Mes trouvailles -> Crop Circles -> AccueilCliquez!
This page in English Click!

Crop Circles:

Y a-t-il des OVNIS dans les crop circles?

Une évaluation d'un compendium publié et de ses arguments.

Un auteur connu indique que des OVNIS ou des "mystérieuses boules de lumière" sont en rapport avec des crop circles.

Il avait initialement évoqué de "nombreuses observations qui semblent crédibles" de "boules de lumières" et OVNIS qu'il associe au phénomène crop circle - sans préciser en quoi consiste cette association - et avait clairement et vivement rejeté la thèse que les crop circles sont fait par des gens, tout en reconnaissant que certains le sont et en n'offrant pas d'alternative précise. Il avait toutefois précisé qu'il ne lui semble pas que ces "OVNIS des crop circles" pour ainsi dire soient des OVNIS de "tôles et boulons", selon une expression généralement utilisée pour ridiculiser la notion de l'explication de certains rapports d'OVNIS pas des engins technologiques extraterrestres.

Je lui ai donc demandé les cas valides, ou les meilleurs cas, des cas sérieux, enquêtés, qui justifient de cette association affirmée entre crop circles et OVNIS ou "boules de lumières", mais bien qu'il assurait que ces cas seraient "nombreux" voir "innombrables", il n'en a pas cité à ce moment. J'en ai donc présenté trois moi-même: un cas qui était déclaré "inexplicable" par des ufologues et la céréalogiste Nancy Talbot et que j'ai expliqué comme un très évident vol de lucioles, un cas de "rayon lumineux mystérieux" évoqué par le céréalogiste Fred Silva qui n'est qu'un simple rayon de soleil, et le cas des "orbes", dont on trouve ces dizaines voire des centaines de photographies y compris dans des crop circles de ce qui ne sont rien d'autre que des diffractions d'objets flous, poussières, insectes, pris au flash la nuit. Ceci m'a, de façon prévisible, valu un procès d'intention. Après quelques autres échanges, il est devenu assez clair tout de même qu'il n'y a rien à espérer d'autres que de tels procès d'intention, et que s'il s'agit de présenter des cas valides pour confirmer que des crop circles sont en rapport avec des phénomènes OVNIS ou des "boules de lumières" il n'y aurait que sottises.

A voir:

L'auteur en question, dans un groupe de discussion avec des douzaines de participants dont au moins quelques 5 ou 6 personnes qui attribuent le phénomène crop circle non pas aux seuls hommes mais à "autre chose" qui serait lié aux OVNIS, est le seul de tout ce groupe qui ait fait l'effort de présenter finalement un "casebook", un ensemble de cas dont j'attendais qu'ils démontrent l'affirmation.

Ces cas pour défendre cette opinion ont été présentés quelques jours après mes demandes, avec la précision que le texte est en reproduction libre, et que les photos n'y figurent pas pour raison de copyright. L'auteur demandait que son nom soit donné: Gildas Bourdais. Le fait pour des auteurs de livres d'empêcher la libre circulation de documents photographiques ou de faire payer leur reproduction est naturellement indicatif des réelles motivations de ces auteurs-là; mais l'auteur de cette liste de cas n'y peut rien et ce n'est évidemment pas lui qu'il s'agit de blâmer de cet état de fait inacceptable dans le contexte de l'examen prétendument scientifique d'une question scientifique.

Par la suite, sur la liste de discussion en question, j'ai été empêché de m'exprimer. C'est ensuite sur une autre liste de discussion que la discussion semblait reprendre, mais très vite l'administrateur y a interdit que l'on y parle de crop circles, me disant, mais en privé seulement, qu'il ne voyait pas de rapport entre les OVNIS et les crop circles, une opinion qu'il n'affiche évidemment pas sur ces mêmes listes de discussion où seule la croyance aux "mystérieux crop circles" est tolérée. C'est sur une troisième liste de discussion que le sujet a été repris. Gildas Bourdais y a encore présenté son texte à un participant qui en fait me demandait où se trouvent mes/ articles! Et bien entendu, sur cette liste aussi, j'ai ensuite été interdit d'expression. Telles sont certains des listes ufologiques de la frange lunatique française: il est obligatoire de tout croire, donner une critique des crop circles prétendument extraterrestres ou faits par des OVNIS ou autrement "paranormaux" n'y est pas toléré et la censure y est donc pratiquée. Comme je suis pratiquement le seul à y braver l'interdit, j'y suis systématiquement insulté puis censuré, les partisans des "crop circles pas faits par les hommes" s'en réjouissent évidemment, et poussent leur malhonnêteté jusqu'à raconter sur ces mêmes listes de discussions que "les listes de discussions ferment" à cause de moi.

Ce qui suit est donc le texte de Gildas Bourdais, sans aucune omission, et un examen cas par cas de toutes les observations et affirmations qu'il contient.

Le texte avait d'abord été publié sur le site "pro crop circles" d'Anne Moro, à http://www.culture-crop.com/lesboulesdelumiere.htm, on le trouve encore sur http://www.ovni.info/article.php3?id_article=37 et sur quelques forums "OVNIS".

Ajoutons que l'article de Gildas Bourdais est encore paru dans le magazine d'ufologie Lumières Dans La Nuit (LDLN) N. 383, de novembre 2006, reprenant les mêmes cas sauf trois (parce que je les avais tout de suite expliqués à Gildas Bourdais!), et où il est affirmé noir sur blanc dans l'introduction de l'éditeur que ces cas sont probants d'un lien entre OVNI et crop circles:

Et oui! A LDLN, les cas de Gildas Bourdais ne sont plus "à évaluer", plus question que certains puissent être des "méprises ou des canulars" comme Gildas Bourdais l'écrivait, le "lien" est maintenant simplement "prouvé". Et l'allongement naturel des noeuds par le phototropisme, bien que même les plus enragés défenseurs des crop circles ne puissent plus le nier et ne le nient plus vraiment, chez LDLN, c'est impossible, ce n'est qu'un "bobard qui circule sur Internet". Evidemment le "un autre" qui ne voit pas que des OVNIS ou boules de lumières ont vraiment à voir avec les crop circles... c'est moi! Prédiction: jamais vous ne trouverez dans LDLN la moindre indication précise de ce que j'ai pu trouver, jamais la présente page n'y sera mentionnée.

(A noter que le magazine publie aussi, toujours par Gildas Bourdais, une traduction des sottises sur le crop circle d'Edmonton et son soi-disant "sol cristallisé"...)

Les premières observations médiatisées de "boules lumineuses" furent les mystérieux "foo-fighters" observés par les aviateurs pendant la seconde guerre mondiale, qui sont restés inexpliquées à ce jour.

Ceci est à fait exact mais sans rapport démontré avec les crop circles.

Il est dans mon opinion totalement ahurissant que n'importe quel aspect du phénomène OVNI puisse "servir" à défendre "qu'ils" font les crop circles ou ont quelque rapport (soigneusement laissé dans le mystérieux) avec ces derniers... Même les foo-fighters de la deuxième guerre mondiale sont cités ici!

Mais la question n'était pas du tout de montrer qu'il existe des rapports d'observations d'OVNIS ou autres "boules lumineuses" sans explication triviale, ou des rapports d'observation d'OVNIS qui n'ont pas de meilleure explication que celle de visites extraterrestres.

La question était qu'il existe un "phénomène crop circle", que ce phénomène est expliqué comme résultant d'une longue tradition de farces devenue une tradition de "land art", ceci étant assuré par un nombre impressionnant de preuves et réfuté par aucun argument valable, et cette explication ne peut pas être rejetée au motif que des pilotes voyaient des phénomènes lumineux - et d'ailleurs parfois non lumineux et diurnes - lors de la deuxième guerre mondiale!

Ici le tour de passe-passe est absolument désopilant, s'articulant comme une récupération d'affaires d'OVNIS sans aucun rapport avec la question des crop circles, récupération assez constamment commise par les "experts" en crop circles tout comme par certains ufologues.

Depuis, les observations de boules lumineuses et phénomènes analogues ont été innombrables, dans le monde entier.

Qui doute que l'on rapporte dans le monde entier des "observations de boules lumineuses et phénomènes analogues"?

Que veut dire "innombrables"? La plus gros catalogue d'observation OVNIS, Ufocat, comporte environ 140.000 entrées - dont bien des cas douteux, voir expliqués comme canular ou confusions. Le nombre n'est pas "innombrable" et n'a pas non plus valeur d'argument.

Ceci est encore sans rapport démontré avec les crop circles et ne permettant pas de rejeter leur origine bien humaine. Il s'agit de vous faire croire à une chose à partir d'une autre; il est évidemment possible de "démontrer" tout et n'importe quoi ainsi, et ce genre d'associations est tout à fait efficace auprès des lecteurs n'ayant pas de sens critique ou de logique.

Le 3 juin 2009, je dînais avec un journaliste local, plutôt "sceptique" quant aux OVNIS. Il lançait d'emblée: "ça m'étonne que l'accident de l'Airbus n'ai pas encore été attribué à des soucoupes volantes!" Je lui ai répondu que cela m'étonne aussi qu'une sottise pareille n'ait pas encore fait surface, mais que ça pourrait ne plus tarder, et j'avais raison: le lendemain c'était fait. Comptons donc tous les accidents d'avions comme des collisions avec des soucoupes volantes...

C'est bien la pensée magique de l'ufologie lunatique. Des ballons sont des OVNIS, un reflet lumineux est "un OVNI qui tourne autour du Concorde", et même sans le moindre crop circle, "c'est lié"... Forcément... Parce que!

On pense, par exemple aux multitudes de boules observées et filmées au Mexique.

La quasi-totalité de ces vidéos ne sont que des groupes de ballons d'enfants, clairs, et non "lumineux", on trouve également quelques vidéos de Vénus et d'avions pris pour des OVNIS, et je n'en ai vu que 2 ou 3 sur une cinquantaine qui m'intriguent encore.

La plupart de ces vidéos sont montées en épingle par le catastrophique journaliste TV Jaime Maussan, ( cf. à propos de Maussan: www.ufowatchdog.com/hall4.html ) qui en a rempli ses émissions de TV et documentaires dans les dernières années. Quelques explications brèves sont données ici afin que le lecteur comprenne bien à quel point certains journalistes sensationnalistes sont incapables de reconnaître, par exemple, un groupe de ballons d'enfants, et comment un auteur peut y croire tout de go.

Une première chose à savoir est que les lâchers de ballons sont très populaires au Mexique et d'autres pays d'Amérique Latine. Par exemple, beaucoup d'écoles célèbrent le premier jour des périodes de vacances scolaires en organisant avec les enfants un lâcher de ballon. Ceci génère des "rapports d'OVNIS" dans les médias.

Pour toutes ces vidéos, aucune enquête digne de ce nom n'a été publiée. Aucune vidéo précise n'est indiquée ici par l'auteur du texte, ce qui empêche tout examen sérieux.

Et bien entendu, tout ceci n'a strictement aucun rapport avec les crop circles!

Je vais tout de même donner quelques aperçus de ce que montrent ces vidéos, car ce sont particulièrement celles qui sont présentées comme des "boules lumineuses" qui sont en réalité des lâchers de banals ballons à hélium:

Ceci montre à quel genre "d'OVNIS" croit Gildas Bourdais.

Le cas suivant de notre auteur est:

Un exemple fameux est celui de la boule lumineuse qui tourna autour d'un Concorde en 1976.

En réalité, la "boule lumineuse" n'en est pas une et n'a pas "tourné autour" du Concorde, pure invention!

Cette vidéo de juin 1976 est assez connue. Elle montre non pas une "boule" mais une petite tache, qui n'est par réellement "lumineuse" mais juste blanche ou brillante ou claire, elle ne "tourne" pas "autour" du Concorde mais précède légèrement le mouvement montant de la caméra en montant elle-même. L'image montrée par l'auteur est d'ailleurs une version honteusement trafiquée que l'on trouve sur le web, la "boule" y étant beaucoup plus lumineuse que le vague reflet dans la vidéo originale:

Voici ce que montre réellement la vidéo.

Voici l'image trafiquée faite à partir de cette vidéo.

Voilà comment un modeste reflet devient une "boule de lumière" mystérieuse!

La vidéo a été analysée il y a belle lurette, l'analyse présentée dans un documentaire TV concernant les OVNIS, et cette analyse a indiqué qu'il s'agit en réalité d'un reflet de la lumière du soleil dans le système de lentilles de la caméra.

Parce que la caméra en question était équipée d'un auto-stabilisateur, pour éviter les mouvements brusques autrement inévitables lorsqu'on filme un avion depuis un avion, cela a donné l'impression de mouvements de ce reflet indépendants de ceux de la caméra.

Ce cas sans témoin, aucun OVNI n'ayant été vu, ce cas de simple reflet, expliqué depuis longtemps, reçoit inlassablement une publicité sur l'Internet, l'explication n'en ayant reçu aucune.

L'auteur du texte voit en ce simple reflet un lien avec les crop circles:

(curieuse coïncidence: selon Michael Hesemann , il survolait le Wiltshire, qui n'allait pas tarder à devenir un haut lieu des crop circles.).

La première chose est qu'il n'y avait encore aucun crop circles puisqu'en 1976, les initiateurs de cette mode, Doug Bower et Dave Chorley, n'avaient pas encore commencé à en faire ne serait-ce qu'un seul!

Bien évidemment, il y avait des rapports d'observations d'OVNIS dans le Wiltshire avant que les deux hommes ne se mettent à réaliser leurs crop circles; il y en aura pendant, il y en aura après, il y en a eu avant, il y en a eu ailleurs et il y en aura certainement encore là et ailleurs.

L'erreur est ici encore d'associer OVNIS ou boules de lumières aux crop circles sans raison: il ne suffit pas qu'un OVNI soit vu volant haut dans le ciel près d'un avion au-dessus du Wiltshire pour en déduire que c'est lui qui fait des crop circles ou qu'il y ait le moindre autre rapport entre OVNIS et crop circles. Michael Hesemann est un très mauvais ufologue sensationnaliste qui spécule sauvagement, et qui comme notre auteur, a oublié de s'assurer que "la vidéo de l'OVNI du Concorde" soit réellement mystérieuse. Or, elle ne l'est pas!

Et voilà un premier cas "d'OVNI des crop circles" éliminé: ce n'est pas un OVNI, et il n'y a pas de crop circle!

Hesemann présente d'ailleurs d'autres "photos d'OVNIS" dans son livre sur les crop circles, celles de Carlos Diaz et celles de Paul Villa, qui d'une part sont sans rapport non plus avec la question des crop circles et d'autre part sont des faux! Ainsi fonctionne le "crop circle business" des prétendus "experts": de faux OVNIS et de fausses associations.

Il y a eu de nombreuses observations de boules lumineuses et phénomènes comparables au dessus ou près de "crop circles", avant ou après leur apparition. On a un certain nombre de documents photo et vidéo, qui forment un dossier impressionnant. Voici une liste préliminaire de telles observations, de boules et autres phénomènes aériens non identifiés, qui est évidemment à évaluer et à compléter. La plupart ont eu lieu en Angleterre dans le Wiltshire, mais quelques unes viennent d'autres pays.

Bien entendu, il se peut que certaines observations soient des méprises, voire même des canulars. C'est le cas de la vidéo censée avoir été tournée près de Oliver's Castle le 11 août 1996, montrant deux boules qui tournoient au dessus d'un cercle en formation: elle est écartée de cette liste, bien que certains semblent y croire encore. Les sceptiques ne manquent pas de la citer, et de mettre en doute l'ensemble des témoignages et documents, comme ils le font pour les ovnis proprement dits.

Les sceptiques font toujours cela. Ils ne parlent que des cas à explications triviales, ou qu'ils pensent à tort à explication triviale, et passent sous silence tous les cas qui mettent en danger ou réduisent à néant la thèse socio-psychologique.

Mais à l'inverse, puisqu'il s'agit ici de démontrer l'affirmation qu'OVNIS et crop circles ont réellement quelque chose à faire ensemble, présenter un catalogue comme relevant d'un "dossier impressionnant", avec "d'innombrables observations", tout en laissant ensuite deviner, sans préciser lesquels, qu'il pourrait y avoir là des canulars et des méprises, est du même niveau que le discours "sceptique" sur les OVNIS critiqué ici.

Ce qui importe ici est que cette vidéo de Oliver Castle est un faux, ce qui est connu depuis des années maintenant. Pourtant Hesemann ne veut pas réellement l'admettre et la présente dans son livre avec des commentaires ambigus afin de sauver les meubles. Cela en dit long sur son "expertise" en crop circles et OVNIS, et cela n'a tout simplement aucune valeur dans une démonstration que des boules de lumières ou OVNIS sont à l'origine de crop circles, si ce n'est que de montrer qu'une vidéo n'est pas forcément un enregistrement honnête d'un événement réel.

Encore faudrait-il en tirer les conséquences...

Gildas Bourdais déclare que les cas qu'il va indiquer peuvent être des méprises ou des canulars. Il écrit que "certains" d'entre eux peuvent l'être.

Ceci montre qu'il n'a pas fait de vérification ou d'enquête ou de recherche sur aucun de ces cas et qu'il ne propose en somme que des "candidats", qu'il ne considère pas lui-même comme probant de quoi que ce soit, tout en évoquant en même temps un "dossier impressionnant"!

Donc, à ce stade, en toute rigueur, je pourrais terminer ma réponse et demander à l'auteur de commencer par "filtrer son catalogue", de préciser lesquels il estime "crédibles", avant de le présenter comme, en vrac, des affaires dont "certaines" pourraient être des méprises et des canulars, dit-il lui-même!

Sauf dans la version de son article dans le magazine Lumières Dans La Nuit, ou cette fois, ces cas deviennent, en introduction, "probants"... et "vérité"!

Je lui avais en effet bel et bien demandé "les meilleurs cas selon lui", et non un inventaire complet de dizaines de cas "en vrac", non vérifiés, qui selon l'auteur lui-même pourraient être des méprises et des canulars, ce qui ôte bien entendu dès à présent toute valeur démonstrative à ce catalogue!

Contrairement à ce qui avait été dit à mon sujet sous forme de procès d'intention, je vais donc tout de même bel et bien examiner ces fameux cas, tous, me donnant donc la charge du travail que l'auteur aurait du faire lui-même avant d'utiliser ces cas comme argument pour une origine non-humaine, extraterrestre, ou paranormale, de "crop circles".

Cela dit, les observations d'ovnis au sens habituel du terme, en liaison avec les crop circles, semblent assez rares. Quelques cas sont cités dans cette liste.

Cette reculade est très révélatrice: tandis que les "observations d'ovnis au sens habituel du terme" (?) sont nombreuses, "innombrables", l'auteur note un problème de "rareté" dès lors qu'il s'agit de trouver de tels cas en "liaison avec les crop circles." Il y a "d'innombrables observations", un "dossier impressionnant", qu'il croit être de "boules de lumières", mais sait très bien qu'il n'y a là-dedans rien de bien vérifié, c'est "à évaluer" et donc pas du tout impressionnant; et aussi, il sait fort bien que tout cela ne cadre pas avec "l'engin structuré bien détaillé" qui signalerait quelque activité extraterrestre, et il joue alors sur le flou en indiquant qu'il va citer quelques cas. On passe ainsi "d'innombrables" à "rares" et la rareté étant gênante, on laisse entendre que ceux cités sont des exemples d'un ensemble plus vaste. C'est ainsi que l'on noie le poisson. Les meilleurs cas? "Il y a des cas innombrables?" Mais les meilleurs? "Rares". Lesquels? aucun! Car le "dossier impressionnant" des "innombrables observations"... reste "à évaluer"!

