France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

14 octobre 1954, Saint-Romain-sous-Gourdon, Saône-et-Loire:

Référence pour ce cas: 14-Oct-54-StRomain. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. am1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel signale que le 14 octobre 1954, monsieur B., résidant quai Jules-Chagot à Montceau-les-Mines, roulait à vélomoteur sur la route qui joint Saint-Romain-Sous-Gourdon aux Brosses-Tillot en Saône-et-Loire.

Le moteur de son vélomoteur s'est soudainement arrêté sans raison apparente.

Aimé Michel note que le redémarrage du moteur se fait simplement par volant magnétique que l'on actionne en pédalant, mais qu'il ait fait cela, M. B. n'a pas pu relancer le moteur.

Il a mis pied a terre, et une vive lumière a jaillie devant lui à une cinquantaine de mètre, révélant un engin circulaire dont il dira qu'il ressemblait à une assiette retournée.

M. B. a regardé ce spectacle avec étonnement d'abord, puis il a été inquiet et a décidé de rebrousser chemin en poussant son vélomoteur. Quand il est parvenu en rebroussant chemin à l'endroit où le moteur avait calé, le moteur a redémarré spontanément, à son grand étonnement.

[Ref. mc1:] "MICHEL CARROUGES":

L'auteur indique que le 14 octobre 1954 en Saône et Loire, Mr. B. de Monceau-les-Mines, en vélomoteur, a vu une lumière jaillissant d'un objet circulaire pareil à deux assiettes renversées posé à une cinquantaine de mètres sur la route devant lui, et son moteur a câlé.

La source est notée "M. II, p.268."

[Ref. jv2:] JACQUES VALLEE:

L'auteur indique que le second livre d'Aimé Michel à la page 115 indique que M.B., vivant à Montceau-les-Mines, montait une moto sur la route de St.Romain-sous-Gourdon à Brosse-Tillots dans la Saone-et-Loire, quand soudainement sans raison apparente son moteur s'est arrêté et ne pouvait plus être démarré. Il est descendu et une lumière brillante a éclaté à environ 50 yards devant lui, révélant un objet qui a semblé être, dit-il, "comme une assiette à l'envers." Il a regardé dans la stupéfaction, puis, effrayé, il a décidé de repartir, marchant et poussant sa moto, mais quand il a atteint le point où son moteur s'était arrêté il a de nouveau démarré.

[Ref. gc2:] LEONARD G. CRAMP:

("Fig 48. Tableau de quelques effets typiques d'OVNIS sur voitures et personnes à diverses distances.")

LIEU. DATE. EFFETS. DISTANCE APPROX. DE L'OVNI.
Saone-et-Loire France. Octobre 1954 Moteur de moto a calé. 150 pieds.

[Ref. jv5:] JACQUES VALLEE:

341 -004.42701 46.61100 14 10 1954 19 10 2 BROSSES-TILLOT F 301233 C** 293

[Ref. jv1:] JACQUES VALLEE:

14 Octobre 1954, crépuscule. Saint-Romain (France):

M. B. a vu un engin circulaire ayant la forme d'une assiette retournée. Au même moment, le moteur de sa moto a calé. Dans le même secteur, un ingénieur a observé un objet lumineux descendant rapidement. (Anatomy 130).

[Ref. gl1:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Les deux ufologues rapportent que le 13 octobre 1954, vers vingt heure, entre Saint-Romain-sous-Gourdon en Saône-et-Loire et Brosses-Thillot, un cyclomotoriste anonyme, M. B., demeurant rue Jules-Chagot à Montceau-les-Mines, constate avec surprise que le moteur de son cylomoteur cafouille et s'arrête sans raison apparente En même temps, en regardant dans la direction d'un petit pont, il aperçoit une lueur très brillante qui s'étale à 50 mètres de lui, et qui est émis par un objet ressemblant à une assiette retournée d'environ 6 à 8 mètres de diamètre.

Il est effrayé et rebrousse chemin, en poussant son cyclomoteur. Il a alors la nouvelle surprise de constater qu'au moment où il parvient à l'endroit où son moteur s'était arrêté, ce moteur repart de lui-même.

