Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Le cas radar visuel multiple de Ellsworth AFB, 1953:

Dans cette section:

Cliquez! Le cas de Ellsworth AFB de 1953, discussion.
Cette page Le rapport officiel du projet Blue Book de l'US Air Force (Cette page).
Cliquez! Les événements, par le Capitaine Ed Ruppelt, USAF, chef du projet Blue Book.
Cliquez! L'article dans TRUE Magazine par le Capitaine Ed Ruppelt, USAF, chef du projet Blue Book.
Cliquez! Un mot sur le cas par le Dr. J. Allen Hynek, astronome et consultant OVNIS de l'USAF.
Cliquez! L'étude du cas dans le Rapport Condon, et commentaires.
Cliquez! Un article sceptique dans le magazine Magonia, 1994, et commentaires.
Cliquez! Synthèse du cas par Robert Emeneger.
Cliquez! Références.

Le cas dans les dossiers du projet Blue Book de l'uS Air Force:

Ceci est le rapport officiel de l'enquête de l'USAF sur ce cas, le Project Blue Book Status Report 12, pages 20 à 23.

5 Août 1953

Rapid City, Dakota du Sud

Description

Puisque cette observation était un cas combiné radar-air-visuels, terre-visuels, air, et un rapport de radar au sol, il a été décidé que le Projet Blue Book enverrait un enquêteur sur les lieux. Le contrôleur en service au moment de l'incident a été interviewé. Son compte rendu de l'incident était presque identique à celui donné dans le message initial. Il était en service à 2005 MST quand un observateur en poste du GOC a appelé à propos d'un objet volant non identifié aperçu au nord-est de son poste à Blackhawk, Dakota du Sud. (note: crépuscule 1920 coucher du soleil MST 33 minutes.) Elle a fait son rapport en passant par le centre de filtrage de Rapid City. Elle a rapporté que l'objet était stationnaire, s'est ensuite déplacé au sud vers Rapid City. Quand le contrôleur a obtenu l'information que l'objet ou la lumière se dirigeait vers Rapid City, il a envoyé 3 aviateurs de l'emplacement de radar pour le rechercher visuellement. Ils ont rapporté une lumière se déplaçant généralement du nord au sud à une vitesse élevée. A ce moment contrôleur observait deux échos allant vers le Sud sur son écran. Il ne pouvait pas obtenir un tracé net de leur parcours à cause de l'image de fond du sol dans le secteur. En quelques minutes le poste du GOC à Blackhawk a appelé parce que la lumière était de retour presque à sa position originale. Un F-84 qui était en vol a été dirigé vers le secteur et après une recherche a établi le contact visuel. Le F-84 a été dirigé vers l'écho qui était stationnaire en restant à environ 15 miles au nord-est de Blackhawk. Le contrôleur a dit qu'il a pensé que ce que le pilote du F-84 voyait était la cible qui était sur son écran. Peu de temps après l'observation visuelle par le pilote, la cible a commencé à se déplacer sur un cap d'environ 320 degrés magnétique. Quatre bons échos ont été obtenus; des photos de ces éChos ont été prises mais l'appareil photo a mal fonctionné et les photos étaient inutilisables. Le dernier écho s'est produit à 70 miles et à ce moment l'avion a été renvoyé à sa base. L'observateur du GOC a rapporté voir l'avion et l'objet, et tous les deux se déplaçaient. L'objet a semblé distancer le F-84. Dès que le F-84 a atterri, un autre F-84 a décollé pour CAP. Juste à ce moment, le poste de Blackhawk GOC a appelé pour déclarer que pour la troisième fois l'objet était de retour. Il n'y avait rien sur l'écran (il y avait probablement une cible dans l'image de fond au sol), donc le F-84 a été dirigé sur lui en fonction du rapport visuel. Le pilote a bientôt obtenu un visuel et a commencé une interception. A peu près à ce moment, le contrôleur a détecté une cible inconnue et le F-84. Tous deux allaient sur un cap d'environ 360 degrés magnétique. L'écho a semblé rester environ 5-10 milles en avant du F-84. La chasse a continué jusqu'à ce que l'avion ait été environ 80 milles de distance, alors l'interception a été interrompue. La cible a continué en sortant de l'écran. A ce moment le centre de filtrage de Bismarck a été alerté pour qu'ils recherchent des objets volants non identifiés. Quand le pilote est revenu à sa base, il a vu une autre lumière. Ceci n'a pas été détecté sur l'écran, mais le contrôleur a obtenu un retour sur un équipement de détection d'altitude dans la direction générale de la lumière, il était à 8000 pieds. À 0023 MST, Bismark a commencé à appeler avec des rapports.

