France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

27 septembre 1954, Perpignan, Pyrénées-Orientales:

Référence pour ce cas: 27-sep-54-Perpignan2. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le 28 septembre 1954, le journal régional L'Indépendant avait publié un article sur une observation faite la veille 27 septembre 1954 par un groupe de sept ouvriers qu'ils ont estimé être "de bonne foi."

Le journal note que la montre marquait 15:10, que les ouvriers n'ont pas pu décrire de forme car "l'engin" allait bien trop vite, volant dans le ciel de Perpignan en allant vers l'Espagne sur la région du Perthus.

Les sept ouvriers ont dit que l'engin ne faisait pas de bruit, mais qu'il brillait énormément dans le ciel.

L'ufologue Aimé Michel indiquait dans son livre de 1958 que les ouvriers étaient à une usine à quelques kilomètres au Sud de Perpignan.

Aimé Michel indiquait aussi qu'à Breusy, qui se trouve dans la banlieue de Perpignan, des vendangeurs avaient aperçu un objet circulaire qui arrivait rapidement puis s'est enfoncé ensuite dans les nuages, hors de vue. Ceci est peut-être la même affaire, peut-être une autre.

Rapports:

[Ref. int1:] JOURNAL "L'INDEPENDANT":

Dans le ciel sur la région du Perthus

Un appareil volant
très bizarre
aurait été aperçu hier à 15 h. 10

PERPIGNAN. -- Ce n'est pas une "soucoupe", ce n'est pas un "cigare", mais un appareil bizarre qui, hier après-midi, a été aperçu dans le ciel de... Perpignan. Où? Il a été difficile d'obtenir une précision par le groupe d'ouvriers qui nous ont avisé de cette traversée des nues de notre région.

Cependant, l'horloge, à ce moment-là, marquait 15 h. 10. L'appareil bizarre volait, se dirigeant vers l'Espagne, sur la région frontière du Perthus. Sa forme? Nous n'avons pu obtenir aucune précision tant l'appareil allait vite, vite...

Et les sept ouvriers ont ajouté que l'engin ne faisait pas de bruit, mais qu'il brillait énormément dans le ciel roussillonnais.

Cette information, après tant d'autres du même genre, peut être une preuve de plus que là-haut, sur nos têtes et sur nos engins, circulent des engins étranges.

Pouvons-nous l'affirmer? Pouvons-nous l'infirmer? Il nous paraît difficile d'être formels en ce qui concerne l'un de ces deux points d'interrogation. Nous dirons simplement que nos informateurs nous ont paru de très bonne foi. D'autres témoignages viendront-ils confirmer leur dire?

[Ref. cpd1:] JOURNAL "LE COURRIER PICARD":

Scan

Carrousel aérien
de soucoupes volantes
dans le Dauphiné

En Ille-et-Vilaine, d'autre part
le chauffeur d'une locomotive
tombe malade à la vue d'un de ces engins

LYON, 30 septembre. -- Dans les départements du Rhône, de l'Isère, de la Drôme et de la Savoie, de nombreuses personnes affirment avoir vu, ces derniers jours, avec plus ou moins de netteté, des engins ayant soit la forme de cigares, soit celle de disques.

Dans la région de l'Arbresle, l'un de ces témoins, directeur d'un music-hall parisien, a même filmé un de ces mystérieux appareils qui évoluait à une hauteur estimée par lui à environ 700 mètres. On saura ainsi, après développement du film, s'il s'agit ou non d'une illusion d'optique.

Près de Feyzin (Isère), un jeune homme aurait aperçu dans la campagne, non loin du sol, un engin ayant la forme d'un dôme et d'où jaillissait une lumière très vive.

Le témoin la compara à celle provoquée par la combustion du magnésium. L'appareil, brusquement monta à la verticale en laissant derrière lui une gerbe d'étincelles et disparut.

