Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les cas incontournables:

Hillsdale, Michigan, 1966, le fameux cas dit du "Gaz des marais":

C'est là le cas qui a convaincu le sceptique absolu J. Allen Hynek, employé par l'armée US pour trouver des explications naturelles aux observations d'OVNI, qu'il devait admettre devant le public qu'il y a quelque chose de vrai dans ces rapports d'OVNIS que les militaires minimisaient.
Michigan 1966

Les ufologues disent quelquefois que les sceptiques sont des gens qui n'ont tout simplement pas encore été confrontés eux-mêmes au phénomène. Josef Allen Hynek, qui a inventé l'expression "rencontre rapprochée," pourrait en convenir. Comme avec le cas de Bentwaters, des niveaux anormalement élevés de radiations ont été également trouvés à l'emplacement de l'observation de Hillsdale.

Hynek était professeur d'astronomie, astronome, et astrophysicien à l'Université de Chicago, et sceptique convaincu, qui travaillait comme conseiller scientifique du projet Blue Book de l'Armée de l'Air. Et il a changé d'avis. Le cas qui a déclenché sa "conversion" publique s'est produit dans le comté de Hillsdale, Michigan, le 21 mars 1966, et qui fait l'objet de la photo ci-dessus.

Vers environ 22:30 une résidente du dortoir des femmes de l'Université de Hillsdale a rapporté qu'il y avait un objet étrange dans le ciel au Directeur de la Défense Civile du Conté William E. Van Horn, lequel a répondu à l'appel et a confirmé qu'un objet rougeoyant lumineux rebondissait en effet à travers un creux voisin puis décolla. J. Allen Hynek, a d'emblée écarté l'observation de Hillsdale en disant qu'il s'agit de gaz des marais ou feux follets. Dans un délai de deux semaines, cependant, il a changé non seulement son avis au sujet de cette observation, mais il a aussi changé de côté dans le grand débat sur les OVNIS.

Peut-être était-ce le contenu du rapport de Van Horn qui a précipité la conversion. Plus probablement, c'était son désespoir de devoir conserver une attitude intenable en public en niant les OVNIS pour le bénéfice de pouvoir consulter les rapports d'OVNI rassemblés par l'Air Force. L'analyse du sol a prouvé que sur la zone même où le "gaz de marais" avait atterri, les niveaux de rayonnement étaient plus élevés que dans les terrains environnants. Un indice encore plus significatif était la constatation que la terre a été également contaminée avec du bore, un élément employé pour ralentir les réactions en chaîne nucléaires.

Le rapport Van Horn:

Les nouvelles informations additionnelles sur le fameux cas du "swamp gas" de 1966 ont fait surface en 1984 seulement.

Le matériel se compose d'une parution publié alors par William E. Van Horn, directeur civil de la défense pour le comté de Hillsdale, Michigan. La parution est un rapport jusqu'ici non édité, du laboratoire ayant réalisé l'analyse scientifique des formes de vies, du col, de l'eau dans le secteur de l'atterrissage de l'OVNI. Voici des extraits de ce rapport:

Dans la soirée du 21 mars 1966 à 22:32, un appel a été reçu du Nouveau Dortoir des femmes de l'Université de Hillsdale par le bureau de la défense civile... d'une étudiante signalant qu'une sorte d'engin était descendu du Nord-Est, avait clignoté en passant près du dortoir et avait disparu au Sud. A ce moment comme par la suite, la fille a décrit son observation de lumières rouge, vertes et blanches qui pulsaient. Il y a eu 17 étudiants de l'Université qui ont fait cette observation.

Vers 23:00, un deuxième appel a été fait par la fille au bureau civil de la défense les informant que l'objet était réapparu et s'était rapproché du sol à approximativement un demi mille du dortoir. Van Horn a immédiatement réclamé l'aide du département de police et trois voitures plus lui-même se sont rendues dans un secteur à deux milles du dortoir à l'Est. Van Horn a fouillé le secteur à un demi mille du dortoir et après qu'il n'ait rien pu localiser, il est immédiatement revenu au dortoir.

