Ellsworth 1953 -> Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Le cas radar visuel multiple de Ellsworth AFB, 1953:

Dans ce dossier:

Cliquez! Le cas de Ellsworth AFB de 1953, discussion.
Cliquez! Le rapport officiel du projet Blue Book de l'US Air Force.
Cliquez! Les événements, par le Capitaine Ed Ruppelt, USAF, chef du projet Blue Book.
Cliquez! L'article dans TRUE Magazine par le Capitaine Ed Ruppelt, USAF, chef du projet Blue Book.
Cette page Un mot sur le cas par le Dr. J. Allen Hynek, astronome et consultant OVNIS de l'USAF (Cette page).
Cliquez! L'étude du cas dans le Rapport Condon, et commentaires.
Cliquez! Un article sceptique dans le magazine Magonia, 1994, et commentaires.
Cliquez! Synthèse du cas par Robert Emeneger.
Cliquez! Références.

Le Dr. J. Aallen Hynek, Astronome et consultant OVNIS DE L'US Air Force:

Dans "cet article du journal Saturday Evening Post du 17 décembre 1966, le Dr. J. Allen Hynek parle de ses années passé à examiner le phénomène OVNI. A cette époque, il avait commencé à s'exprimer publiquement sur le fait qu'il demeurait des cas d'observations d'OVNIS qui n'avaient pas pu être expliqués de façon conventionnelle. Cela faisait 18 années qu'il étudiait la question en tant que consultant scientifique de l'US Air Force en matière d'OVNIS sans jamais dire publiquement ce genre de choses. Il se retenait encore de critiquer l'Air Force ou de signaler des faits qui n'étaient pas connus du public (comme l'existence d'observations visuelles confirmées par des observations radar d'engins inconnus qui ne pouvaient être des avions conventionnels), car il souhaitait encore rester en bon terme avec l'Air Force pour rester leur consultant et continuer à avoir accès à ses dossiers d'observations. A ce moment, il pensait encore que le Comité Condon qui venait d'être chargé d'une étude scientifique civile du phénomène OVNI par l'US Air Force allait réellement et sérieusement traiter le sujet, ce que la plupart des personnes étudiant les OVNIS croyaient également. Plus tard, il a dû constater que ce ne serait pas du tout le cas.

Au cours de l'article, il explique ce qu'il a pensé du cas de 1953 à Ellsworth AFB.

L'article en version intégrale se trouve ici, cette page en reprend uniquement ce qui se rapporte au cas traité ici.

[...]

En 1953, l'année du rapport de Robertson, s'est produit un des cas les plus embarrassants que j'ai étudiés. On l'a rapporté d'abord é Black Hawk dans le Dakota du Sud, et puis à Bismarck, Dakota du Nord, pendant la nuit du 5 Août et tôt le matin du 6 Août. Un certain nombre de gens à Black Hawk ont rapporté voir plusieurs objets étranges dans le ciel. Ce qui a rendu ces rapports particulièrement significatifs était le fait que ces gens étaient des observateurs qualifiés - ils faisaient partie du réseau national des civils qui exerçaient une surveillance pour alerter en cas d'intrusion de bombardiers ennemis.

Approximativement au même moment, des blips non identifiés sont apparus sur l'écran radar de la base aérienne d'Ellsworth, qui se trouve près de Black Hawk. Un chasseur F-84 a été dirigé dans le secteur et a rapporté voir l'OVNI. Le pilote a transmis par radio qu'un des objets a semblé être au-dessus de Piedmont dans le Dakota du Sud, et qu'il se déplaçait deux fois plus rapidement que son chasseur à réaction. Il était "plus lumineux que l'étoile la plus brillante" qu'il ait jamais vu. Quand le pilote a donné la chasse, la lumière "a juste disparu." Cinq civils au sol, qui avaient observé le jet pourchasser la lumière, ont confirmé le rapport du pilote.

Plus tard un deuxième F-84 a été envoyé en l'air et orienté sur l'OVNI, qui était toujours visible sur le radar au sol. Après plusieurs minutes, le pilote a rapporté voir un objet avec une lumière d'intensité variable qui a alterné du blanc au vert. Tandis que le pilote poursuivait l'OVNI, il a noté que le voyant de son viseur avait clignoté, indiquant que le radar de son avion avait effectué un verrouillage sur la cible. L'objet était droit en avant de son avion mais à une altitude légèrement plus haute. Il s'est alors élevé très rapidement. Quand le pilote a vu qu'il perdait désespérément du terrain, il a interrompu la chasse. Les opérateurs radar au sol ont suivi le jet revenant de l'interception, tandis que l'OVNI continuait à voler jusqu'à sortir de la portée du radar.

Pendant que l'objet filait au loin vers le Nord, la base aérienne d'Ellsworth a informé le centre de commande des observateurs à Bismarck, à 220 miles au Nord, où un sergent est sorti sur le toit et a vu un OVNI. L'Armée de l'Air n'avait aucun avion à Bismarck qui pourrait être envoyé à la poursuite de l'OVNI, qui finalement a disparu plus tard cette nuit.

J'ai fait une enquête sur cette observation moi-même et je n'ai pas pu trouver une explication satisfaisante. Dans mon rapport, j'ai noté que "tout l'incident, à mon avis, a trop de ressemblance avec Alice au Pays des Merveilles pour que je me sente à l'aise."

C'était à peu près à cette époque que quelques-uns de ceux qui croyaient fermement aux OVNIS ont étés dégoûtés de l'Armée de l'Air et décidés de prendre l'affaire en main, tout comme les Vigilantes du vieil Ouest; ils se sont organisés "pour faire le travail que l'Armée de l'Air ne faisait pas." Ces groupes composés de personnes de milieux divers, étaient souvent les destinataires des rapports intrigants qui ne sont jamais parvenus à l'attention officielle du Projet Blue Book. Le premier groupe de cette sorte aux Etats-Unis a été l'APRO (Organisation de Recherches sur les Phénomènes Aériens), fondé en 1952 et se portant toujours très bien, de même que le NICAP (Comité National d'Investigations des Phénomènes Aériens) qui a été organisé plusieurs années après.

[...]

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 22 février 2003.