France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

11 octobre 1954, Nandy, Seine-et-Marne:

Référence pour ce cas: 11-oct-54-Nandy. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. fs1:] JOURNAL "FRANCE-SOIR":

Scan

Pierre calcinée, herbe brûlée sous la soucoupe de Doncourt-Village

NANCY, 13 octobre (dép. "France-soir"). -- Vers 1 h. 30, hier matin, alors que tout dormait à Doncourt-Village (Meurthe-et-Moselle), un sifflement anormal éveillait les habitants d'une ferme, à l'écart du pays. Inquiets, les fermiers se mirent à la fenêtre et virent un objet plat, "rois fois gros comme un soleil couchant", disent-ils, posé en bordure des bois tout proches. Bientôt l'objet s'élevait à grande allure à la verticale et disparaissait. A l'endroit indiqué par les fermiers, les gendarmes constatèrent que les pierres avaient été calcinées et avaient pris une teinte rouge brique, sur une circonférence de 1 m. 50. La terre, partout ailleurs détrempée par la pluie, était, à l'intérieur de cette circonférence, réduite en cendre sur une profondeur de trois centimètres.

Un engin lumineux observé au Cameroun par des témoins dignes de foi

YAOUNDE (Cameroun), 12 oct. (dép. "France-soir"). -- Un énorme disque illuminé a été observé dimanche à Yaoundé par un groupe de personnes dignes de foi: le colonel Cauvin, directeur des services d'hygiène et de prophylaxie du Cameroun; le Dr. Menn, médecin-chef de l'hôpital; MM. Dumont, directeur des service de sécurité Poileux, conseiller de l'Assemblée territoriale; Moreau, administrateur et maire adjoint de Youndé. C'est le chien de la maison qui, en aboyant, attira au dehors les occupants. Sous le disque pendait une sorte de cylindre oscillant. L'engin, après quelques secondes, disparut rapidement vers l'est.

UN DISQUE ORANGE émettant de vives lueurs a été observé à Champagne-sur-Seine (Seine-et-Marne) par M. T..., saisonnier à Machault, qui a pris des photos. Un boucher de Seine-Port a vu, à Savigny-le-Temple, un engin semblable ainsi que, à Meaux, M. Lefranc, employé de banque à Paris.

UN TONNEAU INCANDESCENT, de deux mètres de haut, a été aperçu dans un pâturage par deux jeunes filles de Heimersdorf (Haut-Rhin). L'engin s'éleva et disparut rapidement.

[Ref. ha1:] JOURNAL "LE HAVRE":

Scan

SOUCOUPES VOLANTES

(4) Suite de la première page

au-dessus de Machault un engin de forme circulaire émettant une lueur assez vive, de couleur orange. Le disque, qui était à peu près du diamètre d'une pleine lune, évoluait à allure assez lente, traversant le ciel à l'horizontale.

MELUN. -- M. Demarchy, boucher à Seine-Port, et un de ses amis, qui circulaient en auto à Nandy, ont déclaré avoir vu un disque lumineux évoluant à 800 mètres environ d'altitude. Les deux bouchers sont descendus de leur voiture et on suivi l'évolution de l'engin pendant à peu près une minute.

QUIMPER. -- M. Correntin Couarch, 58 ans, domicilié au bourg d'Elliant (Finistère), ouvrier agricole, a aperçu dans le ciel, à 200 mètres d'altitude, un engin lumineux dont il ne peut préciser ni la forme ni la grandeur. Il a déclaré qu'effrayé il avait éteint la lanterne de sa bicyclette pour ne pas attirer l'attention et s'était éloigné rapidement. A un kilomètre, dit-il, il se retourna et vit la lumière arrêtée au ras du sol.

TOULOUSE. -- Dans la nuit de samedi à dimanche, un boulanger de Bompas (Pyrénées-Orientales), M. Sebelli a aperçu, posé dans une rue de ce village un objet en forme de cigare d'environ deux mètres de longueur, entouré de lueurs irisées.

M. Sebelli réveilla des voisins qui assistèrent au départ rapide de l'engin.

D'autre part, trois jeunes chasseurs ont vu évoluer hier au-dessus de Gaillac (Aveyron), à une altitude élevée, un objet en forme de cigare qui décrivait dans le ciel une série de grands "S". Chaque évolution était accompagnée d'un bruit comparable à un jet de vapeur sous pression. L'engin disparût brusquement en direction du Nord.

Enfin, à Pont-de-Salars (Aveyron), une personne a aperçu dans le ciel, vers le Couhant, un disque entouré d'un large cercle lumineux à l'éclat insoutenable. Descendu lentement vers l'horizon, le disque a disparu à une vitesse vertigineuse.

RIOM. -- Au cours de la nuit dernière, les gardiens de la paix Roger Thévenin et Albert Daury, du corps urbain de Riom, qui effectuaient une ronde ont aperçu dans le ciel un engin en forme de cigare qui se dirigeait du Sud au Nord. Trois boules de feu rouges s'en sont détachés et ont illuminé pendant quelques instants une partie du ciel. Le cigare était d'aspect métallique, semblable à du duralumin.

