1:] AIME MICHEL:

L'ufologue français Aimé Michel rapporte que le dans la nuit du 27 au 28 septembre 1954, un grand cigare vertical accompagné de ses petits satellites a été vu à Rixheim. Deux personnes avaient vu une tache lumineuse dans le ciel, avaient cherché des jumelles, et à l'aide des jumelles avaient pu distinguer le grand cigare et son cortège de petits satellites.

La description par ces deux personnes a été:

"... un long engin en forme de cigare autour duquel naviguaient en tout sens une dizaine de points lumineux beaucoup plus petits."

Michel note qu'un cheminot qui était en service de nuit a la gare a fait de manière indépendante la même observation.

L'observation a été racontée par le journal France-Soir du 2 octobre, et l'article la date au 1er octobre. Aimé Michel a vérifié cette date et trouvé que l'observation était le 27 septembre.

[Ref. jln1:] JIM LORENZEN:

Le 27 septembre 1954, des observations ont été faites à Perpignan près de Foussignorgues [sic], à Lemps, Premanon et Rixheim. Une fois de plus ces observations tombent sur une ligne droite, l'observation de Rixheim était d'une forme de cigare stationnaire, Rixheim se trouve à une extrémité de la ligne. Deux autres observations du 27 septembre s'alignent sur celles de Rixheim, à l'est de Paris, et celle de Francles, mais pas sur la même ligne que les autres.

[Ref. jve6:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique que le 27 septembre 1954, il y a eu un intéressant témoignage à Rixheim.

[Ref. jve5:] JACQUES VALLEE:

154 -007.40421 47.75000 27 09 1954 24 00 2 RIXHEIM HT-RHIN F 1293 C** 148

[Ref. rhl1:] RICHARD HALL - NICAP:

27 Sept. 1954

Rixheim, France

Trois; deux observations indépendantes

Objet Parent (cigare) avec 10 ou plus petis objets lumineux navigant dans toutes les directions

[Ref. via1:] BULLETIN D'UFOLOGIE "VIMANA 21":

SAMEDI 2 ET DIMANCHE 3 OCTOBRE: LE CHAPITRE DES SOUCOUPES V0LANTES -

A PERPIGNAN: Au Mas de Bruzy, plusieurs vendangeurs ont déclaré avoir aperçu dans le ciel, un objet brillant ayant la forme d'une soucoupe. Après avoir évolué à la verticale en laissant une traînée blanche, l'engin disparut dans les nuages.

A MULHOUSE: Deux personnes ont déclaré avoir aperçu un engin lumineux dans le ciel à Rixheim. A l'aide de jumelles, elles ont constaté qu'il avait la forme d'un long cigare. Une douzaine de petits cigares satellites l'entouraient. Un cheminot a déclaré avoir observé le même phénomène.

A NIMES: Deux habitants de Foussignargues, près de Besseges dans le Gard, ont déclaré avoir aperçu dans un pré à proximité de leur maison, dans la nuit de Dimanche à Lundi, un engin lumineux rouge vif entouré de tiges verticales.

A PAU: Hier matin, vers 11h45, de nombreuses personnes ont aperçu dans le ciel à très haute altitude, un engin mystérieux ayant la forme d'un ballon long et brillant. L'engin venait du sud et se dirigeait vers le nord ouest.

La source est indiquée être le journal Le Bien Public.

[Ref. lgs1:] LOREN GROSS:

Un autre "vaisseau-mère?"

Trois personnes à Rixheim, France, ont rapporté un OVNI ovale dans le ciel de nuit le 27. L'un était un ouvrier de chemin de fer qui a aperçu l'objet et a rédigé un rapport séparément des deux autres témoins. La meilleure description était des deux personnes dont des noms et le métier ne sont pas connus. Ils ont employé des jumelles de théâtre et affirmé qu'ils ont pu voir "... un long engin de la forme d'un cigare autour duquel dix points lumineux ou plus, beaucoup plus petits se sont dirigé dans toutes les directions." 139.

[Ref. lgs2] LOREN GROSS:

Une histoire de première page.

3 octobre. Sunday Dispatch de Londres.

Tant de choses se passaient en France que la presse anglaise fut forcée d'en prendre note. En fait, l'histoire était trop grande. Le London Sunday Dispatch ne pouvait imprimer qu'un résumé sur sa première page. La situation étant peu claire, les erreurs et le manque de détails étaient inévitables dans les rapports. Le Dispatch a informé ses lecteurs:

"Près de Grenoble, le fermier Joseph Habrat a vu un moteur [mauvaise traduction de "engin"] lumineux se déplacer à grande vitesse.

