France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

1 octobre 1954, Avignon, Vaucluse:

Référence pour ce cas: 1-oct-54-Avignon. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional Le Provençal du 2 octobre 1954 rapportait via son correspondant de presse à Avignon que la "présence d'un bolide non identifiable" au-dessus d'Avignon leur a été signalée la veille au début de l'après-midi par plusieurs personnes qui l'apercevaient depuis le coteau de Bellevue sur la rive droite du Rhône.

Le ou les journalistes se sont rendus sur place et ont constaté qu'un objet inconnu "affectant la forme d'un sphéroïde réfringent apparaissait à une distance constante de [...] et qu'il est demeuré [...]".

Observé à la jumelle, il a tour à tour "affecté la forme apparente d'un disque bombé au centre et d'un cône d'où s'échappait par la base une traînée rougeâtre."

Le phénomène avait commencé à être observé vers 13 heures et il durait encore à 16 h. 30; la "soucoupe" s'est lentement déplacée d'Est en Ouest sur 45 degrés environ.

Le journal se demandait si c'était un aéronef, un ballon-sonde, ou un nouveau satellite.

Plus tard, les ufologues Charles Garreau et Raymond Lavier ajoutaient un détail intéressant: les témoins avaient très vite remarqué que le phénomène se maintenait à une distance constante de la Lune, parfaitement visible en plein jour. L'objet a accompagné la Lune dans sa trajectoire au cours de la journée, et a disparu avec elle vers l'ouest. Ce qui leur fait commenter que "pendant trente-six heures, un espion venu de l'espace avait regardé la Terre tourner sous lui."

Rapports:

[Ref. lpl1:] JOURNAL "LE PROVENCAL":

Scan

Une soucoupe au-dessus d'Avignon?

Avignon (C.P.).

La présence d'un bolide non identifiable nous était signalée au-dessus d'Avignon hier, au début de l'après-midi par plusieurs personnes qui l'apercevaient depuis le coteau de Bellevue sur la rive droite du Rhône.

Nous nous sommes rendus sur place et avons pu constater qu'un objet inconnu affectant la forme d'un sphéroïde réfringent apparaissait à une distance constante de [...] et qu'il est demeuré [...]

Observé à la jumelle, il a tour à tour affecté la forme apparente d'un disque bombé au centre et d'un cône d'où s'échappait par la base une traînée rougeâtre.

Ce curieux phénomène a commencé à être observé vers 13 h. et il durait encore à 16 h. 30.

La "soucoupe" (puisqu'il est devenu commun d'appeler ainsi tout objet inconnu d'un observateur non spécialiste) s'est lentement déplacée d'Est en Ouest sur 45 degrés environ.

Aéronef, ballon-sonde, nouveau satellite?

La question se pose.

UNE SOUCOUPE VOLANTE VERTE A VEYNES

Veynes (C.P.).

[...] Louis et M. Curri Baptiste, filaient à vive allure sur la route. Quelle ne fut pas leur surprise de voir, entre le poteau Saint-Luc et les bois du Pignon, une boule de couleur verte très apparente, qui se déplaçait assez vite, laissant derrière elle une traînée rouge. Elle disparut vers Aspremont. Les deux témoins, qui ont pu l'admirer pendant au moins trente secondes, sont persuadés qu'il s'agit d'une soucoupe volante.

Ballet de "soucoupes" dans le ciel de l'Ardèche

Grenoble (A.C.P.).

M. Joseph Habrat, cultivateur au quartier des Perrets, à Lemps, non loin de Tournon (Ardèche), a observé dans le ciel, la nuit dernière, un véritable ballet de "soucoupes volantes".

Il avait remarqué tout d'abord une lumière verte se déplaçant lentement en direction de Valence. Puis l'engin lumineux se mit à évoluer à toute vitesse dans différentes directions et finit par s'immobiliser.

Le cultivateur appela alors sa fille, Yvette, qui jusqu'ici s'était refusée à croire aux soucoupes volantes.

Comme son père, Yvette put observer l'objet lumineux qui s'avança, leur sembla-t-il, jusqu'à 500 mètres d'eux environ. Un peu plus tard une dizaine d'engins vinrent se joindre au premier, et esquissèrent avec lui un véritable ballet avant de disparaître en direction de l'Est.

Peu après trois engins apparurent de nouveau puis disparurent dans la même direction que les précédents.

[Ref. aml1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel rapporte qu'il y a eu une observation le 2 octobre 1954 à Avignon en France.

[Ref. jve5:] JACQUES VALLEE:

178 -004.82000 43.04700 02 10 1954 AVIGNON F 151 C** 170

[Ref. ldl1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

N.D.L.R. - Les quatre droites concernent le réseau du 2 octobre 1954. La première comprend les lieux de: Jeumont, Dijon, Louhans, Morestel (Sur cette droite figurent également: Chevigny en Valière (le 14-10-54), et Le Pin (le 16-9-54). La deuxième comprend les lieux de Poncey-Pellerey, Bourg (sur cette droite figure également: Meursanges (le 14-10-54). La troisième comprend les lieux de Saint-Brieuc, Saint-Paulien (sur cette droite figure également: Angers (le 1-9-54). La quatrième comprend les lieux d'Aiguillon, d'Avignon (sur cette droite figure également: Fontaine de Vaucluse (le 14-10-54).

[Ref. pis1:] BULLETIN D'UFOLOGIE "PHENOMENES INCONNUS":

Ce bulletin d'ufologie indiquait qu'il y a eu un cas le 2 octobre 1954 à Avignon, faisant partie d'un "réseau" de cas selon eux alignés ce jour-là.

