AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

50 ans de fuites:

J'entends: "si les OVNIS existaient, les militaires le sauraient, un secret comme celui ne pourrait être maintenu, il y aurait des fuites" et autres lieux communs. De fait, des pilotes, des chercheurs institutionnels et surtout du personnel militaire ont parlé de la réalité derrière certains rapports d'observations d'OVNIS, au sujet de l'une des causes du phénomène des OVNIS, et au sujet de l'information dissimulée par un grand nombre d'autorités et de services, civil ou militaires, dans de nombreux pays. Pendant plus de 50 ans, des personnes courageuses ont parlé, souvent à leur risque, quelquefois avec l'aval de leur hiérarchie ou ministère. Cette section de mon site est une collecte des informations que ces personnes ont révélée. Leurs affirmations ne sont pas toujours soutenues par des preuves, il est généralement impossible d'obtenir de telles preuves, mais c'est un fait que ces personnes ont fait connaître ces histoires.

Note: cette section n'implique aucunement qu'il n'y a pas par ailleurs de preuves solides proposées ou de publications officielles. Simplement, ces derniers sont dans les autres sections de ce site, afin de clairement différencier, par exemple, des documents officiels déclassifiés, des témoignages personnels présentés ici, n'ayant bien entendu pas nécessairement l'aval des autorités concernées.

Note: Il n'y a pour le moment presque rien dans cette section. Cela n'est aucunement dû à un manque de documents, mais uniquement au fait que je viens juste de démarrer cette section, et bien entendu sa croissance sera rapide.

Gradés et responsables militaires, retraités ou en service:

2002 Lt. Colonel Dwynne Arneson, US Air Force. Le Lieutenant Colonel raconte comment il a lu une transmission à propos du survol d'un site de missiles nucléaires par un OVNI qui à inactivé ces missiles.
2002 Capitaine Robert Salas, officier du Strategic Air Command. Un ancien officier du Strategic Air Command en charge d'un site de missiles balistiques à ogive nucléaires raconte comment un OVNI à inactivé les missiles.
2017 Capitaine David D. Schindele, US Air Force ret. Un officier en charge d'un site de lancement de missiles intercontinentaux écrit son livre sur les incidents OVNIS qui ont affecté les missiles en 1966.
2002 Colonel Ross Dedrickson, de l'US Air Force et de l'Atomic Energy Commission (en retraite). Le Colonel de l'USAF en retraite est en charge des missiles Minuteman pour Boeing et raconte comment un OVNI a envoyé un rayon neutralisant sur une arme nucléaire spatiale.
2002 Professeur Robert Jacobs, Lieutenant USAF 1369th Photo Squadron. Son travail était de filmer les lancements lors des tests de missiles, il film un OVNI interceptant un missile.
2002 Samuel M. Sherman Un producteur de cinéma parle de son enquête sur l'incident de la base d'Edwards en 1965.
2002 Major George A. Filer, ret. Quand il était pilote de l'USAF, il participe à l'interception d'un OVNI radar visuel au-dessus de l'Angleterre.
2000 Gordon W. Cammell, RAF/RNZAF, ret. Un ancien pilote de la RAF/RNZAF rapporte plusieurs observations directes et indirectes d'OVNIS au long de sa carrière.
1989 Colonel de Brouwer, BAF. Le Col. De Brouwer, de la BAF, à propos de la réalité du phénomène et du manque de moyens d'étude dus à la logique circulaire et à la crainte des moqueries.
1976 Carlos Castro Cavero, Général Un général des Forces Aériennes Espagnoles témoigne.
1697 Major Donald E. Keyhoe, ret. L'ancien pilote des Marines, Donald Keyhoe, fondateur du NICAP, est pratiquement le premier à demander la levée du secret sur les OVNIS.
1952 Général Gerald W. Johnson. Le Général Gerald W. Johnson a raconté au MUFON son observation d'OVNIS au-dessus de Hermanas et El Paso, USA, en 1952..

Voir aussi: 50 ans de divulgation dans des Etats-Majors du monde entier.

Scientifiques de renom:

Je ne veux donner ici qu'un seul exemple; se reporter à la section science de ce site pour de nombreux autres.

Pr. James E. McDonald, University of Arizona. Un bref article du physicien James E. McDonald, spécialiste des phénomènes atmosphériques et météorologiques. Voir également la section sciences de ce site.

Directeurs d'études scientifiques du phénomène:

Dr. Claude Poher du CNES, directeur du GEPAN, France. L'étude scientifique des OVNIS commanditée par la France conclut que la description du phénomène correspond à celle de machines volantes dont l'origine et le modes de déplacement et/ou de propulsion sont totalement en dehors de notre champ de connaissance..

De brèves autres citations par des politiciens ou personnalités se trouvent également ici.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 21 juin 2017.