France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

30 septembre et 1 octobre 1954, Gouesnou, Finistère:

Référence pour ce cas: 30-sep-54-Gouesnou. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

La presse a rapporté depuis Brest le 4 octobre 1954, qu'une Mme Henry, ou Herry, cultivatrice à Gouesnou dans le Finistère, avait "affirmé avoir aperçu deux fois de suite, à la même heure, dans le ciel, un engin cylindrique mauve qui se déplaçait sans bruit d'ouest en est."

J'ai ensuite une note de Philippe Milon, correpondant LDLN, datant le cas des 1 et 2 octobre 1954, avec comme source La Résistance de l'Ouest du 4 octobre 1954.

Dans des archives de l'ufologue Michel Jeantheau, on trouvait ce cas qui proviendrait de L'Ouest Journal de Rennes du 10 octobre 1954 page 2; daté 5 et 6 octobre 1954 (alors que rapporté déjà le 4 octobre 1954). L'heure aurait été vers 19 heures, la cultivatrice était nommée Mmr Herry, "épouse d'un marchand de porcs, bien connu dans notre région."

On dit que "se trouvant dans sa chambre", elle "aperçut un engin cylindrique mauve qui se déplaçait sans bruit et rapidement d'Ouest en Est. Mme Herry fut tellement frappée par ce phénomène qu'elle demanda à sa belle-fille de venir le voir. Le temps pour celle-ci de monter à l'étage et la 'soucoupe' avait disparu."

Et on dit que le lendemain 6 octobre, à peu près à la même heure, elle "eut l'occasion d'assister à la même apparition".

Enfin, le groupe d'ufologie local GEPSI datait le cas du 30 septembre 1954, et donnait ce récit de la presse, non sourcé:

"Jeudi soir, Mme Herry, cultivatrice à Gouesnou aperçu dans le ciel, à 19 heures, un engin cylindrique mauve qui se déplaçait sans bruit de l'ouest vers l'est. Hier soir, à la même heure et se trouvant au même endroit, Mme Herry fut témoin d'une apparition analogue."

Rapports:

[Ref. lml1:] JOURNAL "LE MERIDIONAL":

CIGARES VOLANTS
roses, mauves, violets

SAINT-BRIEUC. -- Plusieurs personnes ont affirmé avoir vu, à 300 ou 400 mètres d'elles, vers 20 h. 45, un "cigare volant", à une altitude de 50 mètres environ. L'engin, ont-elles déclaré, pouvait avoir 15 mètres de longueur et s'éclairait par intermitences de lueurs roses; il se déplaçait sans bruit.

BREST. -- Mme Henry, cultivatrice à Guesnou (Finistère), a affirmé avoir aperçu, jeudi, puis vendredi, le soir à la même heure, dans le ciel, un engin cylindrique mauve qui se déplaçait sans bruit d'ouest en est.

LILLE. -- M. Anicet Corneille, ouvrier agricole, a déclaré avoir aperçu, à Comines, un engin ayant la forme d'un cigare, de 8 à 10 mètres de longueur sur 3 mètres de largeur, qui évoluait à une quarantaine de mètres de hauteur et dégageait une lueur violette. Après avoir survolé la ville pendant quelques secondes, l'engin aurait disparu dans le ciel.

Les déclarations de M. Corneille ont été confirmées par un automobiliste tourquennois de passage à Comines.

[Ref. lpl1:] JOURNAL "LE PROVENCAL":

LES SOUCOUPES VOLANTES (suite...)

UN ENGIN MYSTERIEUX
dans le ciel de la Grand'Combe

Alès (C.P.).

Samedi soir, vers 20 heures, des personnes dignes de foi ont aperçu ce qu'il est désormais permis d'appeler soucoupes volantes ou cigares volants.

L'engin mystérieux se déplaçait dans le ciel de la Favède, à 3 km de la cité minière de la Grand-Combe.

Parmi les témoins oculaires, nous notons M. Germain Soustelle, maire et conseiller général de la Grand-Combe, MM. Andrieux, Vincenti et Mme veuve Favède, etc...