Dans la Drôme, une habitante, Mme. L... qui se promenait près de Chabeuil, prétend avoir rencontré, dans le chemin qu'elle suivait, un être de petite taille vêtu si bizarrement qu'elle crût tout d'abord qu'il s'agissait d'un épouvantail en cellophane.

Le chien qui accompagnait la promeneuse aboya furieusement, pris de terreur. Quant à Mme L..., terrifiée également, elle se cacha derrière une haie.

C'est alors qu'elle vit s'élever du champ de maïs qui bordait le chemin, un disque d'où émanait un sifflement. Peu après, le témoin et des paysans se rendirent dans le champ où, selon eux, on distinguait nettement une trace circulaire d'environ 3 mètres de diamètre, avec épis de maïs couchés et branches cassées en bordure.

D'autres habitants de Chabeuil ont également déclaré avoir aperçu, ce jour-là, une soucoupe volante.

Enfin, en Savoie, près du lac du Bourget, au-dessus du Mont Revard, plusieurs automobilistes, au total une quinzaine de personnes, ont vu simultanément un appareil luer [sic, évoluer] pendant environ quatre minutes ayant la forme d'un disque, évo-tes [sic], puis disparaître brusquement.

Suite en 2ème page sous le titre:

SOUCOUPES VOLANTES

Scan

Soucoupes volantes

(Suite de la 1ère page)

L'un des témoins, un médecin de Chambéry, est un ancien observateur d'artillerie. Il nota avec soin les observations et dessina un schéma reproduisant le trajet de l'appareil.

En Ille-et-Vilaine

MM. Gérard, mécanicien, et Paroux, chauffeur, qui conduisaient une machine haut-le-pied venant de Nantes, aperçurent, hier soir, alors qu'ils passaient au lieudit "La Butte du Rouge", commune de Saint-Nicolas-de-Redon (Ille-et-Vilaine) un engin qui s'élevait des marais voisins.

Cet engin, d'une certaine longueur, qui était suivi d'une traînée lumineuse, vola pendant une dizaine de secondes au-dessus de la machine et disparut dans le ciel.

Si le mécanicien conserva tout son calme, le chauffeur en revanche, fut su effrayé, qu'il tomba malade et dut passer une visite médicale ce matin.

Un "scaphandrier interplanétaire" apparaît à un cultivateur

M. Yves David, 28 ans, cultivateur aux Brouloux, commune de Vouneuil-sur-Vienne, a déclaré avoir vu s'avancer sur lui, sur la route de Cenon à Vouneuil, le 10 septembre à 22 heures, une sorte de "scaphandrier".

Celui-ci, dit-il, vint lui caresser le bras, émit des sons inintelligibles et se retira vers un engin (que M. David ne peut décrire). Un faisceau lumineux vert fut projeté dans sa direction, le clouant sur place, puis l'engin disparut dans le ciel, à la verticale, sans aucun bruit.

M. David déclare n'avoir rien voulu dire de cette bizarre rencontre, de peur qu'on se moquât de lui. Il en fit part toutefois à un ami, lui demandant si d'autres personnes n'avaient pas aperçu le "scaphandrier". C'est ainsi que tout le pays l'a su.

Objets lumineux dans le ciel du Roussillon

Un boulanger de Canet-Plage, a déclaré qu'au retour d'une tournée de livraison avec sa camionnette, il avait aperçu, au-dessus de cette localité, un disque brillant qui, après avoir décrit de grands cercles, s'éloigna en direction de la mer.

D'autre part sept ouvriers d'une usine de la banlieue de Perpignan affirment avoir aperçu également un objet d'une couleur indéfinie évoluant à grande vitesse, et qui aurait franchi les Pyrénées en direction de l'Espagne.

En Haute-Garonne

Trois habitants de Lanta, près de Villefranche-de-Lauraguais (Haute-Garonne), M. et Mme Brunet, et M. Gadra, instituteur de la localité, affirment avoir aperçu, hier soir, au-dessus du village, un disque lumineux de couleur orange.

