Avions secrets -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les avions secrets de l'US Air Force:

Bob Lazar, une figure très controversée qui aurait travaillé comme ingénieur à la fameuse Area 51 a parlé d'une soucoupe volante extraterrestre qui aurait été capturée par les militaires US et serait enreposée là.

Note: le fait de vous donner ici récit de ce que Bob Lazar indique n'implique pas que je considère ce récit comme celui de faits authentiques.

La prétendue soucoupe volante du S-4, alias "le modèle sport":

Spécifications poérationnelles:

Une vue simulée de l'engin dans un hangar de S-4.

Une soucoupe alléguée qui a suscité beaucoup de curiosité est le prétendu "modèle sport" (sports model) que que Bob Lazar aurait vu de trrès près alors qu'il travaillant au service du Site 4 ou S-4 à l'Area 51. Voici un résumé de ce qu'il en dit.

Les dimensions du "modèle sport" sont de 16 pieds de haut et 52 pieds neuf pouces de diamètre. La surface extérieure du disque est en métal et de coloration semblables à l'acier inoxydable non poli. L'engin repose sur son ventre quand il n'est pas activé. Une trappe d'entrée est située sur la moitié supérieure du disque, avec juste la partie inférieure de la porte coupant le bord extérieur central du disque.

Le disque est l'un parmi neuf, donné au gouvernement américain lors d'un "programme d'échange" au début des années 70. Les fabricants de l'engin et fournisseurs du carburant, l'Element 115, provenaient du système stellaire de Zeta Reticuli. Ce que qui a été donné en échange de cette technologie n'est pas connu. Un programme de reverse-engineering a commencé en 1979 avec du matériel restant.

The Sports Model

A l'intérieur du disque:

L'intérieur du disque est divisé en trois niveaux. Le niveau plus bas est celui où trois amplificateurs de pesanteur et les guides de leurs ondes sont localisés. Ce sont les composants intégraux du système de propulsion qui est utilisé pour amplifier et focaliser les "ondes gravitationnelles A."

Le "réacteur" est situé directement au-dessus des trois amplificateurs de pesanteur au niveau central et est au centré au-dessus d'eux. Le réacteur est un système fermé qui emploie l'élément 115 comme carburant. Cet élément est également la source de l'onde de gravité A qui est amplifiée pour la déformation de l'espace-temps et le voyage dans l'espace-temps.

Le niveau central du disque loge également des pupitres et des sièges de commande, les deux étant trop petits et trop bas au plancher pour être fonctionnels pour des êtres humains adultes. Tous les murs du niveau central sont divisés en arches. A un moment donné , quand le disque a été activé, une des arches est devenue transparente et l'on pouvait voir au-dehors comme si cette arche était une fenêtre.

Quand on a montré le disque à Lazar, quelque chose d'incroyable d'est produit, que la technologie actuelle ne ne pourrait pas produire. Une forme d'écriture qui était différente de tout symboles alphabétiques, scientifiques, ou mathématiques que Lazar ait jamais vu, a commencé à apparaître d'un côté de l'arche transparente. Lazar n'a été jamais eu accès au niveau supérieur du disque qui semblait doté de sortes de hublots, et il ne peut donc pas les commenter, mais ils ne sont certainement pas des hublots.

La propulsion:

La source d'énergie est un réacteur qui emploie l'élément 115 en tant que carburant. Dans ce réacteur l'élément 115 est employé comme une cible et est bombardé avec des protons dans un petit accélérateur de particules fortement sophistiqué. Quand un proton fusionne avec le le noyau d'un atome de l'élément 115, il subi une transmutation et devient un atome de l'élément 116. Bien que nous puissions réaliser al transmutation d'éléments ici sur terre, elle nest pas normalement réalisée de cette façon, et pas du tout avec ce niveau d'efficacité. Dès que chaque atome de 115 a été changé en 116, il se désintègre immédiatement et produit un rayonnement différent de celui que nous observons normalement dans la désintégration nucléaire. Chaque atome de l'élément 116 se désintègre en libèrant deux antiprotons (anti-hydrogène), une forme d'antimatière. L'antimatière peut être produit dans des accélérateurs de particules ici sur terre, mais seulement en quantité infimes et ne peut être stocké que pendant de courtes périodes.

Le flux des particules d'antimatière produites dans le réacteur est dirigé et évacué, dans un tube régulateur (qui la confine pour l'empêcher d'entrer en contact avec la matière qui l'entoure) et réagi avec une cible de matière gazeuse. Cette réaction d'annihilation totale est la réaction nucléaire plus efficace et énergique qui soit. Les réactions nucléaires plus familières sont la fission, produisant l'énergie en cassant des atomes, comme cela est fait les réacteurs nucléaires et les bombes atomiques, et la fusion, qui fond ou combine des atomes (typiquement des noyaux d'hydrogène) pour libérer bien plus d'énergie. La fusion est la réaction qui est à l'oeuvre dans le soleil et d'autres étoiles et est ce qui donne à des bombes à hydrogène leur "amorce." Ces deux réactions nucléaires plus communes sont superpassées par la puissance et l'efficacité de la réaction d'annihilation utilisée dans le réacteur extraterrestre.

La réaction entre la cible de matière gazeuse et les particules d'antimière produit un dégagement de quantité de chaleur énormes et continue. Cette chaleur est convertie directement en électricité par l'utilisation d'un générateur thermoionique. Le générateur thermoionique utilisé dans ce réacteur est si efficace, qu'il n'y a là n'est aucune chaleur perdue discernable. C'est une violation apparente d'une des lois fondamentales de la thermodynamique. Des réacteurs thermoioniques semblables, mais pas du tout en tant que générateurs efficaces ou puissants, sont employés comme sources d'énergie dans nos satellites et sondes spatiales.

Aussi étonnant et efficace que tout ceci paraisse, c'est seulement secondaire à la fonction primaire du réacteur. Le flux d'antiparticules émis par la transmutation de l'élément 115 n'est pas la seule énergie rayonnée lors du fonctionnement. C'est d'abord le point auquel l'onde de gravitation A est produite. L'onde de gravitation émise par la réaction 115 apparaît sur l'hémisphère du réacteur, se propageant vers le haut du guide d'ondes accordé d'une façon très semblable à la manière dont les micro-ondes se comportent.

Toutes les actions et réactions à l'intérieur du réacteur sont orchestrées parfaitement comme un ballet minuscule, et de cette manière, le réacteur fournit une énorme quantité de puissance employée pour amplifier l'onde de gravitation A ainsi il peut causer la déformation requise de l'espace-temps pour le voyage spatial.

Références:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 24 juin 2001.