[Ref. pis2:] BULLETIN D'UFOLOGIE "PHENOMENES INCONNUS":

Dans ce bulletin d'ufologie, Alain Barbe assurait que les cas le 2 octobre 1954, dont celui d'Avignon, formaient une figure géométrique comprenant des lignes parallèles à espacement régulièrement croissant, ce qui selon lui ne pouvait être dû au hasard. Il publiait ce schéma, comprenant cependant seulement 8 des 61 cas ou plus de ce jour-là:

Il publiait encore une deuxième carte avec plus de cas (mais loin des 61 cas), notamment celui d'Avignon:

[Ref. gal1:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Les auteurs indiquent que le 2 octobre 1954, il y a eu une observation dans le ciel du Midi de la France. Quand un objet est apparu au-dessus d'Avignon, les témoins ont très vite remarqué qu'il se maintenait à une distance constante de la Lune, parfaitement visible en plein jour. L'objet a accompagné la Lune dans sa trajectoire au cours de la journée et a disparu avec elle vers l'ouest.

Les auteurs commentent que pendant trente-six heures, un espion venu de l'espace avait regardé la Terre tourner sous lui.

[Ref. vau1:] BULLETIN D'UFOLOGIE "VAUCLUSE UFOLOGIE":

SAMEDI 2 OCTOBRE 1954 - Toute la journée

AVIGNON

Référence 3

Le 2 Octobre 1954, un point lumineux brillant avec un éclat bleu très prononcé est observé dans le ciel du midi. Ce point se déplaçait en ligne brisée, par saccades.

Quand il apparut au-dessus d'Avignon, les témoins remarquèrent qu'il se maintenait à une distance constante de la Lune.

Parfaitement visible en plein jour, il accompagna notre satellite dans sa trajectoire au cours de la journée et disparut avec elle vers l'Ouest.

Le lendemain, il réapparut au-dessus du Briançonnais, accompagnant toujours la Lune. Au début de l'après-midi, il se retrouva à la même place que la veille dans Ie ciel. Il disparut le soir du 3 Octobre, derrière la chaine de Montbrisson.

Le premier satellite artificiel, Spoutnik 1, fut lancé par l'Union Soviétique le 4 Octobre 1957. Aucune méprise ne peut être expliquée, quant à cette observation, avec un point brillant traversant le ciel, comme nous pouvons tant en voir le soir, de nos jours, au passage de ces satellites.

"Référence 3" renvoie à: "Face aux Extraterrestres - CHARLES GARREAU et RAYMOND LAVIER".

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Num Base: 1285

Pas d'enquête officielle connu

Lieu d'observation: Avignon

Département: Vaucluse (84)

Lat. 43.95 Long. +4.816

Date d'observation: 02 octobre 1954

Heure: 13:15 heures

Type d'observation: Visuel : Eloigné

Nbre de Témoins: nombre indéterminé

Vers 13h15 un objet brillant d'un vif éclat est observé au-dessus de la rive droite du Rhône. Il se maintenait à une distance constante de la Lune semblant évoluer de concert avec elle. Observé à la jumelle il semblait changer de forme évoluant du disque bombé au centre en ovale très allongé, d'où s'échappait par la base une sorte de trainée rougeâtre. Il resta visible jusqu'à 16h30, perdant son éclat au fur et à mesure que la nuit tombait. Au cours de l'observation il s'était déplaçait de 45° dans le ciel allant d'est en ouest.

Nbre d'objet: 1

Type d'objet: Ovale avec dôme

Couleur non définie

Luminosité observée: Réfléchit la lumière

Présence de Trainée

Pas d'indication météo

Effets physiques: Non

Effets sur le témoin: Non

Présence entités: Non

Sources: par **

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas 4 fois:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541002 02.10.1954 Avignon France 13.00 DD
19541002 02.10.1954 Avignon France 13.00 DD
19541002 02.10.1954 Avignon France 13.00 DD
19541002 02.10.1954 Avignon France 13.00 DD

Explications:

A 13 heures ce jour-là à Avignon, la Lune est à l'azimut 143° 10' et la faible élévation de 13° 29'. Or Vénus est juste un peu au-dessus et un peu à droite de la Lune, à l'azimut 149° 0' et l'élévation de 17° 1'.

Bien entendu, Vénus accompagne la Lune; à 16 heures la distance entre les deux corps n'a guère changée, si ce n'est que Vénus a "rejoint" la hauteur apparente de la Lune, qui se trouve alors à l'azimut 191° 40' et l'élévation de 21° 20, ce qui correspond au rapport disant que 45° du ciel ont été parcourus.

Ce jour-là, seul un tiers de Vénus est éclairé par le soleil; mais la planète se trouve assez proche de la terre, à "seulement" 72.20 millions de km. (Minimum 42.5 millions de km, maximum 256 millions de km).

On peut croire que Vénus n'est pas visible en pleine journée, mais elle l'est. Assez peu il est vrai, mais un premier témoin a pu simplement regarder la lune, ce qui lui a fait remarquer Vénus à côté. Et ensuite, des jumelles sont utilisées, ce qui est assez logique.

Je pense donc que "l'espion" extraterrestre de Charles Garreau et Raymond Lavier était probablement Vénus.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Avignon, Vaucluse, brillant, rond, allongé, centre, bombé, ovale, traînée, rouge, lent, durée, lune, jumelles, multiple, disque, diurne, durée

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 12 mai 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 12 février 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée.
1.1 Patrick Gross 11 février 2017 Addition [ubk1].
1.2 Patrick Gross 20 juillet 2019 Additions [ldl1], Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherchée. Reflet de la lune sur couche nuageuse."
1.3 Patrick Gross 10 août 2019 Addition [vau1].
1.4 Patrick Gross 13 novembre 2019 Additions [pis1], [pis2].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 13 novembre 2019.