Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

Soucoupes volantes dans Paris-Presse, 17 octobre 1954:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Paris-Presse, Paris, France, page 5, le 17 octobre 1954.

Scan

Un cycliste d'Antibes
a failli écraser
un cigare volant

Un cycliste de Biot, près d'Antibes, a frisé une catastrophe: il a failli entrer en collision avec un cigare volant qui stationnait sur la route.

- Je n'ai eu, dit-il, que le temps de freiner... Devant moi: une sorte de cylindre, terminé par une queue métallique de couleur grise. L'engin est parti à la verticale avec un léger sifflement.

"Surtout, ne révélez pas mon nom, je ne voudrais pas que l'on me prenne pour un fada", a demandé le témoin en contant son histoire au premier adjoint de la mairie d'Antibes.

Quelques heures plus tard des ouvriers annonçaient qu'ils avaient vu eux aussi le cigare. Le journal "L'Indépendant" d'Antibes a sorti une édition spéciale.

Le Midi, actuellement, est envahi par les soucoupes. Les Martiens doivent craindre le froid...

On a vu au-dessus de Nice un disque de couleur orange, au-dessus de Cannes un "engin jaune à queue verte"; des vendangeurs du Var ont aperçu un cigare volant blanc et bleu. Un retraité a rencontré, à proximité de la piscine de Perpignan, un Martien vêtu en scaphandrier, descendu d'une grande sphère rougeâtre, qui s'est envolée sans laisser de traces.

Quant au cigare volant de Fontaine-de-Vaucluse, il s'est avéré, après enquête, que ce n'était qu'un fantôme de soucoupe. Les habitants de la localité, maire en tête, affirment qu'ils l'ont bien vu. Mais les deux pilotes de chasse envoyés à sa poursuite l'ont vainement cherché dans le ciel. Ils n'ont pas même distingué le moindre ballon-sonde. On devait signaler un autre cigare un peu plus tard à la frontière italienne, mais cette fois personne ne se dérangea.

On a vu, d'ailleurs, de nombreux cigares, hier, en Italie. L'information la plus curieuse concerne un qui aurait atterri près de Rovigo: à l'endroit d'où les habitants affirment l'avoir vu décoller s'ouvre un cratère de six mètres de diamètre et six peupliers qui se dressaient à proximité ont été à demi carbonisés.

Enfin hier après-midi, les habitants de Tulle et de Brive ont examiné à la jumelle une gigantesque "ampoule de Sérum" qui a survolé la région jusqu'à la tombée de la nuit. On l'a vue aussi de la station météorologique du Puy-Chadrac et de celle de Rueyres (Cantal), mais les observateurs la comparent à une olive surmontée d'une antenne...


LUNDI, la suite de notre enquête:

"Ce qu'il faut savoir sur les soucoupes volantes"

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 4 janvier 2020.