France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

18 octobre 1954, Aire-sur-la-Lys, Pas-de-Calais:

Référence pour ce cas: 18-oct-54-Aire-sur-la-Lys. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le 21 octobre 1954, la presse française rapportait brièvement que près d'Aire-sur-la-Lys, un ouvrier des aciéries d'Isbergues avait vu "un engin lumineux de forme ronde descendre lentement". Le témoin aurait dit que lorsque l'engin a touché le sol à près de trois kilomètres de lui, un éclair avait illuminé le ciel. De nombreux habitants avaient "confirmé avoir vu, non le bolide, mais le ciel illuminé." On n'avait a trouvé nulle trace de "l'engin" qui serait tombé.

A partir de sources de presse, Jacques Vallée avait résumé l'affaire en se trompant de date, donnant le 15 octobre 1954, en omettant la mention d'un "bolide" et ne reconnaissant pas un météore, faisant de ceci un atterrissage d'OVNIS. Le témoin travaillait aux aciéries Isbergues, Vallée avait cru qu'il s'agissait du nom du lieu d'observation. Bien des auteurs reprendront cette version erronée.

Les ufologues Garreau et Lavier racontaient que le soi-disant engin "s'est posé doucement dans la campagne, à 200 ou 300 mètres du témoin". Les ufologues Figuet et Ruchon donnaient une heure erronée de 19:30, là où Vallée avait seulement dit que c'était de nuit.

En 2016, l'ufologue "sceptique" Dominique Caudron, qui est du Nord de la France, notait que ce n'était pas un atterrissage, que cela n'avait pas eu lieu le 15 octobre 1954 mais le 18 octobre 1954, et que le journal local La Voix du Nord, édition de Saint-Omer du 20 octobre 1954, en page 6, donnait la version réelle, parlant de la chute d'un bolide:

Lundi, (donc le 18 octobre 1954), vers 21:15, Mr. Robert Boon, demeurant rue du Doyen à Aire-sur-la-Lys, revenait des Aciéries d'Isbergues et roulait seul à bicyclette quand entre La Roupie et La Lacque, il a vu une boule lumineuse qu'il situait entre le hameau de Hourleron et le village de Thiennes.

C'était "un bolide, en forme de ballon", qui lui paraissait de la distance qu'il estimait à 4 kilomètres avoir un diamètre d'un mètre.

Robert Boon a été aveuglé par un éclair fulgurant, "jaillissant vraisemblablement à l'instant où le météore touchait terre et se volatilisait", disait le journal.

Rapports:

[Ref. cm1] JOURNAL "CENTRE-MATIN":

Scan

Après les soucoupes
les assiettes volantes

Les "soucoupes volantes" continuent de défrayer la chronique. A vrai dire, il s'agirait cette fois, non plus de soucoupes, mais d'assiettes.

Un cultivateur de Villepinte (Aude), M. Rouquet, a déclaré avoir aperçu, avant-hier soir, vers 23 h. 30, un disque lumineux de couleur orange se dirigeant vers l'ouest. L'engin s'arrêta au-dessus du territoire de la commune de Laurabuc, resta immobile durant un quart d'heure environ, puis repartit et disparut. Les parents de M. Rouquet, avertis par leur fils, assistèrent à ce départ.

A quelques kilomètres de Villepinte, des habitants de Bram et de Villasavary ont aperçu avant-hier, entre 23 heures et 24 heures, un disque lumineux qui se déplaçait à très vive allure. Il offrait la particularité de changer de couleur.

Avant-hier soir également, plusieurs habitants de Tréveneuc (Côtes-du-Nord) ont déclaré avoir aperçu un disque volant qui planait au-dessus de la mer. Le même phénomène a été observé à Saint-Quay-Portrieux par un boucher et une institutrice.

Enfin, près d'Aire-sur-la-Lys, un ouvrier des aciéries d'Isbergues, a vu un engin lumineux de forme ronde descendre lentement. Quand it toucha le sol, a poursuivi le témoin, à près de trois kilomètres de moi, un éclair illumina le ciel." De nombreux habitants ont confirmé avoir vu, non le bolide, mais le ciel illuminé. Quant à l'engin, qui serait tombé, on n'en a trouvé nulle trace.

