News 2002 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Project Disclosure, annonce Presse, avril 2002:

Ceci est le texte intégral d'une annonce Presse par The Disclosure Project, une association américaine sans but lucratif, non officielle, privée, qui tente de faire parler des témoins d'observations d'OVNIS restés silencieux auparavant.

16 avril 2002

Posté le 15 avril 2002

Annonce Presse par: Disclosure Project Truth Campaign

Des Spécialistes Nucléaires Militaires Témoignent de la Réalité Des OVNIS

Plusieurs témoins militaires et du renseignement qui avaient fait partie du Strategic Air Command (SAC) et d'autres spécialistes du nucléaires se présentent avec leur témoignage montrant que les OVNIS sont réels et semblent être préoccupés par nos armes nucléaires.

Le Disclosure Project (Projet Révélation) (www.DisclosureProject.org) a obtenu le témoignage de première main de plusieurs tels initiés dont les documents et les témoignages concordants montrent que des OVNIS ont surveillé les installations nucléaires sensibles depuis au moins les années 50 et bien que ces OVNIS n'étaient pas hostiles, il ont précisé que ces OVNIS étaient très intéressés au sujet des armes humaines de destruction massive. En une occasion, des OVNIS au-dessus d'un secteur de lancement de missiles nucléaire du SAC a mis hors de fonction plus d'une douzaine de missiles balistiques intercontinentaux (ICBMs).

Lt. Colonel Dwynne Arneson, de l'US Air Force (en retraite.):

"J'étais l'officier top secret en charge à Malmstom AFB pour la 20ème Division Aérienne. Il s'est avéré que j'ai vu un message qui est passé par mon centre de transmissions. Il indiquait que... "un OVNI a été vu près des silos de missiles"... et qu'il était stationnaire. Il indiquait que l'équipe allant prendre son service et l'équipe venant de finir son service ont vu l'OVNI planant en plein air. C'était un objet circulaire métallique et d'après ce que je comprends, tous les missiles ont été arrêtés. Ce que je veux dire par les "missiles étaient arrêtés" est qu'ils ont été complètement éteints. Et quelque chose a arrêté ces missiles, de manière à ce qu'ils ne puissent pas être remis en mode d'être prêts à être lancés."

Capitaine Robert Salas, officier de tir de missiles au SAC [1964-1971]:

"L'incident OVNI s'est produit le matin du 16 Mars 1967 quand j'étais en service à Oscar Flight en tant qu'élément du 490th peloton stratégique de missile et il y avait cinq installations d'équipements de commande de lancement assignées à cet escadron particulier. J'ai reçu un appel de mon garde de la sécurité et il m'a dit que lui et certains des gardes avaient observé quelques lumières étranges volant autour du site de commande de lancement. J'ai dit, vous parlez d'OVNIS? Il m'a dit, eh bien, qu'il ne savait pas ce qu'était mais c'était des lumières et elles volaient aux environs. Elles n'étaient pas des avions; elles n'étaient pas des hélicoptères. Elles ne faisaient aucun bruit du tout [Un peu plus tard] nos missiles ont commencé à s'éteindre un par un. Par s'éteindre, je veux dire qu'ils sont entrés en condition de "no-go" ce qui signifient qu'ils ne pourraient pas être lancés. Ces armes étaient des missiles Minuteman 1 et étaient naturellement des missiles à ogive nucléaire... cet incident était d'importance extrême pour les quartiers généraux du SAC parce qu'ils ne pouvaient pas l'expliquer."

Colonel Ross Dedrickson, de l'US Air Force et de l'Atomic Energy Commission (en retraite):

"Après ma retraite de l'Armée de l'Air j'ai rejoint la compagnie Boeing et étais le responsable la gestion de toute la flotte de missiles nucléaires Minuteman. Dans cet incident ils ont réellement photographié l'OVNI suivant le missile pendant qu'il s'élevait dans l'espace et qu'il a neutralisé le missile en pointant un faisceau dessus. J'ai également été au courant d'un certain nombre d'incidents qui se sont produits, quelques armes nucléaires envoyées dans l'espace qui ont été détruites par les extraterrestres. Notre gouvernement a envoyé une arme nucléaire pour la faire exploser sur la surface de la Lune [et] les ETs ont détruit l'arme pendant qu'elle allait vers la Lune. [Apparemment] l'idée qu'il y ait des explosions dans l'espace quelque gouvernement de la terre que ce soit ne semblait pas acceptable aux extraterrestres, et cela a été démontré à plusieurs reprises."

Professeur Robert Jacobs, Lieutenant de l'US Air Force au 1369th Photo Squadron:

"Nous testions des missiles balistiques qui devaient délivrer les armes nucléaires sur une cible... ma mission [était] de diriger l'instrumentation de photographie de chaque missile qui tombait dans cette zone de test de l'Ouest... et dans les images autre chose a été capturé. Elle volait dans le champ et a tiré un faisceau de lumière vers l'ogive. Maintenant, il faut se rappeler que tout cet équipement volait à plusieurs milliers de miles à l'heure, donc, cette chose tire un faisceau de lumière vers l'ogive, la touche... L'ogive dégringole de l'espace. L'objet, les points de lumière que nous avons vus, l'ogive et ainsi de suite, voyageaient sous l'espace à près de soixante milles de haut, et ils arrivaient dans le voisinage de onze à quatorze mille miles à l'heure, quand cette chose les a rattrapé, a volé vers eux, a volé autour d'eux, et est repartie."

Le projet Disclosure, une recherche sans but lucratif et d'intérêt public, a identifié plus de 400 personnes, militaires, du renseignement, du gouvernement et de grandes firmes témoins d'OVNIS audacieux et d'événements en rapport avec des extra-terrestres. Le récit de ces témoins avec des documents du gouvernement et toutes autres preuves peuvent être vus sur www.DisclosureProject.org.

La vérité est là pour vous. Etes-vous là pour la vérité?

Autres informations à propos des événements racontés par le Professeur Robert Jacobs ici.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 16 avril 2002