L'objet évoluait à une grande hauteur et se déplaçait en direction nord-sud.

Après avoir été visible pendant trente à quarante secondes, le disque lumineux a disparu à l'horizon.

[Ref. nnm1:] JOURNAL "LE NOUVEAU NORD MARITIME":

Scan

Les engins mystérieux continuent leur ronde

Un "scaphandrier interplanétaire" apparaît à un cultivateur

Châtellerault, 29. -- M. Yves David, 28 ans, cultivateur aux Brouloux, commune de Vouneuil-sur-Vienne (Vienne), a déclaré avoir vu s'avancer sur lui sur la route de Cenon à Vouneuil, le 19 septembre à 22 heures, une sorte de "scaphandrier".

Celui-ci, dit-il, vint lui caresser le bras, émit des sons inintelligibles et se retira vers un engin (que M. David ne peut décrire). Un faisceau lumineux vert fut projeté dans sa direction, le clouant sur place, puis l'engin disparut dans le ciel, à la verticale, sans aucun bruit.

M. David déclare n'avoir rien voulu dire de ette bizarre rencontre de peur qu'on se moquât de lui. Il en fit part toutefois à un ami, lui demandant si d'autre personnes n'avaient pas aperçu le "scaphandrier". C'est ainsi que tout le pays l'a su.

Une sphère lumineuse photographiée dans le ciel de Suède

Stockholm, 23. -- Une sphère lumineuse, qui laissait derrière elle une traînée de feu, a été photographiée hier soir à Djuv, dans le sud-est de la Suède. L'objet qui se déplaçait vers le nord, a déclaré le témoin, volait rapidement, "aussi haut, a-t-il dit, qu'un avion à réaction mais sans faire aucun bruit".

A l'Observatoire de Lund, on déclare qu'aucun météore n'a été observé à l'heure où le témoin a photographié le phénomène en question au télé-objectif.

Objets lumineux dans le ciel du Roussillon...

Perpignan, 29. -- Un boulanger de Canet-Plage, M. Etienne Err, a déclaré qu'au retour d'une tournée de livraison avec sa camionnette, il avait aperçu au-dessus de cette localité, un disque brillant qui, après avoir décrit de grands cercles, s'éloigna en direction de la mer.

D'autre part, sept ouvriers d'une usine de la banlieue de Perpignan affirment avoir aperçu également un objet d'une couleur indéfinie, évoluant à grande vitesse et qui aurait franchi les Pyrénées en direction de l'Espagne.

...Et dans le ciel de Haute-Garonne

Toulouse, 29. -- Trois habitants de Lanta, près de Villefranche du Laurageais (Haute-Garonne), M. et Mme. Brunet et Mr. Garda, instituteur de la localité, affirment avoir aperçu, hier soir, au-dessus du village, un disque lumineux de couleur orange.

L'objet évoluait à une grande hauteur et se déplaçait en direction Nord-Sud.

Après avoir été visible pendant trente à quarante secondes, le disque lumineux a disparu à l'horizon.

Les "Martiens" de Lisbonne n'ont jamais existé

Lisbonne, 29. -- "Les voyageurs d'un autre monde", dont un journal de Lisbonne avait annoncé la visite au Portugal, n'étaient même pas nés d'une imagination exacerbée par les innombrables visions de soucoupes volantes. Ils n'étaient que la création de mystificateurs, que le même journal a dénoncés hier.

UNE SOUCOUPE VOLANTE APERCUE A WIMEREUX

Boulogne-sur-Mer, 29. -- M. Raoul Baptiste, 72 ans, entrepreneur en retraite, domicilié à Wimereux, a déclaré avoir aperçu, dimanche vers 23 heures, un engin, qui pourrait être une soucoupe volante, se dirigeant à très basse altitude vers le Nord.

[Ref. vdn1:] JOURNAL "LA VOIX DU NORD":

Scan

Soucoupes
volantes
dans tous
les ciels
de France?

