France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

12 octobre 1954, Orchamps-Vennes, Doubs:

Référence pour ce cas: 12-oct-54-Orchamps-Vennes. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

La presse publiait la nouvelle venue le 26 octobre 1954 d'une observation d'une "soucoupe ou d'une quatre-chevaux volante".

Les articles disaient que Francesco Beuc, 48 ans, ouvrier agricole à à Orchamps-Vennes dans le Doubs avait déclaré que le 12 octobre 1954, il avait vu une soucoupe volante mais que craignant de ne pas être pas cru, il avait d'abord gardé le silence.

Vers 21 heures, regagnant la ferme où il travaillait il avait soudain aperçu un appareil affectant particulièrement la forme d'une 4 CV supporté par 4 roues d'environ 40 centimètres de diamètre, immobile sur le bord de la route.

Il s'était approché à un mètre de l'engin et avait remarqué à proximité, un être de 1.50 mètres de hauteur vêtu d'une cotte de cuir et coiffé d'une casquette. Mr. Beuc ayant interpellé ce mystérieux pilote, celui-ci est vite monté dans l'appareil qui, après avoir roulé pendant une trentaine de mètres sur la route, avait décollé à la manière d'un avion, et prit rapidement de la hauteur.

Par la suite, l'histoire a été mentionnée largement dans la littérature ufologique, plus ou moins fidèlement. Ainsi Jacques Vallée ne fait aucune mention des roues et de la ressemblance avec une automobile, ni de la tenue plutôt humaine de ce qu'il appelle un "être".

L'américain Alex Mebane trouvait que 4 chevaux n'étaient pas une puissance suffisante pour une automobile et se disait que cela devait être la forme d'une "charrette tirée par quatre chevaux".

Michel Carrouges confondait le nom du témoin et le nom du lieu et commentait que la description est "tellement baroque qu'elle ferait écarter l'incident" mais que puisque lieu est sur une "ligne orthoténique" déterminée par Aimé Michel, c'est un incident "objectif", "mais son contenu reste obscur et inutilisable."

Jader U. Pereira avait, lui, listé l'affaire comme un cas à rejeter en raison du risque de méprise par le témoin. Bien d'autre cependant publient l'histoire sans autre proposition ou recherche d'explication. Plus d'une trentaine de publication ufologiques sur cette affaire sont recensées ou citées dans mon dossier ci-dessous.

Enfin, Un lecteur de mon site qui est de cette région m'avait confirmé par couriel ce qui se laisse très bien soupçonner: effectivement, Francesco Beuc avait été abusé par un fort brouillard, et avait bien vu une 4CV et son conducteur. L'histoire de cette confusion est bien connue dans le village, m'a indiqué mon correspondant.

Rapports:

[Ref. rv1:] JOURNAL "LA REPUBLIQUE VAROISE":

SOUCOUPE
OU QUATRE CHEVAUX VOLANTE?

Besançon, 26 octobre. -- M. Francesco Beuc, 48 ans, ouvrier agricole à Orchamps-Vennes (Doubs) a déclaré que le 12 octobre dernier, il avait aperçu une soucoupe volante mais que, dans la crainte de n'être pas cru, il avait, jusqu'à présent, gardé le silence.

Il y a quinze jours, vers 21 heures, M. Beuc regagnait la ferme où il travaille lorsqu'il aperçut soudain, immobile sur le bord de la route, un appareil affectant particulièrement la forme d'une 4 CV supporté par 4 roues d'environ 40 centimètres de diamètre.

Le cultivateur s'approcha à un mètre de l'engin et remarqua à proximité, un être de 1 m 50 de hauteur, vêtu d'une cotte de cuir et coiffé d'une casquette. M. Beuc ayant interpellé le mystérieux pilote, celui-ci monta vivement dans l'appareil qui, après avoir roulé pendant une trentaine de mètres sur la route, décolla à la manière d'un avion et prit rapidement de la hauteur.

[Ref. la1:] JOURNAL "L'ALSACE":

Scan

Une soucoupe volante et roulante!

