France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

11 octobre 1954, Montgelas, Rhône:

Référence pour ce cas: 11-oct-54-Montgelas. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Les journaux régionaux Le Nouveau Nord Maritime et L'Ardennais du 14 octobre 1954, avaient noté que le 11 octobre 1954 vers 19:30, deux sportifs, Mr. Dubois, joueur de rugby, et Mr. Coulon, champion de natation, avaient aperçu, volant à basse altitude, en direction de Montgelas, une boule de feu qui a changé plusieurs fois de couleur.

Quant au journal national France Soir, également le 14 octobre 1954, il indiquait en mélangeant deux cas qu'un conseiller général, un cafetier, un joueur de rugby et un champion de natation avaient vu au-dessus de la chapelle de Romilly et en direction de Montgelas, une "soucoupe volante à allure de boule de feu."

Le journal national Paris-Presse du même jour se contentait de signaler que la veille "un joueur de rugby lyonnais" était parmi ceux qui avaient vu des soucoupes, cigares et autres.

Rapports:

[Ref. nnm1:] JOURNAL "LE NOUVEAU NORD MARITIME":

Scan

Soucoupes volantes à profusion

Six mois après Pâques une cloche voyage encore dans les airs

Louviers, 12 octobre. -- Un artisan et son apprenti ont affirmé avoir aperçu, sur la voie ferrée Evreux-Louviers, alors qu'ils roulaient en motocyclette, vers 3 heures du matin, un engin en forme de cloche, de 2 m. 50 à 3 mètres de haut, qui se trouvait à un mètre au-dessus du sol. La partie inférieure de l'appareil avait la forme d'un anneau. L'engin émettait des étincelles aux reflets verdâtres et rougeâtres. Il fit d'abord un bond de 10 à 12 mètres, tandis que jaillissait de sa base une lueur orange.

Un ouvrier agricole se joignit aux deux hommes pour observer le phénomène. Tous trois déclarent que la "cloche" demeura visible pendant près d'une heure. Puis la lueur orange devint plus vive, et l'appareil s'éleva très rapidement à la verticale, prenant la direction de l'Est.

Un bon professeur de mathématiques a pris des mesures

Lisieux, 13. -- M. Bon, professeur de mathématiques à Lisieux, a aperçu en début d'après-midi à Saint-Germain de Livet, à 2 ou 300 mètres de la route, au-dessus d'un bois, un disque argenté d'un diamètre de 7 à 8 mètres, qui s'est élevé soudain dans le ciel, sans bruit.

Le disque était animé d'un mouvement de rotation. Après avoir piqué vers le sol d'une altitude d'environ 800 mètres, il est brusquement reparti à l'horizontale à une allure vertigineuse.

En marge du salon du champignon...

La Roche-sur-Yon, 13. -- Mme Drouillard, demeurant à La Roche-sur-Yon, a déclaré avoir vu dans le ciel, lundi soir, vers 23 heures 30, un engin lumineux ressemblant à un champignon, qui se déplaçait rapidement sans bruit.

Nevers, 13. -- Deux habitants de Clamecy (Nièvre), MM. Henri Gallois et Louis Vigneron, marchands forains, ont déclaré avoir aperçu dans un pré, à proximité de Corbigny, un engin de forme cylindrique.

Ils déclarent qu'alors qu'ils étaient à une cinquantaine de mètres de l'appareil, ils ont ressenti une décharge électrique, tandis que le moteur de leur camion s'arrêtait et que les phares s'éteignaient. Lorsque l'appareil eut disparu, les phares se rallumèrent, mais ils durent remettre le moteur en marche.

Lyon, 13. -- Le docteur Durand, conseiller général de Belleville-sur-Saône, et M. Bourgeois, cafetier à Saint-Georges de Reneins, ont vu au-dessus de la Chapelle de Brouilly une soucoupe volante.

D'autre part, lundi soir, vers 19 heures 30, deux sportifs, MM. Dubuis, joueur de rugby, et Coulon, champion de natation, ont aperçu, volant à basse altitude, en direction de Montgelas, une boule de feu qui changea plusieurs fois de couleur.

Fusée géante dans le ciel de Toulouse

Elle a laissé des traces au sol

Toulouse, 13. -- Deux habitants de la banlieue toulousaine, MM. Pierre Vidal et son neveu Angel Hurle, ont pu voir mardi matin, au petit jour à une centaine de mètres à peine de leur maison une fusée géante qui, partie d'un champ, disparut rapidement dans le ciel en engendrant une clarté d'une rare intensité.