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent qu'à Saint-Romain sous Gourdon, en Saône-et-Loire, le 14 octobre 1954 au crépuscule, le témoin, Mr. B., circule à vélomoteur sur la route qui relie Saint-Romain-sous-Gourdon aux Brosses-Tillots, lorsque, sans raison apparente, son moteur s'arrête. M. B. pédale pour remettre en marche son cyclomoteur, mais en vain. Il met alors pied à terre, c'est à ce moment qu'il voit une vive lueur jaillir à cinquante mètres de lui. Cette lueur est émise par un engin circulaire que le témoin compare à une assiette retournée. L'observateur prend le parti de rebrousser chemin en poussant son véhicule. En parvenant, en sens inverse, au point où le moteur s'était arrêté, quelle n'est pas sa surprise de constater le bon fonctionnement de celui-ci. L'objet décolle.

Les auteurs indiquent que leurs sources sont le catalogue Vallée, cas 259; Aimé Michel dans "A Propos des S.V." page 213 et "Mystérieux Objets Célestes" pages 292-293; Quincy; et Anatomy 130.

[Ref. bb1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Les deux auteurs notent ce cas au 14 octobre 1954:

"Saint-Romain-sous-Gourdon - 71 - 19 h 25: canular après enquête.
Les Brosses-Tillots - 71 - 19 h 25: canular après enquête."

En guise d'explication de ce qu'ils font de ce cas deux cas différents, ils indiquent par un rappel en bas de page que c'est comme si deux personnes de chaque côté d'un mur voient un pigeon sur le mur, cela ne fait qu'un seul évenement et non deux.

[Ref. mr1:] MARK RODEGHIER:

14 octobre 1954
1930

FRANCE, St Romain-sous-Gordon: Un Mr. B., montant sa moto seul vers Brosses-Thillot, a subi une panne de moteur. Pendant qu'il mettait pied à terre pour étudier, une lumière brillante est apparue, qui a été indiquée être un objet circulaire qui a ressemblé à "une assiette tournée à l'envers." Après l'avoir observée un certain temps, il a poussé la moto en bas de la route, où elle a été alors remise en marche. (Michel)

[Ref. mf1:] FRANCAT - MICHEL FIGUET:

Dans un extrait de son catalogue Francat, Michel Figuet a noté que le cas de type CE0 entre St. Romain et Les Brosses Tillots ainsi que celui de Montceau-les-Mines était au crépuscule une "confusion avec la chute d'une bolide."

[Ref. js1:] JEAN SIDER:

Jean Sider a trouvé dans le journal "Le Petit Maçonnais" du 18 octobre 1954, qu'au crépuscule du 14 octobre, à St. Romain-sous-Gourdon / Les Brosses-Tillot, un témoin anonyme a rapporté la rencontre suivante.

Il roulait en vélomoteur, quand son moteur s'est soudainement arrêté. Il n'est pas arrivé à le remettre en marche. A ce moment, il a vu une vive lueur jaillir à 50 mètres de lui.

La lueur était émise par un engin circulaire ressemblant à une assiette retournée. Le témoin a fait demi-tour, et a constaté que le moteur de son vélomoteur est reparti au moment où il a dépassé l'endroit où il avait cessé de fonctionner.

Jean Sider indique ailleurs dans son livre que la contre-enquête de Barthel et Brucker sur le cas est "imaginaire."

Il en donne sa démonstration en notant que le cas "Saibnt-Romain-sous-Gourdon" et le cas "Les Brosses-Tillot" sont un seul et même cas, qui s'est produit entre ces deux localités, alors que Barthel et Brucker les citent comme expliqués chacun par une enquête comme s'il s'agissait de deux cas différents - or, s'il avaient réellement enquêté, dit-il, ils n'auraient pas manqué de constater que ce n'est qu'une seule affaire.

[Note: ceci est faux, voir [bb1] ci-dessus, Barthel et Brucker font bien remarquer, bien que maladroitement, que les deux cas n'en font qu'un.]

