Kelly-Hopkinsville -> Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Rencontres rapprochées du 3e type:

Le cas de Kelly-Hopkinsville, 1955:

Voici des informations et documents que je suis parvenu à rassembler sur le cas d'une famille de fermiers Américains qui pensent avoir été attaqués par des créatures extra-terrestres pendant tout une nuit, du 21 au 22 août 1955.

Dans ces pages:

Chronologie:

Temps et lieu: Evénements: Bref commentaire:
Vers 19:00, 21 août 1955, ferme des Sutton.

Billy Ray Taylor revient en courant du puits derrière la ferme des Sutton, et dit à son ami Elmer "Lucky" Sutton qu'il a vu une soucoupe volante. Il dit que la soucoupe était brillante, avec "un échappement de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel", a volé au-dessus de la ferme, continuée au-dessus des champs, plané, et a été perdue de vue quand elle est descendue dans un fossé.

Il dira plus tard aux policiers qu'il n'y eut pas d'explosion, mais un léger son de sifflement.

Peu après, à la ferme des Sutton

Les personnes suivantes entendent l'histoire: Glennie Lankford, O.P Barker, Lucky Sutton, Vera Sutton, John Charley Sutton, Allen Sutton, trois enfants des Sutton. Personne ne croit l'histoire de Billy Ray et personne ne sort pour aller vérifier le fossé.

Après que l'histoire ait été entendue

Le chien de la ferme se met à aboyer, donc Taylor et Lucky Sutton sortent. Le chien se cache sous la maison et ne se montrera plus de la nuit.

A l'extérieur de la ferme, quelques minutes plus tard

Taylor et Lucky Sutton voient une lueur étrange planer dehors dans les champs. Elle approche vers la ferme, et ils voient "un petit homme" à l'intérieur, d'environ 3,5 pieds. Le "petit homme" a une grande tête ronde avec deux grands yeux brillant d'une lumière jaune, de longs bras minces qui atteignent presque ses pieds. Les mains sont très grandes et formées plutôt comme des serres d'oiseau que des mains humaines.

La créature continue à se déplacer vers la maison, donc Taylor et Lucky font retraite dans la maison, saisissent un pistolet et un fusil de chasse, attentent, et font feu tous deux sur la créature quand elle arrive à moins de vingt pieds de la porte arrière. La créature est renversée en arrière, se lève et se sauve dans la nuit.

Quelques minutes plus tard, Ferme Sutton, living.

Après avoir guetté l'obscurité pendant quelques minutes, Taylor et Lucky ferment la porte et rejoignent le reste de la famille dans le salon. Une créature semblable ou la même apparaît à une des fenêtres, les hommes lui tirent dessus, la créature est renversée en arrière et disparaît. Les hommes décident de sortir vérifier s'ils ont blessé l'être.

Ferme Sutton, porche, porte d'entrée.

Taylor Sutton arrive sous le porche sous un petit surplomb. Une main griffue venant du surplomb touche ses cheveux. Alene Sutton tire Taylor en arrière dans la maison, puis Lucky avance et fait feu vers une créature remontée sur le toit, elle est "éjectée" plus loin. Quelqu'un parmi eux crie "il y en a un dans l'arbre!" Lucky et Taylor font tous deux feu sur la créature dans l'arbre, elle perd prise, mais au lieu de tomber au sol elle flotte. Sous le feu, elle recule vers les champs.

Ferme Sutton, plus tard.

La famille se rend compte qu'ils ne peuvent pas arrêter les créatures même avec des balles calibre 22 long rifle, et que les créatures semblent préférer l'ombre à la lumière. Un des êtres apparaît encore sur le toit, ils tirent sur lui, et l'être flotte à travers l'air vers une barrière 40 pieds plus loin au lieu de tomber du toit. Certaines des personnes âgées dans la maison accusent les jeunes de leur faire une farce. Taylor propose à Glennie Lankford, 50 ans, de rester près d'une fenêtre et d'attendre.

Ferme Sutton, 20 minutes plus tard.

Un des êtres approche l'avant de la maison. Description de Lankford: "Il ressemblait à un bidon d'essence de 5 gallons avec une tête dessus, sur deux minces jambes. Il brillait comme si il était fait de métal brillant." Lankford hurle à sa vue, Taylor tire sur la créature à travers la porte grillagée.

Ferme Sutton.

Le harassement continue. Les Sutton tirent sur les créatures, mais elles continuent d'apparaître aux fenêtres, sur le toit, autour de la maison. La crainte et la panique commencent à gagner la famille entière.

Ferme Sutton, vers 23:00.

Trois heures après que la première créature soit apparue, la famille décide d'abandonner la maison. Ils courent vers leurs voitures, portant un des enfants qui hurle. La famille se rend au commissariat de police de Hopkinsville.

Bureau de police de Hopkinsville, après 23:00.

Les policiers et leur chef ont témoigné que les Sutton étaient vraiment effrayés. La police et certains des hommes de la famille Sutton reviennent en voiture vers la ferme, rejoint plus tard par la police d'état, et un shérif adjoint, qu'ils ont appelé en renfort.

Route de Hopkinsville vers Kelly

Un policier de l'Etat conduisant pour joindre la police à la ferme, à quelques miles de Hopkinsville, voit des "sortes de flashes de météores" au-dessus de sa voiture, se déplaçant avec des "sons d'artillerie," et quand il regarde vers le haut il peut voir deux d'entre eux voyageant en un arc légèrement descendant, vers la ferme des Sutton.