NANCY. -- Dans la nuit de dimanche à lundi, les habitants d'une ferme située à quelques centaines de mètres du village de Moncourt (Meurthe-et-Moselle), ont été mis en émoi par un sifflement extérieur anormal. A travers les persiennes, ils distinguèrent une lueur aveuglante qui paraissait fixée à flanc de coteau et qui disparut peu après en s'élevant verticalement. Cet après-midi, les recherches entreprises en direction du lieu indiqué par les témoins ont fait découvrir, sur un chemin de terre, des traces de calcination intense. Des prélèvements de pierres et de terre ont été opérés pour être soumis à des experts.

LA ROCHELLE. -- Un instituteur colonial actuellement en congé dans l'Ile d'Oléron, M. Martin, affirme avoir rencontré deux jolies Martiennes, mesurant environ 1 m. 70, bottées, gantées et casquées de cuir. Les deux Martiennes se saisirent du stylo de M. Martin et tracèrent des signes incompréhensibles sur son carnet tout en essayant de se faire comprendre. M. Martin aurait conservé précieusement ce manuscrit.

[Ref. er1:] JOURNAL "L'EST REPUBLICAIN":

Et voici les "Martiennes"!

Manquant de conversation elles donnent des autographes

Paris. -- Les soucoupes sont habitées: des dizaines de Français l'affirment, et les descriptions en gros concordent: petits hommes velus, pas méchants, mais au langage incompréhensible et doués d'une faculté d'escamotage peu banale.

Voici maintenant la visite que tout le monde espérait: celle des Martiennes. C'est M. Martin qui a eu la joie d'être le premier à les accueillir.

M. Martin est actuellement en congé dans l'Ile d'Oléron. Il se repose, en contemplant les vagues et les pinèdes, du lourd climat d'Afrique sous lequel il apprend à lire et à écrire aux petits noirs. La promenade est son passe-temps favori. Celle qu'il a faite lundi marquera en tout cas dans sa mémoire. Au détour du chemin qui fleurait bon l'automne, il aperçut deux jolies personnes qu'il identifia comme étant des Martiennes. Elles mesuraient environ 1m70, étaient bottées, gantées et casquées de cuir. M. Martin, à peine revenu de sa surprise, voulut entamer la conservation, mais ne réussit pas à se faire comprendre.

Alors les deux Martiennes se saisirent de son stylo et de son carnet pour y tracer des signes du reste incompréhensible.

L'entrevue était terminée.

M. Martin aurait conservé pieusement ce manuscrit. Sans doute pour le montrer à se petits élèves...

A part cela, les descriptions des dernières vingt-quatre heures manquent vraiment d'originalité. Retenons tout de même le témoignage de M. Jean-Pierre Mitto, agent technique. "Rentrant de Toulouse en compagnie de deux parents, a-t-il dit, j'ai soudain distingué dans le faisceau de mes phares deux petits personnages qui ont traversé à quelques mètres à peine de ma voiture, l'ai stoppé aussitôt et, à notre grand étonnement, nous vîmes alors s'envoler d'un pré voisin un grand disque rouge, d'un diamètre de six mètres environ, montant à la verticale. L'engin disparut dans le ciel en quelques secondes".

Le cigare de Bompas (Pyrénées Orientales) a semé la perturbation dans le village, car il s'est posé en plein milieu de la rue, à minuit, il est vrai. C'est le boulanger du pays, M. Sebelli, qui l'affirme. Dans l'Aveyron, trois chasseurs ont suivi, au-dessus de Gaillac, les évolutions d'un cigare de deux mètres de longueur, qui décrivait dans le ciel une série de grands "S". Chaque évolution était accompagnée d'un bruit comparable à un jet de vapeur sous pression.

Trois boules de feu et un cigare rouge ont troublé la ronde nocturne de deux gardiens de la paix de Riom, Roger Thévenin et Albert Daury, et un disque lumineux évoluant à 800 mètres d'altitude environ a interrompu le voyage de deux bouchers de Melun, qui sont descendus de voiture pour mieux voir le phénomène.

[Ref. ud1] "UFODNA" WEBSITE:

11 octobre 1954: Nandy, Île-de-France, France

Un objet non identifié a été aperçu, mais avec un aspect et un comportement qui très probablement auraient une explication conventionnelle. Un objet a été observé par un témoin.

Classification Hynek: LN

Calssification Vallée: FB1

La source est indiquée comme "Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073)".

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Nandy, Seine-et-Marne, boucher, disque, durée

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 18 septembre 2014 Première publication, [ha1], [ud1].
1.1 Patrick Gross 20 novembre 2016 Additions [er1], [ub1].
1.2 Patrick Gross 4 janvier 2017 Addition [fs1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 4 janvier 2017.