Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Le cas radar visuel multiple de Ellsworth AFB, 1953:

Dans cette section:

Cliquez! Le cas de Ellsworth AFB de 1953, discussion.
Cliquez! Le rapport officiel du projet Blue Book de l'US Air Force.
Cliquez! Les événements, par le Capitaine Ed Ruppelt, USAF, chef du projet Blue Book.
Cliquez! L'article dans TRUE Magazine par le Capitaine Ed Ruppelt, USAF, chef du projet Blue Book.
Cliquez! Un mot sur le cas par le Dr. J. Allen Hynek, astronome et consultant OVNIS de l'USAF.
Cliquez! L'étude du cas dans le Rapport Condon, et commentaires.
Cliquez! Un article sceptique dans le magazine Magonia, 1994, et commentaires.
Cette page Synthèse du cas par Robert Emeneger (Cette page).
Cliquez! Références.

Les événements selon Robert Emenegger:

L'extrait provient de l'ouvrage "OVNIS - Passé, Présent, et Futur," Chapitre 8, par Robert Emenegger.

Cette même année, 1953, les militaires ont étudié un autre incident. Cette fois il c'était à Bismarck, dans le Dakota du Nord. L'événement a lieu sur deux nuits. Non seulement quelques quarante cinq citadins alarmés en ont été témoin, mais également le personnel militaire du système de défense aérienne.

Les ingrédients de l'histoire ajoutent encore une autre dimension d'étrangeté à notre portrait des OVNIS.

L'objet a été d'abord observé par Mlle Kellian à 20:05. Il a été vu comme une lumière incandescente rouge faisant de longs mouvements rapides. L'information a été transmise par relais au centre de filtrage de la défense aérienne de Bismarck dans le Dakota du Nord. Le Sergent Harry, a peu près une heure plus tard, voit l'objet depuis le toit. L'observant, il suit son cours irrégulier pendant qu'il danse entre les lignes téléphoniques. D'autres qui sont en service regardent la lumière mobile qui serait visible dans le ciel nocturne pendant environ trois heures. Le Sergent Harry l'a décrite de cette façon: "elle restait stationnaire - puis bondissait ensuite vers le haut de plusieurs degrés très rapidement - presque instantanément."

Un autre témoin ajoute, "elle s'arrêtait... bougeait vers la gauche et puis faisait un écart vers le bas dans une sorte de mouvement incliné, répétant ces manoeuvres plusieurs fois."

A minuit, trois objets supplémentaires sont apparus dans le ciel nocturne du Dakota, comme si ils allaient rejoindre le premier objet. "Tout le monde au centre de filtrage a eu le sentiment que quelqu'un nous observait."

Avant d'être aperçu à Bismarck, deux F-84s avaient été envoyés dans le secteur au-dessus de Blackhawk, dans le Dakota du Sud. Les objets et les jets ont été surveillés sur radar. Un pilote a eu le contact visuel pendant vingt à trente secondes. Sur l'intercom vous pouviez entendre sa description: "il est plus lumineux que l'étoile la plus lumineuse que j'ai jamais vue." Tandis que le pilote lui donnait la chasse, la lumière a disparu de façon inexplicable. Maintenant le lieutenant Needham, le deuxième pilote, a repéré un des objets à 15.000 pieds. Il était au-dessous de lui vers sa droite. L'objet s'est déplacé de manière spasmodique de haut en bas, changeant de couleurs de blanc au vert. Lors de la poursuite, lieutenant Needham s'est élevé à 26.000 pieds et a changé son cours de 360 degrés. Après avoir maintenu le cap sur 360 degrés pendant une courte période, le voyant du verrouillage radar de Needham sur son canon A-4 l'a verrouillé et a conservé le "lock on." L'objet était en avant de lui. Il a augmenté sa vitesse et s'est déplacé rapidement en avant et s'est élevé.

La poursuite était suivie sur l'écran radar en arrière à la salle de commandement. Le radar a clairement prouvé que l'OVNI restait à cinq à dix milles en avant de Needham et de son F-84. Finalement, le lieutenant Needham a dû renoncer à la poursuite et est rentré à sa base. L'objet continué son chemin et a été repéré par le centre de filtrage à Bismarck.

A 01:09 du matin un Globemaster C-124 de l'Armée de l'Air a volé au-dessus de Bismarck. Pendant que l'avion s'approchait, l'objet le plus proche de l'avion a semblé envoyer un signal en clignotant en rouge et en vert. Ce signal a été alors pris par les trois autres objets. Un observateur l'a décrit de cette manière: "c'était comme si une 'vague' passait de l'un vers l'autre."

Un effet de signalisation - une description qui mènerair le Dr. Hynek à conclure, dans son rapport de l'Armée de l'Air à cette époque secret, "l'incident entier, à mon avis, a trop d'une saveur d'Alice au Pays des Merveilles pour que l'on se sente en position confortable." Hynek le confirme encore aujourd'hui: "c'est exactement comment je le ressentais à ce moment."

L'Armée de l'Air a offert beaucoup de possibilités quant à la cause des observations, mais dans l'analyse finale les objets demeureraient dans les dossiers comme étant des "inconnus."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 22 février 2003