France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

7 juin 1954, Marseille, Bouches-du-Rhône:

Référence pour ce cas: 7-juin-54-Marseille. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Les magazines Semaine du Monde et Nord-France du 1er au 7 octobre 1954 aurait publié un article à propos de soucoupes volantes photographiées par trois fois, "par deux correspondants de notre journal, MM L. Alyons et J. Ates."

L'une d'elles aurait été photographiée dans le ciel de Marseille le 7 juin 1954, elle s'est "prêté complaisamment au téléobjectif" tandis que le magazine dit que cela "ne permet de rien inférer quant à la nature du phénomène."

Rapports:

[Ref. nfe1:] MAGAZINE "NORD-FRANCE":

Scan

SOUCOUPES A MARSEILLE

Les Martiens des Martigues

VOILA exactement dix ans, personne n'avait entendu les deux expressions qui sont maintenant les plus prononcées dans toutes les langues du monde; bombe atomique et soucoupe volante. Mais si la bombe atomique s'avère être une terrible réalité, le moins que l'on puisse dire est que l'unanimité n'est pas faite sur l'existence des soucoupes.

L'Europe, pendant quelques années, sembla curieusement épargnée par les engins mystérieux. Puis, à partir de 1950, les témoignages commencèrent à s'y multiplier. En 1954, deux pilotes français de "Vampire" entamèrent une poursuite vaine au-dessus des Alpilles. De mois en mois, le ciel de France, d'Italie, d'Allemagne, d'Angleterre, s'est peuplé (pour certains) d'engins fulgurants. Favorisés peut-être par notre été pluvieux, les appareils se sont multipliés depuis dix jours, cependant que la mousson en apportait quelques échantillons jusqu'aux Indes.

Au point qu'un député de la Seine, M. de Léotard, vient d'adresser une question écrite au ministre de l'Air "Concernant les récents témoignages qui n'ont pas manqué d'intriguer, sinon d'inquiéter, l'opinion publique"; et réclamant une observation systématique de ces phénomènes "afin qu'il soit établi qu'il s'agit d'hallucinations ou s'il y a lieu d'en tenir compte au point de vue de la sécurité et de la défense nationale".

Ainsi a France, à son tour, va donner au problème un intérêt national.

Mais déjà nous versons au dossier les premières photos prises en France. Toutes trois ont été prises par deux correspondants de notre journal, MM. L. Alyons et J. Ates. Le fait qu'elles aient été photographiées dans le ciel de Marseille ne permet de rien inférer quant à la nature du phénomène. Celle de gauche, prise le 26 mai dernier, à 18 h. 30 "énorme, est restée fixe à basse altitude en faisant vibrer les carreaux de la pièce" avant de foncer soudain. En haut à gauche: le 7 juin, cet engin s'est prêté complaisamment au téléobjectif. A droite: le 22 août, cet engin ressemblant, lui aussi, comme un frère à une soucoupe a hésité longtemps, tantôt descendant jusqu'à 100 mètres et tantôt remontant à la verticale, à se poser sur les collines de Marseilleveyre pour le pastis du soir. L'indifférence manifestée par les Marseillais a-t-elle semblée suspecte aux mystérieux voyageurs?

Plus résolus, semble-t-il, ont été ceux qui à Dizes, près d'Auxerres, se sont posés: "le temps, a précisé notre correspondant particulier, de laisser une trace sur la route..."

Comment ne pas terminer sur cette note poétique? Mais dans un de nos prochains numéros, nous exposerons à l'opinion française les éléments du problème qui lui permettront de craindre, de sourire ou d'espérer...

[Ref. kvt1:] KARL VEIT:

Scan

La légende dit simplement "50 Objet vu le 7 juin 1954, près de Marseille".

[Ref. jdn1:] JEAN-PHILIPPE DAIN:

Réf. UFOTO : 0079
07 JUN 1954
Location : Marseille (FRA) / Author : Atez

[Ref. web1] SUR L'INTERNET:

Scan

Le commentaire du blog où est parue cette image indique qu'elle est parue dans "Semaine du Monde semaine du 1er au 7 octobre 1954 n. 99."

L'article est cité comme disant au sujet de cette photo:

"Ainsi la France, à son tour, va donner au problème un intérêt national. Mais déjà nous versons au dossier les premières photos prises en France. Toutes trois ont été prises par deux correspondants de notre journal, MM L. Alyons et J. Ates. Le fait qu'elles aient été photographiées dans le ciel de Marseille ne permet de rien inférer quant à la nature du phénomène."

"Celle de gauche, prise le 26 mai dernier, à 18h30 "énorme, est restée fixe à basse altitude en faisant vibrer les carreaux de la pièce" avant de foncer soudain. En haut à gauche: le 7 juin, cet engin s'est prêté complaisamment au téléobjectif. A droite: le 22 août, cet engin ressemblant, lui aussi, comme un frère à une soucoupe a hésité longtemps, tantôt descendant jusqu'à 100 mètres et tantôt remontant à la verticale, à se poser sur les collines de Marseilleveyre pour le pastis du soir. L'indifférence manifestée par les Marseillais a-t-elle semblé suspecte aux mystérieux voyageurs?"

Note:

Lisant mon explication "canular", un collègue ufologue français a présenté ses observations le 24 avril 2008, sur une liste de discussion ufologique dont je suis membre. Il pense lui aussi que cette image et les trois autres par les mêmes personnes sont probablement frauduleuses. Il dit que celle-ci lui a fait beaucoup penser à une photographie du visage d'une jeune femme dont la bouche seule serait visible, avec des lèvres couvertes de rouge à lèvres, et qu'il lui semble distinguer le commencement du nez.

Explications:

Canular.

L'image et ses références ont été rapportées par un ufologue Espagnol en 2008 sur une liste de discussions ufologiques, comme provevant de Karl Veit dans "Flying Saucers".

Karl L. Veit était un ufologue allemand avec une tendance à croire à n'importe quoi tel que les mensonges du "contacté" américain George Adamski; ceci et le manque d'information font que l'image est probablement un canular et/ou peut-être pas de l'endroit et de la date indiqués.

J'ai trouvé ensuite (17 avril 1954) sur un blog de l'Internet une longue collection d'articles provenant de ma propre collection, non crédité et avec les liens vers mes dossiers de cas correspondants supprimés, mais également parmi-ceux-ci la transcription de l'article indiqué être de "Semaine du Monde" et l'image présentée ici, qui ne figuraient pas, eux, dans ma collection.

Le fait que les trois "photographies de soucoupes volantes" proviennent toutes des mêmes personnes à trois différentes dates suggère fortement qu'elles sont toutes les trois frauduleuses.

Voir:

Le 26 mai 1954, à Marseille;
Le 9 août 1954 à Marseille;
Le 27 août 1954 à Marseille.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Marseille, Bouches-du-Rhône, photographie, objet, soucoupe, L. Alyons, J. Ates, Alyon

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross Première publication.
1.1 Patrick Gross 17 avril 2008 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée.
1.2 Patrick Gross 17 janvier 2010 Addition [jdn1].
1.3 Patrick Gross 18 mars 2010 Addition "Note".
1.4 Patrick Gross 13 juin 2019 Addition du Résumé.
1.5 Patrick Gross 26 avril 2020 Addition [nfe1]. Dans le Résumé, addition de "et Nord-France"

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 26 avril 2020.