50 ans de 'disclosure' -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Documents

50 ans de révélations

Des pilotes, des chercheurs institutionnels et surtout du personnel militaire ont parlé de la réalité derrière certains rapports d'observations d'OVNIS, au sujet de l'une des causes du phénomène des OVNIS, et au sujet de l'information dissimulée par un grand nombre d'autorités et de services, civil ou militaires, dans de nombreux pays. Pendant plus de 50 ans, des personnes courageuses ont parlé, souvent à leur risque. Cette section de mon site est une collecte des informations que ces personnes ont révélée. Leurs affirmations ne sont pas toujours soutenues par des preuves, il est généralement impossible d'obtenir de telles preuves, mais c'est un fait que ces personnes ont fait connaître ces histoires.

Le général de l'US Air Force Gerald W. Johnson raconte son observation d'OVNIS de 1952:

Le 8 juillet 2015, le MUFON publiait leur interview en vidéo du général Johnson, ayant une carrière de 33 ans dans l'Armée de l'Air américaine, ayant participé à la Seconde Guerre mondiale ainsi qu’à la guerre du Vietnam. Il est décédé en 2002.

Il y rapporte que le 24 août 1952, alors qu'il avait le grade de colonel, il avait rencontré deux engins non terrestres argentés, d’environ six pieds de diamètre, en train de s’approcher de son avion F-84G au-dessus du Nouveau Mexique et du Texas.

Selon Johnson, les deux disques ont volé très près son avion, avant de se séparer et de disparaître soudainement. L’un volait au-dessus et l'autre en dessous.

Il a pris contact avec la tour de contrôle au sol en leur demandant si un autre avion volait dans la zone, mais il n'y avait, selon eux, aucun appareil dans les environs.

Deux objets argentés apparaissant comme des boules de 2 mètres de diamètre volaient en ligne au large à environ quatre à cinq cent mètres de distance l'une de l'autre et à deux miles de son avion. Ils ont changé de forme, notemment quand l'un des deux objets a tourné à droite devant l'observateur, prenant l'aspect d'un objet gris deux fois plus long que lorsqu'il avait l'aspect d'une boule. L'autre objet a continué sur sa course et a graduellement pris une couleur grise.

Les objets ont filé au loin à une telle vitesse qu'il n'était pas question d'entamer une poursuite. Sept minutes plus tard, ils étaient revenus...

Un rapport déclassifié par le Major John E. Albert, officier de renseignement, évoque l’observation de Johnson en mettant en évidence le fait que le pilote n’avait distingué aucun moyen de propulsion et que ses OVNIS n’avaient laissé aucune traînée visible.

Voir la vidéo de l'interview:

Le rapport déclassifié:


FORMULAIRE AF 112-PARTIE III
APPROVE 1 JUIN 1948

PAYS
Etats-Unis d'Amérique

Rapport Nr.
IR-127-52

(NE PAS REMPLIR)

RAPPORT D'INFORMATION DU RENSEIGNEMENT AERIEN

SUJET
FLYOBRPT [Rapport d'Objet Volant]

REGION CONCERNEE PAR LE RAPPORT
Sud-Ouest des Etats-Unis

DE
40th Air Division, Base de Turner, Ca.

DATE DE RAPPORT
29 août 1952

DATE D'INFORMATION
24 août 1952

EVALUATION

PREPARE PAR (Officier)
Major John E. Albert, Officier du Renseignement

SOURCE
Colonel Geralf W. Johnson

REFERENCES (Numéro de contrôle, destination, rapport précédent, etc., tel que pertinent)
Aucune

RESUME: (Entrez un résumé concis du rappport. Donner la signification dans un paragraphe final d'une phrase. Listez les pièces jointes en bas à gauche. Commencer le texte du rapport dur le formulaire de l'AF 118 - Partie III).

Le 24 août 1952 alors qu'il se dirigeait de Travis AFB, en Californie, à Turner AFB, Géorgie, le Colonel Gerald W. Johnson, pilotant un avion F-84G, a observé deux (2) objets dans le voisinage de Hermanas, Nouveau-Mexique (3150N, 10802W) . Les objets ont semblé être de forme ronde, de couleur argentée et d'environ six (6) pieds de diamètre. Il a observé qu'ils étaient à environ deux (2) miles de lui à 10 heures - 11 heures. Il n'y avait aucun moyen visible de propulsion et les objets n'ont laissé aucune traînée ou échappement. Un objet a semblé changer de forme devenant un objet long gris tandis qu'il effectuait un virage versla droite. L'autre objet a semblé également changer de forme quand il a accéléré très rapidement. Cet objet a semblé également prendre la forme d'un long objet gris deux fois plus long que quand il était apparu comme une boule. Les objets ont disparu après trois (3) minutes d'observation. Après environ sept (7) minutes, les objets sont réapparus au moment où l'observateur était sur El Paso, Texas (31A7N 10625W). Un objet a semblé monter directement jusqu'à deux ou trois mille pieds et a été rejoint peu après par l'autre se mettant en formation serrée.

