Tremonton 1952 -> Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Le film couleur de Tremonton, Utah, 2 juillet 1952:

Quand un officier et photographe de l'US Navy nommé Delbert C. Newhouse et son épouse roulaient le long d'une route à sept milles de Tremonton et ont repéré une formation d'objets brillants d'aspect métallique et en forme de disque contre un ciel bleu lumineux, vous avez un rapport d'observation intéressant par un observateur qualifié, digne de confiance et instruit, et son épouse.

Quand cet officier a la chance de pouvoir utiliser une caméra 16mm équipée d'un téléobjectif pour obtenir 12 mètres de film de ces objets manoeuvrant, et de soumettre le film au projet Bluebook pour évaluation, et quand ce film est étudié pendant trois mois au laboratoire de Reconnaissance Photographie du renseignement militaire, et quand leur conclusion convainc le chef du projet Bluebook que le film montre des engins volants extra-terrestres, vous avez plus qu'un bon rapport d'observation.

Quand l'équipe de Bluebook sent que c'est une preuve de la réalité des OVNIS en tant qu'engins extraterrestres, et juge qu'une équipe scientifique devrait être réunie pour regarder cette preuve parmi d'autres, vous pouvez espérer que cette preuve sera rendue publique et que certaines conclusions le seront également. Mais si cette réunion de scientifiques est organisée par la C.I.A, alors cela se transforme en preuve ... que le film montre des oiseaux.

En voici toute l'histoire entièrement documentée.

Dans ce dossier:

Cliquez! Les événements: l'observation, le film, le témoin, les analyses, une discussion.
Cliquez! La transcription d'une interview filmée du témoin en 1956.
Cliquez! Le récit détaillé de toute l'affaire par le Capitaine Edward J. Ruppelt, chef du projet Blue Book de l'USAF.
Cliquez! Les commentaires par Kevin Randle.
Cliquez! Le cas résumé par le GEPAN, organisme d'étude des OVNIS organisé par le gouvernement Français.
Cliquez! L'analyse de l'Air Force publiée par Greene-Rouse.
Cliquez! La présentation de l'analyste Robert L. Baker aux auditions du Committee on Science & Astronautics, 1968.
Cliquez! La conclusion du Panel Robertson.
Cliquez! Informations additionnelles sur Thornton Page, du Panel Robertson.
Cliquez! The Condon Report, cas numéro 49.
Cliquez! Lettre des relations publiques de l'Air Force au Major Keyhoe du NICAP, 27 Novembre 57.
Cliquez! Lettre par le Pr. James E. McDonald à Arthur C. Lundahl, 4 Mai 1970.
Cliquez! Extrait de "Unconventional Flying Objects: A Scientific Analysis," par Paul R. Hill.
Cliquez! Article: "Les soucoupes brillantes de Tremonton sont l'une des meilleures observations d'OVNIS."
Cliquez! Article du journal Deseret News, 1996.
Cliquez! Images du film.
Cliquez! Le film en MPEG et des adresses pour le commander en vidéo.
Cliquez! Références.
Image d'une version informatique du film.

Synopsis du cas par Kevin D. Randle:

Le film OVNIS Newhouse de Tremonton, Utah

Par Kevin D. Randle:

Quelques investigateurs, y compris ceux de du Projet OVNI de l'université du Colorado croient que les objets sur le film sont réellement les mouettes vus à une distance de un demi mile de distance, alors que d'autres pensent que ces "OVNIS" sont des vaisseau spatiaux interplanétaire manoeuvrant à une distance de dix miles et à plusieurs milliers de miles par heure.

(...)

Quand Newhouse est arrivé à sa nouvelle affectation, il a fait développer le film, et approximativement cinq semaines plus tard l'a soumis à l'Armée de l'Air avec le commentaire qu'il n'a aucune explication pour les objets qu'il a capturé en film.

Pendant les semaines suivantes Newhouse et sa famille ont été interviewés plusieurs fois par des officiers de l'Armée de l'Air. Chaque rapport a été expédié aux quartiers généraux du Projet Blue Book, et une nouvelle liste de questions était envoyée aux officiers sur le terrain pour clarifier des points spécifiques.

Les analyses du film ont continué pendant des mois. Les analystes ont essayé tout qu'ils pouvaient imaginer pour identifier les objets mais ont échoué. Le contenu du rapport, considérant également la fiabilité apparente du témoin, en a fait un cas que l'Armée de l'Air ne pouvait pas expliquer. Un porte-parole pour le groupe au laboratoire de photo du terrain de Wright a dit: "Nous ne savons pas ce qu'ils sont mais ce ne sont pas des avions ou des ballons, et nous ne pensons pas qu'ils sont des oiseaux" (voir Ruppelt, Edward J., le rapport sur les objets volants non identifiés; 1956).

Quand l'Armée de l'Air a fini le travail sur le film, il a été envoyé au laboratoire de photo de la Navy à Anacostia. Les experts en matière de film de la Navy ont fait une analyse image par image qui a coûté mille heures-homme. Ils ont étudié les mouvements des objets, leur relation entre eux dans la formation, l'éclairage des objets, et chaque autre morceau de données qu'ils pouvaient trouver sur le film. En fin de compte, comme leurs contre-parties de l'Armée de l'Air, ils l'ont considéré comme inexpliqué.

Les experts de la Navy n'étaient pas aussi réservés dans leur évaluation du film. Leur rapport indiquait que les objets étaient des sphères ayant leur propre lumière et ne reflétaient pas la lumière du soleil. Ils ont également suggéré une vitesse pour les objets de 3.780 milles par heure s'ils étaient à cinq miles de distance. S'ils étaient à dix miles de distance, ils auraient voyagé à 7.560 milles par heure. Mais, s'ils étaient a seulement deux miles et demi, la vitesse aurait été de 1.890 mph, et à trois quarts d'un mille ils auraient volé à 472 miles par heure.