Besançon, 26 oct. -- M. Franzesko Beuc, 48 ans, ouvrier agricole à Orchamps-Vennes (Doubs) a déclaré que le 12 octobre dernier, il avait aperçu une soucoupe volante, mais que, dans la crainte de n'être pas cru, il avait, jusqu'à présent, gardé le silence.

Il y a quinze jours, vers 21 h, M. Beuc regagnait la ferme où il travaille lorsqu'il aperçut soudain, immobile sur le bord de la route, un appareil affectant particulièrement la forme d'une 4CV, supporté par quatre roues d'environ 40 cm de diamètre.

Le cultivateur s'approcha à un mètre de l'engin et remarqua, à proximité, un être de 1 m 50 de hauteur, vêtu d'une cotte de cuir et coiffé d'une casquette. M. Beuc ayant interpellé le mystérieux pilote, celui-ci monta vivement dans l'appareil, qui, après avoir roulé pendant une trentaine de mètres, décolla à la manière d'un avion et prit rapidement de la hauteur.

[Ref. tb1:] TED BLOECHER:

Le 12 [octobre 1954 en France], un curieux objet à quatre roues a été vu par Franzesko Beuc sur la ferme où il travaillait à Orchamps-Vennes; à proximité était un être casqué de 5 pieds qui a sauté dans l'appareil, qui a roulé le long de la route sur une certaine distance avant qu'il ne monte progressivement. 48/

48/ La Republique Varoise (Toulon), 10/27

[Ref. al1:] ALEXANDER MEBANE:

SOUCOUPE, OU QUATRE CHEVAUX VOLANTE?

Besançon, 26 octobre. -- M. Francesco Beuc, 48 ans, ouvrier agricole d'Orchamps-Vennes (Doubs), a témoigné que le 12 oct., il a vu une soucoupe volante, mais que, craignant qu'il ne soit pas cru, n'a rien dit jusqu'à maintenant

Il y a deux semaines, vers 21 heures, M. Beuc rentrait à la ferme où il travaille quand il remarqua soudainement, immobile près de la route, une machine ressemblant à une "4 CV" (quatre-chevaux; peut-être une voiture ou un camion ou un tracteur de quelque sorte) *.

L'agriculteur s'est approché à moins d'un mètre de l'engin et a remarqué, à proximité, un être de 150 cm (légèrement moins de 5 pieds) de haut, vêtu d'une veste de cuir et portant un casque. Après que M. Beuc eut interrogé le mystérieux pilote, il sauta aussitôt dans la machine, qui, après avoir roulé environ 30 mètres sur la route, s'élança comme un avion et gagna rapidement de l'altitude.

(* 4 cv est trop petit pour un véhicule motorisé. Une charrette avec quatre chevaux, peut-être?)

[Ref. am1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel mentionne le cas en conjonction avec d'autres mais ne donne pas les détails de l'observation.

Il indique que le cas provient de La Bourgogne Républicaine et des dossiers de Charles Garreau.

[Ref. mc1:] MICHEL CARROUGES:

L'auteur indique que le 12 octobre 1954 vers 21 heures à Beuc, dans la campagne où il doit faire sombre, un ouvrier agricole de 48 ans est seul, quand il voit soudain une "soucoupe" déjà posée au sol à 1 mètre de lui. Il a dit qu'elle avait la forme d'une 4CV et était portée par des roues.

A côté de la soucoupe se trouvait un pilote de 1.50 mètres environ, portant une casquette et une cotte de cuir.

Le témoin l'interpelle mais le pilote ne répond pas et saute à bord. Son engin roule sur une trentaine de mètres sur la route et décolle comme un avion.

Michel Carrouges indique que sa source est une dépêche de l'A.F.P. du 26 octobre 1954.

Il commente que la description est tellement baroque qu'elle ferait écarter l'incident mais que le lieu est sur une "ligne orthoténique" déterminée par Aimé Michel et que donc c'est un incident "objectif", "mais son contenu reste obscur et inutilisable."

