France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

24 OCTOBRE 1954, LES EGOTS, RHONE:

Référence pour ce cas: 24-Oct-54-LesEgots. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. ll1:] JOURNAL "LA DEPECHE-LIBERTE":

A SAINTE-CATHERINE-SUR-RIVERIE

Janine SEON (10 ans) a vu dimanche
une benne-volante (à vitres)
et un martien rouge aux yeux de boeuf!

RIVE-DE-GIER. -- De plus en plus se multiplie le nombre de personnes ayant ou prétendant avoir vu des engins interplanétaires. Celles-ci s'empressent de le proclamer dès l'événement. Cependant, dans les campagnes, il semble que l'on soit moins prolixe, on se méfie et on hésite à ébruiter la nouvelle. C'est ainsi que dimanche dernier, 24 octobre, vers 17 h. 30, une fillette de dix ans, Janine Séon, domiciliée dans une ferme, au lieudit "Les Egots", commune de Sainte-Catherine (Rhône), rentrait précipitamment chez ses parents, après avoir vu et entendu parler ... l'occupant d'un cigare volant.

La nouvelle, que l'on avait pris soin de ne pas ébruiter, nous parvenait seulement hier, et grâce à l'amabilité de M. Pierre Bonjour, aviateur, que ces histoires passionnent - nous le comprenons - nous gagnions, vers 12 heures, ce coquet village avant d'escalader un chemin rocailleux qui devait nous conduire à la ferme habitée par la petite Janine.

Dominant les rares fermes du coin, un coteau boisé surmonté d'une haute croix: la Croix du Chatelard. C'est là que la fillette vit atterrir et s'envoler le mystérieux engin et son non moins mystérieux occupant...

LA PETITE ETAIT TOUTE
"REVOLUTIONNEE!"...

A la ferme, nous ne trouvons qu'une dame jeune et sympathique, la tante de la petite Janine, cette dernière étant à l'école du village. C'est elle qui devait la première nous conter le retour de l'enfant, dimanche soir, après cette vision qui l'avait bouleversée.

"Janine arrive en courant et nous comprîmes qu'il venait de se passer quelque chose de pas ordinaire. Elle était toute pâle et ne parvenait pas à s'expliquer. Elle était toute "révolutionnée"!...

"Alors, nous l'avons mise au lit après l'avoir purgée, et le lendemain, nous ne l'avons pas envoyée à l'école."

"UN HOMME TOUT POILU
AVEC DES YEUX
COMME CEUX DES BOEUFS..."

Nous frappons ensuite à l'école où l'institutrice, Mlle Lombardin, nous accueille très aimablement. La petite Janine déjeune en compagnie de l'institutrice et de deux autres élèves qui, comme elle, habitent trop loin de l'école pour rentrer à la ferme durant midi.

Nous essayons, en nous rapportant aux déclarations de la tante de l'enfant, de changer la version et de tromper Janine. Pas une seule fois nous n'avons réussi à la prendre en défaut. Ces déclarations faites posément, concordent en tous points avec celles qu'elle a déjà faites à ses parents.

"J'étais dans mon champ, occupée à faire "tourner" mes vaches, lorsque je vis dans le ciel, une "affaire" toute blanche, de forme ovale, qui descendait. Le coteau la masque à ma vue et je me dirigeais vers elle."

Et l'enfant nous raconta ensuite qu'elle vit un appareil ressemblant à une benne, quoique plus grand, avec des vitres. Elle se rapprochait de celui-ci lorsque, soudain, un homme qui était appuyé à un fagottier [sic, fagotier] et qu'elle n'avait pas vu jusqu'ici, s'approcha comme pour l'empêcher d'aller vers l'appareil.

Cet homme était vêtu de rouge, mais ses vêtements avaient l'apparence du fer. Il marchait les jambes raides - Janine nous mime la démarche de l'homme - et gesticulait. Il avait de grands cheveux et un visage poilu. Il était légèrement plus grand qu'elle et on peut penser qu'il mesurait 1 m 40 environ.

"Ce qui m'a fait peur, ce sont ses grands yeux qui étaient... comme ceux des boeufs! Il m'a parlé d'une voix grave, mais je n'ai pas compris. Alors il m'a montré quelque chose de vert qu'il tenait à plat dans sa main, s'est approché encore de moi, m'a touché l'épaule et il est remonté dans son appareil. Il a ouvert une porte qui se trouvait en bout du cigare, l'appareil a tourné sur lui-même puis est monté tout droit dans le ciel.