Cependant, un autre témoignage, celui-ci vieux de neufs jours, est venu apporter quelques détails sur une "soucoupe volante": le 10 octobre, M. Roger Thiriet se rendait, vers 6h. 30, à Ecrouves, où il est surveillant au centre pénitentiaire. Soudain, à travers un brouillard assez dense, il vit une soucoupe couleur d'aluminium. Elle avait environ 2 m. 40 de diamètre, et 1 m. 40 de hauteur, était coiffée d'une coupole et dotée de deux hublots. Il s'approcha, mais l'engin s'éleva sans bruit. M. Thiriet garda le silence sur ce fait, craignant d'être la risée de ses collègues et des habitants du village.

Les "assiettes volantes" en Indonésie

L'agence indonésienne Antara rapporte que, mardi soir, vers 21 heures locales, la population de Bondowoso, dans l'Est de Java, a été frappée de terreur en apercevant un disque blanc et vert qui passa à grande vitesse au-dessus de la ville et disparut en une demi-minute. Les témoins ont décrit l'objet comme une "grande assiette" animée d'un mouvement rotatif.

C'est la deuxième fois que les habitants de Bondowoso sont témoins d'un phénomène de ce genre. La première apparition d'un "étrange objet" aurait eu lieu le 25 juillet, à la même heure.

[Ref. am1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel note qu'alors que la nuit tombe, le 15 octobre, près d'Aire-sur-Lys dans le département du Pas-de-Calais, un ouvrier des aciéries d'Isbergues voit un engin lumineux de forme circulaire descendre lentement du ciel et atterrir dans la campagne:

Au moment de son atterrissage, l'objet se livre à de puissants jeux de lumières qui illuminent le ciel et sont aperçus par de nombreux témoins des villages voisins.

[Ref. am2:] AIME MICHEL:

Dans un article de 1963, parlant d'alignements d'observations, Aimé Michel mentionne:

Alors, dès le premier coup d'oeil, quelque chose se laisse reconnaître. Le 15 octobre par exemple, il y eut 8 observations: à Southend en Angleterre, une à Calais, une à Aire-sur-la-Lys, une sur la Nationale 68 entre Niffer et Kembs (frontière franco-allemande), une à l'embouchure du Pô, une à l'est de Paris, une sur la Nationale 7 au sud de Montargis, une enfin à Fouesnant, près de Quimper.

[Ref. jv5:] JACQUES VALLEE:

353 15 10 1954 15 00 2 ISBERGUES-P.DE C. F 0011 C** 305

[Ref. jv1:] JACQUES VALLEE:

268) 15 Octobre 1954, la nuit. Isbergues (France):

Un ouvrier métallurgiste observa une sphère lumineuse qui atterrit dans la campagne avoisinante, elle émit des lumières de différentes couleurs. (P 54, P 68; M 181).

[Ref. rv1:] RAYMOND VEILLITH:

[...] il faut tenir compte des cas d'atterrissages alignés (ce qui exclut évidemment ipso facto le cas d'un météore!) qui revêtent une immense importance; par exemple, le 15 octobre 1954, un alignement significatif va de Southend (embouchure de la Tamise) à Po Di Gnocca (près de l'embouchure du Pô}, et sur cette droite se trouvent cinq observations faites dont quatre atterrissages (à Southend, puis dans la banlieue sud de Calais, ensuite à Aire-sur-la-Lys, et enfin à Pô Di Gnocca).

[Ref. jv2:] JACQUES VALLEE:

15 octobre 1954, la nuit. Isbergues (France):

Un ouvrier métallurgiste observa une sphère lumineuse qui atterrit dans la campagne avoisinante, elle émit des lumières de différentes couleurs. (France-Soir, Paris-Presse 21 oct. 1954).

[Ref. gl1:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Les deux auteurs indiquent d'après des coupures de presse et leur dossiers personnel que le 15 octobre 1954, vers 19:30 à Isbergues dans le Pas-de-Calais, un ouvrier métalurgiste a vu un engin lumineux surgir à grande vitesse, perdant de l'altitude.