[Ref. jv5:] JACQUES VALLEE:

316 -006.53031 47.13120 12 10 1954 ORCHAMPS-DOUBS F 3012 C *283

[Ref. jv1:] JACQUES VALLEE:

242

12 octobre 1954, 21h00. Orchamps (France):

M. Beuc, fermier, vit un objet et un pilote de petite taille qui pénétrait à l'intérieur de l'engin. Celui-ci glissa sur la route pendant 30 mètres puis s'éleva rapidement. (M 167; Carrouges 98)

[Ref. jp1:] JADER U. PEREIRA:

CAS NON ADMIS A LA CLASSIFICATION

1) possibilité d'erreur de la part du témoin

DATE LIEU, DIVISION TERRITORIAL, PAYS OU NATION TEMOINS SOURCES
6 12.10.54 Orchamps, Doubs, Fr. Beuc 6.95-98/C242

[Ref. jv2:] JACQUES VALLEE:

L'auteur indique que le 12 octobre 1954, à environ 9 heures du soir, à Orchamps dans le Jura, un fermier, Mr. Beuc, a vu un O.V.N.I. et un petit pilote qui entrait dans la machine. L'appareil a glissé sur la route pendant environ 30 mètres, puis s'est élevé rapidement.

[Ref. jv3:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique que l'occupant d'OVNI rapporté à Orchamps, France, durant la vague de 1954, était du type "lourdement équipé".

Il dit que comme dans d'autres cas, il y a une "corrélation nette" entre le fait que l'être soit petit et le fait qu'il porte une tenue de plongeur.

[Ref. gl1:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Les deux ufologues rapportent dans leur livre le cas d'Orchamps-Vennes, dans le Doubs, le 12 octobre, vers 21 heures, indiquant coupures de presse, et dossiers personnels comme sources.

Un ouvrier agricole, Franzesco Beuc, quarante-huit ans, qui regagne la ferme où il travaille, se trouve face à face avec un être de petite taille (moins de 1,50 m) qui s'affaire autour d'un engin de la grosseur d'une petite voiture:

"J'ai interpellé le personnage. Il s'est précipité dans son engin qui a glissé sur une trentaine de mètres avant de prendre rapidement de la hauteur."

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent qu'à Orchamps-Vennes dans le Doubs le 12 octobre 1954 à 21:00, Franzesko Beuc, cultivateur de 48 ans, regagne la ferme où il travaille lorsqu'il aperçoit soudain immobile sur le bord de la route, un appareil affectant particulièrement la forme d'une 4 CV supportée par quatre roues d'environ 40 centimètres de diamètre. Le cultivateur, à un mètre de l'engin, se trouve nez à nez avec un petit être vêtu d'une casquette et d'une cotte de cuir. Notre témoin ayant interpellé le mystérieux visiteur, celui-ci monte vivement dans son appareil qui, après avoir roulé pendant une trentaine de mètres sur la route, décolle à la manière d'un avion et prend rapidement de la hauteur.

Ils notent qu'on ne sait pas si le témoin a entendu un son ou non, mais qu'il n'y a pas eu d'effet sur lui.

[Ref. lg1] LOREN GROSS:

12 octobre. Orchamps-Vennes, France, (pas d'heure connue)

Selon un journal de Toulon:

"Le 12, un curieux objet à quatre roues a été vu par Franzesko Beuc sur la ferme où il travaillait sur Orchamps-Vennes, à proximité était un homme de 5 pieds casqué qui a sauté dans l'appareil, qui a roulé sur la route sur une certaine distance avant qu'il ne monte peu à peu."

  • 110. Toulon, France. La Republique Varoise. 27 octobre 54.