M. Soustelle nous a déclaré à ce sujet:

"Cet appareil, que nous avons pu voir évoluer durant 10 bonnes minutes, paraissait tout d'abord avoir la forme d'un long cigare; il descendait enfin vers les hautes montagnes de Lamelouze, à gauche du village de Ruffière, au lieu-dit "les Drayes". Il avait alors l'apparence d'une grosse boule entourée d'un halo lumineux.

Cigares volants roses, mauves et bleus...

Saint-Brieux (A.F.P.).

Plusieurs personnes ont affirmé avoir vu, à 300 ou 400 mètres d'elles, samedi soir, vers 20 h. 4[?], un "cigare volant" à une altitude de 50 mètres environ. L'engin, ont-elles déclaré pouvait avoir 15 mètres de longueur et s'éclairait par intermittences de lueurs roses, il se déplaçait sans bruit.

* * *

Brest (A.F.P.).

Mme Henry, cultivatrice à Guesnou (Finistère), a affirmé avoir aperçu jeudi, puis vendredi soir à la même heure, dans le ciel, un engin cylindrique mauve qui se déplaçait sans bruit d'Ouest en Est.

* * *

Lille (A.F.P.).

M. Anicet Corneille, ouvrier agricole, a déclaré avoir aperçu, samedi soir, à Comines, un engin ayant la forme d'un cigare de 8 à 10 mètres de largeur, qui évoluait à une quarantaine de mètres de hauteur et dégageait une vive lueur bleue, après avoir survolé la ville pendant quelques secondes, l'engin aurait disparu dans le ciel.

Les déclarations de M. Corneille ont été confirmées par un automobiliste tourquennois de passage à Comines.

[Ref. prs1:] TRANSCRIPTION MANUSCRITE D'UN ARTICLE DE JOURNAL:

"Les Nouvelles de Bretagne" du lundi 4 oct. 1954

Soucoupes et cigares continuent à voler dans le ciel de France

- - - -
- - - -

Brest, 3 - Mme HENRY, cultivatrice à Gouesnou (Fin.) a affirmé avoir aperçu jeudi (30 septembre) puis vendredi (1er oct.) à la même heure (*), dans le ciel, un engin cylindrique de couleur mauve qui se déplaçait sans bruit, d'ouest en est.

(*) à 19 h.

[Ref. lyr1:] JOURNAL "L'YONNE REPUBLICAINE":

A BREST

Brest, 4 octobre. -- Mme Henry, cultivatrice à Guesnou, (Finistère), a affirmé avoir aperçu deux fois de suite, à la même heure, dans le ciel, un engin cylindrique mauve qui se déplaçait sans bruit, d'ouest en est.

[Ref. nnm1:] JOURNAL "LE NOUVEAU NORD MARITIME":

Scan

affirme un spécialiste allemand des fusées

Des êtres humains inconnus:

LES URANIDES!

Hambourg, 4. -- Les soucoupes volantes existent et représentent au moins dix pour cent des objets observés dans le ciel, a affirmé hier soir le professeur Hermann Oberth, spécialiste allemand des fusées et président d'honneur de la "Société allemande d'Astronautique", au cours d'une conférence prononcée à Hambourg.

Le professeur Oberth a ajouté qu'il est possible à son avis, que ces engins contiennent des équipages de créatures semblables aux humains, et a proposé, pour désigner ces êtres inconnus, le terme "Uranides". Les "Uranides", a poursuivi le savant allemand, sont probablement en avance de plusieurs milliers d'années sur notre époque.

Pour expliquer pourquoi aucune "soucoupe volante" ne s'est encore écrasée sur la terre, le professeur Oberth suggère que les pilotes ont peut-être une maîtrise parfaite de leurs machines et que, pour une raison qu'une intelligence humaine ne peut imaginer, ils peuvent ne désirer aucun contact avec les créatures terrestres.

Envisageant une autre possibilité, le professeur Oberth a rappelé que les soucoupes observées pourraient être considérées comme un perfectionnement des V-7, fusées allemandes de la fin de la guerre, dont plusieurs prototypes seraient tombés, d'apràs le savant, entre les mains des Russes en 1945.