L'engin a ralenti progressivement et s'est posé doucement dans la campagne, à 200 ou 300 mètres du témoin, se livrant à de nombreux jeux de lumières au moment de son atterrissage. Des faisceaux lumineux ont illuminé la campagne alentour et ont été aperçu par des gens dans les villages voisins, tandis que le témoin s'en est allé au plus vite.

[Ref. ar1:] ANTONIO RIBERA:

L'auteur mentionne que l'on a signalé une série d'observations le 15 octobre 1954 dont en France, dont à Aire-sur-la-Lys.

[Ref. fr1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent que le 15 octobre 1954 à 19:30 à Aire-sur-la-Lys dans le Pas-de-Calais, un ouvrier des aciéries d'Isbergues a aperçu à la nuit tombée un engin lumineux et circulaire qui est descendu lentement et s'est posé dans un champ.

Au moment de l'atterrissage, il émit des lumières de couleurs variées, qui ont été aperçues par de nombreux témoins des villages voisins.

[Ref. jc1:] JACQUES COSTAGLIOLA:

L'auteur indique que le 15 octobre 1954, il y a eu 8 observations dont 5 alignées dont une était à Aire/Lys.

[Ref. fb1:] FABRICE BONVIN:

Fabrice Bonvin note:

Cas n029: 15/10/1954, p. 170 (Aires-sur-la-Lys [sic])

[Ref. fb2:] FABRICE BONVIN:

En un tableau, Fabrice Bonvin note des cas sélectionnés de la vague française de 1954 dont celui-ci:

Cas Nbre témoins Heures Type objets
Aire-sur-la-lys 1 4 2

[Ref. lh1] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

4141: 1954/10/15 19:30 10 2:28:00 E 50:37:00 N 3332 WEU FRN PDC 7:A

AIRE-sur-la-LYS,FR:NMRS SEP.OBS:SCP ATTERRI/FLDs:TOURNE CLRS:RAYONNE:/r8+/r49p181

RefN°138 GROSS,L.:UFOs a HISTORY-1954/10 bks Book N° 9 Page 51 : VILLE &VILLE

[Ref. dj1:] DONALD JOHNSON:

Rencontres avec des Extraterrestres Ce Jour-Là

15 octobre

[...]

1954 - Un ouvrier d'aciérie à Isbergues, France a observé une sphère lumineuse atterrissant dans la campagne cette nuit-là. Après avoir atterrir elle a émis des lumières de diverses couleurs (Sources: Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 181; Jacques Vallée, Passport to Magonia: A Century of Landings, p. 230, cas n° 268).

[...]

[Ref. jd1:] JEAN-PIERRE D'HONDT:

Cet ufologue indique que le 15 octobre 1954, à Aire sur la Lys, dans le Pas-de-Calais, "Le témoin, un ouvrier des aciéries d'Isbergues aperçoit à la nuit tombée vers 19 30, un engin lumineux et circulaire qui descend lentement et se pose dans un champ. Au moment de l'atterrissage, il émet des lumières de couleurs variées, qui sont aperçues par de nombreux témoins des villages voisins."

Les sources sont indiquées comme "Catalogue Vallée, cas n° 268. - Aimé Michel: 'A propos .des S.V', p. 221 - C. Garreau et R. Lavier: 'Face aux E.T.', p. 190-191. - France-Soir et Paris-Presse du 21/I0/1954".

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans le Pas de Calais à Aire sur la Lys le 15 octobre 1954 à 19:30 heures, "Un ouvrier des aciéries d'Isbergues aperçoit à la nuit tombée un engin lumineux et circulaire qui descend lentement et se pose dans un champ. Au moment de l'atterrissage, il émet des lumières de couleurs variées, qui sont aperçues par de nombreux témoins des villages voisins."

La source est indiquée comme "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. dj2:] DONALD JONHSON:

Donald Johnson indique qu'Aimé Michel a trouvé que le vendredi 15 octobre 1954, il y avait eu une observation à Aire-sur-la-Lys en France.

