50 ans de 'disclosure' -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Documents

50 ans de révélations d'origines militaires

Des pilotes, des chercheurs institutionnels et surtout du personnel militaire ont parlé de la réalité derrière certains rapports d'observations d'OVNIS, au sujet de l'une des causes du phénomène des OVNIS, et au sujet de l'information dissimulée par un grand nombre d'autorités et de services, civil ou militaires, dans de nombreux pays. Pendant plus de 50 ans, des personnes courageuses ont parlé, souvent à leur risque. Cette section de mon site est une collecte des informations que ces personnes ont révélée. Leurs affirmations ne sont pas toujours soutenues par des preuves, il est généralement impossible d'obtenir de telles preuves, mais c'est un fait que ces personnes ont fait connaître ces histoires.

Voir ici pour d'autres témoignages dans le sens d'une exigence de levée du secret.

Général Carlos Castro Cavero, Forces Aériennes Espagnoles:

En 1974, en Espagne, il y avait eu de particulièrement nombreux rapports au sujet d'engins volants "impossibles" et d'êtres extraterrestres dans les journaux locaux. En 1976, le journaliste espagnol Juan Benitez a reçu 300 pages de tels rapports et a interviewé le Général Carlos Castro Cavero qui lui a fait cette déclaration personnelle:

"Je pense que les OVNIS sont des vaisseaux spatiaux ou des engins extraterrestres... Les nations du monde travaillent actuellement ensemble à la recherche sur le phénomène des OVNIS. Il y a un échange international des données. Peut-être que quand ce groupe de nations aura acquis une information plus précise et plus définie, il sera possible d'en annoncer la nouvelle au monde."

("Creo que los OVNIs son naves espaciales o naves extraterrestres... Las naciones del mundo estan actualmente trabajando juntas en la investigacion del fenomeno OVNI. Hay un intercambio internacional de informacion. Quiza cuando este grupo de naciones adquiera informacion mas precisa y definitiva, sera posible publicar las nuevas al mundo.")

Durant la même interview, le général a décrit sa propre observation d'OVNI en plein jour à son ranch près de Saragosse, en Espagne:

"J'en ai moi-même observé un pendant plus d'une heure... C'était un objet extrêmement lumineux, qui est demeuré stationnaire là pendant cette durée et ensuite filé au loin vers Egea de los Caballeros, couvrant la distance de vingt kilomètres en moins de deux secondes. Aucune réalisation humaine n'est capable d'une telle vitesse."

Il a ajouté que le ministère de l'air espagnol étudiait des cas d'observations d'OVNIS, y compris des exemples dans lesquels des pilotes avaient volé à côté d'OVNIS, mais quand ils ont essayé de se rapprocher, l'OVNIS s'écartait à des vitesses fantastiques. Les enquêtes étaient alors maintenues confidentielles, ainsi les sceptiques ont affirmé qu'il inventait probablement que le ministère de l'air étudiait en secret des observations d'OVNIS; mais en 1992 l'Armée de l'Air espagnole a finalement commencé à déclassifier systématiquement ses dossiers OVNI, ce qui a établi qu'il y avait bien des enquêtes officielles confidentielles de la part des militaires espagnols.

Source:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 18 juillet 2003