Portage County -> Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La poursuite de Portage County, USA, 1966:

Ces événements ont inspiré Steven Spielberg pour la scène de la poursuite d'un OVNI par des véhicules de police dans son film "Rencontres du 3ème Type." Mais qui sait que cette séquence a été inspirée par des événements réels?

Ce cas est le cas 10073 des dossiers du Projet Blue Book.

"J'ai souvent vu Vénus, mais je n'ai jamais vu Vénus à 15 mètres au-dessus d'une route et volant d'un côté à l'autre comme ce truc le faisait..."

(Le shérif Ross Dustman de Portage County à un reporter de la United Press International.)

Dans ce dossier:

Cliquez! Le cas, événements et enquêtes.
Cliquez! La présentation du cas par Richard Hall du NICAP.
Cliquez! Les témoignages écrits des officiers de police.
Cliquez! Article du RECORD-COURIER de Ravenna, Ohio, 19 avril 1966 (illisible).
Cliquez! Article du Cleveland Plain Dealer, Lundi 18 avril 1966.
Cliquez! Article du Cleveland Plain Dealer, Dimanche 9 Octobre 1966.
Cliquez! Lettre de l'US Air Force pour le Projet Blue Book, 17 Mai 1966.
Cliquez! Lettre de William Weitzel au Professeur William Powers.
Cliquez! Lettre de William T. Powers à Spaur et Neff.
Cliquez! Références.

Lettre du professeur William T. Powers aux témoins Spaur et Neff:

Chers Mr. Spaur et Mr. Neff.

Je suis l'homme qui a appelé de l'observatoire de Dearborn la nuit après l'observation et qui a reçu le rapport obtenu de M. Spaur. Je suis un assistant du Dr. J. A. Hynek, directeur de l'observatoire et conseiller scientifique au bureau d'enquête sur les OVNIS de l'Armée de l'Air.

Apparemment j'ai découvert considérablement plus au sujet de cet événement que l'enquêteur de l'Armée de l'Air, parce que je ne peux pas être d'accord avec l'évaluation diffusée publiquement quelques jours après son observation. Il est impossible que ce vous m'avez rapporté ne peut pas mener à une telle conclusion: un satellite ne satisfait aucune des caractéristiques de votre objet comme vous l'avez rapporté. De fait, le Dr. Hynek est d'accord avec moi. Il n'a pas été consulté avant que cette publication ait été mise en avant.

J'ai pensé d'abord que pendant la dernière partie de votre expérience, après que vous ayez perdu l'objet et l'avez alors re-acquis, que vous et M. Houston pourriez avoir repéré Vénus, et j'ai pensé que c'était le même objet à une altitude plus élevée: j'ai parlé au Major Quintenilla (sic) au téléphone lorsque je lui ai donné les résultats de mon interview téléphonique, et lui ai parlé de cette idée. Maintenant j'ai l'information additionnelle, principalement de M. William Weitzel, qui semble rendre cette hypothèse incorrecte. J'ai maintenant appris que vous et d'autres témoins avez remarqué Vénus et la Lune, et avez vu l'objet dans son mouvement relatif à eux, et aussi que vous avez pu voir une forme. A aucun moment, cependant, je n'ai supposé que la partie précédente de l'observation impliquait quoi que ce soit d'autre qu'un objet volant.

Pour autant que le Dr. Hynek et moi soyons concernés, cet incident exigera des recherches additionnelles considérables, avant que quelque conclusion que ce soit ne puisse être émise - supposant, naturellement, qu'une certaine sorte d'explication puisee être trouvée, ce qui semble fortement douteux.

Je regrette vivement que votre rapport ait semblé avoir été pris à la légère, ou même ne pas avoir été cru. Je ne puis voir aucune raison pour que vous ayaez été insultée de cette façon, et je fais des excuses pour quelque rôle que mon rapport à l'Armée de l'Air ait pu avoir joué en menant à un tel résultat. Je n'ai aucune raison quelque qu'elle soit de douter de que vous avez vu exactement ce que vous avez décrit. A la défense de la manipulation de ce cas par l'Armée de l'Air, je voudrais préciser un fait qui n'est généralement pas connu: à l'heure de cette observation et de l'observation précédente du Michigan, le projet Bluebook avait juste perdu son chef (et essentiellement son unique membre) enquêteur sur le terrain, qui venait juste de se retirer. Par conséquent le Major Quintenilla (sic) a dû compter sur des rapports d'investigateurs inexpérimentés, et a été forcé de faire la majeure partie de sa propre enquête par téléphone. Je puis comprendre pourquoi il a pu avoir reçu de fausses impressions fausses lui-même par l'intermédiaire des converstations de téléphone parce que quand j'ai lu les rapports détaillés par vous-même et d'autres officiers, donnés à M. Weitzel, je me suis rendu compte qu'il y avait beaucoup de choses d'importance que j'avais manqué. Je pense que vous conviendrez que les conditions de la nuit ou je vous ai appelé n'étaient pas idéales pour une interview par téléphone! En outre, vous devez vous rendre compte que depuis les observations du Michigan, le commandant a été inondé avec des lettres et des appels téléphoniques de colère - ce communiqué de presse a pu n'être rien de plus qu'une réaction parfaitement humaine de la part d'un homme qui a dû accepter un grand nombre d'insultes. L'analyse de "gaz de marais" du Dr. Hynek n'était certainement pas populaire, bien que je tende à penser que c'était une bonne conjecture, puisque je connais bien les circonstances entourant ces observations.