Le pilote qui était sur la première CAP a été interviewé après. Il a déclaré qu'il avait fait des passages vers un B-36 au nord de Rapid City quand le GCI a appelé et a indiqué qu'ils ont une cible à l'ouest de Rapid City. Il a recherché pendant

T53-11156

20

environ 20 minutes à l'ouest et sud de Rapid City mais n'a rien vu. Il est revenu à sa base et était sur le point d'atterrir quand il a observé une lumière au nord-ouest de la base. Il s'est dirigé vers le cap de 350 degrés magnétiques, l'objet était haut (30 degrés - 45 degrés) à 11 heures à partir de lui. Il a vérifié la possibilité d'une réflexion et a déterminé que ce n'était pas la cause. Il a continué son cours en gardant l'objet à 11 heures pour une meilleure vue. Après environ 30 secondes, elle a disparue puis est alors réapparu pendant encore 30 secondes au bout desquelles elle s'est brutalement éteint et n'a plus été vu. L'objet était de couleurs argentées et a changé en intensité. Il a semblé "s'écarter" parce qu'il est devenu plus petit. Le commentaire quant à la taille était qu'il était "plus lumineux que l'étoile la plus brillante que j'ai jamais vue."

Le pilote qui a piloté au cours de la deuxième CAP a été interviewé après. Il a déclaré qu'il a décollé et a commencé à s'élever quand le GCI lui a indiqué que le GOC a vu une lumière. Il était au nord d'Ellsworth AFB sur un cap de 360 degrés magnétique quand il a vu à 30 40 degrés une lumière à sa droite et a son niveau. Il a pensé que c'était une étoile ou une planète mais quand il a regardé ailleurs elle a semblé "sauter" de 15-30 degrés en altitude. (note: En raison de la vitesse de l'avion et du fait que l'intention du pilote était d'identifier l'objet, il n'était pas exactement sûr de ses positions. Toutes les positions sont sujettes à une certaine erreur.) La lumière a semblé se mettre en parallèle sur son trajet. La première chose que le pilote a fait a été de vérifier les réflexions dans l'habitacle (c.-à-d., la verrière, la tête du viseur, etc.). Il était sûr que la lumière n'était aucunement une réflexion dans l'avion. La lumière, que le pilote estimé être considérablement plus lumineuses qu'une étoile, a changée en intensité et changé en couleurs de blanc en vert. Quand l'objet a été aperçu la première fois, l'avion était à 15.000 pieds. Le pilote a commencé à s'élever et la lumière a semblé s'élever plus rapidement. C'était parce que l'angle de l'altitude a augmenté. Il s'est élevé à 26.000 pieds. Pendant tout ce temps l'écho radar de l'objet et celui de l'avion étaient sur l'écran et le pilote parlait au contrôleur sur ultra-haute fréquence. Quand le pilote s'était dirigé vers la lumière lors du début de son observation, il a allumé son viseur de radar. Pendant qu'il approchait la cible, le voyant d'alerte s'est allumé. Aucune distance n'a été obtenue puisque le viseur commence à fournir des mesures de distance à environ 4.000 yards. Tout ceci pourrait indiquer était que quelque chose était au delà de 4.000 yards. La lumière est demeurée détectée jusqu'à ce que la chasse ait été interrompue. Après la chasse, sur le chemin du retour, la lumière a clignoté en marche et en arrêt plusieurs fois indiquant un défaut de fonctionnement possible. Le viseur n'a pas été vérifié par l'entretien après le retour et n'avait pas été vérifiée depuis.

Le F-84 a poursuivi la lumière pendant environ cinq minutes, soit à environ 80 miles au nord de la base. La lumière a semblé faire des changements lents de sa couleur et de son intensité. Le pilote a déclaré que la lumière s'est avec certitude déplacée par rapport aux étoiles. Après que l'interception ait été interrompue, l'avion est retourné vers la base.