En réalité, comme nous allons le voir sur pièce, cela signale bien un gros problème de la "casuistique des OVNIS qui font des crop circles". Il n'y a pas grand chose à se "mettre sous la dent", tout au plus des lumières dans les champs la nuit, quelques "BLURFOS" et autres reflets, sans compter les inévitables avions dans la nuit; causes triviales que les ufologues sérieux la plupart du temps identifient en menant une enquête sérieuse, mais que les "experts en crop circles" ne savent pas identifier, et ne veulent pas identifier.

Je me rappelle ce qu'il avait écrit initialement le 22 juillet, évoquant de "très nombreuses observations de 'boules lumineuses', dont on trouve en abondance des témoignages, qui semblent crédibles, et des photos dans quasiment tous les livres et articles sur le sujet."

Nous verrons donc bien entendu voir ce qu'il en est de ces "très nombreuses observations de boules lumineuses" qui "semblent crédibles" et autres "rares OVNIS au sens habituel du terme".

Mais on peut très bien soutenir que les boules lumineuses font partie d'un ensemble élargi de phénomènes de type "ovni".

Comme l'auteur s'est rendu compte qu'il n'y avait dans sa liste guère d'étrangeté véritable, guère "d'engins structurés" clairement non humains, mais pratiquement que des "lumières nocturnes" et petites choses sans grande étrangeté ni crédibilité, nous allons le voir, il est mis dans la position de faire un lien entre ces lumières peu intrigantes et les cas d'observations d'OVNIS en tant qu'engins structurés non humains. Il veut et doit faire croire que les observations peu intrigantes sont équivalentes à des observations réellement intrigantes.

C'est bien ainsi que se font les spéculations et les manipulations les plus sauvages. On veut établir un rapport entre A et C, on affirme sans le démontrer que A est en rapport avec B, on affirme sans le démontrer que B est en rapport avec C, et on affirme encore sans le démontrer que A est "donc" en rapport avec C. C'est une erreur fondamentale.

On peut naturellement tout "soutenir", et des tas de gens soutiennent toutes sortes de choses sur les OVNIS. C'est une toute autre affaire que de démontrer que ce que l'on "soutient" est autre chose que pure invention. Démontrer ce que l'on soutient, au lieu de juste soutenir, c'est là toute la différence entre l'ufologie et la spéculation, la manipulation, la désinformation, le commerce de "mystères".

Je note, dans toute cette introduction, et je n'en suis pas surpris, puisque cela fait longtemps que j'ai fait ce travail, sans encore publier il est vrai, que l'auteur croyait que je devais encore le faire, que jusqu'ici, en lieu et place de démonstration que les OVNIS et autres boules de lumières font les crop circles, l'auteur nous a ici juste parlé d'OVNIS en général, sans distinction entre ballons, reflets, engins extraterrestres, et sans rapport avec les "crop circles" du tout.

A ce compte là, il aurait pu tout aussi bien citer n'importe quelle affaire OVNI VALIDE OU INVALIDE comme en rapport avec les crop circles, par exemple:

J'ai aussi laissé de côté les nombreuses observations et photos d'"orbes" lumineuses qui apparaissent dans des photos nocturnes, car on peut craindre qu'il ne s'agisse que d'artéfacts, comme l'a expliqué notamment le physicien Eltjo Haslhoff.

Evidemment, lorsque le physicien Eltjo Haselhoff explique que ces photos ne sont rien d'autres que des réflexions du flash d'appareil photo sur des insectes ou des poussières la nuit, pour notre auteur, ce n'est plus du "débunking honteux", c'est "la bonne explication". Mais quand des ufologues l'expliquent, comme je l'avais fait moi-même, ou comme ils l'ont fait des années avant que Haselhoff n'en parle dans son livre, le procès d'intention suit illico!

L'amnésie de l'auteur joue à plein, parce que dans son livre, Haselhoff assure que des lumières photographiées et filmées dans les crop circles, il y en a de NOMBREUSES, mais il n'en présente en réalité AUCUNE, et c'est sur cela qu'il convient de réfléchir.

A lire à ce sujet:

Notons ici que l'auteur annonce laisser de côté les cas photographiques qui sont des "orbes, de simples réflexions sur photos. On sent bien que c'est à regret, puisqu'il se contente lui-même de "craindre" que ce ne soient que des artefacts, sans dire nettement s'il s'en rend bien compte lui-même. Et je devrais bien revenir sur les vues de Haselhoff sur les "orbes" plus loin.

Merci de me signaler les erreurs éventuelles, et de proposer des compléments.

Toute la partie précédente n'a pas de pertinence parce qu'il s'agit des phénomènes parfois OVNIS parfois expliqués mais sans rapport avec la question "où sont les preuves que des OVNIS font/sont à l'origine de crop circles?" La partie suivante est commentée également. Les erreurs ufologiques sont partout, je vais les signaler et les expliquer, mais je serais très étonné d'en être remercié!

Sources utilisées

Cette liste préliminaire reprend des éléments dans livres suivants, ce qui ne veut pas dire que j'adhère automatiquement à toutes les idées qui s'y trouvent. Il y a parfois de petits écarts de date entre ces sources, mais les récits se recoupent étroitement.

Réf. AM: Andreas Müller, "Crop Circles, Editions Vega, 2003 (Trad. De l'allemand. Ed. orig. Suisse, 2001)

L'Allemand Andreas Müller n'est pas un ufologue, il n'y jamais publié la moindre enquête ufologique, il s'intéresse simplement aux crop circles, les visite, les photographie, et est convaincu qu'ils sont "mystérieux". Il a écrit quelques livres sur le sujet. Son site web est à: www.kornkreise-forschung.de

Réf. MH: Michael Hesemann, "Messages. L'énigme des crop circles", Editions Trajectoire, 2003 (Trad. de l'allemand. Ed. orig. 2002)

Michael Hesemann est un journaliste allemand auteur de livres sur les OVNIS, les crop circles, le paranormal. Contrairement à ce que certains sites Internet racontent, il n'est pas un "anthropologue scientifique."

Le livre mérite d'être lu pour prendre l'ampleur de la pensée de l'auteur. Il y est question de crop circles annonçant la venue de l'Antéchrist et autre "attentat du 11 septembre", il y est question d'anges, de dieux, de démons, de prédictions astrologiques, de Fatima, de l'Apocalypse, du roi Balthazar, d'Hénoch, de Jésus, de la Kaballe, de Niburu, du Talmud, de la Bible, du prophète Jöel, de la comète Hale-Bopp, en un invraisemblable fatras ésotérico-mystique "new age" à défier la raison des esprits les plus crédules. Ne pas adhérer à "toutes les idées qui s'y trouvent" est une chose louable, mais prendre tout ceci comme un travail d'ufologie fiable propre à constituer des "cas" est un sacré acte de foi!

Réf LMH: Linda Moulton Howe, "Mysterious Lights and Crop Circles", 2000.

Linda Moulton-Howe, qui a eu sa place d'honneur dans le "Hall of Shame" - le "Hall de la Honte - de l'ufologie, pour soutenir entre autre les canulars éhontés d'un gourou brésilien, "Urandir", qui s'est prétendu enlevé par les extraterrestres, en voilà encore une belle référence! Le summum de la mauvaise foi a été atteint quand elle a prétendu que cet "Urandir" était parvenu à faire déclassifier les informations OVNIS des militaires brésiliens, lui attribuant en un mensonge honteux sur ce qui était en réalité le fruit d'un long travail du Comité Brésilien d'Ufologie, une fédération menée par l'ufologue AJ Gevaerd!

Voir à ce sujet la dénonciation par AJ Gevaerd des inventions de Moulton-Howe:
http://www.ufowatchdog.com/ajbrazil.html

Et lire:

LINDA MOULTON HOWE

"Someone once summed up Howe very well with two words: ' Media entrepreneur '. While having been a major player in the cattle mutilation mystery, Howe's credibility has gone way down hill as she sensationalizes everything from mundane animal deaths to promoting Brazilian UFO fraud Urandir Oliveira and the Aztec UFO Crash Hoax while selling alien books, videos and lectures. Howe dabbles in all things strange including bigfoot, crop circles, alien abductions, and UFOs. Howe also sits on the board of advisors to the Roswell UFO Museum along with the likes of Don Schmitt. See Howe's site, which she actually charges a subscription for in order to access some stories. Also see Howe turning an explained animal death into an encounter with bigfoot. A leap not even bigfoot itself could make. Also see Aliens Abducted My Common Sense, and a report lifting the mythos behind Howe's much touted and promoted Roswell UFO debris."

Soit:

LINDA MOULTON HOWE

"Quelqu'un par le passé a très bien résumé Howe avec deux mots: 'Entrepreneur médiatique'. Tandis qu'elle avait été une participante importante dans le mystère des mutilations de bétail, la crédibilité de Howe a dévallé la pente quand elle a fait du sensationnalisme avec n'importe quel décès animal ordinaire, fait la promotion de la fraude OVNI brésilienne d'Urandir Oliveira et le canular de l'accident d'OVNI à Aztec tout en vendant les livres, les videos et les les conférences. Howe trempe dans toutes les choses étranges comprenant le bigfoot, les crop circles, les enlèvement extraterrestres et les OVNIS. Howe siège également au conseil du musée OVNI de Roswell UFO avec des gens comme Don Schmitt. Voir son site Internet, pour lequel elle fait payer un abonnement afin d'accéder à quelques histoires. Voir également Howe transformer une mort animale expliquée en rencontre avec le bigfoot. Un saut que même le bigfoot n'aurait pu faire. Voir également "Aliens Abducted My Common Sense" ("les extraterrestres ont enlevé mon bon sens"), et ce rapport dénonçant les mythe de Howe sur ses débris de l'OVNI de Roswell."

Source: UFOWatchdog à www.ufowatchdog.com/hall5.html

Réf. CA: Colin Andrews et Stephen Spignesi, "Crop Circles. Signs of Contact" , 2003.

Colin Andrews est incapable de distinguer une vessie d'une lanterne, ni le bruit d'un oiseau d'un "son paranormal". C'est lui qui chaque fois qu'il se fait piéger par les artistes, dit que c'est la la CIA le persécute. Il a fait son métier des crop circles, vendant livres, CD, DVD, vidéos, conférences. Il a fait le consultant à Hollywood pour le film "Sign", et aux dernières nouvelles que j'avais eues de lui il faisait de nouveau le consultant pour le cinéma (Peut-être pour ce film hollywoodien "The Men Who Stare at Goats", vaguement basé sur les recherches du colonel John Alexander, interprété par George Clooney. Alexander est un militaire Etats-unien intéressé par les OVNIS et le paranormal, et il a déjà signalé qu'il n'y avait "pas plus de 5% de vrai" dans le film!). Colin Andrews, c'est le "crop circle bizness" en personne. Nous en verrons des exemples concrets dans la suite de cet examen, d'autres ont été donnés dans cette section de mon site.

Réf. Vidéo Contact: vidéo "Contact With the Unknown Intelligence", 2001, de Bert Jansen et Janet Ossebaard, qui contient un certain nombre de documents vidéo très intéressants. Malheureusement, elle fait une large place au canular de Oliver's Castle.

Et aux autres canulars, sans parler de vidéo de reflets sur des pare-brises de voiture dans un chemin etc.

Pour rappel: la très mystique et commerçante Janet Ossebaard s'intéresse aux crop circles et n'a aucune expérience en ufologie. Elle est à l'origine du "mystère des mouches mortes." Elle avait apporté les mouches mortes à un biologiste pour analyse, l'analyste lui a dit que les mouches ont été tuées par un champignon, et non pas par de mystérieuses "ondes" paranormales ou extraterrestres, mais elle a ensuite simplement ignoré cette analyse, tout comme le fait le physicien Haselhoff également, qui ignore cette explication donnée auparavant par un chercheur italien et maintenant acceptée (si j'ai bien compris) par au moins la céréalogiste française Anne Moro qui en a pris connaissance dans mon article sur ce sujet [Rectification ultérieure: j'ai pu croire cela sur le moment, mais Anne Moro a purement et simplement ensuite supprimé toute mention de mon travail de son site!].

Au passage: http://www.circularsite.com/licht6-eng.htm montre une image qui selon Ossebaard est "un piler de lumière" sur un crop circle. Pensez-vous qu'elle se soit demandé un seul instant si ce ne serait pas juste le reflet d'un montant de pare brise sur photo prise de l'intérieur d'un véhicule? Que nenni!

Les pires livres, et Un "documentaire" pour les TV sensationnalistes, rempli de fausses vidéos, voici donc ce que notre auteur trouve être sources dignes d'usage ufologique.

Il est flagrant que de toutes ces sources, AUCUNE n'est le travail d'un ufologue digne de ce nom.

Pas de Bruce Maccabee, pas de Richard Hall, pas de Wendy Connors, pas de Brad Sparks, pas d'Ann Druffel, pas de Pierre Guérin ici, aucun ufologue, ni aucun des ufologues de terrain de Grande-Bretagne ou de France, qui pourtant ne manquent pas!

Au lieu de cela, nous avons des sources non-ufologiques avec leurs salades "New-Age" et des auteurs décriés à juste titre par l'ensemble de la communauté ufologique mondiale ayant conservé du bon sens, pour leur appât du gain, absence de rigueur, incompétence ufologique voir manipulations des faits, voir le cumul de touts ces défauts.

Ca ne surprend pas le moins du monde notre auteur, ce qui indique encore une fois qu'il ne fait pas la différence entre l'ufologie réelle et l'ufologie de sensation et surtout la non-ufologie sensationnaliste et commerciale des pire auteurs de livres sur les crop circles!

Les notes qui suivent sont très résumées. La lecture de ces livres est à recommander à ceux qui veulent en savoir plus. Note sur le livre de Eltjo Haselhoff "Crop Circles"(2000). L'auteur n'a pas cité de cas précis d'observation de boules lumineuses, mais il en admet clairement la réalité, en les distinguant bien des artefacts lumineux, induits notamment par le flash d'appareil photo. Je cite le début du paragraphe "Photographie des orbes lumineuses":

"Il est clair, à la suite des sections précédentes de ce livre, que les curieuses boules lumineuses ou BOLs (Ball Of Light) semblent constituer un phénomène réel. En fait, depuis que les crop circles sont apparus, des anomalies lumineuses ont été signalées par de nombreux témoins".

"It will be clear from previous sections of this book that the curious lights balls or BOLs seem to form a very real phenomenon. In fact, ever since crop circles have appeared, anomalous light effects have been reported by many eyewitnesses."

Notons d'abord que les citations donnée par l'auteur de cette liste sont rarement "très résumées" mais ne sont rien d'autre que des cas "très résumés" dès l'origine, dépourvus presque toujours de la moindre valeur ufologique, et desquels des informations essentielles sont manquantes ou masquées.

Nous revoilà donc encore une fois mis face aux propos d'Eltjo Haselhoff déjà évoqué précédemment.

Ce qui est clair, c'est que dans tout son livre il ne présente qu'UN SEUL cas de "boule de lumière" ou autre "OVNI des crop circles", et que ce cas est une foutaise inouïe.

Mais il raconte que "depuis que les crop circles sont apparus, des anomalies lumineuses ont été signalées par de nombreux témoins" en s'abstenant soigneusement de citer ne serait-ce que quelques exemples de ces "nombreux" cas, comme je l'avais déjà signalé plusieurs fois à l'auteur de ce catalogue.

En ce qui concerne son livre, ce propos n'est nullement un fait mais une simple affirmation. Il n'y a dans le livre nulle "abondance" mais un vide complet. Le scientifique n'offre strictement rien pour soutenir son affirmation, ce qui relève de la pseudo-science la plus pure!

Mais il y a plus grave, puisque dans son livre il exhibe cette photo:

Au lieu d'indiquer en légende de cette photo clairement que ce n'est qu'un effet du flash sur des poussières ou insectes ou autres, ce qu'il devrait très bien savoir, la légende parle de "boules de plasma"! Un lecteur attentif remarquera bien les guillemets de cette légende, mais un lecteur crédule ne le verra pas et lira simplement "boules de plasma", qui sont comme c'est écrit, et comme elles sont au-dessus d'un crop circle, l'association sera faite dans son esprit et les guillemets vite oubliés!

Et que nous racontait donc Gildas Bourdais dans son introduction? Qu'il ne citera pas de cas de type "orbes" puisqu'ils sont expliqués par Eltjo Haselhoff!

Qui a expliqué cet effets "orbes"? Pas Haselhoff, pas du tout. Ces fausses "boules de lumières" ont été expliquées longtemps avant, par des scientifiques, des ufologues de terrain, des gens comme James Neff et le Dr. Bruce Maccabee. Haselhoff ne doit pas être crédité de cela, il a juste semé la confusion chez certain de ces lecteurs en montrant une telle photographie d'orbe légendée "'boules de plasma' sur un crop circle".

Liste de cas, à évaluer et à compléter.

Il doit donc être noté encore que l'auteur reconnaît que sa collection de cas reste à évaluer.

En d'autres termes, ce sont seulement des rapports qui pourraient avoir des explications banales, méprises et canulars, et l'auteur ne s'est pas inquiété le moins du monde de faire le travail ufologique nécessaire de l'évaluation de ces rapports.

Je demandais les meilleurs cas prouvant que les OVNIS ont à voir avec les crop circles, puisque ceci était l'affirmation, et qu'ai-je? Une liste de récits de la littérature la plus douteuse, liste avouée être restant "à évaluer" et comprenant éventuellement canulars et méprises...

Voilà donc ces preuves, voilà sur quoi repose la croyance "OVNIS et crop circles", chers lecteurs: des choses en vrac restant "à évaluer!"

Les témoignages sur des boules et autres phénomènes lumineux, associés à des crop circles, sont nombreux.

Certes, "les témoignages sont nombreux", si on veut. Ceci est encore dit ici, comme un leitmotiv, comme si le nombre avait la moindre valeur probante, et comme si ce nombre était vraiment élevé. En réalité, ce nombre n'est pas élevé du tout: une soixantaine de récits non encore évalués dans ce catalogue! A comparer avec, par exemple, les 140.000 rapports d'observations d'OVNIS notés dans la base de donnée UFOCAT il y a quelques décennies! Mais la question est de savoir si ces témoignages sont probants de la thèse avancée. Ils ne le sont pas, ils sont "à évaluer"! Quel aveu!

Cette liste n'en donne qu'un aperçu, dans l'ordre chronologique. Selon Andreas Müller, ces phénomènes ne sont observés, en gros, que dans 5 à 20 % des cas, selon les pays et les années (AM, p. 155).

Voici encore une simple affirmation qu'il va falloir démontrer. Mais on ne le peut évidemment pas: ce pourcentage de "5 à 20%" ne correspond à strictement rien du tout. Premièrement, il n'existe absolument aucun recensement vraiment fiable des crop circles mais selon les uns et les autres, ce sont "des milliers." Et deuxièmement pas un seul des "experts" n'a jamais été fichu de dire clairement, encore moins de démontrer, combien seraient "authentiques" (non fait par l'homme) selon eux: 1% 5%? 90%?

Le pourcentage d'Andreas Müller n'est donc que du vent!

Remarquons aussi que ce n'est pas forcément un critère d'authenticité: il se peut que certains faux cercles soient simplement "inspectés" !

Il se trouve que la notion de "vrai" et "faux" cercles n'a pas de base réelle. Tous les crop circles sont "vrais". Vous pouvez les visiter, vous pouvez "marcher dedans".

La controverse est que selon certains "experts", parmi ces crop circles, il y en a qui ne sont pas fait par des hommes, mais par, selon les uns et les autres, des extraterrestres, des puissances paranormales, des dieux, des démons, des pouvoirs psychiques d'homme ou qui sait qui, des "militaires", des forces naturelles intelligentes inconnues etc.