A son arrivée au dortoir, il a été escorté au deuxième étage et conduit dans une salle faisant face à l'Est, d'où il a fait l'observation suivante. Il a observé qu'il y avait un objet qui était à une distance approximative de 1.500 à 1.700 pieds de lui... posé dans un creux du terrain... Les deux lumières qu'il a vues lors de cette première observation étaient faiblement orange du côté droit et d'un blanc sale du côté gauche. Après avoir observé ceci pendant une période d'environ 10 minutes, les lumières ont commencé à devenir plus brillantes, la faible lueur orange est devenue rouge et de couleur bien marquée, et le blanc sale est devenu un blanc brillant. Alors que les lumières devenaient plus brillantes, l'objet ou le véhicule a commencé à s'élever.

Il s'était élevé à une hauteur approximativement de 100 à 150 pieds, s'arrêta momentanément et a recommencé à descendre. Ceci s'est produit plusieurs fois. En même temps qu'il descendait, une lueur du côté opposé est apparue part et il pu voir qu'il avait une surface convexe.

Le véhicule a été également observé en train de se déplacer bien vers la gauche, et de gauche à droite, et a continué ainsi sans heurts. Les montées et les descentes se faisaient à une vitesse estimé à 25 à 30 pieds par minute (*). A aucun moment, les témoins ne purent entendre quelque type de son que ce soit.

Vers environ 04:30 du matin, les témoins qui observaient encore la scène ont noté que les lumières disparurent et ce fut tout ce qui fut observé.

Le secteur de cette observation n'était nullement un marais mais plutôt une zone qui était entretenue par le Hillsdale College comme parc.

(*) Ceci a été estimé à partir de l'expérience de Van Horn en tant que pilote commercial.

Les résultat de laboratoire pour le cas du "gaz des marais":

Note:

Le rapport a donné les résultats détaillés des essais faits sur le sol, les plantes, l'eau, et les animaux à proximité de l'emplacement d'atterrissage de l'OVNI. C'est là seulement les conclusions tirées par le laboratoire. Pour le rapport circonstancié, s'en enquérir au CUFON, (Computer UFO Nework) P.O.Box 832, île de Mercer, WA 98040, Etats-Unis.

CONCLUSIONS :

  1. SOL: Le sol dépassait le seuil normal de radiations et avait également une teneur anormalement élevée en bore.
  2. PLANTES: Les végétaux dégageaient un taux anormalement élevé de radiations. Les pigments bleus ne purent être retrouvés lors des essais et ont été présumés détruits, mais ceci n'a pas semblé affecter le métabolisme des plantes.
  3. ANIMAUX: Les crustacés et amphibiens ont été exposé à des rayonnements plus élevés que la normale mais le rayonnement le plus élevé a été enregistré sur les amphibiens. Les amphibiens étaient également notablement plus affectés que les crustacés.
  4. MINERAUX: Les roches sédimentaires étaient légèrement plus irradiées que les roches ignées et métamorphiques. Il n'y avait aucun autre changement chimique ou structurel.
  5. EAU: Tous les végétaux et animaux microscopiques étaient morts. L'eau dépassait les taux de radiations normaux et contenait du bore en quantité anormalement élevée.
  6. ENVIRONMENT: L'environnement dépassait les taux de radiations normaux et il a contenu un peu de bore qui est étranger à ce sol.
  7. CONCLUSION PRINCIPALE: Le secteur contenait un montant de rayonnement anormalement élevé d'une certaine source inconnue. En outre, Le secteur contenait étrangement du bore qui a été trouvé dans l'eau et le sol. Ces deux faits sont les seuls qui pourraient résulter de la présence d'un OVNI. A notre avis, nous ne disons pas qu'il y avait eu un forcément des OVNIS, mais également ne savons pas expliquer ces deux faits. Cependant, nous croyons que ce ne pouvait pas être du à des gaz de marais en raison des vents forts lors de la nuit de l'observation. Avec ce vent important le gaz n'aurait pas formé une masse et ne serait pas demeuré stationnaire. Nous ne croyons également pas que c'était une farce parce que nous avons fouillé avec attention le secteur pour trouver quelque signe que ce soit qui pourrait expliquer le phénomène.

NOTE: L'affaiblissement radioactif était de 0,6 milliröntgens par heure pendant trois heures.

Dans la presse:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 12 mai 2007