"Sa fille, Yvette, a dit qu'il est venu à moins de 600 mètres avec un "ronflement doux".

Un peu plus tard, deux mille personnes ont vu une douzaine d'entre eux "danser un ballet" dans le ciel.

"Deux personnes à Rixheim, près de Mulhouse, ont observé un moteur [mauvaise traduction de "engin"] lumineux en forme de cigare entouré de douze cigares satellites plus petits.

"Trois vacanciers de la plage de Carry-le-Rouet ont vu un demi-cigare sur le port, trois femmes qui l'ont vu le décrivent comme laissant une trace de fumée.

Un champignon volant a été signalé par un camionneur et son ami à Faremontiers. C'était dans un champ et avait trois jambes en forme de trépied.

- J'ai essayé de l'approcher, dit-il, mais à environ quatre cents pieds je fus arrêté par un rayon, je sentis de petits picotements, ma tête était embrumée, j'avais une sueur froide, je ne pouvais pas bouger.

"Le champignon s'éleva alors lentement et s'envola.

"Le Dr. Martinet, spécialiste de la maladie de la peau à Chambéry, a observé une soucoupe volante manoeuvrer dans le ciel pendant quatre minutes.

"Dans le golfe de Gascogne, un mousse et les deux matelots d'un bateau de marchandises virent un disque en mouvement avec une lueur verdâtre.

"L'actrice Michele Morgan a vu un disque lumineux sur le terminal aérien des Invalides à Paris.

"Il y a eu trois rapports d'hommes d'une autre planète débarquant en France.

"A Vienne, un fermier a dit que le visiteur, qui portait une sorte de costume de plongée, lui caressait le bras.

"Une femme de Drome a vu 'un être de la taille d'un enfant et au visage humain, il semblait être enveloppé dans un sac transparent'".

"Les deux visiteurs en France sont retournés à leurs soucoupes et ont décollé verticalement.

"Un contre-maître d'une carrière à Marcilly-sur-Vienne et six de ses ouvriers venaient de voir un petit homme harnaché et botté avec un revolver tirant des 'rayons lumineux et paralysants'".

"Un sifflement attira l'attention de deux hommes de Blanzy sur une machine en forme de cigare dans un champ fraîchement labouré.

"Les hommes ont dit que la machine avait environ six pieds de longueur. Le bout pointu était jaune, le reste du cigare brun.

"Quand ils se sont approchés de la machine, elle s'est élevée verticalement.

Un policier, un épicier et huit autres personnes ont vu un "cigare" incandescent à Agen.

"Une 'boule brillante' apparut à un gardien d'étable à Belesta. Il a dit qu'elle a laissé une traînée de fumée grise tandis qu'elle filait à travers le ciel".

L'auteur du compte rendu mentionné ci-dessus a noté qu'à l'heure juste ce jour-là (3 octobre 1954) à 40 miles, un incroyable "spectacle céleste" se déroulait au-dessus d'une zone boisée près du village de Marcoign, en France, devant 20 témoins. Que tant de personnes au même moment à différents endroits aient eu une hallucination semblable troublait l'esprit de l'auteur, à tel point qu'il a consulté un psychiatre affecté aux tribunaux de la Seine, un Dr Gouriou.

"L'illusion de masse est-elle possible à cette échelle?

La question ci-dessus a été posée à l'expert en santé mentale qui a répondu qu'il n'avait jamais connu une soucoupe volante jouant un rôle dans les hallucinations de ses patients, et que les hallucinations étaient généralement des sons plutôt que des images visuelles. De plus, lorsque rarement des troubles visuels se produisaient, ces problèmes étaient presque toujours dus à une toxémie ou à des lésions cérébrales, ce qui contribuerait certainement à exclure la possibilité d'une "illusion visuelle de masse".

Le Dr Gouriou a alors sagement terminé l'entretien avec: "... Je pense que ceux qui prétendent avoir vu des soucoupes le font de bonne foi, à moins bien sûr qu'ils essaient de nous tromper. Un être humain normal voit, il interprète dans une large mesure, et ce fait seul rend tous les faits humains faillibles.