Toutefois, ce qui va nous intéresser ici est bien entendu (puisque pratiquement personne ne nie que des hommes font des crop circles, au moins certains d'entre eux, et que ceci au moins est largement prouvé) de vérifier pour chacun de ces cas qui mettent "en rapport" une observation d'OVNI ou de boule lumineuse avec un ou des crop circles, si le ou les crop circle en question sont réellement faits par autre chose que des hommes.

C'est un point capital, et nous allons voir qu'au lieu de s'assurer de ce point, notre auteur fait simplement comme si l'ensemble de ces crop circles étaient éventuellement "non fait par des hommes" ou que ce serait indifférent puisque des OVNIS pourraient visiter des crop circles faits par des hommes.

Ce qu'il vient de nous dire, en substance, c'est que si une observation d'OVNI a lieu près d'un crop circle, alors le rapport entre cet OVNI et ce crop circle est exactement le même que lorsque l'expert en crop circles ou le simple curieux ou le touriste vient visiter un crop circle! Les OVNIS viennent visiter les crop circles...

Autrement dit, il n'y a pas de rapport intrinsèque entre OVNIS et crop circles, "ils" font alors le même "tourisme crop circle" que les touristes de crop circles.

Ce qui est omis, est que la plupart de ces "visites d'OVNIS" peuvent être expliquées par des confusions causées par les "experts" et par les touristes visitant les champs la nuit pour "surprendre" les auteurs extraterrestres ou paranormaux ou humains des crop circles, avec leurs lampes torches la nuit, et par les jeunes qui font de sacré "parties" dans les crop circles.

Ce qu'il s'agissait de faire, au lieu de copier dans des livres sensationnalistes de vagues anecdotes sur des phénomènes de "boules de lumières" crus étranges sans même la moindre recherche d'explications triviales, aurait été de donner des rapports d'enquêtes sérieux sur des OVNIS ou boules de lumières réellement sans explication triviales et effectivement en rapport clair et net avec l'apparition de crop circles. Nous allons voir que pas un seul tel cas n'est présenté dans tout ce catalogue!

L'auteur entreprend maintenant de présenter ses cas. Nous allons donc tous les vérifier pour autant que ce soit possible, tant l'information est misérable dans les sources citées.

1974, LANGENBURG, CANADA:

En 1974, au Canada - (Réf. MH, p. 250). Exceptionnellement, ce cas associe un ovni classique à la formation de crop circles. A Langenburg dans le Saskatchewan, le fermier Edwin Fuhr voit un disque métallique en vol stationnaire au dessus de son champ, ainsi que quatre demi-sphères, également d'apparence métallique, qui font "cinq cercles de blé dans la fumée et le vent".

Cette fois l'information existe, cela fait plusieurs années que j'ai ouvert un dossier - encore modeste - sur ce cas relativement connu:

../htm/ufocropf.htm

Ce cas est un "classique mineur" de l'ufologie, repris par Hesemann à partir de sources canadiennes et états-uniennes plus "proches" de l'affaire.

C'est un cas séduisant en ce sens qu'il y a là des engins manifestement structurés, qui causent des aplatissements dans un champ. Le témoin est unique, mais aucune raison particulière de le rejeter, comme l'indique le policier local qui connaît le témoin. Pas de raisons particulières n'ont plus d'en faire un cas bien solide, puisque n'importe qui peut aplatir du blé.

Il est à noter que ceci se produit en 1974 bien avant les premiers crop circles (1978), et au Canada alors que la mode des crop circles débute dans le Wiltshire en Angleterre et ne "prend" sa tournure internationale que des années plus tard. J'avais classé moi-même ce cas comme ça "OVNI faisant (prétendument) des crop circles" (des aplatissements dans les céréales) il faut bien comprendre que cela ne peut pas correspondre au sens strict de "crop circles", cela se ramène à des traces dans la végétation plutôt qu'aux ronds nets puis jolis dessins qui orneront la campagne anglaise des décennies plus tard. Il suffit de voir les photos de ces traces!

Ewin Fuhr montrant les traces des engins volants dans son champ. Doit-on vraiment appeler cela des "crop circles"?

Et voilà, la manipulation a été faite: qu'un OVNI laisse des traces dans la végétation, et hop! des décennies plus tard, un fois le "mystère crop circles" créé, on appelle cela "un crop circle"!

Ne soyons pas chiche et comptons: UN cas. Mais un cas de quoi? Il s'agit d'un récit à témoin unique rapportant des engins clairement technologiques causant des aplatissements relativement anarchiques dans un champ de blé.

Un point important est celui-ci: tous les crop circles du monde, ceux du "vrai phénomène crop circle", sont bel et bien en rapport avec les OVNIS. Mais pas directement! Ce qui s'est passé est que les deux hommes qui ont commencé la mode de faire des ronds dans les champs ont monté une farce pour faire croire à des traces d'atterrissage d'OVNIS, donc, des ronds, et ce parce que l'un d'eux avait été inspiré par une telle trace d'atterrissage, à Tully en Australie, le fameux "nid de soucoupe".

Pour comprendre comment tout ceci est arrivé, lire cette interview.

Andreas Müller, Gildas Bourdais, et les autres, récupèrent ainsi des affaires de traces d'OVNIS dans la végétation, et appellent cela des crop circles. Ila les incluent dans des "bases de données de crop circles", dans leurs "cas". Exemples pour des cas en France en 1954:

Belle entourloupe!

1985, STOCKBRIDGE DOWN, HAMPSHIRE, ANGLETERRE:

6 juillet 1985 - (Réf. MH, p. 54) -Stockbridge Down, Hampshire. Pat et Jack Collins, couple de personnes âgés, voient dans la nuit un "gigantesque objet circulaire, en position verticale, "comme une grande roue immobile au dessus du sol". Ils estiment qu'ils sont à environ 200 mètres de l'ovni, qui avait "huit rangées de lumières blanche-jaunâtre disposées sur le pourtour et tournait sur lui-même en permanence". Le lendemain matin est découverte l'une des premières croix celtiques: un grand cercle central entouré de quatre cercles satellites.

Hesemann s'est contenté de copier la source primaire, le livre "Circular Evidence", de Pat Delgado et Colin Andrews, qui indique en page 35 que deux retraités, Patricia et Jack Collins, on déclaré le 6 juillet 1985 au soir à la police du Hampshire qu'ils avaient roulé sur l'A272 et qu'à la hauteur de Stockbridge Down ils ont vu un grand objet circulaire vertical qui ressemblait à une roue de fête foraine, qui était immobile et "planant près du sol." Colin Andrews dit que Pat Collins lui a dit qu'ils en étaient à environ 200 mètres, et qu'il y avait des lumières jaunâtre blanchâtres sur le tour et des lumières sur les rayons qui allaient du pourtour vers le centre, et qu'ils étaient terrifiés. Colin Andrews dit que deux voitures de police ont fouillé Stockbridge Down et n'ont rien trouvé.

Colin Andrews ajoute que le lendemain matin, cinq cercles "mystérieux" ont été trouvés près d'Alresford, et plus tard, cinq autres à Goodworth Clatford. Colin Andrews dit que les deux sites de ces cercles et le site de l'OVNI forment une ligne droite, et qu'un OVNI en forme de roue identique a été vu entre des champs avec des crop circles par quatre personnes près de Warminster en août 1982.

Colin Andrews ne semble pas du tout prêt à envisager que des roues de fête foraine puissent être pris pour "un OVNI" par nos deux retraités, alors que c'est ce qu'ils décrivent parfaitement!

Pour bien situer le niveau de compétence et de réflexion de Colin Andrews, rappelons que pour un autre crop circle, qui était pointé vers le Nord selon lui, il avait réussi l'exploit insensé de trouver cela extraordinaire car des farceurs "n'auraient pas pu effectuer les nombreux calculs" pour trouver la direction du Nord. Et oui, Colin Andrews ignore la boussole!

Prenons les rares éléments objectifs donnés ici par Colin Andrews. L'OVNI est vu à "Stockbridge Down, Hampshire", qui se trouve à 51.111227N 1.455691W près de Stockbridge comme on s'en doute dans le Hampshire. Les "mystérieux cercles" sont près l'Alresford.

Ce que les "experts" se sont bien gardés de vous dire, afin de vous mettre en tête que le "crop circle" est apparu là où était "l'OVNI", c'est que la distance entre le site de l'OVNI et le site des 5 mystérieux cercles est de près de 250 kilomètres!

Afin que les choses soient bien claires, j'ai indiqué ces lieux sur cette carte du Sud-Est de l'Angleterre:

Vous aurez remarqué qu'Hesemann ne dit pas du tout où se trouvent les cinq cercles "mystérieux" - ni en quoi ils sont "mystérieux" d'ailleurs, ce qui vous empêche de réaliser cette distance. Colin Andrews la donne, mais c'est pour élaborer un "alignement".

Et bien, ce prétendu alignement, examinons-le.

Nous avons trois points:

Lieu: Evénement: Latitude: Longitude:
Stockbridge Down OVNI ou roue de fête foraine 51.111227 N 1.455691 O
Près l'Alresford 5 cercles "mystérieux". 51.087000000 N 1.161000000 O
Goodworth Clatford 5 autres cercles "mystérieux". 51.178000000 N 1.486000000 O

Il vous suffira de "plotter" ces chiffres pour constater ce qu'il en est de cet "alignement" prétendu:

Ceci vous indique encore une fois le niveau de confiance que l'on peut avoir en ces affirmations de Colin Andrews: zéro!

A noter également que ce cas anglais lamentable, le premier chronologiquement cité, est de 1985 alors que les crop circles apparaissent depuis des années... sans le moindre OVNI.

Dix ans plus tard, le 6 juillet 1995, sera découverte une autre formation analogue, au même endroit.

Il n'y a naturellement rien d'extraordinaire à trouver encore des crop circles "au même endroit" dix ans plus tard. Jusqu'où ira la folie crop circles? Ce "crop circle" 10 ans plus tard a-t-il aussi été visité par un OVNI? Par l'OVNI non-enquêté du couple retraité, vu 10 ans auparavant à 250 kilomètres de là? Et de quel "même endroit" s'agit-il, au fait?

Tout ceci n'est absolument pas sérieux, et tout à fait typique de ce qui se cache réellement derrière les affirmations des "experts" en crop circles.

1988, PRES D'AVEBURY, ANGLETERRE:

13 juillet 1988 - (MH, p. 250) - Près d'Avebury, Wiltshire. Mary Freeman observe une boule de lumière qui projette au sol un rayon lumineux. Le surlendemain matin, on découvre à cet endroit un pictogramme en forme de "croix celtique".

Il n'y a pas eu que ce crop circle à Silbury Hill. Dans ces semaines de 1988, on en compte pas moins de 50 dans un rayon de 10 kilomètres autour de Silbury Hill, haut lieu de démonstration des artistes qui les font. Il est également utile de savoir que ces crop circles de 1988 sont de la période stylistique où les artistes allaient déjà depuis des années au-delà du simple rond unique, et commençaient à créer par exemple trois ronds disposés en un triangle équilatéral, et naturellement, des figures consistant en un rond central avec quatre ronds autour, ce qui est appelé ici "croix celtique." Chorley et Bower avaient déjà fait des émules.

En réalité, la présentation initiale de ce cas est la suivante. Un "expert" en crop circles, George Wingfield, a présenté dans ses tournées mondiales de conférences en 1991 une diapositive, notamment à une conférence du MUFON le 19 avril 1991 à l'Holiday Inn à Northpark, Texas. Sur la diapositive, il y avait une jeune femme et rien de plus. George Wingfield, qui se présentait comme le Président et le Directeur des Recherches du "Center for Crop Circle Studies" (CCCS), et se présentait également comme "Professeur" ce qui était un titre usurpé, disait que cette jeune femme s'appelle Mary Freeman, qu'elle habite "dans le Wiltshire", et que le 13 juillet 1988, autour de 23:30, elle roulait en voiture en repartant d'Avebury qu'elle venait de visiter, quand elle a vu une lumière en-dessous d'un nuage, qui est devenu "un grand disque doré", qu'un rayon lumineux en est sorti à 65 degrés en direction de Silbury Hill, que les objets se sont mis à voler en tout sens dans sa voiture comme secoués par un mystérieux "champ de forces", puis qu'elle a été enlevé par les extraterrestres dans leur OVNI, que ces extraterrestres lui ont montré des images de crop circles, et que le surlendemain il y avait un crop circle dans un champ.

Comme aucun ufologue sérieux ne voulait se résoudre à accorder de la crédibilité à une histoire aussi "énorme" sans au moins quelque vérification, comme les possibilités de vérifications n'étaient pas là puisque que "Mary Freeman" n'était pas vraiment "identifiée", il s'est alors passé le contraire de ce que des sceptique peu compétents pensent qu'il se passe avec les histoires d'OVNIS:

Au lieu de s'embellir avec le temps, l'histoire a été au contraire appauvrie d'auteurs en auteurs pour en enlever toutes ces choses extraordinaires et en faire une histoire plus "digeste." Exit, les extraterrestres, exit l'enlèvement en soucoupe, exit le grand disque doré, exit le champ de force, exit l'enlèvement dans la soucoupe!

Au fil des ans, tout ce qui en reste est ce que rapporte Hesemann: une femme observe un boule de lumière qui projette au sol un rayon lumineux, le surlendemain matin on découvre là un crop circle en forme de croix celtique.

De par mes recherches, j'ai pu apprendre d'autres sources "expertes" en crop circles que "Mary Freeman" est probablement un pseudonyme utilisé pour dissimuler le véritable nom de la jeune femme, qui est native de Marlborough, qu'elle roulait de soir-là sur la route A4, et qu'elle revenait d'une "cérémonie" à thème druidique dans l'ancien site préhistorique d'Avebury. La femme en question s'est ensuite lancée dans le business du circuit touristique dans les crop circles, pour lesquels elle donne ses explications "new age". Notons encore que certaines sources situent "l'apparition" de ce crop circle au 14 juillet 1988 et d'autres au 15 juillet 1988.

Par ailleurs, dans son livre "Meetings With Three Spacecraft", l'auteur Michael Irving assure qu'il a dessiné une croix celtique de cinq cercles en juillet 1988 sur du papier, que le dessin s'est mit à briller dans la nuit, que la nuit suivant Mary Freeman a vu l'OVNI tirer un rayon à Avebury, que cela a été rapporté en détail dans le journal local "Marlborough Times" et que le lendemain le crop circle est apparu près de Silbury Hill.

Il n'y a jamais eu la moindre enquête par le moindre ufologue sur toute cette histoire; il faut donc y croire les yeux fermés.

JUIN 1989, SILBURY HILL, ANGLETERRE:

Juin 1989 - (MH, p 250, LMH p 24) - Région de Silbury Hill, où sont apparus onze cercles les jours précédents. Une équipe de télévision canadienne vient les filmer en hélicoptère, avec Colin Andrews. Un témoin voit la nuit suivante un objet lumineux descendre dans le secteur où se trouvent les cercles, devant Silbury Hill. Il est brillant, de couleur orange et semble avoir une dizaine de mètres de diamètre. Le témoin le voit se placer derrière un arbre à la limite de la clôture du champ, directement à côté des cercles qui avaient été filmés quelques heures plus tôt. Le lendemain matin, il trouve un douzième cercle à cet endroit.

Il s'agit encore d'un cas présenté par Hesemann et Moulton-Howe alors que la source primaire est Colins Andrews. Nous verrons plus loin un cas dont le témoin allégué est Linda Moulton-Howe, qui lui, est pris dans un livre de... Hesemann! Comme c'est curieux...

Si vous considérez ce qui constitue ici le "rapport OVNI", il est en tout et pour tout:

"Une personne non identifiée dont on ne connaît ni l'âge ni la profession ni aucune information concernant sa crédibilité dit selon un "expert" en crop circles qui a fait son métier de ce "mystère" et a présenté des données frauduleuses ou farfelues à maintes reprises:

"J'ai vu en juin 1989 dans la région de Silbury Hill, la nuit, un objet brillant lumineux orange d'une dizaine de mètres de diamètre dans mon opinion descendre et se placer derrière un arbre."

En soi, ceci constitue un rapport d'OVNI sans étrangeté et sans fiabilité.

Silbury Hill est un haut lieu pour les artistes qui créent les cercles car ils sont bien visibles depuis la colline, qui est un tumulus. Le lieu est bien entendu également attrayant en raison de la présence d'anciens mégalithes et cercles de pierres préhistoriques.

Le cas n'est même pas au niveau minimal d'information d'un témoignage OVNI consigné: il n'y a pas l'heure, il n'y a pas la durée d'observation, il n'y a pas de plan de situation, il n'y a pas de direction, pas de tailles angulaires, rien! Ufologiquement parlant, un tel récit est totalement dépourvu de valeur, et y voir un engin extraterrestre ou quelque phénomène dit paranormal est faire acte de totale crédulité et démontrer une incompréhension complète de ce qu'est l'ufologie - ou de ce qu'elle devrait être.

Pour donner un exemple: quand un témoin déclare qu'un objet inconnu à une taille "d'une dizaine de mètres", tout ufologue sensé sait parfaitement que cela n'a aucun signification réelle s'il n'y a pas en même temps une précision sur la distance qui le situe sans incertitudes à moins d'une cinquantaine de mètres. En effet, au-delà de 50 mètres, la vision stéréoscopique humaine ne permet plus de parler de taille si l'objet n'est pas absolument immense. C'est pourquoi les ufologues s'efforcent de déterminer si la distance peut être établie, et de déterminer la taille de ce qui est observé non pas en terme de diamètre ou de largeur, mais en terme de taille angulaire. Dans les enquêtes les plus primaires, on demande au témoin de comparer cette taille apparente à des objets familiers comme la Lune. Dans les bonnes enquêtes, on utilise un calibrateur plus objectif, ou au moins des comparaisons en terme d'objets tenus à la longueur du bras. Ce genre d'éléments constituent le B-A-BA de l'ufologie!

Trouve-t-on des sources plus bavardes sur cette affaire? Oui.

Timothy Good, un journaliste qui s'intéresse aux OVNIS et a écrit plusieurs livres - il est connu pour être peu regardant quant à ce qu'il y publie - nous apprend en effet dans "The UFO Report", en 1990, que c'est encore George Wingfield qui rapporte ce cas. L'OVNI est décrit comme "une sphère orange qui atterrit", le témoin aurait eu l'impression que le temps s'arrête, Wingfield, qui n'a peur de rien, en déduit qu'il est passé par une "dimension temporelle différente" et il a, selon Wingfield, des "visions et toutes sortes d'idées depuis... il a affirme avoir eu un changement marqué de personnalité." On apprend également que ce témoin ne voudrait pas que son nom soit diffusé et que l'événement a eu lieu le 29 juin 1990. Rien de plus.

Dans le cas présent, tout ceci pourrait se ramener à un témoin imaginatif imbibé de "crop circles extraterrestres" qui aurait vu un avion, ou hélicoptère, ou la planète Mars qui à 22 heures ce jour-là à Silbury Hill était justement en train "d'atterrir" bien lentement à 289°51' et bas sur l'horizon à 9°9', comme par hasard!

Là encore, il n'y a jamais eu la moindre enquête par le moindre ufologue sur toute cette histoire, pas la moindre recherche pour vérifier les éventuelles méprises possibles; il faut donc croire les yeux fermés que cet OVNI est sans explication triviales.

JUIN 1989, SILBURY HILL, ANGLETERRE:

Juin 1990 - (MH, p 256) - Wandsdyke, dans le Wiltshire. George Wingfield et deux autres témoins observent, pendant une heure, de mystérieuses petites boules lumineuses au dessus des blés, à 200 ou 300 m du groupe. Elles se rejoignent de temps à autre, comme si elles communiquaient entre elles. Lorsque Wingfield a tenté de s'en approcher, elles se sont éloignées.

