France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

14 octobre 1954, Meursanges, Côte-d'Or:

Référence pour ce cas: 14-oct-54-Meursanges. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Dans son livre de 1958 sur la vague française de 1954, l'ufologue Aimé Michel indiquait que le 14 octobre 1954, Mr. et Mme Vitré, épiciers sur la Place Madeleine à Beaune, venaient de quitter en camionnette le village de Meursanges pour rentrer chez eux. Après avoir parcouru quelques centaines de mètres à la sortie de Meursanges sur la Route Nationale RN 111, ils ont aperçu à travers la vitre de leur véhicule un objet lumineux volant rapidement dans le ciel.

Ils ont vite sauté hors de leur camionnette et alerté les habitants d'une ferme voisine, avec lesquels ils ont contemplé "les évolutions de l'engin", dixit Michel. Ils auraient rapporté:

"L'objet s'arrêta un instant, descendit lentement en se balançant et en changeant de couleur, jetant des luminosités jaunes, oranges et violettes, puis repris sa course et disparut derrière les arbres d'un bois."

Rapports:

[Ref. am5:] AIME MICHEL:

Une curieuse droite.

J'avais alors (après de nombreuses autres tentatives) entrepris d'étudier la disposition des observations sur une carte région par région, lorsque quelque chose de curieux attira mon attention sur le Centre-Est de la France. Du Sud de Poligny jusqu'à un point situé près de Gueugnon, en Saône-et-Loire, cinq observations présentaient une disposition rigoureusement rectiligne, sur une distance de 150 kilomètres.

Le long de cette ligne, d'Est en Ouest, se succédaient les observations du Bois de Poligny, de Saint-Germain du Bois, de Saint-Romain sous Gourdon, de la Départementale 60 près de Ciry le Noble, et de la Départementale 25 près du bois de Chazey. En contrôlant leur date je découvris avec étonnement que tous ces cas étaient du 14 Octobre, puis que, sur les 5 observations, l'une (Saint-Germain) était un objet lumineux posé au sol, la suivante (Saint-Romain) un objet lumineux immobile, posé au sol, bloquant un moteur et éteignant un phare, la troisième un objet lumineux survolant la campagne au ras des arbres (Départementale 60), la quatrième un objet semblable bloquant un moteur et éteignant des phares. Seule, l'observation de Poligny pouvait à la rigueur prise pour un bolide. Toutes les autres présentaient les caractères les plus incroyables attribués aux Soucoupes.

Cette première ligne droite me donna une autre idée: puisque 5 cas du 14 Octobre étaient alignés, pourquoi ne pas examiner si les autres cas du même jour ne présentaient pas eux aussi quelque disposition intéressante? Je découvris alors, ce même jour, un nouvel alignement de 4 observations: Poligny (déjà sur l'autre droite), Palleau (Saône-et-Loire), Meursanges (Côte d'or), et enfin, à 460 kilomètres de là, Méral, dans la Mayenne. Et Méral était encore une observation au sol [mais le 11 et non le 14].

(à suivre)

[Ref. am1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel indique que le jeudi 14 octobre, M. et Mme Vitré, qui sont épiciers sur la Place Madeleine à Beaune, viennent de quitter en camionnette le village de Meursanges pour rentrer chez eux. Après avoir parcouru quelques centaines de mètres à la sortie de Meursanges sur la Route Nationale RN 111, ils aperçoivent à travers la vitre de leur véhicule un objet lumineux volant rapidement dans le ciel.

Ils sautent vite hors de leur camionnette et alertent les habitants d'une ferme voisine avec lesquels ils contemplent les évolutions de l'engin. Ils diront:

"L'objet s'arrêta un instant, descendit lentement en se balançant et en changeant de couleur, jetant des luminosités jaunes, oranges et violettes, puis repris sa course et disparut derrière les arbres d'un bois."

Aimé Michel note qu'en plus des deux épiciers et des paysans de la ferme qu'ils ont alerté, un témoin du village de Chevigny-en-Valière, situé près du bois à l'est-sud-est décrit exactement le même spectacle à la même heure.

[Ref. jv3:] JACQUES VALLEE:

Jacques Vallée indique que M. et Mme. Vitre, épiciers à la Place Madeleine à Beaune, avaient juste quitté le village de Meursanges dans la Côte d'Or pour rentrer chez eux en voiture. Ils avaient seulement roulé quelques cent mètres sur la route D-111 quand ils ont remarqué par la votre un objet lumineux volant à grande vitesse. Ils ont rapidement quitté leur voiture et ont appelé des gens d'une ferme voisine, et ensemble ils ont observé les manoeuvres de l'objet.

Vallée indique que leur description est fascinante quand on se rappelle un cas tel que celui de Frasne, deux jours plus tôt, ou beaucoup d'autres qui sont aussi bons qu'identiques.

