Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Bourgogne Républicaine, de Dijon, France, pages 1 et 3, le 30 septembre 1954.

Scan

"SOUCOUPITE" AIGUE?

Engins volants à la douzaine
dans le ciel de France...

Paris, 29 (A.C.P. - A.F.P). -- Les témoignages se multiplient à propos des soucoupes volantes. Trois personnes différentes ont téléphoné l'autre nuit, vers 22 heures, à un quotidien parisien, auxquel elles ont fait à peu près le même récit:

"J'ai vu un engin lumineux au dessus du Sacré-Coeur: il filait en direction du nord."

Le docteur Martinet, médecin dermatologiste à Chambéry a vu une soucoupe volante évoluer au-dessus de la Croix du Nivolet.

"Une quinzaine de personnes, déclare-t-il, peuvent en témoigner."

Le docteur et sa femme revenait en voiture du col du Chat lorsqu'ils aperçurent, à l'aplomb de la Croix du Nivolet, à 2.000 mètres d'altitude environ, une masse grise aluminium foncé. Le docteur arrêta son véhicule pour suivre les évolutions de l'engin. Trois autres voitures stoppèrent également:

"J'ai observé ma montre, dit le docteur. Il était 17 h 14' 30''. Les évolutions de la soucoupe ont durer jusqu'à 17 h. 18' 40''. A 17 h. 16, alors qu'elle se présentait de face, c'est-à-dire sous forme de disque j'ai discerné une zone claire au centre de l'engin et des taches sombres tout autour. L'engin descendit à l'aplomb de la gare du téléphérique de Revard, puis disparu soudain à la vitesse de l'éclair."

Entre temps, une quinzaine de personnes s'étaient groupés autour du docteur Martinet et firent les mêmes observation que lui.

Dans la Vienne, un cultivateur de 28 ans, M. Yves David, demeurant aux Brouloux, commune de Vouneuil-sur-Vienne, a rencontré sur la route de Cernon [sic] à Vouneuil, une sorte de "scaphandrier". Celui-ci vint lui "caresser" les bras, émit des sons intelligibilité, se dirigea vers un engin que M. David ne peut

Suite pages 3, sous le titre
SOUCOUPE

Scan

SOUCOUPE

décrire et qui s'éleva sans bruit à la verticale, puis disparut à toute vitesse.

Un habitant de Wimereux (Pas-de-Calais), M. Raoul Baptiste, 72 ans, entrepreneur en retraite, a déclaré avoir vu, dimanche soir une soucoupe volante qui se dirigeait à très basse altitude vers le Nord.

Dans la Drôme, une habitante de Valence, Mme Leboeuf, qui se promenait près de Chabeuil, affirme avoir rencontré dans le chemin qu'elle suivait, un être de petite taille et vêtu si bizarrement qu'elle crut tout d'abord qu'il s'agissait d'un épouvantail en cellophane. Le chien qui accompagnait la promeneuse aboyait furieusement, pris de terreur. Quant à Mme Leboeuf, terrifiée également, elle se cacha derrière une haie.

C'est alors qu'elle vit s'élever du champ de maïs qui bordait le chemin un disque d'où émanaient un sifflement. Peu après, le témoin et des paysans se rendirent dans le champ, où, selon eux, se distinguait nettement une trace circulaire d'environ 3 mètres de diamètre, avec épis de maïs couché et branches cassées en bordure.

D'autres habitants de Chabeuil ont également déclaré avoir aperçu ce jour-là une soucoupe volante évoluant au dessus de la campagne.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 4 janvier 2021.