ALSACAT -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

ALSACAT:

ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas de Kaysersberg, le 1 janvier 1982:

Numéro de cas:

ALSACAT-1982-01-01-KAYSERSBERG--1

Résumé:

Données:

Données temporelles:

Date: 1 janvier 1982
Heure:
Durée:
Date du premier rapport connu:
Délai de rapport:

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Kaysersberg
Lieu:
Latitude:
Longitude:
Rayon d'incertitude:

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: ?
Nombre de témoins connus: ?
Nombre de témoins nommés: ?
Ages des témoins: ?
Types de témoins: ?

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: ?
Type de lieu: ?
Conditions d'éclairage: Nuit
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: Non
Départ OVNI observé: Non
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: Etonnés.
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Hynek: ?
ALSACAT: ?

Sources:

[Ref. ldl1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Scan.

Enquête de J. Journot

Phénomène à Kaysersberg (Ht-Rhin)

DATE: Vendredi 1er Janvier 1982

Heure: 17 h 30 environ

TEMOINS: M onsieur X et Madame Y épouse de Mr X (33 et 32 ans) (Anonymat demandé)

Mr X est agent de police municipale, Mme Y est sans profession (a été témoin d'un phénomène dans la nuit du 22 au 23 juillet 1981).

LIEU: (68) KAYSERSBERG - direction Sud-Est vers Nord-Ouest (carte Michelin 1 /200 000 ème pli 17)

METEO: Temps frais - passages nuageux - Etoiles et lune visibles par intermittence.

LES FAITS:

Madame Y tricotait devant la télévision. Elle leva la tête et regarda par une fenêtre du salon (direction ouest). Elle aperçut une boule blanche éblouissante, stationnaire, au-dessus de la montagne vers les lieux dits "Rehbach" et "Rubenhaag" dont les sommets atteignent 600 m d'altitude environ (vers la commune de LABAROCHE). Elle appela alors son mari qui lisait précisément un article du journal des "Dernières Nouvelles d'Alsace" sur les OVNIS (que j'avais fait passer dans la presse pour faire connaître mes activités, LDLN, ainsi que cel les de notre groupement de Guebwiller: le CHEPA). Coïncidence?...

Monsieur X vint à la fenêtre: "Je vis une boule de couleur "blanc-jaune", plus grosse qu'une lampe torche. Après 10 mn environ, la lumière a baissé d'intensité . Elle se rétrécissait, comme si on diminuait le faisceau lumineux d'une lampe torche, de moitié à peu près de sa grosseur initiale, ne scintillait plus. Puis au bout de 1 à 2 mn, elle reprenait la même grosseur, luminosité et scintillement. Tout en effectuant ce phénomène, cette boule se déplaçait vers la droite, doucement, tout en descendant, lentement. J'en étais sûr puisque j'avais pris un toit comme point de repère. Cette observation dura 25 mn environ. De temps à autre je faisais de rapides va et vient entre la cuisine et la fenêtre du salon. Puis, vers 17 h 55, en revenant de la cuisine, je n'ai plus rien vu".

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES:

- La lune était visible, cachée parfois par les passages nuageux, sur la gauche du phénomène (1er quartier le dimanche 3 janvier)

- Mr X a regardé le phénomène avec ses jumelles 7 x 50. Mais la lumière se diffusait plus et il le voyait mieux à l'oeil nu.

- Cette observation fut faite fenêtre ouverte.

- La couleur ne varia jamais.

CONCLUSION: - Difficile que cela soit une étoile (qui est beaucoup plus petite que ce qui a été observé) ou Vénus, car jamais aucun nuage ne cacha cette boule lumineuse.

- Les témoins sont toujours sceptiques sur les phénomènes OVNIS malgré que ce soit la deuxième observation faite par Mme Y en 5 mois.

- Mr X porte des lunettes pour lire mais il voit très bien de loin.

- Je connais personnellement ce couple, absolument digne de foi et qui ne recherche absolument pas la publicité.

Commentaires de F. L.

Nous avons là une observation très ordinaire si ce n'était sa durée inhabituelle. Il n'y a que

Scan.

Vénus se couchant à 20 h 35 à l'heure de Paris le 1er janvier 1982 qui aurait pu prêter à confusion.

Les croquis fournis ne donnant aucune indication d'azimuts il est difficile de la mettre en cause mais cela reste une possibilité.

Il faut cependant mentionner que le département du Haut-Rhin, outre que BAVIC en traverse le sud, est bien pourvu en observations depuis 1952. On en compte 110 dans nos archives, et il est certain que ce nombre ne représente qu'une faible partie de la réalité.