Il s'agit de "Wansdyke" et non "Wandsdyke", un endroit en plein pays des crop circles, où l'on trouve tous les ans des crop circles.

C'est encore une fois George Wingfield, "fameux expert" en crop circles et "professeur" allégué qui est impliqué. Les sources sont de George Wingfield, dans le magazine "The Cereologist", numéro 1, de l'été 1990; et dans "Towards an understanding of the nature of the circles," pages 25-26 dans "Crop Circles: Harbingers of World Change", Lower Lake éditeur, Californie, Atrium Publishers Group, 1992.

George Wingfield raconte que lui et son "équipe de chercheurs" ont observé plusieurs petites lumières planant dans un champ où il y avait eu par la suite deux petits crop circles. Il a rapporté que ces lumières étaient très faibles et bougeaient lentement et très près des épis de blés. Elles s'éteignaient, se rassemblaient, s'éteignaient, pendant plus d'une heure.

Comme pour le cas précédent, les données sont de seconde ou de tierce main, elles sont squelettiques, et une explication banale et classique devrait venir immédiatement à l'esprit de l'ufologue entraîné et qui s'est déjà penché sur de nombreux cas de mystérieuses lumières dans les champs des crop circles:

Les lumières peuvent être des lampes torches, utilisée par d'autres "experts" qui auraient pu se trouver là le même soir à 200 ou 300 mètres d'eux à guetter l'apparition de crop circles, ou des artistes venus en réaliser un, ou des jeunes gens venus faire une fête dans un crop circle. Ces lampes torches montrent évidemment un comportement intelligent, et elles peuvent fort bien s'être éloignées ou éteintes lorsque les "experts" ont voulu s'approcher.

Il pourrait naturellement également s'agir de lucioles comme celles que Nancy Talbott du BLT n'a su s'expliquer même sur photo, qui peuvent également être décrites comme de "petites boules lumineuses" et peuvent bien évidemment aussi montrer un "comportement intelligent" lorsqu'on les approche. Mais si la distance de 200 ou 300 mètres indiquée par MH est dans le vrai, ce sont bien évidemment les lampes torches qui expliquent le mieux l'affaire. Problème: à 200 ou 300 mètres, pas question de percevoir qu'elles sont juste "très près" des épis de blés.

Il est à noter que George Wingfield a part la suite largement modéré ses affirmations. On l'entend déclarer, dans un documentaire intitulé "UFOs and Paranormal Phenomena - Messages From Another Dimension" qui est totalement partisan de la thèse qu'il existe des crop circles qui ne sont pas fait par des gens mais par des extraterrestres, des OVNIS ou des forces paranormales:

"We tried to make lots of experiences to catch UFOs on film and we've never been entirely successful in this endeavour. In every case there has been no visible agent."

Soit:

"Nous avons essayé de faire des tas d'expériences pour attraper des OVNIS sur film et nous n'avons jamais été entièrement réussi dans cet effort. Il n'y a eu dans tous les cas aucun agent visible."

JUIN 1989, SILBURY HILL, ANGLETERRE:

26 juillet 1990 - (AM, p. 50, MH, p. 256, LMH, p. 24 et photo p. 26, et Vidéo Contact) Stanton St Bernard, dans le Wiltshire. Le photographe Steve Alexander filme une boule lumineuse qui traverse tout le champ où se trouve le pictogramme découvert le 12 juillet à cet endroit. La boule passe au dessus d'un tracteur dans le champ voisin. Son conducteur, Leon Besant, a été retrouvé par Colin Andrews, puis par Michael Hesemann, à qui il a confirmé l'avoir vue passer: "il était gros comme un ballon de plage. Il scintillait dans le soleil comme s'il était fait en papier d'étain", lui a-t-il dit (MH, p. 256).

Hélas, plusieurs fois hélas:

Il y a une explication tout à fait plausible à la chose telle qu'elle apparaît sur la vidéo: un oiseau!

Ci dessous, une des images. Le trait jaune de gauche pointe le tracteur, qui tourne le dos à la soi-disant "boule de lumière", le trait jaune de droite point la "boule de lumière." En encadré, agrandissement de la "boule de lumière", appelée "soucoupe métallique de 10 centimètres" par George Wingfield dans un documentaire TV.

Aucune analyse de la vidéo n'a jamais été effectuée. L'original n'a jamais été montré dans des conditions décentes. Pour cause, on risquerait de s'apercevoir que l'OVNI n'est qu'un oiseau!

Car on en voit les ailes battre!

Encore un simple oiseau pris pour OVNI...

Sur la plupart des versions de la vidéo que l'on trouve sur Youtube et autres Dailymotion, la bande son de la vidéo a été supprimée. Peut-être cette bande son est-elle trop gênante pour les "experts en crop circles"? Heureusement, dans un "documentaire" qui date un peu, "Crop Circles - The Quest for the Truth", cette bande son est encore là.

Qu'entend-on?

Homme: "- It's a bird." ("C'est un oiseau".)

Femme: "- It's not a bird." ("C'est pas un oiseau".)

Oui, sur la bande son, un homme, sur place, qui a pu avoir une meilleure vue que les autres, qui n'avait pas l'oeil dans la caméra, a bien compris et dit que ce n'était qu'un oiseau!

29 JUIN 1991 PRES DE BRISTOL, R-U.:

29 juin 1991 - (MH p 250) - Près de Bristol, vers 23 h 50, des témoins observent "un objet circulaire pourvu d'un anneau comportant dix lumières rouges, qui reste en vol stationnaire quelques instants au dessus d'un champ en produisant un léger bourdonnement. Un hélicoptère s'en approche et il part à toute vitesse. Le lendemain, on trouve dans le champ un pictogramme en forme d'haltère.

La source est encore Hesemann. "Près de Bristol" n'est pas une indication de lieu décente. Aucun nom n'est donné, la source primaire manque. Un pictogramme en forme de haltères (deux ronds aplatis et une ligne les joignant) est typique du "style Doug et Dave" à cette époque peut tout aussi bien être une création de leurs imitateurs.

Selon Michael Hesemann, de nombreux cas semblables se sont produits tout l'été dans la région.

C'est là le refrain typique des auteurs de livres sur les crop circles: répéter sans cesse "de nombreux cas", répéter sans cesse "innombrables". Mais de cas solides, décemment documentés, enquêtés et sans explications triviales possible, nenni.

6 JUILLET 1991 PRES DE BECKHAMPTON, R-U.:

16 juillet 1991 - (MH, p 251) - Près de Beckhampton, Wiltshire. Dans la nuit, trois témoins observent "trois étranges lumières, puis tout un groupe de lumières de différentes couleurs". Ils entendent peu après une "pulsation bourdonnante". Le lendemain matin, 17 juillet, on découvre à cet endroit le fameux "triangle" de Barbury Castle, surnommé "la mère de tous les pictogrammes" (photo dans AM, p 30).

Des lumières et une "pulsation bourdonnante", cela s'appelle au choix, non exhaustif:

A noter que le "fameux triangle de Barbury Castle, surnommé 'la mère de tous les pictogrammes'", qui n'a vraiment rien d'impressionnant en soi, d'un dessin très simple, est de plus un crop circle raté:

Les soi-disant "experts en crop circles" montrent des photos et des "diagrammes" de la formation qui atténuent ou rectifient délibérément cette erreur, afin de prétendre qu'il est d'une "perfection impossible"!

Ce crop circle est très facile à faire pour des artistes entraînés. A l'époque, il semblait "impossible" aux experts au motif qu'il était "trop complexe"! Mais il n'est pas impossible du tout, les hoaxers ont fait bien mieux depuis y compris en public, et celui-ci a un défaut terrible qui rend ces affirmations de "perfection" juste risibles.

Et que dire du désolant article de Paul Vigay sur cette formation, un article dans lequel, ayant appris que des gens l'ont fait, il commence par montrer comme il est simple de réaliser la formation "sur ordinateur", pour ensuite conclure sans exposer aucun argument, qu'il est persuadé de son "authenticité"? Quelle science, quelle expertise!

( http://www.cropcircleresearch.com/articles/e002-barbury.html )

Et, bien entendu, ce crop circle de Barbury Castle n'est pas vraiment à Beckhampton, pas vraiment "à cet endroit" où les lumières auraient été vues.

Quant à "l'OVNI" de ce crop circle... Témoins non nommés, descriptions squelettiques de quelques mots, faisant penser à un hélicoptère, crop circle raté, aucune enquête, aucune recherche, aucune vérifications...

20 JUILLET 1991, MARBURG, ALLEMAGNE:

20 juillet 1991, en Allemagne - (MH, p 257) - Près de Marburg, le couple Vogt observe, de nuit en voiture, "des boules lumineuses grosses comme un ballon de football, mais pas aussi rondes", qui volant à grande vitesse à quelques mètres d'altitude le long de la route. Un pictogramme est apparu à cet endroit le lendemain.

En somme, des "boules" passent, il n'y a supposément pas de crop circle. Le lendemain, il y a un crop circle. Et ceci est censé prouver que ces "boules" ont fait ce crop circle ou ont un "rapport" avec les crop circles.

Alors que ces "boules lumineuses grosses comme un ballon de football mais pas aussi rondes volant à grande vitesse de nuit" pourraient être des avions, ou des phares de voitures sur une autre route par exemple, si l'on veut bien comprendre que "grand comme un ballon de football" ne signifie rien, ufologiquement. Apparu et découvert sont confondus pour donner un parfum de magie à l'affaire. La réalité: aucune enquête, aucune publication du témoignage, aucune recherche, aucune référence, aucune source primaire indiquée, cela ne permet aucunement de donner le moindre crédit à une telle anecdote.

Enquête ufologique? Vérification? N'y songez pas, il faut croire.

23 JUILLET 1991, EAST KENNET, R-U:

23 juillet 1991 - (MH avec photo couleur) - Photo, prise par George Wingfield, d'une boule blanche au dessus d'un champ voisin d'une formation à East Kennet, Wiltshire.

Encore George Wingfield, expert en crop circles, auto-promu "professeur". Une "photo couleur", voilà qui est fantastique, comme si l'on prenait encore souvent des photos en noir et blanc de nos jours... Bien entendu, la "boule de lumière" a toutes les chances de n'être qu'un simple reflet causé par le soleil sur les lentilles de l'appareil. Un rayon du soleil est d'ailleurs visible sur la photographie (à gauche); mais "l'ufologie" des professeurs en crop circles ne reconnaît pas l'existence du phénomène "reflet" qui n'est pas assez "paranormal" pour qu'on ne l'envisage seulement!

18 AOUT 1991 OU 1992 A MARLBOROUGH, R-U:

18 août 1991 (ou 1992 ?) - (AM, p . 150, LMH, p 27 avec photo, Vidéo Contact)) - Marlborough, dans le Wiltshire. Entre 20 h et 20 h 30, deux étudiants allemands, les frères Konstantin et Dominik von Dürkheim, filment pendant deux minutes un phénomène lumineux semblable, d'environ 20 cm de diamètre, au dessus d'une formation découverte le 14 août.

A quelle distance?

Il est assez incroyable qu'en 2006, un ufologue soit encore capable de prendre littéralement des choses comme "d'environ 20 cm de diamètre" dites par des témoins selon un livre! Cela nous ramène à l'ufologie de 1950...

"La soucoupe était grande comme une orange! La soucoupe avait la taille d'un ballon de football! La soucoupe avait la taille d'un camion!" entendait-on alors...

 

Oui, une simple petite chose minuscule, ici entourée pour qu'on ne la manque pas, encore un oiseau?!

Il va sans dire que la vidéo est protégée par des droits d'auteurs, mais pas de chance, un internaute en a fait cette petite vignette (à gauche)...

Et bien entendu, le crop circle est là quatre jours avant que le "phénomène lumineux" ne passe. Simplement pitoyable!

Et bien entendu, Dominik et Constantin von Durckheim ne sont pas d'innocents baladeurs mais des fans de crop circles.

8 AOUT 1993, CHERHILL, R-U:

8 août 1993 - (MH, pp 232, 233) - Cherhill, près du cheval blanc, dans le Wiltshire. Deux membres du "London UFO Study Groupe" filment, depuis la colline Adams Grave, une boule lumineuse dans la direction de Cherhill. Un travailleur agricole de Cherhill a vu lui aussi un objet lumineux vers 1 h 20 du matin. Le lendemain matin, une formation est découverte à cet endroit. Plusieurs chercheurs, dont Linda Howe, Colette Dowell et Chad Deekten, rejoints par Michael Hesemann, sont sur place. Hesemann a un compteur Geiger et il enregistre une radioactivité de 300 % supérieure à la normale (selon lui, ses mesures dans les cercles récents donnent plutôt 180 %). Le faussaire David Irving a affirmé plus tard en être l'auteur, mais Linda Howe l'avait rencontré deux jours après la découverte et il n'était pas au courant!

Le plutôt fantomatique "London UFO Study Group" (avait son site à www.crowdedskies.com) raconte aussi des histoires de men-in-black dont j'ai déjà parlé ailleurs. Où est leur film? Mystère! Hesemann précise que la "sphère" lumineuse - sur une vidéo, on ne peut pas parler de sphère! - n'est filmée que "quelques secondes." Et les variations de radio-activité naturelle d'un lieu à un autre dépassent tout à fait ordinairement les "300%". Valeur mesurée par Hesemann? Gildas Bourdais ne la donne pas, mais elle est dans le livre: 0.38 microSieverts/heure. Or 0.4 microSievert/heure... n'est rien de "300% supérieur à la normale" mais est justement pile poil une valeur moyenne de l'irradiation naturelle!

(Cf. par exemple www.astrosurf.com/luxorion/radioactivite-mesure-protection-civile.htm)

Colette Dowell édite le fanzine sur les crop circles "Circular Times" et passe sur les télés, "Sightings" sur Fox TV, "Encounters" et "The Other Side" sur NBC etc. Elle s'occupe de "conseils de nutrition" très "New Age", voit de la "géométrie sacrée" dans les crop circles, affirme avoir été enlevée par les extraterrestres et avoir un implant extraterrestre dans la tête, et fait partie du groupe de Steven Greer.

On pourra cependant bien rire en lisant comment elle raconte que Colin Andrews s'était permis de voir en elle un complice de la fraude vidéo de "l'OVNI qui a fait le crop circle de Barbury Castle:
http://circulartimes.org/Crop%20Circle%20Video%20Oliver's%20Castle%20Fraud%20LWCMD%20CT.htm

Chad Deetken (et non "Deekten") est également un fan des crop circles, Canadien, c'est habituellement lui qui filme les lumières des lampes-torches des autres chercheurs, que l'on appelle ensuite des "boules de lumières des crop circles".

Le soi-disant "faussaire David Irving" qui aurait selon Linda Moulton-Howe revendiqué ce crop circle n'existe pas, il s'agit de Rob Irving, des fameux CircleMakers (CircleMakers.org), lesquels, pour des raisons évidentes, ne revendiquaient évidemment pas à cette époque les crop circles qu'ils faisaient clandestinement:

Alors, que peut-on croire de ces "lumières"? Rien. Aucune donnée, aucune enquête, aucune recherche des possibles explications triviales... Comme d'habitude.

Pourtant, bien des explications sont possibles. En voici une: en août 1993, Adrian Dexter, vainqueur de la compétition de création de crop circles de 1992, a lâché des ballons contenant une lumière verte au-dessus d'East Field à Alton Barnes. Combien a-t-il pu en lâcher, ou et quand? Ce ne sont évidemment pas les "experts en crop circles" qui chercheront à le savoir.

28 JUILLET 1993 PRES D'ALTON BARNES:

28 juillet 1993 - (MH p 251) - Près d'Alton Barnes. Dix "céréalogistes" filment qui descendent du ciel en parallèle et restent en vol stationnaire au dessus d'un champ. Le lendemain, deux nouveaux cercles sont découverts à cet endroit.

Des crop circles a Alton Barnes, il y en avait tout le temps.

Décidément, ce sont surtout les "céréalogistes" qui voient des "qui descendent du ciel".

Mais que voient-ils? Des hélicoptères? Des oiseaux? Allez savoir!

Qui sont les 10 céréalogistes? Où sont leurs déclarations? Qu'ont-ils vu? Où est le rapport d'enquête? Où est la vidéo?

27 JUIN 1994 PRES D'ARAD EN ROUMANIE:

27 juin 1994, en Roumanie (MH p 251). Près d'Arad, des témoins observent un objet volant à trois mètres au dessus d'un champ de blé. Un rayon bleu en sort, et un fort vent se produit alors qu'un pictogramme apparaît sous l'engin.

On en trouve sur le web des versions bien différentes, comme dans un article de la revue d'ufologie Lumières Dans la Nuit (LDLN) N.326 de 1994 en page 41, où l'affaire est datée du 20 juin, il s'agit en fait de la nuit du 26/27 juin à 4 heures du matin pour "l'engin", et un journal déclare qu'un crop circle a été trouvé le 28. La télévision en a parlé le 29, et les enquêteurs du RUFOR ont dit qu'il a d'abord été trouvé le 22 par des ouvriers qui n'ont pas été assez impressionnés pour en parler.

Et cette précision absente ici: "Le bruit que dégageait l'appareil fit vibrer les lignes à haute tension et affola les chiens et les troupeaux."

Ce crop circle d'Arad en Transylvanie n'était qu'un simple anneau de 42 mètres de diamètre et 6 mètres de large, avec un cercle de 6 mètres de diamètre (6 mètres aussi, comme par hasard) au centre. L'enfance de l'art pour deux artistes débutants. Quant à l'OVNI, il sonne furieusement comme un hélicoptère - mais il y a probablement invention ou exagération!

Qu'un hélicoptère vienne planer au-dessus d'un crop circle, c'est inconcevable, lorsque l'on est "expert" en crop circles, naturellement.

Et tout ceci provenant d'un pays de l'Est ou les canulars et inventions, ainsi que les superstitions les plus extrêmes, sont monnaie courante!

Que dit une version roumaine?

http://www.asfan.ro/arad.htm

A gauche: la couverture du numéro 9, première année, 1994, du bulletin RUFOR, montrant la simplicité du crop circle.

Plusieurs rapports locaux ont insisté sur le fait qu'il "n'y avait aucune trace menant dans le crop cercle quand on l'a trouvé la première fois", une note vraiment naïve puisque, comme on le voit sur la photo, ce crop circle est au-dessus de "tramlines", les sillons des machines agricoles. Les "tramlines" sont empruntées par les gens qui font des crop circles pour entrer dans les champs sans laisser des traces trop évidentes. Dans ce cas-ci, il est même évident qu'une tramline mène justement au centre de la formation!

L'affaire est d'abord apparue dans le journal local d'Arad Adevarul, puis est encore sortie dans les pages locales du journal Mirador en 1995, encore ressortie dans le magazine Monitorul de Fagaras du 14-20 juillet 1999, où l'on apprend que le RUFOR aurait enquêté mais sans trouver de quoi conclure, et que le coin est vraiment fréquenté par des gens superstitieux et religieux, y compris quelqu'un disent avoir aussi vu l'OVNI en question dont serait descendu "un personne portant une longue robe blanche et ressemblant à Jésus-Christ". D'autres s'y sont mis, apportant des témoignages contradictoires, les uns voyant des entités entières d'environ 1.70 mètres de haut, d'autres seulement leurs têtes. "L'enquête" est de trois jeunes du coin...