[Ref. htr1:] HERBERT S. TAYLOR:

Certains des autres rapports de nuage-cigare de la vague française de 1954 incluent: Septembre 27, tôt le matin, Rixheim (département du Haut-Rhin, Alsace). Deux témoins, ayant noté dans le ciel une tache ovale étrange, immobile, lumineuse, l'ont étudiée à loisirs avec des jumelles. Elles ont révélé "une longue forme en forme de cigare, autour duquel 10 points lumineux beaucoup plus petits naviguaient dans tous les sens." Un troisième témoin a rédigé un rapport indépendant avec la même description.

[Ref. lhh1:] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

3856: 1954/09/27 23:50 3 7:25:00 E 47:45:00 N 3333 WEU FRN HRH 7:8

RIXHEIM,FR:3 OBS:IMMENSE CGR:12 PLUS PETITS UFOS ORBIT IN ALL DIRECTIONS:/IFSN°27/r171

RefN°138 GROSS,L.:UFOs a HISTORY-1954/10 bks Book N° 3 Page 69 : VILLE &VILLE

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique dans sa base de données que dans le Haut Rhin (68) à Rixheim le 27 septembre 1954 à une heure non connue, "Dans la nuit du 27 au 28 septembre 1954, un grand cigare vertical accompagné de ses petits satellites a été observé. Deux personnes avaient vu une tache lumineuse dans le ciel, avaient cherché des jumelles, et à l'aide des jumelles avaient pu distinguer le grand cigare et son cortège de petits satellites. La description par ces deux personnes a été "un long engin en forme de cigare autour duquel naviguaient en tout sens une dizaine de points lumineux beaucoup plus petits.". Un cheminot qui était en service de nuit à la gare a fait de manière indépendante la même observation."

Les sources sont indiquées comme: "M.O.C. par Michel Aimé ** Arthaud 1958" et "Les OVNI vus de près par Gross Patrick ** http://ufologie.net".

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 27 septembre 1954 à 23:45 à Rixheim, France, "Cigare énorme, 12 plus petits OVNIS orbite dans toutes les directions. Explication: Planète."

Et: "On a observé des objets en forme de cigare. Témoins indépendants multiples. Plus de 10 objets en forme de cigare ont été observés par trois témoins dans une ville pendant plus de trois minutes."

Les sources sont indiquées comme *Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966; Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01); Hall, Richard H., The UFO Evidence, NICAP, Washington, 1964; Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002".

[Ref. uda2:] SITE WEB "UFODNA":

A la fin de 1954:

Rixheim, Alsace, France

13 objets, plus grand qu'une étoile, ont été observés par deux témoins.

Classification Hynek: DD

Les sources sont indiquées comme: "Newspaper Clippings."

[Ref. spa2:] GROUPE D'UFOLOGIE "SPICA":

En septembre, plusieurs observations, [... autres...], un objet semblable a un tube de neon au-dessus de Rixheim, [...autres...] etc.

[Ref. cvn2:] CHRISTIAN VALENTIN:

L'ancien journaliste Christian Valentin a publié en 2012 un très intéressant livre retraçant l'histoire des observations d'OVNIS et autres soucoupes volantes en Alsace, des origines jusqu'en 1980.

Dans ce livre, il relate une observation du jeudi 30 septembre 1954 à 1:30 à Rixheim dans le Haut-Rhin, en reprenant l'article paru dans le journal L'Alsace du vendredi 1er octobre 1954 en page 5 de l'édition française:

Une ESCADRILLE de cigares volants dans le ciel de RIXHEIM

Aura-t-on bientôt le mot de l'énigme? Les soucoupes volantes, ces derniers jours, font de plus en plus parler d'elles. On en voit partout, et non seulement des soucoupes, mais encore des aéronefs de forme oblongue, que l'on a aussitôt baptisés du nom de cigares volants. Si nombreuses sont les observations faites par des personnes dont le jugement ne saurait être mis en doute, que les plus sceptiques commencent à douter. D'où viennent ces soucoupes, ces cigares? D'Amérique selon les uns. De Russie selon d'autres. De Mars affirme-t-on encore...

En attendant d'avoir le fin mot d'apparitions dont il serait surprenant qu'elles ne préoccupent pas aussi les sphères gouvernementales, bien que jusqu'ici dans aucune capitale du monde on ait formulé d'opinion officielle sur le problème, en attendant, disions-nous, on lève de plus en plus souvent le regard au firmament.