Les caractéristiques observées de ces objets non identifiés étaient telles que cela ne conduirait à aucune conclusion, cependant, leur vitesse était bien plus grande que les 290 miles par heure de Vitesse Aérienne Mesurée de l'observateur et le fait qu'ils ont pu disparaître rapidement à deux reprises nous a donc amené à penser que leurs capacités de vol étaient plus grande que celle de tous les aéronefs connus volant de nos jours.

APPROUVE,

[Signature]
JOHN E. ALBERT
Major, USAF
Officier du Renseignement de l'Escadre

1 PIECE JOINTE.
Carte (5 copies)



FORMULAIRE AF 112-PARTIE III
APPROUVE 1 JUIN 1948

RAPPORT D'INFORMATION DU RENSEIGNEMENT AERIEN

De
40ème Division Aérienne, Base de Turner, Ca..

Rapport N°.
IR-127-52

Page
PAGE 2 de 2

1. Deux (2) objets argentés apparaissant comme des boules de six (6) pieds de diamètre volaient en ligne au large écartées entre eux d'environ quatre à cinq cents pieds. Un changement de forme est survenu quand un objet a tourné à droite en face de l'observateur, il a alors semblé être un long objet gris deux fois plus long que quand il apparaissait comme une boule. L'autre objet a continué sur sa lancée et a progressivement pris une couleur grise. Il n'y avait pas de traînée ou d'échappement observé. Système de propulsion inconnu. Vitesse inconnue, l'observateur volait à 290 milles par heure en Vitesse Aérienne MesuréE à 35.000 pieds d'altitude. Les objets sont réapparus, ont volé sur un cours parallèle avec celui de l'observateur et ont disparu en trois minutes. Manoeuvres: Un des objets a fait un virage à droite et a ensuite disparu. L'autre objet qui semblait être de couleur argentée et d'avoir une forme de boule de six (6) pieds de diamètre a accéléré rapidement et a semblé devenir une objet gris allongé. Dans la deuxième observation les objets ressemblaient à un ballon de basket, un objet semblait aller tout droit vers le haut jusqu'à deux ou trois mille pieds et cinq minutes plus tard, le deuxième objet est passé devant le nez de l'observateur et a rejoint l'autre objet en formation serrée.

2. La première observation a été faite de 1015 à 1018 MST et la seconde était de 1025-1035 MST le 24 août 1952.

3. L'observation visuelle a été faite à partir d'un avion F-84G à 35.000 pieds voyageant à 390 MPH de vitesse aérienne.

4. D'aobord aperçus sur Hermanas, Nouveau-Mexique (3150N 10802W). Localisation de l'objet en référence à l'observateur d'environ deux miles de distance apparaissant de dix heures à onze heures à environ 37 000 pieds volant vers l'est. Lorsque le pilote a étà au-dessus d'El Paso un des objets a réapparu de la direction dont ils avaient disparu, l'autre objet est passé devant le nez de l'observateur et a rejoint l'autre objet en formation serrée.

5. Colonel Gerald W. Johnson.

6. Météo dégagée VFR, quelques nuages épars bas, vents prévu SO 30 noeuds à 35.000 pieds.

7. Aucun

8. Non applicable.

9. Interception non tentée en raison de la différence de vitesse.

10. Positions de tout le trafic aérien dans la région en général au moment de l'observation aucune connue. Une tentative a été faite pour contacter la radio d'El Paso concernant toute autre avion dans le secteur, qui a échoué.

Commentaires du Préparateur du Rapport:

1. Le dernier paragraphe de la partie I de ce rapport est un commentaire par le colonel Gerald W. Johnson.

2. Après avoir interrogé l'observateur les informations suivantes affectent l'importance du rapport.

a. L'observateur a vérifié la vitesse aérienne en comparaison de la vitesse de l'air connue de tous les avions à grande vitesse d'aujourd'hui.

b. Vérification a été faite de la possibilité, étant dans les environs des White Sands Proving Grounds, de si les objets étaient venus des White Sands Proving Grounds, ils auraient alors été en dehors de la zone de sécurité. En outre, selon les informations disponibles, les missiles à White Sands sont tirés du Nord de la zone de sécurité. Cela semble indiquer que les objets n'étaient pas de White Sands.

JOHN E. ALBERT
Major, USAF
Officier du Renseignement de l'Escadre

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 28 août 2015