Selon la presse, des fonctionnaires roumains de la garnison d'Arad ont effectué des mesures de radioactivité et n'en ont trouvé aucune. Il y aurait au également des analyses de la terre prélevée là au laboratoire des radiations du Centre de Médecine Préventive à Arad, lesquelles ont confirmé l'absence de rayonnement gamma. Il est également dit qu'il n'y a eu aucune anomalie magnétique.

La description des "occupants de l'OVNI" selon les propos de Crisan Traian, repris par le RUFOR et LDLN est:

"L'objet était rond. J'ai vu s'ouvrir une porte, par laquelle sont apparus deux personnages, qui se tenaient à des sortes de tuyaux. Ils avaient de grandes barbes, comme des popes, ainsi que des moustaches. Je les ai vu comme j'aurais pu vous voir à une distance de 30 mètres. Ils n'étaient pas plus grand que moi. Celui que je voyais le mieux avait un visage maigre, avec des yeux comme un Chinois."

Personne n'a insisté sur les barbus volants, et personne n'a trouvé douteux que l'on puisse distinguer que l'on puisse voir qu'une personne à 30 mètres aurai des yeux "comme un Chinois".

Et personne ne s'est étonné que les sources roumaines indiquent que Crisan Traian a prétendu avoir vu la soucoupe et ses hommes créant le crop circle le 27 tandis que les ouvriers l'ont filmé depuis le sommet d'un silo de grain 5 jours avant, le 22!

Car le crop circle d'Arad, pour une fois qu'un vrai bel OVNI crée (prétendument) un crop circle, on veut y croire.

25 JUILLET 1994 PRES DE WILSFORD, R-U:

25 juillet 1994 - (MH, p 257, LMH, pp 220 à 226, avec huit photos) - Près de Wilsford, Wiltshire. Deux Hollandais, Foeke Kootje et Conny de Bruyn, visitent un pictogramme apparu neuf jours plus tôt, et en font une prise de vue vidéo d'une demi-minute sur trépied. C'est seulement en visionnant le film vidéo qu'ils découvrent un objet brillant, dégageant sa propre lumière, et gagnant en luminosité.

Les deux hollandais n'ont strictement rien vu. Encore une de ces "photos surprises" qui agitent tant ceux qui veulent voir des OVNIS partout. Hesemann croit que cela ne peut pas être un reflet au motif que le ciel était couvert, c'était donc forcément une "boule de lumière" qui "émet sa propre lumière".

Foeke Kootje et Conny de Bruyn, encore une fois, ne sont pas juste "deux hollandais" mais deux "experts (autopromus) en crop circles", cibles privilégiés des "boules de lumières". (Cf. "I nuovi cerchi nel grano. Un fenomeno che continua", livre par Michael Hesemann). Foeke Kootje vend le DVD "Crop Circles - The UFO Connection".

Autre histoire par Foeke Kootje, racontée à Linda Moulton-Howe:

"EST-CE QUE VOUS AVEZ EFFECTIVEMENT PU VOIR UN ÉPANDAGE PHYSIQUE VENANT DES HÉLICOPTÈRES ?"

"Je pouvais le sentir et j’ai eu l’impression que quelque chose fut émis depuis les hélicoptères, mais c’était très difficile à déterminer. Ça semblait incolore."

"Mais ce qu’il s’est passé après, pendant la même après-midi, c’est que Foeke Kootje filmait près de Woodborough Hill lorsqu’un hélicoptère Apache a commencé à décrire des cercles à une assez basse altitude. Moi et d’autres étions sur un tas de foin à proximité d’East Field. Cet hélicoptère s’est déplacé entre nous et Woodborough Hill et quelque chose fut lâché de l’hélicoptère et il a laissé ce qu’il semblait être une sorte de traînée rose dans le ciel qui est directement descendue au sol. C’est resté dans l’air pendant un moment et il y avait une odeur bizarre - c’était une odeur inhabituelle, pas comme de la fumée normale ou de chose comme cela."

Et oui, dans le Wiltshire, en 2007 encore, les "experts" trouvent même étrange qu'un hélicoptère de la RAF en entraînement lâche un leurre anti-missile...

27 JUILLET 1994 ADAMS GRAVE, R-U:

27 juillet 1994 - (MH, pp 41 et 258, 259) - Adams Grave, près de Alton Barnes, Wiltshire. Colin Andrews et des amis sont postés sur la colline de Adams Grave qui surplombe les champs de Alton Barnes, où sont déjà apparues cinq formations. Ils voient arriver et filment deux hélicoptères militaires qui font des manoeuvres à très basse altitude. Ils semblaient poursuivre une boule lumineuse, qu'ils ont pu filmer, d'environ 30 à 40 cm de diamètre, qui a disparu à grande vitesse.

Tout faux! Cette vidéo-là ne fait que montrer deux hélicoptères militaires en manoeuvre, la région étant utilisée ainsi intensément par la RAF, et qui, tombant sur le peu impressionnant crop circle, l'admirent un moment.

A un certain moment, l'un des hélicoptères est stationnaire, et de très loin, Colin Andrews et ses amis en voiture disent voir une "boule de lumière" qui "flashe" quelque part "devant l'hélicoptère", prétendra Colin Andrews plus tard, ajoutant même que l'hélicoptère "va droit sur elle". Elle est à peine discernable sur la vidéo, et une femme dans la voiture avec Andrews commente, on l'entend dans la bande son de la vidéo: "on dirait que c'est juste une lumière ordinaire". Laquelle n'est absolument pas "devant" l'hélicoptère, mais derrière, au sol, sans mouvement, un simple reflet... Evidemment, les "experts" en crop circles se sont bien gardé d'aller voir s'il pouvait y avoir dans ce champ quelque objet réfléchissant!

Cela permet de jauger la valeur des autres allégations concernant les vidéos "de boules de lumières."

Le diamètre "d'environ 30 à 40 centimètres" est une farce complète, tout à fait typique des auteurs qui ne comprennent pas que taille d'objet matériel et ampleur d'effet sur la rétine d'un reflet lumineux ne sont pas assimilables.

 

Cet hélicoptère stationnaire devant un crop circle est censément en train de poursuivre une "boule de lumière" qui serait juste devant lui.

3-4 AOUT 1994 OU 25 JUILLET 1994 WEST STOWELL, R-U:

Selon Michael Hesemann (p 259), on a continué à observer, au cours des années suivantes, des boules de lumière souvent poursuivies par des hélicoptères militaires. Trois chercheurs les ont photographiés: le Dr Joachim Koch, Frank Laumen et Michaël Yudowitz.

Ceci illustré par une photographie de ce qui pourrait être tout et n'importe quoi, de l'oiseau au papillon en passant par le sachet plastique et le ballon en Mylar...:

Bien entendu, ce sont là encore uniquement des "experts (auto-promus, évidemment) en crop circles" qui sont les "témoins", ou plutôt, qui s'étonnent de tout et n'importe quoi apparaissant sur des photos.

Et bien entendu, Gildas Bourdais prend soin de supprimer de sa citation la phrase bien trop gênante pour lui qui suit celles qu'il cite dans le livre d'Hesemann (p 259):

"Ils surprirent même des constructeurs de faux cercles de blé en flagrant délit lors de leurs raids nocturnes". Ne s'agit-il pas de perpétuer le mythe des artistes qui ne sont prétendument "jamais surpris" en train de faire les crop circles?

De la désinformation amplifiante, de faux crop circles, les artistes pris en flagrant délit, et des "kekseksa" sur des photos, sans que l'on n'ai rien vu... Voilà assurément qui reste "à évaluer"!

Une autre de ces photos de soi-disant "boules de lumières" dans les crop circles.

Il ne faut pas être grand clerc pour réaliser que cela n'est qu'une série de reflets de la lumière du soleil dans l'optique de l'appareil...

3-4 AOUT 1994 OU 25 JUILLET 1994 WEST STOWELL, R-U:

Nuit du 3 au 4 août 1994 (ou 25 juillet selon AM) - (AM, pp. 151 à 153, LMH, pp. 215 à 219, avec trois dessins). West Stowell, près de Alton Barnes, Wiltshire. Werner Anderhub, de Berne, Suisse, et un ami, visitent la formation "Galaxie", découverte le 23 juillet. Ils observent une grande lumière brillante, semblable à un nuage, qui semble émerger du sol au milieu de la formation. Après quelques secondes, elle s'élève et disparaît. Quatre autres lumières apparaissent de la même manière, successivement. La quatrième est de forme rectangulaire parfaite, "comme une boîte à chaussures". les témoins, ainsi que deux autres amis qui les ont rejoint avant la cinquième lumière, ont eu l'impression que ces lumières "étaient guidées par une intelligence".

Voici la source primaire: il s'agit d'un livre originalement en Allemand mais traduit en français, "Le Mystère des crop circles", par Werner Anderhub et Hans Peter Roth, les dessins sont à la page 23. La date donnée par les auteurs-témoins-experts est: "par une nuit d'août 1994". Le crop circles "Galaxy" était déjà là depuis des jours, et les auteurs précisent d'ailleurs: "Que ce soit bien clair. Nous n'avons pas assisté à la formation d'un nouveau cercle de culture, mais nous avons été témoins d'un événement dans et au-dessus d'un tel signe." Comme d'habitude, le fait que les témoins soient des convaincus des crop circles et auteurs de livre sur le sujet est soigneusement dissimulé par Gildas Bourdais.

Ils ne décrivent nullement "quatre autres lumières", mais une sorte de brume qui s'élève, et à la quatrième occasion cette brume aurait pris en quelques secondes une forme nettement parallélépipédique, qui se déplace dans leur direction, puis revient au crop circle en reprenant une forme ne nuage et se dissipe en montant vers le ciel. En dépit de cette étrangeté apparente, il ne semble pas que les auteurs témoins et fan de crop circles (leur livre montre un parti pris inouï) n'aient songé à expliquer si cela avait pu être le pinceau de lumière d'une lampe-torche sur les brumes naturelles, de quelques autres visiteurs nocturnes de ces lieux très fréquentés par les "croppies". Une lampe-torche évidemment "guidée par une intelligence!"

"On nous a appelé des Intelligences Supérieures"

(Doug Bower, l'inventeur des crop circles).

15 SEPTEMBRE AU MEXIQUE:

15 septembre 1994, au Mexique (MH, p 251) - Des centaines d'habitants de la ville de Metepec observent la nuit un disque orange. De petits objets lumineux rouges en sortent qui tournent au dessus d'un champ de maïs et y dessinent un motif. L'ovni a été repéré sur écran radar.

Une affaire sur laquelle a enquêté notamment par l'ufologue mexicain Pedro Ferriz Santacruz et qui s'est révélé n'être que l'un des épisodes d'une série de fraudes, sans le moindre repérage sur "l'écran radar" mais avec un quidam sous un drap filmé comme étant un extraterrestre! Là dessus, l'inénnarable Jaime Maussan monte l'affaire en vidéo pour la télévision, y ajoute des images de crop circles en Angleterre, et l'on nous fait croire que ces crop circles sont au Mexique!

Résultat: une entrée dans les "bases de données" de crop circles avec par exemple ce commentaire: "no specification":
www.cropcircle-archive.com/archive/index.php?decade=1990&year=94&month=9&language=en&thumb=&sortby=,day&sort=,1&id=1783&i=4

Voici comment Whitley Strieber, qui se dit "abducté", racontait l'affaire sur l'émission radio d'Art Bell:

"Jaime [Maussan] and I are together fairly frequently and when he comes up to San Antonio, when we go out to the 8:30 Mexicana flight back to Mexico City that — to take him to the plane, everybody on the flight immediately recognizes him. He's a superstar in Mexico. In any case, here's what happened after the UFO was observed over Metepec. The next night, the lady took this video of this strange thing. The next day, they found that a cornfield where the creature had been moving toward was all trampled down. Incredibly, over the next few weeks, the tower kept reporting to Jaime that this UFO was reappearing in different places around the area. He took up a helicopter finally and went to each coordinate that the tower had given him and at each place found the same thing. The crops had been crushed and trampled under the area where the UFO had appeared. A remarkable story."

Vous ne rêvez pas: tout ceci provient de Jaime Maussan, le "strange thing" pris en vidéo est une personne déguisée d'un drap jouant à l'extraterrestre pour un canular, filmée par le "témoin" Sara Cuevas Tornel, et le soi-disant "crop circle" est en fait les plantes aplaties du champ par les pieds de cette personne, Maussan inventant le reste!

Image de la vidéo de l'extraterrestre de Metepec. Le "crop circle de Metepec", c'est en fait, comme l'indique Whitley Strieber, la partie de champ piétinée par le prétendu extraterrestre!

1995 ET 1995 EN HOLLANDE:

1995 et 1996, en Hollande (MH, p 251) - Plusieurs observations de boules lumineuses avant l'apparition de cercles de blé, selon Michael Hesemann.

Le niveau zéro de l'ufologie de Hesemann. Il y a des observations, plusieurs, puisqu'on vous le dit...

J'ai expliqué ces histoires de boules lumineuses dans les champs de Hollande, il suffira de lire pour éclater de rire.

27 JUIN 1995 A TELEGRAPH HILL, R-U:

27 juin 1995 - (Réf AM, p 147, et photo - Réf. MH p 53, et même photo) -Photo remarquable d'ovni près d'une formation à Telegraph Hill, Hampshire, prise par Jilaen Sherwood. L'agrandissement de l'ovni, qui est en forme de soucoupe, révèle qu'il est ombré du côté opposé au soleil. Il est un peu flou, semble être assez haut dans le ciel, et un trucage paraît improbable.

Que Hesemann n'ait jamais compris qu'il ne s'agit que d'un quelconque insecte n'a rien de bien étonnant, mais il est ahurissant que notre auteur cite encore de tels "BLURFOS" alors qu'il a eu l'occasion de lire plusieurs fois les explications de ces minuscules taches sur les photos!

Le témoin n'est pas "Jilaen Sherwood" comme écrit ici, mais Kris Sherwood! Voir: www.cropcircleanswers.com/sightings_pic8.htm

Voir les "photographies psychiques" de Chris et Ed Sherwood à www.cropcircleanswers.com/cropcirclesites.htm

La photo en question n'est rien de plus que ce que les ufologues moins crédules ont baptisé un "BLURFO", la petite trace d'un insecte ou oiseau quelconque avec le typique rapport "je n'ai rien vu sur le moment mais quand j'ai téléchargé la photo sur le PC il y avait cet objet étrange, et il n'était plus là sur la photo suivante."

Appeler ceci un OVNI est assez désopilant.

Quant à "Il est un peu flou, semble être assez haut dans le ciel, et un trucage paraît improbable", cela en dit long sur l'ufologie de Gildas Bourdais!

24 JUILLET 1995 A ROUNDWAY, R-U:

24 juillet 1995 - (LMH, pp 130, 131, avec deux photos, et photo cahier couleur) - Roundway, Wiltshire. Michael Yudowitz, de Berkeley (Californie), photographie des boules dans deux formations.

Toujours les mêmes fanas de crop circles, qui a chaque fois qu'un oiseau ou un insecte ou quoi que ce soit apparaît sur une de leurs photos crient à l'OVNI et au paranormal.

Ici encore, le prétendu témoin est un "expert en crop circles" du "Center for Crop Circle Studies", information encore soigneusement omise.

Quelques exemples d'images de 1995:

Surexpositions, voilages, brumes matinales, reflets dans les lentilles, toutes ces choses "non vues sur le moment", ces "photos surprise", sont appelées des "boules de lumières" et associées au crop circles simplement parce que les images y sont prises lors de visites de ces crop circles déjà faits par des enthousiastes ou marchands de crop circles. Bien que ces photographes s'autoproclament "chercheurs" ou "photographes", aucune recherche n'est faite.

Quand au crop circle trouvé à Roundway ce jour-là, il n'est qu'un travail d'amateur et il faut vraiment y tenir pour penser que ce seraient des extraterrestres ou je ne sais quelle entité surnaturelle qui en seraient les créateurs:

4 AOUT 1996 PRES D'ALTON BARNES, R-U:

4 août 1996 - (MH, p. 61) Paul Vigay voit, vers 23 h 45, un objet triangulaire survoler l'East Field près d'Alton Barnes, qui semble diriger un faisceau lumineux vers lui

Premier traficotage du récit: c'est en réalité (MH, p. 61) "un objet triangulaire muni de trois lumières." Bien entendu, Paul Vigay est un fan de crop circle, comme la quasi totalité de ces gens qui voient des OVNIS dans les crop circles.

Le rapport de Vigay se trouve à www.cropcircleresearch.com/articles/s0006.html, c'est de nuit, il n'y a absolument aucun "objet triangulaire" mais trois lumières! Evidement, trois lumières forment un triangle, c'est mathématique. Un triangle "shallow" (vague), précise Vigay. Sur sa "reconstitution", trompeuse car sur ciel diurne alors que l'observation est de nuit, les lumières sont l'une à côté de l'autre, il n'y a aucune "forme".

C'est bas sur l'horizon - aucun angle donné - et il estime que c'est à 1.6 kilomètres - aucun azimut donné. Ca clignote comme il se doit pour des avions ou hélicoptères, et cela dérive lentement dans le ciel comme il se doit.

Aucune vérification de la présence de militaires ou de passages d'avions ou hélicoptère n'a été faite, alors même que Paul Vigay situe la chose au-dessus de la plaine de Salisbury, zone d'entraînement militaire. Aucune données quantifiées, pas de taille angulaire, pas de mesure de vitesse angulaire, rien. Vigay se demande bien à une moment si cela pourrait être "un" avion ou "un" hélicoptère, mais ne semble pas réaliser que trois lumières peuvent aussi être trois avions ou trois hélicoptères, donc bien plus distant que s'il s'agit d'un seul objet, et que le bruit d'avions ou d'hélicoptère n'est pas forcément audible lorsque les engins sont éloignés.

Un crop circle apparaît-il? Nenni, le seul lien est que cela se passe dans le pays des crop circles.

Affligeant!

FEVRIER 1997 AU BRESIL:

Février 1997, au Brésil (MH, p 251) A deux reprises, observation de boules lumineuses oranges, suivies de l'apparition de cercles de blé au dessus du champ concerné.

Pas de date, pas de noms, pas de rapport, pas de sources, pas de photos, pas d'enquête...

A moi, donc, d'en dire plus.

L'histoire provient du journal Correio do Povo en deux articles les 1 et 3 mars 1997. Le témoin est Claudete Parazzi, 55 ans, épouse d'un fermier, qui le 27 février 1997 dans la nuit à 21:00, était assise sur le balcon de leur maison près de l'aéroport de Sepe Tiaraju et a entendu un "bruit étrange" qui venait d'un de leurs champs, et en regardant vers une maison, elle a vu une "vive lumière rouge". Elle l'a raconté le lendemain à son mari Juvenal Parazzi et leur fille, ils ont ensuite trouvé non pas un "crop circle" mais un "rond de 10 mètres" dans un de leurs champs, cependant décrit sous cette forme non-ronde incompréhensible:

l l l
(__l __)

Claudette en a parlé à un journal et un gardien de sécurité de la ferme de la Frangomil Corporation non loin, Arno Polanski, a alors également dit avoir vu le même soir "une boule de feu orange dans le ciel qui a disparue en quelques secondes" et "de la taille d'un camion". Le journal qu'il aurait trouvé le "crop circle" dans lequel il y aurait une étrange poussière blanche qui couvrait les feuilles des céréales, poussière qui aurait été prélevée pour analyse en laboratoire. Des ufologues de l'ABPU (Associao Brasileira das Pesquisas Ufologicas) auraient entrepris une enquête. Du moins, telle est la version apparue sur le bulletin Internet UFO Roundup.