"Il ne faisait pas plus de bruit qu'une machine à coudre. Arrivé à une certaine hauteur, il m'a semblé voir comme des flammes sortie de l'appareil, j'ai vu des couleurs bleues, rouges et vertes, et puis plus rien..."

LES CHIENS SE SONT SAUVES

Lorsque la petite Janine se dirigea vers l'appareil, ses deux chiens la suivirent, mais arrivés à proximité du cigare, ils se sauvèrent sans même aboyer. Pourtant habituellement ils le font lorsqu'ils voient des chasseurs.

Une autre fillette qui se trouvait par là, mais qui ne pouvait voir l'appareil, devait affirmer avoir aperçu les vaches et les chiens, dans le champ d'un voisin.

L'INSTITUTRICE CROIT
EN LA VERACITE DES DIRES
DE JANINE

Quel crédit peut-on accorder au récit de la petite Janine? N'est-il pas le fruit d'une imagination fertile? Celle-ci n'a-t-elle pas inventé cette histoire de toute pièce pour se donner une certaine importance?

Mlle Lombardin, l'institutrice de Janine, questionnée, est persuadée que la fillette a dit la vérité.

"Jamais, nous dit-elle, Janine n'a inventé des histoires. C'est une élève très positive, qui apprend bien - elle est sixième en classe - et dont nous n'avons qu'à nous féliciter. Ce n'est pas elle qui aurait été inventer pareille histoire et, personnellement, je crois en la véracité de son récit..."

... Et nous avons quitté Sainte-Catherine, laissant la petite Janine à ses devoirs d'écolière...

H. MEILLAND.

[Ref. jv1:] JACQUES VALLEE:

305

24 octobre 1954, 17h30. Les Egots (France):

Un enfant a vu un homme sortir d'un engin étrange. "Ses vêtements étaient rouges et avaient l'aspect du fer. Il marchait avec les jambes raides, avait de longs cheveux et un visage poilu. Ses yeux étaient aussi grands que ceux d'une vache". (Personnel)

[Ref. gl1:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Les deux ufologues rapportent dans leur livre le cas de Les-Egots - Sainte-Catherine dans le Rhône, du 24 octobre 1954, vers 17 h 30, en indiquant comme sources le catalogue Vallée, n° 305.

Notant que les renseignements succincts, ils indiquent qu'un enfant déclare avoir vu un être sortir d'un engin étrange: "Ses vêtements étaient rouges et avaient l'aspect du feu. Il marchait avec les jambes raides. Il avait un visage poilu. Ses yeux étaient aussi gros que ceux d'une vache."

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent que le 24 octobre 1954, à 17:30 à Sainte-Catherine dans le Rhône, au lieu dit les Egots, un enfant a observé un engin étrange et un être portant des vêtements rouges ayant l'aspect du fer. L'être marchait avec les jambes raides, avait de long cheveux et un visage poilu. Ses yeux était aussi grand que ceux d'une vache.

Ils indiquent Vallée, Garreau et Lavier comme sources.

[Ref. bb1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Les deux auteurs reprennent en premier lieu le bref résumé du catalogue de Jacques Vallée. Ils font alors remarquer sur un ton sarcastique qu'il y a un manque de rigueur dans le travail de Jacques Vallée puisque, le cas étant déjà référencé comme "de source personnelle" et qu'en plus il existe de nombreuses localité du nom de Sainte-Catherine, et que donc le lieu "les Egots près de Sainte Catherine" indiqué par Vallée mettrait presque tous les chercheurs dans l'impossibilité de contre-enquêter "sur un tel cas."

Les deux auteurs indiquent ensuite qu'ils ont "enjambé ces embûches" en quelques semaines et trouvé que le lieu est en réalité "Les Egauts" et non "Les Egots", près de Sainte Catherine-sous-Riverie.

Ils indiquent que dans ce village on se souvient très bien de "la fanfaronnade montée par les enfants du village" et que "la mère d'une des gamines" le leur a "reprécisé avec un sourire." Les deux auteurs se demandent si elle riait "de la crédulité des ufologues" ou d'un bon souvenir.

[Ref. mf1:] FRANCAT, MICHEL FIGUET:

24.10.1954

Saint-Catherine-sous-Riverie [?]

Canular des enfants. B.B. p. 79.