Jean Sider indique que le journal Le Petit Mâconnais 18 octobre 1954 avait rapport l'incident ainsi en page 5:

"Un M. B..., demeurant quai Jules Chagot, à Montceau-les-Mines, circulait à cyclomoteur sur la route qui va de St. Romain sous Gourdon aux Brosses-Tillots, fut surpris de constater que son moteur, sans raison apparente, s'arrêtait, l'empêchant de poursuivre sa route. En regardant dans la direction d'un petit bois, il fut stupéfait d'apercevoir une lueur très brillante qui s'étalait à quelques cinquante mètres de lui et qui était émise par un engin ressemlant à une assiette retournée. La "soucoupe", nous a-t-il déclaré, pouvait avoir de six à huit mètres de diamètre. M. B... rebroussa chemin et son cyclomoteur repartit dès qu'il eut quitté ce qu'il appelle le champ magnétique de l'appareil. M. B... n'en est par encore revenu, il regrette que personne n'ait été avec lui pour constater de visu qu'il était bien en présence d'un de ces engins qui ont tant fait parler d'eux."

Jean Sider estime que les canulars sont généralement plus élaborés que cela, avec des occupants et de nombreux détails comme dans des cas par lettres anonymes adressés aux journaux.

Il note que si le témoin avait demandé l'anonymat, son adresse était donnée et que si Barthel et Brucker avaient véritablement enquêté ils auraient pu le retrouver et donner son nom pour le prouver, mais qu'ils ont travaillé à partir d'un fichier bourré d'erreurs et "donc il s'agit d'une tricherie supplémentaire à n'en pas douter."

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

Godelieve van Overmeire indique qu'en 1954, le 14 octobre, en France, à Montceau les Mines, "M.B. demeurant quai Jules Chagot circulait au crépuscule, entre St Romain sous Gourdon et Brosses-Tillots à vélomoteur, quand sans raison apparente son moteur s'arrêta. Il mit pied à terre et à 50 m devant lui jaillit un objet circulaire ressemblant à une assiette renversée."

La source est notée "Aimé Michel: 'M.O.C.' éd. Seghers, p. 234"

[Ref. jb1:] JEROME BEAU:

Jeudi 14 octobre 1954

Au crépuscule - A Saint-Romain (France), M. B. voit un engin circulaire de la forme d'une assiette retournée. Au même moment, le moteur de sa moto cale. Dans le même secteur, un ingénieur observe un objet lumineux descendant rapidement.

Jérome Beau indique comme source "Vallée, J., Anatomy 130".

[Ref. jb2:] JEROME BEAU:

14 octobre 1954
1930

FRANCE, St Romain-sous-Gordon: Un Mr. B., montant sa moto seuL vers Brosses-Thillot, a subi une panne de moteur. Pendant qu'il mettait pied à terre pour étudier, une lumière brillante est apparue, qui a été indiquée être un objet circulaire qui a ressemblé à "une assiette tournée à l'envers." Après l'avoir observée un certain temps, il a poussé la moto en bas de la route, où elle a été alors remise en marche. (Michel)

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique dans sa base de données que dans la Saône et Loire à St Romain sous Gourdon le 14 octobre 1954 à 20:00 heures, "Au crépuscule, le témoin circule à vélomoteur sur la route qui relie Saint-Romain-sous-Gourdon aux Brosses-Tillots, lorsque, sans raison apparente, son moteur s'arrête. M. B. pédale pour remettre en marche son cyclomoteur, mais en vain. Il met alors pied à terre, c'est à ce moment qu'il voit une vive lueur jaillir à cinquante mètres de lui. Cette lueur est émise par un engin circulaire que le témoin compare à une assiette retournée. L'observateur prend le parti de rebrousser chemin en poussant son véhicule. En parvenant, en sens inverse, au point où le moteur s'était arrêté, quelle n'est pas sa surprise de constater le bon fonctionnement de celui-ci. L'objet décolle."

La source est notée: "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 14 octobre 1954 au crépuscule à St Romain, France, il y avait eu une observation.

La source est indiquée comme Bowen, Charles, The Humanoids: FSR Special Edition No. 1, FSR, Londres, 1966.