Les deux hommes se rendirent ensuite à l'endroit où ils situaient le point de départ du mystérieux engin. Là ils constatèrent que l'herbe avait été tassée sur une surface circulaire ayant 5 mètres de diamètre. Au centre de cette zone, ils découvrirent dans le sol, quatre empreintes paraissant avoir été laissée par les pieds d'un lourd appareil.

L'herbe était recouverte de gouttelettes provenant de la condensation de vapeur grasse et qui dégageait une odeur de pétrole.

Les services de police se sont rendus sur les lieux.

[Ref. las1:] JOURNAL "L'ARDENNAIS":

Scan

La chronique des soucoupes

LOUVIERS. -- Un artisan et son apprenti ont affirmé avoir aperçu, sur la voie ferrée Evreux-Louviers, alors qu'ils roulaient en motocyclette, vers 3 heures du matin, un engin en forme de cloche, de 2 m. 60 à 3 mètres de haut, qui se trouvait à un mètre au-dessus du sol. L'engin émettait des étincelles aux reflets verdâtres et rougeâtres. Il fit d'abord un bon de 10 à 12 mètres, tandis que jaillissait de sa base une lueur orangée.

La partie inférieure de l'appareil avait la forme d'un anneau.

Un ouvrier agricole se joignit aux deux hommes pour observer le phénomène. Tous trois déclarent que la "cloche" demeure visible pendant près d'une heure. Puis la lueur orange devient plus vive, et l'appareil s'élève très rapidement à la verticale, prenant la direction de l'est.

LISIEUX. -- M. Bon, Professeur de mathématiques à Lisieux, a aperçu au début de l'après-midi à Saint-Germain-de-Livet, à 2 ou 300 mètres de la route, au-dessus d'un bois, un disque argenté d'un diamètre de 7 à 8 mètres, qui s'est élevé soudain dans le ciel, sans bruit.

Le disque était animé d'un mouvement rapide de rotation. Après avoir piqué vers le sol d'une altitude d'environ 800 mètres il est brusquement reparti à l'horizontale à une allure vertigineuse.

LA ROCHE-SUR-YON. -- Mme Drouillard, demeurant à La Roche-sur-Yon, a déclaré avoir vu dans le ciel, lundi soir vers 23 h. 30, un engin lumineux ressemblant à un champignon, qui se déplaçait rapidement sans bruit.

NEVERS. -- Deux habitants de Clamecy (Nièvre), MM. Henri Gallois et Louis Vigneron, marchands forains, ont déclaré avoir aperçu dans un pré, à proximité de Corbigny, un engin de forme cylindrique.

Ils déclarent qu'alors qu'ils étaient à une cinquantaine de mètres de l'appareil, ils ont ressenti une décharge électrique, tandis que le moteur de leur camion s'arrêtait et que les phares s'éteignaient. Lorsque l'engin eut disparu les phares se rallumèrent mais ils durent remettre le moteur en marche.

LYON. -- Le Dr Durand, conseiller général du canton de Belleville-sur-Saône et M. Bourgeois, cafetier à Saint-Georges de Reneins, ont vu au-dessus de la chapelle de Brouilly, une soucoupe volante.

D'autre part, lundi soir vers 19 h. 30, deux sportifs, MM. Dubois, joueur de rugby et Coulon, champion de natation, ont aperçu, volant à basse altitude, en direction de Montgelas, une boule de feu qui changea plusieurs fois de couleur.

TOULOUSE. -- Deux habitants de la banlieue toulousaine, MM. Pierre Vidal et son neveu Angel Hurle, ont pu voir hier matin, au petit jour, à une centaine de mètres à peine de leur maison une fusée géante qui, partie d'un champ disparut rapidement dans le ciel en engendrant une clarté d'une rare intensité.

Les deux hommes se rendirent ensuite à l'endroit où ils situaient le point de départ du mystérieux engin. Là ils constatèrent que l'herbe avait été tassée sur une surface circulaire ayant 6 mètres de diamètre. au centre de cette zone ils découvrirent dans le sol, quatre empreintes paraissant avoir été laissées par les pieds d'un lourd appareil.

L'herbe était couverte de gouttelettes provenant de la condensation de vapeur grasse et qui dégageait une odeur de pétrole.

Les services de police se sont rendus sur les lieux.