[Ref. sa1:] PIER LUIGI SANI:

Cet ufologue italien a écrit un article pour réfuter les allégations par les ufologues Gérard Barthel et Jacques Brucker dans leur livre "La Grande Peur Martienne" sur la vague française de 1954, et fournit des exemples de ce qu'il dénonce comme explications frauduleuses ou injustifiées qu'ils ont donné à des cas, comme:

4. Le Cas à Les Egots

Un garçon dit qu'il a vu un nain velu habillé de rouge et avec des yeux aussi grands que les yeux d'une vache. Re-recherche par B. et B.:

Ils n'arrivent pas à trouver trace du témoin, mais "une femme du coin" déclare que ce n'était que des fariboles.

[Ref. lg1] LOREN GROSS:

24 octobre. Les Egots, France. (17h30.)

Un enfant a dit aux autorités qu'elle a vu un "être" sortir d'une soucoupe posée. Elle disait que "l'homme", ou quoi que ce soit, était: "... vêtu de vêtements roux qui ressemblaient au fer. Il marchait avec les jambes raides, les cheveux longs et le visage velu. Ses yeux étaient grands comme ceux des vaches." 198

  • Rogerson, Peter. "The Catalogue." MUFOB New Series 4. Autumn 1976. #38. p.10.

[Ref. go1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique dans son catalogue qu'en France, en 1954, le 24 octobre, à Les Ergots, "A 17 h 30 un enfant a vu un homme sortir d'un engin étrange. "Ses vêtements étaient rouges et avaient l'aspect du fer. Il marchait avec les jambes raides, avait de longs cheveux et un visage poilu. Ses yeux étaient aussi grands que ceux d'une vache."

La source est indiquée comme: "Jacques Vallée: "Chronique des apparitions ET" - DENOEL 1972 - COLL. J'AI LU - p. 288".

[Ref. ar1:] ALBERT ROSALES:

199.

Lieu. Les Egots France

Date: 24 octobre 1954

Heure: 1730

Un enfant a vu un homme émerger d'un engin étrange. Il "était habillé en rouge, ses vêtements comme du fer. Il a marché avec ses jambes raides, avait de longs cheveux et un visage velu. Ses yeux étaient grands, comme ceux d'une vache." Aucune autre information.

Humcat 1954-115
Source: Jacques Vallee, Passport to Magonia
Type: B

[Ref. dj1:] DONALD JOHNSON:

Ce jour-là

24 octobre

[...]

1954 - Près de Sainte Catherine, Les Egots, France à 17:30, un enfant a vu un homme émerger d'un engin étrange. Il "était habillé de rouge, ses vêtements ressemblaient à du fer." Il a marché avec les jambes raides, avait de longs cheveux et un visage velu. Ses yeux étaient grands, "comme ceux des vaches." (Source: Jacques Vallee, passeport à Magonia, un siècle des atterrissages, pp 237-238).

[Ref. jb1:] JEROME BEAU:

Octobre 1954

Dim 24

17:30 A Les Egots (France), 1 enfant voit 1 homme sortir d'un engin étrange : Ses vêtements étaient rouges et avaient l'aspect du fer. Il marchait avec les jambes raides, avait de longs cheveux et un visage poilu. Ses yeux étaient aussi grands que ceux d'une vache.

[Ref. jb2:] JEROME BEAU:

Exemples de témoignages rapportant des êtres poilus

24 octobre 1954, Les Egots (Rhône) : Ses vêtements étaient rouges et avaient l'aspect du feu. Il marchait avec les jambes raides. Il avait un visage poilu. Ses yeux étaient aussi gros que ceux d'une vache.

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans le Rhône à Ste Catherine le 24 octobre 1954 à 17:30 heures, "Au lieu dit les Egots un enfant observe un engin étrange et un être portant des vêtements rouges ayant l'aspect du fer. Il marchait avec les jambes raides, avait de longs cheveux et un visage poilu. Ses yeux était aussi grand que ceux d'une vache."

La source est indiquée être "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 24 octobre 1954 à 17:30, à Les Egots, France, "un enfant a vu un homme émerger d'un engin étrange. Lucien Fisch a vu un objet atterrir près de la route N83 à Issenheim, France. Il était lumineux. "

Le site web ajoute: "près de Sainte Catherine, Les Egots, France à 17:30, un enfant a vu un homme émerger d'un engin étrange. Il 'était habillé de rouge, ses vêtements ressemblaient à du fer.' Il a marché à jambes raides, avait de longs cheveux et un visage velu. Ses yeux étaient grands, 'comme ceux des vaches.' "

Le site web ajoute: "près de Sainte Catherine, un enfant a vu un homme émerger d'un engin étrange. Il était 'habillé de rouge, ses vêtements ressemblaient à du fer. Il a marché avec ses jambes raides, avait de longs cheveux et un visage velu. Ses yeux étaient grands, comme ceux des vaches.'"