L'Assemblée Nationale
va s'occuper
des soucoupes volantes

Tandis que, de tous côtés (Deux-Sèvres, Côtes-du-Nord, finistère, Nord, Indre) des personnes de très bomme foi déclarent avoir vu ces jours-ci dans le ciel ou à terre des soucoupes volantes et cigares, la présence de ces engins préoccupe les parlementaires.

Aujourd'hui, c'est M. Rocher [sic, Nocher], député de la Loire, qui a fait part au secrétaire d'Etat à l'Air de l'émotion suscitée dans le public par les nombreux et divers témoignages concernant les "soucoupes volantes".

Soucoupes
et cigares
volants

Pas de soucoupe volante près de Melun

MELUN, 4. -- Les cantonniers qui avaient prétendu avoir aperçu une soucoupe volante, près de la route Coulommiers-Meaux, sont revenus sur leurs déclarations et avoué qu'ils avaient monté de toutes pièce leur histoire.

Ils seront probablement inculpés d'outrage à magistrat.

Cependant, les soucoupes volantes n'ont pas fini de hanter le ciel et même la campagne, si l'on en croit les témoignages suivants:

Vic-sur-Sère, 4. -- Plusieurs personnes ont affirmé avoir aperçu, se dirigeant vers le sud, un engin ayant la forme d'un cigare dégageant un léger panache de fumée.

Nevers, 4. -- Le représentant d'une Compagnie d'Assurances de Clamecy déclare avoir vu un disque lumineux de couleur orange qui se déplaçait dans le ciel et qui après avoir plusieurs fois changé d'altitude, a disparu à la verticale.

Bressuire, 4. -- Un employé du Centre d'Abattage, M. Angelo Girardo, 55 ans, demeurant à Breuil-Chaussée (Deux-Sèvres), a déclaré avoir aperçu dimanche matin, en se rendant à son travail, un engin circulaire près duquel se trouvait un être qui lui apparut comme vêtu d'une sorte de scaphandre. L'être en question se dirigea vers M. Girardo qui, effrayé, s'enfuit. Peu après l'engin circulaire repoartit à une très grande vitesse.

Abbeville, 4. -- Deux jeunes gens de Vron (Somme) ont dit avoir vu sur la Route Nationale, entre Crécy et Ligescourt, un engin curieux autour duquel rodaient des invididus de forme bizarre. Ils se rapprochèrent de l'engin qui, disent-ils, ressemblait à une meule, mais il décolla.

Châteauroux, 4. -- Mme veuve Janiki, demeurant au bourg du Cerisier, commune de Levreux (Indre), a déclaré à la gendarmerie qu'elle avait aperçu dans le ciel un engin lumineux d'un diamètre d'environ 3 mètres et qui se trouvait à hauteur des bâtiments.

Mme Veuve Lacotte, habitant à environ 200 mètres de chez Mme Janiki, a déclaré avoir été témoin du même phénomène.

Châteauroux, 4. -- Mme Baron, habitant Vatan (Indre), a déclaré avoir aperçu, samedi soir, une boule lumineuse dans le ciel.

Elle alerta son mari ainsi qu'une quinzaine de personnes de son voisinage qui toutes, ont vu évoluer à une très haute altitude, l'engin de couleur jaune "verdâtre" qui montait et descendait dans le ciel.

Saint-Brieuc, 4. -- Plusieurs personnes ont affirmé avoir vu, à 400 ou 500 mètres d'elles, hier soir, vers 10 heures 15, un "cigare volant", à une altitude de 50 mètres environ. L'engin, ont-elles déclaré pourait avoir 15 mètres de longueur et s'éclairait par intermittence de lueurs roses. Il se déplaçait sans bruit.

Brest, 4. -- Mme Henry, cultivatrice à Guesnou (Finistère) a affirmé avoir aperçu, jeudi, puis vendredi, le soir à la même heure dans le ciel, un engin cylindrique mauve qui se déplaçait sans bruit d'Ouest en Est.

