Avions -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Avions secrets:

Les avions secrets de l'US Air Force:

Le U-2 permettait la surveillance continue de nuit comme de jour et quelques soient les conditions météorologiques des territoires que les Etats-Unis souhaitaient connaître. Il a permis de récolter des données et des renseignements militaires critiques pour les prises de décisions des stratèges, permettant de repérer des signes de débuts ou d'arrêts d'activités militaires, et les emplacements de troupes ou d'armements stratégiques.

L'avion de reconnaissance Lockheed U-2:

First prototype

La "Fact Sheet" de L'US Air Force pour le U-2:

Mission

Le U-2 fournit jour et nuit en continu, à haute altitude, en tout temps, une surveillance et une reconnaissance pour l'appui direct des forces aériennes et terrestres des Etats-Unis de ses alliés. Il fournit des renseignements critiques aux décideurs pout toutes les phases d'un conflit, y compris des indications et des avertissements en temps de paix, de crises, de conflit de faible intensité aux hostilités à grande échelle.

Caractéristiques

Le U-2 est un avion monoplace, monomoteur, de haute altitude, de surveillance et de reconnaissance. Allongé, étroit, ses ailes droites donnent au U-2 des caractéristiques similaires à celles d'un planeur et lui permettent de soulever les charges utiles de lourdes sonde à des altitudes élevées inégalées, rapidement, et de les maintenir à ces hauteurs pendant longtemps. L'U-2 est capable de rassembler des sondes multiples; photographiques, électro-optique, infra-rouge et d'imagerie radar, et également de rassembler des données météo pour le renseignement ainsi que des signaux de communications. Il peut envoyer vers le sol toutes ces données, sauf les photographies, presque en temps réel, vers n'importe où dans le monde, fournissant aux stratèges militaires des renseignements les plus actuels possibles.

L'U-2 a un des taux de réussite de mission les plus élevés de l'Armée de l'Air des États-Unis malgré le fait que l'avion est des plus difficile à piloter en raison de ses caractéristiques exceptionnellement difficiles de décollage et d'atterrissage. En raison de ses missions de haute altitude, le pilote doit porter un costume entièrement pressurisé.

L'avion a un moteur General Electric F-118-101 qui est économe en carburant et d'un poids léger - éliminant le besoin de ravitaillement en vol en combustible sur des missions de longue durée. La flotte subit un effort complet de recâblage pour abaisser sa signature électronique globale et permettre une plate-forme plus silencieuse pour la plus nouvelle génération de sondes. Les sondes sont également en constant statut de mises à niveau. L'habitacle est remodelé pour remplacer les cadrans de mesures ronds du cru années 60 par des afficheurs multi-fonctions et pour réaliser la technologie "glass cockpit."

Contexte

Les modèles actuels sont dérivés de la version originale qui a fait son premier vol en août 1955. Le 14 Octobre 1962, le U-2 a photographié les militaires soviétiques installant des missiles à Cuba. Il a fourni des données critiques de renseignement pendant toutes les phases de l'opération Desert Storm et Allied Forces. Le U-2 fournit quotidiennement des indications et récolte des renseignements et des alertes en temps de paix depuis ses zones d'opérations courantes autour du monde.

Le U-2 est aussi chargé de fournir des photographies à la demande pour le compte de la Federal Emergency Management Agency en cas de désastre ou de catastrophe du type inondations, tremblements de terre, feux de forêts, et a été utilisé comme avion de recherche de secours en plusieurs occasions.

Le U-2R, qui a fait ses premiers vols en en 1967, était 40 pour cent plus grand et plus capable que l'avion original. Une version tactique de reconnaissance, le TR-1A, a volé en Août 1981 et a été livrée pour la première fois à l'Armée de l'Air le mois suivant. Conçu pour la reconnaissance tactique en Europe, le TR-1 était structurellement identique au U-2R. Les TR-1A opérationnels ont été utilisés par la 17ème escadrille de reconnaissance, à la base de la Royal Air Force d'Alconbury en Angleterre, à partir de Février 1983. Les derniers avions U-2 et TR-1 ont été livrés à l'Armée de l'Air en Octobre 1989. En 1992 tous les TR-1 et U-2 ont été rebaptisés U-2R. Tous les modèles d'U-2R ont depuis lors eu un remplacement complet de moteur et sont maintenant désignés U-2S ou TU-2S.

Les U-2s sont basés à la 9ème escadrille de reconnaissance, à Beale Air Force Base, en Californie, qui se charge du support national et tactique des nécessités de plusieurs détachements opérationnels disséminés à travers le monde. Le dernier modèle R fut converti en modèle S en 1999.

Caractéristiques Générales

Fonction première: Reconnaissance de haute altitude
Constructeur: Lockheed Martin Aeronautics
Motorisation: Un moteur General Electric F-118-101
Poussée: 17,000 pounds
Longeur: 63 pieds (19,2 mètres)
Hauteur: 16 pieds (4,8 mètres)
Envergure: 105 pieds (32 mètres)
Vitesse: 475+ miles par heure (Mach 0.58)
Poids maximal au décollage: 40,000 pounds (18,000 kilos)
Rayon d'action: 7,000 miles (6,090+ miles nautiques)
Plafond: Au delà de 70,000 pieds (21,212+ mètres)
Equipage: Un (Deux dans la version d'entraînement)
Date de déployment: U-2, Août 1955; U-2R, 1967; U-2S, Octobre 1994
Coût: Secret
Inventaire: En utilisation active, 37 (4 biplaces d'entraînement, et deux utilisés par la NASA); Réserve, 0

Mai 2002

Source:

La CIA à récemment prétendu, en dépit de ses propres archives, que l'avion espion U2 "explique 50% des observations d'OVNIS" dans les années qui suivent son premier vol. C'est, statistiquement, une stupidité.

Autres "avions secrets" en détail:

Et aussi:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 août 2003