A environ 20 miles de sa base il a obtenu un visuel sur une lumière semblable qui a changée de rouge en blanc. Il était sur un cap de 180 degrés magnétique à 12-14.000 pieds et la lumière était à 10 degrés plus bas vers sa droite. Il a pensé que c'était les lumières d'une voiture circulant dans les collines mais a changé d'avis quand les lumières rouges et blanches étaient d'intensité égale. Cette cible était dans l'image de fond du sol au radar mais quelque chose à 8000 pieds a été détecté par le radar de détection d'altitude. La lumière s'est alors lentement éteinte

21

NON CLASSIFIE

puis est revenue. Elle a semblé être à l'ouest et se déplacer puisque l'avion a été maintenu sur un cap constant et que l'angle ou l'azimut et l'altitude ont augmenté. Il a observé d'abord la lumière pendant 30 secondes, elle s'est éteinte, est réapparue, s'est alors éteinte encore après 30 secondes.

Pendant que le pilote venait en tournant autour du côté occidental de la base aérienne et allant vers lecôté est de la base, il a vu une autre lumière et a tourné vers elle les caméras de canons. (Les photos étaient mauvaises).

Discussion

Une visite a été faite à la station du bureau de la météo à l'aéroport municipal de Rapid City pour vérifier la météo et les lâchers de ballon (note: La base aérienne ne lance aucun ballon). Le service des observateurs a recherché la piste de ballon pour le ballon qui a été lancé à 2000 le 5 août 1953 et il est allé au sud de l'aéroport municipal. Ceci le met hors du secteur de l'observation. Les données sur des inversions n'étaient pas disponibles car elles avaient été expédiées à Asheville, Caroline du Nord. (note: Le parcours du ballon et la météo pour le 5 Août ont été demandées à Asheville.)

Aucune tentative n'a été faite de contacter les observateurs de GOC à Blackhawk. Ils avaient été interrogés par le personnel de la base et ils étaient "tout excités." On a estimé qu'un enquêteur leur parlant les exciterait seulement encore plus et inutilement. Toutes les observations à Bismarck sont douteuses. La station d'AC&W a appelé le centre de filtrage de Bismarck et leur a dit de "rechercher les soucoupes volantes," une mise en scène parfaite pour voir chaque étoile se balader aux alentours.

Les ballons de haute altitude de Lowry ont été vérifiées. Deux ballons ont été perdus et pourraient avoir été dans le secteur lors de l'observation.

Quelques commentaires sur les sources peuvent être faits:

Le contrôleur a laissé l'impression qu'il essayait de prouver l'existence d'un objet volant non identifié. Il est très malheureux qu'aucune photo de l'écran n'ait été disponible pour corraborer son récit. Il a vu des cibles sur son écran, il n'y a aucun doute à son sujet, mais si elles ont agi exactement comme indiqué, est inconnu.

Les deux aviateurs qui sont allés dehors pour observer l'objet qui était suivi sur le radar et rapporté par le GOC n'étaient pas sûrs de ce qu'ils ont vu, du moins ceci est l'impression qu'ils ont laissée. On leur a dit de sortir et pour rechercher une lumière et donc ils ils en ont vue une. Leurs descriptions correspondent à celle d'un météore. Ils ont seulement vu une "strie" dans le ciel. Ils ne l'ont pas vu retourner au nord, seulement aller au sud.

Le premier pilote a seulement obtenu un aperçu d'une lumière, ainsi il ne pouvait pas ajouter grand chose.

Le deuxième pilote a donné l'impression d'être "sur les nerfs." Il est évident qu'il essayait de se convaincre que la lumière était une étoile, mais cela lui était

NON CLQSSIFIE

T53-11156

22

difficile. Il a adopté une approche réaliste et avait fait du raisonnement logique. Il était troublé du fait que la lumière se soit déplacée relativement aux étoiles.

En éliminant les observations douteuses, la seule chose qui peut être raisonnablement assurée est qu'un poste du GOC a observé une lumière. Ceci a pu être un ballon ou une étoile. Le radar a détecté quelque chose dans le secteur général du poste de GOC et a envoyé un avion vers lui. Le pilote a vu une lumière et l'a poursuivie. Il a obtenu un verrouillage radar là-dessus, mais ceci pourrait avoir été un défaut de fonctionnement. L'étoile Capella est probablement le bas sur l'horizon au nord et le pilote pourrait avoir vu ceci. En attendant davantage d'étude, cet incident est porté comme non résolu.

Conclusion

Non résolu.

NON CLASSIFIE

T53-11156

23

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 8 mars 2003