Voici ce que rédigeait en réalité l'ABPU le 27 mars 1997 dans leur bulletin "Vigilia" sur l'affaire sous le titre "Estranhas marcas no solo intrigam moradores de Santo Angelo", un compte rendu fort sommaire qui est loin de comporter le minima de l'enquête ufologique de bonne facture:

Le 28 février 1997 dans des propriétés agricoles proches de l'Aéroport Régional Sepé Tiaraju, à 11 km de la ville de San Angelo, des marques ont intrigué les habitants. Il y en avait deux, l'une dans un champ de maïs de la famille Porazzi et l'autre dans un pâturage d'herbe non loin qui appartient à la société agricole Frangomil. La végétation était aplatie et dérangée du centre vers les bord en formant des surfaces circulaires, celle dans le secteur de la Frangomil couvrant 300 mètre carrés.

Le gérant de la Frangomil, Arno Ari Dresch, estime que quelque chose a du essayer de se poser là et n'y pas réussi, et il a déclaré au journal Correio do Povo: "nous pensons à un hélicoptère, mais les hélices auraient tapé dans les poteaux de haute tension".

Dans les trois nuits précédentes, des habitants ont évoqué de grandes lumières faisant des manoeuvres dans la région, et des sons étranges.

La première observation était le 25 février, par Vanda Polanski, 42 ans, qui a dit qu'à 300 mètres du lieu où sont les marques, "nous regardions la TV quand nous avons entendu un bruit étrange, semblable à celui d'un moteur de voiture au point mort. J'ai été regarder et je me suis effrayé. Il y avait une grande lumière et ensuite plusieurs autres plus petites et rouges, qui sont montées jusqu'à disparaître."

La voisine des Polanski, Claudete Porazzi, 55 ans, sa fille Lisiane, 26 ans, et sa nièce de 14 ans, ont rapporté pour ce même jour: "Nous avons entendu un bruit. Il semblait qu'un hélicoptère tombait. Nous sommes tous sortis de la maison pour voir ce qui se passait et avons vu premier un éclair de couleur orange en sortant derrière le hangar. Juste après, plusieurs lumière rouges sont montées et ont disparu après avoir dépassé la hauteur des eucalyptus. C'étaient des boules très grandes et elles formaient un triangle". Elle indique avoir réussi à distinguer six sphères très lumineuses faisant des évolutions à de hautes vitesses.

Les gens de l'ABPU ont visité ces traces le 1er mars 1997 et on estimé que ça ne résulte pas d'engins volants connus ou de phénomène naturel connus. L'équipe de chercheurs de l'ABPU, présidée par Hernán Emmanuel Neige Mostajo, a trouvé aussi des empreintes de pas apparemment de petits pieds, avec des talons et trois doigts. Ils ont rassemblé des échantillons de terre, de légumes et pris des moulages de plâtre des empreintes de pas. Selon l'ufologue Hernan Mostajo de l'ABPU, le matériel pour analyse est acheminé les chercheurs de l'Université Fédérale de Rio Grande Do Sul et d'Université Fédérale de Saint Maria.

Plus rien n'a été publié sur ces événements depuis 1997.

Que peut-on constater? Tout d'abord, que les "crop circle experts" étrangers ne savent pas orthographier correctement les noms des témoins. Ensuite, ces témoins, qui sont loin d'être des observateurs qualifiés, ont parlé d'hélicoptères. De bruits de moteur de voiture. De lumières dans la nuit. Est-ce que des hélicoptères peuvent être la bonne explication? Cela peut l'être pour les lumières nocturnes volantes! Particulièrement pour le groupe de lumières qui "se rassemble et disparaît", qui peut être un hélicoptère s'éloignant, ou plusieurs hélicoptères s'éloignant. Mais les traces de pas? Et bien pourquoi ne seraient-ce pas des traces d'animaux? Est-il honteux de se poser de telles questions? Où sont les réponses, est-ce que cela a au moins été envisagé?

Et qu'en est-il de ce ces "crop circles" allégués par Hesemann, terme jamais prononcé par les témoins et les ufologues de l'ABPU? C'est simple. En voici une photographie:

 

On est loin des figures complexes tracées au cordeau par les artistes anglais dans le Wiltshire... Quel argument y a-t-il pour exclure qu'il s'agisse là d'une simple verse des blés? Quelles en sont les étrangetés? Aucune, si ce n'est que des OVNIS, ou hélicoptères, ont manoeuvré dans le secteur. Evidemment, pour les partisans des "OVNIS des crop circles", un tel scénario est probablement impensable...

27 JUILLET 1997 PRES DE SILBURY HILL, R-U.:

27 juillet 1997 - (MH, pp. 70-71). Près de Silbury Hill. Deux témoins remarquent des lumières oranges sur la colline, où est apparue une grande formation le 23 juillet (une étoile de David fractale). Ils voient sortir de l'un des objets lumineux une rayon qui s'arrête avant de toucher le sol (ce phénomène de "lumière solide" est bien connu en ufologie). Ils sont ensuite longuement interrogés par deux hommes, arrivés à bord d'une Range Rover équipée de nombreuses antennes, qui leur semblent être "en mission officielle".

Les "hommes qui avaient l'air en mission officielle" étaient en fait les gens de l'inénarrable Steven Greer du CSETI. Aucunement des officiels, un groupe d'ufologues des plus farfelus! Les épisodes et "témoignages" de cette journée sont commentés ici.

En 1992, Greer, habitué des crop circles, était à Alton Barnes et racontait avoir communiqué avec un OVNI. Ce soir-là, le sceptique Jim Schnabel et un autre faiseur de crop circles, Rob Irving avaient encore fait voler leur ballon à hélium (Fortean Times No.115).

Mais cela, ni Hesemann ni Bourdais ne le raconteront.

7-8 AOUT 1997 PRES D'ALTON BARNES, R-U.:

7 au 8 août 1997 (MH, p 251) - Près d'Alton Barnes. Des témoins venus de Tchécoslovaquie observent dans la nuit du 7 au 8 un grand objet clair d'où sortent de petits objets lumineux. Ceux-ci survolent un champ de blé puis réintègrent le "vaisseau". Le lendemain matin, on découvre dans ce champ une "étoile fractale" de 80 m de large composée de 198 cercles.

Aucune source, aucune enquête, aucun nom, mais avec la foi, il suffit d'y croire!

Un certain Dirk Laskowski qui est venu en Angleterre en 1997, y a retrouvé un autre fan de crop circles, Frank Laumen. En réalité, Laskowski voit des crop circles dans ses rêves. Il visite le crop circle "snowflake" évoqué par Hesemann, puis, dans la nuit du 7 août 1997, il a un autre rêve:

"Then a couple weeks later, on August 7, I had another dream. In this one, I saw myself standing on top of a hill, looking down into the valley. A helicopter came by with a very strong light. And while the helicopter was directing its searchlight into the field in the valley, a crop circle came into being. I was not able to see much about what the crop circle looked like because there was a kind of fog everywhere. When I woke up that morning, August 8, I was able to remember this dream. I also thought about the dream I'd had 13 days before, and realized that this new dream might actually happen, since the one before it had come true."

Soit:

"Puis deux trois semaines plus tard, le 7 août 7, j'ai eu un autre rêve. Dans celui-ci, je me suis vu me tenant sur une colline, regardant vers le bas dans la vallée. Un hélicoptère est venu près avec une lumière très forte. Et tandis que l'hélicoptère dirigeait son phare dans le champ dans la vallée, un crop circle a été produit. Je ne pouvais pas bien voir à quoi le crop circle ressemblait parce qu'il y avait un genre de brouillard partout. Quand je me suis réveillé ce matin, 8 août, je pouvais me rappeler ce rêve. J'ai également pensé au rêve que j'ai eu 13 jours avant, et me suis rendu compte que ce nouveau rêve pourrait réellement se produire, puisque celui d'avant s'était produit."

Foin de "vaisseau mère", notre enthousiaste rêve la nuit d'hélicoptères qui font des crop circles avec leurs phares!

J'oubliais: effectivement, on raconte qu'un groupe de touriste tchèques qui passaient la nuit en haut de la colline là ce soit-là pour voir les OVNIS venir faire les crop circles ont vu... "a complex dance of light events over the field at the southern foot of Milk Hill." ("Une complexe danse d'événements lumineux au-dessus du champ au pied Sud de Milk Hill.")

Complexe danse de la lumière des lampes de poches des touristes et experts qui hantent les lieux toutes les nuits en quête de "manifestations paranormales" et d'OVNIS, sans oublier les artistes eux-mêmes!

Encore des histoires vraiment pitoyables.

9 JUILLET 1998 A WEST WOODS, R-U.:

9 juillet 1998 - (MH, pp 77 à 80). Ensemble complexe d'observations, à West Woods, Lockeridge, le lendemain de l'apparition d'un pictogramme près de là, à Alton Barnes. Selon Colin Andrews, une série de témoins ont vu, au dessus de East Field vers 23 h, des hélicoptères poursuivant une boule lumineuse.

Dont, en guise de témoin, Matthew Williams et Paul Damon (MH, pp 77 à 80), présentés par Colin Andrews comme des "ufologues" du groupe "Truthseekers", alors que ce sont des auteurs de crop circles, fait bien connu mais ici soigneusement dissimulé au lecteur par Hesemann!

Matthew Williams en route pour une démonstration de création de crop circle.

9 JUILLET 1997, R-U.:

Un autre témoin, le fermier Terry Butcher, d'Alton Barnes, dit avoir vu, également le 9 juillet, à 21 h 05, "une sorte de tunnel s'ouvrir dans les nuages, comme si quelque chose de grand passait à travers", puis le tunnel a disparu.

Toujours la même tromperie:

Terry Butcher peut bien être "un fermier", en réalité il est aussi un fan de crop circles du groupe CPR International qui accompagne Colin Andrews dans ses recherches!

Il suffit d'acheter le CD ROM "Cosmic Artist" de Colin Andrews pour découvrir une photo de "Synthia Andrews et Terry Butcher de CPR International" - le groupe de céréalogie de Colin Andrews.

Un trou dans un nuage? Et donc un OVNI invisible a du passer à travers? Mieux vaut en rire.

9 JUILLET 1997, R-U.:

Le même soir, à 22 h 30, selon Michael Hesemann, les deux ufologues Matthew Williams et Paul Damon, du groupe "Truthseekers" ("Chercheurs de vérité"), ont filmé les hélicoptères militaires, et "une boule de lumière blanche disparaissant dans "un vaisseau amiral en forme de cigare qui planait sous un plafond de nuages bas ce soir là". Ce témoignage semble fragile. Williams est devenu l'un des auteurs de faux cercle, pendant l'été 1998. En janvier 1999, il a expliqué, dans le bulletin "UFO Network", qu'il avait observé des phénomènes étranges, notamment l'apparition de cercles identiques à ceux qu'il faisait au même moment avec ses amis. Ils ont eu l'impression d'être "guidés par une source plus élevée" (a "higher source").

Toujours les mêmes... Matthew Willams et Paul Damon ne sont pas juste des ufologues mais des faiseurs de crop circles!

Pourquoi? Matthew Williams, ufologue enquêteur de terrain depuis longtemps sur les observations d'OVNIS, a voulu en avoir le coeur net à propos des crop circles. Puisqu'on raconte qu'ils seraient "impossible à faire par des hommes", il a essayé, a vu que ce n'était pas impossible mais facile, a compris que le soi-disant mystère des crop circles n'était qu'une vaste foutaise.

Matthew Williams n'a jamais vu de "vaisseau amiral". Juste une foutaise de plus! Parce que Matthew Williams se bat contre les sornettes des "experts en crop circles", ses adversaires inventent purement et simplement n'importe quoi à son sujet.

MI-JUILLET 1997, ALTON BARNES, R-U.:

Mi-juillet 1998 - (MH, p. 80). Selon Colin Andrews, cité par Michael Hesemann: une jeune femme a filmé trois boules argentées à l'intérieur de la formation en flocon de neige d'Alton Barnes. Toute la semaine suivante, intense activité d'hélicoptères, d'ont l'un a été vu par de nombreux témoins poursuivant une petite boule lumineuse.

Autre fait soigneusement omis ici, non sans raison: tout ces événements et leurs "témoins" voient également la participation de Steven Greer et de son groupe de huit camarades (MH p. 81). Et oui, encore eux!

NON DATE, R-U?:

Non daté (Vidéo Contact) - La vidéo "Contact" montre plusieurs allées et venues d'hélicoptères militaires dans la région. Dans l'une d'elles l'hélicoptère passant à une certaine distance ne semble pas voir une boule qui passe plus près de la caméra. Un instructeur, interviewé, nie que l'armée s'intéresse à ces phénomènes.

Toujours la même vidéo d'hélicoptère qui "ne semble pas voir une boule". Pour cause: un reflet dans les lentilles de caméras, un oiseau qui passe, cela impressionne sans doute les fans de crop circles, mais ce ne sont pas de choses justifiant des poursuites de la RAF!

Nick Pope, qui ne risque guère d'être appelé "odieux debunker", a expliqué maintes fois que les militaires ne s'intéressent plus aux crop circles. Leur intérêt initial est qu'avec les premiers cercles de Doug et Dave, des fermiers ont demandé à la RAF de s'expliquer parce qu'ils pensaient que ce sont les hélicoptères de la RAF qui font les cercles en planant dans leurs champs.

A lire (en Anglais): www.nickpope.net/crop_circles.htm

2001, COL DE VENCE, FRANCE:

(Note: Il y a peut-être eu un épisode semblable, en France, au Col de Vence en 2001. Voir l'étude faite, sur le site Ufocom, d'une boule lumineuse décollant à toute vitesse d'un lieu qui avait été "visité" par un hélicoptère quelques minutes avant. ).

La "boule" n'est pas une boule, mais un reflet interne dans les lentilles de la caméra, le même genre d'effet que pour la vidéo dite du "Concorde" expliquée plus haut. Le témoin n'a rien vu, il "découvre" cela plus tard en regardant sa vidéo. Le témoin passe ensuite du temps au Col de Vence pour "capturer" des "phénomènes", et le documentaire de l'équipe Col de Vence montre une série de ces choses: des BLURFOS vidéos (insectes, oiseaux, essentiellement).

Quand je pense qu'on y croit encore, à cet "OVNI" là!

Enfin... il n'y a là pas le moindre crop circle!

29 JUILLET 1998, BARGE INN, R-U.:

29 juillet 1998 - Une grosse boule de lumière orange est observée à partir du camping de Barge Inn, évoluant à environ 300 m de là, au dessus d'une formation.

Aucune source, aucun nom, rien, et un petit détail omis:

Barge Inn (the-barge-inn.com) est le lieu de rendez-vous des artistes qui font les crop circles, qui viennent y écouter les théories des "experts", et y trouver des idées pour améliorer les canulars.

Sûrement y a-t-il une formidable enquête de nos fans de crop circles qui démontre que ce n'était pas la planète mars... Parce que de tels experts y ont sûrement pensé, l'ont sûrement écarté... Sûrement, mais où?

31 JUILLET 1998, BARGE INN?, R-U.:

31 juillet 1998 - (MH, p. 80). A la suite de ces incidents, une équipe de TV japonaise vient filmer sur la colline avec une caméra à vision nocturne très sensible, assistée de Williams et Damon. Ils voient apparaître une petite lumière blanche, poursuivie par un hélicoptère.

Un OVNI, forcément. Un avion, une voiture, un insecte, un faiseur de crop circles poursuivi par l'hélicoptère de la police, c'est forcément impossible, puisque ce serait de la désinformation ou du "debunking."

Une chose très intéressante est qu'avec les cameras vidéo infrarouge, toute source plus chaude que son environnement peut faire une belle "boule de lumière". Une personne, une voiture, un animal...

Et où donc peut-on voir cette vidéo? Où est la savante analyse?

31 JUILLET 1998, BARGE INN?, R-U.:

Puis, dans la nuit du 31 juillet, ils peuvent filmer des boules lumineuses qu'on ne pouvait voir à l'oil nu, grâce à, leur caméra.

Les "boules lumineuses" que l'on ne peut voir à l'oeil nu la nuit sont le plus souvent des insectes en vol, des voitures, feux de camps, gens, animaux... filmés par les caméras infrarouge de journalistes japonais en quête d'OVNIS.

Cette vidéo ne m'étant pas disponible, il m'est naturellement impossible d'en faire l'analyse.

Il suffit donc d'y croire, puisque cela reste "à évaluer"!

1999, PEROU:

1999, au Pérou - (MH p 252) - des cercles de blé sont découverts après l'atterrissage d'un "vaisseau lumineux".

Aucune source, aucune date, aucun lieu, aucun nom de témoins, aucune photo, aucune enquête; mais il suffit d'y croire.

En réalité, aucun "vaisseau lumineux" n'a atterri du tout. Il y a eu le 3 mars 1999 des rapports de "cinq disques luminescents au-dessus de Lima" selon les uns, en réalité deux OVNIS à Pucallpa dans l'Amazone à 600 km au Nord-Est de Lima, filmés en vidéo et montrés sur les TV du pays.

Et à Lindera, un village péruvien sur la frontière avec le Chili, on a trouvé trois cercles joints par des lignes aplatis dans un champ de blé. Evidemment, ce ne serait que médisance de rappeler que n'importe qui peut faire des crop circles dans n'importe quel champ y compris au Pérou.

Mais rions un peu au dépend des "experts en crop circles":

Distance entre le crop circle de Lindera et les OVNIS de Lima? Plus de 1000 km!

Si un OVNI passe à Lyon, c'est sûrement lui qui expliquera "l'apparition" d'un crop circle dans le Wiltshire...

2 MAI ET 28 JUILLET 1999, A MILK HILL ET A SILBURY HILL, R-U.:

2 mai, et 28 juillet 1999 (LMH, pp 43 à 53, avec photo) - Charles et Frances Mallet font deux observations de boules de lumière: l'une le 2 mai à Milk Hill, près de Alton Barnes, posée à l'intérieur d'une formation dans un champ de Colza ; l'autre, de nuit, près d'une formation à Silbury Hill (photo p 43).

Charles et Frances Mallett sont, encore, des fans de crop circles. Plus d'information à leur sujet plus bas dans cette page.

13 ET 14 JUIN 1999, PRES DE GOLDEN BALL HILL, R-U.:

13 et 14 juin 1999 - (AM, p. 153 et deux photos couleur, LMH, pp. 204 205 et deux mêmes photos, noir et couleur) - Francine Blake photographie de nouvelles formations, dénommées "sentence" et "Serpent", apparues le 13 juin près de Golden Ball Hill (site au nom approprié, où il y a eu des formations plusieurs années de suite, avec observations de boules, et autres luminosités !). Au développement, une étrange forme lumineuse apparaît juste au dessus des épis.

Quand on photographie des centaines de crop circles, il finit bien par y avoir l'une ou l'autre "étrange forme lumineuse" que l'on n'a pas vue sur le moment quelque part sur une ou l'autre image.

Francine Blake est une passionnée d'ésotérisme et tous thèmes "New Age", qui est devenue également passionnée par les crop circles, a monté le Wiltshire Crop Circle Study Group, organise des conférences et tournées au pays des crop circles. (www.theconversation.org/francine.html) et vend des articles "crop circles" tels que calendriers et cartes postales (http://www.cropcircleconnector.com/anasazi/spiral.html)



A gauche: affirmation typique de Francine Blake.

Source: http://www.psychanalysemagazine.com/parapsy-phenomenes-le-phenomene-etrange-des-crop-circles.html

19 JUIN 1999, EAST FIELD, R-U.:

19 juin 1999 - (LMH, pp 206 et 207, photo noir, et photo cahier couleur) - East Field, Wiltshire. Frank Laumen, de Leverkusen, Allemagne, et des amis, observent et photographient une boule de lumière, au bout de la formation "Sentence".

Encore un témoin qui est en fait un fan des crop circles (www.visiblesigns.de) et fait du merchandising crop circles.