Lille, 4. -- M. Anicet Corneille, ouvrier agricole, a déclaré avoir aperçu samedi soir, à Comines, un engin ayant la forme d'un cigare de 8 à 15 mètres de largeur, qui évoluait à une quarantaine de mètres de hauteur et dégageait une vive lueur violette. Après avoir survolé la ville pendant quelques secondes, l'engin aurait disparu dans le ciel.

Les déclarations de M. Corneille ont été confirmées par un automobiliste tourquenois de passage à Comines.

[Ref. ppe1:] JOURNAL "PARIS-PRESSE":

Scan

Après soucoupes et cigares

Un nouveau venu dans le ciel: le
"tonneau volant"

APRES les soucoupes, cigares, sphères, marmites, voici le tonneau volant. C'est en Charente qu'il a été "vu" par un motocycliste, M. Jean Allary. Il était "piqué de clous dorés" et se balançait au bord de la route.

A Annoeullin, près de Lille, un ouvrier qui fumait un cigare (un vrai) dans son jardin, a vu un objet lumineux en forme de croissant atterrir à vingt mètres de lui. A ses cris, dix joueurs de billard sont accourus d'un café voisin; la soucoupe s'était envolée, mais une dizaine de "points lumineux" évoluaient au dessus d'eux.

Des soucoupes, cigares, disques, boules et autres objets "volants" ont été aperçus à Chancelade (Haute-Vienne), Willer (Haut-Rhin), Gouesnach, près de Quimper, Bautignecourt, Ambazac (Haute-Vienne), Dijon, Marcoing, près de Cambrai, Pommier (Indre), Rouen, Ajaccio, La Rochelle, Quimper, Cholet, Vannes, Lyon et Le Havre. A la Combe-au-Chèvres, dans le haut Jura, également, mais ce n'était qu'un pluviomètre.

[Ref. prs2] JOURNAL INDETERMINE:

A BREST

Brest, 4 octobre. -- Mme Henry, cultivatrice à Gouesnou (Finistère) a affirmé avoir aperçu deux fois de suite, à la même heure, dans le ciel, un engin cylindrique mauve qui se déplaçait sans bruit d'ouest en est.

[Ref. mju1:] MICHEL JEANTHEAU:

5 OCTOBRE ET 6 OCTOBRE 1954

GOUESNOU.- (29)

HEURE: vers 19 H.

Une cultivatrice, Mme HERRY, épouse d'un marchand de porcs, bien connu dans notre région, se trouvant dans sa chambre, aperçut un engin cylindrique mauve qui se déplaçait sans bruit et rapidement d'Ouest en Est. Mme HERRY fut tellement frappée par ce phénomène qu'elle demanda à sa belle-fille de venir le voir. Le temps pour celle-ci de monter à l'étage et la "soucoupe" avait disparu.

LE LENDEMAIN, 6 OCTOBRE, à peu près à la même heure, Mme HERRY eut l'occasion d'assister à la même apparition. "L'OUEST JOURNAL" (Rennes) du I0 OCTOBRE 1954. p. 2 Recherches d'Archives de M. JEANTHEAU (Créteil).

[Ref. via1:] BULLETIN D'UFOLOGIE "VIMANA 21":

LUNDI 4 OCTOBRE [date de publication]: "CIGARES ET SOUCOUPES" SONT A NOUVEAU SIGNALES -

A SAINT-BRIEUC: Plusieurs personnes ont affirmé avoir vu à 300 ou 400 m d'elles, hier soir, vers 20h45, un cigare volant à une altitude de 50 m. L'engin pouvait avoir 15 m de long et s'éclairait par intermittence de lueurs roses. Il se déplaçait sans bruit.

A BREST: Madame Henry, cultivatrice, a affirmé avoir aperçu, jeudi puis vendredi, le soir, à la même heure, dans le ciel, un engin cylindrique mauve qui se déplaçait sans bruit d'ouest en est.

A LILLE: Monsieur Anicet Corneille, ouvrier agricole, a déclaré avoir aperçu hier soir à Comines, un engin ayant la forme d'un cigare de 8 à 1O m de long sur 3 m de large, qui évoluait à une quarantaine de mètres de hauteur, et dégageait une vive lueur violette. Après avoir survolé la ville, pendant quelques secondes, l'engin aurait disparu dans le ciel. Déclaration confirmée par un automobiliste de passage à Comines.