Ils ont dit que "L'objet s'est arrêté pendant un instant, est descendu lentement, se balançant et changeant de couleur, projetant des faisceaux jaunes, oranges et violets, et a ensuite repris son cours et a disparu derrière les arbres d'un bois."

A côté de ce groupe d'arbres, et à l'est-sud-est de Meursanges, dans le village de Chevigny-en-Valiere, un autre témoin a décrit l'objet de Meursanges, vu en même temps.

Toujours plus loin à l'est-sud-est dans le village de Palleau, quatre miles en ligne droite de Meursanges et 2,5 miles de Chevigny, au même moment M. Begin, fermier à Chevigny, a vu passer au-dessus de lui un objet rond, vert, lumineux, traversant le ciel à grande vitesse.

Jacques Vallée indique que ces observations de Meursanges, de Chevigny et de Palleau méritent une attention particulière: d'abord, bien que les témoins à Chevigny et à Palleau se connaissaient très bien, puisqu'ils vivaient tous dans le minuscule village de Chevigny, ils ont fait des récits différents: le témoin à Palleau, le plus à l'est, a seulement vu "une boule verte en mouvement rapide," tandis que celui de Chevigny rapportait un spectacle compliqué: ralentissement, arrêt, une descente en "feuille morte", et une profusion de couleurs diverses.

Ensuite, tandis que les deux témoins qui se connaissaient bien ont décrit des phénomènes tout à fait différents, ceux qui ne se connaissaient pas, à Meursanges et celui à Chevigny, ont décrit exactement le même spectacle, et ces deux rapports qui sont concordants étaient de gens seulement de quelques miles.

[Ref. ld2:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

N.D.L.R. - Les quatre droites concernent le réseau du 2 octobre 1954. La première comprend les lieux de: Jeumont, Dijon, Louhans, Morestel (Sur cette droite figurent également: Chevigny en Valière (le 14-10-54), et Le Pin (le 16-9-54). La deuxième comprend les lieux de Poncey-Pellerey, Bourg (sur cette droite figure également: Meursanges (le 14-10-54). La troisième comprend les lieux de Saint-Brieuc, Saint-Paulien (sur cette droite figure également: Angers (le 1-9-54). La quatrième comprend les lieux d'Aiguillon, d'Avignon (sur cette droite figure également: Fontaine de Vaucluse (le 14-10-54).

[Ref. jv5:] JACQUES VALLEE:

327 -004.83921 47.00250 14 10 1954 BEAUNE F C**
338 -004.89699 47.00250 14 10 1954 18 31 105 MEURSANGES F 1416 C** 290

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN LOUIS RUCHON:

Michel Figuet indique que le 14 octobre 1954, à 18h30, Monsieur et Madame Vitré, épiciers à Beaune, venaient de quitter en camionnette le village de Meursanges. Quand l'épicier et l'épicière ont vu un objet lumineux qui se déplaçait dans le ciel "à toute allure," ils ont arrêté la voiture, sont descendus rapidement et ont alerté les habitants d'une ferme pour qu'ils voient également ce que "l'objet lumineux" commençait à faire. Il s'était arrêté et descendait lentement en se balançant. Pendant cette descente, il changeait de couleur, en jetant des luminosités jaunes, oranges et violettes. C'était effectivement un "spectacle fascinant." Après quelque temps, cet objet reprit sa course et disparut derrière les arbres d'un bois. (Un autre témoin, habitant près de ce bois, observa de manière indépendante le même spectacle, au même moment.)

Les auteurs indiquent que les sources cont "Quincy" et Aimé Michel dans "A Propos des S.V." pages 211

[Ref. bbr1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Les deux auteurs notent ce cas au 14 octobre 1954:

"Meursange - 21 - vers 18 h 30: enquête. Le témoin confirme: phénomène lumineux couleur feu, pas d'arrêt."

[Ref. vi1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "VIMANA 21":

54 10 14 / MEURSANGES / 18H30 / LN / A /

Deux témoins ont observé depuis la D111, un objet lumineux

(Source: M. O. C., Aimé Michel, p. 230 à 233)

[Ref. lh1:] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

4115: 1954/10/14 18:30 1 4:57:00 E 46:59:00 N 3333 WEU FRN CDO 5:9

D111/MEURSANGES,FR:2+PLSRS SEP OBS:RAPIDE LUM OBJ MNVRs:TYPE inc:/r138N°9+/r49p173

RefN° 2 VALLEE:UFOS DANS SPACE:Anatomy/phenon. Page No. 215 : PAYS DE FERMES

[Ref. goe1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

Godelieve van Overmeire indique qu'en 1954, le 14 octobre, en France, à "Meursanges et Palleau, M. et Mme Vitré descendent de leur camionnette vers 18 h 30 et ameutent d'autres témoins pour regarder un objet qui s'arrêta un instant, descendit lentement en se balançant, changeant de couleur jaune, orange, violette, puis disparut derrière les arbres d'un bois. A Pallau (à 7 km) M. Bégin voit passer un objet rond lumineux qui traverse le ciel à vive allure."