Une "boule de lumière". Flash? Reflet? Vous n'y pensez pas voyons, une "boule de lumière", c'est forcément un OVNI faiseur de crop circles!

(http://www.circularsite.com/licht5-eng.htm)

ETE 1999, MILK HILL, R-U.:

Eté 1999 - (MH, p. 100, p. 259) - Milk Hill, près d'Alton Barnes. Une équipe de la télévision japonaise Nippon TV, passant la nuit sur Milk Hill, filme un objet lumineux clignotant et envoyant des impulsions de lumière, au pied de la colline. Elle se déplace et survole East Field où est apparu un grand pictogramme en juin. Ils s'en approchent à moins de 50 m, mais la boule s'élève alors à toute vitesse à haute altitude. Il y a eu d'autres témoins.

Ne serait-ce pas par hasard cette belle vidéo d'un oiseau survolant un crop circle le 24 juillet 1999 et appelé "boule de lumière" dans les "documentaires" crop circles?

Quand un oiseau bat des ailes... il devient "clignotant!"

9 JUILLET 1999, SILBURY HILL, R-U.:

9 juillet 1999 - (Vidéo Contact) - Le japonais Maki Masao, interviewé dans la vidéo "Contact", raconte qu'il était venu dans un esprit totalement sceptique pour démasquer les crop circles. Deux expériences l'ont fait complètement changer d'avis. Le 9 juillet, à Silbury Hill, alors qu'il participe à une "méditation" de groupe avec onze autres personnes, ils ont l'idée de tenter un contact et ils demandent qu'apparaisse une formation montrant un motif de style japonais. Or, une telle formation est apparue le 29 juillet à Beckhampton , surnommée "l'hexagramme Origami", sur un motif japonais en papier origami ! Son autre expérience a eu lieu de nouveau en méditation de groupe. Alors qu'il jouait de l'okarina, les autres participants se sont exclamés: une grosse boule de lumière était apparue derrière lui !

Maki Masao est présenté dans le documentaire comme un "debunker professionnel", hélas, il n'y jamais rien débunké du tout. Au contraire, il mène là une "expérience psi" avec 11 personnes, il fait de la "méditation" et il s'agit de "demander" aux "forces" qui font les crop circles de faire apparaître un crop circle "contenant un symbole japonais." Cela n'a pas marché; ils ont recommencé une deuxième fois, mais ne sont plus que cinq. C'est lui seul qui parle d'une "grande boule de lumière" qui apparaît derrière lui quand il médite, et que malgré sa qualification de "debunker professionnel" il oublie de filmer. Mais il n'y a toujours pas de "crop circle avec un motif japonais" qui apparaît.

C'est à la troisième "méditation" que cela est prétendument un succès. Il y a succès "un peu à l'ouest" - entendez, un crop circle avec une figure hexagonale, la belle affaire, à une distance, lieu, et dates d'expérience pudiquement non indiqués.

"Debunker professionnel"? Mensonges, mensonges, mensonges, Maki Masao est un "chercheur en paranormal", auteur de "In Search Brazil'S Quantum Surgeon: The Dr. Fritz Phenomenon", "Mystery Circles 2000", Tama éditeur, Japon, 1999, et "Spiritual Adventures Of A Sushi Chef", les aventures spirituelles d'un expert en sushi...

"Un peu à l'ouest" était à Beckhampton, c'est à dire aucun des trois endroits où la "méditation de groupe" avait eu lieu; "l'apparition" était le 23 juillet 1999, et le "motif d'origami japonais" était:

Mieux vaut en rire...

18 JUILLET 1999, PICKLED HILL, R-U.:

18 juillet 1999 - (MH, p 259) - Andy Buckley filme, depuis la colline Pickled Hill, six petits objets blancs dans le champ de blé situé au pied de Woodborough.

Andy Buckley est - cela devient lassant de le préciser - un autre des soi-disant "experts en crop circles", de Manchester. Sur sa vidéo, vous verrez un oiseau plonger vers les "six lumières" qui ne sont que d'autres oiseaux.

Mais écoutons donc Matthew Williams à propos d'Andy Buckley:


24 JUILLET 1999, PRES DE WOODBOROUGH HILL, R-U.:

24 juillet 1999 - (LMH, pp 53 et 54 avec photo) - près de Woodborough Hill. Dans l'après-midi à Knapp Hill, deux Allemands, le Dr Joachim Koch et Hans-Juergen Kyborg, observent et photographient une lumière brillante (photo p. 54). Le Dr Koch a décrit son observation à Linda Howe: "Elle est apparue de nulle part, comme lumière sphérique, argentée et lumineuse, d'environ quatre mètres de diamètre par comparaison avec la taille des arbres de Woodborough Hill" Elle a évolué lentement pendant dix minutes puis s'est effacée et a disparu.

Est encore omise l'information que Koch et Kyborg, alias "Kochkyborg", sont encore une fois des "experts en crop circles" (www.kochkyborg.de) - du genre "mystérieuses énergies" etc. Egalement, ils ont fait eux-même le crop circle en question, comme ils en ont fait plusieurs années de suite là sur le terrain de Tim Carson, car ils pensent que l'on peut contacter les extraterrestres en leur donnant des messages par les crop circles. Ils pensent que les extraterrestres viennent d'Orion parce que cette constellation est "en rapport" avec certaines des anciennes pyramides égyptiennes. Ils organisent des "groupes de méditation" qui s'installent dans leurs "messages" dans les champs et prient les extraterrestres d'Orion de répondre. (Voir leur livre "Die Antwort des Orion", "la réponse d'Orion".) Ce ne sont pas eux qui on vu une "lumière brillante" mais un des participants à ces séances de méditation, nommé Hans Niehaus.

27-28 JUILLET 1999, ROUNDWAY HILL, R-U.:

Nuit du 27 au 28 juillet 1999 (LMH, pp.209-211, et photo). Colline de Roundway, près de Oliver's Castle. Deux couples, Bert et Janet Ossebaard, et Ed et Kris Sherwood, découvrent au développement d'une photo une forte tâche de lumière inexpliquée qui semble flotter dans l'air.

"Bert" est Bert Jansen, "expert" en crop circles et marchand de produits "New Age" (sources plus haut), ainsi que Janet Ossebaard, Ed Sherwood et Kris Sherwood (rebaptisées "Jilaen" par Hesemann pour un autre "cas"). Encore un défaut de photo promu en "lumière inexpliquée"...

Ci-dessus, sur le site web de Janet Ossebaard: cette série "d'orbes" alias "lumières inexpliquées qui semblent flotter dans l'air", présentée par Janet Oessbaard avec son explication à elle: "Je ne pense pas que ce sont des sondes: des projectiles qui sont manoeuvrés à distance par exemple par une autre intelligence. Mon intuition me dit que ces lumières mystérieuses sont des manifestations de la grande Conscience divine universelle. Pas dans le sens biblique, mais dans le sens du Grand Esprit, de l'Unique, Tout ce Qui Est. Durant des siècles, l'humanité a donné divers noms à l'Unique: ce qui est intangible, mais peut être perçu, ressenti et expérimenté...

Voilà la sorte d'ufologie à l'oeuvre chez les "experts en crop circles".

( http://www.circularsite.com/licht12-eng.htm )

28 JUILLET 1999, ALTON BARNES, R-U.:

28 juillet 1999 (LMH, pp. 103, 104, quatre photos noir pp. 109 à 111, et photo cahier couleur). Près de Alton Barnes, Wiltshire, Nick Nicholson (éditeur de "The Circular Review"), observe avec d'autres témoins, dont Carl Nevin, peu après minuit, de petites lumières au dessus d'un champ (la même nuit que Charles Mallet: voir plus haut). Le Lendemain, ils y trouvent une formation. Plus tôt dans la soirée, juste avant 21 h, Mark Hawood et Carl Nevin ont photographié sur vidéo des boules oranges et blanches à Avebury Avenue of Stones.

Il suffit de ne pas chercher d'explications simples possibles pour en faire des OVNIS et autres "boules de lumière". "Hawood" s'écrit sûrement "Harwood".

1 AOUT 1999, ROUNDWAY HILL, R-U.:

1er août 1999 - (AM, p. 153 avec photo couleur p155, LMH, p 137 avec même photo) - Phénomène lumineux photographié par Bob Nicholas à l'intérieur d'un cercle à Roundway. Il n'est apparu qu'au développement du film.

Phénomène lumineux? Oh, vraiment?

Voilà ce qui arrive lorsqu'on ne fait pas attention et qu'on laisse le cordon de l'appareil photo devant l'appareil...

3 AU 4 AOUT 1999, WOODBOROUGH HILL, R-U.:

Nuit du 3 au 4 août 1999 - (LMH, p 139) - Woodborough Hill, près de la formation "Long Barrow", découverte le 4 août à West Kennet. . Linda Howe, Simeon Hein et d'autres témoins observent pendant 45 minutes une lumière bleue et blanche, pulsant régulièrement avec des flashes plus intenses, qui disparaît soudainement. Cette lumière a été vue, d'un autre lieu, par deux autres témoins, Chad et Gwen Deetken de Vancouver, qui l'ont observée avec des jumelles et ont constaté que ce n'était pas une voiture de police.

Si les "experts" en crop circles Chad et Gwen Deetken l'ont observé aux jumelles et ont vu que ce n'était pas une voiture de police, ce devait être un engin extraterrestre ou une "boule de lumière", c'est sûr!

Alors, était-ce une voiture de pompiers? Une lumière de navigation d'un hélicoptère? Pas de chance, tout ces "experts" avec leur matériel sophistiqué semblent avoir oublié de prendre des images.

Le Dr. Simeon Hein est le "directeur de l'Institut pour la Résonance à Boulder, Colorado" et "étudie les sciences de l'énergie subtile comprenant la vision à distance, les crop circles et les sujets associés. Le Dr. Hein a un doctorat en sociologie et a précédemment enseigné la méthodologie de recherches à l'université de l'état de Washington. Le Dr. Hein a d'abord appris la vision à distance en 1996 et s'est plus impliqué dans la recherche sur les crop circles. Il pense que tous les crop circles, indépendamment de leur origine, créent des effets magiques en vertu de leur forme et de l'interaction subtile entre les humains, les plantes, et la géométrie sacrée. En plus d'aider avec l'Institut pour la Résonance les visites de crop circles, il continue à enseigner la vision à distance à Boulder et au Japon. Le plus récent livre de Simeon est "Intelligence Planétaire: 101 Etapes Faciles vers l'Energie, le Bien-Etre, et la Perspicacité Intérieure, un bon début pour quiconque est intéressé à se connecter quotidiennement aux énergies subtile."

( Site web à www.CropCircleTours.com )

Même Art Bell ne veut pas suivre ... http://www.youtube.com/watch?v=_cRr_gP9mZ0

5 AOUT 1999, WOODBOROUGH HILL, R-U.:

5 août 1999 - (LMH, pp 227-229 et photos, Vidéo Contact) - Woodborough Hill et Tawsmead Copse, Wiltshire. Bert Janssen et Janet Ossebaard filment sur vidéo des lumières non identifiées, en compagnie de Ed et Kris Sherwood, Peter Sorensen, Ron Russell et plusieurs autres témoins. Le 6 août, est découverte la fameuse formation "en panier" à Bishop Cannings. Le lendemain, le fermier mécontent nettoie le cercle, mais une boule sera filmée ensuite, décollant très vite de son emplacement (figure dans la vidéo Contact, Copyright Crop circle connector).

Encore des avions, des lampes torches, des phares de voitures, encore un oiseau... avec ces témoins:

Peter Sorensen: cropcircleconnector.com/Sorensen/PeterSorensen99.html
Ed et Kris Sherwood: www.cropcircleanswers.com
Bert Janssen: www.bertjanssen.nl/cropcircles.html
Janet Ossebaard: www.circularsite.com
Ron Russel: www.cropcircles.org

Et voici "l'OVNI" de Bishop's Canning, tiré d'une pub pour le documentaire "Contact":

Oui, un rien du tout indistinct, et comme d'habitude, aucune enquête, aucune recherche, aucune vérification!

Bert Janssen est-il un simple témoin ordinaire? Encore une fois non, il est un auteur spécialisé "crop circles", spiritualité, littérature "New Age", organisateur d'"ateliers" de "life-coaching" où l'on "prend en main sa vie" à coup de mélanges de "chamanisme et physique quantique":

(Sur son site web: www.bertjanssen.nl)

Le "documentaire" sur les crop circles "Contact", paru en VHS en 2001, a été réalisé et est vendu par Ossebaard et Janssen.

Janet Ossebaard (www.circularsite.com/index1.html) vend tout une gamme de "produits crop circles", livres, DVDs, photos, carte postales, bijoux... C'est elle qui est à l'origine du pseudo-mystère des "mouches mortes", dont elle a appris l'explication triviale, qu'elle a alors dissimulée.

Elle n'a toujours pas compris que des anomalies photographiques comme par exemple les "orbes" peuvent avoir des explications bien ordinaires: http://www.circularsite.com/licht1-eng.htm

18 JUILLET 1999, BARBURY CASTLE, R-U.:

7 août 1999 - (MH, pp. 99 et 259, AM, pp. 150, 151, MH, p. 259, LMH, pp. 125 et 126 avec trois photos, Vidéo Contact) - A Barbury Castle, près d'une formation apparue le 23 juillet, Donald Fletcher filme avec caméra vidéo une boule blanche, puis une seconde, qui traversent le champ et semblent inspecter le pictogramme. On aperçoit une seconde lumière passant en bordure de champ. Cette remarquable séquence figure intégralement dans la vidéo Contact. On y voit clairement une boule qui descend vers le cercle, le longe sur le bord en vol horizontal, puis le quitte en accélérant.

Laquelle "boule de lumière" n'est qu'un brave oiseau passant par là, cela saute aux yeux!

En étudiant les vidéo de soi-disant "boules de lumières" qui "font" les crop circles, vous aurez l'occasion de constater que ces boules de lumières ne font pas du tout les crop circles, et également qu'elle volent souvent par couple, moeurs aviaires oblige. En regardant bien, vous verrez les "boules de lumière" battre des ailes.

18 JUILLET 1999:

Le même jour, Patricia Murray prend des photos sur lesquelles on découvre "des lignes lumineuses, sans doute produites par de petites sources de lumière claire en mouvement". On distingue bien les oiseaux et les insectes. Selon Michael Hesemann, c'est déjà la sixième vidéo de ce genre, depuis celle de Steve Alexander en juillet 90.

N'oublions pas, outre les BLURFOS, et les "Orbes", les fameux "Rods"!

Patricia Murray est bien sûr une fan de crop circle travaillant avec Michael Glicksman, autre "expert" en crop circles.

Et bien entendu, Hesemann compte "six vidéos de ce genre" parce qu'il y inclut les canulars comme celui de la vidéo d'Oliver Castle et ne peut pas réaliser que des oiseaux ne sont pas des boules de lumière visiteuses ou fabricantes de crop circles. Le coup du nombre, encore... vous vous rendez-compte, il y a déjà six vidéos, donc la sixième ne saurait qu'être preuve aussi!

Et bien entendu, il n'aura échappé à personne, j'espère, pas même à Gildas Bourdais, que la "sixième vidéo" est, je cite... "des photos"...

Photographies, sur lesquelles seul de Grands Ufologues savent par quel miracle technique on détermine des "sans doute... mouvements".

A la prochaine "photo-surprise" de n'importe quoi, disons donc que cela fait une vidéo probante de plus, une septième...

Mais qui est Patricia Murray? Une brave fermière du coin, qui ne croyait pas aux crop circles et a été toute étonnée? Enqore une fois, nenni, Patricia Murray est dans le crop circle business, aux côtés de Michael Glisksman (www.michaelglickman.co.uk), "expert en géométrie des crop circles" et qui nous la présente comme une "poétesse et photographe qui étudie les crop circles à plein temps et a vécu des illuminations profondes dans les crop circles." Elle vend la série de cassettes VHS "The Crop Circles Lectures", son site web était à www.cropcircleradius.com.

1-2 JUIN 2000, SILBURY HILL, R-U.:

Nuit du 1er au 2 juin 2000 - (LMH, p 245). Silbury Hill. Charles et Frances Mallett observent "une boule de lumière jaune foncé" suspendue dans le ciel à environ 200 pieds (60 m) de hauteur. Une formation est découverte le matin du 2 juin à West Kennett Long Barrow (site proche, au sud de Silbury Hill).

Toujours des fans de crop circles, Charles et France Mallett, du Silent Circle Cafe, Cherhill, Wiltshire (www.silentcircle.co.uk). Il est naturellement inconcevable de prendre la Lune gibeuse décroissante derrière quelques nuages pour une boule de lumière jaune foncée suspendue dans le ciel... sauf pour les ufologues sérieux qui se posent ce genre de questions avant de crier à l'OVNI.

18 JUILLET 1999, PICKED HILL, R-U.:

18 juillet 2000 - (Vidéo Contact) - Picked Hill. Remarquable vidéo de John Smith, prise de jour juste après 20 h, montrant la longue trajectoire d'une petite boule lumineuse qui traverse le paysage, puis un crop circle. On voit même un oiseau poursuivre la boule, qui rebrousse brusquement chemin en arrivant tout près d'elle.

En réalité, ce n'est pas un oiseau qui suit une "boule", mais deux oiseaux.

Tout au long du documentaire "Contact", nous avons des séquences vidéos de choses claires et floues qui battent des ailes dans la distance. Le documentaire assure que ce sont des "preuves époustouflantes" que les crop circles sont fait par on ne sait trop quelles forces extraterrestres ou paranormales.

Il suffit de vous rendre dans la nature avec une caméra vidéo et de filmer pour obtenir la même sorte de "BLURFOS" (oiseau, insectes) qui seraient des "preuves époustouflantes."

Mais le sensationnel vend mieux, et la publicité vante donc:

"In this mindblowing documentary we are shown a number of videos of BOLs around crop circles. These include examples provided by John Smith, Steve Alexander, Kerry Blower, Peter Sorensen, Dominik and Constantin von Durckheim, Donald Fletcher, John Wheyleigh, Stuart Dike and verbal reports from Charles R. Mallett, Robbert van den Broeke and Maki Masao. These provide proof of an "irrefutable relationship between crop circles and lights."

Soit:

"Dans ce documentaire époustouflant nous sont montrés un certain nombre de videos de Boules de Lumière autour des crop circles. Cela comprend des exemples fournis par John Smith, Steve Alexander, Kerry Blower, Peter Sorensen, Dominik et Constantin von Durckheim, Donald Fletcher, John Wheyleigh, Stuart Dike et des rapports verbaux de Charles R. Mallett, de Robbert van den Broeke et de Maki Masao. Ceux-ci fournissent la preuve "d'un rapport irréfutable entre les crop circles et les lumières."

Voici le genre de choses que les "experts" appellent des "boules de lumière" filmées en vidéo: de simples oiseaux!

Preuves "époustouflantes"... "irréfutables"...

Kerry Blower?

Voilà ce qu'elle a déclaré le 4 octobre 1998 quand elle a réalisé ce qu'il en était des crop circles:

"We've [Kerry and Tom] felt for 8 years we've been part of a cult. I didn't realize it, but I put all my feelings and wants and desires into crop circles. For example, every time the winter came I would be devastated inside because there were no crop circles, and I would be hanging around waiting for the bloody summer."

"The BBC formation killed crop circles for me, but Paul (Damon) and Matt (Williams) put the final nail in the coffin because I trusted them totally. It was a very incredibly sad time in my life. I wanted to commit suicide.