A MONTCEAU LES MINES: Deux ouvriers, Messieurs Sebastiani et Buratto ont déclaré avoir aperçu, en bordure de la route, de Blanzy à Montceau, un engin décoller avec un sifflement strident. L'appareil avait la forme d'un cigare de couleur jaune très foncée d'une longueur de 3m et d'un diamètre d'environ 60 à 80 cm.

La source est indiquée être le journal Le Bien Public.

[Ref. pmn1:] PHILIPPE MILON, CORRESPONDANT LDLN:

Ier et 2 octobre 1954. -

BREST. - (29)

LE SOIR

Un témoin a vu deux soirs en suivant, à la même heure, un engin cylindrique mauve qui se déplaçait sans bruit, d'EST en OUEST.

"RESISTANCE DE L'OUEST" du 4 OCTOBRE 1954.

ARCHIVES DE NANTES - envoi Philippe MILON

[Ref. gep1:] GROUPE D'UFOLOGIE "GEPSI":

Groupe d'Etude des Phénomènes Spatiaux Inexpliqués

A.S.B.L.
LOI 1901 - J. O. DU 6 OCTOBRE 1983
SIEGE SOCIAL [] RUE DE SIAM - 29200 BREST
OBJET: ETUDE DU PHENOMENE OVNI PAR TOUS LES
MOYENS LEGAUX QUI SE REVELERONT NECESSAIRES
(REALISATION D'ENQUETES ET DE CONTRE-ENQUETES
AUPRES DES DIVERSES SOURCES, COLLECTE ET ANA-
LYSE D'INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES, ETC.)

CATALOGUE GENERAL DES TEMOIGNAGES
FINISTERE

Type de témoignage: DD [Disque Diurne]

Date: 30 septembre 1954

Heure:

Lieu: GOUESNOU

Nombre de témoins: 1

Enquête:

Identification:

Résumé du cas: UN CIGARE MAUVE A GOUESNOU

Jeudi soir, Mme Herry, cultivatrice à Gouesnou aperçu dans le ciel, à 19 heures, un engin cylindrique mauve qui se déplaçait sans bruit de l'ouest vers l'est. Hier soir, à la même heure et se trouvant au même endroit, Mme Herry fut témoin d'une apparition analogue.

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans le Finistère à Gouesnou le 30 septembre 1954, une cultivatrice "a affirmé avoir aperçu deux fois de suite le 30 septembre et le 1er octobre, à la même heure, dans le ciel, un engin cylindrique mauve qui se déplaçait sans bruit, d'ouest en est."

Luc Chastan indique que la source est Le Méridional.

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541001 01.10.1954 Gesnou France NL

[Ref. voi1:] "ARCHIVES VIGIE OVNI 29":

Gouesnou ( 29 850 ), 01 Octobre 1954, 19 h 00 ...

Témoignage n° FR 29 850 1954 10 01 19 00

Documents disponibles:

Explications:

Puisque des journaux du 4 octobre parlent de l'affaire, elle ne peut être des 5 et 6 octobre 1954. Un journal du 4 écrivait "jeudi", donc le 30 septembre 1954, l'observation du lendemain étant donc au 1er octobre 1954.

Le coucher de soleil dans la région était à environ 20:05 pour les deux dates.

Je pense que cette dame a du voir une traînée d'avion teintée par le soleil couchant:

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Gouesnou, Finistère, objet, cylindre, volant, mauve, Henry, fermier

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 17 avril 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 12 février 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Addition [lcn1].
1.1 Patrick Gross 26 décembre 2016 Addition [ubk1].
1.2 Patrick Gross 7 février 2017 Addition [voi1].
1.3 Patrick Gross 21 juillet 2019 Addition du Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherchée. Avion, hélicoptère, astronomique?"
1.4 Patrick Gross 1 octobre 2019 Addition [via1].
1.5 Patrick Gross 16 janvier 2020 Addition [ppe1].
1.6 Patrick Gross 29 février 2020 Addition [nnm1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 29 février 2020.