France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

23 octobre 1954, Trondes, Meurthe-et-Moselle:

Référence pour ce cas: 23-oct-54-Trondes. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

En 1996, dans un complément de son catalogue régional, le CNEGU notait que le 23 octobre 1954 (date incertaine), Mr. Lelu, coquetier à Troussey, venait de Lay-Saint-Rémy, et rentrait chez lui en voiture par la Route Départementale 101 passant dans la forêt de Trondes.

Arrivé à un virage, il a vu deux points phosphorescents près du bois. Il a ralenti, pensant à des phares d'automobile, et s'est approché.

Il a alors "remarqué" de dos un "Vénusien" blond, immobile. "Se croyant en présence d'un Ouranien, il partit vers la gare de Pagny-sur-Meuse et appela les gendarmes de Void", qui se sont rendus sur les lieux et ont vu l'être près d'un feu, et non d'une soucoupe.

Il s'amusait à y jeter du sel, pour faire des étincelles. Les gendarmes se sont emparés de l'être, qui s'est avéré être un ouvrier agricole polonais, un dénommé Romejko, 48 ans, employé chez Pierron, à la ferme de la Palamex, près de Troyon.

Il a expliqué aux gendarmes qu'ayant quitté son employeur, il n'avait plus d'argent pour se vêtir et se faire couper les cheveux; il était un peu déséquilibré, parti depuis trois jours, ayant parcouru près de 60 km à travers champs et bois.

Il a été remis en liberté, mais avec un PV pour non présentation de pièce d'identité, et un autre pour avoir allumé un feu en bordure du bois.

Le CNEGU notait que cela provenait d'un article du Républicain Lorrain du 23 octobre 1954, par une communication d'A. Chevrier à Michel Figuet en 1986, et que l'article de journal n'a pas té retrouvé à la bibliothèque de Nancy en 1996 par Raoul Robé du CNEGU, et que la date donné à l'article est donc peut-être erronée.

Cela n'a pas dissuadé Albert Rosales de publier sa propre version de l'affaire, les explications étant transformées en une "affirmation du propriétaire harcelé du terrain" selon laquelle le mystérieux personnage blond était un agriculteur polonais, ce qui "n'a toutefois jamais été confirmé." Cette fin alternative est ensuite apparue sur deux sites Web d'ufologie aux USA recopiant Albert Rosales.

Rapports:

[Ref. cnu1:] CNEGU - "LES MYSTERES DE L'EST":

Cas F/00/55/54 10 23 (01) forêt de Trondes (55):

Le 23 octobre 1954 (date incertaine), M. Lelu, coquetier à Troussey (55), venait de Lay St Rémy, et rentrait chez lui en voiture par la RD 101 de Trondes. Arrivé à un virage, il aperçut deux points phosphorescents près du bois. Il a ralenti, pensant à des phares d'automobile, et s'approcha. Il remarqua de dos un "Vénusien" blond, immobile. Se croyant en présence d'un Ouranien, il partit vers la gare de Pagny sur Meuse et appela les gendarmes de Void. Ceux ci se rendirent sur les lieux et virent l'être près d'un feu, et non d'une soucoupe. Il s'amusait à y jeter du sel, pour faire des étincelles. Les gendarmes s'emparèrent de l'être. Il s'agissait d'un ouvrier agricole polonais, un dénommé Romejko, 48 ans, employé chez Pierron, à la ferme de la Palamex, près de Troyon. Il expliqua aux gendarmes qu'ayant quitté son employeur, il n'avait plus d'argent pour se vêtir et se faire couper les cheveux; il était, on le vérifia, un peu déséquilibré. Il était parti depuis trois jours, et avait parcouru près de 60 km à travers champs et bois. Il a été remis en liberté, mais avec un PV pour non présentation de pièces d'identité, et un autre pour avoir allumé un feu en bordure du bois.

Explication: méprise avec un homme autour d'un feu magnifié par la presse.

Source: Républicain Lorrain du 23/10/1954, communication d'A.Chevrier à M.Figuet en 1986 (réfèrence non retrouvée à la bibliothèque de Nancy en 1996 par R.Robé: la date serait-elle erronée?).