Le cas en resta là plusieurs semaines. L'Armée de l'Air a indiqué qu'ils étaient sûrs que les objets n'étaient pas des avions ou les ballons et sacrément surs qu'ils n'étaient pas des oiseaux. La Navy, moins conservatrice, a tout dit sauf que les objets étaient des vaisseaux spatiaux interplanétaires.

En janvier 1953, la C.I.A a organisé un "panel" pour passer en revue la question des OVNIS. Le Président du panel était le professeur H.P. Robertson. Toutes les données au sujet du film ont été présentées au panel par les officiers du projet Blue Book. Un des hommes du panel panneau a noté ce qu'il a pensé être une erreur dans les mesures faites par les experts de la Navy en utilisant un densitomètre et que leurs calculs étaient donc erronés. Un autre membre du Panel a voulu savoir si Newhouse avait tenu la caméra fixe pendant qu'il filmait l'objet isolé, précisant que le mouvement de la caméra expliquerait que les calculs de vitesse soient à rejeter. Un troisième membre du Panel a dit qu'il avait vu des mouettes arrivant de la met en Californie et avait pensé que les objets sur le film paraissaient très semblables. Par conséquent, le panel Robertson a conclu que les objets vus dans le film de Tremonton étaient en effet des oiseaux.

En 1955, le Dr. R. M. L. Baker a effectué une autre étude du film, disant qu'il ne pensait pas que les objets étaient des avions ou des ballons pour des raisons décrites par l'Armée de l'Air, et qu'il ne pensait pas qu'ils étaient des paillettes de brouillage radar parce qu'ils n'ont pas scintillé. Des nids d'araignées volants n'était pas la réponse parce que les objets avaient été vus d'une voiture mobile et il n'y avait aucune évidence de traînées en soie. Il a également estimé que l'hypothèse des oiseaux était plutôt insuffisante.

Il a également attaqué les autres critiques du panel Robertson en disant que si le caméraman avait fait une panoramique, bien que cela ne soit pas établi, alors il l'aurait fait dans le sens du vol de l'objet; et si les évaluations de vitesse sont erronées, elles sont trop basses. Cela mettait en difficulté l'idée d'oiseaux. Cela a signifié que les objets ont pu voyager plus rapidement que ce que la Navy a estimé être 3.780 miles par heure.

D'autres ont regardé le film et l'ont immédiatement réfuté. L'astronome Donald H. Menzel, un des principaux déboulonneurs des OVNIS, a affirmé que la qualité de film était si pauvre que n'importe quel photographe d'amateur aurait honte de le montrer, une critique qui est inadmissible. En fait, le film est très bon. C'est la distance à laquelle se trouvent les objets qui les rend difficile à identifier; les images sont nettes et claires.

Dans le milieu des années 60, le projet OVNI de l'université du Colorado, dirigé par le Dr. Edward Condon, a encore examiné le film, et passé beaucoup de temps à vérifier l'histoire du cas ainsi que qui avait dit quoi à son propos, et ils conduit une analyse de taille angulaire, de distances et de vitesse angulaire des objets. L'astronome William K. Hartmann, le photoanalyste principal de l'Université de l'Arizona sur ce cas, a offert les conclusions suivantes:

"Bien que je ne puisse pas offrir une opinion ornithologique experte, il s'avère pour moi que les objets de Tremonton constituent une bande d'oiseaux blancs. Les données ne sont pas concluantes, mais je n'ai rien trouvé dans le dossier détaillé du projet Blue Book incompatible avec cette opinion. Les objets sont donc provisoirement identifiés comme étant des oiseaux, en attendant n'importe quelle démonstration par d'autres investigateurs qu'ils ne pourraient pas être des oiseaux. Il n'y a aucune preuve concluante ou probante que le cas implique un engin extraordinaire. Le 23 août 1968 après avoir fini le rapport ci-dessus, j'ai eu l'occasion de conduire par l'Utah et j'ai pris soin d'observer les oiseaux. La campagne près de Tremonton est de champs herbeux avec des arbres, des rivières, et des prés. C'est à moins de 30 miles de Tremonton que j'ai noté la plus grande concentration de l'activité des oiseaux. Un certain nombre de grands mouettes ont été vus, certaines avec des corps blancs et sombre - ont incliné les ailes (rendant les ailes indistinctes en vol) et un certaines blanc pur. Environ 10 miles au Sud de Tremonton et encore environ 20 miles au Nord de Panguitch (en Utah méridional) j'ai vu des bandes d'oiseaux blancs ou des lumières immédiatement et distinctement réminiscentes des films du témoin principal. Les oiseaux ont folâtré aux environs, le groupe entier dérivant à environ 20 ou 30 miles par heure (je n'ai noté aucun vent extérieur) et volant de 100 à 200 pieds. Les différents oiseaux (dans le deuxième cas) n'étaient pas tout à fait discernables, pourtant semblaient avoir une certaine structure. Parfois des paires de rapprochaient et parfois les individus ou les paires tournaient et s'atténuaient pendant que d'autres venaient en avant. Comme suggéré par le témoin principal ils ont semblé nécessiter un téléobjectif pour la photographie. Ils n'étaient pas bien discernables mais apparaissaient distinctement comme des objets blancs triangulaires voletant dans le ciel. (la seule preuve que mon deuxième groupe d'objets, que j'ai observés d'une distance considérable, étaient en effet des oiseaux, était que je les ai vus décoller.) Ces observations donnent des preuves fortes que les films de Tremonton montrent des oiseaux, comme présumé ci-dessus, et je considère maintenant les objets ainsi identifiés."

William K. Hartmann

Kevin D. Randle

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 28 mars 2002