CHATEAUBRIANT. -- Un garçonnet de 13 ans, le petit Gilbert Lelay, affirme avoir vu mardi soir, vers 22 h. 30, un engin mystérieux dans une prairie à quelques 600 mètres du domicile de ses parents, au village de Sainte-Marie en Erbray, près de Chateaubriant.

L'enfant déclare être resté dix minutes à observer, à une dizaine de mètres, cet engin qui avait la forme d'un cigare phosphorescent.

Un passager, un homme vêtu d'un complet et d'un chapeau gris, chaussé de bottes, lui aurait déclaré en français: "Regarde, mais ne touche pas". Il lui mit la main sur l'épaule, tandis que, de l'autre, il tenait une boule lançant des feux violets. Il monta dans l'appareil par une porte qu'il fit claquer. Sur ce qui pourrait être un tableau de bord, se trouvaient plusieurs boutons multicolores.

Toujours selon l'enfant, l'engin s'éleva lentement à la verticale, lançant des feux dans toutes les directions, fit deux tours dans les airs et disparut subitement.

A l'étranger

VIENNE. -- M. Harald Kreutzberg, le Serge Lifar autrichien, habitant Seefeld au Tyrol a observé alors qu'il se trouvait dans son jardin, une soucoupe volante qui a survolé la petite localité pendant quelques secondes avant de se diriger vers le nord et disparaître derrière des montagnes.

Quelques habitants de Seefeld ont également observé le phénomène et ont tenté vainement de photographier l'engin mystérieux.

[Ref. fso1:] JOURNAL "FRANCE SOIR":

Scan

UNE FUSEE GEANTE, décollant d'un champ, a été vue par M. Pierre Vidal, cuisinier, demeurant à Croix Daurade, près de Toulouse, et son neveu Ange Hurle. Elle disparut dans un sillage lumineux orange et vert pâle. A l'emplacement présumé de la fusée, l'herbe était recouverte d'une vapeur grasse à odeur de pétrole.

UN PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES de Lisieux, M. Bon, a aperçu à Saint-Germain-de-Livet au-dessus d'un bois, un disque argenté de sept à huit mètres, qui s'est élevé silencieusement dans le ciel en tournant sur lui-même. Après avoir piqué vers le sol d'une altitude d'environ 800 mètres, il est reparti à l'horizontale à une allure vertigineuse.

UN CONSEILLER GENERAL, un cafetier, un joueur de rugby et un champion de natation ont aperçu au-dessus de la chapelle de Romilly en en direction de Montgelas (Rhône) une soucoupe volante à allure de boule de feu.

UNE CLOCHE de trois mètres de haut, se déplaçant par bonds de douze mètres dans une lueur orange et en émettant des étincelles verdâtres, a été vue pendant une heure sur la voie ferrée Evreux Louviers par un artisan, son apprenti et un ouvrier agricole.

UN CHAMPIGNON LUMINEUX, qui se déplaçait rapidement et sans bruit, a été vu lundi soir vers 21 heures 30, par Mme Drouillard, à la Roche-sur-Yon.

UN CIGARE VOLANT, d'aspect métallique, duquel se sont détachées trois boules rouges, a été vu par MM. Roger Thévenin et Albert Daury, gardiens de la paix du corps urbain de Riom (Puy-de-Dôme).

UN AUTRE CIGARE, entouré de lueurs irisées a été observé à Bompas (Pyrénées-Orientales) par le boulanger M. Sebelli.

UN ENGIN D FORME OBLONGUE, décrivant dans le ciel de grands "S" et faisant un bruit de vapeur sous pression a été aperçu par trois jeunes chasseurs au-dessus de Gaillac (Aveyron). Le même engin aurait été observé à Pont-de-Salars.

[Ref. ppe1:] JOURNAL "PARIS-PRESSE":

Scan

Selon un forain, près de Clamecy:

UN MARTIEN
descend de son cigare
pour griller
une cigarette

DES gens assez terre à terre pour mettre en doute des phénomènes dûment constatés chaque jour par des milliers de Français commencent à se demander si ces histoires de cigares volants ne sont pas une réédition de l'affaire Garap et s'il ne s'agit pas d'une ingénieuse publicité montée par la Régie Nationale des Tabacs...

On a vu un Martien fumer!

Un marchand forain de Clamecy qui se rendait à la foire de Corbigny avec un ami a raconté que sur la route, à 5 heures du matin, le moteur de sa voiture s'était arrêté brusquement, tandis que les phares s'éteignaient.

