Kelly-Hopkinsville -> Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Rencontres rapprochées du 3e type:

Le cas de Kelly-Hopkinsville, 1955:

Voici des informations et documents que je suis parvenu à rassembler sur le cas d'une famille de fermiers Américains qui pensent avoir été attaqués par des créatures extra-terrestres pendant tout une nuit, du 21 au 22 août 1955.

Dans ces pages:

Articles:

Il s'agit là d'un document anonyme trouvé sur le web en 2001.

Il contient quelques exactitudes mineures: l'heure du début de l'affaire est semble-t-il 19:00 selon toutes les sources, ici 20:30.

Octobre 1996.

Un de mes premières excursions dans l'Amérique profonde des OVNIS se produisit en août 1955. En voyage de la Nouvelle-Orléans vers Washington, j'ai été réorienté vers Kelly, Kentucky, pour examiner des rapports d'une rencontre d'étrangers avec une famille rurale. Mes directives avaient été reçues 15 minutes après que la famille soit entrée en contact pour la première fois avec la police locale, ce qui m'a amené à penser qu'il y avait là déjà une sorte de procédure établie entre les autorités locales et fédérales dans le cas d'une rencontre d'OVNI. La raison pour laquelle j'ai été choisi pour interviewer la famille m'intrigue encore aujourd'hui. La proximité? Un test? Indépendamment de ces raisonnements, l'expérience fut perturbante. Après avoir atterri au Fort Campbell voisin, on m'a donné l'uniforme d'un policier militaire et conduit sur les lieux du contact étranger.

Nous sommes arrivés à la ferme à peu près en même temps que la police locale. Collectant les interviews des occupants plutôt peu sophistiqués de la maison, nous avons proposé le rapport officiel suivant:

"Vers approximativement à 20:30, Billy Ray Taylor a rapporté voir un objet planer dans le ciel. Après en avoir parlé au reste de sa famille, ils ont tout convenu que c'était une plaisanterie. Une heure plus tard, un chien de famille a commencé à aboyer violemment. La famille, légèrement sur ses gardes après la "plaisanterie", a vu une créature "lumineuse" approcher la maison. La description de la créature correspond aux s.g.d. Billy Ray et "Lucky" Sutton ont fait feu sur la créature avec un fusil de 22 et un fusil de chasse de 20 mesures, la faisant tomber, mais ne la blessant pas.

"Pendant les 6 heures suivantes 3 créatures différentes ont été aperçues et canardées. A un moment, une créature a saisi les cheveux de Billy Ray avec "une griffe". Ni la famille ni les créatures n'ont semblé avoir été blessé."

"L'inspection du site n'indique aucune preuve physique, si ce n'est des douilles vides trouvées sur le plancher de la maison de la ferme. L'officier local Richard Digby a rapporté une lueur résiduelle sur un secteur d'herbe aplatie, mais personne d'autre n'a rapporté de confirmation visuelle."

"Aucune évidence d'intoxication. Les témoins sont considérés comme crédibles. Considérer comme une observation possible."

Sur ce j'ai été ramené de nouveau à la base et j'ai volé vers la Nouvelle-Orléans. Je n'ai plus rien entendu au sujet de l'incident pendant quelques semaines.

Les journaux ont rapporté une histoire différente. Ils ont caractérisé Billy Ray Taylor comme étant un alcoolique fini avec des problèmes mentaux qui était tout à fait ivre pendant l'épreuve entière. A l'heure de mon entrevue avec lui, il a semblé un peu secoué, mais certainement raisonnable et sobre. Les journaux ont rapporté des contradictions dans les histoires des membres de famille (en réalité, il n'y en avait aucune), brossant un tableau selon laquelle la famille avait monté une farce pour se moquer de Billy Ray Taylor.

En vacances quelques mois plus tard, j'ai roulé jusqu'à la ferme, en partie par curiosité, en partie parce que je me sentais coupable de faire partie du cauchemar de cette famille. Billy Ray a refusé de me parler. Il semble que sa réputation dans la ville avait été ruinée, il avait été un baptiste bien respecté et maintenant passait pour un alcoolique profond. Il a été supporté comme exemple de ce qui arrive aux gens qui disent la vérité. Quand j'ai parlé à d'autres membres de la famille, ils m'ont dit en hésitant que les étrangers sont revenus que la même nuit, semblant presque (?) la famille avant de partir. La famille était abasourdie d'avoir été attaquée par les gens mêmes qu'elle avait appelé à l'aide. Je ne leur ai jamais plus parlé et je n'ai plus jamais eu de nouvelles d'eux.

Je pense à ceci maintenant alors que je passe par le Kentucky. Je n'ai jamais revu le rapport officiel de cette nuit. Il n'existe pas. 41 ans ont passé, le document ne peut plus être classifié, et c'est donc qu'il est parti en poussière. Les cendres aux cendres, la poussière à la poussière. La lait a tourné au vinaigre, et l'Amérique tourne au vinaigre. Simplement, ne vous mettez pas en travers.

(sgd: Ce n'était pas mon texte. Ce n'est que trois and plus tard que j'ai appris que s.g.d voulait dire "Standard Grey Description" ("descriptions de 'gris' standard). Le fait qu'un tel acronyme existait déjà suggère que ceci n'était pas la première observation d'aliens.)

(sobriété: En fait, la découverte qu'il n'y avait aucune boisson alcoolisée dans la maison entière a été soigneusement noté!)

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour 1er janvier 2003