Un cinéaste amateur
aurait filmé
l'un des appareils

Une pluie de soucoupes volante a traversé tous les ciels de France depuis quelques jours, celui du Dauphiné notamment, où un véritable carrousel aérien a attiré les regards de nombreux observateurs.

Dans les départements du Rhône, de l'Isère, de la Drôme et celui de la Savoie, de nombreuses personnes affirment avoir vu, ces derniers jours, avec plus ou moins de netteté, des engins ayant soit la forme de cigares, soit celles de disques.

L'un de ces témoins, directeur d'un music-hall parisien, a déclaré avoir filmé un mystérieux appareils qui évoluait à une hauteur estimée par lui à environ 700 mètres. On saura ainsi, après développement du film, s'il s'agit ou non d'une illusion d'optique.

Dans la Drôme, une habitante de Valence, Mme L..., qui se promenaitprès de Chabeuil, affirme avoir rencontré dans le chemin qu'elle suivait, un être de petite taille vêtu bizarrement d'une sorte de cellophane.

Elle vit s'élecer du champ de maïs qui bordait le chemin, un disque d'où émanait un sifflement. Peu après, le témoin remarqua dans le champ une trace circulaire d'environ 3 mètres de diamètre avec épis couchés et branches cassées. D'autres habitants de Chabeuil ont confirmé ces observations.

Enfin, en Savoie, une quinzaine de personnes ont vu simultanément un appareil ayant la forme d'un disque évoluer pendant environ quatre minutes.

L'un des témoins, ancien observateur d'artillerie, a dessiné un schéma reproduisant le trajet de l'appareil mystérieux.

***

Un boulanger de Canet-Plage, M. Etienne Err, a déclaré qu'au retour d'une tournée de livraison avec sa camionnette, il avait aperçu au-dessus de cette localité, un disque brillant qui, après avoir décrit de grands cercles, s'éloigna en direction de la mer. Sept ouvriers d'une usine de la banlieue de Perpignan ont confirmé ses dires.

***

Trois habitants de Lanta, près de Villefranche-de-Lauraguais (Haute-Garonne), M. et Mme Brunet, et M. Gadra, instituteur de la localité, affirment avoir aperçu, hier soir, pendant 30 à 40 secondes, au-dessus du village, un disque lumineux de couleur orange.

[Ref. nll1:] JOURNAL "NORD LITTORAL":

Scan

UN VERITABLE CARROUSEL
AERIEN DE SOUCOUPE
est observé dans le ciel du Dauphiné

Lyon, 29 septembre.

Dans les départements du Rhône, de l'Isère, de la Drôme et de la Savoie, de nombreuses personnes affirment avoir vu, ces derniers jours, avec plus ou moins de netteté, des engins ayant soit la forme de cigare, soit celle de disques.

Dans la région de l'Arbresle, l'un de ces témoins, directeur d'un music-hall parisien, a même filmé un de ces mystérieux appareils qui évoluait à une hauteur estimée par lui, à environ 700 mètres. On saura ainsi, après développement du film s'il s'agit ou non d'une illusion d'optique.

Près de Feyzin (Isère), un jeune homme aurait aperçu dans la campagne, non loin du sol, un engin ayant la forme d'un dôme et d'où jaillissent est une lumière très vive. Le témoin la compara à celle provoquée par la combustion du magnésium. L'appareil, brusquement monta à la verticale en laissant derrière lui une gerbe d'étincelles et disparut.

Dans la Drôme, une habitante de Valence, Mme L..., qui se promenait près de Chabeuil, affirme avoir rencontré dans le chemin qu'elle suivait, un être de petite taille et vêtu si bizarrement quel crut tout d'abord qu'il s'agissait d'un épouvantail en cellophane. Le chien qui accompagnait la promeneuse aboya furieusement, pris de terreur. Quant à Mme L..., terrifiée également, elle se cacha derrière une haie.