Et dans la nuit de mercredi à jeudi des mystérieux "corps étrangers" ont été aperçus dans le ciel de Rixheim, assez loin vers l'Est, du côté de la Forêt-Noire. Un coup de téléphone nous en informait sur l'heure. Il nous était donné par un de nos lecteurs, qui venait de voir passer une véritable escadrille de cigares volants.

Nous n'avions aucune raison de douter de sa bonne foi, d'autant plus qu'il nous indiquait son nom et son adresse. Hier nous sommes donc allés lui rendre visite, à Rixheim. Il a bien voulu nous faire le récit circonstancié de ce qu'il a vu.

"La maison que j'habite se trouve à peu de distance du grand carrefour d'où la route nationale bifurque d'un côté sur Bâle et de l'autre sur Colmar. De ma fenêtre j'ai vue sur la Forêt-Noire, et par temps clair j'aperçois le Feldberg. Lorsque vers 1h30 ma femme se leva pour fermer la fenêtre, car la fraîcheur se faisait sentir, elle poussa un cri d'effroi et m'appela. Je me précipitai à la croisée."

"Et qu'avez vous vu exactement?"

"Au dessus du Feldberg se tenait un corps lumineux de quarante centimètres environ de diamètre. Tout autour de ce corps une douzaine d'étoiles brillantes. La plus petite d'entre elles dépassant largement en grosseur le plus grand des astres visibles, je pris une paire de jumelles et suivis le spectacle dans de meilleures conditions d'observation."

"Et l'image était dès lors plus détaillée?"

"Certes. Le corps lumineux offrait l'aspect d'un cigare brillant de toutes les couleurs de l'arc en ciel. li était à peu près trois fois plus long que large. Par son milieu il était ceint d'une sorte de couronne. Vues à l'aide de mes jumelles, les étoiles qui lui tenaient compagnie s'avéraient être des cigares elles aussi".

"Et cette escadre restait-elle immobile?"

"C'est le cigare du milieu, le plus grand, qui était le plus facile à observer. Il changeait de position exactement comme les autres, par mouvements brusques vers le haut, vers le bas ou sur le côté. A un certain moment, je crus m'apercevoir d'un mouvement latéral propre à l'engin. C'était ou la couronne qui tournait autour du corps ou bien ce dernier qui était en rotation à l'intérieur de la couronne... Je ne vis pas de gerbes de flammes, ni d'étincelles, mais à un moment donné tout le bâti émit un rayonnement intense de tous côtés."

"Et combien de temps avez-vous pu observer le spectacle?"

"Une demi-heure environ. Puis ma femme est allée vous téléphoner depuis la cabine publique de Rixheim. Après son retour nous continuâmes d'observer les cigares jusque vers 2h et demi du matin."

Pratiquement, la présence dans le firmament de la région des mystérieux engins s'est donc étendue sur une heure. Le groupe entier disparut ensuite en direction de la Suisse.

Ces cigares volants auraient également été observés par un fonctionnaire des chemins de fer en service de nuit. Il ne nous a malheureusement pas été possible de l'atteindre hier.

Christian Valentin reprend également les deux dessins parus dans France-Dimanche ([fde1] et [fde2]), notant qu'il s'agit bien de l'observation de Rixheim bien que le journal l'ai titré "Colmar".

[Ref. spa1:] ASSOCIATION UFOLOGIQUE SPICA:

Commune Date et heure d'observation Forme générale
Identification
Couleur générale
Hypothèse
Conclusion
RIXHEIM lundi 27 septembre 1954 oblongue (cigare)
Non Identifié
information non communiquée
Néant
Non résolu -manque d'info

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas quatre fois au lieu d'une:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19540927 27.09.1954 Rixheim France 24.00
19540927 27.09.1954 Rixheim France 24.00 NL
19540927 27.09.1954 Rixheim France Nuit NL
19540927 27.09.1954 Rixheim France

Explications:

Carte.

Nous sommes donc le 30 septembre 1954 de 1:30 du matin à 2:30 du matin à 47° 44' 37'' Nord, 7° 24' 46'' Est

La direction entre le croisement où se trouvaient les témoins et le Feldberg dans la Forêt-Noire en Allemagne est de 78° (globalement Est). La frontière Suisse s'étend largenment au Sud des témoins, de 85 à 228°; on peut seulement dire que cela implique que vu par les témoins, le départ de "l'escadrille" se fait dans le sens gauche-droite, ce déplacement a pu avoir une amplitude angulaire très faible aussi bien que très ample.

