Etudes US -> Officiels -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les études gouvernementales américaines sur les OVNIA:

La masse considérable de documents déclassifiée de diverses agences gouvernementales montrent que des observations incontestables ont été documentées et transmises à qui de droit, et que l'affirmation de l'Armée de L'Air selon laquelle toutes les études sur les OVNIS sont closes depuis Blue Book est un mensonge éhonté.

Le Projet "Grudge":

Le projet "Grudge" ("rancune") a remplacé le projet Sign en Avril 1949. En Décembre 1949, un article de magazine sur les OVNIS rédigé par Donald Keyhoe, célèbre auteur de livres sur l'aviation, basé sur ses investigations et ses contacts privés avec des militaires, ont obtenu une attention considérable dans les médias. Dans son ouvrage, Keyhoe a insisté sur le fait que les OVNIS étaient des vaisseau spatiaux extra-terrestres et que le gouvernement des États-Unis maintenait le secret. En réponse à la tourmente médiatique que l'article de Keyhoe a causé, et pour démontrer qu'il n'y avait pas de quoi s'affoler, l'Armée de l'Air à réduit le projet Grudge à une activité de renseignement routinière en lieu et place d'une étude scientifique. Cependant, en Octobre 1951, le projet Grudge reprend son statut original de projet spécial. Cette recherche prend fin en Mars 1952. Le rapport final a considéré que la plupart des observations ont été expliqués. Cependant, un grand pourcentage des rapports ont été laissés inexpliqués, ou expliqués conditionnellement seulement.

Exemples:

18 novembre 1948 Un T-6 poursuit un OVNI? Non, cela doit être un ballon météo, 1948, USA.
22 mars 1949 Memo du SAC au FBI, l'un des nombreux documents à propos des observations d' "aérolithes verts" dans le Nouveau Mexique de 1948 à 1950, indiquant que ces phénomènes sont réels, classés secrets, et considérés comme étant des objets volants non identifiés et une menace pour la sécurité des installations sensibles qu'ils survolent.
25 mai 1950 Un rapport: en 1949, deux conférences confidentielles entre scientifiques et membres du renseignement militaire se sont tenues à Los Alamos, Nouveau Mexique, pour évaluer ce que les "aérolithes verts" sont. Conclusion: ils ne sont pas explicables en terme de phénomène connus. Théorie: ce sont plutôt des sondes artificielles venues d'une autre planète.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 24 mars 2002