Kelly-Hopkinsville -> Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Rencontres rapprochées du 3e type:

Le cas de Kelly-Hopkinsville, 1955:

Voici des informations et documents que je suis parvenu à rassembler sur le cas d'une famille de fermiers Américains qui pensent avoir été attaqués par des créatures extra-terrestres pendant tout une nuit, du 21 au 22 août 1955.

Articles:

L'INCIDENT DE KELLY-HOPKINSVILLE - UN APERCU HISTORIQUE:

par Karal Ayn Barnett ©1998

Les étés du Kentucky du sud-ouest peuvent souvent défier l'âme d'un humain. La chaleur, l'humidité, les insectes - toutes ces plaies quotidiennes que les résidents doivent supporter tout au long des journées de temps de chien en Août. Mais ce qui est arrivé à la famille Sutton et à leur ami Billy Taylor lors de l'été de 1955, a complètement, soudainement et pour toujours bouleversé la vision du monde des Sutton et de Taylor quand un engin plain d'aliens bizarres est intervenu dans leur réalité.

Cette rencontre d'étrangers n'est pas une histoire atypique en Ufologie, pourtant elle est unique. Selon les rapports, Billy Ray Taylor est sorti lors de cette soirée fatidique pour chercher de l'eau du puits. Avant qu'il ait atteint sa destination, une sorte d'engin étranger a volé au-dessus de sa tête et vers un fossé quelques cent yards plus loin. Taylor a couru vers dans la maison, où 11 membres de la famille Sutton résidaient, pour dire ce qu'il a vu. Les Sutton n'a pas cru que Taylor était sérieux jusqu'à ce que leur chien, également terrorisé, se dissimula sous la maison. L'aîné des Sutton a saisi son fusil et, accompagné de Taylor, sorti pour surveiller la propriété. Ce qu'ils ont vu cette nuit-là avait la substance des cauchemars.

Horrifiés, Taylor et Sutton ont vu un étranger brillant d'aspect bizarre, d'environ 40 pouces de haut, avec une tête ronde et surdimensionnée, de grands yeux jaunes lumineux, et des bras qui pendaient jusqu'au sol. Ses mains se terminaient par de longues serres. Pendant des heures de pure terreur, durant jusqu'à l'aube, les Sutton et Taylor ont observé au moins deux sinon davantage de ces créatures. Horrifiés, ils ont observé que les étrangers semblaient flotter dans une sorte de champ de force. Même lorsque Sutton tiré au fusil de chasse sur les créatures, elles faisaient simplement des cabrioles et filaient au loin. Temporairement.

Apparemment peu affectés par les armes, les étrangers sont revenus, rampant au-dessus de la ferme et observant à travers les fenêtres, terrorisant les enfants et les adultes à l'intérieur. Finalement, les témoins se sont tout échappés dans leur voiture et se sont rendu du petit hameau vers la ville légèrement plus grande de Hopkinsville, environ 15 minutes plus loin. Là, les témoins ont raconté leur histoire cauchemardesque aux autorités.

Selon les rapports, les forces de la loi locales et de l'Etat se sont immédiatement rendues sur les lieux. Le shérif Russell Greenwell et le troupier de l'Etat Ferguson étaient parmi ceux qui ont fouillé la scène - et interrogé les gens qui racontaient cette histoire. Dans tous les comptes rendus, les témoins sont considérés comme raisonnables, sous aucune influence, et dans un tel état de terreur, que personne n'a douté qu'elles avaient vu quelque chose au-delà de la normalité. Les militaires du fort voisin de Campbell sont arrivés plus tard pour assurer l'enquête.

Ce que Taylor et les Sutton ont vu cette nuit-là reste toujours un mystère, et le cas représente un des premiers exemples d'une rencontre rapprochée du troisième type, pour employer le terme de Hynek.

Etait-ce de la science-fiction? Un délirium induit par des drogues non détectées? La folie? L'alcoolisme? Des hallucinations de cerveaux dérangés? Non. Je ne le pense pas. Et je suis très confiant de cette opinion parce que j'ai grandi dans le Kentucky du Sud-Ouest, à Hopkinsville pour être exact. Ma famille est arrivée dans le secteur environ un an après l'événement de Kelly.

En me basant sur mon expérience de la région, je témoignerais du fait que personne dans ce secteur ne considérerait d'inventer quoi que ce soit qui ressemblerait de près ou de loin à ce que les Sutton et Taylor ont rapporté avoir vu. Les résidents du Kentucky du Sud-Ouest sont des gens qui sont même maintenant en grande partie religieux, et (je dirais même désespérement) conformistes. En inventant une histoire de ce genre, on coure le risque d'être stigmatisé en tant qu'aliéné mental ou menteur congénital avec un retentissement sur toute la famille. Le mépris, l'ostracisme, le cirque des medias, seraient l'unique résultat. Celà n'arriverait pas. A moins que quelque chose se soit vraiment produit.

Je ne veux pas trop insister là-dessus, mais les gens des petits hameaux du Sud-Ouest sont quasiment isolés, et dans un sens, protégé contre d'autres cultures, pas seulement celles d'étrangers. Les Southerners met ne s'aventurent pas loin de leur maisons habituellement, et l'interaction constante avec leur propre communautés tend à renforcer certaines idées. Une idée qui y est profondément enracinée est qu'il n'existe rien de tel que des aliens, et que quiconque qui le dirait serait un fou ou possédé ou fondamentalement halluciné. Nous n'avons pas lieu de nous demander pourquoi le Billy Ray Taylor et les Sutton ont déménagé du secteur peu après l'incident.

Quelque chose d'incroyablement "étranger" a sûrement eu lieu cette nuit-là. Cela pourrait effectivement impliquer des êtres d'un autre monde ou même d'une dimension différente. Nous ne savons pas. Malheureusement, la seule preuve rapportée était une sorte de cercle brillant sur le sol où Taylor a vu l'engin se poser. Du fait que Fort Campbell a été par la suite impliqué dans le cas, il est raisonnable d'admettre que l'incident pourrait avoir été une expérience militaire secrète utilisant des hologrammes et d'autres effets "surnaturels." Cependant, je ne donne pas beaucoup de créance à cette idée parce que, selon le rapport de Sutton, ses balles de fusil de chasse ont frappé les créatures en les faisant tomber. Une image holographique ne serait pas affectée ainsi.

Il y avait une chose considérée, cependant. Les autorités locales qui ont étudié la première fois la scène ont rapporté une charge électromagnétique étrange dans le secteur; une impression physique de sensation d' "irréalité" qui indiquerait un certain changement dans l'ambiance normale.

Je ne sais pas exactement ce que les Sutton et Taylor ont vu cette chaude nuit d'août 1955, mais je sais que les créatures qu'ils ont décrites ne faisaient pas partie du monde que nous connaissons. Les créatures d'aspect bizarre étaient certainement étrangères à notre compréhension, sinon à étrangères à notre planète.

Il y a eu des rumeurs et des théories au sujet de décalages dimensionnels artificiels ou naturels. Certains ont suggéré que les créatures ont pénétré notre univers par une fenêtre dimensionnelle. Nous ne savons pas. Ce que je sais, cependant, c'est que le Sutton et Taylor ont vu quelque chose qui les a changé pour toujours. Peut-être comprendrons-nous un jour ce que c'était.

Karal Ayn Barnett

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour 1er janvier 2003