Le lieu exact n'est pas certain, mais quoi qu'il en soit (je connais très bien tout le secteur), nous sommes en plaine, mais avec moultes maisons et arbres qui ne donne pas une vue totalement libre sur l'horizon, sauf à se trouver à un étage ou plus, auquel cas la chose avait pu être parfaitement visible même si elle avait été basse ou posée sur la Forêt-Noire.

Il se trouve que nous avons dans le ciel à ce moment, à 01:30 du matin, à 71° 49' 15.9'' et l'élévation de 12° 0' 44.1'', Jupiter, très brillante avec 99.18 % de la surface éclairée par le soleil. Et au même endroit, nous avons Uranus, à avec 99.94 % de sa surface éclairée par le soleil.

Autour, plusieurs étoiles brillantes, comme Castor, Pollux, Procyon, Bételgeuse, et largement une douzaine d'étoiles de brillance moyenne, en tout cas quasi "regroupées" dans la portion de ciel autout de Jupiter.

Carte du ciel.

"L'escadre" est bien au-dessus du Feldberg, ne pouvant pas passer inaperçue, et au fil du temps, l'ensemble se déplace bien comme "de la gauche à la droite" des témoins, vers la Suisse en somme, comme "en direction de la suisse", quoi qu'en "montant" à près de 45°.

Je pense que le spectacle de Jupiter et Uranus, d'une part toutes deux au maximum de leur brillance, d'autre part, au même endroit du ciel, peut expliquer l'observation, expliquant l'étrangeté du spectacle pour les témoins.

Ce n'est pas une certitude totale, cependant. Si l'on entend le témoin au pied de la lettre, nous avons son indication: "Tout autour de ce corps une douzaine d'étoiles brillantes. La plus petite d'entre elles dépassant largement en grosseur le plus grand des astres visibles." Si "ce corps" désignait Jupiter, la "plus petite" parmi la "douzaine d'étoiles brillantes" ne pouvait pas vraiment dépasser "largement en grosseur le plus grand des astres visibles." Mais ceci provient de propos receuillis par un ou des journalistes, peut être avec quelque déformation.

Seule une enquête ufologique aurait permis s'il y avait eu lieu d'éliminer cette explication astronomique, qui me semble des plus probables.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Rixheim, Haut-Rhin, Muller, anneau, mouvements, saccades, Jupiter, Uranus, couple, anonyme, lumineux, nuit, cigare, escadre, formation, durée, lent, couleurs, multicolore, arc-en-ciel, vaisseau-mère, jumelles

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 8 novembre 2006 Première publication.
1.0 Patrick Gross 1 février 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [lcn1], [uda1].
1.1 Patrick Gross 25 février 2010 Addition [vmr1].
1.2 Patrick Gross 25 mai 2010 Addition [ler1].
1.3 Patrick Gross 18 juin 2010 Addition [jve5].
1.3 Patrick Gross 2 juillet 2010 Addition [jve6].
1.3 Patrick Gross 24 octobre 2011 Addition [int1].
1.4 Patrick Gross 4 juin 2015 Addition [spa1].
1.5 Patrick Gross 19 décembre 2016 Additions [lgs1], [ubk1].
1.6 Patrick Gross 23 mars 2017 Addition [lcn1].
1.7 Patrick Gross 2 avril 2017 Addition du Résumé, Explications changées, étaient "Non encore recherchées."
1.8 Patrick Gross 20 juin 2019 Additions [ads1], [via1], [lhh1].
1.9 Patrick Gross 28 juillet 2019 Explications changées, étaient "Non identifié, informations insuffisantes."
2.0 Patrick Gross 5 janvier 20320 Addition [ppe1].
2.1 Patrick Gross 16 février 2020 Addition [nnm1]. Dans les Explications, addition de "Dans la presse, le 24 septembre 1954..." et ce qui suit.
2.2 Patrick Gross 5 mars 2020 Addition [cpd1].
2.3 Patrick Gross 30 mars 2020 Addition [non1].
2.4 Patrick Gross 15 avril 2020 Addition [nll1].
2.5 Patrick Gross 3 juin 2020 Addition [ner1].
2.6 Patrick Gross 18 février 2021 Additions [uda2], [spi2], [cvn2], Résumé. Explications changées, étaient "Non encore reherchée".
2.7 Patrick Gross 16 mars 2021 Addition [lgs2].
2.8 Patrick Gross 7 mai 2021 Addition [lon1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 7 mai 2021.