[Ref. ars1:] ALBERT ROSALES:

196.

Lieu. Trondes, France

Date: 23 octobre 1954

Heure: après-midi

Le boulanger M. Lelu était dans son véhicule sur la route 101 et était arrivé à une courbe sur la route quand il a repéré deux points lumineux phosphorescents proches d'un [?]. Il a approché le secteur pensant c'était une autre voiture quand il a vu un grand homme blond (barbu ou poilu) se tenant immobile dans le champ. Pensant que le personnage était un extraterrestre (il a pensé à un Vénusien?) il s'est éloigné du secteur afin d'obtenir des témoins additionnels. (Plus tard le propriétaire du champ harcelé a affirmé que le personnage blond mystérieux était un fermier polonais). Ceci cependant n'a été jamais confirmé.

Addendum HC

Source: Raoul Robe, Regional Catalogue

Type: C?

[Ref. djn1:] DONALD JOHNSON:

Rencontres avec des Extraterrestres ce Jour-Là

23 octobre

1954 - Cet après-midi le boulanger M. Lelu était dans son véhicule sur la route 101 dans Trondes, France et était venu à une courbure sur la route quand il a repéré deux points phosphorescents sur une pente proche. Il a approché le secteur, pensant c'était une autre voiture, quand il a vu grand homme au cheveux blonds se tenant immobile dans un champ voisin. Pensant que le personnage pourrait être un extraterrestre il a roulé loin du secteur afin de chercher des témoins additionnels. Plus tard, le propriétaire du champ a affirmé que le personnage blonde mystérieuse était simplement un fermier polonais, mais ceci n'a été jamais confirmé. (Source: Albert S. Rosales, base de données de contact Humanoïde 1954, citant Raoul Robe, catalogue régional).

[Ref. tai1:] SITE WEB "THINK ABOUT IT":

Lieu: Trondes, France

Date: 23 octobre 1954

Heure: après-midi

Le boulanger M. Lelu était dans son véhicule sur la route 101 et était arrivé à un virage sur la route quand il a repéré deux points de lumière phosphorescents près d'une clairière. Il s'approcha de la zone en pensant que c'était une autre voiture quand il a vu un homme aux cheveux blond immobile debout sur le sol. Pensant que le personnage était un extraterrestre (il a pensé un Vénusien?) il a conduit loin de la zone afin de chercher d'autres témoins. (Plus tard, le propriétaire du champ harcelé a affirmé que le personnage blond mystérieusx était un agriculteur polonais). Cela n'a cependant jamais été confirmé.

Source: Raoul Robe, Regional Catalogue

[Ref. nip1:] "THE NICAP WEBSITE":

*23 oct. 1954 - Cet après-midi le boulanger M. Lelu était dans son véhicule sur la route 101 dans Trondes, France et était venu à une courbure sur la route quand il a repéré deux points phosphorescents sur une pente proche. Il a approché le secteur, pensant c'était une autre voiture, quand il a vu grand homme au cheveux blonds se tenant immobile dans un champ voisin. Pensant que le personnage pourrait être un extraterrestre il a roulé loin du secteur afin de chercher des témoins additionnels. Plus tard, le propriétaire du champ a affirmé que le personnage blonde mystérieuse était simplement un fermier polonais, mais ceci n'a été jamais confirmé. (Source: Albert S. Rosales, base de données de contact Humanoïde 1954, citant Raoul Robe, catalogue régional).

Explications:

Méprise, vagabond et feu de camp.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Trondes, Meurthe-et-Moselle, route, champ, journée, voiture, Lelu, blond, grand, homme, vénusien, poilu, phares, boulanger

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 24 février 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 25 janvier 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Addition [djn1].
1.1 Patrick Gross 10 octobre 2014 Addition [tai1].
1.2 Patrick Gross 23 octobre 2014 Addition [nip1].
1.3 Patrick Gross 24 octobre 2019 Additions [cnu1], Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherchée. Confusion."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 24 octobre 2019.