France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

13 octobre 1954, Nîmes, Gard:

Référence pour ce cas: 13-oct-54-Nîmes. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. lp1:] JOURNAL "LE PROVENCAL":

Scan

PRES DE SAINT-AMBROIX (GARD)

Sept êtres bizarres et minuscules auraient semé des graines mystérieuses

avant de disparaître dans un engin phosphorescent
Plusieurs chasseurs de la région l'affirment

Nîmes (C.P.).
Des témoignages de diverses sources nous informent que dans les bois de la commune de Saint-Ambroix (Gard), plusieurs chasseurs auraient [...] ayant une forme vaguement humaine. Lorsque les chasseurs s'approchèrent, les homuncules se précipitèrent vers un engin phosphorescent qui s'envola aussitôt et disparut. Revenus quelques instants plus tard les chasseurs constatèrent qu'à la place où ils avaient vu les "Martiens", un certain nombre de graines d'aspect bizarre étaient parsemées sur le sol.

Ces graines auraient été présentées à divers grainetiers de Saint-Ambroix, qui n'auraient pu identifier aucune espèce connue.

D'après divers renseignements, elles auraient été envoyées à un [...] contrôler l'exactitude de cette information, que certains démentent et que d'autres confirment.

UNE SOUCOUPE VOLANTE DANS UNE RUE DE NIMES

Nîmes (C.P.).
M. Pitot, demeurant à Nîmes, a aperçu hier dans la nuit "quelque chose d'anormal" dans une rue de la périphérie, la rue d'Edgar Mouton. Cet engin qu'il n'a pu identifier de façon absolue, s'est élevé brusquement dans les airs et a disparu sans aucun bruit ni lumière.

UNE "ASSIETTE VOLANTE" SUR SAINT CHAMAS

Saint-Chamas (C.P.).
Le samedi 9 octobre, à 20 h. 15, un engin mystérieux, venant du côté de Cornillon et allant en direction d'Istres, est passé au-dessus de Saint-Chamas à environ une altitude de mille à quinze cent mètres.

Cet engin avait la forme d'un disque de la grandeur environ d'une assiette vu à cette distance. Il était incandescent, laissant échapper une fumée très épaisse couleur de feu qui formait une longue traînée lumineuse.

Après avoir traversé Saint-Chamas, elle prit de l'altitude et disparut soudainement au-dessus d'Istres.

Une "pile de cigares" à deux couleurs dans le ciel gardois

Nîmes (C.P.).
Après le gardien de la paix nîmois qui aperçut une pile de cigares bientôt transformés en quadrilatère d'où s'échappaient des lueurs rouge et orange, un employé de la S.N.C.F., M. Martinet, demeurant aux cités ouvrières au mas Mathieu, route d'Avignon, eut son regard attiré par une boule de feu qui se déplaçait dans le ciel, en direction du plateau de Garons.

M. Martinet qui s'apprêtait à se rendre à la pêche à Bellegarde et s'était levé pour cela à 5 h. eut [...]

[Ref. rr1:] JOURNAL "LE ROUERGUE REPUBLICAIN":

Scan

Le mystère des soucoupes volantes

Un disque lumineux
ECHAPPE
à deux avions à réaction
qui l'avaient pris en chasse

AVIGNON, 15 Octobre. -- Au début de l'après-midi de vendredi, à 13 h. 30, la population de Fontaine de Vaucluse était en émoi.

En effet, un "disque blanc" planait lentement au-dessus de la petite cité et que l'on pouvait distinguer nettement avec de bonnes jumelles.

Ce disque blanc était surmonté d'une saillie sphérique de même couleur.

La bordure circulaire inférieure portait, par intermittence, deux feux puissants, variant du blanc au violacé, passant par le rouge.

La base aérienne de Caritat (Vaucluse) alertée, dirigea immédiatement deux avions à réaction qui, bientôt, firent leur apparition, et après deux virages sur Fontaine de Vaucluse, prirent de l'altitude et piquèrent sur le "disque".

La radio installée à bord des avions et qui était en communication avec la base, annonça que l'engin était en vue, qu'il était pris en chasse, mais qu'il s'échappait car sa vitesse était supérieure à la leur.

De Vaucluse, on pouvait voir nettement le disque s'éloigner en flèche, poursuivi par les deux avions à réaction.

CALAIS. -- Un garçon bou

Suite page 2

langer de Calais a affirmé qu'il avait vu, à 3 h. 40 du matin, au lieu dit "Saint Pierre Halte", sur la route de Saint-Omer un engin jaune et brillant se poser sur la voie ferrée.

L'objet de forme curieuse, avait, selon le boulanger, deux mètres de haut et quatre mètres de diamètre.

NIMES. -- Deux personnes ont aperçu, la nuit dernière, en regagnant leur domicile, à quelques kilomètres au nord de Nîmes, une lueur verdâtre dans un champ. Elles s'approchèrent et constatèrent la présence d'un engin en tout points identique à un ballon de rugby et paraissant reposer sur des béquilles. L'étrange appareil s'éleva soudain dans les airs en émettant un faible bruit et en prenant progressivement une teinte orange.

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Ces deux auteurs et ufologues indiquent que le 13 octobre 1954 à Nîmes dans le Gard, Mr. Pitot, de Nîmes, a aperçu "quelque chose d'anormal" au cours de la nuit dans la rue Edgar-Mouton, une rue de la périphérie de la ville.

Cet objet qu'il n'a pas pu identifier "de façon absolue", s'est élevé brusquement dans l'air et "a disparu sans bruit ni lumière".

La source est indiquée comme "Le Provençal" du 14 octobre 1954.

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique que le 13 octobre 1954 en France à Nîmes, la nuit, M. Pitot, aperçoit quelque chose d'anormal dans une rue de la périphérie de Nîmes: la rue Edgar-Mouton. Cet engin, qu'il ne peut identifier de façon absolue, s'élève brusquement dans l'air et disparaît sans aucun bruit ni lumière.

La source est indiquée comme: M. Figuet/ J.L. Ruchon: "Ovni, premier dossier complet..." - éd. Alain Lefeuvre 1979, p. 159.

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans le Gard à Nîmes le 13 octobre 1954 à une heure non connue un témoin aperçoit au cours de la nuit, dans une rue de la périphérie de la ville (rue Edgar-Mouton), "quelque chose d'anormal". Cet objet qu'il ne peut identifier de façon absolue, s'élève brusquement dans l'air et disparaît sans bruit ni lumière.

Luc Chastan indique que la source est "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Nîmes, Gard, Pitot

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 19 septembre 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 29 décembre 2008 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [go1], [lc1].
1.1 Patrick Gross 27 juillet 2010 Addition [lp1].
1.2 Patrick Gross 28 février 2017 Addition [rr1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 28 février 2017.