Si, autour de KAYSERSBERG comme centre, on trace un cercle de 15 km de rayon (bonne distance de vision pour un phénomène du type observé) on trouve comme observations (carte Michelin n° 62 plis 17-18-19) en tournant de gauche à droite: Ste Marie-aux-Mines: 20.5.52; Bergheim: 9.1.54; Colmar: 31.5.52, 20.3.77; Wintzenheim: 18.1.54;Eguisheim: 14.10.54; Voegtshoffen: 12 et 14.11.72; Munster: 18.10.78; Lutterbach [sic]: 1951, 53, 68, et 22.2.77; Labaroche: 7.7.67;Soultzeren: 17.12.75; Lapoutroie: 14.10.54. Soit un total de 16 observations, dont 12 sont concentrées au sud, où , à 20 km de Kaysersberg, se situe la source d'hélium de Soultzmatt où une observation a été faite le 18.10.54.

A l'intérieur du périmètre mentionné on trouve au moins deux sources minérales fréquentées: Soultzbach-les-Bains et Ribeauvillé. De nombreux gisements mètallifères.

Je ne serais pas complet si je ne signalais pas, à 5 km au sud de Kaysersberg, TROIS-EPIS, où aurait eu lieu le 3 mai 1941 une apparition de la Vierge. Une lumière éblouissante enveloppa le témoin et la Vierge lui apparut, tenant dans une main un glaçon et dans l'autre une tige de blé avec trois épis jumelés. (Voir plus amples détails dans le Guide de la France religieuse et mystique: édit Tchou 1969).

[Ref. ldl1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Scan.

Michel Figuet

Vénus mon amie

Vénus n'a pas encore terminé sa carrière de trompe l'oeil.

En lisant avec attention l'enquête de M. J. Journot dans LDLN n° 221-222 p. 31, je me suis aperçu que le phénomène observé le 1 janvier 1982 à Kaysersberg (Haut-Rhin) vers 17 h 30 n'était en réalité que l'étoile du Berger.

Dans l'Ardèche le même jour et à la même heure, des cibistes du plateau de Vernoux faisaient la même confusion. Le correspondant du "Dauphiné-Libéré" de Vernoux a reconnu son erreur sur la fréquence 27 Mhz. Voici.

Le n° de la carte Michelin n'est pas précisé dans l'enquête de M. J. Journot, donc je cherche Kaysersberg sur l'index Atlas Oberthur et je retrouve ce lieu sur la carte Michelin n ° 62. Le pli indiqué par l'enquêteur n'est pas le bon, il s'agit du pli 18. Je trace une droite en direction de Labaroche au S-O. Le déplacement du phénomènedirection Sud-Est vers Nord-Ouest est donc faux.

La boule lumineuse blanc-jaune se déplaçait vers la droite et descendait vers l'Ouest derrière le massif montagneux (sommet à 883 m et Labaroche à 750 m). VENUS en site élevé descendait lentement de gauche à droite par rapport aux observateurs et en aucun cas ne se dirigeait vers le Nord-Ouest.

L'inclinaison de Vénus n'est pas calculable comme pour un bâtiment en mer par exemple. Dans ce cas un timonier peut facilement calculer le cap d'un navire en connaissant son azimut et même sa vitesse en reportant son azimut toutes les 3 mn sur une table traçante. Les deux témoins ont signalé que la lumière baissait d'intensité, ne scintillait plus puis reprenait la même grosseur, intensité et scinttïlement au bout d'une à deux minutes.

Les conditions météorologiques nous apprennent le passage de nuages et que les étoiles sont visibles par intermittence. Les nuages étaient donc la cause de la diminution de l'intensité lumineuse de Vénus.

Commentaire de M. Lagarde p. 32: "Les croquis fournis ne donnant aucune indication d'azimuts il est difficile de mettre Vénus en cause mais cela reste une possibilité."

Cette possibilité est bien la bonne car le N est mentionné sur le croquis.

Ce couple absolument digne de foi a confondu avec un phénomène astronomique. L'erreur est humaine.

La lecture d'un article de presse sur le phénomène OVNI a-t-elle joué le rôle de déclencheur psychologique: Vénus = OVNI? (Lever de Vénus : affaire de la Caravelle dans LDLN 217-218; cas du "Hérisson volant" dans LDLN 186). [... autres cas...]

Discussion:

Evaluation:

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross ZZZ Création, [1].
1.0 Patrick Gross ZZZ Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le ZZZ.