[Ref. js1:] JEAN SIDER:

L'auteur indique que le 12 octobre, à 21h00, à Orchamps-Vennes, Doubs, Mr. Francesco Beuc regagnait la ferme où il travaillait lorsqu'il a soudain vu un objet bizarre sur le bord de la route qu'il empruntait. Il s'agissait d'un appareil "ayant vaguement la forme d'une 4CV Renault, sur quatre roues qui plus est (!)," lesquelles font environ 40cm chacune. Parvenu à un mètre de 1'obj et, le témoin s'est retrouvé face à face avec un petit être coiffé d'une casquette et porteur d'une cotte de cuir. Mr. Beuc a interpellé l'individu, mais son initiative ne provoqua aucune réaction. L'être a réintégré sa machine qui a roulé sur une trentaine de mètres avant de décoller à la manière d'un avion pour prendre rapidement de l'altitude.

Jean Sider indique que la source est "Figuet, p. 154-155."

Il commente que cette affaire "explique mieux pourquoi un témoignage presque identique", celui de Neuilly-l'Êvêque, "a été mis sur le compte d'une véritable 4CV Renault par un 'socio-psycho' de bas étage."

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique qu'en 1954, le 12 octobre en France à Orchamps, "A 21 h 00 le fermier Franzesko Beuc vit un objet et un pilote de petite taille qui pénétrait à l'intérieur de l'engin. Celui-ci glissa sur la route pendant 30 mètres puis s'éleva rapidement."

Elle indique que les sources sont "Carrouges p. 98" et "Jacques Vallée: 'Chronique des apparitions ET' - DENOEL 1972 - COLL. J'AI LU - p. 278".

Elle indique qu'il existe une autre version qui dit: "Le fermier regagne la ferme et voit immobile sur le bord de la route un appareil ressemblant particulièrement à une 4CV supportée par 4 roues de 40cm de diamètre. A un mètre de l'engin il se trouve nez à nez avec un petit être vêtu d'une casquette et d'une cotte de cuir. Ayant interpellé ce mystérieux visiteur, celui-ci monte vivement dans l'appareil qui, après avoir roulé pendant une trentaine de mètres sur la route, décolle à la manière d'un avion et prend de la hauteur."

Elle indique que la source de cette autre version est "M. FIGUET/ J.L. RUCHON: 'Ovni, premier dossier complet...' - éd. Alain Lefeuvre 1979, p. 154, 155".

[Ref. ar1:] ALBERT ROSALES:

154.

Lieu. Orchamps-Vennes France

Date: 12 octobre 1954

Heure: 2100

Franzesko Beuc a rencontré, près de la route, une machine ressemblant à une "4-CV" soutenue par 4 roues de 15 pouces de diamètre. Tout près était un homme de légèrement moins de 5 pieds de haut, habillé d'une veste en cuir et en portant un casque. Le Beuc lui a parlé, il a sauté dans la machine, qui a roulé 30 mètres en bas de la route, et s'est alors enlevée dans le ciel.

Humcat 1954-91

Source: Humcat cotant une source dans la presse

Type: B

[Ref. dj1:] DONALD JOHNSON:

Ce jour-là

12 octobre

[...]

1954 - Un fermier, Mr. Beuc, a vu un petit pilote entrer dans un objet à Orchamps, France. Il a glissé au-dessus de la route sur 30 mètres et puis s'est élevé rapidement. (Sources: Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 167; Jacques Vallee, Passport to Magonia: A Century of Landings, p. 226)

[Ref. jb1:] JEROME BEAU:

Mardi 12 octobre 1954

[...]

21:00 A Orchamps (France), M. Beuc (fermier) voit un objet et un pilote de petite taille qui pénétre [sic] à l'intérieur de l'engin. Celui-ci glisse sur la route pendant 30 m puis s'élève rapidement.

[...]

La source est indiquée comme "Carrouges, M. 98".

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans le Doubs à Orchamps Vennes le 12 octobre 1954 à 21:00 heures, "Le témoin regagne la ferme où il travaille lorsqu'il aperçoit soudain immobile sur le bord de la route, un appareil affectant particulièrement la forme d'une 4 CV supportée par quatre roues d'environ 40 centimètres de diamètre. Le cultivateur, à un mètre de l'engin, se trouve nez à nez avec un petit être vêtu d'une casquette et d'une cotte de cuir. Notre témoin ayant interpellé le mystérieux visiteur, celui-ci monte vivement dans son appareil qui, après avoir roulé pendant une trentaine de mètres sur la route, décolle à la manière d'un avion et prend rapidement de la hauteur."