[Ref. so1:] "SUD OUEST":

Sur son site web dans une rubrique intitulée "sacrés OVNIS", le journal parle de "deux plateaux" qui se "dandinaient" à Saint-Romain-de-Benet le 18 octobre 1954 à 21 heures avec deux témoins:

"Un couple circule en voiture sur la RN 150 entre Saintes et Royan, et aperçoit soudain un objet lumineux volant à basse altitude. Il est composé de deux plateaux, l'un orange, l'autre rouge, tous deux reliés par un trait de lumière verte. "Les deux plateaux dandinaient, exactement comme une balance", rapportent les deux automobilistes. Après quelques secondes, le trait de lumière verte se dissipe et les deux plateaux se posent au sol, non loin des témoins. Dans un halo lumineux, deux êtres de petite taille font alors leur apparition. Ils se dirigent l'un vers l'autre, se croisent sans s'arrêter et changent d'appareil. Les deux boules décollent alors vertigineusement et disparaissent en quelques secondes à l'horizon."

[Ref. dj2:] DONALD JONHSON:

Donald Johnson indique que le 14 octobre 1954, entre Saint-Romain-sous-Gourdon et les Brosses-Tillots, Saone-et-Loire un motocycliste a vu un engin circulaire en forme d'assiette à l'envers juste après l'obscurité. En même temps le moteur de sa moto a calé. Après l'avoir observé pendant un certain temps, il a poussé la moto en bas de la route, où elle a pu être remise en marche. Dans le même secteur un ingénieur a également vu un objet lumineux descendre rapidement.

Les sources sont indiquées comme Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 175; Jacques Vallee, Anatomy of a Phenomenon, p. 130; Jacques Vallee, Passport to Magonia: A Century of Landings, case # 259; Larry Hatch, U computer database, cas N.3919; Michel Carrouges, Les Apparitions de Martiens, p. 128.

[Ref. ni1:] "THE NICAP WEBSITE":

*14 oct. 1954 - Entre Saint-Romain-sous-Gourdon et les Brosses-Tillots, département de Saône-et-Loire, France Mr. B. a vu un engin circulaire en forme d'assiette retournée juste après la tombée de la nuit. Dans le même temps, le moteur de sa moto a calé. Après avoir observé pendant un certain temps, il a poussé la moto sur la route, où elle a pu être redémarrée. Dans la même région un ingénieur a également vu un objet lumineux descendre rapidement. (Sources: Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 175; Jacques Vallee, Anatomy of a Phenomenon, p. 130; Jacques Vallee, Passport to Magonia: A Century of Landings, case # 259; Larry Hatch, U computer database, cas n° 3919; Michel Carrouges, Les Apparitions de Martiens, p. 128).

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas 12 fois:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541014 14.10.1954 St. Romain Gourdon France Tombée de la nuit RR II
19541014 14.10.1954 St. Romain Gourdon France Tombée de la nuit RR II
19541014 14.10.1954 St. Romain Gourdon France Tombée de la nuit RR II
19541014 14.10.1954 St. Romain France Tombée de la nuit
19541014 14.10.1954 St. Romain Gourdon France Tombée de la nuit RR II
19541014 14.10.1954 Les Brosses Tillots France Tombée de la nuit RR II
19541014 14.10.1954 Les Brosses Tillots France Tombée de la nuit RR II
19541014 14.10.1954 Les Brosses Tillots France RR II
19541014 14.10.1954 Les Brosses Tillots France RR II
19541014 14.10.1954 Les Brosses Tillots France RR II
19541014 14.10.1954 St. Romain France Nightfall
19541014 14.10.1954 Brosses Thillot France RR II

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Saint-Romain-sous-Gourdon, Saône-et-Loire, engin, objet, circulaire, soucoupe, assiette, moteur, arrêt, objet, lumineux, vélomoteur, route, panne

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 24 septembre 2004 Première publication.
1.0 Patrick Gross 4 avril 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [jv2], [mr1], [go1], [jb1], [jb2], [lc1], [ud1].
1.1 Patrick Gross 25 décembre 2009 Addition [mc1].
1.2 Patrick Gross 28 février 2010 AdditionS [so1], [dj2].
1.3 Patrick Gross 29 juin 2010 Addition [jv5].
1.4 Patrick Gross 3 juillet 2010 Addition [gc2].
1.5 Patrick Gross 15 novembre 2014 Addition [ni1].
1.6 Patrick Gross 23 février 2017 Addition [ub1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 23 février 2017.