Et: "on a observé un objet. Des effets électromagnétiques et physiologiques ont été notés. Un disque avec un dôme rouge, d'environ 10 pieds de large, a été observé par un témoin de 40 ans masculin sur une route (Fisch; Poissons; Schoubrenner; Ujvari, L). un bruit de pleurnicherie a été entendu. Un humanoïde, portant un casque, a été vu."

Et: "Un enfant a vu un homme émerger d'un engin étrange. Il 'était habillé en rouge, ses vêtements comme le fer. Il a marché avec ses jambes raides, avait de longs cheveux et un visage velu. Ses yeux étaient grands, comme une vache.' Aucune autre information."

Le site web indique que la classification Vallee du cas est: "RR4: Le témoin a été enlevé."

Les sources sont indiquées comme Webb, David, HUMCAT: Catalogue of Humanoid Reports; Guieu, Jimmy, Flying Saucers Come from Another World, Citadel, New York, 1956; Bowen, Charles, The Humanoids: FSR Special Edition No. 1, FSR, Londres, 1966; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966; Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01); Vallee, Jacques, A Century of Landings (N = 923), (dans JVallee04), Chicago, 1969; Vallee, Jacques, Passport to Magonia, Henry Regnery, Chicago, 1969; Schoenherr, Luis, Computerized Catalog (N = 3173); Carrouges, Michel, Les Apparitions de Martiens, Fayard, Paris, 1963; Hall, Richard H., The UFO Evidence, NICAP, Washington, 1964; Flying Saucers, Flying Saucers Magazine, (Palmer); Delaire, J. Bernard, UFO Register Volume 7 (1976), Data Research, Oxford, 1976; Coupures de Journaux; Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002; Rosales, Albert, Humanoid Sighting Reports Database.

[Ref. ud2:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 24 octobre 1954 à 17:30, à Les Egots, près de Ste Catherine, France, "Enfant a vu humanoïde émergeant d'engin étrange. Il 'était habillé de rouge, ses vêtements ressemblaient au fer. Il a marché avec ses jambes raides, avait de longs cheveux et un visage velu. Ses yeux étaient grands, comme des vaches.'"

Le site web comment que c'était "une rencontre rapprochée avec un engin non identifié et ses occupants. Un enfant masculin (Ujvari) a observé un objet. Un être aux yeux ronds, portant un costume métallique rouge, a été vu. "

Les sources sont indiquées comme Webb, David, HUMCAT: Catalogue of Humanoid Reports; Bowen, Charles, The Humanoids: FSR Special Edition No. 1, FSR, Londres, 1966; Pereira, Jader U., Les Extra-Terrestres, Phenomenes Spatiaux, Paris, 1974; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, A Century of Landings (N = 923), (dans JVallee04), Chicago, 1969; Schoenherr, Luis, Computerized Catalog (N = 3173); Delaire, J. Bernard, UFO Register Volume 7 (1976), Data Research, Oxford, 1976; Hatch, Larry, *U* computer database, Author, Redwood City, 2002.

[Ref. pr1:] PETER ROGERSON:

24 octobre 1954 1730 hrs.

LES EGOTS (RHONE : FRANCE)

Près de Ste. Catherine un enfant a vu un être émerger d'un engin étrange. C'était une créature aux cheveux longs, un visage poilu et de grands yeux comme ceux des vaches.. Il était vêtu d'habits rouges "comme le fer" et marchait avec ses jambes raides.

Vallee cas 305 citant des sources "personelles".

[Ref. ta1:] SITE WEB "THINK ABOUT IT":

Date: 24 octobre 1954

Lieu: Les Egots France

Heure: 1730

Résumé: Un enfant a vu un homme sorti d'une étrange engin. Il était "habillé en rouge, ses vêtements comme le fer. Il marchait avec les jambes raides, avait de longs cheveux & un visage poilu. Ses yeux étaient grands, comme une vache." Aucune autre information.