- J'ai senti, dit-il, comme une décharge électrique et j'ai aperçu alors à une cinquantaine de mètres, dans un pré, un engin de forme cylindrique, d'un assez grand diamètre, d'une teinte grisâtre, autour duquel se mouvaient trois êtres de petite taille. Il m'a semblé que l'un d'eux fumait, car je distinguais nettement une petite lueur rouge dans le jour naissant. Mon camarade et moi étions comme immobilisés, dans l'impossibilité de faire un mouvement. Puis nous vîmes l'engin s'élever et prendre de la hauteur. A ce moment seulement nous pûmes remettre la voiture en marche et continuer notre route.

Un charron de la Carie, près de Clamecy, a déclaré, de son côté, qu'il avait aperçu le mystérieux engin. Mais il n'a pas vu les Martiens fumer. Les trois témoins ont été entendus par la gendarmerie.

Un habitant de Montbazès (Aveyron) a reçu lui aussi une décharge électrique en s'approchant d'un "engin rond de quatre à cinq mètres de diamètre qui rayonnait d'une intense luminosité" au milieu d'un pré. Cinq ouvriers qui travaillaient dans l'atelier d'un garagiste ont vu comme lui l'appareil s'élever ensuite sans bruit et à toute vitesse.

Un Iranien a failli être enlevé par des Uraniens

Enfin, à Téhéran, l'Etlaat, journal du soir, publie sans commentaires le récit d'un habitant de la ville qui se plaint d'avoir été victime d'une tentative d'enlèvement à bord d'une soucoupe.

L'engin était arrêté en pleine rue dans un quartier populeux de Téhéran. En s'en approchant, l'Iranien se sentit attiré par une force magnétique et poussa des cris de terreur qui ameutèrent les voisins. Sur quoi la soucoupe décolla..

- Le pilote, déclara le témoin, était de petite taille, vêtu de noir et avait une tête d'éléphant!...

Le professeur Oberth, spécialiste allemand des fusées, qui a fait hier à Oldenburg une nouvelle conférence sur les soucoupes estime que les Martiens - ou, pour parler comme lui, les Uraniens - "sont capables de lire les pensées des hommes par l'astro-psychologie."

Un professeur de mathématiques de Lisieux, un médecin et un cafetier du Beaujolais, un joueur de rugby lyonnais, un transporteur limousin ont vu hier des soucoupes, des boules de feu et des champignons lumineux. Près de Louviers, un artisan et son apprenti ont aperçu hier vers 3 heures du matin, sur la voie ferrée, une cloche de 3 mètres de haut qui lançait des étincelles verdâtres et fit à leur approche un bond de 10 mètres de haut. Les deux hommes bondirent aussi de surprise, mais beaucoup moins haut.

Enfin près de Langres, on a non seulement vu mais touché un cigare volant, qui a d'ailleurs été porté à la gendarmerie. Il était en carton argenté, percé de hublots, éclairé à l'intérieur par une lampe électrique de poche et suspendu à dix-huit ballonnets d'enfants.

[Ref. ubk1:] "WWW.UFO-DATENBANK.DE":

Cette base de données a plusieurs fiches sur cette observation, où les seules indications sont que le 11 octobre 1954, à Montgelas en France à 19:30, une lumière nocturne a été observée. Le cas est d'ailleurs enregistré deux fois à l'identique. Dans la liste il apparaît comme:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541011 11.10.1954 Montgelas France 19.30 NL
19541011 11.10.1954 Montgelas France 19.30 NL
19541013 13.10.1954 Montgelas France 19.30

Explications:

Avec le peu d'information disponible, on peut juste subodorer que ces gens ont peut-être vu un météore.

Scan

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Montgelas, Givors, Rhône, Dubois, Coulon, boule, feu, bas, soirée, changement de couleur

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 26 septembre 2014 Première publication, [las1], [ubk1].
1.1 Patrick Gross 30 décembre 2016 Addition [fso1].
1.2 Patrick Gross 10 janvier 2020 Addition [ppe1]. Dans le Résumé, addition du paragraphe "Le journal national Paris-Presse..."
1.3 Patrick Gross 5 mars 2020 Addition [nnm1]. Dans le Résumé, "Le journal régional L'Ardennais" changé en "Les journaux régionaux Le Nouveau Nord Maritime et L'Ardennais"

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 mars 2020.