Ferme Sutton.

Les nombreuses voitures sont maintenant dans la cour des Sutton, avec leurs phares allumés éclairant les environs. Le chef de police vérifie que personne ne soit ivre, et trouve qu'aucune personne présente n'a bu d'alcool. La police note que des balles ont été tirées un peu partout, voit leurs traces et dégâts, le sol dur ne montre aucune empreinte de pas, et il n'y a aucun alien dans les environs.

Lankford, une personne très religieuse, a plus tard expliqué elle n'autorisait pas l'alcool dans la maison.

Près de la ferme Sutton.

Une tache lumineuse étrange dans l'herbe à un endroit où une créature est tombée est trouvée par le chef de la police. La trace est lumineuse seulement vue sous un angle.

Il n'y a aucune indication qu'un échantillon de sol ait été prélevé.

02:15 du matin, ferme Sutton.

Tout le personnel de maintient de l'ordre, et un membre de la presse, Joe Dorris du "Kentucky New Era", quittent les lieux puisque aucune preuve suffisante d'invasion extra-terrestre n'a été trouvée.

Le "Kentucky New Era" publie l'histoire en première page dès le lendemain.

03:30 du matin, ferme Sutton.

Les lumières de la maison sont maintenant de nouveau éteintes. Glennie Lankford voit un des créatures regardant dedans par la fenêtre, et interdit que l'on tire sur elle: Lankford précise que les créatures n'ont fait aucun mal. Lucky l'ignore et tire encore, sans effet: les créatures rebondissent, filent au loin en courant ou planant, et reviennent encore. Il en sera ainsi jusque à 90 minutes avant le lever de soleil, heure à laquelle elles sont vues pour la dernière fois.

Ferme Sutton, 22 août, tôt le matin.

La police et les investigateurs privés arrivent et conduisent des entrevues, recherchent des preuves physiques et n'en trouvent aucune. Le journal "Kentucky New Era" raconte les événements.

L'Armée de l'Air affirme qu'aucun investigateur militaire n'ait jamais été présent, les dossiers Blue book montreront par la suite qu'au moins un certain Major John E. Albert a jeté un oeil et collecté quelques témoignages, l'USAF le lui a demandé car il était dans le secteur par hasard.

Ferme Sutton, jours suivant le 22 août.

Des investigateurs privés, des ufologues, conduisent des interviews, recherchent des preuves et n'en trouvent aucune.

Les gens envahissent la ferme Sutton. Des stand de hot dogs, de soda, des stands de "souvenirs" apparaissent. Les Sutton mettent en place des pancartes "entrée interdite propriété privées" car les gens saccagent leur terrain. les pancartes nouvellement érigés sont ignorées, et la famille demande l'aide de police pour arrêter l'invasion.

Les journalistes radio ont enregistré sur bande des interviews et témoignages et les ont diffusées sur la radio WHOP.

Toutes les bandes des interviews ont été effacées dans l'année, étant réutilisées par la radio.

Jours suivants.

Comme la police ne peut pas protéger les Sutton contre l'invasion humaine, la famille décide qu'il faut payer un dollar pour pénétrer leur propriété, et 10 dollars pour photographier la maison. La police, la presse, et le public concluent immédiatement que l'affaire entière est un canular pour de faire l'argent.

1 an après

J. Allen Hynek semble avoir pris l'histoire au sérieux en a a discuté avec deux des principaux investigateurs de l'histoire: Bud Ledhwidth, ingénieur de la radio de Hopkinsville, et ami personnel de Hynek, et Isabel Davis, une investigatrice venue de New York.

2 ans après, août 1957

Parce qu'ils apprennent qu'un magazine va faire un article sur cette affaire, le gens de Blue Book commence un dossier sur le cas. Wallace W. Elwood écrit une lettre précisant le "manque de données factuelles et confirmantes" et explique que l'incident n'a pas été officiellement rapporté à l'U.S. Air Force. Blue Book rassemble des documents et articles de presse sur le cas.

L'article de magazine reste inconnu à ce jour. On ne sait pas de quel magazine il s'agit ni s'il est paru.

27 Septembre 1957.

Un Major John E. Albert envoie son rapport sur le cas à l'ATIC. Il ne suggère pas que l'événement ait été une fraude ou une fabulation, et indique que "l'alien" était un "singe peint en argenté" qui aurait pu "par exemple s'être échappé d'un cirque" que "Mme Lankford, dans un état de frénésie parce qu'elle était à une réunion religieuse ce soir-là" a confondu avec un "alien" parce qu'elle "a entendu un article sur ce cas à la radio."

Ni Glennie Lankford ni aucun membre de la famille n'avait été à une cérémonie religieuse ce soir-là. Les Sutton n'avaient pas la radio. La radio n'a mentionné le cas qu'après qu'il se soit produit et ait été rapporté par la seule famille Sutton, et non pas avant. Un singe n'aurait pas résisté au feu des armes, plané dans les airs, un singe ne correspond en rien avec la description de la morphologie des êtres.

1978.

Isabel Davis et Ted Bloecher publient leur ouvrage commun sur les rencontres d'humanoïdes associées aux OVNIS "UFO entities, Close Encounter at Kelly and Others of 1955", basé largement sur l'enquête sur le terrain et les interviews directes des témoins de Kelly-Hopkinsville.

Disponible par le Center for UFO Studies.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour 1er janvier 2003