C'est alors qu'elle vit s'élever du champ de maïs qui bordaient le chemin, un disque d'où émanait un sifflement. Peu après, le témoin et des paysans se rendirent dans le champ où, selon eux, se distinguait nettement une trace circulaire d'environ trois mètres de diamètre avec épis de maïs couchés et branches cassées en bordure.

D'autres habitants de Chabeuil ont également déclaré avoir aperçu ce jour-là, une soucoupe volante évoluant au-dessus de la campagne.

Enfin, en Savoie, près du lac du Bourget, au-dessus du mont Revard, plusieurs automobilistes, au total une quinzaine de personnes, ont vu simultanément un appareil ayant la forme d'un disque, évoluer pendant environ 4 minutes, puis disparaître brusquement.

L'un des témoins, un médecin de Chambéry, est un ancien observateur d'artillerie. Il nota avec soin les observations et dessina un schéma reproduisant le trajet de l'appareil mystérieux.

UN CHAUFFEUR
DE LOCOMOTIVE,
EFFRAYE,
SE TROUVE MAL

Redon, 29 Sept.

MM. Gérard, mécanicien et Paroux, chauffeur, qui conduisaient une machine haut-le-pied venant de Nantes, aperçurent hier soir alors qu'ils passaient au lieu-dit "La Butte du Rouge", commune de Saint-Nicolas-de-Redon, (Ille-et-Vilaine), un engin qui s'élevait des marais voisins.

Cet engin, d'une certaine longueur, qui était suivie d'une traînée lumineuse, vola pendant une dizaine de secondes au-dessus de la machine et disparut dans le ciel.

Si le mécanicien conserva tout son calme, le chauffeur en revanche fut si effrayer qu'il tomba malade et dut passer une visite médicale ce matin.

Lire en page 8: La Chronique du Ciel.

Scan

La chronique du ciel

Une sphère lumineuse
photographiée
dans le ciel de Suède

Stockholm, 29 Septembre.

- Une sphère lumineuse, qui laissait derrière elle une traînée de feu, a été photographiée hier soir à Bjuv, dans le sud-est de la Suède. L'objet qui se déplaçait vers le nord, a déclaré le témoin volait rapidement, "aussi haut, a-t-il dit, qu'un avion à réaction mais sans faire aucun bruit".

A l'observatoire de Lund, on déclare qu'aucun météore n'a été observé à l'heure où le témoin a photographié le phénomène en question au télé-objectif.

OBJETS LUMINEUX
DANS LE CIEL
DU ROUSSILLON...

Perpignan, 29 Sept. -- Un boulanger de Canet-Plage, M. Etienne Err, a déclaré qu'au retour d'une tournée de livraison avec sa camionnette il avait aperçu, au-dessus de cette localité, un disque brillant qui, après avoir décrit de grands cercles, s'éloigna en direction de la mer.

D'autre part sept ouvriers d'une usine de la banlieue de Perpignan affirment avoir aperçu également un objet d'une couleur indéfinie, évoluant à grande vitesse et qui aurait franchi les Pyrénées en direction de l'Espagne.

... ET DANS LE CIEL
DE LA HAUTE-GARONNE

Toulouse, 29 Sept. -- Trois habitants de Lanta, près de Villefranche de Lauraguais (Haute-Garonne), M. et Mme Brunei et M. Gadra, instituteur de la localité, affirment avoir aperçu, hier soir, au-dessus du village, un disque lumineux de couleur orange.

L'objet évoluait à une grande hauteur et se déplaçait en direction nord-sud.

Après avoir été visible pendant 30 à 40 secondes, le disque lumineux a disparu à l'horizon.

UN "SCAPHANDRIER
INTERPLANETAIRE"
APPARAIT
A UN CULTIVATEUR

Châtellerault, 29 Sep. -- M. Yves David, 28 ans, cultivateur aux Brouloux, commune de Vouneuil sur Vienne (Vienne), a déclaré avoir vu s'avancer sur lui sur la route de Cenon à Vouneuil, le 19 septembre à 22 heures une sorte de "scaphandrier".