La source est indiquée être "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 12 octobre 1954 à 21:00 à Orchamps, France, "un fermier a vu un homme court (de moins de 5 pieds de haut) entrer dans un objet. Il a glissé au-dessus de la route sur 30 pieds, puis s'est élevé rapidement."

Le site web ajoute: "on a observé un objet. Il est parti en volant rapidement directement vers le haut jusqu'à être perdu de vue. Un objet a été observé par un témoin masculin sur une route pendant 30 minutes (Beuc, F). Un nain de 4.9 pieds de haut, portant une veste et un casque bruns, a été vu."

Les sources sont indiquées comme Webb, David, HUMCAT: Catalogue of Humanoid Reports; Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Bowen, Charles, The Humanoids: FSR Special Edition No. 1, FSR, Londres, 1966; Pereira, Jader U., Les Extra-Terrestres, Phenomenes Spatiaux, Paris, 1974; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966; Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01); Vallee, Jacques, A Century of Landings (N = 923), (dans JVallee04), Chicago, 1969; Schoenherr, Luis, Computerized Catalog (N = 3173); Carrouges, Michel, Les Apparitions de Martiens, Fayard, Paris, 1963; Delaire, J. Bernard, UFO Register Volume 7 (1976), Data Research, Oxford, 1976; Coupures de Journaux; Civilian Saucer Intelligence-New York; Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002.

[Ref. ud2:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 12 octobre 1954 à 21:00 à Orchamps, France, "un petit pilote est entré dans l'objet."

Le site web ajoute: "un fermier, Mr. Beuc, a vu un petit pilote entrer dans un objet à Orchamps, France. Il a glissé au-dessus de la route sur 30 mètres et puis s'est élevé rapidement. "

Et: "un fermier, Mr. Beuc, a vu un petit pilote entrer dans un objet. Il a glissé au-dessus de la route 30 mètres, puis s'est élevé rapidement. On a observé un objet non identifiable et ses occupants à courte distance."

Les sources sont indiquées comme "Vallee Magonia Database".

[Ref. pr1:] PETER ROGERSON:

12 octobre 1954. 2100hrs

ORCHAMPS (DOUBS: FRANCE)

Un fermier Mr Beuc vit un petit homme entrer dans un objet. Il a glissé sur la route sur 30 puis s'est élevé rapidement

Vallee cas 242, citant Carrouges 1964 p.98.

[Ref. ta1:] SITE WEB "THINK ABOUT IT":

Lieu: Orchamps-Vennes France

Date: 12 octobre 1954

Heure: 2100

Franzesko Beuc a rencontré, à côté de la route, une machine qui ressemble à une "4 CV" soutenue par 4 roues de 15" de diamètre. A proximité il y avait un homme d'un peu moins de 5 pieds de haut, vêtu d'une veste en cuir & portant un casque. Le Beuc [sic] lui a parlé, il a sauté dans la machine, qui roula à 30 mètres en bas de la route, puis décolla dans le ciel.

Source: Humcat citant journal

Source: Jacques Vallee, Passport to Magonia 242

[Ref. ni1:] "THE NICAP WEBSITE":

*12 oct. 1954 - A 21h00 un agriculteur, Mr. Beuc, a vu un petit pilote entrer dans un objet à Orchamps, France. L'OVNI a alors glissé sur la route sur 30 mètres, puis s'est élevé rapidement. (Sources: Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 167; Jacques Vallee, Passport to Magonia: A Century of Landings, p. 226, cas n° 242).

[Ref. gz1:] JULIEN GONZALEZ:

L'auteur indique qu'il y a eu une rencontre rapprochée du troisième type à Orchamps-Vennes, Doubs, le 12 octobre 1954 à 21:00.