Source: Jacques Vallee, Passport to Magonia 305

[Ref. ni1:] "THE NICAP WEBSITE":

*24 oct. 1954 - A 17h30 à Les Egots, Rhône, France, près de Sainte-Catherine, un enfant a vu un homme sortir d'un étrange engin. Il était "habillé en rouge, ses vêtements ressemblaient à du fer." Il marchait les jambes raides, et avait les cheveux longs et un visage poilu. Ses yeux étaient grands, "comme ceux des vaches." (Source: Jacques Vallee, Passport to Magonia, A Century of Landings, pp. 237-238, cas 305; David F. Webb & Ted Bloecher, HUMCAT: Catalogue of Humanoid Reports, cas n° 1954-115 (A0323)).

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas 7 fois au lieu d'une:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19540000 00.00.1954 Sainte Catherine France
19541024 24.10.1954 Les Egots France 17.30 CE III
19541024 24.10.1954 Les Egots France 17.30 CE III
19541024 24.10.1954 Les Egots France 17.30 CE III
19541024 24.10.1954 Ste Catherine France 17.30 CE III
19541024 24.10.1954 Ste Catherine France 17.30 CE III
19541024 24.10.1954 Ste Catherine France 17.30 CE III

Notes:

Jacques Vallée indique comme lieu "Les Egots près de Sainte Catherine", ce en quoi Barthel et Brucker semblent suggérer que cela aurait été pour dresser des obstacles à la vérification. Toutefois, l'article de l'époque dans le journal "La Dépêche Liberté" indique bel et bien "Les Egots près de Sainte Catherine." Jacques Vallée n'aurait donc pas du être mis en cause sur ce point, si ce n'est pour manque de vérification de l'orthographe d'un lieu-dit!

Barthel et Brucker sont par ailleurs les seuls à parler de "plusieurs enfants." Il n'y a que Janine Séon qui soit mentionnée dans toutes les autres sources. Si, comme l'affirment Barthel et Brucker, la mère "d'une des filles sourit", cela implique qu'ils lui ont parlé en personne et non au téléphone. L'ufologue Jean Sider a remarqué que Barthel et Brucker ont inventé certaines de leurs enquêtes; ici, leur affirmation de plusieurs témoins alors qu'il n'y en a clairement qu'un dans les journaux qui n'auraient pas manqué d'en indiquer d'autres s'il y en avait eu et si l'on croit l'accusation de sensationnalisme des journaux par ces mêmes auteurs.

Barthel et Brucker disent que le lieu-dit n'est pas les Egots mais les Egauts. Effectivement, le seul lieu-dit "les Egauts" que j'ai pu trouver en France est près de Saint-Just-en-Bas, qui comme Rive-de-Gier est dans le département de la Loire et non dans le Rhône, la ville la plus proche étant Saint-Etienne, où se trouve justement le journal rapportant les faits. Comme cela peut se déduire de Barthel et Brucker, le journal se trompe avec "Catherine-sur-Riverie" qui est "Catherine-sous-Riverie" dans le Rhône, qui est tout de même à plus de 70 kilomètre du lieu-dit "Les Egauts" près de Saint-Just-en-Bas, tandis que Rive-de-Gier est à 20 kilomètres des lieux. Nous sommes donc probablement bien dans le département de la Loire, Région Rhône-Alpes, quelque part dans les environs de Saint-Just-en-Bas et Rive-de-Gier.

Reste "La Croix du Chatelard." Il y a bien une "Croix du Chatelard" en Maurienne bien loin de là, un quasi sommet alpin qui n'a rien d'un côteau boisé. Il y a par contre un Bois du Chatelard qui domine la vallée du Gier, dans un paysage orné de nombreuses croix dont la plus ancienne date de 1533.

Explications:

Non encore recherchée. Il n'y a là cependant que juste un récit d'une petite fille.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Sainte-Catherine-sur-Riverie, Les Egots, Rhône, Rhône-Alpes, enfant, homme, engin, vêtements, rouges, fer, raide, jambes, marche, cheveux, longs, poils, poilus, yeux, grands, vache, canular

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 4 janvier 2006 Première publication.
1.0 Patrick Gross 12 février 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [go1], [dj1], [jb1], [jb2], [lc1], [ud1], [ud2].
1.1 Patrick Gross 14 août 2013 Addition [pr1].
1.2 Patrick Gross 10 octobre 2014 Addition [ta1].
1.3 Patrick Gross 24 octobre 2014 Addition [ni1].
1.4 Patrick Gross 7 octobre 2016 Addition [sa1].
1.5 Patrick Gross 14 décembre 2016 Additions [lg1], [ub1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 décembre 2016.