Celui-ci, dit-il, vint lui caresser le bras, émis des sons inintelligibles et se retira vers un engin (que M. David ne peut décrire). Un faisceau lumineux vert fut projeté dans sa direction, le clouant sur place, puis l'engin a disparu dans le ciel à la verticale sans aucun bruit.

M. David déclare n'avoir rien voulu dire de cette bizarre rencontre, de peur qu'on se moquât de lui. Il en fit part toutefois à un ami, lui demandant si d'autres personnes n'avaient pas aperçu le "scaphandrier". C'est ainsi que tout le pays l'a su.

[Ref. ads1:] JOURNAL "L'ARDENNAIS":

"CIGARES" VOLANTS ET "SOUCOUPES" ONT EXECUTE UN VERITABLE CARROUSEL AERIEN DANS LE CIEL DU DAUPHINE

LYON - Dans les départements du Rhône, de l'Isère, de la Drôme et de la Savoie. de nombreuses personnes affirment avoir vu, ces derniers jours, avec plus ou moins de netteté, des engins ayant soit la forme de cigares, soit celle de disques.

Dans la région de l'Arbresle, l'un de ces témoins, directeur d'un music-hall parisien, a même filmé un de ces mystérieux appareils qui évoluait à une hauteur estimée par lui à environ 700 mètres, on saura ainsi, après développement du film, s'il s'agit ou non d'une illusion d'optique.

Près de Fezin (Isère) un jeune homme aurait aperçu dans la campagne, non loin du sol, un engin ayant la forme d'un dôme et d'où jaillissait une lumière très vive. Le témoin la compara à celle provoquée par la combustion du magnésium. L'appareil, brusquement, monta à la verticale en laissant derrière lui une gerbe d'étincelles et disparut.

Le pilote : un être de petite taille, vêtu bizarrement

Dans la Drôme, une habitante de Valence, Mme L... qui se promenait près de Chabeuil, affirme avoir rencontré dans le chemin qu'elle suivait un être de petite taille, vêtu si bizarrement qu'elle crut tout d'abord qu'il s'agissait d'un épouvantail en cellophane. Le chien qui accompagnait la promeneuse aboya furieusement, pris de terreur. Quant à Mme L... terrifiée également, elle se cacha derrière une haie.

C'est alors qu'elle vit s'élever du champ de maïs qui bordait le chemin un disque d'où émanait un sifflement. Peu après, le témoin et des paysans se rendirent dans le champ où selon eux, se distinguait nettement une trace circulaire d'environ 3 mètres de diamètre avec épis de maïs couchés et branches cassées en bordure.

(Voir la suite en 6e page)

"Cigares" volants...

(Suite de la première page)

D'autres habitants de Chabeuil ont également déclaré avoir aperçu ce jour-là une soucoupe volante évoluant au-dessus de la campagne.

Enfin en Savoie, près du lac du Bourget, au-dessus du mont Revard, plusieurs automobilistes, au total un quinzaine de personnes, ont vu simultanément un appareil ayant la forme d'un disque, évoluer pendant environ quatre minutes, puis disparaitre brusquement.

L'un des témoins, un médecin de Chambéry, est un ancien observateur d'artillerie. Il nota avec soin les observations ct dessina un schéma reproduisant le trajet de l'appareil mystérieux.

Un "scaphandrier interplanétaire" près de Châtellerault

M. Yves David, 28 ans, cultivateur aux Brouloux, commune de Vouneuil-sur-Vienne (Vienne) a déclaré avoir vu s'avancer sur lui sur la route de Cenon à Vouneuil, le 19 septembre à 22 heures, une sorte de "scaphandrier".

