ALSACAT -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

ALSACAT:

Comme son nom le suggère, ALSACAT est mon catalogue exhaustif à terme des affaires d'OVNIS en Alsace, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ALSACAT donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier. Un index général et des sous-catalogues thématiques donnent accès à ces dossiers Alsaciens.

Cas précédent Cas suivant >

Cas de Sainte-Marie-aux-Mines, le 20 mai 1952:

Numéro de cas:

ALSACAT-1952-05-20-SAINTEMARIEAUXMINES-1

Résumé:

Dans le magazine d'ufologie Lumières Dans la Nuit N° 221-222, de novembre - décembre 1982, J. Journot raportait son enquête sur un cas à Kaysersberg en 1982; à cette occasion, l'ufologue Fernand Lagarde commentait, et listait un certain nombre d'autres observations autour de cette ville au cours des ans, dont une observation à Sainte-Marie-aux-Mines le 20 mai 1952.

Données:

Données temporelles:

Date: 20 mai 1952
Heure: ?
Durée: ?
Date du premier rapport connu: 1982
Délai de rapport: Jours, 3 décennies.

Données géographiques:

Département: Haut-Rhin
Commune: Sainte-Marie-aux-Mines
Lieu: ?
Latitude: 48.245
Longitude: 7.182
Rayon d'incertitude: 8 km

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: ?
Nombre de témoins connus: ?
Nombre de témoins nommés: ?
Ages des témoins: ?
Types de témoins: ?

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: ?
Type de lieu: ?
Conditions d'éclairage: ?
OVNI observé: Oui
Arrivée OVNI observée: ?
Départ OVNI observé: ?
Entité(s): Non
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Hynek: ?
ALSACAT: Informations totalement insuffisantes.

Sources:

[Ref. ldl1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

Scan.

[...]

Il faut cependant mentionner que le département du Haut-Rhin, outre que BAVIC en traverse le sud, est bien pourvu en observations depuis 1952. On en compte 110 dans nos archives, et il est certain que ce nombre ne représente qu'une faible partie de la réalité.

Si, autour de KAYSERSBERG comme centre, on trace un cercle de 15 km de rayon (bonne distance de vision pour un phénomène du type observé) on trouve comme observations (carte Michelin n° 62 plis 17-18-19) en tournant de gauche à droite: Ste Marie-aux-Mines: 20.5.52; [...autres cas...]

Notes: Dans les années 1960-1980, l'ufologue Fernand Lagarde s'était mis en tête de recherches des "connexions" entre observations d'OVNIS et, entre autres, "failles géologiques". Sans pour autant vouloir préciser ce qu'un tel lien démontrerait, il avait souvent commenté des rapports d'enquêtes d'enquêteurs locaux publiés dans le magazine d'ufologie Lumières Dans La Nuit en entendant montrer que de telles connexions géographies existaient bien.

Dans le cas de l'Alsace, la tâche est aisée: la totalité de la plaine d'Alsace est un bassin d'effondrement de l'ancienne chaîne hercynienne qui la chapeautait, dont il ne reste que les "bords" à savoir les Vosges et la Forêt-Noire de l'autre côté du Rhin en Allemagne. De ce fait, on peut assurer que toute observation en Alsace se situe sur une faille géologique! Y a-t-il quelque chose à en conclure quant à la nature des observations? A mon avis, absolument rien.

Quant à "BAVIC", mentionnée par Lagarde, il s'agissait d'une ligne passant par BAyonne et VIChy, sur laquelle l'ufologue pionnier Aimé Michel avait pensé dans les années 1950, qu'il s'y était trouvé le 24 septembre 1954 un si grand nombre d'observations "alignées" que le seul hasard ne pouvait pas en rendre compte.

Michel, n'ayant pas les ressources pour aller vérifier chaque rapport d'observations, arguait que cet alignement signifiait la réalité et le caractère remarquable de ces observations puisque les hallucinations, mensonges et méprises ne sauraient se propager en ligne droite...

En réalité, le caractère "statistiquement improbable" de cet alignement a été remis en cause, mais surtout, la plupart sinon tous les cas qu'il citait pour cette journée non seulement s'expliquent par des causes triviales (méprises, canulars...), non seulement ont été mal datés et n'étaient presque jamais du 24 septembre 1954, mais encore, Aimé Michel n'avait pas du tout eu connaissance de tous les cas de cette journée-là.

Aimé Michel, à la fin des années 1960, avait admis que la "ligne BAVIC" n'avait pas de réalité; mais bien d'autres comme Fernand Lagarde ont continué à en faire la promotion, "étendant" la ligne géographiquement tout autour du monde et l'étendant temporellement à toute observation sur cette ligne quelle que soit la date, mais sans jamais vérifier qu'il y aurait bien là une quelconque anomalie statistique.

Discussion:

Carte.

Je n'ai rien trouvé d'autre au sujet de cette observation pour le moment.

Evaluation:

Informations totalement insuffisantes.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 22 juin 2021 Création, [ldl1].
1.0 Patrick Gross 22 juin 2021 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 22 juin 2021.