"I was gonna kill myself with the tablets that Paul left here and I cried for three days and the only thing that kept me from doing it was seeing my daughter's face. Then I went around the house and anything to do with crop circles, I threw in the bin. And then I thought of all the things that people have written and channeled and I thought it was all a bunch of shit and there is mass illusion in the world. But no matter how painful it is, people have to accept the truth.

"Crop circles were my Jesus Christ and somebody came along and said, 'he's a fake.' I don't believe in a genuine phenomena and that's saying it without any pain or anger. I am moving on."

Soit:

"Nous [Kerry et Tom] nous étions pendant 8 ans sentis faire partie d'un culte. Je ne m'en rendais pas compte, mais j'avais mis tous mes sentiments et volontés et désirs dans les crop circles. Par exemple, chaque fois que l'hiver arrivait, j'étais dévastée intérieurement parce qu'il n'y avait plus de crop circles, et je me traînais à attendre le foutu été."

"La formation pour la BBC [une démonstration des artistes] a tué les crop circles pour moi, mais Paul (Damon) et Matt (Williams) ont mis le clou final dans le cercueil parce que je leur avais totalement fait confiance. C'était une période incroyablement triste dans ma vie. J'ai voulu me suicider."

"Je voulais me suicider avec les comprimés que Paul avait laissés ici et j'ai pleuré pendant trois jours et la seule chose qui m'a empêché de le faire était de voir le visage de ma fille. Alors j'ai fait le tour de la maison et tout ce qui avait à voir avec les crop circles, je l'ai balancé à la poubelle. Et j'ai alors pensé à toutes les choses que les gens ont écrit et obtenue par channelling et j'ai pensé que ce n'était que de la m... et qu'il y a des illusions de masse dans le monde. Mais aussi douloureux que ce la soit, les gens doivent accepter la vérité."

"Les crop circles étaient mon Jésus Christ et quelqu'un est venu et a dit 'c'est une fraude.' Je ne crois pas à un phénomène authentique et je dis ça sans douleur ou colère. Je suis passée à autre chose."

(Source: www.nhne.com/specialreports/srcropcircles/fieldreport8.html)

Beaucoup de ces gens cités comme témoins d'OVNIS qui font des crop circles ont compris par la suite que ce sont des gens qui font les crop circles et qu'une tache sur une photo ou une lumière qui passe dans la nuit n'est pas forcément un OVNI qui fait ou visite les crop circles. Beaucoup l'ont compris, mais pas tout le monde.

La vidéo de John Wheyleigh?

Le 11 août 1996, il se précipite dans la salle du fameux Barge Inn à Alton Barns et raconte qu'il a passé la nuit à surveiller les champs depuis une colline à Oliver's Castle. Rien ne se passait, il s'est endormi, et au petit matin, il entend un "son étrange". Il se lève et il y a "des boules blanches qui foncent vers un champ plus bas, survolant le champ!

Du moins, telle est l'histoire racontée par Wheyleigh!

Car la fameuse vidéo de John Wheyleigh (ci-dessous) n'est autre que le célèbre canular de la vidéo "d'Oliver Castle"... Celle dénoncée comme montage informatique par nos "experts", celle que Gildas Bourdais admet être un canular ailleurs dans son même texte, celle que Colin Andrews lui-même reconnaît être un faux...

Documentaire époustouflant, on vous dit... Servant et resservant encore et encore oiseaux et canulars, avec force Robert van der Broeke et autres John Wheyleigh...

L'enquête de Peter Sorensen: http://cropcircleconnector.com/Sorensen/articles/sorensen.html

La vidéo de John Smith à Picked Hill?

Quelle farce! En guise d'OVNI ou boule de lumière poursuivie par un oiseau, comme le croit Gildas Bourdais qui confond avec la vidéo truquée d'Oliver Castle, elle ne montre qu'un oiseau, dont on voit les ailes battre!

JUILLET 2000, BISHOPS CANNING, R-U.:

Juillet 2000 - (Vidéo Contact) - Bishops Cannings, Wiltshire. Vidéo de Peter Sorensen montrant une boule lumineuse qui traverse très vite le champ de la caméra au dessus d'une formation.

Voir plus haut.

Bishop Cannings est le village où vit Matthew Williams, présenté ici comme "témoin" et qui est l'un des artistes qui font les crop circles. Il y a été arrêté par la police en 2003, et condamné à une bonne amende pour avoir fait des crop circles dans la région, le matériel ayant été trouvé chez lui suite à la perquisition.

Parlons du témoin de ce cas, Peter Sorensen. Il suffit de lire son site Internet à cropcircleconnector.com/Sorensen/PeterSorensen99.html:

Over the years his opinion about what makes the crop circles changed, however. At first certain that many formations were too large and complex to be made by people in the middle of the night, he gradually figured out how they could in fact be created by a team of dedicated artists with surprisingly simple tools. He tested the basic methods, and eventually “deconstructed” even the most complex designs. In recent years he has become a professional circle maker (paying the farmers for their crop), and has made several formations for TV documentaries and even corporate logos.

His change of heart has certainly not endeared him to the community of circle believers. He is viewed as a traitor who has sold out and become part of the Dark Government’s UFO/crop circle cover-up!

Soit:

Au cours des années son avis au sujet de ce qui fait les crop circles a changé, cependant. D'abord certain que beaucoup de formations étaient trop grandes et complexes pour être faites par des gens au milieu de la nuit, il a graduellement réalisé la façon dont ils pourraient effectivement être créées par une équipe d'artistes motivés avec des outils étonnamment simples. Il a examiné les méthodes de base, et par la suite il a "déconstruit" même les conceptions les plus complexes. Ces dernières années, il est devenu un fabricant professionnel de crop circle (remboursant les fermiers de leur récolte), et a fait plusieurs crop circles pour des documentaires de TV et même des logos pour des entreprises.

Son changement d'opinion n'a certainement pas enchanté la communauté des croyants aux crop circles. Il est considéré comme un traître qui s'est vendu et être devenu un complice du "cover-up" du Gouvernement!

Voilà ce que dit réellement le "témoin" Peter Sorensen à propos des crop circles!

A mon sujet également, de sots "ufologues" en France qui sont incapables de réfléchir et complètement dévoués à leur croyance au crop circles ont raconté et racontent encore que je serais "payé par le Gouv'nement"!

31 JUILLET 2000, EAST KENNETT, R-U.:

31 juillet 2000 - (MH p. 113). Près de East Kennet. Dans la nuit, Le couple Ed et Kris Sherwood voient un objet lumineux clair de couleur jaune poursuivi à basse altitude par un hélicoptère militaire qui passe très bas au dessus d'eux. D'autres témoins ont filmé la scène à, distance: le jeune photographe allemand Frank Laumen et le Britannique Andy Buckley

Voir plus haut.

Encore une fois, les témoins, Ed et Kris Sherwood, et les autres, sont des "experts" (si l'on veut le croire) en crop circles et non des gens ordinaires.

Kris Sherwood (CropCircleAnswers.com) prend cette photo-surprise de BURFO ("rien vu pendant la prise de vue") pour un "OVNI gris en forme de disque":

Et c'est de telles choses, les inévitables insectes, bout de papiers, oiseaux, qui apparaissent tantôt bien naturellement sur les photos, que l'on appelle OVNI ou "boules de lumières des crop circles"...

Ed Sherwood écrit de longs articles sur l'Internet avec ses théories mystiques et biscornues sur les crop circles. Le site des Sherwood est à www.cropcircleanswers.com, et est prétendu être un site de "recherche scientifique", si si, en page d'acceuil, quelle farce. La première chose que vous y verrez est une photo de ces fameuses "orbes" sur un crop circle. Ces "orbes" ont une explication parfaitement triviale, mais Ed les prend pour des "boules de lumière" venues d'une "autre dimension". Ed affirme aussi être un voyant et un guérisseur.

Le site web de Kris et Ed Sherwood, avec forces "photos d'anomalies" appelées "parapsychologiques", prise près de crop circles ou de sites archéologiques... Anomalies? des reflets, orbes, sur-expositions, doigt devant l'objectif, fumées, vapeurs, défauts, insectes, oiseaux, le lot habituel de "photos-surprises".

Inouï. http://www.cropcircleanswers.com/120301/PSI-G_CCpics/2c.htm raconte comme Ed Sherwood méditait ans un crop circle pour voir des "boules de lumières". Kris photographie. Sur l'image, son doigt est dans le champ de l'objectif à gauche et le flash illumine le sol devant Ed. Analyse scientifique? Kris prend l'illumination du sol par le flash pour une "luminosité ressentie et photographiée"... Le reste est à l'avenant, avec force "orbes" évidemment, celles dont Gildas Bourdais annonçait ne pas vouloir en citer.

Franck Laumen et Andy Buckley sont eux aussi des "experts en crop circles".

Voyons ce qu'il en est de la vidéo. Il est interdit de la reproduire, c'est un produit commercial. En voici une image, la vidéo ne montrant rien d'autre:

Selon Frank Laumen, c'est là l'hélicoptère poursuivant l'OVNI.

Devinette ufologique: lequel est l'hélicoptère et lequel est l'OVNI?

3 AOUT 2000, EAST FIELD, R-U.:

3 août 2000 - (HM, pp. 113-115). Des témoins voient trois hélicoptères militaires qui survolent un crop à East Field près d'Alton Barnes. Linda Howe décide de surveiller le terrain de nuit avec deux collègues, munis d'un appareil de vision nocturne. Vers minuit, ils observent un éclair de lumière rouge, puis un ovale jaune qui semble pulser. Pendant quelques minutes, ils ont eu l'impression d'une forme de communication, l'objet semblant réagir à leurs appels.

Encore une histoire de Linda Moulton-Howe, laquelle a perdu toute crédibilité en soutenant un gourou brésilien qui prétend avoir été enlevé par les extraterrestres et être le héros de l'ouverture annoncée des dossiers de l'armée de l'air brésilienne alors qu'il n'a rien à voir avec cela. Dans le cas suivant, Moulton-Howe serait elle-même parmi les témoins allégués. Et comme par hasard, les observations de Moulton-Howe sont dans les livres des autres, celui d'Hesemann ici, alors qu'elle est la source number one de Gildas Bourdais ici.

Il suffit de croire que tout cela était vrai...

Voyons le témoignage:

Il y a en tout et pour tout "un éclair de lumière rouge" qui pourrait être n'importe quoi, et "un ovale jaune qui semble pulser" qui pourrait être n'importe quoi également.

En somme, une "experte" alléguée en crop circles, OVNIS et autres mystères, mais aucun rapport détaillé, au contraire, un témoignage ridiculement maigrichon et totalement inexploitable. Aucune données. Pas d'angles d'élévation, pas de direction, pas de chronométrage, pas d'heure, pas de lieu précis, pas de récit verbatim, pas même le minimum minimorum en matière de témoignage, ne parlons même pas d'enquête, il n'y en a pas l'ombre. Un "rapport d'observation" en deux phrases courtes... Lamentable.

A noter également que le rapport avec les "appareils de vision nocturnes", lesquels ne montrent pas les couleurs, n'est nullement précisé non plus. Oeil nu? Jumelles? Infrarouge? Allez savoir...

Et un petit secret ufologique de ma part - les vrais ufologues le noteront dans leurs tablettes -: de nuit, les pales de rotors d'hélicoptères génèrent des infrarouges, invisibles à l'oeil nu mais faisant de beaux OVNIS "pulsants" sur caméras infrarouges.

Qu'en est-il de la "forme de communication"?

Quand des "experts en crop circles" font des veilles ne nuit dans les champs, ils ont des lampes de poches et des torches, et ils se prennent les uns les autres, dans la distance et l'obscurité, pour des "lumières mystérieuses". Ils font clignoter leurs lampes, et bien entendu, ils ont des réponses d'une "intelligence": les autres veilleurs dans la distance leur répondent en faisant aussi des signaux avec leur lampes!

Ajoutez les militaires de la région avec leurs avions, hélicoptères, fusées éclairantes, leurres anti-missiles, les ordinaires avions de ligne dans le lointain, un orage, les flash des photographes, les phares des voitures, les phares des machines agricoles, et les observations d'OVNIS et autres "lumières dans la nuit" sont garanties. Il ne manque qu'une chose à tout cela: l'ufologie sensée, celle des ufologues qui réfléchissent et enquêtent.

Début août 2000 - (MH, p. 116) - Près de Wind Mill. Selon Linda Howe (citée par Hesemann), un architecte d'intérieur de Farnham a observé, avec sa fille Claire, 14 ans, un triangle noir, des lumières rouges, et un "disque pivotant" qui évoluaient au dessus d'un pictogramme. Le triangle "était très grand, n'avait aucune lumière et ne faisait aucun bruit, il volait dans un parfait silence. Des lumières rouges semblaient le suivre".

Encore une histoire que Hesemann reprend de Linda Moulton-Howe.

Il suffit de croire que tout cela était vrai...

Quant au crop circle (de "Windmill Hill" et non de "Wind Mill"), il aurait eu du mal a avoir été créé par cet OVNI étant donnée que les témoins allégués s'y étaient installé pour y passer la nuit à guetter les OVNIS avant que l'OVNI ne vienne.

Les oublis arrangeant ici: ils voient une lumière dans le Sud et prennent les jumelles pour voir que la lumière "semble en forme de disque" et "rougeoyer" ("glowing", luire, être brillant, luminescent). Quand cette lumière part, la fille voit deux autres lumière rouges ailleurs. Impossible de savoir ce qu'est le triangle, qui dans le récit semble indépendant de ces lumières et aller très vite. Il est décrit comme "très grand", et silencieux, sans que l'on sache s'il est observé au jumelle ou non ni ce que Le "pictogramme" alias crop circle était déjà là, les témoins qui "avaient entendu dire que les nouveaux pictogrammes déploient une énergie encore plus grande [sic]" s'y sont installés pour la nuit. Et ainsi, de recopie en recopie, l'histoire originale, quelle qu'elle soit, a été infatigablement déformée et sensationnalisée...

Ne rêvez même pas d0une enquête...

12 AOUT 2000, GOLDEN BALL HILL, ANGLETERRE:

12 août 2000 - (HM p 115) Toujours à Woodborough Hill, vers 23 h 30, Linda Howe, Andrew Buckley et d'autres témoins (sept en tout) voient une boule lumineuse orange au dessus de la colline "Golden Ball Hill". Observation complexe, avec plusieurs boules, éclairs de lumière, etc. . Le lendemain, est découvert le "pictogramme de l'année" au pied de la colline.

Découvrir un crop circle à Golden Ball Hill n'a rien de surprenant. Il y en a chaque année parce que la colline offre une bonne vue sur les oeuvres des artistes.

Cette fois encore, comme par hasard, les témoins sont des gens complètement impliqués dans le sujet des "crop circles".

Aucune information ufologique exploitable n'est fournie.

Le "pictogramme de l'année" n'a rien de bien différent des autres de cette année là.

Et enfin la farce ultime: les "croyants" se sont maintenant mis à raconter que la colline s'appelle "Golden Ball Hill" à cause des "boules de lumières que l'on y verrait prétendument.

Boules de lumières et éclairs divers y abondent... lorsque les hélicoptères de la RAF s'entraînent.

Rapport détaillé? Enquête? Oubliez ça.

13-14 AOUT 2000, MILK HILL, ANGLETERRE:

Nuit du 13 au 14 août 2000 - (MH, p 124-125). Charles Mallet, de sa voiture et malgré une très forte pluie, observe deux éclairs lumineux qui semblent provenir de la colline de Milk Hill. Le lendemain matin, on y découvre le fameux pictogramme géant à six branches de Milk Hill.

Découvrir un crop circle à Milk Hill n'a rien d'extraordinaire, c'est un haut lieu largement utilisé par les artistes, pour la raison que les collines donnent une bonne vue sur leurs oeuvres. Les gens viennent y voir les crop circles depuis des années.

Hesemann réussit l'exploit de trouver extraordinaire des éclairs lumineux parce que c'est "malgré" une forte pluie! Lors d'une nuit de pluie, deux éclairs lumineux n'ont rien d'extraordinaire: ils peuvent tout simplement être les éclairs du tonnerre.

Comme par hasard, une information est omise: "Charles Mallet" est en réalité Charles R. Mallett (deux "t"), cet "expert" qui s'intéressait aux OVNIS et aux crop circles depuis 1997, apparaissant dans de nombreux "documentaires", passant ses nuits dans le crop circles avec son épouse et rapportant que les OVNIS et les boules lumineuses "interagissent avec la conscience de l'observateur."

20-21 AOUT 2001, HOEVEN, PAYS BAS:

Nuit du 20 au 21 août 2001 - (MH, p, 242, et Nancy Talbott, Mufon UFO Journal de janvier 2002) - Hoeven, Pays-Bas. Nancy Talbott témoigne qu'elle a vu, avec le jeune Robbert van den Broeke, chacun depuis sa chambre dans la maison de ses parents où elle était invitée, vers 3 h du matin, un phénomène lumineux très étrange: à trois reprises, la nuit a été illuminée brièvement par une colonne de lumière semblant tomber du ciel. Tout de suite après ce phénomène, ils ont découvert une formation dans le champ qui bordait la maison, à l'emplacement précis ou le tube de lumière avait atteint le sol. Cet incident s'inscrivait dans un dossier complexe, avec des aspects paranormaux, dont l'étude se poursuit. Il suggère, avec bien d'autres, que les crop circles et les phénomènes lumineux associés forment un ensemble pour le moins étrange et complexe, très probablement lié au vaste dossier des ovnis et des "contacts" que certains croient avoir eu avec des "intelligences" (extraterrestres, ou autres entités ?), dont la nature nous échappe encore.

Encore un cas dans lequel il s'agit de croire aveuglément. Gildas Bourdais y croit!

Pas de chance, les "crop circles de Hoeven", les allégations de Robert van den Broekke, j'en ai déjà traité ici.

LES OVNIS DES CROP CIRCLES?

Les "OVNIS des crop circles" et autres "boules de lumières dans les crop circles" se résument à des histoires racontées non pas par des témoins "ordinaires", n'ayant pas partie prenante dans la controverse, mais par des témoins qui sont quasiment toujours, comme par hasard... les marchands de produits "crop circles" eux-mêmes.

Les données se résument à quelques lignes, tellement résumées qu'elles en sont inexploitables, déformées, débarrassées de tout ce qui dérangerait la croyance aux "mystérieux crop circles". Absolument aucune enquête digne de ce nom n'est faite, pas même de niveau débutant, et les explications ordinaires les plus évidentes ne viennent même pas à l'esprit des prétendus "experts en crop circles".

Dans les rares cas ou au moins quelque chose est montré, une vidéo, une photo, on ne voit là que les confusions et canulars bien classiques; oiseaux, "orbes", rayons de soleil perçant les nuages, reflets sur des vitres, surexpositions, insectes, etc.

Pas un seul de ces quelques 60 cas n'a fait l'objet d'une enquête ufologique. Jamais les causes triviales possibles ne sont même envisagées. Les experts en crop circles ne sont pas des ufologues, ils croient simplement tout sans se poser la moindre question. Et certains ufologues les suivent, croyant également à tout sans la moindre réflexion ou vérification, et diffusant ensuite cela pour le public convaincu d'avance, qui ne fait pas non plus le moindre effort de réflexion, recherche ou vérification!

Tout cela fait des livres entiers de sornettes, des "documentaires", des CD-roms, des DVD, des VHS, des conférences, des pages web avec appel à donation, et cela marche très bien. Ne pas y croire n'est pas toléré, montrer ce qu'il en est vraiment expose aux rancoeurs, insultes et censures.

Il y a là une ufologie de grand-papa, dans laquelle la crédulité est exigée, et la vente du sensationnel est le but.



D'autres prétendues "preuves" relatives aux crop circles sont examinées ici.



Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 25 juin 2009