UFO Chile -> Documentation -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Magazines d'ufologie:

UFO Chile N°1 - Août 1967

Voici le bulletin d'ufologie du Chili "UFO Chile" N° 1, page 1, paru au Chili en août 1967. Largement introuvable jusqu'ici en dehors de cercles ufologiques chiliens, le bulletin m'a été envoyé parmi bien d'autres trésors par un ufologue chilien vétéran âgé de 87 ans en 2018, et est présenté ici pour la première fois en reproduction des pages originales, avec mes transcriptions textuelles en espagnol, en français, et en anglais.

1 2 3 4 5 6 7 8 > N° 2 N° 3

UFO Chile N° 1 page 1 août 1967

Transcription traduite en français:

QU'EST-CE QUE "OVNI CHILI?"

La première réunion de OVNI CHILI a eu lieu à la fin de 1959 et a réuni un groupe hétérogène de personnes, dont il n'en reste que quelques-unes. Certains sont partis à l'étranger, comme Miguel Arteche, au domicile duquel eut lieu cette première session, et Jorge Mas, un Espagnol né en Allemagne, qui parlait et pensait comme un Allemand. Jorge Mas a été, peut-être, le membre avec les plus grandes connaissances en matière d'OVNIS qui ait appartenu à ce groupe. Son érudition en ces matières avait des caractéristiques presque surnaturelles. Même sa culture, assez solide, s'est construite autour des OVNIS, qui en ont constitué le squelette. Pratiquement toute l'histoire de l'humanité et de l'Univers était liée aux OVNIS, selon Mas. Aucun événement humain ou cosmique n'a pu échapper à ce phénomène omniprésent. Pour lui, les OVNIS constituaient une religion, une métaphysique et peut-être une puissante raison de s'accrocher à l'existence.

Il n'y avait pas de statuts écrits dans ce groupe, malgré le fait qu'à plusieurs reprises il a été jugé nécessaire de les rédiger. Le groupe ne s'était pas non plus tenu à un plan de travail rigoureux, bien que... cela a souvent été fait selon la commodité. Les réunions étaient généralement improvisées pour écouter certaines expériences, vraiment précieuses. Cependant, le groupe a ce qu'on pourrait appeler une épine dorsale: la curiosité intime de ses membres pour en savoir plus sur les OVNIS. Et en ce sens, sans aucun doute, des choses importantes ont été faites, comme la renontre lors des réunions de témoins de phénomènes volants non identifiés, dont certains peuvent être comptés parmi les plus extraordinaires dont a témoigné "l'homme né d'une femme", pour paraphraser Shakespeare.

Et le seul fait qu'un groupe qui cherche des connaissances, comme les anti-gnostiques, enrichisse cela avec les expériences rapportées par des personnes dignes de crédit, et dont le bagage intellectuel et moral dément tout doute, signifie qu'il remplit un but spécifique et précieux.

Quel sera le sort de OVNI CHILI? Nos préoccupations se concrétiseront-elles dans un livre qui rassemble les documents accumulés, ou dans une publication périodique qui atteindra progressivement une diffusion plus large? Peut-être ce dernier but est-il celui qui convient le mieux au groupe, et celui qui peut être le plus utile à ceux qui ne lui appartiennent pas, mais qui sont également troublés par cette énigme excitante.

Et, en passant, notre meilleur destin sera, comme pour nos membres, celui de continuer d'exister et de chercher de nouveaux témoignages.

HUGO CORREA
Fondateur d'OVNI CHILI

Transcription originale en espagnol:

¿QUE ES "UFO CHILE?"

La primera reunión de UFO CHILE se efectuó a fines de 1959, y a ella asistió un conjunto heterogéneo de personas, de las cuales solamente unas pocas permanecen. Algunas se han marchado al extranjero, como Miguel Arteche, en cuya casa se efectuó esta primera sesión, y Jorge Mas, un español nacido en Alemania, que hablaba y pensaba como alemán. Jorge Mas ha sido, tal vez, el miembro con mayores coñocimientos en materia de UFOS que haya pertenecido a este grupo. Su erudición en estos asuntos revestía caracteres casi sobrenaturales. Incluso su cultura, bastante sólida, se construyó en torno a los UFOS, los que vinieron a constituir el esqueleto de aquella. Prácticamente toda la historia de la humanidad y del Universo se vinculaba con los UFOS, según Mas. Ningún hecho humano o cósmico podía sustraerse a este omnipresente fenómeno. Para él los UFOS constituían una religión, una metafísica, y quizá, una poderosa razón para aferrarse a la existencia.

No existían estatutos escritos en este grupo, a pesar de que en varias oportunidades se creyó necesario establecerlos. Tampoco el grupo se había ceñido a un plan de trabajo riguroso, aunque en muchas ocasiones se hizo constar su conveniencia. Las reuniones por lo general se improvisaban para escuchar determinadas experiencias, de veras valiosas. Sin embargo, el grupo posee lo que podríamos llamar una columna vertebral: la curiosidad íntima de sus componentes por saber más sobre UFOS. Y en es te sentido, sin duda, se han hecho cosas de importancia, como el haber llevado a las reuniones testigos de fenómenos voladores no identi[icados, algunos de los cuales pueden contarse entre los más extraordinarios presenciados por l'hombre nacido de mujer'", glosando a Shakespeare.

Y el sólo hecho de que un grupo que busca el conocimiento, como las anti· guas gnosi s, enriquezca aquel con las experiencias relatadas por personas dignas de crédito, y cuyos antecedentes intelectuales y morales re si stirian cualquiera impugnación, significa que está cumpliendo con una finalidad especifica y valiosa.

¿Cuál será el destino de UFO - CHILE? ¿Se materializarán sus inquietudes en un libro que reuna los anteceaentes acumulados, o en una publicación periódica que paulatinamente alcance una mayor difusión? Quizá sea esta última meta la que más convenga al grupo, y la que mayor utilidad pueda prestar a quienes no pertenecen a él, pero que con la misma intensidad se inquietan por este apasionante enigma.

Y, por cierto, su mejor destino será, en cuanto a sus miembros, el que siga existiendo y buscando nuevos testimonios.

HUGO CORREA
Fundador de UFO CHILE

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 10 avril 2018.