Celui-ci, dit-il, vint lui caresser le bras, émit des sons inintelligibles et se retira vers un engin (que M. David ne peut décrire). Un faisceau lumineux vert fut projeté dans sa direction le clouant sur place, puis l'engin disparut dans le ciel à la verticale sans aucun bruit.

M. David déclare n'avoir rien voulu dire de cette bizarre rencontre, de peur qu'on sc moquât de lui. Il en fit part, toutefois à un ami, lui demandant si d'autres personnes n'avaient pas aperçu le "scaphandrier". C'est ainsi que tout le pays l'a su...

Objet lumineux dans le ciel du Roussillon...

PERPIGNAN - Un boulanger de Cannet-Plage, M. Err, a déclaré qu'au retour d'une tournée de livraison avec sa camionnette, il avait aperçu au-dessus de cette localité un disque brillant qui, après avoir décrit de grands cercles, s'éloigna en direction de la mer. D'autre part, sept ouvriers d'une usine de la banlieue de Perpignan affirment avoir aperçu également un objet d'une couleur indéfinie, évoluant à grande vitesse, et qui aurait franchi les Pyrénées en direction de l'Espagne.

...Et dans le ciel de Haute-Garonne

Trois habitants de Lanta, près de Villefranche-de-Lauragais (Haute-Garonne), M. et Mme Brunet et M. Gadra, instituteur de la localité, affirment avoir aperçu hier soir, au-dessus du village, un disque lumineux de couleur orange. L'objet évoluait à une grande hauteur et se déplaçait en direction nord sud.

Après avoir été visible pendant 30 à 40 secondes, le disque lumineux a disparu à l'horizon.

[Ref. ppe1:] JOURNAL "PARIS-PRESSE":

Scan

PRES DE FIGEAC

Des enfants rencontrent un "Martien" en combinaison rouge

LES Martiens se suivent et ne se ressemblent pas. En Corrèze, ils sont petits et casqués. Au Portugal, ils sont gigantesques et vêtus d'aluminium.

Des écoliers du Lot assurent à leur tour qu'ils en ont vu un hier, près de Figeac.

Les enfants se rendaient à l'école quand il leur apparut.

- Il nous a parlé, ont-i1 dit, mais nous n'avons pas compris ce qu'il disait...

Sur quoi il descendit vers un pré, en contrebas de la route de Figeac à Cahors. Les enfants le virent grimper dans un petit engin qui s'éleva verticalement.

- C'était une machine qui ressemblait à une boite, ont-ils expliqué.

Après les soucoupes, cigares et disques volants, voici donc la boite volante!

Un autre est signalé dans la Vienne

Dans la Vienne, un habitant de Montgadé, M. Yves David, a rencontré, lui aussi, déclare-t-il, un Martien. Il passait le vendredi 17 septembre, vers22 h. 30, sur la route de Vouneuil à Cenon lorsqu'il aperçut devant lui, posé sur le chemin un engin bizarre de 3 mètres environ de large. Un être de petite taille en descendit, s'approcha de M. David et lui tapa sur l'épaule. Après quoi, il regagna son engin qui s'éleva et disparut en laissant derrière lui une lumière verte.

Des soucoupes, on en signale un peu partout. A Saint-Bazeille (Lot-et-Garonne), deux personnes ont vu un disque phosphorescent, de teinte bleutée, traverser le ciel. Un autre, de couleur orange, a été aperçu à Lanta, près de Villefranche-de-Lauraguais. Un troisième, "d'une couleur indéfinie", a survolé la région de Perpignan; sept ouvriers l'ont vu; d'après l'un il s'est éloigné en direction de la mer; d'après les autres, il a franchi les Pyrénées.

Dans le Dauphiné c'est un véritable carrousel. Près de Feyzin (Isère), c'est un objet ayant la forme d'un dôme; dans la Drôme, près de Chabeuil, c'est un disque qui siffle. Même chose en Savoie, non loin du lac du Bourget, où l'un des témoins, un médecin de Chambéry, ancien observateur d'artillerie, a noté ses observations et dessiné un schéma.