Franzesko Beuc, 48 ans, cultivateur, regagnait la ferme où il travaillait lorsqu'il a aperçu soudain immobile sur le bord de la route un appareil de la forme d'une 4 CV supportée par quatre roues d'environ 40 centimètres de diamètre. Le cultivateur, à un mètre de l'engin, s'est trouvé nez à nez avec un être de petite taille de 1,50 mètres vêtu d'une cotte de cuir et coiffé d'une casquette. M. Beuc ayant interpellé le mystérieux visiteur, celui-ci est monté vivement dans son appareil qui après avoir roulé pendant une trentaine de mètres sur la route, a décollé à la manière d'un avion et a pris rapidement de la hauteur.

Les sources sont indiquées comme Michel Carrouges, "Les apparitions de Martiens", page 98; C. Garreau et R. Lavier, "Face aux Extra-Terrestres", page 111; Michel Figuet et Jean-Louis Ruchon, "OVNI: le premier dossier complet des rencontres rapprochées en France", pages 154-155; Jean Sider, "Le dossier 1954 et l'imposture rationaliste", page 197; Les Dernières Nouvelles d'Alsace du 27 octobre 1954; La Bourgogne Républicaine du 27 octobre 1954.

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de donnéEs a enregistré 14 fois ce cas au lieu d'une:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541012 12.10.1954 Orchamps-Vennes France 21.00 CE III
19541012 12.10.1954 Orchamps France 21.00 CE III
19541012 12.10.1954 Orchamps France CE III
19541012 12.10.1954 Orchamps France 21.00 CE III
19541012 12.10.1954 Orchamps France 21.00 CE III
19541012 12.10.1954 Orchamps France CE III
19541012 12.10.1954 Orchamps France 21.00 CE III
19541012 12.10.1954 Orchamps France 21.00 CE III
19541012 12.10.1954 Orchamps France 21.00 CE III
19541012 12.10.1954 Orchamps France 21.00 CE III
19541012 12.10.1954 Orchamps France 21.00 CE III
19541012 12.10.1954 Orchamps France CE III
19541012 12.10.1954 Orchamps France 21.00 CE III
19541012 12.10.1954 Orchamps Vennes France 21.00 CE III

Images:

La très populaire Renault 4 CV de 1954:

Explications:

Un lecteur de mon site qui est de la région impliqué m'a confirmé par email en 2006 qu'effectivement, Francesco Beuc avait été abusé par un fort brouillard, et qu'il a effectivement vu une 4CV et son conducteur, comme sa description le suggère. L'histoire de cette confusion est bien connue dans le village.

Jean Sider à donc raison de signaler qu'il y a une forte ressemblance avec l'affaire à Neuilly-l'Evêque; mais il semble croire que cette ressemblance revient à une "fausse explication" alors que la ressemblance est que c'est la même explication... (Je ne sais pas qui est le "socio-sycho de bas-étage" ou "socios-psychos de l'Est" auxquel il fait allusion.)

Par la suite, j'ai découvert l'article du journal "La République Varoise" du 27 octobre 1954 qui montre que l'idée de la confusion d'une 4CV était déjà bien dans l'air au moment des faits.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Orchamps-Vennes, Orchamps, Doubs, objet, occupant, humanoïde, atterrissage, rapide, Beuc, 4cv, roues, route, casque, cuir, veste, homme

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 2 mars 2009 Première publication.
1.0 Patrick Gross 11 mars 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [mc1], [go1], [dj1], [jb1], [lc1], [ud1], [ud2].
1.1 Patrick Gross 16 mai 2010 Addition [la1].
1.2 Patrick Gross 29 juin 2010 Addition [jv5].
1.3 Patrick Gross 14 août 2013 Addition [pr1].
1.4 Patrick Gross 9 octobre 2014 Addition [ta1].
1.5 Patrick Gross 15 novembre 2014 Addition [ni1].
1.6 Patrick Gross 21 décembre 2016 Additions [tb1], [jp1], [lg1], [ub1].
1.7 Patrick Gross 2 mars 2017 Additions [al1], [js1], [gz1], Résumé.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 2 mars 2017.