France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

3 octobre 1954, Bauvin, Nord:

Référence pour ce cas: 3-oct-54-Bauvin. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Vers 2017, l'ufologue "sceptique" Dominique Caudron, basé dans le Nord, a catalogué des observations dans la région du Nord du 3 octobre 1954 négligées par les ufologues, dont de nombreuses inédites, et la plupart du temps explicables par une lune rousse dont l'aspect était altéré par des nuages.

L'une de ces observations avait été rapportée dans le journal régional La Voix du Nord, en page 3 le 5 octobre 1954.

Mais tout ce qui est dit est que "Mr Vankenkiste aurait vu 3 soucoupes", à une heure non précisée.

Du fait de la proximité géographique avec un cas explicable par la lune, Dominique Caudron suggère qu'il s'agissait cette fois aussi de la lune.

Rapports:

[Ref. dc3:] DOMINIQUE CAUDRON:

Dominique Caudron a dressé un inventaire d'observations dans le Nord au 3 octobre 1954, comprenant 51 rapports, dont celui-ci:

La fabuleuse journée du 3 octobre 1954

[...]

Chronologie des observations du 3 octobre.

Nous ne donnons ici qu'un résumé de ce qui est paru dans la presse de l'époque, pour la région du nord, sans tenir compte de qu'ont pu raconter ensuite les ufologues. Nous avons numéroté toutes ces observations, dont les premières n'ont rien à voir avec le coucher de la lune, afin de pouvoir les étudier globalement dans un tableau. Certaines font déjà l'objet d'un dossier spécial.

[... autres cas...]

38) Heure non précisée, BAUVIN (59)

- Mr Vankenkiste aurait vu 3 soucoupes.

(La Voix du Nord 5/10 page 3)

[... autres cas...]

Tout ceci n'est qu'une compilation des renseignements donnés par l'ensemble des journaux de l'époque, éditions locales comprises, er dont les ufologues n'ont jamais utilisé qu'une partie.

Nous verrons que l'analyse de ces renseignements permet d'éliminer l'hypothèse d'une soucoupe volante, au profit de celles de multiples observations de la lune, dont l'image était rougie et déformée par des nuages, qui lui donnaient aussi un mouvement apparent illusoire.

[Ref. dc4:] DOMINIQUE CAUDRON:

Analyse des observations du 3 octobre 1954

[... autres cas...]

38) Heure non précisée, BAUVIN (59)

Proximité avec le cas identifiable d'Annoeullin.

[... autres cas...]

Explications:

Les informations sont trop maigres pour avoir la moindre certitude; on ne sait même pas si c'était de jour ou de nuit, il n'y a aucune direction d'observation indiqué, rien sur une fixité ou mobilité, etc.

Il va sans dire que cela pourrait bien avoir été la Lune, la proximité géographique indiquée par Dominique Caudron étant réelle avec beaucoup d'autres observation du 3 octobre 1954 dans la région.

Le problème, en apparence est celui des "trois" soucoupes. Dans la série d'observations considérées, la Lune a souvent été "coupée" en deux par un nuage; cela avait été le facteur principal de la méprise, la Lune semblant ainsi méconnaissable. Mais trois portions? Ce n'est évoqué dans aucune des autres cas, à ma connaissance.

On ne peut évidemment pas exclure que deux nuages aient barré la lune en formant ainsi les "3 soucoupes", juste pour cette observation-là; je propose toutefois encore une autre solution. Il n'y avait pas que la Lune "coupée en deux" ce soir là, il y avait également Mars, très visible, orange comme la couleur de la Lune rousse ce soir-là. Mars pourrait donc avoir été cette troisième "soucoupe".

A la date de cette observation, et à 21:00, moment où la Lune va devenir trop basse pour être encore vue là, elle est à 224° 59' et une élévation de 1° 46'; à ce moment Mars est à 201° 51', une direction donc proche de celle de la Lune, et une élévation de 11° 35'. Mars était à une distance de 121 millions de kilomètres (distance qui peut aller de 401 millions de kilomètres au maximum et 54,6 à l'extrème minimum), avec 84.93 % de sa surface éclairée par le soleil, elle est donc facilement remarquée.

Tout cela reste évidemment simples conjectures, du fait du manque de données. Mais rien ne vient en tout cas suggérer que les "3 soucoupes" étaient des engins extraterrestres.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Bauvin, Nord, Vankenkiste, soucoupes, trois

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 26 mai 2019 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 26 mai 2019.