Un autre facteur qui peut aider à expliquer (mais non pas à excuser) l'évaluation est le fait que seulement quelques semaines (ou était-ce juste une semaine?) avant, un shérif adjoint dans le comté de Washtenaw, le Michigan, a pris quelques photographies de ce qu'il a pensé être deux OVNIS, qui se sont avérés être Vénus et la Lune. Je jouerais ma réputation, qu'elle qu'elle soit, sur ce cas-là, puisque j'ai mesuré les traînées, calculé les positions, et constaté que tout concordait avec cette analyse. Tout, c.-à-d., tout sauf l'idée du Shérif adjoint sur ce qu'il avait photographié. Quoi qu'il en soit, celui-là a été vraiment exagéré par les journaux, qui ont employé des tirages qui ont exagéré la longueur des traînées et ont coupé les collines et les lampadaires au fond de l'image, et a donné à chacun l'impression que les points étaient des étoiles. Ainsi quand j'ai dit " Venus " qu'aucun doute n'a placé outre du train prévu de la pensée. Le projet Bluebook a maintenant un nouvel investigateur de champ, un jeune lieutenant qui semble assez brillant; il va venir à notre observatoire ainsi nous pourrons plus parler avec lui de la manière dont la recherche doit être effectuée si elle va mener à des conclusions respectables. Pour des raisons que je ne détaillerais pas, je suis sûr qu'il se comportera bien mieux que l'homme précédent. Si cela peut vous réconforter, votre observation et vos témoignages pouuraient avoir été la combinaison requise pour créer une amélioration significative dans la manipulation générale de tels cas. J'espère que vous pouvez vous rappeler comment c'était quand vous n'aviez encore jamais vu un OVNI - il faut un bon moment à n'importe qui de sensé, pour absorber tous les rapports et de se rendre compte graduellement qu'il peut y avoir quelque chose de vraiment intéressant à examiner parmi eux. Un si grand nombre d'entre eux se rapportent à des objets ordinaires, que l'on peut facilement prendre l'habitude de les écarter tous. Vous êtes très chanceux d'avoir eu ce contact de première main avec quelque chose de peu usuel. Une personne qui n'a pas eu une telle expérience, qui doit juger seulement sur la base de la parole des autres, a beaucoup plus de difficultés à savoir que croire.

Un dernier mot ou deux: à en juger par vos déclarations après le communiqué de presse, je jugerais que vous n'êtes pas en particulier contre l'Armée de l'Air - vous voulez seulement être traités comme des gens honnêtes. J'espère que vous verrez dans cette lettre une marque d'une telle considération entre vous et moi. Je n'ai aucun désir de embarrasser le projet Bluebook: je veux juste voir ce que je puis faire pour l'aider à mieux fonctionner. Je pense que l'Armée de l'Air est probablement l'organisation la mieux équipée pour étudier les OVNIS, et nous devons veiller à voir ce que nous pouvons faire pour obtenir que cette grande machine aille davantage dans la bonne direction. Nous ne ferons pas cela en engageant la Presse dans un combat avec Bluebook. Un homme sur la défensive n'écoutera pas la voix de la raison, et l'Armée de l'Air est constituée par des hommes, comme vous et moi. Je ne vois aucun mal à ce que vous fassiez savoir autour de vous que votre histoire est crue, et que l'Armée de l'Air peut probablement mettre à jour son avis sur la base d'une information plus complète, mais je penserais que ce serait pour le mieux pour l'instant de ne pas faire savoir ceci dans les journaux. J'écris cette lettre pour la paix de votre esprit, pas pour satisfaire la curiosité occasionnelle du public. Ce n'est pas que je pense le public devrait être maintenu dans l'obscurité - il est juste que l'Armée de l'Air soit en position difficile en ce moment, et je veux leur donner une chance de mettre de l'ordre dans leur propre maison. Naturellement vous ne devez pas obligatoirement faire ce que je dis - je ne suis pas dans l'Armée de l'Air ou sous leurs ordres, et le Dr. Hynek ne l'est pas non plus. J'espère que vous y réfléchirez, cependant.

En attendant, nous rassemblons toute l'information sur l'observation que nous pouvons, ici à Dearborn. Si vous en découvrez plus, tel que des témoins additionnels qui pourraient nous faire assez confiance pour nous raconter leurs histoires, nous l'apprécierions. Juste au cas où le dossier serait rouvert. S'il n'est pas rouvert - et bien, nous veerons sur le moment.

Sincèrement votre,

William T. Powers
Ingénieur Systèmes
Observatoire de Dearborn
Northwestern University
Evanston, Illinois

Veuillez excuser ma frappe maladroite - J'étais pressé de vous envoyer cette lettre.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 30 décembre 2001.