Mes trouvailles -> Crop Circles -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Crop Circles:

Mes trouvailles:

Ce qui suit n'est pas la preuve de quoi que ce soit d'autre que ce qui est indiquée en conclusion. Tout autre point d'étrangeté est ou sera abordé ailleurs, c'est à dire ici.

Les 14 points d'étrangeté signalés par W.C. Levengood - point 1) L'allongement des noeuds des plantes à tiges.

W.C. Levengood et Marilyn J. Ruben ont écrit en 2003 qu'il y avait quatorze caractéristiques d'étrangeté dans les crop circles [1]. La première est indiquée comme étant:

"1) les noeuds apicaux (pulvini) sensiblement prolongés ou gonflés, sur les tiges des plantes."

Dans un article publié sur l'Internet en 2002, par Eltjo Haselhoff, PhD, une cause naturelle sans étrangeté pour l'expansion des noeuds est indiquée comme étant:

"Les tiges des plantes de type maïs se caractérisent par de petites "articulations", en plusieurs positions le long des tiges (voir le schéma 1). Ces noeuds agissent comme des sortes de ligaments. Ils permettent aux plantes de se plier vers la lumière, même après qu'elles aient achevé leur croissance."

Il ajoute:

"Bien qu'il y ait des effets biologiques connus qui peuvent créer ce rallongement des noeuds, ces effets connus ont pu être facilement éliminés."

Mais il ne dit rien sur les raisons de cette élimination facile ni lesquels de ces effets biologiques connus sont éliminés ni s'ils le sont tous.

Il ajoute également:

"L'effet de rallongement des noeuds peut être provoqué par l'action de la chaleur, probablement provoquée par rayonnement micro-onde."

Cette phrase a été presque systématiquement interprétée par les tenants d'une origine autre que celle de figures faites dans les champs par des artistes humains comme signifiant qu'il est prouvé que ce sont des micro-ondes qui causent les crop circles.

Ce n'est pas ce que signifie cette phrase.

A l'extérieur des crop circles, les plantes croissent sans être particulièrement dérangées. A l'intérieur des crop circles, les plantes ont été aplaties. Dans cette situation, les plantes entreprennent de récupérer et tentent de redresser leurs tiges pour se tenir de nouveau à la verticale, ce qui donne l'explication banale de la caractéristique d'expansion de noeuds des plantes à tige rigide dans les crop circles. L'expansion des noeuds est la manière naturelle dont les plantes à tiges rigides réagissent après avoir été couchées.

La caractéristique d'étrangeté numéro 1 attribuée par W.C. Levengood aux crop circles est donc sans étrangeté. Elle n'est le signe d'aucun mystère, puisque tout couchage de ces plantes, que ce soit par des farceurs, des artistes, des extraterrestres, le vent, des boules de lumières, des forces paranormales etc., aurait comme conséquence la même expansion des noeud. Par conséquent la preuve que les crop circles ne sont pas faits par des artistes ou farceurs doit être trouvée ailleurs.

La photographie ci-dessous de 4 tiges d'herbe à tige rigide de mon propre jardin et illustre un point que chacun peut vérifier pour sa propre satisfaction: plus la tige doit plier pour atteindre le soleil, plus le noeud est allongé.

(Les tiges sur ma photographie sont des tiges ordinaires qui ne proviennent pas d'un crop circle).

Les noeuds.

Réactions à ce qui précède:

Avant publication j'ai soumis ce qui précède pour commentaire à un groupe de discussion d'Internet sur l'ufologie. Trois réponses ont été données, malheureusement inutilisables pour le sens de l'article. Aucune réponse positive n'a été donnée, les réponses étaient:

Vérification portant sur l'explication de l'allongement des noeuds à partir de plantes provenant de crop circles.

Dans la première partie de cet article, je montre que les noeuds des plantes à tiges rigides sont plus longs quand une plante a été couchée et tente de se redresser qu'ils ne le sont quand la plante n'a pas été dérangée. Le mécanisme est connu et cité par le Dr. Haselhoff:

"Les tiges des plantes de type maïs se caractérisent par de petites "articulations", en plusieurs positions le long des tiges (voir le schéma 1). Ces noeuds agissent comme des sortes de ligaments. Ils permettent aux plantes de se plier vers la lumière, même après qu'elles aient achevé leur croissance."

En résultat, je dois m'attendre à ce que des échantillons de plantes à tige rigide prélevées dans les crop circles et comparés à un échantillonnage de contrôle pris hors des mêmes crop circles montre également que les plantes prises dans le crop circles ont tenté de se redresser et ont donc des noeuds plus long que celles hors du crop circles restées droites.

Il ne reste qu'à vérifier l'hypothèse, pour cela j'ai d'exploré les images de tels échantillons comparés montrés sur l'Internet pour valider ou invalider ce point. En examinant de telles images qui sont présentées par des partisans d'une origine exotique des crop circles, je m'assure également de ne pas être soupçonné de biais. Ce qui suit est ce que j'ai trouvé.

La photographie du haut montre des plantes prélevées dans le crop circles, et celle du bas des plantes prélevées hors du crop circle, l'auteur présentant les photos comme évidence de l'étrangeté de l'allongement des noeuds dans un cas de crop circle à Edmonton en 1999.

Edmonton
Edmonton

Je constate bel et bien que les plantes qui ont tenté de se redresser et dont les tiges sont coudées aux noeuds, ont des noeuds plus longs que les plantes qui n'ont pas été dérangées.

Source: http://www.cropcirclequest.com/edmonton99/edmontonnodes.html

Les plantes dans le crop circle ont tenté de se redresser, c'est pour cela que leurs noeuds sont allongés.

Dans cet autre exemple, deux plantes sont montrées, celle de gauche est prise hors d'un crop circle, celle de droite est prise dans le même crop circle, l'auteur présentant la photo comme "preuve non falsifiable" de l'étrangeté des crop circles.

Nodes

Source: http://www.greatdreams.com/anover.htm

Je constate bel et bien que la plante qui a tenté de se redresser a un noeud plus long que la plante qui n'a pas été dérangée.

Conclusion:

Des images correctement documentées de cela sont assez rares. Bien souvent, des tiges venant du crop circle sont montrées sans que soient montrées en même temps des tiges n'en venant pas. Presque toujours, rien d'indique que les tiges montrées ne seraient pas des exemples choisis précisément pour ce qu'ils montrent, rien n'indique que l'échantillonnage est fait de manière soit aléatoire soit complet comme il se devrait. On trouve cependant bien dans ces images la démonstration claire de ce que j'avance, et qui n'est rien d'autre que ce que l'article du Dr. Haselhoff défendant la thèse que les crop circles sont produits par des "boules de lumières":

"Les tiges des plantes de type maïs se caractérisent par de petites "articulations", en plusieurs positions le long des tiges (voir le schéma 1). Ces noeuds agissent comme des sortes de ligaments. Ils permettent aux plantes de se plier vers la lumière, même après qu'elles aient achevé leur croissance."

Et donc, le point 1 de W.C. Levengood...

"1) les noeuds apicaux (pulvini) sensiblement prolongés ou gonflés, sur les tiges des plantes."

... n'est pas valide.

Et par conséquent, la preuve que les crop circles ne sont pas tous faits par des artistes ou farceurs doit être trouvée ailleurs.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 26 juillet 2006