[Ref. ni1:] "THE NICAP WEBSITE":

*15 oct. 1954 - Un ouvrier d'aciérie à Isbergues, France a observé une sphère lumineuse atterrissant dans la campagne cette nuit-là. Après avoir atterrir elle a émis des lumières de diverses couleurs, (Sources: Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 181; Jacques Vallée, Passport to Magonia: A Century of Landings, p. 230, cas n° 268).

[Ref. dc2:] DOMINIQUE CAUDRON:

L'auteur se penche sur "Le mythe de l'alignement SOUPO", c'est à dire l'affirmation venue de Jacques Vallée et Aimé Michel d'un alignement de 8 observations d'OVNIS du 15 octobre 1954 en Europe. L'auteur démontre qu'aucun des cas n'est à la bonne date sauf peut-être un, que l'alignement est douteux et les observations également.

Dominique Caudron note que le cas à Aire sur La Lys n'est pas un atterrissage, et qu'il n'y pas lieu le 15 octobre 1954 mais le 18 octobre 1954, le journal local La Voix du Nord, édition de St Omer, 20 octobre 1954, page 6, disait en fait:

UN BOLIDE SERAIT TOMBÉ LUNDI SOIR ENTRE LA ROUPIE ET LA LAQUE.

Lundi, vers 21 h. 15, M. Robert Boon, demeurant rue du Doyen à Aire-sur-la-Lys, revenait des Aciéries d'Isbergues et roulait seul à bicyclette lorsque, entre La Roupie et La Lacque, il eut le regard attiré par une boule lumineuse qu'il situa entre le hameau de Hourleron et le village de Thiennes. Ce bolide, en forme de ballon, paraissait, de cette distance (4 kilomètres) avoir un diamètre d'un mètre.

M. Boon fut aveuglé par un éclair fulgurant, jaillissant vraisemblablement à l'instant où le météore touchait terre et se volatilisait.

Dominique Caudron note qu'en effet ce lundi 18 octobre, à la même heure, de nombreux témoins ont décrit le passage d'un bolide.

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce même cas diversement, 7 fois au lieu d'une:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541015 15.10.1954 Aire Lys France Tombée de la nuit
19541015 15.10.1954 Isbergues France RR II
19541015 15.10.1954 Isbergues France 20.00
19541015 15.10.1954 Isbergues France Soir RR I
19541015 15.10.1954 Isbergues France Nuit RR I
19541015 15.10.1954 Isbergues France Nuit CE I
19541015 15.10.1954 Isbergues France Tombée de la nuit

[Ref. pr2:] PETER ROGERSON - "INTCAT":

15 octobre 1954. Night.

ISBERGUES (PAS DE CALAIS : FRANCE)

Un ouvrier d"aciérie a observé une sphère lumineuse atterrir dans un champ. Elle a ensuite émit des lumières de couleurs variées, qui ont été vues par de nombreux témoins dans les villages avoisinants

Michel 1958b p181

Vallée cas 268 citant France Soir + Paris Presse tus deux 21 octobre 1954.

Explications:

Le météore de 20:45 vu dans la région ce jour-là.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Aire-sur-la-Lys, Pas-de-Calais, Isbergues, ouvrier, métallurgiste, sphère, lumineuse, atterrissage, campagne, lumière, couleurs, multicolore

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 11 avril 2003 Première publication.
1.0 Patrick Gross 21 décembre 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Addition [lc1].
1.1 Patrick Gross 11 février 2010 Addition [jc1].
1.2 Patrick Gross 28 février 2010 Additions [dj1], [dj2].
1.3 Patrick Gross 30 juin 2010 Addition [jv5].
1.4 Patrick Gross 9 juillet 2010 Addition [fb2].
1.5 Patrick Gross 19 septembre 2014 Addition [cm1].
1.6 Patrick Gross 15 octobre 2014 Addition [ni1].
1.7 Patrick Gross 22 novembre 2016 Additions [dc2], [ub1]. Changement de date du cas du 15 au 18 octobre. Explication changée de "Possible météore" à "Météore".
1.8 Patrick Gross 21 janvier 2019 Addition du Résumé. Explications changées, étaient "Possible météore."
1.9 Patrick Gross 6 juillet 2019 Additions [rv1], [lh1], [pr2].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 6 juillet 2019.