La source est notée "Aimé Michel: 'M.O.C.' éd. Seghers, p. 232".

[Ref. me1:] AUGUSTE MEESSEN:

Auguste Meessen indique que le 14 octobre 1954 à 18:30, Mr et Mme Vitré, épiciers à Baune, venaient de quitter en camionnette le village de Meursanges. Quand ils ont vu un objet lumineux qui se déplaçait dans le ciel "à toute allure", ils ont arrêté la voiture, sont descendus rapidement et ont même alerté les habitants d'une ferme pour qu'ils voient également ce que "l'objet lumineux" commençait à faire. Il s'était arrêté et descendait lentement en se balançant, changeant de couleur pendant cette descente, en jetant des luminosités jaunes, oranges et violettes, ce qui était effectivement un "spectacle fascinant". Après quelque temps, cet objet a repris sa course et a disparu derrière les arbres d'un bois. Un autre témoin, habitant près de ce bois, a observé le même spectacle au même moment de manière indépendante.

Les sources sont indiquées comme "A. Michel : A propos des soucoupes volantes, Arthaud, 1958, p.", "Mystérieux Objets Célestes, Séghers, 1977, p. 231-232", et "M. Figuet et J.L. Ruchon : Le premier dossier complet des rencontres rapprochées en France, A. Lefeuvre, 1979, p.161."

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique dans sa base de données qu'en "Côte d'or" à Meursanges le 14 octobre 1954 à 18:30 heures, "Les témoins, un couple d'épiciers, viennent de quitter Meursanges et se dirigent vers Beaune, par la Dlll. Ils ont parcouru quelques centaines de mètres lorsqu'ils aperçoivent, à travers la vitre de leur véhicule, un objet lumineux volant dans le ciel. Rapidement, ils descendent de leur camionnette et alertent les habitants d'une ferme qui se joignent à eux et observent le spectacle fascinant. L'objet, disent-ils, s'arrêta un instant, descendit lentement en se balançant et en changeant de couleur, jetant des luminosités jaunes, oranges et violettes, puis reprit sa trajectoire et disparut derrière les arbres d'un bois."

La source est notée: "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. gc1:] JOURNAL "LA GAZETTE DE COTE-D'OR":

L'auteur indique sous le titre "Hallucination collective ? - 14 octobre 1954, Meursanges" que le 14 octobre 1954, à 18:30 le couple Vitré, épiciers place de la Madeleine à Beaune, quitte le petit village de Meursanges pour rejoindre leur domicile. Quelques centaines de mètres après être sorti du village par la départementale 111, les deux commerçants ont aperçu un objet lumineux se déplaçant "a toute allure" dans le ciel obscur. Il y a eu panique à bord, le conducteur a immobilisé sa camionnette et a couru alerter les habitants d'une ferme se trouvant à proximité. Ils ont observé ensemble et déclaré de concert: "L'objet s'arrêta un instant, descendit lentement en se balançant et en changeant de couleur, jetant des luminosités jaunes, orange et violettes, puis repris sa course et disparut derrière les arbres d'un bois".

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas 5 fois:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541014 14.10.1954 Meursanges France
19541014 14.10.1954 Meursanges France 18.30 RR II
19541014 14.10.1954 Meursanges France 18.31
19541014 14.10.1954 Meursanges France RR II
19541014 14.10.1954 Meursanges France RR II

Explications:

Il y a eu le météore de 18:15; mais la description donnée n'y corespond pas. Le doute subiste donc pour moi.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Beaune, Meursanges, Palleau, Chevigny, Vitré, multiple, objet, lumineux, rapide, descente, couleurs, oscillations, jaune, orange, violet

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 30 décembre 2003 Première publication.
1.0 Patrick Gross 8 avril 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [goe1], [lc1], [gc1].
1.1 Patrick Gross 14 janvier 2010 Addition [me1].
1.2 Patrick Gross 29 juin 2010 Addition [jv5].
1.3 Patrick Gross 6 juillet 2010 Addition [jv5].
1.4 Patrick Gross 23 février 2017 Addition [ubk1].
1.5 Patrick Gross 24 décembre 2018 Addition [vi1].
1.6 Patrick Gross 11 juillet 2019 Additions [am5], [ld2], [lh1], Résumé. Explications changée, était "Le météore de 18:10?"

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 11 juillet 2019.