A Saint-Nicolas-de-Redon, enfin, un mécanicien et un chauffeur qui conduisaient une machine haut-le-pied, MM. Gérard et Paroux, aperçoivent un objet mystérieux s'élever des marais voisins. M. Paroux en est tombé malade et a dû passer une visite médicale.

[Ref. aml1:] AIME MICHEL:

Selon l'ufologue Aimé Michel, le 27 septembre 1954, à quelque distance au Sud de Perpignan, sept ouvriers d'une usine ont observé un objet circulaire dans le ciel qui disparaît à grande vitesse en direction de l'Espagne.

[Ref. via1:] BULLETIN D'UFOLOGIE "VIMANA 21":

JEUDI 30 SEPTEMBRE : DISQUE BRILLANT A PERPIGNAN -

Un boulanger de Cannet [sic] plage, Monsieur Etienne Err a déclaré qu'au retour d'une tournée de livraisons avec sa camionnette, il avait aperçu au dessus de cette localité un disque brillant, qui après avoir décrit de grands cercles, s'éloigna en direction de la mer. D'autre part, sept ouvriers d'une usine de la banlieu de Perpignan affirment avoir aperçu également un objet d'une couleur indéfinie évoluant à grande vitesse et qui aurait franchi les Pyrénées en direction de l'Espagne.

La source est indiquée être le journal Le Bien Public.

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique dans sa base de données que dans les Pyrénées Orientales (66) le 27 septembre 1954 à une heure non connue, à quelque distance au Sud de Perpignan, sept ouvriers d'une usine ont observé un objet circulaire dans le ciel qui disparaît à grande vitesse en direction de l'Espagne."

"De même à Breusy, qui se trouve dans la banlieue de Perpignan, des vendangeurs aperçoivent un objet circulaire qui arrive rapidement puis s'enfonce ensuite dans les nuages, hors de vue."

Les sources sont indiquées comme: "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979" et "M.O.C. par Michel Aimé ** Arthaud 1958".

Explications:

Les indications par [lcn1] ne sont pas précises: pour l'observation des sept ouvriers, l'heure est connue, voir [int1]; quant à celle de Breusy, seul Aimé Michel en parle, Figuet et Ruchon n'en font pas mention.

Il n'est pas totalement impossible cependant que les sept ouvriers au sud de Perpignan et les vendangeurs de Breusy soient en fait les mêmes témoins de la même observation; malheureusement, pour les vendangeurs il n'y a aucune trace de l'heure d'observation. On notera que pour Aimé Michel ce sont deux observations distinctes.

Pour ajouter encore à la confusion, j'ai cherché en vain en 2016 le lieu "Breusy" comme banlieue ou proximité de Perpignan.

Quant à l'engin, le description est évidemment trop incertaine pour que l'on puisse exclure un avion, ou un météore, par exemple.

On notera tout de même pour la même date la RR3 alléguée de Lassus, banlieue de Perpignan, pour laquelle malheureusement l'heure est donnée comme "dans l'après-midi" sans aucune précision.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Perpignan, Pyrénées-Orientales, objet, engin, brillant, rapide, multiple

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 13 avril 2004 Première publication.
1.0 Patrick Gross 5 février 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Addition [lcn1].
1.1 Patrick Gross 11 octobre 2016 Addition [int1], Résumé, Explications changées, étaient "Non encore recherchée."
1.2 Patrick Gross 27 juillet 2019 Additions [ads1], [via1].
1.3 Patrick Gross 20 janvier 2020 Addition [ppe1].
1.4 Patrick Gross 20 février 2020 Addition [cpd1].
1.5 Patrick Gross 1 mars 2020 Addition [nnm1].
1.6 Patrick Gross 19 avril 2020 Addition [vdn1].
1.7 Patrick Gross 13 juin 2020 Addition [nll1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 13 juin 2020.